Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

La Noria : découvrez la terrifiante beauté du court de Carlos Baena

Par Shadows

En 2015, nous vous avions invités à découvrir un projet de financement participatif porté par Carlos Baena et Sasha Korellis. L’équipe avait alors récolté plus de 60 000€.

Le projet s’est depuis concrétisé, et arrive enfin en ligne. Voici donc La Noria, un court-métrage d’une douzaine de minutes mettant en scène un enfant passionné par les grandes roues. Sa rencontre avec des créatures étranges va renverser sa vie…

En s’appuyant sur une équipe internationale d’artistes, le réalisateur Carlos Baena et la productrice Sasha Korellis ont su créer un projet fort. En l’absence de dialogues, les émotions passent par la réalisation et, bien entendu, par les expressions du personnage principal. On appréciera également le choix d’un projet qui explore l’horrifique, un genre souvent délaissé en animation.

Quelques vidéos avaient été mises en ligne autour du processus créatif :

Modeling: Juan Solis (Boy) / Alvaro Gasco (Monster) / Set (Ramon Lopez) / Prop (Laura Soriano)
Shading (Chars/Props/Set): Yasin Hasanian
Animation / LiveAction Reference: Jordi Girones
Simulation: Osmel Carrizo / Andrea Goh
Cache: Maria Gonzalez
Lighting: Sylvain Parcheminier
LensFX: Javier Nieto Moncó
Part 1: Boy Design
Work (in order of appearance) by:
Dei Gaztelumendi, Grangel Studios, Sergio Pablos and Jose Manuel Fernandez Oli.
Music: Johan Soderqvist.
Modeling/Shading work by:
Ramon Lopez, Frank Tai, Cecilia Puglesi, Laura Soriano, Eva del Prado, Yasin Hasanian, Javier Borrego, Álvaro Gasco, Estefanía Arasa, Lauren García, Gonzalo Díaz-Palacios and Juan Carlos Gracia Rebelles.
Music:
Early La Noria sketch by composer Johan Soderqvist.

L’article La Noria : découvrez la terrifiante beauté du court de Carlos Baena est apparu en premier sur 3DVF.

Crowdfunding : One Day I Am, un jeu en monde ouvert à la Réunion

Par Shadows

Trois Cent Soixante Production a lancé une campagne de financement participatif dans le but de donner vie à leur projet : One Day I Am. Il s’agit d’un concept de monde ouvert qui se déroulerait dans des décors directement inspirés des villes et paysages de La Réunion.

Côté gameplay, le projet est atypique, avec des « rêves » qui permettront de personnaliser le héros et ses expériences. En pratique, il pourra s’agir de courses automobiles, d’énigmes à résoudre, de devenir un animal (de quoi survoler les décors), de devenir un tueur ou un dirigeant… La vidéo vous donnera plus de détails sur le concept.

Pour concrétiser le jeu, l’équipe a besoin d’au moins 110 000€ : de quoi étoffer l’équipe, acquérir du matériel et des logiciels, et donc lancer pleinement le développement.

Soutenir le projet permettra de tester la version alpha du jeu, d’être crédité au générique, de disposer de la version complète en fin de projet, ou encore de bénéficier de différents goodies.

L’article Crowdfunding : One Day I Am, un jeu en monde ouvert à la Réunion est apparu en premier sur 3DVF.

Umbrellas : un court en animation traditionnelle a besoin de votre soutien

Par Shadows

Moukda Production a lancé une campagne de financement participatif pour finaliser Umbrellas, un futur court-métrage en animation 2D mêlant fantastique et poésie. Son pitch :

Dans un village reculé où règne une pluie incessante, Kyna, 6 ans, passe ses journées à jouer avec insouciance, bien à l’abri sous la « barbe-parapluie » protectrice de Din, son père. Une nuit Nana, sa chienne adorée, disparaît. Pour la retrouver, Kyna devra embarquer dans une aventure à la découverte d’elle-même et affronter sa plus grande peur, la pluie.

Derrière son concept original, le projet se donne pour vocation d’évoquer les limites entre protection et surprotection, les imperfections humaines ou encore l’affrontement de ses peurs.
La forme rejoindra d’ailleurs le fond : l’univers est représenté du point de vue de la jeune Kyna, et tout ce qui est protégé de la pluie lui semble coloré, tandis que les zones non abritées sont représentées comme sombres et effrayantes. Les décors, pour faire écho au thème de l’eau, seront gérés à l’aquarelle.

Le duo de réalisateurs (José Prats, Alvaro Robles) et l’équipe du film ont besoin de 15 000€ pour boucler le budget. Contribuer vous donnera accès au film mais vous permettra aussi, selon le montant, de figurer au générique, recevoir divers goodies, accéder à un making-of.

L’équipe a déjà récolté plus de 2000€. Il vous reste 28 jours pour participer.

L’article Umbrellas : un court en animation traditionnelle a besoin de votre soutien est apparu en premier sur 3DVF.

Peakago, un futur netbook 7″ à partir de 299$ ?

Par Pierre Lecourt

La marque se présente comme un assembleur ODM/OEM qui construit d’habitude pour les autres et se serait décidée à lancer ses propres machines. Ici, une déclinaison du concept des GPD Pocket. Des netbooks de 7″ de diagonale remis au goût du jour avec tous les  avantages de notre époque : Processeur plus puissant, mémoire vive conséquente, SSD généreux… On est loin des premiers EeePC mais plus tourné vers un concept d’ultrabook miniaturisé. On reste, par contre, assez proche de leurs tarifs puisque si le premier EeePC 701 est sorti à 299$, le Peakago est promis au même prix !

2019-09-12 12_15_28-minimachines.net

Dans le détail, l’engin est assez intéressant avec un 7″ tactile qui affiche en 1920 x 1200 pixels. C’est presque trop pour une telle diagonale même si Windows a désormais les outils nécessaires à la gestion d’une bonne lisibilité dans ce mode. Cette dalle se loge dans un châssis permettant une rotation de la partie écran à 360° pour une utilisation en mode tablette.

2019-09-12 12_15_55-minimachines.net

La mémoire vive de cet engin serait très confortable avec 8 Go embarqués. Voilà qui devrait offrir un certain confort à l’ensemble avec la possibilité de vraiment exploiter cette grande définition en ouvrant en parallèle de nombreux programmes. Le Stockage embarqué serait un SSD non détaillé de 128 Go. Je me méfie de cette appellation SSD puisque de nombreux constructeurs englobent dans ce mot fourre-tout les eMMC comme les solutions haut de gamme PCIe NVMe.

2019-09-12 12_17_45-minimachines.net

Mais, parce qu’il y a un premier mais, un bémol survient à la lecture du type de processeur embarqué. Le Peakago est décrit comme proposant un Intel Cherry 8350. Une manière de tourner autour du pot autour de l’Atom X5-Z8350… Pas un mauvais processeur mais une solution qui accuse son âge désormais et qu’on comprend assez mal dans une machine neuve. Cette puce, qui équipait par exemple le très bon Asus Transformer Book T100, est très capable. elle sait faire beaucoup de choses et pour peu qu’elle soit bien épaulée comme ici, conviendra parfaitement à ce type de diagonale. Mais un passage par la case Gemini Lake des Celeron N4100 ou l’emploi d’un Core M3 aurait été un gros plus pour une machine de ce type.

2019-09-12 12_17_11-minimachines.net

Le reste de la configuration comporte également quelques déceptions avec, par exemple, l’emploi d’un Wifi4 qui aurait pu passer en Wifi5 pour quelques dollars de plus. Le chipset fournit également un Bluetooth 4.0. En parallèle de ce chipset réseau poussiéreux, on découvre un port USB Type-C qui devrait surtout servir à alimenter l’engin, un port USB 3.0, un port casque jack audio 3.5 mm et un lecteur MicroSD. Une webcam 0.3 mégapixels est également intégrée sur le côté de l’écran.

2019-09-12 12_17_20-minimachines.net

La batterie est indiquée comme une 4500 mAh et l’engin comme pesant 700 grammes pour des dimensions de 18.1 cm de large pour 11.3 cm de profondeur et 19.6 mm d’épaisseur. Le tout tournerait sous Windows 10 S, un mode particulier et limité qu’il est possible de faire sauter facilement pour retrouver toutes les fonctionnalités de Windows.

2019-09-12 12_15_48-minimachines.net

Intéressant ? Oui ! Pour 299$, cela pourrait convenir à de nombreux utilisateurs malgré sa petite taille. Programmer, administrer un réseau, prendre des notes, jouer, surfer et les 1000 autres usages d’une véritable combinaison clavier et écran dans un format de poche. Mieux encore, la marque promet une baisse de 40% du prix dès le lancement de sa campagne si vous leur laissez votre email…

2019-09-12 12_15_36-minimachines.net

Mais, car il y a un second mais, personne ne connait Peakago. Pire, la marque compte bien passer par une campagne de financement participatif chez Indiegogo afin de financer son projet. La dernière fois que mes sens d’araignée ont été mis en alerte de cette manière, c’était pour le Mi MiniPC. Une solution de miniPC de bureau promettant un prix très attractif. Passée au travers d’une campagne chez Indiegogo en financement flexible, la “marque” a réussi à lever plus de 1 300 000$ auprès de consommateurs naïfs avant de disparaitre dans la nature. Son concept était assez simple: reprendre le design d’une machine existante, sabrer son tarif et promettre la lune puis envoyer le tout sur Indiegogo.

Ici, on pourrait avoir exactement le même schéma de fonctionnement. Une proposition de base alléchante, une mise en ligne en financement flexible1 et des mises à jour délirantes comme le passage d’un processeur Intel Atom à un Core M3 gratuitement histoire de ralentir la date de livraison…

Je n’accuse pas Peakago d’être le masque d’un escroc, je dis juste que l’expérience nous montre à quel point il faut être vigilant avec le financement participatif. Encore plus avec Indiegogo. Ici il suffit à un type peu scrupuleux d’acheter un engin existant, de le glisser entre les mains de différentes personnes, de faire des photos et de lancer une page web2 pour créer l’illusion d’un vrai produit original. Il ne reste plus ensuite qu’a créer une page web et lancer sa campagne pour commencer à attirer des gens. Tous ceux qui miseront sur ce genre de produit sans aucune preuve de son existence et du sérieux de cette entreprise seront dans la même position qu’un pigeon face à un joueur de bonneteau. Prêts à se faire plumer.

Sources : Peakago et Liliputing

Peakago, un futur netbook 7″ à partir de 299$ ? © MiniMachines.net. 2019

Mine S: Customizable Modular MIDI Controller Has Successfully Crowdfunded Their 2019 Redemption Campaign

Par Dan White
Mine S modular controller

Every once in a while there are DJ technology products that give us flashbacks here at DJTT. Modular MIDI controllers are one of those topics – many people have come to the conclusion that a build-it-yourself MIDI controller that can be re-assembled on the fly is a great idea. But it’s rare to see these […]

The post Mine S: Customizable Modular MIDI Controller Has Successfully Crowdfunded Their 2019 Redemption Campaign appeared first on DJ TechTools.

❌