Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Conseils d’experts : comment intégrer la fabrication additive métal dans votre entreprise ?

Par Mélanie R.

Alors que la fabrication additive métal gagne en maturité au fil des années, avec une croissance plus importante en comparaison aux procédés d’impression plastique, une question semble persister sur le marché : comment intégrer avec succès la fabrication additive métal […]

Cooke Optics’ new Anamorphic/i Full Frame 85mm Macro to be revealed at BSC Expo 2020

Par Denise Williams

Cooke Optics will be presenting the very latest lenses in its line-up, including the newest Anamorphic/i Full Frame 85mm Macro, on Stand 548 at BSC Expo, which takes place at Battersea Evolution, London, Friday 31st January to Saturday 1st February 2020. Both coatings of the Anamorphic/i Full Frame Plus prime lenses, Standard and SF (Special ...

The post Cooke Optics’ new Anamorphic/i Full Frame 85mm Macro to be revealed at BSC Expo 2020 appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

Valve : Left 4 Dead en réalité virtuelle n’est pas (encore) au programme

Par Pierrick LABBE
Left 4 Dead VR

Valve avance sur plusieurs jeux en réalité virtuelle et notamment le très attendu Half-Life : Alyx. Mais, pour ceux qui rêvaient d’une version réalité virtuelle de Left 4 Dead, ce ne serait pas au programme.

Si vous attendez avec impatience la suite de la série de jeux, notamment en réalité virtuelle, il va sans doute falloir encore s’armer de patience et d’une bonne dose d’espoir.

Left 4 Dead : l’espoir douché venu de Valve News Network

C’est Tyle McVicker, de Valve News Network qui avait balancé une petite bombe sur Twitter, en annonçant que Left 4 Dead VR était « réel » il y a plusieurs semaines. Cependant, depuis, il avait précisé que cela ne voulait pas dire qu’un projet était en cours, sinon qu’il avait bien évoqué à un moment. Ce démenti n’a pas vraiment suffi à calmer les fans et… les responsables. Alvin Wang Graylin, le président de HTC Vive China a ainsi publié des images récemment qui montrent notamment Left 4 Dead 3 comme l’un des jeux les plus attendus de l’année 2020 en réalité virtuelle, avec bien sûr Half –Life : Alyx.

Toutefois, il a lui aussi reconnu qu’il s’agissait alors de spéculations par rapport à des rumeurs qui circulaient sur les réseaux sociaux. Valve a directement précisé à IGN que le projet n’était pas en cours à l’heure actuelle, même si le concept aurait bien été étudié il y a plusieurs années. Les fans de Left 4 Dead peuvent se consoler par l’idée que le projet ne semble pas encore complètement enterré. Il faudra toutefois s’armer de beaucoup de patience.

Cet article Valve : Left 4 Dead en réalité virtuelle n’est pas (encore) au programme a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Apantac Will Showcase Modular Multi-Format Multiviewer: T# at The 2020 NAB Show

Par Andres Benetar

  As a leading designer and developer of high quality, cost-effective image signal processing equipment, Apantac LLC prides itself on providing users with flexible and innovative tech solutions for image processing, and signal extension and processing. In fact, last year, Apantac LLC added UHD outputs to its T# and Mi Multiviewers, which will come in ...

The post Apantac Will Showcase Modular Multi-Format Multiviewer: T# at The 2020 NAB Show appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

Développer un filament d’impression 3D standardisé à partir de plastiques recyclés

Par Mélanie R.

Au Danemark, un professeur de l’université d’Aarhus, Mogens Hinge, mène un projet de recherche qui vise à recycler les déchets plastiques en un filament d’impression 3D standardisé pour tout le marché. Baptisé “Development of filament for 3D printing based on […]

DxO One : l’appareil photo externe pour iPhone

Par Pierre Dandumont

Cette année, la FNAC a mis en solde un appareil intéressant : le DxO One. Il était proposé 100 € (loin des ~650€ du lancement en 2015) et offre des fonctions finalement intéressantes. Petite prise en main.

Le DxO One est un appareil photo (très) compact, qui se branche sur un iPhone en Lightning. Il intègre un capteur Sony de 20 mégapixels, équivalent à celui du Sony RX100 M3, un bon appareil compact. L’objectif fixe a une ouverture de 32 mm (équivalent 35 mm) et il film en 1080p. L’appareil n’a pas d’écran dans le senn classique du terme, mais un simple minuscule écran OLED monochrome qui permet vaguement de voir le cadrage et faire le point. Il dispose de son propre espace de stockage (une microSD de 8 Go fournie, incapable de dépasser 10 Mo/s) et fonctionne de façon indépendante.

L’appareil


Le port Lightning


Sur un iPhone SE

Le DxO One ressemble un peu aux appareils photo des téléphones du début des années 2000 mais il reste indépendant. La connexion à l’iPhone passe par un connecteur Lightning rétractable, et la charge (et la connexion à un Mac) par un connecteur microUSB femelle.

Je l’ai testé avec un iPhone SE, qui a un appareil photo nettement moins bon, mais je ne suis pas certain qu’il soit vraiment intéressant avec un iPhone moderne, bardé de capteurs et de possibilités de traitements. L’interface de l’application est assez complète, on peut cadrer, faire le point, gérer les photos déjà prises, etc. L’app’ offre pas mal de latitudes pour les réglages, comme un « vrai » appareil photo : ISO (jusqu’à 12 800), ouverture, vitesse, etc. L’appareil enregistre de trois façons : en JPEG, avec possibilité de copier le résultat dans la mémoire de l’iPhone, en RAW DNG – que macOS supporte depuis pas mal d’années – et en Super RAW, une fonction qui permet de combiner plusieurs photos.

L’interface


Quelques réglages

A l’usage, c’est assez efficace. Je ne suis pas un grand photographe, et l’iPhone me suffit généralement, mais cet article explique bien un des avantages : c’est assez ludique. L’appareil est vraiment petit et donc il rentre dans une poche de pantalon sans soucis. Si le meilleur appareil est celui qu’on a sur soi, il est même meilleur que l’iPhone, parce qu’il est plus petit, plus rapide, etc. J’ai un peu retrouvé les sensations de mon premier appareil numérique, un Sony U10 : très compact, sans viseur réellement utilisable.

En pratique, DxO, avant d’arrêter tout, a quand même proposé quelques options en plus au fil du temps, comme la possibilité de commander l’appareil en Wi-Fi. C’est assez objectivement peu efficace : il ne se connecte pas toujours à mon réseau Wi-Fi et le Wi-Fi Direct est tout sauf pratique avec un smartphone, mais ça a le mérite d’exister : plus besoin de connecter l’appareil pour viser, ce qui permet des cadrages atypiques.

Le DxO One souffre d’un temps d’enregistrement assez long en général, et je vous conseille tout de même de mettre une microSD moderne pour réduire un peu les temps d’enregistrement, même si ça reste un problème dès qu’on fait quelques photos rapidement.

La qualité d’image

Alors, la balance des blancs et la qualité des images est meilleure que celle de mon iPhone SE, mais ce n’est pas vraiment étonnant. Typiquement, l’iPhone dérive vers le vert/bleu dans ma tente photo, et pas le DxO One. Trois possibilités existent pour les images : le JPEG en sortie de boîtier, correct, le RAW en DNG, la conversion en JPEG (ou autre) par macOS et le développement RAW par le logiciel DxO. On peut déjà noter deux différences : le cadrage. La sortie de boîtier et le développement coupe légèrement l’image, avec des corrections liées à l’objectif – après tout, c’est un peu la marque de fabrique de DxO -, mais le développement RAW est visiblement meilleur, avec une correction plus poussée des défauts. Cette correction a un prix : ça prend beaucoup de temps. Le logiciels n’utilise que le CPU, et nécessite plusieurs dizaines de secondes sur un MacBook Pro 4 coeurs. La conversion Apple fait le boulot, mais sans plus : elle ne corrige pas en fonction de l’objectif, par exemple. En gros, si vous avez un catalogueur et que vous faites de la retouche, le RAW en DNG semble le meilleur choix, sauf si vous avez le temps de tout traiter avec le logiciel. Le reste du temps, le JPEG en sortie de boîtier est pas mal. La gestion du bruit, avec le traitement, est assez bonne et le développement offre un résultat plutpot bon pour la taille de l’appareil.

Le DNG ouvert par macOS


En sortie de boîtier


Corrigé par le logiciel


Le DNG


Le JPEG sortie de boîtier


Le JPEG corrigé


L’Ecosse, en DNG ouvert par macOS


Le même, corrigé (45 secondes sur un Core i7 4 coeurs)

Je n’ai pas tellement testé la possibilité de filmer : c’est du 1080p en H.264 propre, mais sans réglages et sans avantages particuliers.

Pour conclure, à 100 € (ou moins en occasion), il peut avoir de l’intérêt et offre des fonctions intéressantes. C’est loin d’être parfait et il y a des défauts qui peuvent vraiment gêner, mais comme appareil d’appoint pour un smartphone c’est finalement assez efficace.

La sortie de Iron Man VR sur le PlayStation VR est repoussée

Par Pierrick LABBE
Iron Man VR sortie

Mauvaise nouvelle pour ceux qui attendaient avec impatience l’opus Iron Man VR en réalité virtuelle. Tony Stark se fait attendre et la sortie est repoussée de plusieurs semaines.

A la base, le film développé par Camouflaj était prévu pour une sortie le 28 février. Cependant, l’entreprise vient d’annoncer un léger contretemps et une sortie sur PlayStation VR prévue  pour le 15 mai prochain.

In order to deliver on our vision and meet the high expectations of our amazing community, we’ve made the difficult decision to move Marvel’s Iron Man VR to a May 15, 2020 release. We truly appreciate your patience and understanding. You’ll be hearing from us again soon!

— Camouflaj (@Camouflaj) January 17, 2020

Iron Man, une expérience attendue en réalité virtuelle

Pourquoi ce retard dans la sortie de l’un des jeux les plus attendus par les fans de super-héros ? Selon l’explication de l’entreprise, ce retard est nécessaire pour « réussir à livrer notre vision du jeu et répondre aux très hautes attentes de la communauté ». Camouflaj promet aussi de redonner de nouvelles informations très rapidement. Pour ceux qui seraient passé à côté jusque-là, Iron Man VR est sans doute l’expérience la plus attendue sur le PlayStation VR en 2020 pour l’instant. L’objectif du jeu est de permettre aux joueurs de s’équiper comme le célèbre Avenger et de s’envoler dans les cieux avec la technologie de Star Industries.

L’histoire annoncée mettrait notamment aux prises Iron Man avec Ghost, l’adversaire de Ant-Man et the Wasp. On devrait d’ailleurs aussi avoir droit à des éléments sur la vie privée de Tony Stark. D’un point de vue technologique, le jeu s’annonce comme une véritable référence au niveau des contrôles en réalité virtuelle. Le résultat, selon les premiers tests, s’annonce particulièrement bluffant et immersif. Cela mérite la peine d’attendre un peu plus. Il faudra donc patienter jusqu’au mois de mai pour pouvoir l’essayer.

Cet article La sortie de Iron Man VR sur le PlayStation VR est repoussée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Exploring the art of the VJ pioneer: Nam June Paik @Tate Modern

Par Marco Savo

 

 

We couldn’t miss this retrospective exhibition about the father of Video Art and one of the main references in the history of art for Audiovisual experimentation.

More than 200 artworks ranging from TV screens, to robots, video walls and immersive installations. A must-go event meticulously curated by the Tate to give insight into the work of this game-changing artist and researcher.

The first thing that strikes in Paik’s work is his playfulness. No matter what device he uses, the outcome is always lighthearted and pervaded by a witty sense of humor.

  • Nam June Paik @Tate Modern

His personal relationship with technology has always featured curiosity and optimism. In TV Garden he creates a surreal immersive environment where TV screens and plants aesthetically coexist harmoniously, although weirdly.

His attitude shows a deep connection with Buddhist philosophy. TV Buddha clearly states this. With Buddha watching the TV and watching himself at the same time, he helps us to realise that our body merges with the nature in the same way it merges with technology. One is all and all is one.

  • TV Garden – Nam June Paik
  • TV Buddha – Nam June Paik

Paik embraces chaos and technology all together in his Zen driven artistic experimentation. In his Robots, wires, pins, knobs, every component is well exposed in his fascinating ironic mess. Paik’s playful approach intends to humanize technology bringing it closer to the people, easier to grasp and easier to intervene.

  • Robots

Paik manipulates analog technology not only for aesthetic purposes but also as a political act. His anarchist artistic experimentation counteracts the consumerism driven by the mass manipulation through the TV.

Audiovisual City top picks of Paik’s expo are undoubtedly the two spectacularly immersive installations: Video Wall and Sistine Chapel.

Video Wall is a mesmerizing live collage of multiple video feeds. It strongly communicates the instability of perception and lack of focus in the mass media world.

Our eyes restlessly bounce within the video space from one feed to the other. Only after thorough observation we realize each image is linked up with its surrounding revealing the artistic and rhythmic pattern of the artwork. Only going through these steps we manage to embrace the multiple inputs as one video totem.

Video Wall

The Sistine Chapel is a stunningly sumptuous Audiovisual feast. It’s a large-scale installation made by 40 video projectors exhibited in plain sight in the centre of the room as if they were musical instruments.

This baroque multi-projection is a pioneering experiment of video mapping. As it’s really hard to focus on the single video feeds, the viewer is lead to appreciate the overall immersive AVscape created by this chaotically symphonic orchestra.

  • Sistine Chapel

Artistic expression and technological experimentation bound together and filled with Nam June Paik’s refined sense of humor. Art that speaks to everyone that has ears and eyes for it!

 

The post Exploring the art of the VJ pioneer: Nam June Paik @Tate Modern appeared first on Audiovisualcity.

Leeds Trinity University chooses Quicklink TX for Yorkshire Voice

Par quicklink

Leeds Trinity University, a university renowned for teaching excellence in television and radio, have adopted the Quicklink TX to introduce guests into their Yorkshire Voice news show. The Yorkshire Voice is a local live news show produced by Journalism students at Leeds Trinity University which is broadcast live across the University’s social media platforms and ...

The post Leeds Trinity University chooses Quicklink TX for Yorkshire Voice appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

BMax B3 Plus, un Pentium Gold 5405U bien entouré

Par Pierre Lecourt

BMax est plus connu pour ses ordinateurs portables que pour ses MiniPC mais sa dernière machine en date, le BMax B3 Plus n’en est pas moins intéressant. L’engin propose un processeur Pentium Gold 5405U de sa gamme Whiskey Lake mobile. 

BMax B3 Plus

Une solution double coeurs et qui propose quatre threads cadencés à 2.3 GHz pour un TDP de 15 watts. Son circuit graphique intégré est un Intel UHD 610 cadencé de 300 à 950 MHz et sa mémoire cache monte à 2 Mo. Des spécifications qui ne font pas spécialement rêver mais qui offrent à ce BMax B3 Plus tout ce qu’il faut de réserve de performances pour un usage classique de MiniPC bureautique, web et multimédia.

BMax B3 Plus

Associé à cette base, on retrouve 8 Go de DDR4 sur deux canaux. Aucune mention spécifique de la présence d’un slot SoDIMM sur la fiche technique mais elle précise que l’engin pourra évoluer au dessus de ces gigaoctets de base de DDR4. Ceux-ci conviennent néanmoins assez bien aux ressources embarquées et passer à 16 Go de ram n’aurait probablement pas beaucoup de sens sur ce modèle. Le stockage est un 256 Go SSD sur port M.2 2280 donné comme compatible SATA et PCIe NVMe, le BMax B3 Plus propose également une baie 2.5″ SATA 3.0 pour ajouter un second disque ou SSD. 

BMax B3 Plus

La connectique est simple mais suffisante également, le BMax B3 Plus propose un Wifi5 et  du Bluetooth 5.0 ainsi qu’un connecteur Ethernet Gigabit, deux ports USB 2.0, deux USB 3.0 Type-A, un USB type-C avec prise en charge des données et d’un signal vidéo DisplayPort, une sortie vidéo HDMI et une autre au format MiniDisplayPort, une prise jack audio 3.5 mm et un lecteur de cartes MicroSDXC. La minimachine pourra afficher donc sur 3 écrans simultanément puisque la puce Pentium embarquée le permet. Le tout entre dans un châssis de 12.5 cm de large pour 11.2 cm de profondeur et 4.7 cm d’épaisseur pour un poids total de 450 grammes. L’engin est livré avec un support VESA pour s’accrocher derrière un écran facilement.

BMax B3 Plus

Point a signaler, le BMax B3 Plus embarque une petite paire d’enceintes stéréo en interne. Difficile de savoir exactement quelle sera leur qualité, je doute que cela soit excellent, mais l’engin se suffira à lui même pour diffuser de la musique ou autre.

Que dire de cette nouvelle minimachine ? Jusque là BMax nous a habitués à signer des portables tout à fait convaincants et la marque pourrait avoir choisi ici une solution du même ordre. A condition, bien sûr, de ne pas se tromper d’usage. Cet engin sera un excellent produit pour des utilisations classiques de bureautique ou de surf, il saura gérer des contenus multimédia et pourra prendre en charge des applications plus lourdes si on lui laisse le temps de les calculer. Impossible de compter sur cet engin pour des jeux récents évidemment.


Le BMax B3 Plus est proposé à 315.35€ chez Banggood

BMax B3 Plus, un Pentium Gold 5405U bien entouré © MiniMachines.net. 2020.

Xilam et Cube Creative finalisent leur rapprochement

Par Shadows

En juin dernier, nous annoncions que Xilam Animation, producteur et distributeur de contenus animés, entrait en négociations avec le studio Cube Creative en vue de racheter la majorité des parts de l’entité.

Xilam Animation annonce désormais avoir finalisé cette transaction, et possède donc 50,1% du capital et des droits de vote de Cube Creative.

Du côté de Xilam, cette acquisition permet au groupe de poursuivre sa croissance mais aussi de mettre la main sur une équipe dont le talent n’est plus à démontrer.
Nous en profitons pour republier le communiqué dévoilé lors de l’annonce des négociations, dans lequel

Xilam Animation (Code ISIN : FR0004034072, Mnémo : XIL), société indépendante de production et de distribution de programmes d’animation, annonce aujourd’hui entrer en négociations exclusives pour l’acquisition de 50,1% du capital et des droits de vote de CUBE CREATIVE, société française de production d’animation en images de synthèse et en 3D.

En ligne avec sa stratégie d’accélération des productions d’animation en 3D et images de synthèse, Xilam se dotera par cette opération d’une équipe de talents unique, experte sur ces technologies de pointe, au positionnement et à l’image de marque solidement ancrés dans le marché. Ce projet de rapprochement permettra à Xilam de poursuivre la croissance de ses livraisons de programmes d’animation et de l’accélérer à moyen-terme.

Marc du Pontavice, Président Directeur Général de Xilam, commente : « Ce premier projet d’acquisition s’inscrit pleinement dans notre plan de développement et renforcera notre avance stratégique grâce à un savoir-faire unique en images de synthèse. L’excellente réputation des équipes de Cube Creative s’est construite par leur créativité, leur adaptabilité et leur maîtrise parfaite des dernières technologies. Nous sommes impatients d’évoluer à leurs côtés pour contribuer à produire nos succès mondiaux de demain. »

Fondé en 2002 et basé à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), Cube Creative est un studio intégré de production de films d’animation en images de synthèse qui œuvre sur un nombre très varié de formats : court-métrages, vidéo-clips, spots publicitaires, films « grands formats » en relief, séries et longs métrages. Elle compte parmi ses clients des marques célèbres comme Cartier, Lu, Total, Kelloggs ou encore Skoll, des parcs d’attraction, mais aussi les grandes chaînes de télévision française. Cube Creative développe avec succès depuis quelques années des productions propriétaires telles que les séries Athleticus (diffusée sur Arte), Kaeloo (sur Canal+, Teletoon+, C8), ou encore Tangranimo (en cours pour France télévisions) et Pfffirates (en cours pour TF1). Elle dispose par ailleurs de nombreux projets de qualité en développement.

L’opération, dont le paiement est prévu en numéraire, sera réalisée sur le modèle entrepreneurial, privilégié par Xilam Animation. Les fondateurs dirigeants détiendront post-opération 49,9% du capital et demeureront totalement opérationnels. En s’associant à Xilam, Cube Creative, dont le chiffre d’affaires moyen sur les trois derniers exercices est d’environ 5 M€, bénéficiera de la réputation éditoriale comme de la puissance commerciale de Xilam en France et à l’international, de son accès privilégié aux plateformes numériques, ainsi que de son savoir-faire en matière de marketing online.

Xilam et Cube Creative entendent conclure cette opération avant la fin de l’année pour une pleine intégration dans les comptes de Xilam en 2020.

Lionel Fages, cofondateur de Cube Creative, conclut : « Au moment où les équipes de Cube Creative s’apprêtent à réussir leur pari en ajoutant au métier de prestataire haut de gamme celui orienté autour de la création d’IP et de la production déléguée, nous sommes fiers et enthousiastes de rejoindre le groupe Xilam Animation qui nous apportera sa forte expertise tant éditoriale que commerciale du marché mondial. Nos équipes et talents seront très complémentaires et nos savoir-faire rassemblés permettront au groupe d’être encore plus innovant dans la production et de franchir ensemble de nouveaux caps. »

L’article Xilam et Cube Creative finalisent leur rapprochement est apparu en premier sur 3DVF.

Coiffure, un nouveau plugin Maya pour accélérer votre workflow

Par Shadows

Florian Croquet nous dévoile sa dernière création : Coiffure, un outil Maya qui comme son nom l’indique se concentre sur le grooming. Plus précisément, ce plugin vous permettra de créer du hair temps réel plus facilement et rapidement. Comme l’explique le créateur, Coiffure simplifie le workflow XGen pour la création d’assets de jeux vidéo.

Outre l’aperçu vidéo ci-dessous, une série de tutoriels a été mise en ligne sur Youtube.

Payant, l’outil est disponible sur Gumroad sous forme de licence perpétuelle ou avec souscription, au choix.

L’article Coiffure, un nouveau plugin Maya pour accélérer votre workflow est apparu en premier sur 3DVF.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @modulight_⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Immersive...




⁣⁣
⁣#repost @modulight_⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Immersive installation for Maze of Decision.⁣
⁣⁣
⁣The maze designed to give an experience of making decision in the maze of life. Each room has a situation and each door has different option to find the way out.⁣
⁣⁣
⁣Because every decision will bring a new story. ⁣
⁣#amazeofdecision #youDecide #modulight #artwork #artinspiration #visualart #millumin #lightinstallation #humanexperience #artinstallation
https://www.instagram.com/p/B7bb2SyJfdr/?igshid=1p0dl3hl50ism

Final Fantasy VII Remake : un mode VR dévoilé par l’OST

Par Bastien L
final fantasy VII remake

Le jeu Final Fantasy VII Remake sur PS4 pourrait comporter un mode en réalité virtuelle pour le PSVR. C’est ce que semble révéler la tracklist en fuite de la bande originale…

Début janvier 2020, une démo du jeu Final Fantasy VII Remake était en fuite sur le web. En fouillant dans les données de cette démo, des dataminers ont découvert ce qui semble être la bande originale du jeu.

La liste des pistes fait référence aux différentes sections de la démo. Cependant, de manière totalement inattendue, la dernière piste porte le titre de ” VR Menu “.

Selon toute vraisemblance, cette piste est celle que nous pourrons entendre dans le menu du mode VR. Or, Square Enix n’a jamais évoqué de mode VR pour le remake de ce jeu cultissime…

Final Fantasy VII Remake entièrement jouable sur PSVR ?

The Final Fantasy VII Remake Demo Music Soundtrack tracklist are as follows in case any is wondering. pic.twitter.com/jQcZRhApog

— PKRadiance (@SuperJamaalrio) 13 janvier 2020

Il est cependant peu probable que le jeu soit entièrement jouable sur le PSVR, comme ce fut le cas pour Resident Evil 7 par exemple. Pour cause, tout d’abord, FF7 se joue à la troisième personne et ne se prête donc pas vraiment à une expérience en VR.

De plus, ce remake pousse déjà la PS4 dans ses derniers retranchements. Une version en réalité virtuelle serait bien trop gourmande en ressources pour cette console en fin de vie.

Néanmoins, il est fort possible que Square Enix ait créé du contenu PSVR pour Final Fantasy VII Remake. Le studio avait déjà créé un jeu original basé sur Final Fantasy XV, intitulé Monsters of the Deep. Il s’agissait d’un jeu de pêche en VR prenant place dans l’univers de FFXV.

De même, le jeu Kingdom Hearts 3 était accompagné d’une expérience VR proposant de revisiter les moments les plus marquants de la saga en réalité virtuelle. On peut donc s’attendre à ce que le mode VR de Final Fantasy VII Remake propose des mini jeux ou l’immersion dans les scènes cultes de ce RPG de légende…

Cet article Final Fantasy VII Remake : un mode VR dévoilé par l’OST a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Datapath lance le Fx4-HDR en 4K 60Hz

Par LeCollagiste
Fx4-HDR

En février prochain sortira la dernière bestiole de Datapath de la gamme de processeur vidéo de la série x, le nouveau Fx4-HDR. Le Datapath Fx4-HDR offre un HDR 10 bits avec une définition d’affichage de 4k 60Hz et une prise en charge de l’audio, du HDMI 2.0 et 1.4, compatible HDCP 2.2.

Mise à jour également de l’outil de conception multi-écrans du Wall Designer de Datapath. Pas encore de prix annoncé.

Fx4-HDR
Fx4-HDR
Fx4-HDR
Fx4-HDR

Datapath lance le Fx4-HDR en 4K 60Hz est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

Three Decades Of Steady Xytech Leadership In Dynamically Shifting Broadcast & Media Industry

Par Andres Benetar

Xytech is an age of linear editing, celluloid film and archaic operating systems precede a modern era of automated scheduling, seamless facility management, and artificial intelligence. Reagan, Thatcher and the Soviet Union were in the headlines. Rain Man, Die Hard and Coming to America were on the silver screen. Cable television served up just 36 ...

The post Three Decades Of Steady Xytech Leadership In Dynamically Shifting Broadcast & Media Industry appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

Duplitech Turns To Xytech’s MediaPulse To Streamline Asset Management

Par Andres Benetar

  The company Duplitech selected Xytech’s facilities management software for its robust enterprise-level feature set for remastering classic films.     Three years ago, media service company Duplitech launched its 4K Film Services Department. The new department’s focus centers primarily on remastering classic movies recorded on film from the 1940s to the 2000s for home ...

The post Duplitech Turns To Xytech’s MediaPulse To Streamline Asset Management appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

Comrex ACCESS NX Rack Is Now Shipping

Par Andres Benetar

  Since it was released in 2005, the Comrex ACCESS Rackmount has become an industry standard. Now, anyone attending the 2020 NAB Show in Las Vegas can see that it’s been updated to incorporate the technical advances from the last decade. ​ACCESS NX Rack​ includes AES3 or analog audio I/O, along with AES67 compatibility. AES67 ...

The post Comrex ACCESS NX Rack Is Now Shipping appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

❌