Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

De nouveaux tutoriels Houdini signés Jean-Yves Arboit

Par Shadows

Jean-Yves Arboit, formateur et créateur de CGItrainer, a mis en ligne une série de vidéos autour de Houdini. Elles abordent des sujets variés qui pourront intéresser les utilisateurs de niveau débutant et intermédiaire.

L’article De nouveaux tutoriels Houdini signés Jean-Yves Arboit est apparu en premier sur 3DVF.

Another Existence : Jean-Marie Marbach dévoile un clip riche en particules

Par Shadows

Découvrez Another Existence, clip de Sophie Villy réalisé par Jean-Marie Marbach. Ce dernier nous explique que l’outil Superluminal Stardust pour After Effects a été utilisé pour générer animations de particules et même la ville visible en arrière-plan.

Production: A la Bonne Heure (albh.fr/)

L’article Another Existence : Jean-Marie Marbach dévoile un clip riche en particules est apparu en premier sur 3DVF.

Black Friday : 50% sur toutes les formations CGIvod

Par Shadows

CGIvod annonce une remise de 50% sur l’ensemble de ses formations (Nuke, ZBrush, Houdini…) du 29 novembre au 1er décembre.

Il vous suffira d’utiliser le code “blackfriday2k19” durant votre commande.

L’article Black Friday : 50% sur toutes les formations CGIvod est apparu en premier sur 3DVF.

DJ Fundamentals: How Phrasing Can Make or Break a DJ Mix

Par Ean Golden

For new DJs, phrasing is a challenging concept to grasp. Even for practiced musicians, the idea of layering songs on top of one another isn’t the easiest to explain, so in today’s video, Ean breaks it down. Learn how to count phrases, and how to practically apply them in different genres for creative results. In […]

The post DJ Fundamentals: How Phrasing Can Make or Break a DJ Mix appeared first on DJ TechTools.

DJ Fundamentals: Using Reverb To Make A DJ Mix Sing

Par Ean Golden

Ean returns with yet another video in his series on YouTube that’s focused on the fundamentals of DJ effects. This time, he’s focused in on reverb effects, and how – if used properly – they can make magic happen in your DJ mixes. Watch the video below to learn how reverb works in DJ software, […]

The post DJ Fundamentals: Using Reverb To Make A DJ Mix Sing appeared first on DJ TechTools.

DJ Fundamentals: Using Delay Effects

Par Ean Golden

Ean’s back with the first video in his new series back on YouTube. In this video, he goes over some of the fundamentals behind using Delay. If you’ve ever wondered all of the ways in which delay works, what each parameter of it does in DJ software, and how to effectively deploy it in a […]

The post DJ Fundamentals: Using Delay Effects appeared first on DJ TechTools.

Jean-Michel Bihorel joue avec le pelage d’un tigre

Par Shadows

L’artiste Jean-Michel Bihorel, également mentor au sein de l’école Creative Seeds, nous présente son dernier projet : le rendu d’une tête de tigre sous Guerilla Render, avec animation de la couleur du pelage.

Il nous propose au passage quelques explications techniques sur sa démarche. Il souligne notamment comment il s’est appuyé sur les dernières avancées techniques proposées dans Guerilla.

Dans ce court article, je voudrais aborder les quelques points qui selon moi on été déterminants dans mon choix d’utiliser Guerilla Render pour ce projet.

Cache et Rendu interactif :

Faire ce projet dans Guerilla m’a permis de bénéficier de son puissant système de cache. Une fois mon cache chargé en Ram, je peux facilement tweaker mes shaders ou mes lampes sans attendre à chaque fois que je lance un rendu. Dans ce cas de figure où mon cache de fourrure était le même d’un plan à l’autre, bien que le cache fasse 2go, je pouvais passer d’un plan à l’autre sans avoir à attendre à nouveau que la mise en cache opère. Il n’est pas classique d’avoir une seule frame de cache lorsque l’on parle de fur, mais cela arrive plus fréquemment si vous éclairez plusieurs plans d’une séquence dans un seul décors volumineux.

De plus, avec le rendu interactif à 25fps, cela permet d’éclairer la scène avec une vraie souplesse. Je trouve le rendu interactif de Guerilla encore plus réactif que les moteurs de rendu GPU. On peut tout à fait cacher les poils pour encore plus de flexibilité le temps de placer quelques lampes puis les ré-afficher sans perdre le cache.

Hair 2 :
Le hair 2 est une représentation beaucoup plus physique de ce qui se passe dans les interactions lumineuse entre les fibres. Sur l’image ci dessous, on peut voir que le scatter dans les poils est beaucoup plus naturel sur l’image de droite. La transition entre le blanc et le noir est beaucoup plus riche, on y retrouve de nouvelles teintes issue des rebonds de lumière.

De base il faut utiliser beaucoup de rebonds de diffuse pour minimiser la perte d’énergie quand on utilise le Hair 2. Mais l’optimisation “multiple scatter” qu’apporte Guerilla permet de drastiquement diminuer les temps de rendu. On perd forcément un peu de qualité “physique” au passage, mais le temps de rendu économisé permet de faire plus d’itérations et de finalement avoir un meilleur résultat avec le multi scatter qu’avec le brute force. La souplesse des choix artistiques que l’on peut se permettre de faire quand la latence d’itération est faible est toujours plus intéressante. L’image ci dessous montre le résultat que vous obtenez en 10 minutes de calcul avec les deux options.

Cam proj rest position :
Pour obtenir ces animations de rayures, j’aurais sûrement pu passer par un setup procédural complexe dans Houdini mais j’ai choisi une solution beaucoup plus simple. J’ai simplement peint des dégradés de valeurs dans Nuke à l’aide du node de roto en fonction d’une caméra fixe de référence. J’ai ensuite remappé ces dégradé à l’aide d’un simple enchaînement de rampes et de noises dont j’anime les paramètres. J’ai ensuite projeté la séquence d’image sur le mesh de la tête ainsi que sur les poils.

Or, si j’avais fait une projection de base sur mes poils, j’aurais perdu l’effet fourrure car j’aurais tout écrasé dans l’axe de la caméra. Or guerilla permet de biaiser l’évaluation de la projection en prenant un paramètre de position arbitraire. En l’occurrence, j’ai stocké la position de leur racine sur tous les segments de chaque poil. Ce qui fait que les poils prennent la couleur reçue par la projection en fonction de la position de leur racine. Cela me permet d’avoir un comportement unique par poil et de conserver le look fourrure. L’image ci dessous montre la différence entre les deux setups avec et sans ref position. Sans la ref position, les contours ne sont pas perturbés par les différences de longueur de poils ou autres variations de grooming ce qui donne un résultat peu naturel.

J’avais bien entendu aussi exporté un paramètre d’ID par poil pour ajouter un peu de variation de couleurs par poils, un attribut de length au cas où j’aurais eu besoin de mapper des attributs en fonction de la longueur du poil. Et j’avais bien entendu stocké la position UV de la racine de chaque poils pour leur appliquer des texture basées sur la géométrie du scalp. Bref, tout cela met bien en valeur la capacité de Guerilla à récupérer n’importe quel attribut arbitraire que vous auriez pu stocker à la génération de votre asset pour affecter le shading.

Deep Open exr id :
Le deep open exr est un format qui permet de stocker des masques parfaitement anti-aliasés pour isoler vos objets dans Nuke au moment du compositing. Contrairement au cryptomatte, l’open exr id ne se base pas sur des passes d’ID avec une couche de coverage mais bien sur des données deep. Ce qui permet d’obtenir un masque avec un antialiasing parfait même pour des objets aussi fins que des poils.
Vous pouvez les sélectionner avec la pipette ou tout simplement avec des expressions. Cela permet de facilement récupérer tous les éléments d’une scène en fonction de leur nomenclature. Vous pouvez donc générer vos passes d’ID à la volée sans avoir à vous en soucier au moment du setup de votre scène de rendu.
Dans mon cas de figure, il était donc simple de corriger un reflet spéculaire un peu violent sur une partie ou l’autre de l’image en isolant les objets de ma scène grâce à l’Open Exr Id.

L’article Jean-Michel Bihorel joue avec le pelage d’un tigre est apparu en premier sur 3DVF.

Dejero Keeps IRONMAN Australia Connected in Challenging Conditions

Par Caroline Shawley

  Dejero EnGo mobile transmitter helps IRONMAN Australia’s 2019 production crew overcome difficult terrain, event logistics, and network challenges   Waterloo, Ontario, August 13, 2019 – Dejero, an innovator in cloud-managed solutions that provide Emmy® award winning video transport and Internet connectivity while mobile or in remote locations, recently provided five HEVC capable EnGo mobile ...

Legendary colourist Yvan Lucas reunites with Quentin Tarantino for ‘Once Upon a Time… in Hollywood’

Par Caroline Shawley

  LONDON — 5 August 2019: The latest movie written and directed by Quentin Tarantino, Once Upon a Time… in Hollywood, took the 2019 Cannes Film Festival by storm. The film visits late 60’s Los Angeles with colour and vitality realised by cinematographer Robert Richardson. To create the distinctive vintage look of the period, Yvan ...

Argosy Underlines Single Trusted Source Status at IBC2019

Par Caroline Shawley

  Stability in a rapidly changing media landscape   LONG CRENDON UK, 29 July 2019 – Argosy, a leading international supplier of broadcast and AV cables and infrastructure products, is addressing the real issues of engineers and systems architects at IBC2019 (13 – 17 September, Amsterdam, stand 10.C51). In a time of rapid change and ...

Switch Media Launches Sophisticated Encoding Tool Watcha for its Powerful MediaHQ Product Suite

Par Jump

Switch Media, a world leader in online video technology has launched Watcha, a key new feature for its product suite, MediaHQ, which was unveiled at NAB this year. The Watcha tool provides broadcasters and content owners with a solution that automatically highlights and reports issues during the encoding process. It was designed to answer the ...

FilmLight finishing gives distinction to Cannes winners

Par Caroline Shawley

  LONDON — 3 July, 2019: Two of the top prizes at this year’s Cannes Film Festival have gone to ground-breaking movies which rely on FilmLight colour science for their distinctive looks. Parasite, from Korean director Bong Joon Ho, took the Palme d’Or, while director Mati Diop won the Grand Prix for Atlantique (Atlantics), the ...

Audiovisual City at WE LIVE IN AN OCEAN OF AIR

Par Nina Verhagen

‘We live in an Ocean of Air’ is a virtual reality experience where the invisible connection between plant and human is revealed through breath. It was created by Marshmallow Laser Feast.

What happens is that the cutting-edge technology illuminates the invisible connections between the human and nature world. What you’ll see when the installation starts, is the giant Sequoia tree. You’re being transported into a world that’ll leave your jaw on the ground and eyes wide open- wanting to capture every detail you’re seeing. And as time passes, the scenery changes as well.

Breathe in and out and you’ll see you’re right in the installation. The color changes and you can even move it around as you breathe out. It’s done with breath and heart sensors that are tracking your real-time breathing and essentially put it in the virtual reality. Making it even more immersive than it already was.
It’s a magical world you’re stepping into and time will feel as none-existant.

The installation will embolden you to reflect on the reality that we, as human beings, aren’t the only thing on this planet. We share our planet with other organisms and it’ll make you cerebrate about the responsibility that we carry. And reflect on our dependence.

It is a great experience and it stays in your mind even when it’s over. Overwhelming and impressive! We need more installations like this.

The post Audiovisual City at WE LIVE IN AN OCEAN OF AIR appeared first on Audiovisualcity.

BMX: jeu à télécharger réalisé sous Unreal Engine 4 par Meletou

Par greg

Aujourd’hui, Jean Meli, dit “Meletou” du blog passion3D.com me rejoint pour présenter son tout dernier jeu: “BMX Cycling”, un jeu qu’il a réalisé en 3 semaines sous Unreal Engine 4. Le but: en inspirer d’autres à la démarche de création de jeux vidéo, mais aussi se faire plaisir ! On en parle durant ma pause … Continuer la lecture de BMX: jeu à télécharger réalisé sous Unreal Engine 4 par Meletou

BMX: jeu à télécharger réalisé sous Unreal Engine 4 par Meletou

Par greg

Aujourd’hui, Jean Meli, dit “Meletou” du blog passion3D.com me rejoint pour présenter son tout dernier jeu: “BMX Cycling”, un jeu qu’il a réalisé en 3 semaines sous Unreal Engine 4. Le but: en inspirer d’autres à la démarche de création de jeux vidéo, mais aussi se faire plaisir ! On en parle durant ma pause … Continuer la lecture de BMX: jeu à télécharger réalisé sous Unreal Engine 4 par Meletou

❌