Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

CES 2020 : ASRock présente le Jupiter A320, un MiniPC sous Ryzen

Par Pierre Lecourt

Le ASRock Jupiter A320 propose, comme son nom l’indique, un chipset A320 d’AMD et pourra embarquer des processeurs AMD Ryzen allant jusqu’à 65 watts de TDP. De quoi construire une minimachine intéressante dans une enveloppe très compacte.

L’engin mesure 17.8 cm de large sur autant de long et 3.4 cm d’épaisseur. Un format très compact de 1.07 litre qui embarquera pourtant tout ce qu’il faut pour monter une machine performante.

2020-01-13 01_47_25-minimachines.net

L’ASRock Jupiter A320 offre la possibilité d’accepter des processeurs AMD AM4 de 65 watts comme par exemple un Ryzen 5 3600 qui rentre dans cette catégorie. On pourra donc profiter d’un ratio puissance / encombrement très intéressant avec ce type de produit. Encore faut t-il que la marque développe cette machine vers le grand public. Sa vocation première est industrielle, ce qui peut la rendre difficile à obtenir et poser quelques problèmes à l’usage. Un exemple ? Les constructeurs ne se posent pas vraiment la problématique du bruit dégagé par l’engin. Et j’ai bien peur que le format 1 litre conjugué avec 65 watts de TDP pose un petit problème de bruit à l’usage. Un système de ventilation est évidemment déployé dans l’engin, reste à connaitre son efficacité et surtout les décibels qu’il impose. La nuisance sonore n’est pas toujours au coeur des préoccupations des machines industrielles.

Si ce point s’avérait bien géré, le Jupiter A320 pourrait être une solution vraiment très pertinente sur le marché. Il offre d’assez belles possibilités avec notamment de bonnes capacités d’extension en regard de son faible encombrement. Il propose par exemple un ports M.2 2280 PCIe NVMe et SATA pour du stockage et un second M.2 2230 pour un module Wifi optionnel. Un emplacement SATA 3.0 2.5″ est également disponible.

2020-01-13 01_46_22-minimachines.net

Sa connectique comprend deux ports USB 3.1 Gen1 Type-C et deux USB 3.1 Gen1 Type-A sur la face avant. On retrouve sur la partie arrière deux sorties vidéo avec un DisplayPort et un HDMI gérant tous deux les flux UltraHD à 60Hz pour le premier et 30 Hz pour le second. Quatre ports USB 2.0 sont également visibles à l’arrière avec un port RJ45 pour l’Ethernet Gigabit embarqué. Un emplacement optionnel permet d’ajouter un port Série à l’engin et un emplacement antivol Kensington Lock est également visible.

Source : TechPowerUp

CES 2020 : ASRock présente le Jupiter A320, un MiniPC sous Ryzen © MiniMachines.net. 2020.

Asrock Mars : des nettops évolutifs jusqu’au Core i5-8265U

Par Pierre Lecourt

0.74 litres, le format des Asrpck Mars Series est très compact. Avec 18.1 cm de large pour 15 cm de profondeur et 2.6 cm d’épaisseur, ces machines sont parmi les plus discrètes du marché. Et pourtant, elles offrent un assez large panel de possibilités.

2019-11-25 17_51_57-minimachines.net

Si les Asrock Mars sont baptisés Series par la marque c’est parce qu’il ne s’agit pas uniquement d’une machine mais d’une famille d’engins déclinés autour du même châssis. Trois processeurs Whiskey Lake différents sont ainsi annoncés :

Le Asrock Mars C4205U tourne sous Celeron 4205U qui est un double coeur et double threads cadencé à 1.8 GHz avec 2 Mo de cache et un circuit graphique Intel UHD 610 pour un TDP de 15 watts. 

Le Asrock Mars i3-8145U qui embarque un Core i3-8145U toujours en double coeurs mais avec quatre threads et des fréquences allant de 2.10 à 3.90GHz et 4 Mo de cache. Toujours dans une enveloppe thermique de 15 watts, il propose un circuit graphique UHD 620.  

Enfin, le Asrock Mars i5-8265U propose un quadruple coeurs et octuple threads, le Core i5-8265U. Cette puce tourne de 1.6 à 3.9 GHz avec 6 Mo de cache et un circuit graphique UHD 620. Elle aussi est dans une enveloppe thermique de 15 watts.

2019-11-25 20_30_17-minimachines.net

Pour refroidir ces puces, Asrock propose un ventilateur maison propriétaire qui coiffe un dissipateur. Les puces sont soudées aux carte mères et il n’y aura aucune évolutivité sur ce poste. La mémoire vive pourra par contre grimper jusqu’à 32 Go de DDR4 grâce à deux emplacements SoDimm double canal. Le stockage enfin comporte un port M.2 2280 PCie NVMe Gen3 et un emplacement SATA 3 au format 2.5″ pour un SSD ou un disque dur. Pour chaque machine donc, il y aura la possibilité de proposer un large panel de capacités en mémoire  et en stockage.

2019-11-25 17_51_18-minimachines.net

Le reste des Asrock Mars Series est bon, avec un ensemble de connecteurs assez riche : On retrouve ainsi un port USB Type-C 3.2 Gen1, deux USB 3.2 Gen 1 Type-A et  deux USB 2.0 en façade en plus d’un lecteur de cartes SDXC et du bouton de démarrage. A l’arrière, deux ports USB 3.2 Gen1 Typ-A supplémentaires, un port HDMI, un VGA et un Ethernet Gigabit se disputent l’espace avec deux prises jack audio 3.5 mm casque et micro. Un port antivol type Kensington Lock est également présent. Enfin, dans l’engin, un port M.2 2230 permet d’ajouter un classique module Wifi + Bluetooth.

2019-11-25 17_51_34-minimachines.net

Livré avec un support VESA, le nettop se positionne sur le même segment que les machines qui existaient à la grande époque des netbooks. Si le segment n’a jamais vraiment disparu du marché, il s’était largement détourné de sa cible d’origine qui étaient les particuliers pour s’orienter sur des solutions professionnelles : PC de caisses, point d’accès, solutions d’affichages et autres équipements d’automates ou de machines outils. Cette gamme propose un bon rapport de performances part rapport à son encombrement et pourra sans problème venir équiper un poste de travail bureautique ou de surf. Une solution compacte et discrète en plus d’être évolutive pour une foule d’usages.

Reste à connaitre le prix de ces machines et leur circuit de distribution.

Source : Fanlesstech

 

Asrock Mars : des nettops évolutifs jusqu’au Core i5-8265U © MiniMachines.net. 2019

❌