Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Prix miraculeux et histoires a dormir debout, les nouveaux escrocs en ligne

Par Pierre Lecourt

Vous êtes vous déjà fait accosté par un escroc dans la rue ? Un type qui commence par vous demander l’heure et qui, très jovial et sympathique, vous explique qu’il est PDG d’une grosse boite de confection. Souvent il prend un accent Italien ou Espagnol, roule dans une belle voiture et fait très propre sur lui. Au bout d’un moment il vous confie qu’il est sur place pour un salon quelconque et qu’il doit rentrer au pays. Et là il vous propose une bonne affaire.

2020-01-22 14_59_42-minimachines.net

Il ouvre son coffre et vous montre une caisse d’habits neufs, sous leurs protections plastiques transparentes. Des manteaux, pantalons, chemises… Des trucs qui semblent impeccables. Il vous propose une remise folle, parce que vous lui êtes sympathique. Le coup de foudre. De moins 70% à moins 80% sur tout. La veste à 100€ tombe à 30€. Le pantalon est à 20€. Le blaser à 50€. Si vous achetez, vous devez le payer en espèces parce que c’est plus simple. Le gars se fait pressant, il doit repartir au plus vite.

Toute la combine de l’escroc est là, vous parler, beaucoup, abreuver votre cerveau en permanence d’informations, plus ou moins utiles tout en alternant avec des blagues et souvent des contacts physiques pour détourner votre concentration. Un appui sur l’épaule, une pression sur le poignet, enfermer votre main dans la sienne. Un art hypnotique destiné a vous manipuler, vous empêcher de réfléchir. Parce qu’en prenant un peu de recul, tout cela est une fable évidemment. Le type est aussi Italien que je suis Chinois. Il achète des habits bas de gamme qui lui reviennent à une misère mais qui paraissent correctement coupés dans des tissus synthétiques façon flanelle ou soie. De quoi faire illusion… quelques minutes. D’où son empressement très perceptible et sa volonté de ne pas sortir les habits de leurs housses en plastique. 

Si vous payez il prendra l’argent, enfournera ses “précieux habits” dans un sac de supermarché et gardera ses housses avant de démarrer en trombe. Si vous refusez, l’escroc perdra immédiatement son visage jovial, remontera en voiture et partira à la recherche d’un autre gogo a plumer. C’est là tout le problème de ces gens. Leur méthode est efficace et ce type d’escroquerie (et bien d’autres du même genre) fonctionnent mais cela reste de l’artisanat. C’est lent, il faut attaquer les pigeons un par un, il y a beaucoup de temps perdu pour une rentabilité pas forcément folle au final. 

2020-01-22 15_00_39-minimachines.net

Et puis le Web est arrivé. Et tout a changé pouce ces escrocs

Au lieu de passer des heures en maraude dans une voiture à la recherche du candidat idéal. Risquer au passage un contrôle de police. Il vaut mieux pour un escroc investir son temps dans la création d’une autre histoire. Une histoire en ligne. Bétonner un site web pour toucher un maximum de monde et ainsi se remplir les poches facilement et sans risques. 

Pour le type en voiture avec les fringues en synthétique, le web lui a permis de devenir un commerçant tout à fait “respectable”. Grâce au Dropshipping. La méthode dont je vous ai déjà parlé de vente sans stock. On trouve un fournisseur capable de livrer directement ses clients en pantalons de “flanelle 100% Pétrochimie” et on raconte une seule fois son histoire de “design Italien”. Dans le meilleur des cas on paye un mannequin et un photographe, sinon on compte sur les images produites par le fournisseur.

Le plus dur sera de trouver des moyens de faire connaitre son site web. Mais pour cela on peut compter sur la large participation d’influenceurs moins regardants sur les produits que sur les virements vers leur compte en banque mais aussi sur la bienveillance de sites comme Facebook, Instagram, Youtube et autres pour délivrer le message pile poil à sa cible contre quelques piécettes. 

Une fois le site lancé, l’argent rentre tout seul, les colis sont envoyés par le fournisseur et si les gens crient un peu trop parce que, quand même, c’est coupé comme un goret et le cachemire semble avoir été fabriqué au Polyamidistan. Et bien ce n’est pas très grave, on ferme le site. On change le nom de domaine et on relance l’histoire avec un nouveau logo.

2018-09-26 15_47_37-minimachines.net

Mais depuis peu c’est de pire en pire sur le web. Il y a eu un rush sur le financement participatif avec des histoires qui ont du faire rêver les escrocs de toute la planète. On se souvient par exemple du Mi MiniPC qui a réussi a lever 1.3 million de dollars avec une histoire abracadabrante de MiniPC vendu des clopinettes sur Indiegogo. Rien n’a jamais été livré, évidemment. Le gars a simplement disparu dans la nature avec son pseudonyme et la photo d’un inconnu en guise de bio. Indiegogo a bien reçu son pourcentage au passage mais le gars derrière cette histoire s’est gentiment payé une belle retraite en échange d’une fiche produit, de quelques images et d’une petite demie heure quotidienne de présence sur les commentaires  de sa page pendant quelques mois. Pas mal pour un résultat de centaines de milliers de dollars de bénéfices sans rien livrer et, évidemment, net d’impôts.

Et il y a eu bien d’autres histoires du même genre car c’est là tout l’intérêt du web pour les escrocs. Au lieu de traiter les pigeons un à un, on balance du grain à la volée et ils rappliquent par milliers. Avec leur sens inné de la mauvaise affaire et la peur maladive de passer à côté, on peut les plumer de manière très efficace en ligne. 

D’autres histoires croustillantes existent. Il y a quelques jours Stéphane Marty de la chaîne vidéo Deus Ex Silicium a publié une nouvelle vidéo. Un examen approfondi d’une puce censée limiter l’action des ondes électro magnétiques.  Si vous ne connaissez pas la chaîne de Stéphane, c’est un ingénieur en Micro-électronique qui publie des vidéos d’information et à but pédagogique. Il connait son métier et dispose d’une ribambelle d’appareils professionnels pour effectuer mesures et analyses. C’est un contenu expert et très enrichissant qu’il nous livre régulièrement. 

Sa dernière vidéo montre donc en détail un “appareil” aux vertus extraordinaires. Comme il le dit lui même, si la puce E-Chip de I+Like était réellement fonctionnelle, elle vaudrait au moins à ses créateurs une intense réflexion de la communauté scientifique sur leur découverte. Au final, je vous laisse le découvrir en détail dans la vidéo, la solution n’a absolument aucun effet scientifiquement mesurable. La marque joue à fond sur l’effet placebo du dispositif et enrobe le tout d’un énorme charabia pseudo-scientifique pour embobiner le visiteur. La fin de la vidéo ne laisse pas trop de doute quand à la pertinence du produit. 

Incroyable, suite à ma vidéo d’hier sur la puce anti-ondes électromagnétiques, le CEO de la société a envoyé par e-mail à tous ses clients le communiqué ci-dessous pour les rassurer. La personne qui m’avait envoyée la puce vient de le recevoir. Le texte est juste grandiose ! ☺️ pic.twitter.com/rFUO0snNOU

— Deus Ex Silicium (@dexsilicium) January 21, 2020

 

 

 

 

 

Que fait une société normale quand quelqu’un explique que sa technologie, son gagne pain, est une vaste fumisterie ? Elle vous attaque en justice. Amène des experts à la barre et expose l’efficacité de son produit en démontrant, publications scientifiques à l’appui, que l’objet produit bien les effets escomptés de manière fiable et mesurée. 

Que fait la société I+Like face à une vidéo mettant en cause le sérieux de leur produit ? Expliquant que tout cela n’est qu’une grotesque supercherie ? Elle tente de noyer le poisson avec une interprétation de charabia digne des plus grands bonimenteurs de foire. Une manière de colmater les brèches face au mécontentement des pigeons qui comprennent d’un coup qu’on leur a vendu un bidule inefficace et surtout hors de prix.

2020-01-22 12_44_52-minimachines.net

Exceptionnelle cette dérive sur le web ? Pas du tout. Il y a quelques jours Brice m’a envoyé des informations concernant un quadricoptère soit disant “révolutionnaire”. Le XDroneHD. Il s’agit d’un produit lambda, connu sur le marché asiatique comme un drone entrée de gamme et proposé sur leur page comme un modèle haut de gamme. Vendu normalement 199.98€ il est remisé de 50% pour l’achat de 1 pièce et peut tomber beaucoup plus bas si vous en achetez 2 ou 3 d’un coup. 

2020-01-22 12_41_21-minimachines.net

Jusque là rien d’anormal, vous pouvez très bien vendre en France un produit trois ou cinq fois son prix si vous trouvez un client d’accord pour payer ce tarif. La page web use de tout ce qu’il faut d’artifices pour vous convaincre de l’urgence de l’achat avec des rappel de l’offre spéciale ayant lieu “aujourd’hui”, des frais de port offerts, des défilés de pseudos clients achetant en ce moment même l’engin…

2020-01-22 12_41_12-minimachines.net

Tout cela a le même rôle que le charabia du vendeur de fringues dans son coffre de voiture. Vous faire perdre de vue le réel : Que vaut réellement ce quadricoptère, d’où vient t-il, qui va me livrer ? Pourquoi autant de cadeaux ? Moins vous réfléchirez entre le moment où vous arrivez sur le site web et le moment où vous allez payer, mieux ce sera pour le vendeur.

2020-01-22 13_14_36-minimachines.net

Car avec une recherche de 5 minutes on finit par tomber sur la source de cet achat. Il s’agit évidemment de Dropshipping et le fameux Xdrone est en réalité un produit Eachine qui sera expédié dans le meilleur des cas par un revendeur comme Banggood depuis la Chine pour une trentaine d’euros sans frais de port ou depuis AliExpress. Le prix demandé par XDrone est donc très élevé et le prix de base de 199.98€ est totalement fantaisiste. Le choix de ce modèle est lié à sa grande ressemblance au Mavick Pro de DJI, un quadricoptère performant et vendu beaucoup beaucoup plus cher. Si le Eachine E58 proposé ici est beaucoup plus petit, Tout cela reste néanmoins totalement légal. 

Ce qui l’est moins, beaucoup moins, c’est la publicité faite par cette marque pour son drone. C’est ce qui a fait tiquer Brice. Il est tombé sur cette vidéo au travers de ses déambulations en ligne. L’histoire est délirante, elle raconte comment un soit-disant “Didier Médard” se serait fait virer de chez un grand fabricant de drones – aucune marque n’est mentionnée mais le logo DJI est clairement visible – après s’être rebellé contre la course au profit des dirigeants de la marque.

2020-01-22 13_20_04-minimachines.net

On a ici une belle histoire d’escroc bonimenteur : Entre complotisme et ingénierie, les ingrédients pour expliquer la bonne affaire sont excellents. Un internaute peu au courant du marché qui se fera servir cette vidéo par Youtube depuis une de ses chaîne habituelle pourra tomber facilement dans le panneau. 

2020-01-22 13_19_45-minimachines.net

Sauf que là, c’est totalement illégal. Cette pub montée avec des images vidéos libre de droit et quelques tournages repiqués à droite ou à gauche, raconte une histoire farfelue. Elle mélange des vues du Eachine E58 et du Mavic Pro et joue clairement sur la ressemblance des deux produits pour tromper le consommateur.

Problème, cette vidéo et les publicités reprenant cette marque sont très difficiles a prendre en compte pour un éventuel contrôle. Les autorités ne peuvent pas vraiment passer leur temps a surfer en ligne jusqu’à tomber sur ce genre de vidéo. Le site de vente du quadricoptère n’affiche rien d’illégal de son côté, rien qui puisse être facilement remarqué car évidemment répréhensible. Tout l’argumentaire bidon est visible via des publicités stockées via Instagram, Youtube ou Facebook. La vidéo ci dessus n’est pas référencée par Youtube, elle n’apparaît nulle part comme spécifiquement liée au site. En cas de doute d’une surveillance un peu trop proche des autorités ou le signalement de leur activité comme avec cet article, il sera possible de mettre en pause toutes les campagnes de publicité et de faire disparaitre ces éléments en quelques minutes (j’ai évidemment fait une sauvegarde).

Le vrai problème est donc lié au format de ces arnaques. Quand l’escroc en voiture travaillait avec sa méthode artisanale, il n’avait finalement pas beaucoup de temps libre. A vrai dire il aurait pu se trouver un vrai boulot vu le temps passé et les conditions de vie générées par son système de vente à la sauvette. Mais pour des escrocs qui sévissent en ligne, la donne est toute autre. Une fois le site de quadricoptère terminé, il reste beaucoup de temps libre alors que l’argent commence a rentrer dans les caisses. Qu’en faire ? Il faut certes gérer l’aspect publicitaire de l’affaire et répondre aux pigeons clients. Mais une fois cela fait ? 

Et bien on lance un autre produit avec un autre site employant la même recette. Comme cette fameuse “colle” révolutionnaire créée par un soit disant dentiste Français et un “ingénieur en chimie”  qui reprend les mêmes ingrédients. Le duo “Yves Belair” et “Christophe Broutin” qui découvrent une colle révolutionnaire UV-Fix. La publicité n’hésite pas a se rapprocher d’une autre marque connue qui est Bondic et qui propose le même genre de produit tout à fait légalement. Elle raconte une histoire de découverte farfelue et propose d’aller cliquer sur leur site pour faire l’affaire du siècle. Même méthodes, même escroc.

2020-01-22 14_10_09-minimachines.net

 

Et que découvre t-on sur ce site ? Une présentation identique à celle du quadricoptère… Mieux encore, elle est répétée dans toutes les langues grâce aux outils de traduction automatisés de Google… On nous propose ici une jolie remise encore une fois avec une colle à 29.99€ le tube au lieu de 59.98€… 39.99€ pour trois tubes, wow ! Bonne affaire !

2020-01-22 14_12_39-minimachines.net

Sauf quand on considère le prix de l’objet en Chine, soit 1.84€ pièce frais de port compris… La bonne affaire laisse tout de même une jolie marge à notre ami le “dentiste”…

Qui est derrière ces deux produits, qui emploie ces méthodes de vente peu scrupuleuses avec l’accord des régies publicitaires de Youtube et consorts ? La société MDE Commerce Ltd située à Malte. Une probable société écran quelconque qui doit s’abriter derrière les lois du pays et un système de domiciliation opaque pour cacher cette activité illégale.

2020-01-22 14_22_53-minimachines.net  2020-01-22 14_23_09-minimachines.net  2020-01-22 14_23_33-minimachines.net

Que faire pour se prémunir de ces escrocs ?

Malheureusement pas grand chose. Le nombre de site et de produits vendus de cette manière est délirant. Montres connectées, électroménager, accessoires auto et j’en passe, ce sont des dizaines de produits qui sont ainsi proposés avec des tarifs mirobolants et des réductions délirantes. 

Le problème est que le public pour qui sont destinés ces produits est un public de pigeons. La plupart des internautes seront vigilants et comprendront en quelques clics qu’il s’agit bien de mauvaises affaires. Mais comme pour les scams par email vous proposant de recevoir des millions de dollars en cadeau, il suffit que ça tombe sur la bonne personne au bon moment pour que l’arnaque fonctionne. Une mamie à qui sont petit fils a parlé de quadricoptère, un papi qui ne sait pas comment réparer ses lunettes. Une personne seule à qui on promet la lune. Ou des gens fragiles psychologiquement a qui on promet une réduction d’ondes via un achat en ligne depuis un ordinateur ou un smartphone.

La meilleure méthode reste à se demander si on achèterait ce type de produit à un gars sortant de sa voiture et ouvrant son coffre pour vous les vendre à la sauvette. Si cela ne vous parait pas très clair, passez votre chemin. Si vous êtes plus expérimenté vous pouvez faire une recherche rapide par l’image du produit pour tomber en quelques clics sur le vrai tarif de l’objet. Si vous avez peur que quelqu’un de votre entourage se fasse avoir par ce type de produit, n’hésitez pas a les encourager a vous envoyer un email ou a vous passer un coup de fil. Apprenez leur a faire une recherche par image ou une capture d’écran qu’ils pourront partager avec vous.

Il semble malheureusement assez difficile pour les autorités de lutter contre ce type d’arnaques mais vous pouvez également les signaler à la DGCCRF.

Prix miraculeux et histoires a dormir debout, les nouveaux escrocs en ligne © MiniMachines.net. 2020.

Gamme Autodesk : jusqu’à 33% de hausse des prix en février

Par Shadows

Autodesk annonce une augmentation sensible de ses tarifs, qui prendra effet dès le 7 février 2020. Cette hausse concerne uniquement les prix des licences réseau (Network), et non les produits monoposte qui restent au même tarif.

En pratique, Maya et 3ds Max prendront environ 14,2% sur leur prix hors taxes, que ce soit pour un abonnement 1 ou 3 ans. La Collection M&E complète, de son côté, subira une hausse bien plus sensible de 33,3%.

Produits Anciens tarifs Nouveaux tarifs
Maya abonnement 1 an Network 2 940€ HT 3 360€ HT
Maya abonnement 3 ans Network 7 940€ HT 9 070€ HT
3ds Max abonnement 1 an Network 2 940€ HT 3 360€ HT
3ds Max abonnement 3 ans Network 7 940€ HT 9 070€ HT
M&E Collection abonnement 1 an Network 3 510€ HT 4 680€ HT
M&E Collection abonnement 3 ans Network 9 475€ HT 12 635€ HT

Pour éviter ces hausses de prix, il est évidemment possible de renouveler dès à présent (et avant le 7 février) vos abonnements. Rappelons qu’en partenariat avec Progiss, la boutique 3DVF.fr vous propose l’ensemble de la gamme Autodesk (Comme toujours, si vous avez des questions sur la boutique, n’hésitez pas à contacter notre partenaire Progiss, par téléphone au 01 49 89 07 90 ou par mail : info@progiss.com ).

Reste que l’on peut évidemment prévoir un certain mécontentement chez de nombreux clients, d’autant plus pour ceux qui ont été déçus des dernières mises à jour des produits Autodesk. Si l’éditeur a eu la bonne idée de mettre en avant des roadmaps pour plusieurs de ces produits majeurs, certaines promesses tardent à se matérialiser : Mudbox 2020 et ses nouveautés minimalistes, deux ans après des annonces de relance du développement, en est certainement l’exemple le plus extrême.
Dans ce contexte, il semble donc probable que la concurrence, qu’il s’agisse de solutions payantes ou gratuites, profitera de cette hausse pour gagner quelques parts de marché.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost...




⁣⁣
⁣#repost @geraldinekwikmusic⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Ready for a new mapping light show with my new original music written for the Church in Lievin playing this night to Sunday night !!!⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣Visual Artists : Susie-lou CHETCUTI, Patrick GRANDI, Jules HUVIG @juleshuvig/, Lucille JEANNIN, Loan LE HOANG, Simon LEBON, Hamza MRABET, Aurélien WOJTKO @_aurelien.w/ ⁣
⁣Music & Sound Design : Geraldine Kwik⁣
⁣Technique & Lights : Aurélien WOJTKO⁣
⁣Place : Église Saint-Amé - LIEVIN - FRANCE .⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣#church #lightshow #lightart #light #lightinstallation #videomapping #loomprod  #originalsountrack #musicforpaintings  #mapping #composer #frenchcomposer #musicscore #ambient #composingmusic #sound #sounddesign #art #visual #millumin #madmapper #motiondesign #aftereffects #design #architecturalmapping #projectionmapping #movingimage #digitalartist #night
https://www.instagram.com/p/B7ba5jWppcU/?igshid=84b7s5bq9hzr

Un designer imagine des fruits imprimés en 4D enrichis en nutriments

Par Mélanie R.

On finit notre semaine avec un peu de douceur en vous présentant le projet de Meydan Levy qui a imaginé cinq fruits imprimés en 4D et comestibles, conçus à partir d’une peau en cellulose imprimée en 3D et remplis de […]

Three Decades Of Steady Xytech Leadership In Dynamically Shifting Broadcast & Media Industry

Par Andres Benetar

Xytech is an age of linear editing, celluloid film and archaic operating systems precede a modern era of automated scheduling, seamless facility management, and artificial intelligence. Reagan, Thatcher and the Soviet Union were in the headlines. Rain Man, Die Hard and Coming to America were on the silver screen. Cable television served up just 36 ...

The post Three Decades Of Steady Xytech Leadership In Dynamically Shifting Broadcast & Media Industry appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

Cyber Media TV Uses ATEM Constellation 8K for eSports Streaming

Par Zazil Media

Fremont, CA – January 15, 2020 – Blackmagic Design today announced that Cyber Media TV uses Blackmagic Design ATEM Constellation 8Ks and ATEM 1M/E Advanced Panels for eSports and steaming programs for gaming. Cyber Media TV uses both ATEM products, along with a number of other Blackmagic products, to stream 60 to 80 eSports programs each month. Cyber ...

The post Cyber Media TV Uses ATEM Constellation 8K for eSports Streaming appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

CMD: Experiment in bio-algorithmic politics

Par Filip Visnjic
CMD: Experiment in bio-algorithmic politics
Created by Michael Sedbon, 'CMD' is an apparatus designed to explore how our technologies and ecosystems interact and what narratives and politics do they serve. The project questions what sort of ecological and social logic should be implemented in the design of automated infrastructures and algorithms.

Blackmagic URSA Mini Pro On Tour With Little Mix

Par Zazil Media

Fremont, CA – January 13, 2020 – Blackmagic Design today announced that live video for the European dates of Little Mix’s LM5 Tour was delivered by the LED Shed, who relied on acquisition and control hardware from Blackmagic Design. The solution featured URSA Mini Pro fiber chains and ATEM 4 M/E Broadcast Studio 4K. LM5: The ...

The post Blackmagic URSA Mini Pro On Tour With Little Mix appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

La réalité virtuelle peut empêcher la création de souvenirs visuels

Par Bastien L
vr souvenirs visuels réalité virtuelle

La réalité virtuelle pourrait empêcher la formation de souvenirs visuels, et donc se révéler inutile pour le secteur de l’éducation. C’est ce que révèle une étude menée par des chercheurs japonais…

La réalité virtuelle est de plus en plus utilisée dans le domaine de l’éducation. Cependant, l’efficacité réelle de cette technologie sur le plan pédagogique reste encore difficile à déterminer.

C’est pourquoi une équipe de chercheurs japonais a décidé de mener une expérience à ce sujet. Plus précisément, cette étude visait à mesurer les différences de rétention de mémoire visuelle entre la réalité virtuelle active et passive.

Pour rappel, la VR active réagit aux actions de l’utilisateur et lui permet donc d’interagir de façon ” subjective ” avec l’environnement virtuel. La VR passive quant à elle n’offre qu’un point de vue et ne prend pas en compte les mouvements de l’utilisateur.

L’expérience a été menée auprès de 40 participants, dont la moitié utilisant un casque VR actif et la seconde un casque VR passif. Chaque participant a dû visionner une vidéo tournée dans un musée et présentant 10 oeuvres de Peter Paul Rubens et 10 oeuvres de Nicolas Poussin.

Les participants ont ensuite été invités à compléter une série de tests de mémoire, immédiatement après le visionnage puis deux semaines plus tard. Lors du test effectué immédiatement après l’expérience, les résultats étaient similaires pour les deux groupes.

En revanche, deux semaines plus tard, les souvenirs du groupe ” actif ” étaient largement atténués par rapport au groupe “passif “. La conclusion des chercheurs est que la réalité virtuelle active pourrait empêcher un individu de former de puissants souvenirs visuels.

La VR active moins efficace que la VR passive pour l’apprentissage ?

Il est difficile d’expliquer ce phénomène avec exactitude. Selon les chercheurs, l’explication la plus probable est que les sujets actifs passent moins de temps à observer les tableaux puisqu’ils étaient en mesure de regarder ailleurs.

Il est aussi possible que la VR active représente une charge cognitive plus importante pour le cerveau, et l’empêche donc de former des souvenirs visuels efficacement. Pour cause, la réception sensorielle nécessite des ressources cognitives qui ne peuvent donc pas être exploitées pour ” encoder ” le contenu du film.

Par conséquent, la réalité virtuelle pourrait s’avérer inefficace pour l’éducation. La prochaine étape pour les chercheurs sera toutefois de déterminer avec plus de précision la façon dont la VR active peut perturber la formation de souvenirs visuels, et si certains autres types d’apprentissages peuvent au contraire être stimulés par cette technologie…

Cet article La réalité virtuelle peut empêcher la création de souvenirs visuels a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @raio__⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Video Mapping...




⁣⁣
⁣#repost @raio__⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Video Mapping del espectáculo L.U.X de RAIO, cubos!! 🇬🇧3D Projection mapping from show L.U.X by RAIO, dynamics Cubes!! @ayuntamientovll @renault_esp @avsistemas @cover.club @alfonsolosco #madmapper #resolume #millumin #3dprojectionmapping #audiovisuales #videomapping #encendidodeluces #mappingprojection #mapping3d #blender #foley #moog #makenoise0coast #animationnodes
https://www.instagram.com/p/B7N6bZcpuO-/?igshid=2mj6gal6zhxt

Introducción a la programación visual con touchdesigner · Sevilla · Del 10 al 12 de febrero

Par volatil

El taller de introducción a la programación visual con touchdesigner tendrá lugar en Sevilla (EPFCA Sevilla) del 10 al 12 de febrero.

Os dejamos aquí toda la información.

Objetivos:

– Adentrar a los alumnos en el mundo de la programación visual con TouchDesigner.
– Conocer las diferentes familias de Operadores, las funciones de cada uno y cómo crear redes de trabajo.
– Abordar diferentes proyectos de generación de gráficos animados 2d/3d en tiempo real, crear efectos de vídeo personalizados.

Profesor: Azael Jesús Ferrer Gordo.

Artista multimedia y profesional de las artes escénicas. Su trabajo incluye instalaciones audiovisuales, performances en vivo, sesiones Vj y diseños de iluminación y video.

CONTENIDOS

Día 1

– Introducción a la programación modular.

– Conceptos básicos de la interface.

– Analizar la familia de operadores

(TOP,CHOP,SOP,DAT,COMP).

– Configuración básica y parámetros de render.

– Trabajando con geometría.

– Componiendo y texturizando.

Día 2

– Conectividad de OSC, MIDI, DMX para el control de

parámetros.

– Trabajando con sensores (Kinect.y leadmotion)

– Visualización de audio reactivo.

– Creación de Interfaz de usuario.

– Creación de ejemplos prácticos.

La entrada Introducción a la programación visual con touchdesigner · Sevilla · Del 10 al 12 de febrero aparece primero en Vjspain Comunidad Audiovisual, Mapping, Vj, Diseño Interactivo.

2019 Fall Television And Streaming Series Rely On Blackmagic Design

Par Zazil Media

Fremont, CA – January 9, 2020 – Blackmagic Design today announced that the company’s production and post products are being used to complete many of the fall 2019 season’s new and returning television shows and streaming series, including “Tom Clancy’s Jack Ryan,” “The Modern Family” and “Madam Secretary.” “Arrow”, “Treadstone,” and “Young Sheldon” couldn’t be more different in ...

The post 2019 Fall Television And Streaming Series Rely On Blackmagic Design appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

SOLDES HIVER 2020

Par Pierre Lecourt

Illustration “Soviet Moon” par Pascal Blanche

SOLDES HIVER 2020 © MiniMachines.net. 2020.

Des flacons de parfum imprimés en 3D métal pour la Formule 1

Par Mélanie R.

Quand l’entreprise Formula 1 rencontre le designer Ross Lovegrove et Designer Parfums, on obtient des flacons de parfum imprimés en 3D ! La marque a souhaité lancer sa première gamme de parfums, F1 Fragance et rappeler le dynamisme, la passion […]

Native Shoes présente ses chaussures imprimées en 3D en caoutchouc liquide

Par Mélanie R.

Le fabricant de chaussures canadien Native Shoes vient d’annoncer une nouvelle collaboration avec le Self-Assembly Lab du MIT afin de concevoir des paires de chaussures imprimées en 3D à partir de caoutchouc liquide. Le projet, baptisé Liquid Printed Natives, vise […]

Une galette des rois conçue à l’aide des technologies 3D

Par Mélanie R.

Tous les ans, nos boulangeries proposent la fameuse galette des rois pour l’Epiphanie : le célèbre gâteau à la frangipane fait saliver plus d’un français ! Alors quand on a entendu que la pâtissière Nina Métayer avait utilisé l’impression 3D […]

Deciduous, un pavillon imprimé en 3D avec 30,000 bouteilles plastiques recyclées

Par Mélanie R.

L’une des grandes tendances de l’impression 3D en 2019 a été l’utilisation des technologies 3D pour créer des projets durables et éco-responsables. Le studio d’architecture MEAN (Middle East Architecture Network) suit bien cette lignée avec son dernier projet, Deciduous, un […]

Panic! At The Disco imprime en 3D la caisse claire de sa batterie pour un son plus net

Par Mélanie R.

On commence cette nouvelle année en musique : le batteur du groupe Panic! At the Disco, Dan Pawlovich, a eu recours à l’impression 3D pour créer le corps de sa caisse claire c’est-à-dire le fût horizontal qui est posé entre […]

Réalité virtuelle et augmentée : tendances et prédictions pour 2020

Par Bastien L
2020 vr ar prédictions

Que nous réserve l’année 2020 pour la réalité virtuelle et augmentée ? Découvrez les principales tendances du marché, les prédictions des experts industriels et les nouveautés les plus attendues…

L’année 2019 a été particulièrement riche pour la réalité virtuelle. Parmi les événements marquants, on peut retenir le lancement triomphal de l’Oculus Quest, la hausse massive des ventes de casques et de jeux VR, ou encore l’entrée sur le marché de Valve avec son casque Index.

À présent, la question qui se pose est de savoir ce que 2020 nous réserve pour l’industrie de la réalité virtuelle et augmentée. Découvrez les principales tendances et les grandes nouveautés attendues pour l’année à venir…

Les dépenses VR / AR atteignent 18,8 milliards $

Selon IDC, les dépenses en réalité virtuelle et augmentée à l’échelle mondiale atteindront 18,8 milliards de dollars en 2020. Ceci représenterait une augmentation de 78,5% par rapport aux 10,5 milliards de dollars anticipés pour cette année. Cette croissance devrait se poursuivre jusqu’en 2023, avec un taux annuel de 77%.

La Chine sera la principale région pour la réalité virtuelle et augmentée, avec 5,8 milliards de dollars dépensés au cours de l’année. On retrouvera ensuite les États-Unis avec 5,1 milliards de dollars. L’Europe de l’Ouest dépensera quant à elle 3,3 milliards de dollars, et le Japon 1,8 milliard. En 2023, l’Europe de l’Ouest devrait dépasser la Chine.

Les cas d’usage commerciaux représenteront près de la moitié des dépenses effectuées l’an prochain. La formation, particulièrement, pourrait représenter 2,6 milliards de dollars. La maintenance industrielle quant à elle pourrait attirer 914 millions de dollars.

Cette croissance devrait aussi continuer d’être menée par le secteur du VR gaming, dont les revenus pourraient atteindre 7 milliards en 2020 et 11,5 milliards en 2025. La réalité virtuelle et augmentée devrait aussi trouver sa place dans les secteurs de la santé et de l’ingénierie. Le marché des logiciels en VR, quant à lui, devrait représenter 24,5 milliards de dollars en 2020.

La révolution des accessoires

En 2019, le passage au sans fil a permis à la réalité virtuelle de faire un grand pas en avant. Ces avancées technologiques devraient se poursuivre en 2020.

Par exemple, le co-fondateur et CEO de BUNDLAR, Matthew Wren, s’attend à voir des améliorations du tracking de mouvement et de la définition d’écran ou même des innovations dans le domaine de l’haptique. Il estime aussi que le Eye Tracking va permettre de générer des données afin d’optimiser les expériences et d’étudier le comportement des usagers dans le virtuel.

En 2019, Valve a frappé un grand coup avec ses contrôleurs Valve Index offrant le suivi de chaque doigt. Ces accessoires permettent une maniabilité plus intuitive et des interactions plus riches. En 2020, les différents constructeurs de casques pourraient s’aligner en proposant des contrôleurs similaires.

Une vague d’accessoires produits par des fabricants tiers devrait aussi déferler. Par exemple, Teslasuit va présenter son gant haptique Glove lors du CES 2020…

Une avalanche de jeux AAA

En 2020, il est peu probable que de nouveaux casques VR révolutionnaires soient lancés sur le marché. Selon David Heaney de UploadVR, la prochaine génération de hardware devrait débuter en 2022.

En revanche, de nombreuses améliorations logicielles devraient être déployées. En outre, l’année 2020 devrait être particulièrement riche en nouveaux jeux vidéo.

On attend notamment le fameux Half-Life : Alyx de Valve pour le mois de mars 2020. Ce jeu au budget AAA devrait représenter un nouveau cap pour le VR gaming et marquer le début d’une nouvelle génération de jeux en réalité virtuelle. De plus, ce titre se présente comme le troisième opus d’une saga culte et devrait donc attirer de nouveaux joueurs dans la VR.

D’autres jeux prévus pour 2020 sont attendus au tournant. On peut citer Lone Echo II, Iron Man VR, Medal of Honor VR, le jeu de bataille royale Population : One ou encore Walking Dead Onslaught et Saints & Sinners tirés de la série éponyme…

De nouveaux casques VR ?

Comme évoqué auparavant, 2020 devrait être une année relativement calme en termes de nouveaux casques VR comparée à 2019. Les leaders du marché comme Facebook, Valve et HTC viennent tout juste de lancer leurs nouveaux casques haut de gamme et il est donc peu probable que de nouveaux modèles soient proposés l’an prochain.

En revanche, il est possible que HTC lance un successeur pour son casque autonome Vive Focus pour mieux concurrencer l’Oculus Quest. En étant optimiste, on peut aussi espérer que Sony lance le PSVR 2 en 2020 même si la firme a déjà prévenu qu’il ne serait pas commercialisé en même temps que la PS5

L’essor de la Social VR

Jusqu’à présent, la réalité virtuelle attirait principalement les gamers et les technophiles. Cependant, à compter de l’année prochaine, même vos parents pourraient délaisser les messageries instantanées sur smartphone et opter pour ce nouveau média.

Grâce, notamment, aux efforts de Facebook, à ses avatars bluffants de réalisme et à sa nouvelle application Horizon, la ” social VR ” pourraient enfin entrer dans les moeurs. En permettant la téléprésence grâce à des avatars, la réalité virtuelle pourrait inciter les utilisateurs à se réunir malgré la distance qui les sépare…

La demande rattrape enfin l’offre

Jusqu’à présent, les ventes de casques VR se sont révélées en dessous des prévisions des fabricants. Cependant, la technologie est désormais mieux connue du grand public et des appareils comme l’Oculus Quest ont de quoi séduire ce dernier.

En 2020, la demande pourrait donc enfin s’aligner avec l’offre. C’est l’avis de Rosario B. Casas, CEO de VR AMERICAS. Ainsi, les développeurs de logiciels et les constructeurs matériel pourront poursuivre leur croissance à un rythme plus soutenu.

La frontière entre casques autonomes et PC s’efface

Jusqu’à présent, le marché des casques VR était divisé entre casques autonomes et casques pour PC. Les casques autonomes sont faciles à utiliser et à transporter, tandis que les casques PC offrent de meilleures performances.

Cependant, cette distinction pourrait progressivement disparaître en 2020. Facebook a déjà lancé l’Oculus Link permettant de brancher l’Oculus Quest à un PC pour jouer aux jeux du Rift. Les autres constructeurs pourraient à leur tour dévoiler des dispositifs similaires…

La VR poursuit sa démocratisation

En 2020, la réalité virtuelle devrait poursuivre sa démocratisation bien entamée en 2019. Selon Michael Boland, fondateur de ARtillery Intelligence, les casques VR autonomes comme l’Oculus Quest et les efforts de Facebook pour réduire les coûts devraient continuer à faciliter l’accès à la VR pour le grand public.

Cette exposition entraînera un cycle vertueux pour la réalité virtuelle aussi bien en tant que produit de consommation qu’en tant qu’industrie. Facebook contribuera donc fortement à la démocratisation de cette technologie.

La VR s’étend en entreprise… et à la maison

Plutôt qu’une explosion de la VR auprès du grand public, les experts s’attendent à assister à son essor en entreprise. Dans le domaine de la formation et de l’éducation, notamment, la réalité virtuelle devrait continue à gagner du terrain.

Des entreprises d’industries comme la médecine, les secours, la fabrication ou le retail devraient se tourner vers cette technologie. De même, les industries l’ayant déjà adoptée telles que l’architecture, l’ingénierie, la construction ou l’immobilier développeront de nouveaux cas d’usage.

À mesure que le prix des casques baisse, les applications de formation en réalité virtuelle ou les boutiques en VR pour le V-commerce devraient également se multiplier au cours de l’année à venir. Les technologies immersives ont donc de beaux jours devant elles en entreprise…

En revanche, Matthew Wren de BUNDLAR estime que le contenu grand public est toujours un peu limité. Il reconnaît toutefois que les choses évoluent. Maintenant que les casques autonomes comme le Quest sont accessibles au plus grand nombre, ce n’est qu’une question de temps pour que le contenu de haute qualité prolifère.

De plus, beaucoup de personnes qui découvrent la VR au travail décident d’acheter un casque pour une utilisation à domicile. L’essor de la VR en entreprise va donc contribuer à sa démocratisation.

VR et éducation

La réalité virtuelle est déjà utilisée dans le domaine de l’éducation, qui constitue l’un de ses principaux secteurs d’application. Cela devrait se poursuivre en 2020.

Selon Willim Griggs de VirtualRealityRental, de plus en plus d’établissements utiliseront la VR pour enseigner différentes matières. Les étudiants pourront notamment se plonger de façon ludique dans l’Histoire antique ou l’anatomie humaine.

En outre, la réalité virtuelle peut aussi permettre d’étudier à distance. Elle pourrait donc ouvrir l’accès à l’université à des personnes qui sont trop éloignées ou isolées. Plutôt que d’avoir à se déplacer, les étudiants pourront assister à un cours par le biais de leur casque VR…

Les premières lunettes AR enfin disponibles

Voilà maintenant plusieurs années que l’on nous promet de pouvoir accéder à la réalité augmentée en portant de simples lunettes plutôt qu’en tenant un smartphone devant son nez. En 2020, les premières (vraies) lunettes AR grand public pourraient enfin être lancées sur le marché.

C’est le fabricant Nreal, avec ses lunettes Nreal Light, qui pourrait être le premier à se lancer sur ce marché. Cet appareil sera compatible avec les différents smartphones équipés de puces Snapdragon 855 ou supérieur, et s’y connectera en USB-C.

Les Nreal Light sont équipées de plusieurs caméras, d’un écran 1080p, et offrent une fonctionnalité de tracking spatial. Le fabricant a noué des partenariats avec China Unicomp, Deutsche Telekom et le Japonais KDDI pour distribuer son produit à 500 dollars à compter de l’année prochaine.

Les applications Android compatibles exploiteront à la fois la technologie de réalité augmentée et le réseau 5G pour proposer des expériences d’un genre nouveau. Les premières démos présentent par exemple un technicien recevant des instructions visuelles sur ses lunettes pour réparer un ordinateur. On peut aussi découvrir un joueur massacrant des zombis en utilisant son smartphone comme contrôleur.

Ces lunettes AR ont le potentiel pour démocratiser la réalité augmentée, de par leur coût relativement abordable et leur design plutôt sobre. En 2020, on pourrait donc enfin voir des gens porter leurs lunettes AR en public. Il ne reste donc qu’à espérer qu’un partenariat soit noué avec un opérateur français.

Par ailleurs, il est probable que d’autres entreprises présentent leurs lunettes AR lors du CES 2020 qui se déroulera début janvier. Ces différents appareils permettront de poser les bases de la réalité augmentée grand public. Par la suite, des géants de la tech tels que Facebook, Apple et Niantic comptent également lancer leurs propres lunettes AR…

Les applications AR se diversifient

Jusqu’à présent, les cas d’usage de la réalité augmentée sont relativement limités. En dehors de jeux comme Pokémon Go, des filtres Snapchat ou de fonctionnalités pratiques comme la navigation en AR sur Google Maps, la technologie peine à révéler son intérêt auprès du grand public.

Les choses pourraient enfin changer en 2020. Avec le lancement des premières lunettes AR grand public comme les Nreal Light, il est probable que de nouveaux cas d’usage voient le jour. On peut aussi s’attendre à ce que les applications en réalité augmentée pour smartphone se diversifient. Les opérateurs, de leur côté, pourraient collaborer avec les développeurs pour créer des expériences AR démontrant le potentiel de la 5G…

L’impact de la 5G

Cela fait bien longtemps que les experts prédisent l’impact positif de la 5G sur la réalité virtuelle et augmentée. En 2020, ces promesses devraient enfin se concrétiser avec le déploiement de ce nouveau réseau mobile.

Par exemple, Sarah Hill, CEO de Healium estime que la 5G et le Edge Computing vont permettre l’apparition d’expériences multi-utilisateurs permanentes.

La convergence entre VR / AR et IoT

Selon Sarah Hill de Healium, les données en provenance d’objets connectés pourront être incorporées dans les expériences VR et AR en 2020. Ceci permettra à l’utilisateur de contrôler les expériences à l’aide des données en provenance de sa smartwatch ou autre wearable.

On peut notamment imaginer des expériences dont le contenu s’altère en fonction des efforts physiques fournis par l’utilisateur, ou encore des jeux d’épouvante qui réagiraient en temps réel au niveau de peur du joueur…

Intelligence artificielle et XR

L’intelligence artificielle et le Machine Learning comptent aussi parmi les technologies émergentes qui vont rythmer les années 2020. Il est donc logique que plusieurs développeurs cherchent à intégrer l’IA et le ML à leurs applications AR.

Par exemple, l’application Google Lens utilise un réseau de neurones pour analyser visuellement ce que l’utilisateur filme avec son smartphone et donner des informations à ce sujet. Ceci permet par exemple d’identifier des plantes, de recevoir des informations sur un tableau dans un musée ou d’identifier des produits pour les acheter en ligne. Cette tendance devrait se poursuivre en 2020.

Ce mariage technologique concerne aussi la réalité virtuelle. En 2020, Maze Theory lancera un jeu VR tiré de la série Peaky Blinders. Ce jeu utilisera l’intelligence artificielle pour réagir de façon réaliste au comportement du joueur…

Conclusion

En conclusion, l’année 2020 devrait permettre à l’industrie de la réalité virtuelle de se consolider et de poursuivre son évolution. En revanche, il ne devrait pas y avoir de véritable révolution comme celle engendrée par l’Oculus Quest en 2019.

Du côté de la réalité augmentée, l’apparition des premières lunettes grand public comme le Nreal Light devrait permettre de poser les bases du marché et d’amorcer la démocratisation de cette technologie.

Bien évidemment, il ne s’agit-là que de prédictions basées sur des éléments déjà connus. Cependant, une bonne surprise n’est jamais à exclure et nous espérons de tout coeur que les acteurs du marché sauront nous émerveiller et nous prendre au dépourvu. En attendant, la rédaction de realite-virtuelle.com vous souhaite une excellente année à tous !

Cet article Réalité virtuelle et augmentée : tendances et prédictions pour 2020 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Changer le disque dur d’un Seagate GoFlex Desk

Par Pierre Dandumont

Depuis pas mal d’années (je crois qu’il date de 2012), j’utilise un Seagate GoFlex Desk en Thunderbolt. Et comme j’ai voulu changer le disque dur, je me suis demandé… comment ?

La gamme GoFlex Desk partait d’une bonne idée : Seagate vendait des disques durs externes en kit, avec d’un côté le disque dur dans son boîtier de protection, et de l’autre une base avec différentes interfaces. La société a vendu des bases USB 2.0, USB 3.0, FireWire 800 (pour Mac), réseau et même Thunderbolt (première génération). On pouvait donc acheter une base plus rapide si on récupérait du nouveau matériel, par exemple. Mais il y avait deux problèmes. Premièrement, il n’y a pas vraiment d’interface spécifique entre la base et le disque : c’est le connecteur SATA du disque directement. Et la prise n’est pas vraiment prévue pour ça. Deuxièmement, Seagate a arrêté à un moment d’en proposer, et le boîtier est compliqué à ouvrir.

La version Thunderbolt, avec une base assez imposante

En fait, j’ai dû chercher sur YouTube pour comprendre, donc petit tutorial. Il faut d’abord enlever le haut du boîtier, clipsé sur mes deux parties latérales. Ensuite, il faut essayer de séparer les deux parties, avec des outils fins et si possible en plastique (un spudger par exemple). Avec un peu de patience, tous les clips sortent sans casser et le disque devient accessible. La dernière étape consiste à enlever les vis latérales (protégées par des morceaux de caoutchouc) pour sortir le disque. Pour monter un nouveau, c’est évidemment plus simple à l’envers.

Le boîtier


La prise SATA


Il faut d’abord enlever le haut


On voit bien les clips


Ensuite on sépare les deux côtés


Le disque dur apparaît


Il suffit de le glisser hors de la cage

Bon, en réalité (et si vous n’avez pas peur), le fait que le boîtier utilise la connectique du disque permet de brancher directement un disque dur ou un SSD sur la prise. Mais avec un 3,5 pouces, c’est assez instable quand même (et bruyant), c’est surtout pratique avec un 2,5 pouces pour dépanner.

La version 3 To de l’époque (un 7 200 tpm assez bruyant) atteint ~130 Mo/s en lecture et ~110 Mo/s en écriture, et pas en silence. L’évolution des disques durs fait que le 6 To moderne, un 5 400 tpm bien moins bruyant, atteint ~190 et ~170 Mo/s dans les mêmes conditions.

Avec le 3 To 7 200 tpm (vieux)


Avec le 6 To 5 400 tpm (récent)

Le boîtier va continuer à servir de sauvegarde Time Machine au boulot, et le transfert des 3 To de données (il était presque rempli) devait prendre… un certain temps. Comme Time Machine a tendance à créer des liens symboliques, le programme de clonage indiquait un peu plus de 33 millions de « fichiers ». Après 36 heures et un peu plus de la moitié des fichiers transférés, j’ai eu une erreur, et je n’ai pas tenté une seconde fois : je garde le disque dur de 3 To si jamais j’ai un jour besoin d’un vieux backup, et je recommence à vide sur le nouveau.

Ca fait pas mal de choses à transférer

Peter Thomas Is Honoured By The Institute of Professional Sound

Par whitenoise

PMC’s founder and CEO Peter Thomas has been awarded a Fellowship by the Institute of Professional Sound (IPS) in recognition of his contribution to the professional audio industry. As a charitable organisation that champions the highest quality of sound production and sound recording in all forms of broadcast, recorded, and live events, the IPS is ...

The post Peter Thomas Is Honoured By The Institute of Professional Sound appeared first on NAB Show Las Vegas News | NAB Show 2020 Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

URSA Mini Pro 4.6K G2 and Blackmagic RAW Capture Several US Music Festivals

Par Zazil Media

Fremont, CA – December 19, 2019 – Blackmagic Design today announced that MixOne Sound Partner and Videographer Kevin Garcia used an URSA Mini Pro 4.6K G2 digital film camera to capture live performances from top artists such as Blink‑182, Tim McGraw, Luke Bryan, The Flaming Lips, ZZ Top, Marilyn Manson, Ice Cube, Rob Zombie and more. Shooting in ...

The post URSA Mini Pro 4.6K G2 and Blackmagic RAW Capture Several US Music Festivals appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Streamer of NAB Show - NAB Show LIVE.

The Importance of Capturing and Controlling Specularity

Par Rubidium Wu

Learn how to utilize specular reflections, why it is important you're getting that particular effect, and how to enhance or reduce it.

TOP 10 des fichiers 3D qui ont marqué l’année 2019

Par Cults

Cette fin d’année qui se profile est l’occasion de regarder en arrière et de se remémorer les modèles imprimables en 3D qui ont eu du succès en 2019. Plus les années passent plus le choix est compliqué tant l’offre de […]

Toy Rescue, une plate-forme pour imprimer en 3D les pièces détachées de vos jouets

Par Mélanie R.

A l’approche des fêtes de Noël, vous êtes probablement en train de faire votre liste de cadeaux, avec au moins un jouet à acheter. Et si vous n’en achetiez pas cette année ? Le fabricant français Dagoma a en effet […]

Mudbox passe en version 2020 : derrières les promesses d’Autodesk, la déception

Par Shadows

Souvenez-vous : fin 2017, Autodesk lançait Mudbox 2018.1. Product manager de l’outil, Jill Ramsay avait alors multiplié les propos rassurants : oui, Autodesk avait conscience de la lenteur du développement de Mudbox ces dernières années, oui, la frustration était compréhensible. Mais, insistait Autodesk, les choses allaient changer et les futures mises à jour feraient la preuve d’une vraie volonté d’amélioration de l’outil de sculpture 3D.

Retour en 2019. Autodesk vient de lancer Mudbox 2020. L’aide officielle détaille les nouveautés :
– deux bugs corrigés sous Mac ;
– la possibilité d’envoyer directement des données vers Autodesk Flame et réciproquement : le lien entre les outils permet par exemple d’envoyer de la géométrie depuis Flame vers Mudbox, de la modifier puis de la renvoyer vers Flame.

Aucune autre nouveauté n’est annoncée. Sur les forums officiels, un utilisateur a lancé un sujet demandant si cette mise à jour “était une blague”. Nous vous laisserons le soin de répondre par vous-mêmes à cette question.

En parallèle, l’équipe ZBrush poursuit sa politique de mises à jour régulières riches en fonctionnalités et améliorations.

L’article Mudbox passe en version 2020 : derrières les promesses d’Autodesk, la déception est apparu en premier sur 3DVF.

Polar Graphics takes a stand at ISE 2020

Par Page Melia PR

LONDON UK, 11 December 2019: Polar Graphics, a UK leading distributor for the broadcast, post and pro-AV industries, has taken a stand with one of its longest serving partners Bluefish444 for ISE, taking place at the Amsterdam RAI from 11-14 February 2020. Bluefish444 is a manufacturer of the professional video industry’s highest-quality uncompressed 4K SDI, ...

The post Polar Graphics takes a stand at ISE 2020 appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

❌