Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Un micro ordinateur à 3$ au format carte de visite ?

Par Pierre Lecourt

Le marché de la carte de visite est un véritable laboratoire de design et d’intelligence. Tout le monde se mesure dans un environnement connu et limité par des dimensions précises et un format particulier. Pour sortir du lot, il faut donc faire preuve d’une rare intelligence. Certains y arrivent par la typographie d’autres par des choix de matériaux et d’usinage précis. Georges Hilliard y est parvenu par un autre type de tour de passe-passe : l’électronique.

2019-12-30 16_08_08-minimachines.net

Le souci de la carte de visite, c’est son format jugé aujourd’hui bien souvent obsolète de ce côté ci de la planète. On les prend plus par politesse qu’autre chose et je vous avoue sortir souvent de salons que je visite avec une bonne trentaine de cartes dont je ne sais pas quoi faire. La solution pour moi a été de les scanner avec une application prévue pour cela. Et après ? Après je m’en débarrasse. 

Et une fois au fin fond de mon smartphone, j’ai bien du mal à me souvenir de qui fait quoi, de qui m’a marqué ou non… C’est ce que Georges Hilliard a voulu éviter en proposant cette carte de visite si particulière.

Son projet était de proposer un véritable ordinateur sous Linux au format d’une carte de crédit. Un objet original qui aurait suffisamment d’impact et d’intérêt pour que personne ne le jette au bout de 5 minutes. Evidemment, ce format est ultra limité. Pas d’affichage ni de sortie vidéo, la carte se  connecte en USB sur un PC et se met en route une fois connectée. Le système ne prend qu’une poignée de secondes à démarrer et permet ensuite de se connecter à son interface pour lancer des applications spécifiques.

2019-12-30 15_46_34-minimachines.net

Les SoC F1C100s sont visibles en haut à gauche. Les MicroSD vous donneront une idée de leur taille.

Georges Hilliard est ingénieur système, il conçoit spécifiquement des logiciels embarqués sous Linux. Proposer une carte de crédit pouvant faire tourner des développements ou des exemples de son travail est donc une excellente idée : elle montre une forme d’expertise. La carte, en plus des détails classiques imprimés dessus, embarque un SoC Allwinner F1C100s. Une solution ARM comprenant 32 Mo de mémoire vive qui est ici associée à 8 Mo de stockage flash. L’ensemble permet de faire tourner un noyau Linux 5.2. L’ensemble peut faire tourner du Python avec micropython, propose également des jeux avec 2048 et Rogue et évidemment un rappel du curriculum de George… Pour accéder à cette machine il faudra utiliser un terminal et de la ligne de commande. Ce n’est pas exactement la machine de monsieur et madame tout le monde mais cela montre bien les possibilités du produit.

2019-12-30 16_07_08-minimachines.net

Chaque carte coûte moins de 3$ a fabriquer, le SoC à lui seul coûte 1.42$. C’est beaucoup évidemment pour une carte de visite mais il n’est pas nécessaire d’en donner une à n’importe qui. Hilliard le précise lui même “si vous en recevez une de ma part, c’est probablement parce que je cherche à vous impressionner”. Les clients potentiels du développeur recevront la carte, les autres auront sûrement droit à quelque chose de plus classique et de beaucoup moins cher. Le coût du développement particulier de cette idée étant largement compensé par le fait que la carte ait déjà fait le tour du monde en images. Reprise ici et ailleurs, elle a été propulsée dans tous les réseaux spécialisés comme un bon exemple d’ingénierie à suivre.

Ce genre de développement est devenu possible pour un particulier

Au delà de cet exemple de carte de visite, on constate qu’un particulier – même si c’est le métier de George Hilliard et que l’investissement nécessaire est compensé par la finalité professionnelle de la démarche –  peut désormais construire ce type de projet. 

2019-12-30 15_48_13-minimachines.net

Son créateur nous donne d’ailleurs la recette au travers d’une page de son blog où il détaille ses recherches et ses dépenses. Les puces F1C100s à 1.42$, les PCB fabriqués par une société spécialisée à 0.80$, les 8Mo de mémoire flash à 0.17$ et les quelques autres composants à 0.49$ soit un total de 2.88$ pièce. Evidemment il ne faut pas  compter les heures de conception et de code, le four à refusion spécial qui sert à souder les composants sur la carte de visite ni le laser qui va graver le stencil nécessaire à la pose de la soudure aux points précis nécessaires à la bonne tenue de l’ensemble.

Tout cela est un ensemble de compétences important que Hillard montre avoir acquis et maitrisé. Mieux, il en donne la recette pour que chacun puisse en profiter. Si le résultat n’est pas au niveau des productions industrielles, il est très impressionnant pour un travail “amateur”.

Plus que de retenir qu’un ingénieur a réussi ce type de tour de force technique, il me semble que ce qu’il faut retenir de cette aventure, c’est bien la possibilité qu’ont des particuliers, aujourd’hui, de réaliser ce type d’outil. Les investissements nécessaires ne sont pas hors de portée. Le fait de pouvoir compter sur des sociétés externes pour réaliser des PCB à très bas coût aide beaucoup mais il est possible de les réaliser soit même également. Un four à refusion coûte moins de 200€, beaucoup des logiciels sont Open-Source et totalement gratuits… 

2019-12-30 16_06_18-minimachines.net

La seule limite est dans l’apprentissage de ces outils. Le code, l’électronique, les composants nécessaires. On croise désormais très souvent des projets de particuliers de ce type. Le travail de Philippe Cadic sur Snap-On-Air est un autre exemple de ce qu’il est possible de réaliser tout seul dans son garage. Alors certes, il n’y aura plus de Steve Wozniak capable de “pondre” un micro-ordinateur quasiment tout seul dans son coin et qui soit capable de rivaliser avec les productions professionnelles actuelles. Une aventure comme le Raspberry Pi a surpris tout le monde mais elle n’a aucun rapport de performances avec les solutions développées par les armées d’ingénieurs d’AMD, d’ARM, d’Intel ou de Nvidia par exemple. Cela dit, il est désormais tout à fait possible de concevoir des projets électroniques quasiment de A à Z sans avoir à débourser des fortunes.

Si il y a une bonne raison pour laquelle on doit s’intéresser et intéresser les plus jeunes au code et à ce type d’outils, c’est bien pour cela. Leur donner les moyens pour prendre en main des solutions électroniques qui apparaissent comme très complexes. Le travail de George Hilliard a fait le tour du monde en cette fin 2019. Je suppose que ce sera beaucoup moins spectaculaire dans quelques années si tout le monde considère ces éléments pour ce qu’ils sont : des outils comme les autres.

Fabriquer sa domotique, inventer ses propres outils électroniques, imaginer des choses qui n’existent pas ou qui n’existent plus… Les partager, les faire évoluer. Cela pourrait être un jour une tâche comme une autre. 

Un micro ordinateur à 3$ au format carte de visite ? © MiniMachines.net. 2019

CAN 2019 – Highlights and Favourites

Par Filip Visnjic
CAN 2019 – Highlights and Favourites
As per tradition each year, December is when we look back at the amazing work published on CAN. From ingenious machines and installations to mesmerising experiences that leverage new mediums for artistic inquiry – we added scores of projects to CAN's archive in 2019. Here are some highlights.

Houdini 18 disponible, avec Solaris et Karma

Par Shadows

Après avoir multiplié annonces et présentations, SideFX met aujourd’hui à disposition la version 18 de Houdini.

Rappelons les deux avancées phares de cette mise à jour :
– Solaris, un contexte de lookdev, layout et lighting s’appuyant sur la technologie open source USD (Universal Scene Description) développée par Pixar ;
– Karma Render, un nouveau moteur de rendu s’appuyant sur Hydra qui s’intègre à l’environnement Solaris.

Outre ces deux éléments, Houdini 18 propose évidemment des améliorations pour les destructions, effets pyrotechniques et des optimisations variées.

Houdini se décline pour rappel en différentes versions Core, FX, Indie. Pour l’apprentissage, Houdini Apprentice (gratuit) est aussi disponible, avec une restriction sur la résolution des rendus et un watermark.

Rappelons enfin que notre partenaire Progiss est revendeur Houdini, que vous pourrez donc retrouver dans la boutique 3DVF.fr.

L’article Houdini 18 disponible, avec Solaris et Karma est apparu en premier sur 3DVF.

Microsoft compte émuler le x86 64 bits sur Windows ARM

Par Pierre Lecourt

C’est une critique récurrente des solutions employant Windows 10 ARM. Le catalogue d’applications compatibles est limité aux produits 32 bits ce qui limite énormément les choix d’utilisateurs. Ceux qui veulent passer d’un Windows classique à un Windows ARM se voient limités dans leurs choix, beaucoup de leurs applications habituelles sont manquantes et c’est un vrai souci à l’usage.

Surface Pro X

Cela fait partie de la stratégie de Microsoft. Proposer un système identique dans l’interface entre les solutions classiques proposées par Intel et AMD et les versions ARM propulsées par des puces Qualcomm. Cette interface identique amène l’utilisateur à considérer l’usage de la machine comme équivalent sur les deux plateformes. En pratique donc, il n’en est rien puisque le système refusera toute installation d’application 64 bits. Ce qui peut amener à une certaine frustration1 de la part de l’utilisateur.

Microsoft envisage donc l’ajout de l’émulation x86 64 bits dès le premier semestre 2021 pour ses machines tournant sous Windows 10 ARM. Une mise à jour majeure du système devrait ajouter cette fonctionnalité  aux produits existants. Cette évolution enlèverait une grosse limitation des machines actuelles en libérant la totalité du catalogue d’applications de l’univers Windows sur ces engins.

Il faut bien entendu attendre la publication de cette évolution pour la juger sur pièces, les testeurs du programme Windows Insider devraient pouvoir mesurer ses capacités dès 2020. Mais on ne peut que difficilement s’empêcher de spéculer sur les performances de cette émulation. En 32 bits déjà, les nouvelles tablettes Microsoft Surface Pro X sont assez décevantes pour utiliser un mot doux et élégant. Lentes, très lentes, surtout au regard du prix demandé par Microsoft, elles proposent en émulation 32 bits les performances données par une solution équipée d’un Celeron Gemini Lake classique.

Surface Pro X

Le challenge est énorme pour le système d’exploitation, la technologie d’émulation utilisée par les puces ARM Snapdragon de Qualcomm est plus performante en x86 32 bits qu’en x86 64 bits ce qui, si le moteur n’est pas drastiquement amélioré, apportera un service encore plus lent en 64 bits qu’en 32 bits. Autrement dit un retour en arrière de performances de plusieurs années pour ces plateformes. Pas sur que le public soit ravi d’investir dans une solution aussi faible. 

Il y a bien sur la possibilité que Microsoft trouve une parade technique pour pousser les puces ARM dans leurs retranchements, je ne vois pas trop comment mais c’est envisageable. Même si il ne faut pas perdre de vue que le x86 n’attendra pas ARM sur ce segment. Intel et AMD continuent de développer leurs propres gammes de puces de plus en plus rapides et efficaces reprenant un à un tous les avantages prêtés aux processeurs ARM sur ce segment : Autonomie, tactile, stylet actif, 4G, performances et fonctions câblées comme la lecture vidéo de codecs exigeants en UltraHD. L’intérêt de la solution ARM sous Windows s’estompant alors peut à peu.

Source : Neowin

Microsoft compte émuler le x86 64 bits sur Windows ARM © MiniMachines.net. 2019

VR Bangers se lance dans le porno en réalité augmentée avec AR Conk

Par Pierrick LABBE
Porno en réalité augmentée AR Conk VR Bangers

Quasiment inconnu, le porno en réalité augmentée offre pourtant un joli potentiel. Découvrez ce que propose cette première application de VR Bangers et réalisée par AR Conk.

Autrefois limité essentiellement aux magazines, l’industrie de la pornographie a trouvé un véritable essor en film grâce à l’arrivée des magnétoscopes puis en diversité avec l’arrivée de l’internet. Plus proche de nous, l’industrie du divertissement pour adultes a été complètement révolutionnée par la VR. Le porno en réalité virtuelle permet effectivement de vivre, à la première personne, des scènes dans lesquelles votre cerveau est totalement immergé. L’industrie des films X se lance désormais dans le porno en réalité augmentée et les avantages de ce dernier sont certains.

Porno en réalité augmentée : ce que la technologie offre

Le porno en réalité augmentée offre différents avantages que les autres technologies sont incapables de proposer. Tout d’abord, la scène se déroule dans un environnement familier puisqu’il s’agit de votre propre environnement. Vous pouvez ainsi placer la fille de vos rêves dans votre sofa, sur votre tapis ou dans votre lit. La pornographie en AR permet aussi de visualiser le personnage de votre choix en 3 dimensions dans votre environnement.

A la différence des films pornos en réalité virtuelle qui vous immergent totalement et vous coupent du reste du monde, le porno en réalité augmentée vous laisse dans votre environnement. Ainsi, personne ne peut vous surprendre dans une situation très embarrassante alors que vous avez un casque VR sur la tête et des écouteurs dans les oreilles. Essayer cette technologie c’est comme avoir un club de strip-tease à domicile sans avoir d’autres hommes à proximité.

L’application porno AR de VR Bangers

L’application de porno en réalité virtuelle proposée par VR Bangers est à télécharger ici. Elle n’est disponible, pour le moment que sur Android. Il faudra patienter encore un moment avant d’avoir une version iOS. L’installation est simple et l’application ne pèse que 120 Mo. Vous pouvez l’utiliser directement depuis votre smartphone ou, mieux encore, si vous disposez d’un dispositif de réalité augmentée comme, par exemple, Arizon ou Holokit. Certains Cardboards sont aussi compatibles.

Une fois lancée, vous pouvez vous placer dans un endroit agréable de votre maison. Une fois la reconnaissance de l’environnement réalisé, vous pourrez placer la jolie demoiselle où vous souhaitez. Sur votre tapis, votre sofa, une chaise, un lit, etc. Votre expérience de porno en réalité augmentée va alors débuter et la charmante demoiselle, nue comme un ver, réalisera différentes actions. Son hologramme se placera dans votre environnement comme si elle était présente dans votre salon ou votre chambre.

💾

Houdini 18 en approche : une mise à jour très prometteuse

Par Shadows

L’éditeur SideFX dévoile un aperçu de la future version 18 de son logiciel Houdini. Après quelques avancées certes intéressantes (outils de modélisation, menu radial) mais pas forcément révolutionnaires, la vidéo de présentation entre au coeur du sujet. On notera en particulier des éléments liés aux projets Solaris et Karma présentés cet été au SIGGRAPH, avec support USD et éclairage interactif, render delegates pour Solaris en place ou en cours de développement pour de nombreux moteurs de rendu (Arnold, RenderMan, V-Ray…)…

Nous aurons l’occasion de revenir plus en détails sur ces avancées dans quelques jours : le 7 novembre à 20h heure française, SideFX proposera une présentation de lancement sur sa chaîne Youtube.

L’article Houdini 18 en approche : une mise à jour très prometteuse est apparu en premier sur 3DVF.

ARM Mali-G57 : un nouveau circuit pour un meilleur milieu de gamme

Par Pierre Lecourt

Avec le Mali-G57, ARM annonce une montée en performances de 30% par rapport au Mali-G52 qui constitue le meilleur chipset graphique milieu de gamme actuel. Le G57 est donc destiné a remplacer le G52 à plus ou moins long terme. En parallèle de cette évolution de vitesse d’autres points clés ont été travaillés avec notamment le corollaire habituel d’une meilleurs optimisation, à savoir une baisse de la consommation énergétique. Cela veut dire que le Mali-G57 consommera, pour effectuer une tâche identique, 30% d’énergie en moins que le G52. Cette évolution positive est encore plus marquée en terme d’IA et d’apprentissage puisque la puce sera alors 60% moins gourmande que son aînée.

2019-10-25 17_33_29-minimachines.net

Le Mali-G57 est prévu pour fonctionner avec diverses configurations de coeur allant d’une solution mono coeur à un maximum de 6 coeurs. Il ne sera pas possible de trouver un octo coeur associé à un Mali-G57. Une manière efficace de segmenter les marchés du G77 et du G57. La puce prendra en charge Vulkan pour une gestion 3D avancée et saura évidemment décompresser des contenus UltraHD et même “8K” matériellement. Le G57 promet également lire les contenus HDR ainsi que le PBR pour le rendu de jeux. Les fonctions AR et VR seront également plus abouties et rapides avec notamment une meilleure gestion des textures. L’idée étant probablement de permettre une intégration plus aisée et moins coûteuse de ce type de puce au sein de solutions de réalité virtuelle tout en surfant sur la mode du jeu mobile. ARM travaille désormais en étroite collaboration avec Unity pour prendre en charge plus de fonctionnalités propres à ce moteur matériellement.

2019-10-25 17_28_04-minimachines.net

Les NPU Ethos évoluent également avec les Ethos-N57 et Ethos-N37 après la précédente annonce du E77. Les nouveaux SoC proposeront des performances de calcul dédiées à l’apprentissage machine en forte hausse. Le premier offrira 2 TOP/s tandis que le second, plus accessible, grimpera à 1 TOP/s. Le E57 vise un marché milieu de gamme capable de proposer des usages IA assez complets qui iront jusqu’aux fonctionnalités domotiques ou à la biométrie. Le E37, moins performant, ne proposera pas autant de fonctionnalités mais devrait pousser des fonctions basiques pour des smartphones ou tablettes plus entrée de gamme. Son empreinte sur le SoC sera minimale puisque la solution fait moins de 1 mm². Un avantage important pour limiter le prix de cette option au coeur des solutions ARM.

2019-10-25 17_27_35-minimachines.net

ARM annonce également un nouveau DPU (Display Processor Unit) avec le Mali-D37. Cette solution également très compacte avec moins de 1 mm² d’espace occupé sur le SoC. La solution prendra en charges les formats FullHD et “2K” et déchargera le GPU de certaines tâches d’amélioration de l’image comme le HDR et le mélange des contenus HDR et SDR. Moins gourmand, le nouveau DPU permet de faire baisser considérablement la note d’une prise en charge énergétique de ces calculs par le GPU.

L’idée ici est donc bien d’apporter ces fonctionnalités avant réservées aux solutions très haut de gamme à plus de matériels et à des solutions beaucoup plus accessibles.

ARM Mali-G57 : un nouveau circuit pour un meilleur milieu de gamme © MiniMachines.net. 2019

Date Night : un jeu de case-brique coquin gratuit proposé par VRBangers

Par Pierrick LABBE
Date Night

Date Night est un jeu de casse brique pas comme les autres. En récompense des niveaux passés, le jeu propose des scènes très coquines voir franchement hot en réalité virtuelle.

Les jeux et le porno sont les deux moteurs de la réalité virtuelle. Aussi, c’est sans surprise que VRBangers, l’un des meilleurs sites de porno VR propose de mélanger les deux. Un concept simple mais efficace pour capter les joueurs. Cette approche permet au géant du porno en réalité virtuelle de faire découvrir, de manière ludique, le potentiel du sexe 3D et à 360 degrés. Petite démonstration en vidéo dans le trailer ci-dessous !

Date Night est un jeu gratuit très hot

Concrètement dans Date Night, vous êtes assis sur votre sofa dans une magnifique demeure. Vous découvrez un nouveau jeu sur smartphone et la promesse d’une nuit torride avec une femme aux courbes très généreuse (Bridgette B) si vous gagnez. Votre petite amie (Gianna Dior) arrive à la maison après avoir fait du shopping. Le jeu en question est un casse-briques assez classique. Vous devez atteindre les objectifs donnés soit avec un nombre de mouvements limité soit encore avec un temps limité. Le jeu est très facile à prendre en main surtout si vous connaissez les casse-briques.

D’un côté vous pouvez voir le salon et de l’autre vous pouvez ouvrir votre smartphone pour jouer. Lorsque vous passez certains niveaux, votre petite amie apparaitra dans la pièce soit seulement pour passer prendre quelque chose soit encore pour interagir avec vous. Plus vous avancez dans Date Night plus votre petite amie se fait entreprenante. En passant des niveaux clé, vous aurez accès à des scènes véritablement classées X. Date Night est disponible gratuitement ici et fonctionne avec les casque Oculus Rift, HTC Vive, Windows Mixed Reality mais aussi sur PC sans la VR.

Cet article Date Night : un jeu de case-brique coquin gratuit proposé par VRBangers a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Hypergiant crée un casque AR digne d’Iron Man pour les miltaires

Par Bastien L
hypergiant casque iron man

Hypergiant a créé un casque de réalité augmentée conçu pour assister les militaires et les secouristes pendant leurs interventions. Un concept qui n’est pas sans rappeler le casque du super-héros Iron Man de Marvel…

Fondée en 2018, Hypergiant Industries est une entreprise américaine dont les bureaux sont situés à Austin, Dallas, Houston, Seattle et Washington DC. L’objectif de son CEO, Ben Lamn, est d’améliorer la sécurité des militaires, des policiers, des pompiers et des secouristes.

Pour ce faire, la firme a créé le Project Orion : un casque de réalité augmentée conçu pour fournir aux soldats et autres intervenants d’urgence les outils nécessaires pour rester en sécurité lors d’interventions en environnement dangereux.

Ce casque utilise la réalité augmentée pour superposer des informations virtuelles par dessus les images du monde réel. Il permet notamment de détecter et de classer automatiquement les formes et les objets, ou encore à mettre en lumière ou à masquer certains éléments.

Hypergiant veut offrir tous les outils dont ont besoin les militaires et les secouristes

L’appareil propose également des fonctionnalités de vision nocturne, infrarouge, thermique et bien plus encore. Son écran peut aussi afficher des informations pertinentes pour les utilisateurs dans toutes les situations d’urgence. En bref, ce casque n’est pas sans rappeler l’armure du super-héros Iron Man de Marvel

L’écran de définition 5K offre un champ de vision à 200 degrés. Il est possible d’opter pour différentes modes d’affichage, et le hand-tracking est assuré au même titre que les contrôles gestuels. Grâce à différents capteurs embarqués et à une connexion à différentes sources de données, il peut aussi collecter des informations. Enfin, il est possible de connecter le casque à différentes sources de données telles que le GPS ou les briefings de mission.

Encore au stade de prototype, le Project Orion pourrait toutefois être commercialisé dès 2020. Cet appareil pourrait être d’un grand secours pour les militaires, les forces de l’ordre et les secouristes, et on peut espérer que les services français s’en équipent à leur tour assez rapidement…

Cet article Hypergiant crée un casque AR digne d’Iron Man pour les miltaires a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

MOG Launches MAM4PRO at IBC 2019

Par MOG Technologies

  [Maia, 29 August 2019] MOG Technologies, the worldwide supplier of end-to-end solutions for professional media unveils today one of the highlights at this year IBC Show. MAM4PRO is an enterprise solution designed for managing and executing all media operations – Record, Ingest, Play, Stream, Encode, Transcode and Decode – in a professional production and ...

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @ex_lumina⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣ #remeber :...




⁣⁣
⁣#repost @ex_lumina⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣ #remeber : #projectionmapping on St Pierre church in #besançon for the town #worldwar2 #liberation’s 70th anniversary. The #videoshow was made with #drawings #animation for the monument. Powered by @millumin2 ⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣.⁣⁣⁣⁣
⁣⁣⁣⁣#visualart #videomapping #architecture #monumental #videoart #artvideo #mapping #ww2 #usarmy #videoprojection #videlio #besancon #nushysoup #motiongraphics #motiondesign (at Besançon, France)
https://www.instagram.com/p/BzVduSKnFz6/?igshid=x544qo3le1um

Armory, le game engine pour Blender sous Haxe vient de sortir en version 0.5 avec du Raytracing Temps-réel à la clé !

Par greg

II y a une semaine, je vous parlais d’Haxe. Aujourd’hui, je reviens sur Armory 3D que je vous avais présenté il y a 2 ans, car il vient de passer en version 0.5 (2 versions de Blender supportées: 2.79 et 2.8). Lubos, son créateur parle de la plus grosse maj à ce jour ! On en … Continuer la lecture de Armory, le game engine pour Blender sous Haxe vient de sortir en version 0.5 avec du Raytracing Temps-réel à la clé !

Haxe Toolkit: cross plateforme et transpiler

Par greg

Haxe est un langage de programmation mais c’est aussi un compilateur multi plates-formes et open source, c’est à dire que l’on peut exporter ses productions vers Ios, Android, nativement en HTML5, ainsi que Linux, Windows, MacOs. C’est aussi un transpileur, c’est à dire qu’il est capable de convertir du langageHaxe vers d’autres langages: Javascript, Flash, … Continuer la lecture de Haxe Toolkit: cross plateforme et transpiler

Haxe Toolkit: cross plateforme et transpiler

Par greg

Haxe est un langage de programmation mais c’est aussi un compilateur multi plates-formes et open source, c’est à dire que l’on peut exporter ses productions vers Ios, Android, nativement en HTML5, ainsi que Linux, Windows, MacOs. C’est aussi un transpileur, c’est à dire qu’il est capable de convertir du langageHaxe vers d’autres langages: Javascript, Flash, … Continuer la lecture de Haxe Toolkit: cross plateforme et transpiler

❌