Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Mesurer la fréquence cardiaque avec des écouteurs et une Apple Watch

Récemment, je me suis (re)penché sur la santé, et j’ai ressorti des écouteurs un peu spéciaux : les Jabra Pulse Sport. Ils intègrent un capteur de fréquence cardiaque, avec un protocole de communication assez standard. Et ils sont utilisables avec l’Apple Watch.

Alors, je l’avais indiqué dans un vieil article, je m’en suis rendu compte en écrivant cet article, mais les écouteurs fonctionnent nativement avec l’Apple Watch. Si vous avez la montre d’Apple, vous avez peut-être déjà vu Appareils de santé dans les appareils Bluetooth. En fait, les appareils Bluetooth LE qui suivent le standard (un profil spécifique) peuvent apparaître à cet endroit, et c’est le cas des écouteurs de Jabra.


Une des oreillettes contient un capteur de fréquence cardiaque

Une fois les écouteurs allumés, il n’y a pas besoin de passer en mode appairage, c’est du Bluetooth LE en broadcast. La montre devrait donc voir directement les écouteurs comme un appareil de santé, et se connecter. Dans les écouteurs, il y a un truc pratique : ils parlent. Une fois connectés, ils remplacent le capteur de l’Apple Watch, ce qui permet des choses intéressantes. Premièrement, une lecture continue de la fréquence cardiaque, ce que ne permet pas le capteur d’origine. Pour ceux qui font du sport, la mesure est donc plus précise et plus fiable dans le temps. Attention, il faut tout de même jumeler les écouteurs pour la partie audio.

Connecté


Et il lit la fréquence

Ensuite, un truc amusant : on peut mesurer la fréquence cardiaque sans avoir la montre au poignet. Comme l’application de la montre passe par les écouteurs, ça fonctionne tout de même.

La fréquence, sans la montre au poignet


Xiaomi Amazfit GTS : deux semaines d’autonomie (maj)

Mise à jour : La Amazfit GTS est disponible à 109.64€ chez Amazon aujourd’hui. Elle est revenu à 129.99€.

Si Apple n’est pas le premier à avoir proposé une montre au format rectangulaire loin de là, il faut être de très mauvaise foi pour ne pas voir la très claire inspiration de cette Amazfit GTS. Cadran métallique arrondi qui enserre un verre aux bords eux même recourbés, un unique bouton en forme de molette… les deux montres sont très proches en terme de design.

2019-09-05 12_07_38-minimachines.net

Evidemment, il ne s’agira pas du même écosystème. La Amazfit GTS profitera d’une énième déclinaison du très bon système maison de Huami/Xiaomi pour présenter à l’écran ses données. Cela limitera les fonctions puisque ce système n’a pas de magasin d’applications mais cela apportera également un sacré bonus. En contrôlant tous les paramètres de sa montre et en la limitant à des fonctions contrôlées, la marque annonce deux semaines d’autonomie.

2019-09-05 12_05_28-minimachines.net

Deux semaines entre chaque recharge avec une simple batterie 220 mAh et des dimensions très retenues, c’est un des points clé des nouvelles offres de la marque. La montre ne pèse que 24.8 grammes pour 9.4 mm d’épaisseur. Comme la Amazfit GTR, la nouvelle venue pourra donc se passer de la fastidieuse recharge journalière et évitera le problème d’un oubli de cette opération. Pas de miracle, pour obtenir cette autonomie record avec si peu de batterie, il faut désactiver certaines fonctions.

2019-09-05 12_07_58-minimachines.net

La montre embarque, par exemple, une fonction GPS assez gourmande. L’activer pour un session de vélo ou une randonnée de quelques heures n’entamera pas trop l’autonomie de l’ensemble. Le laisser activer en permanence aura, par contre, un autre impact sur la vie de la Amazfit GTS. On passera alors de 14 jours à… 25 heures entre chaque recharge. Si on peut évidemment douter de l’intérêt de se positionner précisément pendant 25 heures d’affilée,1 on retombe dans une autonomie plus conventionnelle.

2019-09-05 12_08_21-minimachines.net

Bracelet amovibles et châssis en métal anodisé

La partie logicielle proposera un ensemble de services très complet, outre le GPS cité ci-dessus, la Amazfit GTS offrira un suivi du rythme cardiaque avec un capteur de pulsation. Elle embarquera également une puce NFC2 et un module Bluetooth 5 LE. 

2019-09-05 12_05_39-minimachines.net

Le boitier est évidemment étanche avec une garantie jusqu’à 5 ATM. Ce qui vous laissera le loisir de prendre une douche, faire la vaisselle ou même nager en eaux profondes jusqu’à 50 mètres sans soucis.

2019-09-05 12_08_09-minimachines.net

Les fonctions classiques des Amazfit devraient toutes être au rendez-vous avec un écran 1.65″ 348 x 442  pixels AMOLED qui proposera 341 points par pouces. Un écran qui affichera l’heure, vous notifiera de vos divers messages et applications. Proposera un suivi de vos pas et de vos calories brûlées mais également des fonctions de suivi sportif (12 sports listés allant de la marche au vélo en passant par la natation, la randonnée ou la course). La montre est pour le moment en précommande en Chine, elle devrait y débarquer pour 899 Yuans soit environ 120€. 

Retrouvez le meilleur prix de la Amazfit GTS Sur Mistermatos

Xiaomi Amazfit GTS : deux semaines d’autonomie (maj) © MiniMachines.net. 2020.

Prise en main du support Apple Watch d’Apple

Pendant les soldes, Orange avait mis la station de charge magnétique pour Apple Watch à 30 €, au lieu de 80 €. A ce prix là, ça devient intéressant, vu qu’elle intègre un chargeur qui vaut 35 € seul.

Bonne nouvelle, j’ai reçu la seconde version, plus adaptée aux montres récentes (MU9F2ZM/A). Comme souvent avec Apple, l’emballage est bien fait et c’est limite une expérience de l’ouvrir. Ca ne sert strictement à rien, mais c’est satisfaisant.

D’un point de vue physique, c’est assez lourd, et la possibilité de faire basculer le palet de charge est plutôt une bonne idée. On peut facilement charger une montre avec un bracelet ouvert à plat, et le relever pour placer une Watch avec un bracelet fermé (type milanais) ou en mode table de nuit. Le câble est amovible, en Lightning (1 mètre) mais il n’y a pas de chargeur dans la boîte (dommage).

Une prise Lightning


A plat


Relevé

Jusqu’à maintenant, j’utilisais deux produits : un support Elago pas très cher et un support Belkin, vendu vers 20 € (parfois 10 ou 12 € en promotion). Par rapport aux deux, on gagne déjà une chose : il ne faut pas enrouler le chargeur d’origine dans le boîtier. Le Elago est assez basique, et j’utilisais plutôt ma première Apple Watch comme réveil dessus, sans bracelet, sinon ce n’est pas totalement stable. Le Belkin est assez proche du Apple, mais un peu léger, même avec le câble de charge dedans. Il tient moins bien sur la table. Après, dans l’absolu, il fait à peu près la même chose pour bien moins cher.

L’Elago, basique


Le Belkin, proche dans la conception, mais qui nécessite un chargeur

Il n’y a pas grand chose d’autre à dire, c’est un support joli, bien fini et pratique avec son câble amovible, mais un peu cher en temps normal. Et évidemment, il ne charge ni un iPhone ni un boîtier d’AirPods.

Pinkman.tv dévoile une bande-annonce dans la lignée de Love, Death and Robots pour Watch Dogs : Legion

Par : Shadows

Si la conférence Ubisoft Forward n’a pas été l’occasion pour le groupe d’évoquer ses troubles internes, le studio a fait plusieurs annonces durant la soirée. Une cinématique pour le jeu Watch Dog : Legion a été dévoilée.

Si le style vous évoque l’épisode Le Témoin de la série Love, Death and Robots, ce n’est pas un hasard : le même studio Pinkman.tv en est à l’origine, avec Alberto Mielgo à la réalisation dans les deux cas. Notez également qu’Alberto Mielgo et son équipe de Pinkman.tv avaient déjà travaillé sur la préproduction de Spider-Man : New Generation, avec là encore une filiation graphique assez nette.

Pour cette cinématique, l’équipe était composée entre autres Pablo Vasquez (lighting artist connu des adeptes de Blender pour avoir créé la série Caminandes), de Lara Cores au compositing, ou encore de la concept/visdev artist Yun Ling.
Au niveau technique, Pablo Vasquez précise que « les logiciels utilisés étaient secondaires », chaque artiste ayant utilisé ses outils favoris (Blender, Maya, Cycles, Arnold…) afin d’obtenir le meilleur résultat possible.

L’article Pinkman.tv dévoile une bande-annonce dans la lignée de Love, Death and Robots pour Watch Dogs : Legion est apparu en premier sur 3DVF.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @mpstudio3d⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Just teasing...




⁣⁣
⁣#repost @mpstudio3d⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Just teasing you with a short #flashback of some of our shows from Festival of Lights Berlin 2019⁣
⁣#mpstudio #3dmapping #projectionmapping #videomapping #art #3dart #lightfestival #festivaloflights #cinema4d #c4d #octane #ae #adobe #aftereffects #motiondesign #event #best #digitalart #instaart #mappingprojection #3drender #millumin #watchout #catlover #artoftheday #festival #contemporaryart (at Berlin, Germany)
https://www.instagram.com/p/CA-CqahgTNp/?igshid=1obkbxg21dgpw

Suivre son sommeil avec l’iPhone ou l’Apple Watch

La semaine dernière, je parlais du suivi du sommeil avec les produits Withings. Mais il existe d’autres méthodes, différentes, si vous avez des produits Apple.

La première est intégrée à l’iPhone depuis iOS 13. Dans l’application Horloge, vous pouvez définir le temps de sommeil. Il faut aller dans Coucher et définir l’heure de début et l’heure de fin, avec un rappel 15 minutes avant l’heure programmée (c’est réglable) et la possibilité d’ajouter les données dans Santé.


Les options


Les infos sommaires, mais “justes”

Le résultat est évidemment assez basique dans Santé. Il calcule l’heure de début au moment ou vous posez le téléphone (en gros) et l’heure de réveil programmée. Je suppose que si vous rajoutez quelques minutes de rab’ de sommeil, il les ajoute, mais c’est tout (en général, je me lève avec mon réveil). Vous avez donc uniquement le temps au lit, sans détails et c’est assez logique. Si vous prenez le temps de bien le régler, ça permet juste d’avoir une idée du temps de sommeil… comme si vous le notiez sur un papier.

L’autre solution, c’est Sleep++ (gratuit, avec un peu de pub, qu’on peut couper pour 2,29 €). Cette application peut écrire dans Santé, et utilise l’Apple Watch. Le principal défaut, c’est évidemment ça : il faut dormir avec la montre. En dehors du fait que ça nécessite une gymnastique pour la recharge (ou deux Apple Watch), c’est aussi le risque de casser la montre, si vous la perdez la nuit ou si vous la frappez contre un mur, une table de nuit, etc. L’application est complète, on peut laisser son fonctionnement en automatique, et le passage par Santé est optionnel, comme toujours.

Sleep++


Les options


Encore

Petite comparaison

Pendant une semaine, j’ai utilisé le capteur, j’ai dormi avec l’Apple Watch et j’ai utilisé l’iPhone comme réveil. Le résultat est… intéressant.

Du 10 au 11 : 9h12 au lit pour le capteur, 8h12 pour la montre. La montre commence à enregistrer le sommeil plus tard, mais le réveil plus tôt. En fait, plus exactement, le capteur détecte que j’étais endormi pendant 15 minutes après avoir été éveillé 45 minutes et ajoute donc le tout au temps de “sommeil” (et ce n’est pas le cas).
Du 11 au 12 : 10h35 pour la montre, 8h59 pour le capteur. Les deux se trompent. La montre a mesuré que j’étais endormi devant une série (beaucoup trop tôt), le capteur a mesuré une zone endormie alors que j’étais éveillé, mais en train de lire.
Du 12 au 13 : 7h39 pour la montre, 7h11 pour le capteur. C’est globalement juste.
Du 13 au 14 : 12h17 pour la montre, 8h46 pour le capteur. Faux dans les deux cas pour les raisons évoquées plus haut.
Du 14 au 15 : 10h56 (montre) et 9h11 (capteur).
Du 15 au 16 : 12h59 (montre) et 9h24 (capteur).
Du 16 au 17 : 11h16 (montre) et 8h58 (capteur).

Les infos brutes sont un peu compliquées

En fait, sur le temps de sommeil, c’est paradoxalement la solution basique qui offre le meilleur résultat. La montre mesure du sommeil quand je suis devant mon téléviseur en train de regarder des séries ou des films, le capteur mesure du sommeil quand je suis éveillé en train de lire ou sur l’iPad. Ce point n’est pas nécessairement gênant, en réalité. Dans mon cas, les jours ou je télétravaille (tous pour le moment…) peuvent être faussé parce que je lis un peu le matin. Mais quand je dois aller travailler, je ne reste pas au lit à lire pendant 30 minutes le matin, donc les mesures sont bonnes. Je n’ai pas vérifié si les appareils mesurent correctement les moments ou je suis réellement réveillé au milieu de la nuit, c’est un peu compliqué à lire dans Santé pour comparer.

Le test a tout de même permis de vérifier que les valeurs mesurées par le capteur Withings pour la fréquence cardiaque la nuit sont « bonnes ». En tout cas, plus exactement, elles sont cohérentes avec celles mesurées par la montre.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @mpstudio3d⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Just teasing...




⁣⁣
⁣#repost @mpstudio3d⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Just teasing you with a short #flashback of some of our shows from Festival of Lights Berlin 2019⁣
⁣#mpstudio #3dmapping #projectionmapping #videomapping #art #3dart #lightfestival #festivaloflights #cinema4d #c4d #octane #ae #adobe #aftereffects #motiondesign #event #best #digitalart #instaart #mappingprojection #3drender #millumin #watchout #catlover #artoftheday #festival #contemporaryart (at Berlin, Germany)
https://www.instagram.com/p/B78Rz7ypP14/?igshid=obv9w8nwvbxs

❌