Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

DejaSoft releases DejaEdit 3.1

Par : RadianceC

  DejaSoft supports in-house hosted S3 server in DejaEdit 3.1 For Immediate Release, 2 July 2020, Gothenburg, Sweden – Hot on the heels of the launch of DejaEdit 3, and in direct response to client requests, DejaSoft announces the release of version 3.1 to support private cloud environments using the open source MinIO object storage ...

The post DejaSoft releases DejaEdit 3.1 appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Silk Pavilion II – Mediated Matter Group at the MoMA

Silk Pavilion II –  Mediated Matter Group at the MoMA
Latest in the series of groundbreaking projects by Mediated Matter Group (MIT Media Lab) is the new successor to the Silk Pavilion (2013) project, results currently on show (subject to COVID-19 restrictions) at the Museum of Modern Art in New York. The project utilizes an integrated kinetic mandrel designed to guide the natural spinning motion […]

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @metteursenpieces⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣À...




⁣⁣
⁣#repost @metteursenpieces⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣À demain 18h ! #mapping #citizenlights1030 #millumin #metteursenpieces #schaerbeek #starodyssey #space #color #painting #paint #visualart #visualprojection (at Église Saint-Servais)
https://www.instagram.com/p/CB7bpBzJJ1B/?igshid=9rmbavjv6366

Critique : Nous, les chiens – une leçon de survie à découvrir au cinéma

Par : Shadows

Réalisé par Oh Sung-Yoon et Lee Choon-Baek, le film d’animation coréen Nous, les chiens sort aujourd’hui dans les salles françaises.

En voici le pitch :

Le chien est le meilleur ami de l’homme. Affectueux, fidèle… mais lorsqu’il vieillit ou se comporte mal, il est parfois abandonné comme un mouchoir souillé. Et lorsqu’il se retrouve seul face à la nature, l’instinct animal et l’esprit de meute reprennent le dessus. Solidaire, déterminée, notre petite bande de chiens errants va peu à peu réapprendre à se débrouiller seule. Et découvrir la liberté, au cours d’un extraordinaire voyage.

A première vue, on pourrait craindre un n-ième film d’animation sur le mode « loin de sa famille, le personnage central va suivre une quête et se faire des amis en chemin », concept efficace mais qui souffre d’une sur-utilisation quasi pathologique. Mais si effectivement Nous, les chiens prend en partie cette voie, il s’extirpe sans mal de la tentation fréquente de faire le minimum vital, pour nous proposer un voyage qui sort des sentiers battus sur le plan thématique.

Oh Sung-yoon & Lee Choon-Baek nous présentent ici un récit dur : mis à part une poignée d’exceptions, les humains croisés dans le film sont majoritairement mauvais, voire très mauvais. Prenant le point de vue des chiens, le film ne cherche pas à explorer les raisons de cette violence : les humains en deviennent une sorte de force de la nature difficilement compréhensible pour nos héros à quatre pattes qui doivent alors fuir pour survivre. La fin du film, nous le verrons plus loin, pousse cette idée à son paroxysme.

Conséquence directe de la présence des humains : la mort, omniprésente. Pour autant, le film parvient à ne pas être trop sombre. D’une part, car les personnages, bien conscients qu’ils ne peuvent s’offrir le luxe d’un deuil, vont rapidement de l’avant. D’autre part, en raison de la thématique du film : une volonté sans bornes de vivre et de trouver la paix. Un désir porté notamment par Moong-chi, le personnage principal ( qui a été abandonné par son maître).

Sur le plan esthétique, Nous, les chiens mêle 2D et 3D. Une combinaison qui détonne parfois mais est ici plutôt efficace. L’animation des personnages, malgré une rigidité dans certains plans, est maîtrisée (en particulier dans les scènes d’action). Les décors méritent une mention spéciale, avec un traitement 2D inspiré de la peinture coréenne. Les espaces naturels, en particulier, sont particulièrement réussis.
Enfin, le character design est efficace et évite toute confusion entre les personnages, malgré un nombre conséquent de chiens. On regrettera peut-être juste le fait que Moong-Chi manque un peu d’originalité au niveau visuel.
Dans l’ensemble, les studios impliqués (Side 9 Animation, Studio Animal, Odoltogi) n’ont pas à rougir du résultat.

Enfin, il nous faudra dévoiler la fin de l’intrigue pour aborder l’aspect politique du film. Nous vous invitons donc à sauter ce paragraphe si vous souhaitez conserver pleinement la surprise du scénario.
Après de nombreuses péripéties, la troupe de chiens parvient enfin à trouver un lieu qui lui semble adapté. Il s’agit ni plus ni moins que la fameuse zone démilitarisée qui sépare Corée du Nord et du Sud. Un choix hautement politique, mais aussi très surprenant : le lieu évoque plutôt une menace permanente qu’un havre de paix. Oh Sung-yoon & Lee Choon-Baek prennent cette idée à contrepied, et en font le seul endroit où les chiens peuvent vivre pleinement. Et pour cause : si les les humains gardent farouchement chaque côté de la zone, ils n’y mettent pas les pieds.
Une conclusion que l’on pourra considérer comme pessimiste puisqu’au fond, elle montre que chiens et hommes semblent condamnés à ne pas pouvoir vivre ensemble. Mais les réalisateurs y voient manifestement plutôt un profond optimisme, l’idée que malgré l’omniprésence de la bêtise humaine, certains lieux sont épargnés et peuvent représenter un début de réponse à notre violence.

Quoiqu’il en soit, Nous, les chiens est une belle surprise en ce début de réouverture des salles françaises. Si son contenu ne conviendra pas aux plus petits (le distributeur le conseille à partir de 6 ans), il offrira aux enfants et adultes une aventure dépaysante, optimiste malgré un fond sombre, avec une touche de politique. La date de sortie tombe à pic en cette période d’approche de vacances, qui est souvent accompagnée de vagues d’abandons. Malheureusement, les humains ne sont pas cruels qu’à l’écran.

Nous, les chiens, à voir dès à présent dans les salles françaises. Durée : 1h42, distribution : The Jokers / Les Bookmakers.

L’article Critique : Nous, les chiens – une leçon de survie à découvrir au cinéma est apparu en premier sur 3DVF.

Un clip électro et antiquisant pour AIROD

Par : Shadows

Timothé Claeys, Antoine Pion et Greg Beccucci ont réalisé le clip de Mirror Lake [ELXR003], morceau de musique électronique que l’on doit à l’artiste AIROD. Le résultat : une animation s’appuyant sur des statues antiques mais avec une touche de noirceur et de modernité, l’éclairage et le montage faisant écho au rythme rapide de la musique (le clip est d’ailleurs sans doute à éviter si vous êtes photosensible).

Artist: AIROD
Title: Mirror Lake EP
Label: ELIXYR
Catalogue: ELXR003
Format: Vinyl
Genre: Electronic
Style: #Techno
Release date: May 07, 2020
Directed by:
Timothe Claeys
https://www.instagram.com/timotheclaeys/
Antoine Pion
https://www.instagram.com/ktrs_design/
Greg Beccucci
https://www.instagram.com/gr6g_/
Artwork By Armand Mayor & Pierre-Georges Pasquet
Photo by Paul Mérelle
Drawing by Ellepleure
All Rights Reserved to Dario Brkic
Mastered at Curve Pusher

L’article Un clip électro et antiquisant pour AIROD est apparu en premier sur 3DVF.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @mpstudio3d⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Just teasing...




⁣⁣
⁣#repost @mpstudio3d⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Just teasing you with a short #flashback of some of our shows from Festival of Lights Berlin 2019⁣
⁣#mpstudio #3dmapping #projectionmapping #videomapping #art #3dart #lightfestival #festivaloflights #cinema4d #c4d #octane #ae #adobe #aftereffects #motiondesign #event #best #digitalart #instaart #mappingprojection #3drender #millumin #watchout #catlover #artoftheday #festival #contemporaryart (at Berlin, Germany)
https://www.instagram.com/p/CA-CqahgTNp/?igshid=1obkbxg21dgpw

DejaSoft launches DejaEdit Version 3 –

Par : RadianceC

DejaEdit Version 3 takes file synchronizing to a new level with enhanced user experience, additional security features and improved workflow management For Immediate Release, 28 May 2020, Gothenburg, Sweden – Dynamic tech start-up DejaSoft has launched Version 3 of its cutting-edge media file synchronising software tool –  DejaEdit. An essential application vital for film productions, DejaEdit ...

The post DejaSoft launches DejaEdit Version 3 – appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Anna Zhilyaeva revisite Delacroix en VR pour célébrer le déconfinement

Par : Shadows

L’artiste Anna Zhilyaeva alias Anna Dream Brush se spécialise dans les créations d’oeuvres en réalité virtuelle, qu’elle présente sous forme de timelapses sur Youtube mais aussi et surtout lors de performances durant des évènements physiques.

Afin de célébrer dignement la fin du confinement et l’élan de liberté qui en découle, elle a choisi de revisiter La Liberté guidant le peuple de Delacroix. Elle avait initialement créé une version 3D du tableau lors d’une performance au Musée du Louvre (la seconde vidéo vous donnera un aperçu de cette performance), et y apporte ici quelques retouches d’actualité : les personnages ont donc droit à des masques. Comme elle l’indique en description de la vidéo : “armés de nos masques et gels hydroalcooliques, écrivons le nouveau chapitre” !

Pour un meilleur aperçu du talent d’Anna Dream Brush, voici également une compilation des travaux qu’elle a créés durant ces dernières années :

L’article Anna Zhilyaeva revisite Delacroix en VR pour célébrer le déconfinement est apparu en premier sur 3DVF.

Simulez une épidémie de coronavirus avec des outils 3D

Par : Shadows

Pour comprendre les épidémies, les épidémiologistes utilisent notamment des simulations et outils mathématiques complexes. Si ces outils nécessitent évidemment des compétences élevées, un simulateur de foules peut permettre, de façon très simplifiée, de mettre en images la diffusion d’une maladie.

C’est justement ce que nous propose l’équipe du simulateur de foules Golaem, avec un tutoriel pas à pas. Bien évidemment, pour les besoins de la démonstration, le taux de contagion a été fortement accentué : on voit dans la vidéo une transmission quasi systématique lorsqu’une personne saine approche un malade, alors que dans la réalité une personne malade ne transmettait le COVID-19 qu’à 3,3 personnes en moyenne au début de l’épidémie en France, et à 0,5 avec le confinement (données de l’Institut Pasteur).

Au-delà du sujet d’actualité, ce type de simulation pourra évidemment avoir d’autres usages dans vos projets : par exemple pour mettre en scène un virus zombie.

Rappelons enfin que comme Golaem dispose d’une version d’apprentissage gratuite, vous pouvez suivre ce tutoriel sans posséder de licence payante.

L’article Simulez une épidémie de coronavirus avec des outils 3D est apparu en premier sur 3DVF.

9 FREE After Effects Templates

These free After Effects templates include over 100 free elements and options for you to use in any project. Combine these projects for even more options!

Golaem : mise à jour et présentations en direct pour l’outil de foules

Par : Shadows

L’équipe du simulateur de foules Golaem annonce une mise à jour de son produit, ainsi que la tenue de présentations en ligne.

Ces dernières seront en anglais et mêleront présentations et tutoriels. Il est possible de s’inscrire sur le site officiel. Une démarche logique dans un contexte d’annulations à répétition d’évènements.

En ce qui concerne la mise à jour, la nouvelle version 7.3, elle propose trois avancées principales : elle “permet d’importer les personnages Golaem dans n’importe quel logiciel grâce à un nouveau plugin procédural pour USD”, propose “un workflow innovant pour créer facilement des variations de morphologies, ainsi que des outils de scattering.”

L’équipe nous a envoyé un communiqué de presse qui détaille davantage ces nouveautés :

En couplant le concept de Golaem Vignettes, le Layout Editor, et de nouveaux plugins pour différents formats de fichiers et outils de création de contenu (USD, Houdini, Unreal, Katana, 3dsMax), les personnes Golaem sont de plus en plus utilisés hors du département Crowd. Ils deviennent un format d’échange de donnée pour les personnages animés, les voitures, les arbres… tout au long du pipeline.
Les nouveaux features dans Golaem 7.3 illustrent cette vision et simplifient les interactions avec le département FX, ainsi que l’utilisation de Golaem pour la création d’environnements et le set dressing.

Plugin procédural USD
Golaem inaugure un plugin procédural pour le format USD de Pixar, permettant de charger efficacement les personnages Golaem dans le pipeline USD, les rendant ainsi directement utilisables dans de nombreux outils de création de contenu comme Houdini, Katana, etc.
Couplé avec le Layout Editor, cela fait de Golaem Layout un outil puissant et versatile pour peupler des scènes, disponible partout sans nécessiter d’importants efforts d’intégration.
On peut ainsi voir comment RodeoFX utilise ce plugin pour charger des caches Golaem dans Houdini et ajouter des vêtements avec Vellum par dessus dans cette vidéo de David Raymond, Lead Crowd à Rodeo FX dans cette vidéo :

Le plugin procédural Golaem pour USD est disponible pour USD Standalone, Houdini et Katana. Le code
du procédural a été open-sourcé pour les studios qui désirent le compiler eux-mêmes.

Variations De Morphologies
En plus des variations de géométrie et de shading, le tout avec un contrôle artistique offert par le Layout Editor, Golaem 7.3 ajoute la variation morphologique des personnages.
Ainsi, un artiste peut définir pour un personnages différentes morphologies (petit, grand, maigre, gros…) en choisissant des plages d’échelles pour chaque bone. Il est ensuite possible de controller la distribution des ces morphologies dans la foules et même de les mixer entre elles pour obtenir des variations dans la population, tout en conservant un contrôle artistique tout au long du processus de création.
Les personnages générés sont ainsi beaucoup plus divers et ont l’air plus naturels.

Outils De Scattering
Golaem 7.3 inclut un nouveau type d’outil de population permettant de distribuer des personnages, des arbres, des pierres, des bâtiments… plus naturellement, afin de répondre à la demande des utilisateurs souhaitant utiliser Golaem dans le cadre du set dressing.
Cette nouvelle méthode de scattering est accompagnée de nouveaux features comme le peuplement progressif (fall-off), l’agrégation (clustering), la décimation selon la pente ou la distance à un objet, l’alignement sur la normale au terrain, etc.
Afin de rendre le workflow encore plus agréable, un aperçu de la géométrie des objets placés a aussi été ajouté, et les capacités d’instancing de Golaem ont été renforcées afin de supporter l’instancing intra-personnages (par exemple pour les feuilles d’un arbre).

Animation de Fur par le Skinning
Depuis son introduction dans la version 6.4, la déformation de fur le long d’un mesh a été utilisée avec succès pour des cheveux courts et des manteaux dans des projets d’envergure tels que La Famille Adams, Le Mans 66, ou la saison 2 de Perdus dans l’espace.
Golaem 7.3 va plus loin et permet de réellement skinner la fur sur le personnage et ainsi obtenir une déformation plus réaliste suivant l’animation.
Couplé avec la simulation de physique dans Golaem, il est même possible de simuler une approximation de dynamique sur la fur pour un coût de calcul réduit, comme dans la vidéo de démonstration de ce feature.
Ce nouveau workflow est toujours compatible avec la majorité des plugin de simulation de fur et peut aussi être utilisé avec des plugin propriétaires s’ils ont la capacité d’exporter leur setup initial comme des courbes Alembic.

Outil de retouche d’animation en mode Layout
Golaem 7.3 améliore le noeud Rig de Golaem Layout, qui émule un rig IK/FK Maya par dessus n’importe quel personnage Golaem. Ce rig peut être utilisé par les animateurs pour retoucher l’animation d’un personnage dans Maya et les promouvoir sans avoir à sortir du pipeline de crowd.
Ce nouvel outil permet aux studios de construire des librairies de Population Vignettes Golaem afin que leurs équipes de Layout et animateurs puisse facilement peupler rapidement des scènes et rapidement adapter facilement l’animation aux besoins créatifs.

Dernier point, Golaem 7.3 ajoute aussi le support de Maya 2020.

Pour plus de détails, on se rendra sur le site officiel. Rappelons que l’éditeur propose une version d’apprentissage gratuite dans sa rubrique téléchargement : un bon moyen de tester le produit avant de l’acheter.

L’article Golaem : mise à jour et présentations en direct pour l’outil de foules est apparu en premier sur 3DVF.

Rencontre avec Gaëlle Seguillon, concept artist de Jurassic World à Aladdin

Par : Shadows

Nous avions déjà eu l’occasion de vous présenter les travaux de Gaëlle Seguillon, concept artist qui a eu l’occasion de travailler sur plusieurs grosses productions ces dernières années (Ready Player One, Jurassic World, Aladdin…). Elle vient d’être interviewée par DigitalPainting.School en vidéo :

L’occasion de vous inviter à (re)découvrir ses travaux :

L’article Rencontre avec Gaëlle Seguillon, concept artist de Jurassic World à Aladdin est apparu en premier sur 3DVF.

DejaEdit empowers multiple remote editors to work together –

Par : RadianceC

DejaSoft offers 50% off DejaEdit licenses to assist with Remote Working   For Immediate Release, 18 March 2020, Gothenburg, Sweden  – To help assist with the COVID-19 outbreak measures, IABM-member DejaSoft is offering editors 50% off all their DejaEdit licenses over March and April. DejaEdit plays an essential role in increasing productivity such as allowing ...

The post DejaEdit empowers multiple remote editors to work together – appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @mpstudio3d⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Just teasing...




⁣⁣
⁣#repost @mpstudio3d⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Just teasing you with a short #flashback of some of our shows from Festival of Lights Berlin 2019⁣
⁣#mpstudio #3dmapping #projectionmapping #videomapping #art #3dart #lightfestival #festivaloflights #cinema4d #c4d #octane #ae #adobe #aftereffects #motiondesign #event #best #digitalart #instaart #mappingprojection #3drender #millumin #watchout #catlover #artoftheday #festival #contemporaryart (at Berlin, Germany)
https://www.instagram.com/p/B78Rz7ypP14/?igshid=obv9w8nwvbxs

CMD: Experiment in bio-algorithmic politics

CMD: Experiment in bio-algorithmic politics
Created by Michael Sedbon, 'CMD' is an apparatus designed to explore how our technologies and ecosystems interact and what narratives and politics do they serve. The project questions what sort of ecological and social logic should be implemented in the design of automated infrastructures and algorithms.

CAN 2019 – Highlights and Favourites

CAN 2019 – Highlights and Favourites
As per tradition each year, December is when we look back at the amazing work published on CAN. From ingenious machines and installations to mesmerising experiences that leverage new mediums for artistic inquiry – we added scores of projects to CAN's archive in 2019. Here are some highlights.

OpenDataCam 2.0 – An open source tool to quantify the world

OpenDataCam 2.0 – An open source tool to quantify the world
OpenDataCam is a open source tool to quantify the world. It consists of a camera attached to a mini computer that is running an object detection algorithm that counts and tracks moving objects.

Hello Kinki

Par : HeavyM

« Hello Kinki » est le nouvel événement organisé, tous les vendredi, dans le centre de Bologne (Italie) par Hello Events dans l’un . . .

The post Hello Kinki appeared first on blog.

Maestro – Sharjah Light Festival 2017

For a second year in a row, we were invited by Nomada to participate at the Sharjah Light Festival 2017.
For this occasion we introduced Maestro, a new interactive video mapping, controlled by the user through a futuristic illuminated console.

The installation was set up on a half kilometer long building with 19 video projectors of 20,000 lumens and 8 sky-tracers.
The users were offered to choose between three original Mappings: SAND, MOSAIC and ORGAN.

To complete this creative and technological challenge, Tigrelab teamed up with great talents: Hand Coded was in charge of the generative visuals and sounds, our technological partners ProtoPixel took care of the creative technology and the lighting control, Thomas Aussenac from SoundBox created the Music and Sound Design, and Joan Molins and Roger Amat were in charge of the Motion Design and Animation.

This project has been rewarded during the Sharjah Light Festival 2017 for “Best Installation”.

Credits

Original concept, Creative direction and Animation: Tigrelab

PM, concept, generative visual-audio Development: Hand Coded
Creative technology and lighting control: Proto-Pixel
Motion Design and Animation: Joan Molins, Roger Amat
Music & sound design: Thomas Aussenac – Sound Object
Making Of: Felipe Mejia
—————————
Tigrelab Team:
Federico Gonzalez
Mathieu Felix
Javier Pinto

Nagyb Cedeño
Sergio Garcia Arribas
Julie Herbert

Sharjah Light Festival 2017
Organized by Sharjah Commerce and Tourism Development Authority
Produced by Nomada Les Arts Nomades Cie

The post Maestro – Sharjah Light Festival 2017 appeared first on Video Mapping Blog.

Scénographie permanente avec des kits Olga en club

Par : severine

  Aelion Project éclaire la nuit avec Olga et HeavyM   Vous avez déjà entendu parler du studio de design visuel Aelion Project, . . .

The post Scénographie permanente avec des kits Olga en club appeared first on blog.

❌