Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Le Wi-Fi 11g « 108 » et les Mac

Il y a un moment, j’ai récupéré au boulot un vieux point d’accès Wi-Fi annoncé comme compatible « 108 Mb/s ». Je me suis donc posé la question : mais c’est quoi ?

Il s’agit donc du mode Super G de chez Atheros, qui permet en théorie d’atteindre 108 Mb/s au lieu de 54 Mb/s en Wi-Fi (802.11g). C’est un mode propriétaire qui nécessite plusieurs choses et qui peut poser des soucis de compatibilité et d’interopérabilité, attention. La technologie se base sur de la compression, du burst (envoyer plus de données dans le même temps) et visiblement du MIMO, comme – plus tard – le 802.11n.

Je me suis d’abord intéressé au fonctionnement sur Mac. Parce que oui, c’est (plus ou moins) possible. Apple ne supporte pas la technologie, et de toute façon la majorité des Mac se base sur des cartes à base de contrôleur Broadcom, les cartes AirPort en Atheros restent rares. Il faut commencer par le matériel : il faut évidemment un point d’accès compatible, doté d’une puce Atheros. Il en existe pas mal, le modèle le plus souvent mis en avant est le D-Link DI-624.

Le routeur 108 de D-Link

Ensuite, il faut une carte Wi-Fi. Ca existe en PCI (pour les Mac de bureau) ou en CardBus (pour les PowerBook). Je me suis procuré une carte Netgear (WG511T) compatible. On trouve une liste , une autre (attention, il faut une carte qui utilise le pilote OrangeWare). Bien évidemment, il faut surtout un pilote.

Ma carte, compatible 108

C’est là que c’est un peu compliqué. Une société (OrangeWare) a développé un pilote pour Mac OS X qui permettait d’utiliser des cartes PCI et CardBus. Mais la société n’existe plus (le site a été coupé en juin 2011) et le pilote était payant. J’aurais bien payé les 15 $ pour tester… mais c’est impossible. Du coup, c’est un peu compliqué de tester : le pilote fonctionne pendant 10 minutes avant de se couper et le seul moyen de se connecter ensuite est de redémarrer.

L’interface


Il y a une option Super G


La connexion


Tiger voir une carte réseau



Impossible d’enregistrer


Version d’essai

J’ai cherché un peu comment essayer de l’enregistrer en trichant, mais je n’ai rien trouvé. je sais que ce n’est pas la solution idéale mais en même temps, la société est morte…

Pas très concluant

Du coup, pour tester, j’ai configuré le point d’accès, installé la carte, sorti un PowerBook G4 avec du CardBus (sous Mac OS X Tiger) et testé. Et ce n’est pas très concluant. En mode 11g classique, je peux télécharger à environ ~470 ko/s (un petit 3,7 Mb/s, c’est assez pitoyable). En mode Super G, ça monte vaguement à ~550 ko/s (4,4 Mb/s). Dans les deux cas, c’est assez pitoyable, et assez loin des valeurs théoriques. En Wi-Fi, on peut espérer entre un tiers et la moitié des valeurs théoriques (donc entre 20 et 25 Mb/s en pratique) mais là, on en est très loin. Et le mode Super G, selon Atheros, permet d’atteindre 40 à 60 Mb/s en pratique (ce qui me semble très optimiste). Je ne sais pas si ça vient de la carte, du point d’accès, du Mac ou des pilotes, mais c’est assez pitoyable, même s’il y a bien un petit gain. J’essayerais un jour de tester avec un PC portable pour vérifier, mais ça reste assez moyen.

Sans Super G


Avec Super G

Du coup, je vous conseille quand même de rester sur du vrai AiPort, surtout qu’il est parfaitement possible d’ajouter une carte Wi-Fi en 11g (AirPort Extrême) en CardBus, il existe des compatibles, celles dotées d’une puce Broadcom. Et même du 11n si vous êtes motivés.

❌