Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Découverte de notre drone racer PRO « Corsair » pour S1 et S3

Par Marine

Toute l’équipe de studioSPORT est fière de vous présenter son nouveau projet : un drone racer PRO compatible avec les scénarios S1 et S3. C’est ainsi que Corsair est né. Il est dédié aux professionnels du pilotage et leur permet de réaliser des prises de vues professionnelles et dynamiques. Nous avons décidé de le mettre […]

Le nouvel Acer Swift 5 est un 14″ ultrafin sous processeur Ice Lake

Par Pierre Lecourt

L’Acer Swift 5 est le premier ultraportable de la marque a entrer dans le moule de Project Athena. Il en respecte les impératifs et les codes. Notebook Italia a pu le prendre en main et si tous les détails concernant ce modèle n’ont pas filtré, cela donne une bonne idée de ce que nous réserve l’avenir de l’ultra mobilité.

L’Acer Swift 5 nouvelle génération était présenté au Computex et, comme à chaque grand salon, la petite équipe de Notebook Italia distille les informations glanées au fur et à mesure de ses visites de stand en stand les semaines suivantes. Ici elle nous montre des images de la nouvelle machine d’Acer ainsi que les éléments publiés sur la maigre fiche technique présentée.

2019-06-07 14_39_42-minimachines.net

On ne sait pas exactement quelle puce Ice Lake d’Intel a été employée par la marque, ce n’était pas précisé sur place. Avec des solutions assez vastes qui vont de 9 à 28 watts, il peut s’agir d’une foule de solutions. Au vu de l’épaisseur millimétrique de l’engin, je doute qu’il s’agisse d’un processeur au TDP de 28 watts. L’équipement est défini par Project Athena lui même et il faut donc s’attendre à de la mémoire vive pouvant aller jusqu’à 16 Go, 512 Go de PCIe NVME en stockage, une option 4G ou 5G. Acer a choisi d’intégrer des puces graphiques Nvidia MX250 en option même si la solution Ice Lake devrait améliorer grandement les performances par défaut du circuit graphique embarqué dans les processeurs Intel

2019-06-07 14_39_49-minimachines.net

Acer continue d’employer un châssis en alliage d’aluminium et de magnésium qui participera à la dissipation de la chaleur dégagée par ses composants tout en assurant une bonne rigidité d’ensemble. Le résultat est impressionnant avec des bordures d’écran de 3 à 4 mm et un châssis bas vraiment très fin.

2019-06-07 14_21_40-minimachines.net

Acer utilise la bonne vieille méthode d’un avant aminci sur les côtés pour rendre l’objet encore plus fin d’apparence. Tout en gardant une partie arrière plus classique pour pouvoir ajouter un peu de connectique. Et cela fonctionne plutôt très bien.

2019-06-07 14_21_50-minimachines.net

On note également que la charnière bascule vers le bas quand l’écran est ouvert, une solution baptisée Ergolift chez Asus et qui permet de dégager la coque du support sur lequel l’engin est posé pour améliorer l’aération. Mais aussi de proposer un angle plus confortable pour la frappe.

2019-06-07 14_22_01-minimachines.net

On retrouve donc une connectique assez complète avec un USB 3.1 Gen 1 Type-C qui sera sans doute remplacé par un Thunderbolt 3 lors de la commercialisation finale de l’engin. Port qui assurera donc le transfert de données rapide mais également l’alimentation Power Delivery de la machine et le support d’images pour afficher sur un écran externe. Deux ports USB 3.0 Type-A sont également présents ainsi qu’un port HDMI classique. Pas d’Ethernet bien sûr mais un Wifi6 (802.11ax) pour des débits rapides sans fil.

2019-06-07 14_39_55-minimachines.net

L’écran 14 pouces de l’Acer Swift 5 présenté au Computex affichait en FullHD, étonnant qu’Acer ne veuille pas aller plus haut sur ce modèle mais cela sera peut être dans le jeu des options de la version commerciale de l’engin. On retrouve évidemment un clavier rétro éclairé et un capteur d’empreintes digitales. Cet engin est prévu pour la rentrée des classes mais on ne sais toujours pas dans quelle mesure il sera réellement disponible sur tous les marchés. Cela dépend évidemment de la disponibilité des processeurs Intel Ice Lake

Le nouvel Acer Swift 5 est un 14″ ultrafin sous processeur Ice Lake © MiniMachines.net. 2019

Acer lance le 14″ Swift 3 SF314-41 sous AMD Ryzen 7 3700U

Par Pierre Lecourt

On manque encore d’information sur cet Acer Swift 3 SF314-41, la marque ne m’a pas fourni de fiche technique détaillée pour le moment, mais il devrait sortir en Juillet eu Europe à partir de 499€. 

Acer-Swift-3-SF314-41-SF314-41G-wp-Silver-01-backlit

A ce tarif on ne sais pas encore quels équipement annexes en mémoire vive et en stockage seront à bord mais la machine embarquera une solution AMD Ryzen 7 3700U à 15 watts de TDP comme processeur. Une puce proposant 4 coeurs et 8 threads et fonctionnant à des fréquences oscillants entre 2.3 et 4 Ghz avec 4 Mo de mémoire cache. Cette puce embarque un circuit graphique Radeon RX Vega 10 avec 10 coeurs par défaut mais il sera possible de rajouter un circuit graphique optionnel AMD Radeon 540X. 

Acer-Swift-3-SF314-41-SF314-41G-wp-Silver-03

Le tout pilotera un écran 14 pouces IPS FullHD à bordures très fines et qui pourra se déployer à plat grâce à une charnière à 180°. On ne sait pas officiellement encore grand chose de plus sur ce Swift 3 SF314-41 pour le moment pour cet engin malheureusement. Son poids est annoncé à 1.45 Kilos et son épaisseur maximale grimpera à 1.795 cm mais on ne connait pas le reste de ses dimensions.

Acer-Swift-3-SF314-41-SF314-41G-wp-Silver-02

Je suppose au vu du prix que l’engin devrait débuter en 4Go/128Go mais on n’et pas a l’abri de bonnes surprises sur ces postes avec l’effritement des tarifs de la mémoire vive et du stockage SSD ces derniers temps.

Les images nous renseignent un peu sur ses caractéristiques. On peu distinguer par exemple une connectique assez riche. A gauche, un port jack d’alimentation, un HDMI, deux USB 3.x type-A, un USB type-C et un jack audio 3.5 mm. A droite un autre ports USB Type-A, un lecteur de cartes SDXC et un port antivol type Kensington lock. Dépourvu de port Ethernet, on peut supposer sans trop de risque que le Swift 3 SF314-41 proposera un Wifi5 et du Bluetooth.

Acer-Swift-3-SF314-41-SF314-41G-wp-Silver-04

La finition a l’air plus que correcte et le clavier semble confortable. De type chiclet, on ne sait pas si il sera rétro éclairé ni si sa disposition sera identique en AZERTY mais il semble assez optimisé. Les touches fléchées sont comme toujours un peu sacrifiées. Le pavé tactile est large et profond, il cache des boutons sous sa surface. Un petit capteur d’empreintes digitales est également visible sur le repose poignets. L’ensemble devrait tourner sous Windows 10 Home.

Dès réception des fiches techniques, je mettrais à jour ce billet.

Acer lance le 14″ Swift 3 SF314-41 sous AMD Ryzen 7 3700U © MiniMachines.net. 2019

Test Acer Swift 1 : Un ultraportable efficace, léger et cohérent

Par Pierre Lecourt

Je me méfie toujours des machines qui me sont très chaudement demandées en test par des gens qui les possèdent déjà. La majorité veulent souvent un papier qui valide leurs choix et qui confirme leur vision du marché. Je n’ai rien contre mais il est parfois difficile d’avoir un avis qui aille dans une autre logique que la leur, même si l’ensemble des utilisateurs ne voit par le même usage d’un ordinateur portable. J’ai donc mis du temps à me décider à tester l’Acer Aspire Swift 1. Mal m’en a pris.

Il faut dire que le modèle de base ne fait pas spécialement rêver, l’engin que j’ai reçu a deux défauts. Le premier pourra être facilement réparé puisqu’il s’agit d’un engin sous Windows 10 S et qu’un passage vers Windows 10 home ne prend que 2 clics. Le second est inhérent à son positionnement chez Acer et concerne un choix qui pourra également être contourné puisque la référence ici en test emploie un stockage eMMC. Mais commençons par les petites présentations habituelles.

Acer Swift 1

 

Acer Swift 1 SF114-32-P6M2

Processeur : Intel Pentium Silver N5000 quadruple cœur quadruple threads cadencé de 1.1 à 2.7 GHz 4 Mo de cache. Fanless.
Chipset graphique : Intel Graphics 605 cadencé de 200 à 750 MHz
Mémoire vive : 4 Go DDR4
Stockage : 64 Go eMMC
Affichage : 14 pouces 1920 x 1080 IPS larges angles non tactile
Réseaux: WiFi5, Bluetooth 4.0
Connectique : 1 port USB 2.0 Type-A, 2 ports USB 3.0 Type-A, un port USB 3.1 Gen 1 type-C, 1 sortie casque-micro 3.5 mm stéréo, une prise HDMI 1.4 plein format
Audio : Double microphone, double enceintes stéréo
clavier : Chiclet AZERTY rétro éclairé
Webcam face avant : 720P
Batterie : 54Wh / 4670 mAh
Poids: 1.315 Kg
Encombrement : 32.3 x 22.8 x 1.49 cm
Système d’exploitation : Windows 10 S Français
Prix public : 369.99€

La marque veut, avec cet Acer Swift 1, proposer un ultraportable sans trop de fioritures, efficace et abordable. Pour cela, elle emploie quelques stratagèmes classiques qui font effectivement tâche sur sa fiche technique. La présence d’un stockage eMMC, par exemple, n’est pas des plus rassurants. Cela signifie non seulement que ce dernier ne pourra pas évoluer, les eMMC sont – et c’est le cas ici – soudés à la carte mère. Mais cela indique également que le stockage sera plus lent qu’un SSD classique en SATA ou en PCIe. La marque commercialise également d’autres version de l’appareil avec par exemple  un SSD de 128 ou 256 Go à la place de l’eMMC 64 Go, leurs tarifs est évidemment en conséquence.

Autre moyen de baisser le prix de l’engin, le recours à une licence Windows 10 S, l’ersatz de système d’exploitation de Microsoft vendu une bouchée de pain mais limité aux applications du Store de Microsoft. Ce dernier point aurait été une très mauvaise nouvelle pour l’engin si Microsoft n’avait pas changé son fusil d’épaule et finalement accepté qu’une démarche très simple permette de transformer le système en une version Windows 10 familiale tout à fait classique.

Acer Swift 1

Acer Swift 1 Acer Swift 1 Acer Swift 1

Le Swift 1 est livré dans un carton très large et bien protégé. Il est fourni avec une carte de garantie, un manuel de base et un petit chargeur secteur.

Acer Swift 1

Acer Swift 1 Acer Swift 1 Acer Swift 1

Le poids de l’engin est la première chose qui se remarque au déballage. Avec une coque externe en aluminium le portable de 14″ se paye le luxe de ne dépasser qu’à peine les 1.3 Kg sur la balance. Gros effort mené par Acer pour une machine qui n’est pourtant pas positionnée à un prix élevé. On est dans une solution réellement ultraportable avec des dimensions qui, bien qu’au delà du format de la classique feuille A4, sont de l’ordre du magazine et permettent de le glisser facilement dans un sacoche. Le chargeur pèse 158 grammes ce qui pousse le poids de l’ensemble à 1473 grammes. Très raisonnable pour ce type de diagonale.

Acer Swift 1

Acer Swift 1 Acer Swift 1 Acer Swift 1

L’effort mené par Acer touche également la compacité du chargeur. Un modèle 19 volts 2.37 ampères qui a le bon goût de proposer un câble de 1.5 mètre de long. La longueur minimale pour relier une prise murale à un bureau sans trop faire souffrir sa connectique. Un détail que certains concurrents devraient prendre en compte puisque dans la durée de garantie de 24 mois, les soucis de prises d’alimentation qui se déchaussent finissent probablement par coûter plus cher que les 50 centimètres de câble économisés en amont. La prise jack d’alimentation est coudée et bien placée, de telle sorte qu’elle peut être dirigée vers l’arrière de la machine facilement sans gêner sa manipulation.

Acer Swift 1

Le Swift 1 en lui même est sobre et d’un design tout à fait standard. Bord arrondis, gris plutôt neutre même si l’engin existe également en doré, en vert clair ou en rose. Tous réalisés en aluminium anodisé.

Acer Swift 1

La signature de la marque apparaît dans un changement de matière avec un logo brillant quand le reste du châssis emploie une surface mate et résistante aux traces de doigts. L’ensemble est plutôt passe partout et ne propose pas de réelle innovation. Un constat logique pour un engin dans cette gamme de prix. 

Acer Swift 1

Cela évite d’un autre côté l’écueil habituel de ces machines ultra design et ultra-fines qui rognent sur leur connectique. Le Swift 1 est très bien servi de ce côté. On retrouve donc un port d’alimentation jack tout en haut de ce côté gauche de l’engin. Une sortie vidéo HDMI 1.4 plein format qui ne nécessitera aucun adaptateur pour se brancher sur un écran externe. Un port USB 3.1 Gen 1 Type-C permettant de brancher adaptateurs et autres docks. Et pour finir deux ports USB 3.0 Type-A dont un permet la charge d’un appareil externe machine éteinte mais reliée au secteur. La connectique est sérieusement implantée et le seul reproche que l’on pourrait faire à celle-ci serait d’avoir groupé les deux prises USB 3.0 du même côté.

Acer Swift 1

Acer Swift 1 Acer Swift 1 Acer Swift 1

La partie droite propose en effet un port USB Type-A également mais en USB 2.0 seulement. Peut être qu’un déplacement d’un des deux ports USB 3.0 sur ce côté aurait été bénéfique pour l’ergonomie générale de la machine. Je pense surtout aux gauchers. 

On retrouve également un port antivol type Kensington Lock pour protéger le Swift 1 des indélicats. Un port jack audio stéréo combinant entrée micro et sortie casque et un lecteur de cartes SDXC. Un choix qui pourra s’avérer utile pour compenser le faible stockage de cette version de la machine. Même si, malheureusement, Acer n’a pas choisi un lecteur qui permet d’embarquer la totalité d’une carte mémoire à l’intérieur du châssis pour la laisser en permanence.

Le reste de l’intégration est, sans être très originale, très bien réalisée. Les parties en métal sont parfaitement ajustées sans écarts ni défauts sur le châssis. La marque emploie de petites vis Torx pour sceller le Swift 1. Il devrait être possible d’aller intervenir dans le châssis mais cela n’aurait pas grand intérêt puisque tous les composants sont soudés dans la machine.

Acer Swift 1

La ligne globale est bien maîtrisée et des petits détails d’ajustement et de mise en place du châssis allègent la ligne de l’ensemble. Épaisse de 1.49 cm, la carcasse de l’engin y gagne en sobriété et reste agréable à l’oeil. 

Acer Swift 1

L’ajustement de la charnière, prise en sandwich dans des mâchoires de la partie basse, est très bien réalisé. Cela permet non seulement à l’engin de proposer une ouverture à 180° pour une utilisation à plat mais également de ne pas se retrouver avec un écran tremblotant lors d’une utilisation dans les transports.

Acer Swift 1

Le design facilite également la manipulation avec une ouverture optimisée par un léger espace dessiné entre les deux lèvres du châssis. On manipule l’engin sans y penser. A noter également que la sensation d’une charnière solide se ressent immédiatement, dès la première manipulation du Swift 1.

Acer Swift 1

Mais c’est à l’ouverture que la surprise est la plus grande. Le contraste entre l’engin réel et son prix saute aux yeux. On sort de quelques générations de machines entrée de gamme aux châssis épais et lourdingues pour rentrer dans une nouvelle gamme d’engins beaucoup plus aériens et légers. Le travail mené par le Dell XPS 13, il y a quelques années, a mis un certain temps à redescendre vers les solutions entrée de gamme de marque mais il est désormais intégré sur ce type d’engin. Ce qui est une très bonne chose pour le marché.

Acer Swift 1

L’Acer Swift 1 en profite largement et propose donc une belle diagonale de 14″ dans un encombrement semblable à nos anciens 13.3″ voir quelques 11.6″ et 12″ situés dans le bas de l’entrée de gamme d’il y a trois ans.

Acer Swift 1

Le résultat est très satisfaisant sur cet ultraportable parce que combiné avec son poids très contenu, cet écran IPS FullHD n’est pas noyé dans une tonne de plastique. Ce qui n’empêche pas l’engin de bien résister aux torsions. Jamais la dalle ne plie ou ne se tord lorsqu’on manipule l’écran. Une sensation de rigidité et de robustesse est toujours présente lorsque l’on manipule l’engin.

Acer Swift 1

Pour parvenir à ce résultat, Acer a par contre utilisé un élément emprunté à l’entrée de gamme. Difficile d’ailleurs de lui en tenir rigueur au vu du prix de l’engin. L’encadrement interne du châssis qui enserre la dalle IPS est en ABS. Un matériau plastique non seulement moins cher à produire que l’aluminium mais également bien plus simple à intégrer pour la marque. 

Acer Swift 1

Le résultat est finalement très bon, la dalle FullHD occupe presque 80% de la surface disponible sur la partie haute du châssis. L’écran est décalé vers le haut avec un bord bas assez épais par rapport aux autres. Pas vraiment gênant dans l’ensemble de la disposition même si Acer profite de cet espace pour coller des étiquettes jaunes et bleues qui gâchent quelque peu l’effort mené par la ligne globale de la machine. Je trouve toujours fascinant de payer des designers et des ingénieurs pour dessiner un engin de ce type, ce qui n’est pas une mince affaire, et de tout gâcher avec deux pauvres étiquettes.

Acer Swift 1

L’écran est un IPS 1920 x 1080 pixels très classique sur ce type d’appareil 14″ et dans cette gamme de prix. Ses angles sont bons même si ils auraient pu être un petit peut plus ouverts. Difficile cependant de reprocher les quelques degrés d’ouverture en moins de l’image face à des solutions vendues au moins trois fois plus cher. 

Acer Swift 1

Le traitement anti reflet est correct. La dalle mate reste lisible dans la quasi totalité des cas même si, face à une forte source de lumière, elle aura tendance à évidemment refléter l’ambiance lumineuse. Cela reste souvent beaucoup plus lisible qu’une dalle brillante mais évidemment l’engin n’a pas la possibilité de proposer une couche tactile capacitive. Un point qui ne sera pas forcément vu comme négatif par tout le monde. Les couleurs sont assez poussées, des verts et des bleus très électriques, un rouge plus raisonnable mais au global un engin qui a tendance à flatter l’oeil du spectateur. Pratique pour la vidéo, moins adapté à un usage de retouche photo. Le Swift 1 ne vise pas un usage professionnel et je suppose qu’aucun photographe ou graphiste n’aura l’idée d’acheter ce type de produit pour un usage pro. Les couleurs sont par contre plutôt bien tempérées et on n’a pas un coloris qui dénote par rapport aux autres.

Acer Swift 1

La luminosité n’est pas énorme, la marque annonce un 300 cd/m² ce qui doit correspondre exactement au ressenti que j’en ai eu. La dalle est lumineuse, suffisante pour un usage classique de bureautique mais un peu en retrait face à une utilisation extérieure en plein soleil. 

Acer Swift 1

La vitesse de l’écran ne semble pas non plus correspondre au modèles les plus haut de gamme du marché et doit osciller entre 20 et 25 millisecondes. Mais c’est un affichage honnête pour le prix demandé, parfaitement adapté aux usages de l’engin : La lecture de vidéo, le traitement de texte, le surf et pourquoi pas la manipulation d’images tant que l’on n’a pas besoin de s’assurer d’une gestion de couleur calibrée.

Acer Swift 1

La partie audio est très classique avec une paire d’enceintes stéréo intégrées sous la machine. De bonne qualité, elles sont pourtant sans relief particulier. La vocation de l’appareil est de proposer une écoute suffisante pour un usage lambda et pas de se substituer à une écoute vraiment musicale. On pourra donc suivre une série ou un film, un streaming de recette de cuisine ou écouter de la musique pour s’accompagner dans son travail. Le fait que le moteur de l’engin soit absolument inaudible est évidemment un gros plus, il ne sera pas nécessaire de pousser le volume pour couvrir un éventuel bruit de ventilation. Au final, la partie audio joue son rôle, celui de compagnon multimédia efficace. Moins celui d’une chaîne Hifi de secours. Manque de basses, peu de profondeurs, medium très froids et aigus un poil tendus vers le criard, on est sur un entrée de gamme classique qui n’a pas a rougir face à la majorité des engins du marché. Mais on aura probablement raison de connecter rapidement un accessoire à l’engin. Avec un casque, on retrouve un son bien plus complet, la prise jack stéréo est de bonne qualité. Amplification très correcte, pas de souffle ni de soucis particulier. L’usage d’une solution d’enceinte Bluetooth est évidement bien plus convaincante, la machine gère parfaitement bien cette option. 

Acer Swift 1

Acer Swift 1 Acer Swift 1 Acer Swift 1

Dans le haut du châssis, le Swift 1 embarque la webcam “720p” habituelle qui permettra de piloter une vidéo conférence très correctement. Réactive à la luminosité ambiante et pas trop pixelisée, elle offre une image très lisible. La prise de son est bonne, Acer a choisi un double micro qui atténue agréablement les bruits ambiants. Dans ce châssis protégé par du plastique, on est donc face à une solution de vidéo conférence convaincante.

Acer Swift 1

Acer Swift 1 Acer Swift 1 Acer Swift 1

Le clavier est très bien construit, encore une fois au regard du tarif de la machine, il est difficile de faire mieux. L’espacement des touches est bon et la disposition assez ample de l’ensemble permet une prise en main quasi immédiate avec un bon rythme de frappe. Quelques petits détails me chagrinent néanmoins. Ils sont dû à la volonté des marques d’adapter une découpe unique dans le châssis de l’engin pour tous les dessins de touches du marché. Pour éviter de multiplier les références de modèles de châssis bas au travers duquel les touches vont émerger, Acer découpe les touches pour une solution universelle. On retrouve donc des adaptations plus ou moins pratiques sur tous les dispositifs. La touche Shift partage une découpe unique avec la touche >< par exemple. Et la touche verticale entrée jouxte la touche * avec un léger décrochage au dessus. Pas grand chose mais cela suffit souvent à “attraper” par mégarde un de ces signes pendant la frappe.

Acer Swift 1

Mention spéciale également pour ce choix formidable des touches fléchées. Elles sont non seulement de demi format mais collent littéralement les une aux autres. Il faudra s’appliquer pour ne pas pianoter par erreur sur le mauvaise touche. Un détail horripilant pour les utilisateurs de tableurs, par exemple, qui auront vite fait d’investir dans un pavé numérique USB.

Acer Swift 1

Un rétro éclairage est présent même si il n’est pas des plus efficaces. La luminosité est homogène mais malheureusement très faible dès que la lumière ambiante est un poil plus forte que juste blafarde. 

Acer Swift 1

Cela rend donc service, surtout pour détourer le profilé des touches, mais reste peu efficace en utilisation dans un environnement juste assombri. Il faut faire le noir pour bien lire les lettres efficacement. Si je devais résumer cette proposition d’Acer, c’est un clavier lumineux adapté à quelqu’un qui n’a pas besoin de regarder son clavier pour lire mais qui veut savoir comment bien positionner ses mains au dessus de celui-ci.

Acer Swift 1

Acer Swift 1 Acer Swift 1 Acer Swift 1

Le pavé tactile est par contre très agréable et efficace. Assurant une très bonne glisse et un déplacement à la fois efficace et précis. On sent bien la marque de son contour ce qui permet une manipulation réellement intuitive et immédiate. Il prend en charge les gestes de Windows et propose deux systèmes de selection. Le tap sur sa surface pour un clic gauche et le clic de ses deux coins inférieurs pour des clic droit et gauche classiques. Bien qu’assez sonores, ces clics ne réclament pas trop de force et restent agréables.

Acer Swift 1

Le Wifi5 est très convaincant, avec une accroche très rapide du réseau à l’ouverture quand il est connu. On se retrouve connecté à son réseau dès l’initialisation de la machine environ 3 secondes après sa sortie de veille déclenchée par le début de l’ouverture de l’écran. La détection de signaux wifi est très large. L’engin était capable de voir les différents routeurs et relais disponibles au travers des étages et celui du labo pourtant situé à la cave. Cela ne remplace pas un bon vieux câble Ethernet Gigabit en terme de débits mais le module Wifi est tout à fait dans la norme haute des matériels de ce type. 

Le Bluetooth 4.2 embarqué est quelconque bien que totalement efficace : connexion d’un casque audio, d’une enceinte ou d’une manette de jeu, rien ne semble lui faire obstacle. J’ai testé le 14″ branché à un écran en HDMI et un système d’enceintes Bluetooth externe sans constater aucun soucis.

Acer Swift 1

La machine est livrée avec une version S de Windows 10 par défaut. Un point qui permet à Acer de baisser le tarif de sa machine mais qui agit comme un répulsif pour l’acheteur avisé. Ce mode particulier de Windows 10 empêche toute installation de programme issu d’une autre source que du Store de Microsoft. Heureusement l’éditeur a compris les mauvais retours de ce mode et a rapidement proposé une solution permettant de faire évoluer le système vers un Windows 10 Home classique. Deux clics suffisent pour basculer son 10 S en un mode habituel qui autorisera l’installation des outils de votre choix. Sans cette possibilité, j’aurais clairement décliné le test de la machine d’office.

Acer Swift 1

Une fois en mode Windows 10 famille, tout redevient normal. Il est alors possible d’installer les logiciels et jeux de son choix depuis n’importe quelle source. On retrouve donc ses habitudes, ses préférences, son navigateur… Plus de peur que de mal donc. D’autant que ce basculement est totalement gratuit.

Acer Swift 1

LibreOffice, Google Earth, Chrome, Firefox, 7-Zip et autres côtoient rapidement la galaxie de logiciels et jeux lourdement proposés par Acer et Microsoft au déballage de l’engin. Un bon coup de ménage sera nécessaire pour récupérer un peu de place sur la machine : Les 64 Go se remplissant rapidement.

Acer Swift 1

Acer Swift 1Acer Swift 1Acer Swift 1

Point de vue performances, le Swift 1 n’est évidemment pas un monstre. Ici disponible en Pentium N5000 cadencé de 1.1 à 2.7 GHz sur quatre coeurs. En mode fanless, les périodes de Turbo à 2.7 GHz ne seront pas longues et la plupart du temps l’appareil fonctionne donc sur l’ensemble de ses coeurs à des fréquence assez basses. Il évite cependant le problème du Throttling et ne passe pas à des fréquences plus basses pour éviter qu’il ne suffoque.

A l’usage, le relevé des températures après une heure de lecture vidéo est très bas : 24°C au point le plus chaud sur le clavier, 25°C au dos de l’appareil. Le reste de l’engin propose des températures oscillant entre 18 et 24°C. Rien de véritablement gênant pour reprendre la frappe d’un texte après une session multimédia par exemple.

La machine ne génère aucun bruit, les 27 décibels du labo ne bronchent pas lorsque l’engin est allumé. Ce n’est pas un détail car il est vraiment très reposant d’utiliser ce type de solution pour pianoter longuement un texte par exemple. 

Acer Swift 1

D’un point de vue multimédia, pas de surprises, le Swift 1 est paré pour tous les usages multimédia. Sa partie graphique Intel encaisse aussi bien des films à fort Bitrate que des codecs lourds et les fichiers UltraHD. En local ou en streaming, les films sont tous bien gérés même si évidemment les formats UltraHD sont redimensionnés en FullHD à l’écran. Il est par contre possible de passer du Acer à un téléviseur UltraHD sans problème. Cela en fait un lecteur efficace de salon, d’autant qu’il ne génère aucun bruit.

Acer Swift 1

La vitesse de prise en charge de répertoires de vidéo est excellente, ici sur ma médiathèque de test explorée depuis Kodi, les titres sont tous parfaitement listés et pris en compte : les pochettes s’affichent rapidement et tout est parfaitement identifié.

Acer Swift 1

Dans la pratique, lire un film d’1H30 en H.265 UltraHD ne pose aucun souci. L’engin ne perd jamais le fil, ne décale pas le son de l’image. Les formats H.264 et autres sont bien évidemment pris en charge sans soucis.

Acer Swift 1

L’autre usage évident de ce type d’engin est une navigation web classique. Sur cet usage particulier, là encore aucun problème. La solution est juste dépendante de sa mémoire vive. Avec 4 Go de ram, il ne faudra évidemment pas multiplier les onglets à l’infini. Le système est parfaitement stable et rapide si on reste dans une fourchette de 15 à 20 onglets avec quelques autres services fonctionnels autour : Anti virus, lecteur de musique et autres applications. Il est également parfaitement possible de piloter deux écrans de manière efficace avec la prise HDMI pour étendre un bureau sur deux affichages en FullHD. Il est alors possible de lancer un navigateur d’un côté et un traitement de texte de l’autre pour travailler efficacement par exemple.

Avec LibreOffice, l’engin se comporte admirablement bien et il est tout à fait possible de piloter un travail lourd sous un traitement de texte sans aucun souci. Le confort d’un système inaudible avec un clavier confortable et un écran de 14″ est très appréciable. Cela fait de ce Swift 1 un excellent engin pour un usage scolaire, par exemple. Les PDF les plus lourds sont parfaitement pris en compte par la machine qui les ouvre sans soucis. 

Le travail bureautique, le multimédia et le web sont les objectifs de cette machine et sur ces postes le 14″ d’Acer remplit parfaitement son rôle. Mais la machine ne se limite pas à cela et il sera parfaitement possible de lancer une session de retouche d’images avec l’engin. La puce embarquée fait parfaitement le boulot sous Photohop CC ou Gimp. Des fichiers vraiment très lourds peuvent mettre un certain temps à se lancer mais une fois chargés, il sont tout à fait exploitables.

La limite vient avec les fichiers les plus gourmands comme les images RAW issus de Reflex numériques. Sous Adobe Lightroom, on est vite face à un mur de lenteurs désagréables. Les images sont chargées mais les manipulations n’ont rien d’efficace. Le pauvre Pentium est rapidement saturé et les aperçus mettent plusieurs longues secondes avant d’être visibles. Comme le rendu vidéo, ces traitements lourds demandent des puces plus musclées et ne correspondent pas à l’usage de cette machine.

Acer Swift 1

Même topo pour le jeu, si les titres anciens habituels fonctionnent comme ici l’excellent Rimworld, il ne faut pas s’attendre à des miracles. Torchlight I et II, Counter Strike, Trackmania 2 Canyon, Burnout Paradise, Trine, League Of Legends, Rayman Origins, Fifa 14 ou Diablo III. Autant de titres jouables avec des adaptations parfois en terme de qualité d’images ou de définition d’affichage. 

Mais on sent tout de même que l’engin n’est pas fait pour cela, ne serait-ce que parce que l’on jongle en permanence avec son stockage trop étroit. Désinstaller un jeu pour en installer un autre n’est pas forcément l’idéal. Il vaut mieux choisir un titre que l’on aime beaucoup et conserver celui-ci à demeure sans trop espérer transformer ce Swift 1 en vraie machine de jeu.

Ensuite, il faut oublier les titres modernes que la partie vidéo n’arrivera pas à encaisser correctement : Le chipset Intel UHD Graphics 605 n’a pas été conçu pour le jeu et le solliciter avec des productions récentes ne donnera jamais rien. Un élément à combiner avec le fait que la partie calcul reste toujours en retrait par rapport aux puces Core. Un jeu classique peut très bien tourner dans des niveaux basiques mais commencer à poser problème dès que le nombre d’événements à calculer en temps réel à l’écran devient trop important. C’est le cas d’un jeu de gestion type Anno 1404 ou un jeu de stratégie comme Starcraft II par exemple. Ces titres commencent tout à fait honorablement mais charger une partie avancée montre rapidement que l’engin ne sait plus suivre la cadence.

Dans tous les cas, il na faut pas perdre de que que c’est plus un engin de consultation ou de saisie qu’un engin de jeu, acheter un Acer Swift 1 pour ce dernier usage serait toujours décevant. Se dire qu’il est capable de vous divertir pendant quelques heures entre deux travaux est bien plus satisfaisant.

Acer Swift 1

D’un point de vue autonomie, le Swift 1 est un vrai chameau et c’est un excellent point pour cette machine. Suivant les usages, sa performance varie de 7H42 à 12H39 d’usage en continu ! 

7H42, c’est le temps que la batterie offre en usage lourd : C’est à dire en jeu. Laisser tourner une partie de League Of Legends en boucle par exemple.

En usage vidéo en streaming depuis Youtube, avec une luminosité de l’écran à 75% et avec un casque branché plutôt que l’amplification nécessaire aux enceintes intégrées, il est possible de laisser l’appareil tourner pendant 11H42 sans qu’il ne bronche. C’est l’usage typique d’un portable posé au lit pour suivre une série par exemple. Cela veut dire que vous pourrez regarder un épisode de série ou un film sans soucis même si votre batterie est à 20%.

12H39, c’est ce que propose le Acer Swift 1 en bureautique sous LibreOffice Writer. Wifi coupé, rétro éclairage désactivé, il est possible de travailler sur un texte sans aucun soucis pendant plus de 12H. C’est le véritable objectif d’Acer avec cet engin, je suppose. La marque vise ici un public d’étudiant à la rechercje d’une machine bureautique moderne pouvant les suivre toute la journée loin d’une prise de courant.

Acer Swift 1

Sur la partie materielle, la conclusion est assez claire : Le Swift 1 est une très bonne machine pour qui a bien évalué ses besoins. Silencieuse, agréable à utiliser et remplissant parfaitement sa fonction d’ultra-portabilité, elle est à la fois solide et efficace. La qualité globale de l’écran et du clavier en font un vrai outil de baroudeur. Ses défauts sont les éléments classiques de ce type de produit : Un stockage limité, une mémoire parfois un peu juste quand on est habitué à plus de largesses, un rendu audio pas toujours au top… rien que de très logique donc pour un engin de ce type.

Avec un peu de recul, cet engin est assez impressionnant. Son prix est celui d’un netbook de 10″ de la grande époque mais il offre beaucoup plus de fonctionnalités : Plus de stockage, plus de mémoire, plus de performances et évidemment un bien plus grand écran. Les deux objets ne se concurrencent pas mais pour qui chercherait un engin de baroudeur confortable pour pianoter n’importe où ce 14″ d’Acer est un très bon cru.

Ultraportable Acer Swift 1 14

Ultraportable Acer Swift 1 14" N5000 - 4 Go - 64 Go Gris

PC Ultra Portable 14'' FullHD - Pentium N5000 - 4 Go DDR4 - eMMC 64 Go - Wifi5 - Bt 4.2 - 2 USB 3.0 Type A - Lecteur d'empreintes - Webcam - 1 USB 2.0 - HDMI - jack 3.5 mm - Lecteur de cartes SDXC - batterie 4670 mAh - Windows 10S que l'on peut transformer en Windows 10 Famille.

Disponible à 369.90€


Ultraportable Acer Swift 1 14

Ultraportable Acer Swift 1 14" N5000 - 4 Go - 128 Go Gris

PC Ultra Portable 14'' FullHD - Pentium N5000 - 4 Go DDR4 - SSD 128 Go - Wifi5 - Bt 4.2 - 2 USB 3.0 Type A - Lecteur d'empreintes - Webcam - 1 USB 2.0 - HDMI - jack 3.5 mm - Lecteur de cartes SDXC - batterie 4670 mAh - Windows 10S que l'on peut transformer en Windows 10 Famille.

Disponible à 429.90€


Test Acer Swift 1 : Un ultraportable efficace, léger et cohérent © MiniMachines.net. 2019

Acer ConceptD : une nouvelle gamme de PC créatifs

Par Pierre Lecourt

L’Acer ConceptD est une nouvelle ligne de machines chez le constructeur. Une ligne qui prend à contre-pied ses concurrents et qui vient positionner Acer sur un segment inattendu pour la marque : Les professionnels de la création graphique, monteurs vidéo et autre programmeurs ayant besoin de grosses ressources techniques à bord de leurs machines.

Acer Predator Triton 700

Un PC de jeu “Acer Predator Triton 700”

Depuis toujours le marché PC est divisé en catégories précises : stations de travail, machines de jeu, ultraportables, entrées de gamme et autres solutions plus familiales se côtoient avec des designs et des discours très différents. Un gros travail d’étanchéification des gammes est opéré pour éviter que ces éléments ne viennent empiéter sur leurs marchés respectifs.

Ainsi, quand on parle de stations de travail, on s’intéresse généralement à des solutions sous processeurs Intel Xeon bien musclés avec des solutions graphiques Quadro de Nvidia et des solutions de mémoire vive haut de gamme accompagnés par un stockage conséquent et un Windows 10 Pro. Du robuste bien nerveux qui pourra piloter des applications très lourdes. Quand on parle gaming, par contre, on est dans des puces type Core plus classiques et des solutions GeForce. Il ya toujours de la mémoire mais peut être un peu moins et on reste sur un Windows 10 Home plus sage.

Seulement voilà, les Core comme les Ryzen ont bien évolué sur les modèles Desktop avec des puces de plus en plus puissantes. Les cartes graphiques, chez Nvidia comme chez AMD mais particulièrement chez Nvidia avec un excellent support CUDA des applications de création, GeForce sont désormais capables de travaux très exigeants. La mémoire peut s’additionner facilement et les stockages rapides en SSD PCIe NVMe ont vu leur prix fondre ces derniers mois. 

Un état de fait qui a poussé de nombreux professionnels, en freelance comme au sein d’entreprises, à migrer vers des solutions grand public en lieu et place de solutions pro. Pour beaucoup de monteurs de vidéos, de concepteurs 3D, de retoucheurs photos, acheter un portable Gaming ou une station de jeu était finalement largement plus rentable financièrement parlant.

2019-04-12 16_06_25-minimachines.net

Un Acer Predator G6

Problème, le design de machines de jeu ne correspond pas du tout aux attentes d’un utilisateur professionnel. Entre les LEDs RGB qui clignotent de partout, les dragons ou autres têtes de mort scintillantes et les designs anguleux avec chromes et ailerons arrière, le look global des PC de jeu ne colle pas aux situations rencontrées par des professionnels. Difficile de faire passer l’achat du “Destructor 2000” dans sa comptabilité. Impossible de faire une présentation de son travail d’architecture à un jeune couple qui s’engage dans une construction d’un pavillon neuf avec un portable aux LEDs clignotantes autour d’un logo tribal. Impensable de positionner un MiniPC avec une tête de mort sur le bureau d’un dentiste ou d’un médecin. Inimaginable de faire venir un client qui veut que vous fassiez sa charte graphique dans un local aux PC évoquant plus le jeu que le boulot.

Acer a senti le vent tourner, il faut dire qu’il souffle fort et depuis des années maintenant, et lance cette nouvelle gamme de machines autour de la marque ConceptD. Ses statistiques lui indiquent que 15% des acheteurs de ses machines de jeu ne le font pas pour jouer mais uniquement pour travailler. Et ce n’est que le haut de l’Iceberg, 50% des acheteurs de leurs machines de gamme Predator – de jeu donc comme le nom l’indique – faisaient également des travaux de création avec leurs machines. A partir de 50%, on peut se demander si il ne faut pas prendre le problème dans l’autre sens et se dire que 50% des acheteurs de leurs machines de jeu ne sont que des joueurs mais que l’autre moitié sont avant tout des créatifs. Bref, il était temps de créer une gamme de produits adaptés.

C’est tout le propos de ConceptD qui se veut être une gamme de machines hautes performances typiques de ce que la marque intègre dans ses machines à destination des joueurs. Mais avec des finitions totalement différentes. Des boîtiers beaucoup plus sobres aux look professionnel, des ventilations silencieuses parce qu’on ne travaille pas forcément avec un casque sur les oreilles, des ajouts techniques comme la prise en charge de stylets actifs et autres détails moins orientés gaming.

ConceptD-5_CN515-51_03

Un bon exemple est le portable ConceptD 5, un 15.6″ en 38480 x 2160 pixels à affichage mat. On retrouve ici un écran non pas pensé pour un rafraîchissement ultra-performant mais une dalle calibrée par Pantone pour le respect des couleurs. Elle est donc 100% Adobe RGB et proposera une luminosité de 400 nits. Un point qui sera bien plus apprécié des graphistes qu’un rafraîchissement permettant de jouer en ultraHD à whatmille Hertz. 

ConceptD-5_CN515-51_01

L’engin n’en est pas moins équipé d’un moteur grand public, en l’occurrence on retrouve des Intel Kaby Lake-G Core i5-8305G et Core i7-8705G , les puces de huitième génération associées à des circuits AMD Radeon Vega que l’on retrouve dans les NUC Hades Cabyon d’Intel. Associé à ces puces, on retrouvera 16 Go de DDR4 de mémoire vive en double canal et jusqu’à 1 To de stockage NVMe PCIe. La machine embarquera des ports USB Type-C, de l’USB 3.1 Type-A, une sortie HDMI ainsi qu’un port jack 3.5 mm combiné et un lecteur de cartes SDXC. Proposé à 1699€ dès le mois de Juillet en Europe, c’est l’entrée de gamme d’Acer sur cette nouvelle marque ConceptD.

ConceptD-7_CN715-71_04

D’autres machines sont annoncées comme le ConceptD 7 toujours en 15″ mais avec un processeur Intel Core de neuvième génération et un circuit Nvidia GeForce RTX 2080 Max-Q. Lui pourra accueillir 32 Go de mémoire vive sur deux slots SoDimm DDR4. Il proposera en plus du Thunderbolt 3.0 et fera grimper la facture sur une base de prix de 2299€.

ConceptD-9_CN917-71_01

Le ConceptD 9 est un 17.9″ encore plus cher et plus musclé : affichage ultraHD, Core i9, GeForce RTX 2080, 32 Go de DDR4, 1 To de SSD NVMe et surtout une charnière permettant de disposer l’écran directement au dessus du clavier. L’ensemble en profite pour trouver une compatibilité avec les stylets Wacom et proposer 4096 niveaux de pression. Prix public conseillé ? 4999€ dès le mois de Juillet.

ConceptD-500_CT500-51A_03

Evidemment Acer ne s’est pas arrêté en si bon chemin et a décliné ses gammes de PC de jeux portables mais aussi ses tours. Le ConceptD 500 proposera des puces Intel de neuvième génération Core i9-9900K mais cette fois-ci change un peu la donne puisqu’il pourra compter sur une carte graphique Nvidia Quadro RTX 4000 dans sa configuration la plus musclée. Mais bien des cartes plus gaming dans les versions entrée de gamme. L’intérêt de la carte Quadro de Nvidia étant la possibilité de prendre en charge directement quatre écran en ultra haute définition à 60 Hz. Quatre emplacements DIMM autoriseront jusqu’à 64 Go de mémoire DDR4 à 2666 MHz. Le stockage sera assuré par plusieurs unités dont des SSD PCIe M.2 NVMe.

ConceptD-500_CT500-51A_02

Un gros travail de ventilation a été fait pour optimiser des flux silencieux : Acer promet 40 dB au plus fort de la ventilation grâce à un système de circulation optimisé. Le ConceptD 500 est présenté dans un châssis blanc rehaussé de finitions bois avec avec un système de charge de périphériques compatibles Qi
sans fil intégré. Acer a conservé son idée de support pour casque déployable issu de ses gammes Predator. Disponible dès le mois de Juin à partir de 2799€, l’engin vise clairement un autre public que le gamer pur et dur.

ConceptD-900_CT900-91A_03

Enfin le ConceptD 900 est un monstre, annoncé à 17 999€ qui s’éloigne du concept de base pour revenir à la station de travail plus classique. Probablement plus promotionnel que véritablement autre chose, on se doute que cet engin servira surtout a attirer le regard des amateurs sur la gamme. A 18 000€ pièce, l’engin souffre d’énormément de concurrence sur le marché pro.

ConceptD-900_CT900-91A_01

Double processeur Intel Xeon Gold 6148 proposant 40 cœurs et 80 threads, Circuit Nvidia Quadro RTX 6000, 12 emplacements mémoire pour monter jusqu’à 192 Go 1 de RAM EEC, double emplacement de stockage M.2 PCIe NVMe et cinq baies d’extension internes avec prise en charge RAID 0/1. Trois emplacements d’extensions PCIe x8 et quatre PCIe x16… Le ConceptD 900 attaque en frontal les stations de Lenovo, HP ou Dell sur ce segment.

ConceptD-500_CT500-51A_04

L’idée d’Acer est bonne et proposer des machines sobres avec des capacités héritées du gaming est intelligente. Parce que cela permet de se positionner en dessous des tarifs des machines Pro pures et dure et qu’un énorme public d’indépendants n’attend que cela. Acer ne sera cependant pas seul dans cette course et beaucoup d’autres constructeurs ont compris que ce marché tait a prendre en compte. Reste que la marque joue intelligemment la carte d’une nouvelle gamme et que ConceptD pourrait y gagner en visibilité et en reconnaissance.

Acer ConceptD : une nouvelle gamme de PC créatifs © MiniMachines.net. 2019

Acer Aspire 3 2019 : La foire aux composants

Par Pierre Lecourt

L’Acer Aspire 3 2019 est un 14″ classique qui se décline également dans des gammes de 15 et 17″ au même design. La marque recherche avant tout a proposer un châssis fin et un prix attractif. Disponible en Mai à partir de 379€ dans sa version la plus basique, l’engin vise un profil d’usage familial.

Acer Aspire 3 2019

Ce ne sont pas les 14″ mais les 17, Acer n’a pas fourni d’images du 14″….

L’Acer Aspire 3 affichera en FullHD grâce à un écran IPS (1920 x 1080 pixels) avec une technologie anti lumière bleue Acer BluelightShield. Acer s’offre un vaste choix de déclinaisons pour cette machines puisque l’engin sera disponible aussi bien avec des puces AMD qu’avec des puces Intel.

On retrouvera des processeurs Intel Core jusqu’à la huitième génération accompagnés de solutions graphiques Nvidia GeForce MX230 comme des puces AMD Ryzen de seconde génération et leurs circuits graphiques Radeon Vega de base ainsi que des solutions externes Radeon RX 540.

Acer Aspire 3 2019

La mémoire vive pourra atteindre 16 Go de DDR4 et le stockage sera disponible en SSD avec un maximum de 512 Go NVMe PCIe ou en HDD avec un maximum de 1 To. La connectique comprend trois ports USB 3.0 Type-A, une sortie vidéo HDMI plein format, un jack audio 3.5 mm combinant casque et micro, une prise Ethernet Gigabit dépliable qui épaulera le Wifi5 et le Bluetooth 5.0, une prise d’alimentation et un antivol Kensington Lock. Le clavier est rétro éclairé mais aucune fonction biométrique n’est intégrée.

Un ensemble de possibilités très vaste donc, puisque l’appellation Aspire 3 concernera également des modèles 15 et 17″. De quoi offrir à la marque une manière d’adresser tous les tarifs imaginables. On se doute qu’entre un engin 14″ sous Ryzen Mobile de seconde génération avec 4 Go de mémoire vive et un stockage mécanique de 512 Go et un 17″ Core i7 avec 512 Go e SSD et 16 Go de DDR4 il y aura un monde d’écart niveau tarifs.

Acer Aspire 3 2019 : La foire aux composants © MiniMachines.net. 2019

Acer Spin 3 2019 : Un convertible avec GeForce MX230 et stylet

Par Pierre Lecourt

Le nouvel Acer Spin 3 est un 14 pouces IPS FullHD à charnière sur 360° pour le basculer en mode tablette. Un outil qui annonce un poids de 1.7 kg et un encombrement assez important pour un mode tablette mais qui autorisera de nombreux autres usages alternatifs.

Acer Spin 3

Une intégration des mains sous photoshop qui transforment le 14″ en 21″ 

Le premier étant l’utilisation simultanée du styler Acer Active Pen et de la fonction tactile capacitive. Une solution qui permet de positionner l’Acer spin 3 en mode tablette sur un bureau pour travailler de manière collaborative. Le stylet est rechargeable et se glisse simplement dans le corps de la machine lorsque vous ne l’utilisez pas.

Acer a réduit le cadre de l’écran à une bordure de 9,6 mm ce qui permet d’atteindre une occupation de 79% de l’espace disponible. Un chiffre assez bas qui s’explique probablement par la partie inférieure du châssis qui reste très épaisse. La tablette pourra également se positionner en mode tente ou en mode présentation ce qui ouvrira des usages variés propres à ce type de dispositifs.

Acer Spin 3

A l’intérieur du châssis on retrouve un processeur allant jusqu’aux Intel Core i7-8565U Whiskey Lake de huitième génération accompagné d’un circuit graphique Nvidia GeForce MX230. D’autres puces seront disponibles a commencer par le Pentium Gold 5405U mais aussi les core i3-8145U et Core i5-8265U. La mémoire vive démarrera à 8 Go de mémoire vive DDR4 et pourra évoluer en ajoutant une barrette supplémentaire pour atteindre 24 Go maximum (8 soudés + 16 Go SoDIMM). Le stockage proposera des solutions variées en SSD PCIe sur une base de 128 Go et pouvant atteindre 512 Go ou des solutions mécaniques allant de 512 Go  jusqu’à 1 To.

Acer Spin 3

Le reste est classique avec un clavier chiclet, un large pavé tactile Precision TouchPad avec prise en charge des gestures de Windows 10. On retrouve également un module Wifi5 double bande Gigabit avec technologie MU-MIMO et du Bluetooth 5.0. Acer annonce une autonomie d’une douzaine d’heures par charge sous Windows d’après un tests MobileMark 2014.

La connectique n’a pas été détaillée par la marque mais on devine un port HDMI pleine taille, un lecteur de cartes SDXC, deux ports USB Type-A et un port jack 3.5 mm stéréo avec fonction combinée casque et micro.

L’Acer Spin 3 sera disponible en Juin en Europe.

Acer Spin 3 2019 : Un convertible avec GeForce MX230 et stylet © MiniMachines.net. 2019

Acer va intégrer un Kaby Lake G dans un futur Aspire 7

Par Pierre Lecourt

Un 15.6″ peu encombrant, avec 35 cm de large pour 24 de profondeur et 1.7 cm d’épaisseur, cet Aspire 7 A715-73G-75BW pèsera 1.49 kilo. Son principal attrait n’est pas dans ces dimensions semblables à celles d’un 14″ d’il y a encore quelques trimestres mais dans la présence à son bord d’une solution Intel Kaby Lake G. La puce hybride Intel de huitième génération associée à un circuit AMD Radeon.

2019-04-02 17_20_49-minimachines.net

Les Kaby Lake G sont sur le papier des solutions parfaites pour une intégration facile d’un système réunissant processeur et circuit graphique. Intel les a employés dans ses NUC Hades Canyon et quelques autres constructeurs se sont également intéressés à la puce avec, en particulier, des machines chez HP. On a vu également quelques produits noname ainsi équipés débarquer sans prévenir chez différents constructeurs au format MiniPC. Mais c’est a peu près tout et la solution a petit à petit sombré dans l’oubli.

2019-04-02 17_21_36-minimachines.net

Jusqu’à ce que Acer se souvienne de son existence et décide de l’intégrer dans ce nouvel Aspire 7 plutôt très bien équipé. L’engin embarque donc au maximum un Intel Core i7-8705G, une puce quadruple coeur et octuple threads cadencée de 3.1 à 4.1 GHz avec 8 Mo de mémoire cache. Son chipset graphique est donc un AMD RX Vega M GL cadencée de 931 à 1011 MHz avec 20 CU. Le tout fonctionne dans un TDP de 65 watts.

Une version en Core i5-8305G sera également disponible. Acer a associé à ces puces un maximum de 16 Go de mémoire vive et un SSD PCIe NVMe de 512 Go. Son écran 15.6″ enfermé dans une coque en alliage magnésium-aluminium à bordures fines, sera décliné en FullHD ou en UltraHD.

2019-04-02 17_24_22-minimachines.net2019-04-02 17_24_07-minimachines.net

L’engin profite assez bien de l’espace disponible avec une connectique complète avec une sortie HDMI, trois ports USB 3.0 Type-A et un USB 3.1 Type-C, un jack servant également d’alimentation, un port casque et micro 3.5 mm combo, un lecteur de cartes SDXC. On retrouve également un port antivol Kensington Lock.

2019-04-02 17_23_24-minimachines.net

Ce nouvel Acer Aspire 7 propose un clavier rétro éclairé, une paire d’enceintes stéréo et une ventilation située vers l’arrière de la machine.

2019-04-02 17_26_52-minimachines.net

La charnière se déploie de manière très classique ce qui permet de conserver une zone arrière dégagée. Une option de pilotage biométrique par lecteur d’empreintes digitales est prévue.

2019-04-02 17_20_49-minimachines.net

Autre étonnement, la batterie embarqué n’est pas énorme. Il s’agit d’une 3220 mAh annoncée comme proposant 7 heures d’endurance. Chiffre qui correspond probablement à un usage basique de l’engin et non pas à l’activation de son circuit Vega en jeu. Je suppose que la cible d’Acer est plus un usage mobile d’un poste sédentaire à un autre qu’un engin exploitable pendant que l’on se déplace. 

La disponibilité devrait débuter dans quelques jours aux US avec un prix de départ situé à 1499$ HT.

Acer va intégrer un Kaby Lake G dans un futur Aspire 7 © MiniMachines.net. 2019

Acer TravelMate X5, un ultraportable 14″ de 980 grammes

Par Pierre Lecourt

Disponible en processeurs Intel de génération Whiskey Lake allant jusqu’au Core i7-8565U associé à 16 Go de DDR4 en mémoire vive et 1 To de stockage SSD, ce 14″ affiche grâce à une dalle IPS en FullHD et propose un équipement plutôt convaincant.

2019-03-28 17_29_27-minimachines.net

Le prix moyen annoncé par la marque est de 999 € HT pour un modèle en Core i5-8265U avec 8 Go de mémoire vive DDR4 et 256 Go de stockage. Pour ce prix, la machine embarque un équipement assez haut de gamme dans un châssis en alliage d’aluminium et de magnésium. Un choix qui permet de placer ce 14″ parmi les plus légers du marché. A 980 grammes, il est également très compact et peu encombrant : à peine 1.5 cm d’épaisseur pour 32.9 cm de large et 22.8 cm de profondeur. Son écran de 14″ FullHD est entouré de bordures de 99.2 mm d’épaisseur. Pas les plus fines du marché mais de quoi conserver un encombrement très correct et proposer une belle rigidité à l’ensemble.

2019-03-28 17_26_20-minimachines.net

Le TravelMate X5 en profite pour proposer une belle interface avec un clavier complet et rétro éclairé. Clavier qui surmonte un large pavé tactile recouvert d’une surface en Verre Gorilla Glass. Un lecteur d’empreintes digitales est également présent, il est associé à une puce TPM 2.0. Acer a, par contre, fait l’impasse sur une caméra infrarouge pour de la reconnaissance faciale. Un classique modèle en 720p est disponible pour de la vidéo conférence. 

2019-03-28 17_28_12-minimachines.net

La connectique est correcte avec deux ports USB 3.0, un port USB 3.1 Type-C et une sortie vidéo HDMI. Un module Wifi5 et du Bluetooth 5.0 sont également de la partie. Une paire d’enceintes stéréo sont intégrées dans l’engin. Point intéressant de la machine, si la mémoire vive semble être directement soudée sur la carte mère, le stockage est quant à lui intégré via des port M.2 NVMe. “Des” car il y a deux emplacements M.2 NVMe au coeur de la machine, ce qui laissera une belle opportunité d’évolution pour l’utilisateur. A noter que la carte wifi comme la batterie sont également accessibles et qu’on pourra les échanger.

2019-03-28 17_29_36-minimachines.net

Le TravelMate X5 est garanti 2 ans à l’international par Acer, le portable sera réparé dans 30 pays en cas de panne pendant un voyage. Son autonomie annoncée est de huit à dix heures suivant les usages. Un ultraportable costaud donc, qui offre une connectique convaincante dans un encombrement et un poids contenu. A suivre.

Acer TravelMate X5, un ultraportable 14″ de 980 grammes © MiniMachines.net. 2019

IT Partners 2019 : Acer Swift 5 Pro 514

Par Pierre Lecourt

Il s’agit ici d’un modèle employant une puce de septième génération, un Core i7-8550U donc, associé à 8 Go de DDR3L et un stockage SSD maximal de 512 Go. Rien de révolutionnaire donc dans la proposition d’Acer si ce n’est que l’intégration générale du Swift 5 Pro 514 est vraiment excellente. 

Acer Swift 5 Pro 514

Je n’ai malheureusement pas pu prendre en photo l’appareil comme je le voulais. L’affluence du stand et des rendez-vous ailleurs ont eu raison de mon temps mais je me promet de revenir à la charge sur ce modèle dès que possible car il me semble parmi les plus réussi de la marque en ce moment. Si l’aspect global du Swift 5 Pro 514 n’est pas vraiment remarquable quand l’engin est fermé – et à vrai dire c’est presque un point positif dans un usage pro – il change du tout au tout lorsque la machine est déployée. La coque en magnésium offre de la légèreté et l’aspect intérieur est très agréable à l’oeil.

Acer Swift 5 Pro 514

Le clavier de ce 14 pouces Full HD est intelligemment intégré même si on déplore quelques couacs techniques. La touche entrée est à la verticale, la lisibilité est excellente, un rétro éclairage des touches est présent et la frappe plutôt confortable au premier abord. Si la course des touches est courte, je dirais 1.2 mm à vue de nez, elle reste néanmoins facile a distinguer dans la frappe. Pas de flexion du point central du clavier outre mesure, l’engin reste très confortable pour pianoter a première vue. Le pavé tactile répond bien et propose une surface confortable. On retrouve ici également une identification biométrique via un lecteur d’empreintes digitales intégré au pavé tactile.

Acer Swift 5 Pro 514

Des petits éléments d’intégration me chagrinent toutefois sur la machine. Là encore la touche entrée est collée à un autre touche ce qui posera sans doute des soucis de faute de frappe avant de s’habituer à cette intégration. Les touches fléchées sont encore une fois écrabouillées et malheureusement ici elles sont très sollicitées puisqu’elles servent également de raccourcis… La touche MAJ de droite est gigantesque pour pas grand chose ici alors que de l’autre côté du clavier elle est collée à une autre… On sent que la découpe du châssis est faite sur celle du modèle QWERTY et que Acer a voulu faire une économie d’échelle en intégrant une seule solution pour tous les claviers. Cela permet de tirer les prix vers le bas évidemment. Mais c’est parfois un peu dommage.

Acer Swift 5 Pro 514

La connectique est juste correcte avec sur la droite un port d’alimentation type jack, une sortie HDMI, deux ports USB 3.0 type-A et un port USB Type-C. A gauche on retrouve un unique port casque et micro et… rien d’autre si ce n’est un port casque et micro jack stéréo 3.5 mm. Pas de lecteur de cartes même en MicroSDXC ni même un bête port USB . Outre le fait que placer tous les ports à droite sera un handicap pour les droitiers utilisant une souris, c’est également un peu étonnant de laisser autant de vide d’un côté et de tout placer de l’autre.

L’engin est compatible Dolby avec une paire d’enceintes intégrées. Pas eu le loisir d’écouter ce que donnait l’engin ni la possibilité de l’entendre fonctionner. A ce moment là du salon, un gros groupe d’acheteurs1 s’est présenté et j’ai du rapidement laisser la place à ce petit monde.

Acer Swift 5 Pro 514

J’ai toutefois vraiment envie de tester cet Acer Swift 5 Pro car son poids plume – moins de 1 Kg – et son gabarit en font apparemment une solution redoutablement efficace. La qualité de son affichage m’a également sauté aux yeux. Il me reste a prendre en compte l’autonomie réelle et la réactivité de l’engin pour me faire un avis complet sur cette machine. Acer promet 8 heures d’utilisation grâce à une batterie 2 cellules Li-Po de 4670 mAh ce qui ne semble pas éloigné de ce que devrait proposer ce type de configuration. Peut être pourrais-je le prendre en main à l’occasion d’une sortie en Whiskey Lake d’ici quelques temps ? 

IT Partners 2019 : Acer Swift 5 Pro 514 © MiniMachines.net. 2019

IT Partners 2019 : Acer Swift 3 SF314

Par Pierre Lecourt

La relève d’Acer sur les Swift 3 SF314 ne change pas vraiment du modèle précédent. La marque fait évoluer ce bon modèle vers des puces Whiskey Lake classiques en Core i5-8265U et Core i7-8565U. Pour le reste l’engin ne change pas sa forme et garde son très bon design esthétique et technique.

Acer Swift 3 SF314

Ce 14″ propose des bordures fines en haut comme sur les côté de son écran IPS FullHD qui sera piloté par la puce Intel de base et, en option, par un circuit graphique Nvidia GeForce MX150 avec 2 Go de mémoire dédiée. La mémoire vive de l’appareil est de la DDR4 malheureusement limitée à 8 Go. Ce poste est non évolutif et il faudra donc choisir avec soin quel type de mémoire vous voulez embarquer dès l’achat.. Côté stockage, une solution de SSD de 512 Go maximum est intégrée. L’écran est très correct et si les bordures ne sont pas les plus fines du marché, elles restent suffisamment effacées pour que le Swift 3 SF314 n’ait pas a en rougir.

Acer Swift 3 SF314

La bordure basse n’augmente pas spécialement la profondeur du châssis. L’engin mesure 32.3 cm de large pour 22.8 cm de profondeur et 14.9 mm d’épaisseur. Cela permet a Acer d’intégrer une solide charnière en mâchoire autour de l’écran. Solide car elle tient fermement la dalle et évite que l’affichage ne vibre au moindre mouvement. Le clavier bénéficie également d’assez d’espace pour proposer six rangées de touches. Il est rétro éclairé et plutôt efficace. Certains éléments restent inhabituels comme la touche entrée horizontale coiffée d’une autre touche dans séparation. Ce détail montre une proposition issue d’un clavier US, il faudra s’habituer et éviter de pianoter trop haut. Je ne relève pas la rangée de touches fléchées écrasées sur un demi format… Enfin, un large et profond pavé tactile est intégré pour manipuler de manière agréable l’interface du Swift 3 SF314. Un lecteur d’empreintes est également présent, à droite du châssis. Il semble presque perdu dans les larges repose-poignets de la machine. 

Acer Swift 3 SF314

La connectique est assez complète sur cet engin, côté gauche on retrouve un port d’alimentation jack propriétaire, une sortie HDMI, deux ports USB 3.0 Type-A, un USB 3.1 Type-C et un port jack 3.5 mm combinant sortie casque et entrée micro. L’intégration dans l’épaisseur du châssis est millimétrique et la coque en aluminium est ici plutôt bien exploitée.

Acer Swift 3 SF314

A droite, on retrouve un lecteur de cartes SDXC, un port USB 2.0 (…) et un système antivol type Kensington Lock. Pas de port Ethernet, pas la place. Il faudra recourir soit à une solution d’adaptateur sur USB soit au Wifi5 et Bluetooth intégrés à l’engin pour se connecter aux réseaux. A noter que le Swift 3 existe en également en version 4G LTE.

Entre ces deux séries de connecteurs, la machine loge une batterie 4 cellules Li-Ion de 3320 mAh et promet 12 heures d’autonomie sans toutefois indiquer sa méthode de calcul. Une paire d’enceintes stéréo est présente ainsi qu’une webcam et des microphones.

Acer Swift 3 SF314

Un engin assez complet au final et qui a l’avantage de bien représenter ce qu’est devenu Acer aujourd’hui. Alors que la marque a pendant longtemps eu une assez mauvaise réputation en tant que constructeur. Réputation liée à des choix stratégiques pas forcément très intelligents et des produits tirant trop sur le tarif au détriment d’une qualité minimale. Cet Acer Swift 3 SF314 propose une alternative aux produits les plus haut de gamme et les plus chers du marché en apportant le même niveau de performances dans un engin tout à fait respectable d’un point de vue design et intégration.

IT Partners 2019 : Acer Swift 3 SF314 © MiniMachines.net. 2019

IT Partners 2019 : Acer Spin 5 SP513

Par Pierre Lecourt

Elles sont grosses les bordures de l’Acer Spin 5 SP513, du coup le 13.3″ taquine l’encombrement des 15.6″ à quelques centimètres à peine. Avec 32.44 cm de large pour 22.6 cm de profondeur et une épaisseur de 1.59 cm, le Spin parait déjà quelque peu daté.

IT Partners 2019 : Acer Spin 5 SP513

Cela ne dérangera probablement pas tout le monde et l’engin a d’autres atouts pour sortir du lot. Les bordures ont beau être assez importantes, la ligne générale reste sobre. L’écran IPS propose un FullHD très classique derrière une dalle en verre tactile capacitive malheureusement un peu brillante. On l’utilisera donc en mode tablette ou en mode classique avec tous les états habituels de ce type d’engin. Mode présentation ou tente suivant les besoins. A noter qu’un stylet actif est également compatible avec cet engin, il est livré par défaut avec le SP513.

IT Partners 2019 : Acer Spin 5 SP513

L’écran a tendance à s’obscurcir de manière assez rapide sur les côtés mais l’engin a malgré tout une image assez plaisante à l’oeil. Vive dans cette utilisation connectée au secteur, la luminosité est agréable et les couleurs sont assez flatteuses. On manque cependant de recul pour vraiment apprécier leur justesse.

IT Partners 2019 : Acer Spin 5 SP513

Le clavier est confortable avec une assez belle disposition. La frappe semble fluide et facile, l’engin n’a pas le mauvais point de s’affaisser trop en son centre et la lisibilité est bonne avec ou sans rétro éclairage. Le pavé tactile est très grand et profond. Facile à manipuler avec une glisse réactive et efficace. Tant qu’on est presque gêné de devoir partager son espace avec ce petit capteur biométrique d’empreintes intégré en haut à gauche. 

L’équipement des SP513 est complet avec des modèles équipés d’un Core i5-8265U avec 8 Go de mémoire vive DDR4 non évolutive et un SSD de 512 Go. Un second modèle sous Core i7-8565U avec le même équipement de mémoire et de stockage est également disponible. Le modèle en Core i5 baptisé SP513-53N-53FT est annoncé à 1199€ prix public. La version Core i7 SP513-53N-70J5 est proposée à 100€ de plus.

IT Partners 2019 : Acer Spin 5 SP513

La machine propose une belle connectique avec une sortie HDMI, un USB 3.1 Gen 1 Type-C  et deux USB 3.0 à gauche en plus du port d’alimentation jack d’Acer. A noter qu’il est possible d’alimenter la machine avec le port USB type-C et qu’un des deux ports USB Type-A permet de recharger un autre appareil même lorsque le 13.3″ est éteint mais branché sur secteur.

IT Partners 2019 : Acer Spin 5 SP513

A droite, on retrouve un port antivol, un bouton de démarrage glissé sur la tranche avec les boutons de volume pour une utilisation plus confortable en mode tablette. Un USB 2.0 Type-A, un port jack audio casque et micro et un lecteur de cartes SDXC.

La batterie est une 4670 mAh Li-Po de 3 cellules, elle offre 13 heures d’autonomie non détaillée à l’engin d’après Acer. Un assez joli score même si elle pousse le SP513 à 1.6 Kg sur la balance.

Pour  ce modèle, Acer n’a pas vraiment cherché à se renouveler. L’engin est une mise à jour Whiskey Lake du Spin 5 précédent. Quelques ajustements techniques ont été proposés mais dans l’ensemble il s’agit d’un design qui commence à se faire vieux. On peut présager un changement de version rapide d’ici quelques trimestres pour cette gamme et peut être quelques belles promotions sur celui-ci d’ici là.

IT Partners 2019 : Acer Spin 5 SP513 © MiniMachines.net. 2019

❌