Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Mini SNES Pi Zero Nano : La console au nom plus long que le châssis

Par Pierre Lecourt

La carte Raspberry Pi Zero qui pilote ce projet est largement capable de faire tourner les jeux de la SNES et l’idée proposée par un certain “Nochii” est ici de condenser au maximum le matériel nécessaire pour retrouver ces titres dans une solution portable. Le résultat ? Cette Mini SNES Pi Zero Nano à fabriquer soi-même.

2019-10-07 13_18_54-minimachines.net

Il vous faudra une carte Pi Zero donc mais également une imprimante 3D et quelques petites compétences en soudure pour construire l’ensemble. Rien de sorcier d’autant plus que les étapes sont assez bien décrites par l’auteur. 

2019-10-07 13_15_53-minimachines.net

La console Mini SNES Pi Zero Nano est équipée d’une batterie 800 mAh et d’un petit accessoire écran 1.54 pouces en 240 x 240 pixels combiné avec une interface de boutons et de mini joysticks. Ce n’est pas un grand affichage mais il supporte le 480 x 480 pixels et c’est apparemment suffisant pour jouer avec les titres de cette console. Il suffira donc de positionner ce dispositif sur les broches de votre Pi Zero pour bénéficier non seulement de l’affichage mais également du contrôle de vos jeux. D’autres éléments sont nécessaires comme un interrupteur, une résistance SMD et un condensateur. Un petit haut parleur, un minuscule ampli et un système gérant la charge de la batterie via USB. Rien de très compliqué ni de très coûteux, tous les liens sont disponible sur la page Thingiverse du projet.

2019-10-07 13_19_20-minimachines.net

Des images détaillant les étapes de la procédure et des fichiers téléchargeables sont également disponibles sur la page Thingiverse.

2019-10-07 13_19_34-minimachines.net

Mis à part quelques soudures pour l’amplification du son et le raccordement des différents éléments (batterie, chargeur, haut parleur et ampli), il s’agit surtout d’assembler les pièces dans le châssis imprimé. Certaines soudures demanderont plus de soins que d’autres mais il n’y a rien de vraiment insurmontable dans l’ensemble.

2019-10-07 13_19_52-minimachines.net

Les boutons à imprimer sont également disponibles de manière à construire une solution complète et agréable à utiliser.

Bref la Mini SNES Pi Zero Nano est un petit projet qui ne nécessite pas spécialement de compétences techniques particulières, parfait pour un premier projet de groupe autour de la solution Pi. La partie écran est compatible avec Raspbian et Retropie pour une installation facile du système. Il est bien entendu possible d’utiliser le dispositif pour d’autres usages que l’émulation SNES même si ce type d’écran 1.54″ n’offre pas énormément de lisibilité pour tous les usages.

Mini SNES Pi Zero Nano : La console au nom plus long que le châssis © MiniMachines.net. 2019

La 2DC : une Dreamcast portable impressionnante

Par Pierre Lecourt

Rendre une Dreamcast portable c’est avant tout un exercice d’auto apprentissage. Cette 2DC est un bon exemple de hack pour le plaisir de transformer un engin un peu désuet en une solution modernisée. Il existe désormais des logiciels d’émulation de Dreamcast très compétents sur tout type de machines dont beaucoup de solutions mobiles mais l’intérêt est ici dans le chemin pour parvenir au but plus que dans le résultat lui même.

La console Dreamcast Portable 2DC est construite autour d’un écran 3.5″ basse définition en 320 x 240 pixels et d’une véritable carte mère de Dreamcast adaptée pour tenir dans une boite imprimée en 3D. On retrouve également tous les ingrédients nécessaires à son alimentation dont un système de recharge basé sur un port USB Type-C et une alimentation de 5000 mAh. Des enceintes ont également été intégrées et les éléments de contrôles ajoutées sur le haut du châssis.

2019-09-25 10_49_07-minimachines.net

La 2DC n’émule donc rien, il ne s’agit pas d’une énième solution basé sur une Raspberry Pi émulant le système de Sega. Solution qui a beaucoup d’avantages en terme de consommation, de possibilités et de compacité évidemment. Mais ici le choix de proposer une véritable carte mère de Dreamcast fait que le système est celui d’origine et qu’il tournera de la même manière.

Seule concession logique au fonctionnement “naturel” de la Dreamcast, l’alimentation en jeux de l’ensemble. La 2DC emploie évidemment une solution de ROMs pour fournir du contenu à son engin, il était difficile de confier la tâche à des solutions optiques et de glisser un disque dans l’objet. Trop gourmand et fragile, le format n’était pas adapté à une solution portable. Les images de jeux sont donc stockées sur une carte MicroSD. L’auteur du mod a également dessiné et programmé une carte permettant à la Dreamcast Portable de recevoir les données de cette carte externe au système. Un travail assez impressionnant.

2019-09-25 10_49_48-minimachines.net

L’autonomie n’est de toutes façons pas merveilleuse, c’était à prévoir puisque la carte mère a été pensée comme un engin sédentaire relié au secteur. La console 2DC offre 2 heures d’autonomie selon son créateur et reste assez épaisse et encombrante. Encore une fois, l’important ce n’est pas la réalisation de l’objet mais le parcours et ce que l’on en retire pour parvenir à ses fins.

2019-09-25 10_50_03-minimachines.net

3 cm d’épaisseur tout de même

 

La 2DC : une Dreamcast portable impressionnante © MiniMachines.net. 2019

PIS2 : Une Playstation 2 portable extrêmement bien réalisée

Par Pierre Lecourt

Difficile de croire en voyant les images de la PIS2 qu’il s’agit de la réalisation d’un particulier. L’objet est bien fini, intelligemment agencé et surtout parfaitement jouable. Comment son créateur a t-il réussi ce tour de force ? La réponse est comme souvent très simple, en y consacrant énormément de temps.

2019-09-12 15_41_11-minimachines.net

La PIS2 a été imaginée en 2013 et si entre le début de sa véritable mise en oeuvre en 2017 et cette date il s’est écoulé pas mal de temps, cela fait quand même de longs, très longs mois de labeur pour aboutir à ce résultat. Son créateur se fait appeler Darkwing  et propose depuis 2017 de suivre le développement de son idée au travers les pages d’un forum.

2019-09-12 15_42_32-minimachines.net

Le concept retenu est intéressant, la console n’émule rien et embarque bien une carte mère de PS2, elle travaille avec une Raspberry Pi qui se charge de lui “livrer” ses jeux. En effet la solution n’embarque pas de lecteur optique pour des raisons évidentes de place et de consommation. A la place, c’est donc la carte Raspberry Pi qui fait transiter les données vers la console qui a été hackée logiciellement pour les accepter.

2019-09-12 15_45_33-minimachines.net

Tout le reste est assez classique avec divers composants en charge de l’affichage, de la gestion de l’allumage et de l’extinction des composants… Cela n’empêche pas la page tout entière d’être une vraie mine d’or d’informations pour tout type de modifications autour des cartes Raspberry Pi et consorts. Mais également une ressource très intéressante pour qui cherche des solutions pour créer une minimachine embarquée.

2019-09-12 15_39_31-minimachines.net

A noter également l’énorme travail réalisé pour la coque de la machine, un mélange entre impression 3D et enduit de finition avec, on le devine, beaucoup de travail de ponçage et de peinture.

PIS2 : Une Playstation 2 portable extrêmement bien réalisée © MiniMachines.net. 2019

❌