Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

ASRock NUC-TGL : une carte mère de NUC sous Tiker Lake en approche

La carte ASRock NUC-TGL est une nouveauté de la branche industrielle du fabricant. Une carte mère au format hyper compact compatible NUC qui embarque un processeur pouvant aller jusqu’au Core i7-1165G7. Une puce équipée du nouveau circuit graphique Intel Xe avec 96 EU et proposant 4 coeurs et 8 threads tournant de 2.8 à 4.7 GHz dans un TDP s’établissant de 12 à 28 watts. 

ASROC

Des modèles en Celeron, Pentium et Core i3, i5 et i7 inférieurs seront également proposés par ASRock. Avec  deux slots de mémoire vive DDR4-3200, ces nouvelles cartes ASRock NUC-TGL annoncent d’emblée la couleur de nouvelles gammes de machines compactes et aux performances remarquables. Elles pourront piloter jusqu’à 64 Go de ram, proposeront un slot M.2 PCIe NVMe et un port SATA pour monter un stockage 2.5″ facilement.

ASRock NUC-TGLASRock NUC-TGL

Leur connectique comporte tout ce qu’il faut pour une solution complète. On retrouve deux sorties vidéos avec un HDMI 2.0a et un Displayport 1.4, un port réseau Gigabit, et un autre en 2.5 Gigabit. Un port Thunderbolt 3, un port USB 3.2 Gen2 en USB Type-C et quatre ports USB 3.2 Gen2 Type-A et bien sur un port jack audio 3.5 mm combo. Un port M.2 2230 permettra en outre d’ajouter un module Wifi6 et Bluetooth 5 facilement à la solution. Des brochages internes à la carte proposeront également des connecteurs supplémentaires : USB, COM et un SPI pour TPM Infineon.

ASRock NUC-TGL

Capable de piloter jusqu’à quatre affichages en simultanés en mixant les deux sorties vidéo, le Thunderbolt et l’option Displayport portée par l’USB Type-C, ces engins profiteront des efforts menés par Intel en matière de développements graphiques. Les nouveaux circuits Xe sont en effet très prometteurs et le résultat de ce condensé de compétences proposé par la ASRock NUC-TGL pourrait être une excellente surprise.

ASRock NUC-TGL

Mais ce que je retiens surtout, c’est que Intel semble avoir ouvert les vannes – ou peut être n’étaient t’elles pas fermée mais que personne n’avait voulu tenter l’aventure – de développements NUC en dehors de sa production. ASrock ne cache pas son jeu ici et annonce clairement la couleur. En proposant une carte mère au format des NUC et qui s’appelle “ASRock NUC-TGL” c’est à dire exactement la recette employée. Une carte développée au format NUC, équipée d’un processeur Tiger-Lake. C’est également une excellente nouvelle pour tout l’écosystème de ces minimachines. Akasa par exemple, qui fabrique des boitiers pour NUC, n’aura pas a compter que sur Intel pour sa production. La marque pourra parfaitement s’accorder avec ASRock pour développer ses solutions.

Intel NUC Hades Canyon

Hades Canyon

La carte ASRock NUC-TGL n’est pas la seule solution prévue sous le format NUC pour le futur. Les Hades Canyon actuel, les MiniPC NUC haut de gamme montés dans un format en largeur, devraient être remplacés d’ici la fin de l’année par une nouvelle version qui abandonnerait les processeur Kaby Lake-G qui ne sont désormais plus produits.

NUC Extreme

Une nouvelle version au nom de code encore inconnu et équipés de processeurs Intel Core de onzième génération Tiger Lake-U et donc probablement la même gamme que celui de cette carte ASRock.

Tiger Lake

On pourrait donc y croiser l’ensemble de la production d’Intel et cela jusqu’au Core i7-1185G7, le plus performant de tous. Un gros changement entre la huitièeme génération Kaby Lage-G qui a clairement servi de roue de secours à Intel pendant quelques temps, à cette nouvelle solution de onzième génération au comportement très prometteur et aux fonctions annexes avancées.

Sources : Toms Hardware et momomo_us

ASRock NUC-TGL : une carte mère de NUC sous Tiker Lake en approche © MiniMachines.net. 2020.

ASRock 4X4 BOX-4000 : un Ryzen 7 4800U dans un mini châssis

Les 3 différents ASRock 4X4 BOX-4000 sont très attirants avec des déclinaisons en Ryzen 7 4800U, Ryzen 5 4500U et Ryzen 3 4300U. Autant de combinaisons qui devraient offrir un bon niveau de performances dans un format des plus compact. On se souvient du précédent essai de la marque avec  ce type de boitier. Les 4X4 BOX-R1000 qui employaient des solutions beaucoup plus sages avec des Ryzen R1000. L’arrivée de puces autrement plus performantes change considérablement l’intérêt de ces solutions.

Les trois nouvelles ASRock 4X4 BOX-4000 permettront de profiter de puces AMD allant jusqu’aux Ryzen 7 4800U. Une solution 8 coeurs et 16 threads avec 12 Mo de cache et capable de venir à bout de toutes les tâches classiques. Avec un chipset graphique Radeon Vega 8 coeurs cadencé à 1750 MHz, cette puce développe 15 watts de TDP ce qui devrait pouvoir être géré sans soucis par cette solution ventilée.

BOX-4000

Les trois ASRock 4X4 BOX-4000 proposent une connectique évoluée et des fonctions avancées qui s’expliquent par la cible d’Asrock. La machine est en effet proposée par la branche “industrielle” de la marque. Une gamme de produits qui traduit souvent une distribution sinon confidentielle du moins loin des enseignes classiques du grand public. Mais la communication de la marque brouille cependant. un peu le message avec des éléments qui laissent croire à un usage plus “classique” et ouvert aux particuliers. Le fait de mettre en avant dans la vidéo ci-dessus des usages de “Gaming” laisse entendre que la marque pourrait proposer ses box-4000 sur un circuit traditionnel.

box-4000

A l’arrière des engins, on retrouve une connectique assez complète à commencer par deux ports Ethernet Gigabit accompagnés d’une sortie HDMI 2.0a et d’un DisplayPort 1.2a. Malheureusement les deux ports USB Type-A présents sur la face arrière sont en format 2.0… ASRock a placé un unique port USB 3.2 gen2 Type A en façade mais il est accompagné de deux ports USB 3.2 Gen2 Type-C proposant une prise en charge de signal DisplayPort 1.2a.

ASRock

L’engin pourra supporter jusqu’à 4 affichages UltraHD en simultané. Un jack audio complète cet équipement avec une prise en charge combinée de casque et de micro. Un port M.2 en interne permettra de profiter d’une carte Wifi6 et Bluetooth 5.1 signée Intel.

BOX-4000

Les différentes options de puces Ryzen disposeront de deux supports So-DIMM DD4 3200 MHz pour un maximum de 64 Go de mémoire embarquée ainsi que de deux options de stockage. Un port M.2 2280 compatible SATA 3 et PCIe NVMe x4 ainsi qu’un emplacement 2.5″ SATA 3.

BOX-4000

Pas d’informations de tarif pour le moment, l’engin vise d’abord un marché pro avec une probable mise en oeuvre pour des affichages numériques, des kiosques et autres automates. Mais, qui sait, peut être va t-il déborder ce cadre spécialisé et être proposé ailleurs? Cela ferait un concurrent intéressant à l’Asus PN50.

Source : ASRock

ASRock 4X4 BOX-4000 : un Ryzen 7 4800U dans un mini châssis © MiniMachines.net. 2020.

Asrock annonce la carte mère fanless J5040-ITX

La J5040-ITX est une de ces carte au processeur pré-installé, soudé sur son socket et caché derrière un dissipateur adapté à la chaleur qu’il dégage. De telle sorte qu’en fonctionnement, elle ne fait aucun bruit.

J5040-ITX

A bord on retrouve donc un Pentium “Silver” J5040 d’Intel, une puce quadruple coeurs et quadruple threads tournant de 2 à 3.2 GHz avec 4 Mo de cache et un circuit graphique Intel UHD 605. Une partie graphique qui sait gérer l’UltraHD sans soucis et qui peut adresser trois affichages en simultané. Particularité de ce processeur, il ne dégage que 10 watts de TDP ce qui permet à ASrock de ne pas employer de ventilation active sur sa J5040-ITX.

Ce processeur est accompagné de deux slot de mémoire vive DDR4. ASrock indique qu’elle ne sait pas gérer plus de 8 Go de mémoire vive, ce qui correspond à ce qu’Intel indique pour son Pentium. Difficile de savoir pour le moment si cette restriction est réelle ou si il s’agit là encore d’une limitation “diplomatique”. De nombreux Celeron et Pentium sont indiqués comme étant limités en mémoire mais s’avère en pratique dépourvus de toute restriction. C’est juste un moyen pratique pour Intel de ne pas faire d’ombre à ses puces Core entrée de gamme. Cela reste néanmoins assez logique, ce type de solution n’est pas pensée pour un usage très haut de gamme mais bien pour des solutions bureautique, web ou multimédia. Passer à 16 ou 32 Go de mémoire vive n’aura pas forcément de sens avec une base de ce calibre.

J5040-ITX

La carte propose également quatre port SATA 3.0 pour le stockage et aucun port M.2 pour un éventuel SSD NVMe ou SATA. Il faudra donc recourir à des solutions 2.5″ uniquement. Un choix qui correspond là encore à la destination de l’engin qui n’a pas forcément besoin des débits très élevé des SSD NVMe et qui se contentera donc de solutions 2.5″ plus accessibles.

D’un point de vue connectique la J5040-ITX est par contre plutôt bien équipée. Elle propose trois sorties vidéo : VGA, DVI et HDMI. Deux ports PS/2 sont présents pour piloter clavier et souris indépendamment des ports USB. Quatre USB Type-A sont proposés avec deux au format 3.2 Gen1 et deux en USB 2.0. Deux autres ports USB 2.0 et un USB 3.2 Gen1 sont également disponibles sur la carte via des broches a connecter sur une façade de boitier par exemple.

J5040-ITX

La connectique arrière abrite également un port RJ45 Ehernet Gigabit RTL8111H avec gestion du Wake On Lan et du PXE. Une ribambelle de ports Jack 3.5 mm Une partie calssique de sortie casque et micro accompagnée d’une entrée classique mais également de quoi piloter un système 5.1. A noter également la présence d’une sortie audio optique S/PDIF pour prendre en charge un signal 7.1 piloté par un Realtek ALC892. Ce qui colle bien avec un usage fanless comme centre multimédia pour lire des contenus UltraHD et haute définition audio sans un bruit. La carte propose un support HDCP 2.2 en sortie DVI-D comme en HDMI. Le chipset vidéo Intel UHD 605 étant particulièrement capable sur ce poste avec une gestion UltraHD soutenue par 18 EU.

La carte propose également un support M.2 Key E pour une éventuelle carte 2230 Wifi et Bluetooth. Elle embarque également un port PCI Express 2.0 x1 pour une carte d’extension. A noter que si la carte peut fonctionner de manière passive, le constructeur a prévu deux port pour alimenter des ventilateurs optionnels : un pour le processeur et un autre pour le châssis. Cela peut être utile en cas de pic de chaleur ou pour des usages prolongés pour des tâches très lourdes sans risquer de voir le processeur baisser ses performances pour se protéger.

Pas de prix ni de date de commercialisation pour le moment.

Sources : Asrock et FanlessTech 

Asrock annonce la carte mère fanless J5040-ITX © MiniMachines.net. 2020.

ASRock annonce des DeskMini X300 AMD et DeskMini H470 Intel

Le concept du DeskMini n’est pas nouveau, il s’agit ni plus ni moins que d’un Barebone de PC classique comme on en connait depuis des années. La différence entre les modèles classiques et la production d’ASRock est dans la taille du boitier. La marque, fabricant des cartes mères classique, profite de son expérience pour embarquer dans son petit format une solution adaptée a équiper au mieux.

DeskMini H470

Ses nouvelles machines proposent de choisir entre les deux fondeurs du marché PC. Le ASRock DeskMini H470 embarquera des puces Intel Comet Lake-S de dixième génération allant jusqu’au 65 watts de TDP. Les ASRock DeskMini X300 de leur côté s’intéresseront aux processeur AMD Renoir 4000 du même TDP. L’intérêt de la solution ? La possibilité de faire évoluer tout le système dans un encombrement réduit. Ces deux DeskMini mesurant 8 cm de large pour 15.5 cm de haut et autant de profondeur. Un format qui leur permet de s’adapter à un support VESA et donc de disparaitre facilement de votre bureau.

DeskMini x300

Le DeskMini H470 proposera un socket LGA 1200 et un chipset Intel H470, il pourra gérer deux barrettes de mémoire vive DDR4-2933 pour un maximum de 64 Go en double canal. Le stockage sera composé de deux unités 2.5″ SATA 3 et d’un port M.2 2280 PCIe Gen3 x4 et une compatibilité Optane. Le DeskMini X300 de son côté embarquera un socket AM4 qui lui offrira une compatibilité avec les puces AMD Raven Ridge, Picasso et Renoir. Son chipset AMD X300 proposera en outre une fonction d’overclocking. Sa mémoire vive pourra atteindre les 64 Go également mais en DDR4-3200 toujours en double canal. La partie stockage ne change pas.

DeskMini H470

DeskMini H470 

D’un point de vue connectique les machines sont presque équivalentes : La version Intel proposera un port HDMI, un DisplayPort 1.4, un VGA et un USB Type-C en DisplayPort 1.4. Ce dernier point étant absent du modèle AMD.

DeskMini X300

DeskMini X300

Du côté des ports USB il y a également quelques différences à l’avantage d’Intel avec pour le DeskMini H470 1 port USB 3.2 Gen 2 Type-C, 1 port  USB 3.2 Gen 1 Type-C et pas moins de 5 ports USB 3.2 Gen 1 Type-A. La version DeskMini X300 sous Ryzen propose quand à elle 1 port USB 3.2 Gen 2 Type-C, 2 ports USB 3.2 Gen 1 Type-C et 1 port USB 2.0 Type-A. 

Les deux barebones proposent un port Ethernet Gigabit, une puce Intel chez Intel et Realteck chez AMD. Les engins sont également complétés par un port M.2 2230 Key E pour ajouter une carte Wifi optionnelle. De quoi construire des machines compactes et performantes mais également très évolutives.

Le communiqué de presse de la marque

ASRock annonce des DeskMini X300 AMD et DeskMini H470 Intel © MiniMachines.net. 2020.

ASRock B460TM-ITX : une nouvelle carte mère Thin Mini-ITX pour Core 10e gen

Les cartes mère ASRock B460TM-ITX et H410TM-ITX proposent un socket LGA1200 et accepteront des processeurs Intel de dixième génération pouvant développer jusqu’à 65 watts de TDP. De quoi construire des machines plutôt puissantes dans une intégration minimaliste.

B460TM-ITX
Parce que le gros intérêt du format, c’est sa taille, non seulement son encombrement en largeur et en hauteur mais également son épaisseur. Les cartes de ce type ne développent une connectique que sur quelques centimètres ce qui permet de les intégrer dans des châssis fins ou dans des solutions originales comme des écrans ou des boîtiers atypiques. C’est le cas du Akasa Euler S dont on parlait il y a quelques jours et qui fonctionne de manière totalement passive. Un billet dans lequel je vous indiquait d’ailleurs l’existence de cette ASRock B460TM-ITX et de sa consoeur la H410TM-ITX.

B460TM-ITX

Ces deux nouvelles cartes B460TM-ITX et H410TM-ITX proposent des chipsets différents mais sont très proches en terme d’usages. La première emploie un B460 tandis que la seconde exploite un H410. Des contrôleurs qui donnent donc leurs noms aux cartes et qui marquent surtout une différence technique : le B460 permettant de monter une solution de stockage en RAID 0/1. Option que ne permet pas le H410.

Au delà de ce détail, les caractéristiques des cartes sont identiques avec deux slots So-DIMM DDR4 2933 MHz capables d’accepter des modules de 32 Go pour un maximum de 64 Go de mémoire vive. Deux ports SATA sont disponibles ainsi qu’un emplacement M.2 2280 PCIe NVMe 2280. De quoi monter 3 stockages indépendants, donc. 

B460TM-ITX

Un second port M.2 2230 permettra d’ajouter une carte Wifi de son choix en combinaison avec le chipset Ethernet RTL8111H Gigabit intégré. La connectique est , au vu du format, assez complète avec 4 ports USB 3.2 Gen1 Type-A, deux jacks audio 3.5 mm séparés et deux sorties vidéo HDMI 1.4 avec HDCP 2.3.

B460TM-ITX

Une seule est visible sur le panneau arrière des cartes mais un second connecteur est disposé sur le côté de celles-ci. Une troisième sortie vidéo est d’ailleurs disponible avec un port LVDS, ce qui permettra aux cartes de gérer trois affichages : deux en UltraHD et un en FullHD, le LVDS déployé étant limité à cette définition. Un port série est également de la partie, ce type de solution étant régulièrement intégrée dans des machines industrielles : du distributeur automatique aux machines outils. Deux connecteurs USB 2.0 sont également présents sur les cartes pour proposer jusqu’à 4 ports à ce format.

La B460TM-ITX comme la H410TM-ITX proposent des fonctions avancées comme le Wake On Lan ou l’amorçage PXE. Des fonctions avancées comme la détection d’ouverture de châssis, un connecteur pour piloter la luminosité d’un affichage via l’extérieur et deux brochages pour alimenter 2 ventilateurs CPU indépendamment. Bref de quoi construire des engins performants et surtout très compacts.

Les cartes ne semblent pas disponibles pour le moment, leur prix n’a pas encore été officiellement communiqué.

Source : Asrock et Asrock

ASRock B460TM-ITX : une nouvelle carte mère Thin Mini-ITX pour Core 10e gen © MiniMachines.net. 2020.

❌