Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

SideQuest tease une toute nouvelle interface pour bientôt

Par : Sitraka R
Importance SideQuest

SideQuest, la plateforme de sideloading d’apps pour le casque VR Oculus Quest, bénéficiera d’une interface remaniée très prochainement. Un aperçu a fait surface en ligne.

Vous pouvez donc voir ci-après une capture d’écran postée sur reddit et repérée par le site UploadVR. De fait, SideQuest a d’ores et déjà confirmé l’authenticité de l’image, apparemment prise sur une version fonctionnelle du système. Shane Harris, créateur de la plateforme, affirme ainsi travailler sur de nouveaux outils de découverte.

Il faut toutefois signaler que cette refonte graphique ne change pas totalement l’interface de SideQuest qui reste plutôt familière. Ainsi, le nouveau design devrait beaucoup ressembler à celui qu’on connaît actuellement. Cela dit, la barre de menu latérale disposera prochainement d’un outil de filtration. De plus, des vignettes plus petites permettront de voir un plus grand nombre d’applications à la une.

Une nouvelle interface qui met en avant les forces de SideQuest

Pour rappel, SideQuest a fêté son premier anniversaire en mai avec déjà plus de 500 applications dans sa bibliothèque. Avec une offre aussi riche, faciliter la recherche est donc devenue une nécessité. À n’en pas douter, ces nouveautés ne feront que renforcer le succès de la plateforme auprès des développeurs, déjà attirés par une plus grande liberté par rapport au store officiel.

Mais face à cela, Facebook ne reste pas inactif. La firme de Mark Zuckerberg dévoilera en effet un nouveau canal de distribution pour le Quest en 2021. De fait, cette future méthode ne sera plus aussi restrictive pour les développeurs que celle qui est en vigueur. Ainsi, on ne devrait plus avoir besoin de passer par le sideloading.

  • 94,90 €
  • 380,00 €
  • Les casques autonomes Pico Neo 2 et Neo 2 Eye sont désormais en vente

    Par : Sitraka R
    casques vr pico neo 2

    Destinés principalement aux entreprises, les casques VR autonomes Neo 2 et Neo 2 Eye de Pico se positionnent, entre autres, comme des accessoires indispensables au télétravail. À un moment où de nombreux employés sont bloqués chez eux, la marque annonce donc le sortie de ces appareils.

    Tous deux tournent avec un même cœur, le processeur Snapdragon 845 de Qualcomm. Mais les similarités ne s’arrêtent pas là. En effet, une résolution 4K, 6 degrés de liberté, deux caméras frontales, un stockage de 128 Go et une fréquence de rafraîchissement de 75 Hz sont aussi communs. Grâce à la fonction Boundless XR, on pourra également faire du streaming de contenu VR à partir d’un PC ou d’une plateforme PCVR.

    Les différences entre le Pico Neo 2 et le Neo 2 Eye

    Il existe une grande distinction entre les deux modèles : le Neo 2 Eye dispose de la technologie de eye-tracking de Tobii. De fait, il s’agit d’une première pour un casque VR autonome. Cette petite différence se répercute sur la balance puisque l’Eye pèsera 20 g de plus que son frère.

    Pico Neo 2 Eye

    Cette fonctionnalité plaira certainement aux entreprises qui utilisent abondamment la data dans leur mode gestion. En effet, les données recueillies sur les mouvements des yeux pourraient servir à améliorer la productivité des collaborateurs ou l’efficacité d’une formation. La technologie donne également droit à un rendu fovéal pour de meilleurs graphismes et une batterie moins sollicitée.

    Pico Neo 2

    Pour assurer un port équilibré, le design des deux modèles répartit mieux le poids. Quand on pense à certains appareils comme l’Oculus Quest qui ont tendance à tirer vers l’avant, la décision est plus que bienvenue. Ainsi, la batterie se place ici à l’arrière du crâne pour contrebalancer les parties frontales.

    Du côté du logiciel, Pico a conclu un accord avec Mozilla pour inclure le navigateur Firefox Reality sur sa plateforme.

    Le Pico Neo 2 est disponible au prix de 699 $ contre 899 $ pour le Neo 2 Eye. Pour passer commande, il faudra aller sur le site du fabricant, ceci restant une affaire entre professionnels.

    Cet article Les casques autonomes Pico Neo 2 et Neo 2 Eye sont désormais en vente a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

    Mova : le premier casque autonome qui se connecte à la 5G

    Par : Gwendal P
    xrspace mova

    XRSpace, la nouvelle société de Peter Chou, ex-PDG d’HTC a dévoilé le Mova. Ce casque de réalité mixte est autonome, se connecte à la 5G et se concentre sur l’aspect social.

    Le cofondateur d’HTC a dévoilé un nouveau casque de réalité virtuelle. Autonome, il pourra se connecter au réseau mobile, notamment en 5G. En outre, il intégrera de base une fonction de suivi des mains. Mais sa principale particularité est qu’il sera orienté vers l’interaction sociale plutôt que vers le jeu ou le divertissement.

    Peter Chou, l’ancien PDG du fabricant taïwanais a fondé en 2017 la société XRSpace. Son but était alors de faire parvenir la technologie XR au grand public. C’est-à-dire qu’il ne souhaitait pas se contenter de la réalité virtuelle ou de la réalité augmentée, mais de l’association des deux, aussi appelée réalité mixte. De son avis, la VR est encore trop compliquée à utiliser, ce qui freine son adoption par le plus grand nombre. C’est pourquoi il a conçu un appareil qui mise sur la connexion avec les autres.

    Le Mova plus puissant et plus léger que le Quest

    Ainsi est né Mova, le casque autonome de XRSpace. C’est le premier de son genre à proposer la connexion à la 5G. De plus, il embarque une puce Qualcomm Snapdragon 845, soit une génération au-dessus de la 835 qui fournit sa puissance à l’Oculus Quest. Il fait également mieux que l’appareil de Facebook avec ses 6 Go de mémoire RAM. Il ne possède en revanche que deux caméras, bien visibles sur la face avant. Elles devraient être responsables de toute la partie suivi des mains. Son fabricant annonce aussi que le casque est 20% plus léger que la concurrence.

    Le Mova ne viendra pas seul, mais accompagné d’une plateforme sociale conçue spécialement pour les interactions virtuelles. Manova permettra à toutes et à tous de se retrouver dans un univers entièrement digital. Il sera alors possible d’y engager toutes sortes d’activités comme regarder un film, voire partager un repas, aussi loufoque que cela puisse paraître.

    Nous attendrons d’avoir plus d’informations au sujet de ce casque Mova et de la plateforme avant de plus nous étendre sur le sujet.

    Cet article Mova : le premier casque autonome qui se connecte à la 5G a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

    Avalanche de lunettes XR Viewers sous Qualcomm XR2 dans le viseur

    Par : Sitraka R
    Avalanche de lunettes XR Viewers sous Qualcomm XR2 dans le viseur

    Le fabricant de microprocesseurs Qualcomm vient de dévoiler une gamme de lunettes VR, appelées « XR Viewers » par la firme. Il s’agit de produits fabriqués par 15 entreprises partenaires et utilisant la puce XR2.

    Les technologies actuelles ne permettent pas encore de concevoir des lunettes de soleil alliant style et fonctions AR/VR. Mais ces nouveaux modèles devraient tirer profit de la 5G et débarquer sur les étals dans les 12 prochains mois selon l’annonce. Certains appareils sortiront dès cette année.

    En effet, on en connaît déjà quelques uns. Ainsi, on peut y voir la NREAL Light AR présentée fin 2019. Il y a également les premières lunettes VR UHD de Panasonic, lancées en janvier au CES 2020. Enfin, la liste inclut également le XRSpace, le casque VR voué aux réseaux sociaux qui vient de sortir. Malgré tout, on devra patienter pour essayer la plupart d’entre eux. De plus, certains resteront probablement exclusifs au marché chinois.

    Qualcomm voit en grand pour ses XR Viewers

    Qualcomm s’est associé à un grand nombre d’acteurs du secteur. Ceux-ci comprennent des fabricants de smartphones, mais aussi des opérateurs télécom. Leur but commun : faire adopter l’AR/VR au grand public.

    Aussi, tous les modèles estampillés « XR Viewers » ont été conçus pour fonctionner en se connectant à un smartphone doté d’une puce 5G-ready de Qualcomm (855 ou 865). Bien évidemment, cela permettra de mieux profiter des contenus XR, avec plus de bande passante et moins de latence.

    Qualcomm pousse un peu plus loin la simplicité d’utilisation en faisant passer un test aux XR Viewers. Celui-ci assure une compatibilité parfaite entre lunettes et smartphones. Plusieurs critères entrent en compte : head tracking, puissance, dissipation de la chaleur ou aussi latence.

    Parmi les marques de smartphones associées au projet, on cite entre autres ZTE, Vivo, Asus, Oppo ou encore OnePlus. Les lunettes quant à elles proviendront de Panasonic, Oppo, Pico, Nreal ou encore iQiyi.

    Qualcomm a profité de l’annonce pour présenter ses prévisions pour ce marché. Ainsi, la firme estime que ce type d’appareil se passera de câble dans les 4 prochaines années, se connectant aux smartphones en sans-fil. Pour des XR Viewers tout-en-un, Qualcomm juge qu’il faudra encore attendre 5 à 10 ans.

    Cet article Avalanche de lunettes XR Viewers sous Qualcomm XR2 dans le viseur a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

    iQUT 2Pro, un casque VR autonome 4K 6 DOF à 510 € venu de Chine

    Par : Sitraka R
    casque vr autonome 4K iQUT 2Pro

    Un an après la sortie de son premier casque VR autonome 4K, la plateforme de streaming vidéo chinoise iQiyi dévoile une seconde génération baptisée iQUT 2Pro qui promet des améliorations considérables.

    Comme son prédécesseur, ce nouveau modèle affiche également une résolution 4K, mais passe de 3 degrés de liberté (DOF) à 6, à l’instar de l’Oculus Quest. Pour ce faire, iQiyi a fait appel à HTC qui a prêté la technologie de tracking de son Vive Focus ainsi que les contrôleurs de ce dernier.

    Du côté de son processeur, l’iQUT 2Pro dispose d’un Snapdragon 835. Avec la même puce que l’Oculus Quest, il pourra permettre une utilisation plus orientée gaming par rapport au modèle précédent. Et comme il tourne sous Vive Wave, le streaming de contenu PCVR est possible.

    Dans un tweet, le président de la branche chinoise de HTC affirme que l’iQUT 2Pro n’est que le premier de nombreux casques VR à venir qui tourneront sous Vive Wave. En tout cas, on connaît déjà le prix de cette première. En effet, l’appareil est vendu 3999 yuans en Chine, soit environ 510 euros.

    A quand un casque VR autonome 4K comme l’iQUT 2Pro en Europe ?

    Néanmoins, ne vous attendez pas à retrouver de sitôt ce modèle sur le marché européen. Comme les précédents produits estampillés iQiyi, il devrait demeurer exclusif aux Chinois. Cela dit, il n’en reste pas moins un signe que d’autres fabricants pourraient un jour proposer un casque VR autonome avec une résolution 4K dans nos contrées.

    Peut-être que ce sera le cas du futur Oculus Quest en préparation chez Facebook ? Mais les dernières rumeurs font majoritairement état d’une modification du design pour plus de confort. En ce qui concerne l’écran, on parle plus d’une amélioration de la fréquence de rafraîchissement que de la résolution.

    Le tweet du dirigeant de HTC pourrait bien indiquer que la marque sera la première à le faire. Si cela reste du domaine des spéculations, la société pourrait user de son partenariat avec iQiyi pour créer un casque VR autonome avec l’écran 4K de l’iQUT 2Pro.

    Cet article iQUT 2Pro, un casque VR autonome 4K 6 DOF à 510 € venu de Chine a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

    Comment installer et jouer à Doom en VR sur l’Oculus Quest

    Par : Sitraka R
    Doom

    Doom, un favori des gamers de tous âges, se joue sur pratiquement toutes les plateformes de jeu, même avec de simples objets, et cela inclut l’Oculus Quest pour une partie en VR.

    Pour ce faire, il faut passer par QuestZDOOM, une application qui permet d’accéder à des versions gratuites de Doom et à des contenus relatifs. Mais ceux qui les possèdent déjà peuvent également s’en servir pour jouer à Doom en complet, mais aussi à Doom 2, Heretic et Hexen. Mieux, QuestZDOOM offre des mods pour améliorer l’audio et les visuels, et même de nouveaux niveaux.

    Installer Doom sur l’Oculus Quest via SideQuest

    Pour pouvoir utiliser QuestZDOOM sur le casque de Facebook, il est nécessaire d’installer deux APKs différentes : le launcher et le moteur de jeu. Celles-ci sont disponibles sur SideQuest.

    Ceux qui ne sont pas familiers avec la plateforme peuvent consulter notre tutoriel sur le sideloading. Pour trouver les deux applications à installer, vous pouvez vous référer à la barre de recherche de SideQuest. Mais vous pouvez aussi tout simplement cliquer ici pour le launcher et ici pour le moteur.

    Une fois l’installation terminée, lancez l’application « launcher » que vous trouverez dans l’onglet « Sources inconnues » de votre casque VR. De là, il vous suffira de sélectionner les fichiers des jeux auxquels vous voulez jouer, par exemple FreeDoom. Ensuite, vous pourrez choisir les fonctionnalités ou mods que vous voulez activer.

    De fait, installer Doom sur Oculus Quest avec SideQuest est assez intuitif, malgré une interface très peu adaptée à l’environnement VR.

    Comment installer les fichiers WAD originaux de Doom sur Oculus Quest

    Ainsi, il est possible de jouer aux versions originales de Doom ou encore de Doom 2 tout en profitant des améliorations offertes par les mods. Toutefois, il faudra déjà posséder légalement ces titres sur PC. Bien évidemment, vous pourrez facilement les acquérir en ligne via des plateformes comme Steam. En tout cas, ceux qui ont connu Doom en son temps ne regretteront pas de redécouvrir le jeu avec un filtre de nostalgie.

    Pour l’installation, suivez le guide :

    1. Installer les deux applications QuestZDOOM en suivant les étapes précédentes.
    2. Lancer le launcher au moins une fois.
    3. Installer et lancer au moins une fois le jeu que vous souhaitez copier sur votre casque.
    4. Aller vers les fichiers locaux de l’installation du jeu. L’emplacement variera selon le jeu et le service où vous l’avez acheté.
    5. Repérer le fichier WAD qui porte le nom du jeu et le copier. Pour Doom, ce sera DOOM.WAD alors que pour Doom 2, il s’agira de DOOM2.WAD.
    6. Connecter l’Oculus Quest à votre PC et ouvrir SideQuest.
    7. Ouvrir l’explorateur de fichiers de votre Quest via l’icône en forme de dossier.
    8. Scroller vers le bas pour trouver le dossier QuestZDOOM et l’ouvrir. 
    9. Ouvrir le dossier « Wads ».
    10. Coller ici le fichier WAD du jeu (DOOM.WAD ou encore DOOM2.WAD).
    11. Fermer SideQuest et déconnecter le Quest du PC.

    Le premier paramétrage

    La première fois que vous lancez le launcher QuestZDOOM, plusieurs téléchargements s’effectuent. Vous pourrez consulter la liste des fichiers téléchargés en bas du logo de QuestZDOOM. Il faudra donc attendre quelques minutes selon le débit de la connexion internet. Une fois le tout installé, les fichiers s’organisent en colonnes, allant des niveaux aux mods en passant par les packs d’armes.

    De fait, chaque jeu ressemble à un simple carré quand on le lance. Mais dès qu’il commence réellement, tous les éléments de l’environnement VR se mettent en place pour un effet immersif. Et malgré ce qu’on pourrait penser, un jeu pixelisé comme Doom est visuellement plaisant en réalité virtuelle sur l’Oculus Quest.

    Les options VR

    Quand vous êtes dans le jeu, n’hésitez pas un instant pour regarder dans les Options pour voir ce que vous pouvez modifier. Dans « VR Options », vous pouvez par exemple ajuster la taille de votre personnage, activer les téléportations, changer la vitesse de marche ou encore agrandir une arme.

    Ensuite, vous devriez également modifier les touches de contrôle dans le menu « Customizable Controls ». En effet, il vaudra mieux changer le bouton des armes pour le rendre plus facile d’accès, de même pour des actions essentielles comme tirer ou interagir.

    Une fois tout cela fait, vous venez correctement d’installer Doom sur l’Oculus Quest. Il ne vous reste plus qu’à profiter du jeu.

    Cet article Comment installer et jouer à Doom en VR sur l’Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

    Un nouvel Oculus Quest en préparation, plus confortable

    Par : Gwendal P
    Facebook mini GDC jeux VR

    Bloomberg rapporte qu’un nouvel Oculus Quest est en préparation. Le journal en détaille quelques caractéristiques comme un poids allégé, une taille réduite et un taux de rafraîchissement de l’écran augmenté.

    Nous savons que Facebook prépare un remplaçant à son casque autonome à succès, l’Oculus Quest. En revanche, il n’y a pour le moment que peu d’informations à se mettre sous la dent à son sujet. Mais aujourd’hui, le site de news américain Bloomberg dévoile quelques nouveaux détails sur une future version plus confortable de l’appareil. En revanche, il n’est pas précisé si ces caractéristiques concernent le projet Del Mar que nous avions mentionné il y a quelques semaines.

    Si rien n’est officiel ni confirmé, les rapports de Bloomberg tombent souvent juste, comme lorsqu’ils avaient annoncé l’Oculus Go plusieurs mois avant qu’il ne soit révélé au grand public. Leurs sources sont donc en général de confiance. Là encore, le site s’y prend plusieurs mois à l’avance. D’ailleurs, à l’origine attendue pour la fin de l’année, cette nouvelle version du Quest devrait désormais débarquer courant 2021.

    Un Oculus Quest plus léger

    Les nouvelles caractéristiques annoncées par Bloomberg tâchent de rendre l’Oculus Quest plus confortable. Pour cela, plusieurs modifications sont apportées. Tout d’abord au niveau du poids. À l’heure actuelle, le casque pèse 571 g parce que contrairement aux appareils reliés à un PC, il embarque tout le nécessaire pour fonctionner tout seul. Le prochain Quest devrait s’affiner et être 20% plus léger avec un poids de 450 g sur la balance. En outre, cela s’accompagne d’une réduction de la taille générale de l’engin de 15%. Nous ne savons toutefois pas encore quelle partie a été réduite.

    Autre point d’amélioration, le taux de rafraîchissement de l’écran OLED. Aujourd’hui fixé à 72 Hz, il est en deçà des casques PC VR qui vont de 90 Hz à 144 Hz (pour le Valve Index). Ainsi, Oculus souhaiterait monter ce taux sur le Quest à 120 Hz, mais pourrait finalement décider de le bloquer à 90 Hz pour économiser la batterie.

    L’utilisation de matériaux moins nobles

    Le rapport de Bloomberg évoque également les contrôleurs du Quest. Aucune mention du mot « Jedi » qui sert pourtant à désigner les nouveaux Touch controllers. Il indique simplement que ceux-ci seront compatibles avec le casque actuel pour pouvoir en profiter même avec un ancien modèle. Ils vont également corriger le problème du couvercle des piles qui a tendance à s’enlever pendant les sessions de jeux.

    Enfin, pour diminuer les coûts de production, Facebook aurait décidé d’utiliser un plastique plus « bas de gamme ». La finition du produit pourrait en souffrir, mais Oculus espère sûrement que l’on sache ne pas juger un livre à sa couverture. Les straps en velcro pourraient, quant à eux, être remplacées par des élastiques.

    Cet article Un nouvel Oculus Quest en préparation, plus confortable a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

    Voici comment désactiver le Guardian Boundary de l’Oculus Quest

    Désactiver Guardian Boundary Oculus Quest

    Le Guardian Boundary est le système utilisé par l’Oculus Quest pour vous indiquer que vous êtes toujours dans la zone de jeu. Voici comment le désactiver et dans quels cas il est nécessaire de le désactiver.

    Il s’agit là d’un élément particulièrement important de l’Oculus Quest. Ce dispositif vous permet de vous protéger des murs et obstacles lorsque vous vous déplacez dans la zone de jeu du casque de réalité virtuelle. Le désactiver vous met donc en danger de vous cogner contre un mur ou bien encore de tomber sur un obstacle si vous vous déplacez avec le casque sur la tête. De plus, sa désactivation entraîne aussi celle du suivi positionnel 6 DoF (degrés de liberté) n’offrant alors que 3 degrés de liberté comme l’Oculus Go ce qui peut être particulièrement troublant pour les expériences nécessitant 6 degrés de liberté. Pourtant, dans certains cas, sa désactivation est nécessaire. Voici quand et comment désactiver cette fonction.

    Pourquoi désactiver le Guardian Boundary ?

    Désactiver le Guardian Boundary peut être très déconcertant pour certaines personnes et nous vous recommandons de ne désactiver cette fonction que dans les situations où vous resterez immobile. Dans la plupart des cas, vous ne souhaiterez pas désactiver cette protection de votre casque de réalité virtuelle. Certaines situations cependant se prêtent mieux à 3DoF, principalement la consommation de médias comme des vidéos. L’Oculus Quest nécessite une salle bien éclairée pour faire fonctionner les systèmes de suivi 6 DoF.

    Si vous vouliez regarder un film sur votre Quest dans une pièce faiblement éclairée ou complètement sombre, cela ne serait normalement pas possible. Cependant, si vous désactivez le Guardian Boundary, vous pourrez vous asseoir dans une pièce sombre et regarder un film sans vous soucier de la perte de suivi de position de votre casque Oculus Quest. Cette désactivation peut également être utile lorsque vous êtes au lit, ou lorsque vous êtes dans un avion ou dans une voiture où les turbulences et / ou les mouvements peuvent faire des ravages avec le suivi de position.

    Désactiver cette fonction de l’Oculus Quest

    Désactiver la fonction de Guardian Boundary est assez simple.

    • Accédez au menu complet des paramètres de votre Quest en cliquant sur « Paramètres », puis sur « Tout voir » dans la barre de menu inférieure de l’accueil.
    • Sélectionnez ensuite l’onglet « Appareil » et faites défiler vers le bas.
    • Désactivez enfin le bouton Suivi pour désactiver votre Guardian Boundary et le suivi de position.

    La fonction de détection de position dans l’espace de jeu est désormais désactivée et le suivi de position de votre Oculus Quest est inactif. Lorsque la fonction est désactivée, vous pouvez réinitialiser l’orientation de la vue de votre casque en maintenant enfoncé le bouton Oculus en bas de la manette tactile droite.

    Pour réactiver votre Guardian et le suivi, revenez simplement au même menu de paramètres, réactivez l’option de suivi et confirmez votre le Guardian Boundary. Notez que si votre Oculus Quest est en mode développeur, vous pouvez également désactiver seulement le Guardian Boundary, tout en conservant le suivi 6DoF complet. Seul le mode développeur de l’Oculus Quest permet de désactiver l’un sans désactiver l’autre.

    Cet article Voici comment désactiver le Guardian Boundary de l’Oculus Quest a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

    Ce câble Oculus Link vous coûtera deux fois moins cher que l’original

    Oculus Link disponible

    Ce nouveau câble Oculus Link USB 3.1 de PartyLink est presque aussi long que celui vendu par Facebook mais pour un prix qui n’a rien à voir. Il est toutefois un peu plus limité que l’original.

    L’entreprise vient donc tenter de se placer en concurrence directe avec Oculus et Facebook en proposant un câble qui semble fonctionner avec Oculus Link Beta. Attention toutefois, ce n’est pas pour tout le monde.

    Un câble Oculus Link limité par la technologie

    Ce câble Oculus Link semble donc plein de promesses et permet de profiter de manière efficace et fonctionnelle du système Oculus Link Beta. Cependant, cet équipement de Party Link souffre aussi de quelques limitations. Il n’a pu être lancé que sur un port USB-C sur une carte graphique RTX 2080. L’équipe d’UploadVR explique qu’il n’a pas été possible de lancer l’Oculus Rift et ses application avec d’autres ports USB-C. Une différence majeure avec le câble officiel d’Oculus qui fonctionne avec tous les ports USB-C.

    Par ailleurs, un autre problème a été soulevé par les journalistes qui l’ont testé. Cela ne semble pas fonctionner pour charger l’appareil quand votre casque est en mode veille, l’énergie ne transite pas de l’ordinateur à l’appareil. Une situation qui pose quelques problèmes. PartyLink a déjà expliqué dans les commentaires sur Amazon en expliquant en effet que cela ne marche pas avec toutes les cartes graphiques. Donc, même si ce câble Oculus Link n’est vendu qu’à 30 dollars, c’est aussi un véritable pari. A vous de voir si vous ne préférez pas payer 79 dollars le câble officiel à la place.

    Cet article Ce câble Oculus Link vous coûtera deux fois moins cher que l’original a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

    Oculus Quest : vous pouvez maintenant personnaliser votre espace d’accueil

    Espace d'accueil Oculus Quest personnalisé

    Oculus Quest vous permet maintenant de modifier complètement votre environnement d’accueil en optant pour des environnements comme les Simpson ou d’autres programmes de télévision.

    Cela a commencé depuis l’an dernier, mais les utilisateurs n’étaient pas encore touchés. L’option permettait de choisir entre deux environnements Oculus Home classiques et deux autres.

    Oculus Quest étend la liste des possibles pour l’espace d’accueil

    En effet, jusque-là, on avait le droit à un décor de cabane hivernal ou bien au début du RIFT. Mais, face à des options limitées, les utilisateurs ont pu avoir à disposition des méthodes plus artisanales en ayant notamment recours à SideQuest. Résultat, ils ont donné vie à des environnement d’accueil tous plus fous les uns que les autres, basés sur la culture populaire, des séries ou encore des films . Parmi les options que l’on peut voir dans la vidéo ci-dessous figure la maison des Simpson, le garage de Rick et Morty, la salle du trône de Game of Thrones ou encore la vision de Gotham City par la fenêtre.

    On peut voir partiellement un niveau de détails plutôt impressionnant dans ces environnements. Surtout, ils sont beaucoup plus étendus que les modules originaux proposés par l’Oculus Quest. Une expérience à tester pour vraiment réaliser à quel point l’immersion peut vraiment démarrer avant même de lancer un jeu ou une autre application en réalité virtuelle sur le casque. On ne peut vraiment que vous recommander de joindre le Discord dédié pour en apprendre plus sur ces espaces d’accueil personnalisés issus de la culture populaire.

    Cet article Oculus Quest : vous pouvez maintenant personnaliser votre espace d’accueil a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

    ❌