Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Lexar et les Compact Flash USB-Enabled

En lisant un thread de foone, je suis tombé sur un truc qui m’a interpellé : des CompactFlash nativement compatibles avec l’USB, sorties chez Lexar au début des années 2000. Si vous me lisiez avant ce site, vous savez peut-être que je me suis pas mal intéressé aux cartes mémoire à une époque.

Vous vous demandez peut-être ce que je veux dire avec « nativement compatibles avec l’USB » ? Je m’explique. Les cartes CompactFlash dérivent du PCMCIA, qui dérive de l’ISA, et elles peuvent se comporter comme des disques durs PATA. Mais les cartes « USB-Enabled » de Lexar ajoutent la possibilité de connecter les cartes en USB directement. Dans un lecteur de cartes classique, il y a une puce qui va effectuer la conversion entre l’USB et la carte, ce qui a un coût. Si en 2021 un lecteur de cartes vaut quelques euros, on était fréquemment aux alentours de 50 $ à l’époque de la sortie des cartes en question.

Le lecteur jumpSHOT


Une carte USB-Enabled

Lexar, avec ses lecteurs jumpSHOT, propose une solution plus simple : le lecteur ne contient rien (ou presque). Il y a un câble USB, les broches pour connecter la carte… et c’est tout. La carte est reliée directement à l’USB et la puce de conversion est dans la carte elle-même. Je n’ai pas pu vérifier si les cartes étaient vendues nettement plus cher qu’une carte classique, mais les tests de l’époque semblent montrer une différence assez faible.

Attention, à utiliser uniquement avec les cartes compatibles


C’est vide


C’est vide

Le point positif, c’est que le lecteur est compact (vous l’avez ?) pour l’époque (forcément, le PCB est assez vide) et ne vaut pas grand chose. Le point négatif, évidemment, c’est la compatibilité : il faut une carte Lexar USB-Enabled. Si vous branchez le lecteur, rien ne se passe, il n’est même pas reconnu. Si vous insérez une carte compatible, ça fonctionne comme un lecteur standard. Si vous mettez une carte classique, la LED reste allumée et rien ne se passe, il y a une protection.

Il n’est reconnu qu’avec une carte


Bien évidemment, c’est assez lent : ça date de 2002 et la norme était l’USB 1.1 à 12 Mb/s. Si l’idée pouvait paraître intéressante à l’époque, on se rend compte presque 20 ans plus tard que c’est un peu vain. D’abord parce que le prix des lecteurs a baissé avec le temps, ensuite parce que le format CompactFlash était assez ouvert et limiter le lecteur a une marque précise était un problème. Parce qu’utiliser le lecteur jumpSHOT impliquait de n’acheter que des Lexar USB-Enabled… ou d’acheter un lecteur classique. Et le passage à l’USB 2.0 a permis d’augmenter les débits, ce que ne permettait pas nécessairement la technologie.

Introducing LitraStudio™ Wireless & Waterproof RGBWW 3,000-Lumen Light

Introducing LitraStudio™ Wireless & Waterproof RGBWW 3,000-Lumen Light LitraStudio™ Wireless & Waterproof RGBWW 3,000-Lumen Light San Diego, California – Litra brings a fresh take on compact, rectangular LED lights. With a deceptively small footprint, new LitraStudio™ delivers 3,000 Lumens of color accurate RGBWW output—totally cable-free. Complete with integral interior battery, this versatile fixture offers an ...

The post Introducing LitraStudio™ Wireless & Waterproof RGBWW 3,000-Lumen Light appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

❌