Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Le nez artificiel de SmartNanotubes Technologies débute son financement

SmartNanotubes Technologies est une société Allemande qui développe des capteurs d’odeurs grâce à une technologie qui lui est propre. Ces capteurs relèvent différents parfums et arrivent à déterminer de quoi ils sont censés provenir en se servant d’une base de données alimentée par des milliers d’utilisateurs.

SmartNanotubes

L’idée de ce financement participatif est assez vertueuse. En même temps que SmartNanotubes propose des outils pour “sentir” l’environnement, elle met en commun les odeurs de tous les appareils. Chaque parfum documenté est mis en commun pour qu’un autre puisse en profiter. Ainsi, si vous faites renifler une orange à votre détecteur et que vous identifiez cette odeur comme un agrume, un autre utilisateur pourra profiter de cette détection. De la même façon, une fois  qu’un autre utilisateur aura fait reniflé de l’Acétone à son appareil, votre nez artificiel sera en mesure de le reconnaitre.

SmartNanotubes

Quatre éléments sont proposés par SmartNanotubes Technologies.

Le coeur de l’invention de la société est le Smell iX16, un système de languettes mesurant 22 x 8 mm pour un poids de 1 gramme et qui ne consomme que 1 μW. Il est composé de 16 éléments utilisant des nano matériaux capables de détecter des gaz. Ils sont capables de fonctionner de 0 à 40°C. Cet élément est inutilisable pour un particulier, il est destiné aux industriels afin de les  intégrer dans leurs propres designs.

La Carte Smell Board iX16x4 est une solution compacte de 15.7 cm sur 4. Elle pèse 45 grammes et consomme 0.28 Watt. La solution embarque 4 détecteurs Smell iX16 capables de détecter une odeur sur 64 canaux toutes les 1.8 seconde. Elle transmet ses signaux via un signal ASCII et assure une compatibilité Arduino et Raspberry Pi.

Le Smell Inspector est une version autonome de la carte Smell Board iX16x4. C’est un détecteur compact et prêt à l’emploi qui mesure 16.6 cm de long pour 6.4 cm de large et 3.1 cm d’épaisseur. Il pèse 130 grammes et consomme 0.28 Watts. Il permet de commencer à renifler votre environnement immédiatement.

SmartNanotubes

Le Smell Annotator est la partie logicielle du projet, il s’agit d’une IA qui analyse les résultats relevés par les capteurs pour reconnaitre les odeurs. Il propose une vision graphique de chaque relevé sous Windows et Linux.

Des versions logicielles pour Android et iOS sont en cours de développement. Cette partie logicielle exporte ses relevés au format CSV et permet des sauvegardes et des chargements des données passées pour enregistrer ou comparer différents relevés.

SmartNanotubes

Les tarifs du financement participatif ne sont pas donnés, comptez 269€ pour un kit comprenant un Smell Inspector et un accès au logiciel Smell Annotator. La cible de SmartNanotubes Technologies n’est pas spécialement le grand public mais, comme promis lors de la présentation de cet étrange appareil, je fais un suivi de sa sortie en financement participatif. Mais pour un FabLab ou un projet vraiment particulier, la possibilité d’interfacer un appareil comme un Arduino ou un Raspberry Pi est assez intéressante pour plein d’usages.

Pour plus d’informations, retrouvez leur page KickStarter.

Le nez artificiel de SmartNanotubes Technologies débute son financement © MiniMachines.net. 2021.

Smell iX16 : un capteur d’odeurs pour Raspberry Pi et Arduino

Développé par la société Allemande SmartNanotubes Technologies, le Smell iX16 est un capteur d’odeurs au même titre qu’il existe des capteurs de fumée ou de divers gaz. Ce Smell iX16 est conçu pour fonctionner avec une solution programmable comme un Raspberry Pi qui lui donnera des possibilités élaborées. Il peut également travailler avec une solution de Microcontrôleur comme un Arduino, un smartphone ou un ordinateur classique.

Les capteurs du Smell iX16

Ce “nez” est assez fin, assez pour prendre en compte différents parfums industriels : l’ammoniaque, le monoxyde d’hydrogène, la phosphine, le dioxyde de Carbone, l’éthanol ou l’acétone pour n’en citer que quelques uns. Mais surtout, il peut parfaitement identifier des odeurs plus “naturelles” que l’on va retrouver dans une cuisine comme le chocolat, le vin, la vodka, le thé, le café, la viande, la banane ou le poisson. De quoi construire des scénarios rocambolesques avec un Raspberry Pi. Après tout, la webcam a été inventée par un duo d’universitaires à Cambridge en 1991 avec en tête l’idée d’éviter de se déplacer si la cafetière du département informatique était vide. Avec le Smell iX16, ils auraient pu également détecter l’arrivée de café frais…

Smell iX16

Probablement autant à visée industrielle que pour l’IoT, ce nez d’appoint aura tout son intérêt dans des zones où certaines odeurs n’ont pas lieu d’être. Dans des chaines d’emballage automatisées pour détecter la fuite d’un produit. Dans des lieux dangereux à la recherche de parfums indésirables signalant un futur danger. C’est à mon sens une excellente solution couplée avec un système capable de piloter efficacement une intelligence artificielle comme les cartes de développement Jetson de Nvidia. On imagine un tel nez dans le suivi de certaines activités mais également pour détecter des choses normalement parfaitement indétectables : odeurs de moisissure ou de fermentation. Détection de parfums suspects ou, au contraire, de fragrances agréables. Détecter la présence de parfums signalant une pollution de l’air due à des matériaux de construction indécelable par nos narines ou le tout début du cycle de pollinisation d’une fleur par exemple. 

Smell Inspector

Le Smell Inspector servira à alimenter la base de données de la marque.

Smell Inspector

A l’intérieur, des capteurs Smell iX16

Le Smell iX16 est censé sortir le mois prochain en février sur Kickstarter, ce qui aura un double effet positif pour son développement. D’abord parce que cela permettra de finaliser la fabrication de l’objet, ensuite parce que cela permettra, à terme, de collecter des centaines de parfums différents pour sa base de données. La société cherche en effet un millier de participants qui recevront un capteur et un kit de développement leur permettant d’accéder à l’Intelligence Artificielle du dispositif ainsi qu’un accès à une base de données.

Attention, l’objet ne sera pas donné. Le prix public du produit est annoncé à 389€ et devrait être proposé à 249€ lors de sa campagne de financement participatif. Une broutille pour un projet industriel mais un investissement un peu plus douloureux si vos ne comptez que développer un listing des aliments présents dans votre frigo !

Smell iX16

Aucun tarif n’a été annoncé mais les usages potentiels pourraient être intéressants à suivre suivant les capacités réelles de l’objet. SmartNanotubes Technologies promet que sa solution est plus sensible, plus compacte et moins gourmande qu’un capteur de gaz classique. Elle pourrait également s’avérer peu onéreuse à produire si elle était fabriquée à grande échelle.

Smell iX16 : un capteur d’odeurs pour Raspberry Pi et Arduino © MiniMachines.net. 2021.

❌