Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

DisplayLink va passer par une application sur le Mac App Store

Par Pierre Dandumont

J’utilise de temps en temps une carte graphique externe en USB de chez DisplayLink depuis des années, et la société vient d’annoncer une solution intéressante pour ses pilotes : une application qui va être distribuée sur le Mac App Store.

J’avais parlé de ma carte dès 2012 (et mon modèle date de 2008), et elle fonctionne aussi sous Android. Mais quand j’avais reparlé des cartes avec les pilotes High Sierra, j’avais montré un truc : les performances sont extrêmement variables en fonction des pilotes, et chaque mise à jour mineure de macOS peut casser la compatibilité.

Ma vieille carte

La nouvelle architecture est plutôt intéressante. Plutôt que de se baser sur des kext (extensions, des pilotes), DisplayLink va distribuer une application via le Mac App Store – à terme, encore en bêta aujourd’hui – qui va permettre de gérer les écrans. Elle nécessite d’être installée manuellement, d’activer un truc de confidentialité, et c’est tout. La mise à jour devrait être simplifiée, sans les messages de macOS liés aux pilotes.

L’application


Les autorisations

Première chose, il faut bien désinstaller les pilotes classiques et utiliser macOS Catalina. Pour les anciens OS, DisplayLink propose encore les pilotes et ça remonte assez loin (Mac OS X Snow Leopard). Si vous avez un dock avec de l’Ethernet et de l’audio, les pilotes sont normalement intégrés à macOS depuis 10.11, donc ça date. Techniquement, la documentation indique que ça ne fonctionne pas avec les cartes de première génération… mais en fait si. J’ai une carte en DL-160 et elle est supportée pour le moment.

Le DVI de ce modèle limite au 1 680 x 1 050


Sur mon écran de test


macOS voit que le eGPU gère l’écran


Ecran inconnu

Il reste toujours quelques bugs, bêta oblige. Premièrement, iTunes (Musique) va râler sur l’absence de HDCP, donc impossible de lire une vidéo protégée si l’écran est branché. C’est classique, vous aurez le même message avec un écran VGA. Même chose, pas de Netflix. Dans les autres limites, il faut que le Mac soit ouvert (impossible d’utiliser un écran externe en mode clamshell), la carte ne gère pas la rotation des écrans et l’application ne gère que deux écrans contre quatre avec le pilote classique. Dans les trucs un peu énervants, classiques aussi, l’écran de login de macOS ne fonctionne pas sur l’écran externe car le pilote n’est pas chargé. Enfin, il y a quelques définitions qui ne sont pas nécessairement accessibles avec la carte graphique externe, mais normalement la native est choisie par défaut, et mettre autre chose que la native est une mauvaise idée.

Petit message de Musique


Ecran noir avec Netflix, même sur l’écran principal

J’aurais bien testé les performances, mais Xbench n’a pas de version 64 bits. En tout cas, la bêta est plutôt prometteuse et ça devrait aider les gens qui ont des dock USB-C qui intègrent une carte graphique DisplayLink sans récupérer la vidéo sur le connecteur USB-C.

Brancher un écran USB-C sur un Mac sans USB-C (ou un eGPU)

Par Pierre Dandumont

L’USB-C est une norme intéressante, mais elle a un défaut, ce n’est pas très universel. Si vous devez brancher de la vidéo, ça devient vite compliqué, et si vous avez un écran qui n’a que de l’USB-C, c’est vraiment compliqué. Mais il existe un câble (onéreux) pour régler ça.

Les écrans uniquement USB-C sont rares, mais existent : les LG UltraFine que vend Apple, par exemple, mais aussi quelques modèles portables. Le problème, c’est que la compatibilité est forcément un peu limitée. L’USB-C peut transporter de l’USB, mais aussi de la vidéo en DisplayPort, ce qu’on appelle le mode alternate. Sauf que toutes les prises USB-C ne le font pas : dans un smartphone ou sur une carte mère c’est rarement le cas, et toutes les cartes graphiques n’ont pas d’USB-C. Mais il existe une solution, donc. En fait, c’est un produit Huawei, le VR-2. Ce câble assez cher (comptez aux environs de 75 $, plus au moment d’écrire ces lignes) sert à l’origine à alimenter un casque VR de la société. Il propose d’un côté une prise USB-C mâle et de l’autre une prise USB-A mâle et une prise DisplayPort mâle. Le câble est (très) long parce qu’il vise un casque VR, un produit qu’on éloigne de l’ordinateur.

Les prises

Attention, il ne s’agit pas d’un adaptateur qui va de l’USB-C vers le DisplayPort comme certains adaptateurs, mais du DisplayPort (en sortie d’une carte graphique) vers l’USB-C. Le câble va combiner l’USB et le DisplayPort pour qu’un écran USB-C accepte la vidéo. Ca fonctionne a priori avec les écrans LG/Apple, avec quelques limites. Plus exactement, vous aurez la définition native sur l’UltraFine 21 (4K) de 2016 et sur l’UltraFine 24 (4K) sorti en 2019. Sur l’UltraFine 5K… ça dépend. La première version de 2016 n’est pas compatible (l’écran est uniquement Thunderbolt 3), mais la version actuelle (sortie en 2019) accepte un signal USB-C en entrée en limitant la définition (4K maximum).

L’écran sur le bureau

J’ai testé le câble avec un écran portable AOC, et ça marche… plus ou moins. Cet écran de 15,6 pouces en 1080p s’alimente en effet en USB-C et une prise USB classique ne fournit pas assez d’énergie pour l’écran. Sur mon MacBook Air, ça ne fonctionne pas (l’USB ne fournit pas assez d’énergie) mais en utilisant un dock Thunderbolt alimenté ça passe si on ne pousse pas la luminosité. La raison est simple : l’USB-C doit fournir en théorie jusque 15 W (5 V, 3 A) et l’écran d’AOC consomme jusqu’à 7,5 W. Mais un port USB classique fournit au mieux 900 mA (4,5 W), donc en réduisant la luminosité ça fonctionne au prix d’une chute assez franche de la tension.

Le câble Huawei n’est pas la solution miracle vu son prix, mais il a le mérite d’exister et de fonctionner.

Catalina ne supporte toujours pas le chaînage en DisplayPort (MST)

Par Pierre Dandumont

Depuis un moment maintenant, je teste un truc à chaque mise à jour majeure de macOS : le support du chaînage en DisplayPort (MST). Et Catalina ne supporte toujours pas cette technologie.

Je teste toujours avec un boîtier Club3D, un hub MST en DisplayPort 1.2 qui permet de diviser une prise DisplayPort en trois. Ca ne fonctionnait pas en 2015, ni avec High Sierra (2017) et ce n’est toujours pas de la partie avec Catalina (2020).

Mon hub MST (inutilisable sous macOS)

Le mode MST, pour rappel, permet de diviser un flux, et donc de gérer plusieurs écrans avec une seule prise. Il y a quelques limites, parce que la bande passante est partagée, mais c’est assez pratique. Typiquement, on ne peut pas mettre deux écrans Ultra HD sur une prise, mais bien quatre écrans 1080p ou deux écrans 1440p, etc. On trouve quatre types d’usages à cette technologie. Premièrement, les hubs MST, comme celui que j’ai. C’est assez basique : on a une entrée, deux, trois (ou plus) sorties. Ça ne fonctionne pas sous macOS. Ensuite, les écrans avec un connecteur pour chaîner, parfois présents dans les écrans Dell. C’est pratique pour éviter les câbles : on relie le premier au PC, le second à l’écran, etc. Même chose, macOS ne le supporte pas. Ensuite, les écrans « MST ». Certains moniteurs très haute définition (4K il y a quelques années) sont en mode MST : il y a deux dalles séparées, le moniteur reconstruit l’image. macOS supporte ça, notamment avec quelques écrans Dell ou Asus. Attention, les moniteurs 5K et 6K ne sont pas MST, ils sont dual SST (donc utilisent deux liens). Enfin, et c’est un souci actuellement, certains hub USB-C utilisent le MST en interne pour gérer plusieurs prises. C’est le cas du Dell WD15 : il dispose de trois sorties vidéo (mini DisplayPort, HDMI, VGA) mais en interne, c’est un hub MST avec des adaptateurs. Sur un PC, on peut utiliser deux ou trois sorties simultanément (avec quelques limites en définition) mais pas sur un Mac. Chez Apple, il faudra se contenter d’une seule sortie active, avec éventuellement un clone sur les autres écrans.

Le hub de Dell. Une seule prise utilisable sur un Mac.

Je ne comprends pas vraiment pourquoi Apple bloque la technologie, surtout qu’elle est fonctionnelle dans un cas précis. Au moment de l’arrivée de la technologie, ça pouvait encore être vu comme un moyen de vendre des écrans Thunderbolt chaînables, mais en 2020 ce n’est plus une excuse.

Quand Apple modifie l’écran dans le carton, mais pas dans le manuel

Par Pierre Dandumont

A la fin des années 90, Apple avait visiblement pensé sortir son moniteur Apple Studio Display – un cathodique de 17 pouces – avec une prise vidéo « Apple », c’est à dire une DA-15 (15 broches sur deux rangées). Mais il est sorti avec une prise DE-5 (VGA, 15 broches sur trois rangées)… sauf dans le manuel.

Les deux manuels du moniteur montrent bien une prise sur 2 rangées, utilisée sur les Mac depuis un bon moment à l’époque (dès le Macintosh II dans certain cas). Mais l’écran est sorti avec une prise « VGA » et cette addendum indique bien que le manuel se trompe, et que le moniteur est livré avec un adaptateur pour les vieux Mac.

On voit bien la vieille prise


L’ancienne


Le brochage

La version corrigée


Avec un adaptateur


Le brochage corrigé

La raison du changement n’est pas claire, mais l’écran est sorti à la même date que le Power Mac G3 Bleu, avec un design évidemment lié – le fameux Blueberry -, et le Power Mac G3 en question passait justement de la prise DA-15 – présente dans les Power Mac G3 Beige ou en interne dans l’iMac – à la DE-15 (VGA). Ceci dit, ce n’est pas le premier Mac dans le cas : dès 1997, les PowerBook 3400 utilisaient la prise « PC », plus compacte.

Un rendu 3D de l’écran (je n’ai pas trouvé de photo sympa)

What Film Technologies Will Define the Next Decade?

Par Rubidium Wu

Let's look at what the current state of technology will mean for the future of film and the people who make it, distribute it, and consume it.

Flipdigits Player: Processing Tutorial

Par Filip Visnjic
Flipdigits Player: Processing Tutorial
This tutorial introduces you to FLIPDIGITS PLAYER, an algorithm sequencer and a collection of demo animations for a flipdigits display, coded in Processing.

Colorfront Launches Express Dailies 2020 On New Mac Pro With Annual Rental License

Par Ron Prince

Budapest, December 10, 2019 – Coinciding with Apple’s launch of the latest Mac Pro workstation, Colorfront (www.colorfront.com) – the Academy, Emmy and HPA Award-winning developer of high-performance dailies and transcoding systems for motion pictures, broadcast, OTT and commercials – today announced a new, annual rental model for Colorfront Express Dailies that dramatically reduces the cost of ...

The post Colorfront Launches Express Dailies 2020 On New Mac Pro With Annual Rental License appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @ex_lumina⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Second...




⁣⁣
⁣#repost @ex_lumina⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Second #ledlight #artinstallation for @festilumi #bonifacio, featuring #3deffect on both #light and #audio in St Dominique street, making the festival entrance a real #immersiveart #audiovisual #experience. Made with love on @touchdesigner, @millumin2 and @mad_mapper, driving #sound and #lightcreation using only #video files.⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣
⁣⁣#lightsculpture #ledartist #immersiveexperience #lightart #lightartist #lightfestival #street #animation #festilumi #visualart #installationart #millumin #madmapper #madlight #leddisplay (at Bonifacio)
https://www.instagram.com/p/B5Hw6zHpAGg/?igshid=dnhjri1dco8n

❌