Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 17 septembre 2019Vos flux RSS

Teclast T30 : une tablette Android 9.0 10.1″ avec 4G

Par Pierre Lecourt

Tout juste annoncée, la solution se présente comme un grand classique sous Android 9.0 et évidemment avec une prise en charge du Play Store. La Teclast T30 ne cherche pas a révolutionner le format mais propose les ingrédients classique d’une bonne tablette. Cela a l’air idiot mais trouver aujourd’hui une solution de ce type s’avère difficile tant les constructeurs ont abandonné ce format.

2019-09-17 21_27_31-minimachines.net

du coup je surveille les arrivées de nouveaux produits pour tenter de trouver la perle rare, la tablette qui pourra reprendre ce flambeau d’un produit de consultation simple et efficace pour pas trop cher. Lenovo a eu la palme pendant un moment avec une excellente petite tablette P8 mais elle n’est désormais plus disponible. La Teclast T30 pourrait reprendre ce flambeau.

2019-09-17 21_27_18-minimachines.net

Au coeur de cette Teclast T30, un SoC MT6771 le nom de code de Mediatek pour le Helio P70, un Soc Milieu de gamme au départ conçu surtout pour construire des smartphones bien placés en terme de tarif. Cette solution combine huit cœurs gravés en 12 nm par TSMC. On retrouve 4 coeurs Cortex-A73 cadençés à 2,1 GHz et 4 coeurs Cortex-A53 à 2 GHz. La partie graphique est laissée aux bons soins d’une solution Mali G72 MP3. A noter également un APU intégré pour des traitements d’IA. Cet élément du SoC sera cadencé à 525 MHz et tournera avec les outils NeuroPilot de la marque.

2019-09-17 21_29_11-minimachines.net

Des finitions qui semblent très correctes : Bordures fines et dalle en verre débordant de l’écran jusqu’aux bords

La mémoire vive grimpe à 4 Go de DDR4 ce qui est suffisant pour des usages complets d’une tablette de ce format. L’écran 10.2″ propose une définition u peu supérieure au FullHD avec une dalle IPS 1920 x 1200 pixels. Elle est évidemment tactile, capacitive et multipoints. Le stockage est de 64 Go de base, suffisant pour héberger très convenablement Android 9.0. Un lecteur de  cartes MicroSDXC est également proposé pour étendre les capacités de la tablette.

2019-09-17 21_27_47-minimachines.net

Mais un des points fort de cette Teclast T30 vient de sa connectivité. La puce Mediatek propose évidemment un Wifi5 et du Bluetooth 4.1. Mais elle propose en plus un modem 4G qui permettra des débits jusqu’à 300 Mbps. Voilà qui permettra de transformer ce grand écran 10.2″ en machine nomade pour des usages en mobilité comme un GPS grâce au module embarqué. La tablette sera également un outil de consultation ou un cinéma portatif suivant votre forfait 4G… Le passage d’appel sera également possible avec cet engin. Si l’idée de passer un coup de fil avec une tablette de plus de 10 pouces semble saugrenu il faut mettre cela en perspective de l’arrivée d’excellente solutions d’oreillettes Bluetooth permettant le passage d’appel et l’écoute de musique pour une quinzaine d’euros.

2019-09-17 21_20_38-minimachines.net

Le reste de l’équipement est standard avec deux cameras embarquées : Une 5 mégapixels en frontal et une 8 mégapixels au dos de l’appareil avec une LED flash. La batterie est une 8000 mAh  qui annonce, d’après le constructeur, 11 heures de vidéo en continu. La connectique comprend un port USB Type-C, un port jack 3.5 mm audio et même une interface de docking pour lui rajouter un dock clavier. La Teclast T30 mesure 24.90 cm de large pour 13.50 cm de haut et 8.5 mm d’épaisseur.

2019-09-17 21_22_55-minimachines.net

Bref il reste des inconnues autour de cette Teclast T30 avec une date de disponibilité encore floue, un prix qui n’est pas encore déterminé, des options de dock et de stylet ainsi que des informations techniques qui restent en suspend comme la qualité de montage de l’ensemble, la réelle autonomie de l’engin et autres petites surprises de ce type. La tablette reste néanmoins une solution a surveiller pour qui cherche une solution de consultation de ce gabarit.

Teclast T30 : une tablette Android 9.0 10.1″ avec 4G © MiniMachines.net. 2019

RADI et RAF 2019 : découvrez le programme

Par Shadows

L’édition 2019 des Rencontres Animation Formation (RAF) et Rencontres Animation Développement Innovation (RADI) se tiendront du mercredi 20 au vendredi 22 novembre à Angoulême.
Comme pour les éditions précédentes, ce double évènement a comme vocation de faire se rencontrer écoles, industrie et institutions. L’objectif ? Favoriser dialogue, échanges, retours, discussions autour des enjeux actuels (notamment en R&D).

Vous trouverez ci-dessous le programme annoncé ; de plus amples détails devraient être dévoilés dans les semaines à venir. On notera en particulier la thématique du temps réel, mais aussi une exploration de différents types de formations : alternance, MOOC. L’évènement sera aussi l’occasion de faire le point sur les dernières nouvelles du secteur, que ce soit au niveau de l’emploi ou de la législation.

Mercredi 20 novembre

09H30 – Accueil-café
10H30 – Introduction à la thématique de l’édition “la révolution du temps réel, le futur de l’animation ?” : Véronique Dumon et Stéphane Singier
10H45–12H00 – Les outils de production temps réel : la vision stratégique d’Epic Game
12H00–12H45 – Visions prospectives pour améliorer le réalisme et la rapidité de création
12H45–14H15 – Déjeuner
14H30–15H45 – Retours d’expérience de studios sur l’utilisation d’outils de production temps réel
15H45–16H15 – Projets R&D
16H15–16H30 – Les aides du CNC en matière de financement de l’innovation
16H30–16H45 – Pause-café
16H45–18H15 – Démo : Six nouvelles solutions innovantes au service de l’animation
18H15–18H35 – Synthèse de la journée et perspectives des évolutions à venir  
Dîner libre

Jeudi 21 novembre

9H15 – Accueil-café
10H15 – Discours de bienvenue et Introduction : Véronique Dumon et Patrick Eveno
10H30–13h00 – Les chiffres du secteur et de l’emploi (CNC/SPFA, AFDAS, AUDIENS, CPNEF)
13H00–14H30 – Déjeuner
14H45–16H00 – Actualité politique et réglementaire : point d’information
16H00–17H00 – De l’école au studio, regard porté sur des modes d’accompagnement
17H00–17H15 – Pause-café
17H15–18H15 – La formation en alternance : réalités et perspectives
20H30 – Dîner aux Ateliers Magelis – 1-3 rue de Saintes

Vendredi 22 novembre

9H00–09H30 – Accueil café
9H30–10H30 – Films de fin d’études : politique des écoles et attentes des studios
10H30–11H30 – Point sur les évolutions réglementaires de la formation professionnelle
11H30–12H15 – Creative Seeds : une pédagogie innovante
12H15–13H15 – MOOC, mix-learning, tutoriels : compléments ou alternatives à l’enseignement traditionnel ?
13H15 – Fin des Rencontres

Il est d’ores et déjà possible de vous inscrire via le site officiel.

Crédit photo : Grégory Brandel / Pôle Image Magelis (aperçu de l’édition 2018)

L’article RADI et RAF 2019 : découvrez le programme est apparu en premier sur 3DVF.

Quixel Megascans : multiples annonces autour de la librairie d’assets

Par Shadows

L’éditeur Quixel annonce avoir dépassé les 10 000 assets pour Megascans, sa librairie d’assets issus de scans 2D/3D.
L’entreprise en profite pour modifier son système d’abonnement : pour rappel, le modèle économique de Megascans est celui d’un abonnement mensuel, qui donne droit à un certain nombre de « points » mensuels à dépenser sous forme d’assets. Le nouveau modèle, donc : 2 points par surface, 4 par modèle, contre jusqu’à 12 auparavant. Les assets d’autres types (decals, displacement maps, atlas) seront proposés pour 1 point. Au final et selon le type d’assets qui vous intéressent, un même abonnement devrait permettre d’utiliser « jusqu’à 6 fois plus de contenu » sans dépenser plus, selon Quixel.
Toujours au rang des bonnes nouvelles, les clients ayant un abonnement actif ont droit à 100 points bonus. L’offre aussi est valable pour les personnes qui s’abonnent d’ici la semaine à venir.

Enfin, Quixel annonce que « des milliers » de nouveaux scans sont prévus cette années, capturés un peu partout : villages médiévaux, campagne japonaise, désert de sable sont notamment évoqués, de même que des éléments urbains et des surfaces de type tissus, cuirs.
Enfin, des assets de grande dimension devraient arriver : montagnes, terrains, arbres.

L’article Quixel Megascans : multiples annonces autour de la librairie d’assets est apparu en premier sur 3DVF.

Les bons Plans du Jour : 17/09/2019

Par Pierre Lecourt

Le Smartphone Xiaomi Mi A3 en 4/128Go à 170€ c’est aussi un bon investissement, la souris sans fil Logitech MX Master est une vraie affaire à 39.99€. Le nouveau modèle vient de sortir et ce tarif ne durera pas. Si votre souris filaire ou non vous pose problème, c’est une excellente solution et un investissement sérieux en terme de confort et de fonctionnalités. Pour le reste on a des classiques avec des nouveautés sympas : L’imprimante 3D Creality CR-10 V2 qui vient de sortir, un NUC bien équipé, un clignotant pour vélo et plein, plein d’autres trucs.

Merci à tous ceux qui me signalent les changements de prix ! La machine du jour est un PDP qui fait tourner Cosmoteer (jeu spatial sympa et gratuit !)

Les bons Plans du Jour : 17/09/2019 © MiniMachines.net. 2019

WD_Black une gamme de stockage externe pour joueurs

Par Pierre Lecourt

Western Digital ne s’en cache pas, sa gamme WD_Black vise avant tout les joueurs en manque de stockage. C’est le hic des machines portables actuelles, même celles des joueurs finissent par manque d’espace disque de par la volonté de finesse des constructeurs.

Un problème qui touche également beaucoup d’autres utilisateurs de machines mobiles. Si tout le monde apprécie la légèreté et la robustesse d’un engin équipé d’un SSD en mobilité, le fait de ne pas avoir un espace de stockage important reste un soucis. 

Certains jeux et certains usages nécessitent des espaces disques impressionnants. Les développeurs n’hésitent plus a déborder largement sur le stockage.Les jeux des 45 ou 55 Go deviennent monnaie courante. Les montage vidéo en UltraHD ou FullHD prennent une place folle et les 512 Go ou 1 To de stockage des portables haut de gamme n’arrivent plus a suivre.

La gamme WD_Black se veut donc être une solution abordable avec plusieurs modèles de stockage. Le WD_Black P10 au format disque dur 2.5″ se connecte en USB 3.1 qui servira également a l’alimenter et proposera 2, 4 ou 5 To de stockage. Prix d’entrée, 109.99$.

2019-09-17 15_06_24-minimachines.net

Les WD_Black D10 sont des 3.5″ et disposent donc d’un bloc d’alimentation séparé qui permettra non seulement de stocker 8 ou 12 To mais également de recharger des périphériques USB grâce à une prisée dédiée. On grimpe à 219.99$.

2019-09-17 15_06_44-minimachines.net

Une version pur SSD baptisée WD-Black P50 est également en approche bien que ni date ni tarif n’ait été communiqué. Ces SSD NVMe devraient permettre un débit de 2000 Mo/s via une connexion USB 3.2 Gen 2×2. Les capacités prévues iraient de 500 Go à 2 To. Les P50 devraient être disponible d’ici la fin de l’année.

WD_Black une gamme de stockage externe pour joueurs © MiniMachines.net. 2019

Battle at Big Rock : un court-métrage à dévorer, dans l’univers de Jurassic World

Par Shadows

En attendant la sortie du film Jurassic World 3 en 2021, le réalisateur Colin Trevorrow a réalisé un court-métrage situé après les évènements de l’opus précédent : les dinosaures se sont désormais répandus dans la nature, et une famille en vacances va en faire les frais…

Les effets visuels ont été supervisés par David Vickery, déjà à l’oeuvre sur Jurassic World : Fallen Kingdom et également superviseur sur le troisième volet.

On pourra regretter une situation assez convenue dans le cadre de la licence : une famille recomposée, une caravane, un allosaure et donc un dinosaure très proche d’un T-Rex… Le Monde Perdu n’est pas loin.
Le générique qui achève le court-métrage, lui, nous promet des dinosaures prêts à surgir à chaque instant dans des lieux variés : l’invasion promise devrait donc, elle, dépasser l’incursion du T-Rex au coeur de San Diego du Monde Perdu.

L’article Battle at Big Rock : un court-métrage à dévorer, dans l’univers de Jurassic World est apparu en premier sur 3DVF.

Realie, plateforme de reviewing et gestion de production

Par Shadows

La société française Realition nous présente Realie, solution en ligne de gestion de production.

L’équipe nous explique être partie du constat d’un écart entre, d’une part, des outils spécialisés comme Shotgun ou Ftrack, et d’autre part les outils réellement employés par de nombreux studios, indépendants, écoles, étudiants : des solutions généralistes comme Jira, Trello, Basecamp, Google.
Face à ce marché, nous explique Realition, Realie se positionne en tant qu’outil simple d’utilisation et avec une ergonomie proche des outils généralistes, mais en proposant des fonctions spécifiques aux besoins de l’industrie.

En pratique, Realie permet de mettre en place les équipes sur un projet, de gérer les tâches avec un système de type Kanban, de gérer des notifications, de visualiser et gérer les assets.. Un système de passage en revue est évidemment aussi inclus.
Les vidéos incluses plus bas vous donneront un bon aperçu (en français) des fonctionnalités proposées.

Le modèle économique retenu est sans surprise celui de l’abonnement, avec des offres pour indépendants, écoles et studios. Une offre d’essai gratuite mais limitée est aussi disponible pour tester l’outil.

1/4 : les tâches
2/4 : développement d’un asset manager
3/4 : review de médias
4/4 : applications collaboratives

L’article Realie, plateforme de reviewing et gestion de production est apparu en premier sur 3DVF.

Le ECS Liva Z2 revient sous Celeron N4100

Par Pierre Lecourt

Le ECS Liva Z2 était annoncé en Janvier 2018 sous processeur Intel Pentium Gemini Lake. Depuis ? Pas d’infos ni de disponibilités. La machine revient donc avec un processeur un peu moins puissant, puisque c’est le Celeron N4100 qui a été retenu, mais est enfin annoncée comme disponible.

ECS Liva Z2

En France il y a toujours aussi peu de chances de l’avoir, Elitegroup ECS y est toujours aussi mal distribué. Mais le ECS Liva Z2 est bien apparu sur Amazon US à 180$ pour une solution équipée de 32 Go de stockage de base en eMMC.

Il s’agit d’un MiniPC évolutif avec 2 slots de mémoire SoDIMM DDR4 qui pourront accepter en théorie un maximum de 8 Go de RAM. en théorie parce qu’en pratique il arrive souvent que les Celeron Gemini Lake gèrent parfaitement 16 Go de mémoire.

Un slot 2.5″ est également présent pour accueillir un stockage digne de ce nom. Les 32 Go de eMMC pouvant souvent faire obstacle à l’installation et la maintenance de systèmes d’exploitations comme Windows 10.

ECS Liva Z2

Point clé, le ECS Liva Z2 est dépourvu de ventilation, son processeur Celeron N4100 sera dissipé passivement ce qui rend l’engin intéressant si on lui ajoute un SSD 2.5″ mSATA. La solution ne générera alors aucun bruit mécanique.

ECS Liva Z2

On retrouve une connectique classique puisque la face avant propose un USB 3.1 Gen 1 type-C et trois USB 3.1 Gen 1 accompagnés d’un port jack audio 3.5 mm pour casque/micro. Sur la face arrière on découvre un port Ethernet Gigabit, deux USB 2.0 et deux sorties HDMI dont une au format HDMI 2.0. Le MiniPC  ECS Liva Z2 embarque un chipset Wifi5 et du Bluetooth 4.2.

L’engin est vendu 183$ aux US avec des frais de port assez bas puisque Amazon demande moins de 13$ pour livrer l’engin. Le marchand impose par contre de régler les montants douaniers à l’avance avec 42$ de taxes. Cela nous donne un total  de 237$ en tout soit 224€. C’est raisonnable pour cette machine même si il ne faut pas perdre de vue qu’il sera nécessaire de lui acheter mémoire vive et stockage supplémentaires. Des dépenses qui rendent le ECS Liva Z2 encore une fois moins intéressant que le Kodlix GN41 équipé du même processeur et sans ventilation, mais livré avec 8Go de mémoire vive et 64 Go de eMMC que l’on pourra épauler d’un SSD M.2 et d’un stockage 2.5″ mSATA. Un modèle que l’on trouve en importation pour moins de 210€.

Source : FanlessTech

Le ECS Liva Z2 revient sous Celeron N4100 © MiniMachines.net. 2019

Hardkernel annonce l’Odroid-N2 Media Center Edition

Par Pierre Lecourt

L’Odroid-N2 Media Center Edition est une utilisation originale de la carte de développement d’Harkernel du même nom. Le constructeur a simplement emballé sa solution de développement lancée en Février dans un boitier autonome et configuré le tout avec une distribution Linux dédiée au support de contenus multimédia.

2019-09-17 11_27_43-minimachines.net

L’Odroid-N2 Media Center Edition emploie ainsi CoreELEC, une distribution basique qui permet d’exploite KODI de la même manière que LibreElec. La solution logicielle a été mise en place en partenariat avec les développeurs de CoreELEC pour bénéficier du meilleur support possible.

2019-09-17 11_32_32-minimachines.net

C’est une bonne façon d’étendre le public de la carte de base qui ne bouge pas d’un millimètre dans sa conception. On reste sur un SoC Amlogic S922X six coeurs composé de quatre Cortex-A73 cadencés à 1.8 GHz et deux Cortex-A53 cadencés à 1.9 GHz.

2019-09-17 11_33_11-minimachines.net

Deux solutions seront disponibles en terme de mémoire avec un premier modèle à 2 Go de RAM et un second en 4 Go. Contrairement à la carte seule, la version de l’Odroid-N2 Media Center Edition est livrée avec une carte mémoire MicroSDHC de 8 Go contenant le système CoreELEC. Libre a vous de remplacer cette carte par une solution de plus grande capacité ou d’injecter le système sur une puce eMMC. La carte permet en effet d’ajouter un de ces module optionnel pour libérer le lecteur MicroSD.

L’Amlogic S922X n’est pas encore très connu et on a du mal a voir ses avantages face au très reconnu Amlogic S905. Non seulement la puce sait prendre en charge les formats UltraHD les plus difficiles mais sait également gérer les formats HDR, les flux audio Dolby Atmos et DTS:X. Autre point important de cette nouvelle solution, elle prend en charge les DRM Widevine pour une lecture sans contrainte des formats protégés type Netflix.

Cela fait de la ODROID-N2 Media Center Edition une solution haut de gamme parmi les plus abordable du marché. Vendu en bundle avec un bloc secteur 12V 2A et son châssis, la solution démarre à 65$ pour le modèle 2 Go. La version 4 Go est vendue… 10$ de plus. Des prix de lancement qui augmenteront peut être d’ici quelques temps.

A voir si le suivi de CoreElec se poursuit mais pour le moment le couple qu’il forme avec l’Amlogic S922x semble très bien fonctionner si l’on en juge les retours sur divers forums.

Source : CNX Software

Hardkernel annonce l’Odroid-N2 Media Center Edition © MiniMachines.net. 2019

Adobe enterre Fuse : quel avenir pour la 3D au sein du géant des logiciels créatifs ?

Par Shadows

Adobe a annoncé via un article de blog sa décision de mettre fin au développement d’Adobe Fuse.
Issue du rachat de Mixamo par Adobe en 2015, Fuse était une solution de création de personnages 3D.

Dans l’article, Jeanette Matthews d’Adobe précise que l’éditeur a « chercher à conserver Fuse disponible aussi longtemps que possible », ce qui semble clairement indiquer que le produit était considéré comme condamné depuis un moment. Elle précise que la nouvelle version de Mac OS (10.15) prévue d’ici la fin 2019 génère des incompatibilités : plutôt que d’adapter le produit, Adobe préfère donc en profiter pour jeter officiellement l’éponge, sous Mac et Windows.
En pratique, il restera possible d’utiliser Fuse sur des Macs non mis à jour, et sous Windows « pour l’année à venir ». A partir du 13 septembre 2020, Fuse ne pourra plus être téléchargé et sera supprimé du Creative Cloud.

Adobe réaffirme cependant sa volonté de continuer d’explorer la 3D. C’est précisément pour ne pas disperser les ressources que le développement prend fin, avance Jeanette Matthews qui assène que « [les ressources d’Adobe] restent engagées vers les initiatives 3D et RA ».
Adobe Dimension, Project Aero, la Suite Substance et « d’autres services 3D » sont au coeur des priorités du groupe, précise l’article, qui annonce au passage que Mixamo.com (service en ligne de rigging et animation de personnages 3D) vient de subir une refonte.

Ci-dessus : vidéo de présentation d’Adobe Fuse, publiée en 2015.

L’article Adobe enterre Fuse : quel avenir pour la 3D au sein du géant des logiciels créatifs ? est apparu en premier sur 3DVF.

Inspiration : porcelaine, colère divine et sécurité de votre studio

Par Shadows

La rubrique inspiration revient, avec son lot de trouvailles pas forcément liées à la 3D mais qui pourront vous donner quelques idées.

– Envie de réviser vos classiques ? Le Musée d’Orsay a publié quelques vidéos sur des courants artistiques. Orientalisme, réalisme, naturalisme, japonisme, néo-impressionnisme… De quoi se remettre en tête mouvements et artistes, le temps d’une pause café : les vidéos durent 5 à 7 minutes.
Les voici sous forme de playlist :

– Le British Museum nous invite, en compagnie de la conservatrice Jessica Harrison-Hall, à découvrir la fameuse porcelaine chinoise de la dynastie Ming. Hongwu et Longqing, utilisation des formes et des teintes de bleu : vous comprendrez grâce à cette vidéo les subtilités de ces porcelaines. De quoi, peut-être, vous inspirer pour vos prochaines céramiques virtuelles…

– Place ensuite à quelques notes de musique : Vox s’est intéressé à Dies Irae, chant grégorien du 13ème siècle dont la mélodie a été reprise et déclinée à l’infinie pour évoquer la mort ou l’inquiétant. Le Roi Lion, Shining et bien d’autres s’en inspirent directement.

– Enfin, nous vous proposons une plongée les « tests de pénétration » effectués par des spécialistes pour éprouver la sécurité de bâtiments. Le travail de ces experts : se mettre dans la peau de personnes mal intentionnées et tenter par différents moyens d’accéder à une entreprise, par exemple pour y récupérer des informations confidentielles.
La finalité de ces tests est, évidemment, d’éprouver et améliorer la sécurité, le résultat idéal étant que l’intrus embauché pour le test se fasse prendre et ne puisse pas accéder à des informations ou infrastructures critiques.
Crochetage de serrure, déguisement en employé d’une compagnie d’ascenseur, copie d’une clé d’accès à la salle des serveurs à partir d’une simple photo… Le sujet peut faire peur, mais il permet aussi et surtout de repenser sa propre sécurité. De quoi glaner, qui sait, quelques idée à appliquer dans votre propre studio pour éviter que des données confidentielles ne fuitent.

L’article Inspiration : porcelaine, colère divine et sécurité de votre studio est apparu en premier sur 3DVF.

Technicolor lance son « Postcast »

Par Shadows

Le groupe Technicolor lance un podcast audio centré sur la post-production, qui prend donc le nom de « Postcast ».
Au menu de ce premier épisode ? Un retour sur le film d’horreur Scary Stories d’André Øvredal, en compagnie d’une part de Mark Kueper (Senior Colorist) et d’autre part Matt Glover, VFX Supervisor chez Mr. X. Rappelons en effet que le studio d’effets visuels Mr. X fait partie du groupe Technicolor.

Voici par ailleurs la bande-annonce du film :

L’article Technicolor lance son « Postcast » est apparu en premier sur 3DVF.

Le viseur et le câble du QuickTake 200

Par Pierre Dandumont

Récemment, j’ai récupéré un QuickTake 200 presque complet et même si j’en avais déjà un, il a de l’intérêt. En effet j’ai enfin deux accessoires qui me manquaient : le câble et le viseur.

Pour le câble, ce n’est pas très important, pour une bonne raison : la liaison série est lente et sortir la carte pour la mettre dans un lecteur USB est tout de même plus rapide. Mais je voulais tester avec mon programme qui permet de récupérer les images via le bus série. En effet, j’avais juste testé avec un câble maison acheté sur eBay. Le câble d’origine propose d’un côté une prise mini jack 2,5 mm, de l’autre une mini DIN 8. Assez logiquement, mon programme en Python fonctionne.

Le câble


Mon programme

Le second accessoire, plus rare, est le viseur optique. Il se clipse sur le haut de l’appareil, en se fixant d’un côté sur le bord de l’écran et de l’autre sur le logo Apple. C’est un accessoire amusant, parce qu’il fait le lien entre le vieux monde (les appareils argentiques) et le nouveau monde, le numérique. Mais c’est vraiment juste un gimmick : il ne coupe pas l’écran une foix mis en place (donc on ne gagne pas en autonomie), la partie optique est franchement mauvaise, avec des déformations, et la parallaxe de visée est assez importante. Sur des sujets un peu éloignés, impossible de cadrer correctement, comme l’objectif est à gauche du viseur (et un peu plus bas). Sur l’image plus bas, l’écran était plus ou moins centré dans le viseur, et on voit bien que l’image contient une large portion à droite du moniteur.

Le viseur


Sur l’appareil


Un décalage bien visible (le moniteur était centré dans le viseur)

Bon, en bonus, il y a de jolies étiquettes Apple pour mettre sur les cartes mémoire.

Ndi-4

Par jkerry211
It the new NDI 4 to some item only on Windows 10 or can Windows 7 use all the available features. I remember the 3.8 some things did not work on Windows 7.

This also may seem unknown, but can I load NDI4 onto the TriCaster system itself?

Jeff

2019 NAB Show New York Profile: Amy DeLouise

Par Doug Krentzlin

Amy DeLouise (source: Joseph DiBlasi) 2019 NAB Show New York Profiles are a series of interviews with prominent professionals in the broadcasting industry who will be participating in this year’s NAB Show New York (Oct. 16-17). ____________________________________________________________________________________________________ Amy DeLouise is a highly respected and in-demand speaker, author, story teller, and creative director. I recently had ...

Scan Converter 3.8 not showing 2nd display as a source

Par dwallace
We run NDI Scan Converter at our church to send the screen displays to our recording system, but something changed ( Windows Patch or Driver update ) and now it will only send the "primary" display as a source. I've updated to the new 4.0 version and have switched the video connections around ( original: DVI on NVIDIA card - primary, HDMI onboard - secondary ... to ... HDMI onboard - primary, DVI on NVIDIA - secondary ) and it will only send the Primary connection.

If I remove the primary display cable boot with the secondary as the only display and then reconnect after it is booted it will send both sources but upon reboot it all goes back to the same.

Any suggestions.

CNN Partners with Compadre for 2020 Election Package

Par priyapr

Creative Marketing Agency Develops Promotional System to Simplify Election Landscape; Streamline Production for CNN’s Internal Teams  Creative marketing agency Compadre has partnered with CNN to create a multiplatform promotional package for their 2020 election coverage. The package premiered during the lead-up to the first Democratic debate and will continue to roll-out through election night 2020. ...

Dreadhalls, le grand classique d’horreur en VR, va débarquer su Quest

Par Pierrick LABBE
Dreadhalls

Dreadhalls, l’un des pionniers de l’épouvante en réalité virtuelle, va être adapté à l’Oculus Quest. Il devrait sortir début octobre sur le casque autonome de Facebook.

On parle ici véritablement de l’un des pionniers de l’horreur en réalité virtuelle. Le jeu a effectivement été l’une des toutes premières expériences en VR. Il avait été lancé en 2015 sur le Gear VR, bien avant la sortie de l’Oculus Rift, du HTC Vive ou encore du PlayStation VR. Amélioré régulièrement, le jeu d’horreur en réalité virtuelle primé plusieurs fois a toujours maintenu sa popularité au fil des ans. C’est donc fort logiquement qu’il va aussi sortir sur l’Oculus Quest d’ici quelques jours.

Dreadhalls sortira sur Quest le 3 octobre

C’est donc le 3 octobre prochain que le célèbre jeu d’épouvante en VR sortira sur le dernier casque autonome de Facebook. Malgré son âge, Dreadhalls vaut vraiment la peine d’être découvert sur Oculus Quest. Ce jeu d’évasion à la première personne vous plonge dans un donjon terrifiant. Véritable labyrinthe peuplé d’horribles créatures, le jeu sait parfaitement jouer avec les sursauts d’effroi et une ambiance particulièrement angoissante.

L’un des gros avantages que propose Dreadhalls est le fait de pouvoir y rejouer avec des labyrinthes différents. Il s’agit là d’une des rares adaptations d’horreur en réalité virtuelle sur l’Oculus Quest avec « The Exorcist : Legion VR » et « Face Your Fears II ». L’horreur et la VR faisant bon ménage, il est cependant fort possible que d’autre adaptation de jeux de terreur en réalité virtuelle apparaissent sur le casque autonome à l’approche d’Halloween. Il faudra compter 9,99 dollars pour acquérir le jeu mais notez qu’il sera disponible en achat croisé pour ceux qui l’ont déjà acquis pour un autre support.

Cet article Dreadhalls, le grand classique d’horreur en VR, va débarquer su Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

NDI Receiver on iOS

Par smallfly
Hi,

I'm looking to develop a NDI receiver app for iOS. Is it now possible? Has decode support been added to the iOS SDK?
I found the following app - https://apps.apple.com/ca/app/ndi-monitor/id1196221514 - which let me think that this is now possible.

Thank you,

After-H : le free-to-play VR qui vise la scène e-sport sort le 23 septembre

Par Jason Filankembo
After-H

After-H, jeu du studio de développement français SmartVR, sortira le 23 septembre prochain avec l’ambition d’investir la scène e-sport.

Le monde de l’e-sport continue d’attirer du beau monde. La réalité virtuelle ne compte pas louper le coche. SmartVR, studio de développement français, frappe à la porte avec After-H. Le free-to-play sort le 23 septembre et compte bien faire parler de lui sur la scène e-sport. 

After-H : un FPS futuriste de 2 à 8 joueurs

Le jeu en réalité virtuelle se déroule dans un avenir lointain, en 2050. L’humanité a lancé un programme de terraformation pour préparer son exil de la planète bleue à cause de la surpopulation et du manque de ressources. Après qu’une première fusée envoyée pour coloniser les planètes voisines soit introuvable, une seconde découvre que des machines ont pris le contrôle sur Mars. Les factions de soldats ont été “absorbées” par ces dernières. 

Les matchs se déroulent donc sur des planètes extraterrestres en vue à la première personne. Les parties se déroulent de la manière suivante : elles peuvent accueillir de 2 à 8 joueurs. Plusieurs modes de jeu sont disponibles tels que les matchs à morts par équipe ou Domination. 

Le contenu semble donc idéal pour investir la scène e-sport… Jean Mariotte, directeur de Smart VR, explique son objectif “a été de réaliser un vrai jeu e-sport tout en mettant l’accent sur la qualité graphique pour une immersion optimale en VR”.

Une bêta fermée prévue le 19 septembre

After-H est disponible depuis plus de deux ans dans les salles d’arcade. Jean Mariotte, explique qu’After-H est fait peut être utilisé un peu comme un jeu cross-plateform : “Nous voulons rassembler le plus de joueurs possible pour que les joueurs qui n’ont pas de casque VR à la maison puissent aller dans une salle de jeux, se connecter à leur profil et jouer avec leurs amis en ligne”.

After-H sera accompagné d’une application qui permettra de garder son profil même loin de chez soi. Le jeu totalement gratuit arrivera-t-il à investir le monde de l’e-sport avec sa formule rarement vue en VR ? Réponse à partir du 23 septembre, moment où le jeu sera disponible en accès anticipé sur Steam et Viveport. En attendant, il est possible de tester le jeu en avant-première en demandant une clef d’accès à la bêta fermée ici. Celle-ci aura lieu le jeudi 19 septembre de 19h à 1h du matin. 

Cet article After-H : le free-to-play VR qui vise la scène e-sport sort le 23 septembre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Dejero, Musion 3D and Vodafone Romania Win Industry Award for World First Live Rock Concert Using 5G and Holographic Technology

Par Caroline Shawley

  IABM BaM award recognizes the project collaboration at IBC 2019   Rai, Amsterdam, Netherlands – IBC stand 11.C15, September 16, 2019 — Dejero, an innovator in cloud-managed solutions that provide Emmy® award winning video transport and Internet connectivity while mobile or in remote locations, has been recognized for playing an important role in supporting ...

Five Nights at Freddy’s va sortir une expérience d’horreur en réalité augmentée

Par Pierrick LABBE
Five Nights at Freddy's réalité augmentée Special Delivery

La célèbre franchise d’horreur indépendante, Five Nights at Freddy’s, a annoncé lancer plus tard dans l’année une expérience terrifiante en réalité augmentée. Voici les premières images.

La franchise est à l’origine de plusieurs jeux vidéo à succès. Le jeu, inspiré d’une sordide histoire vraie, plonge le joueur dans un univers particulièrement angoissant assez proche de la paranoïa. Le joueur incarne un gardien de sécurité dans une pizzeria de nuit. Le restaurant qui est doté d’animatroniques devient, le soir venu, un lieu particulièrement dangereux du fait des animatroniques qui prennent vie à la nuit tombée. Une expérience en réalité augmentée va donc voir le jour d’ici la fin de l’année et s’annonce particulièrement terrifiante. Voici les premières images.

Five Nights at Freddy’s : Special Delivery sera effrayant

C’est le studio Illumix qui développe l’expérience en réalité augmentée et baptisée Five Nights at Freddy’s : Special Delivery. Cette start-up envisage de changer la façon dans les jeux-vidéo sont consommés. La jeune pousse explique ainsi : « La réalité augmentée offre aux joueurs de nouvelles façons d’interagir avec leurs franchises préférées en combinant des environnements réels, des personnages fictifs et un gameplay innovant ».

Le patron d’Illumix poursuit : « Avec Five Nights at Fredddy’s AR : Special Delivery, nous voulions aller au-delà du jeu traditionnel de géolocalisation AR-optionnel et offrir une expérience AR plus significative en intégrant l’AR au cœur du jeu ». Peu d’informations ont cependant transpiré pour le moment à l’exception des premières images montrées. Nous ne savons pas s’il s’agit d’une seule expérience en réalité augmentée ou bien encore d’un véritable jeu AR. La date de sortie est prévue durant l’automne et devrait être disponible sur iOS et Android.

Cet article Five Nights at Freddy’s va sortir une expérience d’horreur en réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Vecima Highlights Market Leading Product Lineup at IBC2019

Par rlyl

Low Latency Streaming, Content Workflow Automation, Hyper-converged Media Application Platforms, and Distributed Access Architecture technology will be showcased.  Vecima, the market leader in content delivery networks and video optimized storage technologies for service and content providers, and the industry leader in open, next-generation distributed access solutions, announced it will showcase low latency streaming, content workflow ...

Vecima Unveils Cutting-edge Workflow Automation with ContentAgent V3.8

Par rlyl

Vecima Networks Inc. (TSX: VCM) is unveiling the latest release of its powerful ContentAgent® workflow automation solution at IBC2019.  Part of Vecima’s Content Delivery and Storage portfolio of products, ContentAgent is a powerful and easy to use software application for managing and automating file-based workflows. Established in 1997 by industry professionals at the center of ...

Post-Production Tips: How to Create a Split-Field Diopter Effect

Par Rubidium Wu

Using a split-field diopter used to be much more common, but it's still an effective tool. What is it, and how can you create the effect yourself?

BirdDog Release P4K – A 4K Full Bandwidth NDI® PTZ Camera Featuring a 1” Sony Sensor

Par Manor Marketing

IBC 2019, 13-17 September, Stand 6.C11- BirdDog, a leading manufacturer of NDI tools has today announced the launch of its BirdDog P4K, a 4K full bandwidth NDI PTZ Camera. The BirdDog P4K features a 1” Sony Exmor R CMOS backlit Sensor with 14.4 million pixels. With excellent light sensitivity it is the ideal camera for ...

Editor Tom Jarvis on “Carpool Karaoke” with Paul McCartney

Par Paula Goldberg

Editor Tom Jarvis spoke with PremiumBeat on working The Late Late Show with James Corden and that special "Carpool Karaoke" segment with a childhood idol.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Chuwi UBook : une tablette hybride sous Intel Amber Lake

Par Pierre Lecourt

La Chuwi Ubook Pro est la petite soeur de la Chuwi Ubook. Une tablette hybride sortie en début d’année avec à son bord un processeur Skylake Core m3-6Y30 épaulé par 8 Go de mémoire vive. La nouvelle venue reprend donc le même concept mais passe à la vitesse supérieure avec un processeur Intel Core M3-8100Y Amber Lake.

2019-09-16 17_25_27-minimachines.net

Avec 8 Go de mémoire vive en DDR3L et 256 Go de stockage embarqué, la solution 12.3″ affiche en IPS sur un écran FullHD en 3:2. Particularité notable de la solution, l’écran est tactile capacitif mais également compatible avec un stylet actif 2048 niveaux de pression. La Chuwi Ubook Pro permettra donc une utilisation tablette mais également de dessiner ou de prendre des notes directement sur l’écran.

2019-09-16 17_25_40-minimachines.net

En plus de ces fonctions de base, la solution permettra de connecter un dock clavier pour retrouver une ergonomie de portable. Si il y a peu de chances de voir ce clavier débarquer en Azerty, il sera tout de même rétro éclairé et parfait pour de la saisie un peu plus sérieuse qu’un simple email.

2019-09-16 17_25_49-minimachines.net

L’engin est annoncé comme pesant 780 grammes et proposera une connectique assez intéressante dans ses 9 mm d’épaisseur : Un lecteur de cartes MicroSDXC pour étendre le stockage. Un port USB 3.0 Type-A, un autre en USB 2.0. Une sortie MicroHDMI, un USB Type-C et un port jack audio stéréo.

2019-09-16 17_26_03-minimachines.net

Pas d’infos sur le prix de cette Chuwi Ubook Pro, le précédent modèle est sorti à 499$ et autant d’euros. La marque vous incite à vous inscrire à une page promotionnelle afin de pouvoir bénéficier d’une remise dès sa mise en vente. Il n’est pas impossible que Chuwi concocte une campagne de financement participatif avant de lancer l’engin pour de bon… A suivre.

 

Chuwi UBook : une tablette hybride sous Intel Amber Lake © MiniMachines.net. 2019

Back to SIGGRAPH 2019 : une soirée pour revivre les moments forts du salon

Par Shadows

Comme chaque année, l’association Paris ACM SIGGRAPH profite de la rentrée pour proposer ce jeudi 19 septembre à Paris une soirée-bilan autour du SIGGRAPH, conférence incontournable du secteur 3D qui se tenait cet été aux Etats-Unis.
En complément de nos propres articles et interviews, donc, cette soirée sera l’occasion de se replonger dans les principales annonces et tendances, mais aussi de découvrir des films d’animation français primés durant le festival.
Le tout est organisé en collaboration avec Cap Digital et le Forum des Images.

Voici le programme (encore susceptible d’être modifié) :

18h30 : Mot de bienvenue par Michael Swierczynski, du Forum des images et Antoine Allard, Directeur de la communication de Cap Digital

18h35 : Mot d’introduction par Vincent Bachmatiuk, Président chapitre Paris ACM Siggraph

18h45 : Focus sur l’exposition commerciale et les dernières tendances artistique par Stephane Singier, expert chez Cap Digital et Emmanuel Maâ Berriet, artiste.

19h00 : Projection – Film d’animation – WILD LOVE, produit par l’Ecole des Nouvelles Images et sélectionné à l’Electronic Theater du SIGGRAPH 2019.

19h07 : Projection – Film d’animation – The Stained Club produit par l’Ecole Sup Infocom Rubika et sélectionné à l’Electronic Theater du SIGGRAPH 2019

19h15 : Projection de 4 Films d’animation Hedgehog, Best friends, The tree et The Ostrich Politic produits par l’Ecole des Gobelins et sélectionné à l’Electronic Theater du SIGGRAPH 2019.

19h40 : Présentation des papiers scientifiques « Sliced Partial Optimal Transport » par Victor Ostromoukhov, Professeur d’université

20h15 : Mes premières impressions du SIGGRAPH par Mesa Goulahs, animateur de la communauté Paris ACM SIGGRAPH

20h25 : Présentation de l’offre Pavillon France 2020 et conclusion par Stéphane Singier et Vincent Bachmatiuk

La soirée aura lieu au Forum des Images, dans le Forum des Halles. L’entrée est gratuite mais l’inscription obligatoire, chez Cap Digital.

L’article Back to SIGGRAPH 2019 : une soirée pour revivre les moments forts du salon est apparu en premier sur 3DVF.

Un nouvel outil pour organiser vos matériaux PBR

Par Shadows

Le studio de jeux vidéo indépendant 21 12 Games nous présente Ptolemee. Il s’agit d’un petit outil payant (mais très abordable) qui vous permettra de lister, classer et avoir un aperçu de vos textures PBR. Le displacement est géré dans l’aperçu, et un système de tags est proposé.

Compatible Unreal Engine, Ptolemee a été développé en interne par le studio, qui nous explique ne pas avoir trouvé d’outil sur le marché répondant à ses besoins.

Notez enfin que les développeurs nous précisent que des mises à jour sont prévues, par exemple l’ajout d’un comparatif côte à côte, ou la possibilité d’organiser d’autres types d’assets (meshes, squelettes, animations).

L’article Un nouvel outil pour organiser vos matériaux PBR est apparu en premier sur 3DVF.

❌