Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Xiaomi Amazfit GTS : deux semaines d’autonomie

Par Pierre Lecourt

Mise à jour rapide : La disponibilité en stock est prévue pour le mois d’Octobre chez les revendeurs.

Si Apple n’est pas le premier à avoir proposé une montre au format rectangulaire loin de là, il faut être de très mauvaise foi pour ne pas voir la très claire inspiration de cette Amazfit GTS. Cadran métallique arrondi qui enserre un verre aux bords eux même recourbés, un unique bouton en forme de molette… les deux montres sont très proches en terme de design.

2019-09-05 12_07_38-minimachines.net

Evidemment, il ne s’agira pas du même écosystème. La Amazfit GTS profitera d’une énième déclinaison du très bon système maison de Huami/Xiaomi pour présenter à l’écran ses données. Cela limitera les fonctions puisque ce système n’a pas de magasin d’applications mais cela apportera également un sacré bonus. En contrôlant tous les paramètres de sa montre et en la limitant à des fonctions contrôlées, la marque annonce deux semaines d’autonomie.

2019-09-05 12_05_28-minimachines.net

Deux semaines entre chaque recharge avec une simple batterie 220 mAh et des dimensions très retenues, c’est un des points clé des nouvelles offres de la marque. La montre ne pèse que 24.8 grammes pour 9.4 mm d’épaisseur. Comme la Amazfit GTR, la nouvelle venue pourra donc se passer de la fastidieuse recharge journalière et évitera le problème d’un oubli de cette opération. Pas de miracle, pour obtenir cette autonomie record avec si peu de batterie, il faut désactiver certaines fonctions.

2019-09-05 12_07_58-minimachines.net

La montre embarque, par exemple, une fonction GPS assez gourmande. L’activer pour un session de vélo ou une randonnée de quelques heures n’entamera pas trop l’autonomie de l’ensemble. Le laisser activer en permanence aura, par contre, un autre impact sur la vie de la Amazfit GTS. On passera alors de 14 jours à… 25 heures entre chaque recharge. Si on peut évidemment douter de l’intérêt de se positionner précisément pendant 25 heures d’affilée,1 on retombe dans une autonomie plus conventionnelle.

2019-09-05 12_08_21-minimachines.net

Bracelet amovibles et châssis en métal anodisé

La partie logicielle proposera un ensemble de services très complet, outre le GPS cité ci-dessus, la Amazfit GTS offrira un suivi du rythme cardiaque avec un capteur de pulsation. Elle embarquera également une puce NFC2 et un module Bluetooth 5 LE. 

2019-09-05 12_05_39-minimachines.net

Le boitier est évidemment étanche avec une garantie jusqu’à 5 ATM. Ce qui vous laissera le loisir de prendre une douche, faire la vaisselle ou même nager en eaux profondes jusqu’à 50 mètres sans soucis.

2019-09-05 12_08_09-minimachines.net

Les fonctions classiques des Amazfit devraient toutes être au rendez-vous avec un écran 1.65″ 348 x 442  pixels AMOLED qui proposera 341 points par pouces. Un écran qui affichera l’heure, vous notifiera de vos divers messages et applications. Proposera un suivi de vos pas et de vos calories brûlées mais également des fonctions de suivi sportif (12 sports listés allant de la marche au vélo en passant par la natation, la randonnée ou la course). La montre est pour le moment en précommande en Chine, elle devrait y débarquer pour 899 Yuans soit environ 120€. 

Xiaomi Amazfit GTS : deux semaines d’autonomie © MiniMachines.net. 2019

Le chargeur de l’Apple Watch Edition

Par Pierre Dandumont

J’en avais déjà parlé, mais je suis tombé sur la page FCC : l’Apple Watch Edition de première génération, en or, était livrée avec un chargeur assez spécial, le A1647.

Les photos de la FCC montrent bien que le chargeur est en fait une boîte qui contient un chargeur. Il se branche au secteur avec une prise Lightning femelle, ce qui est plutôt inhabituel pour les chargeurs Apple. Dans les autres versions de la montre, on a soit un chargeur classique avec sa prise USB, soit éventuellement le chargeur un peu plus haut de gamme, avec les modèles Edition en céramique. Les boîtes fournies avec les versions aciers, elles, ne chargent donc pas les montres. Ce modèle est évidemment très rare : Apple n’a a priori pas vendu des millions de montres en or.

Le boîtier


On voit bien le chargeur


Et ici la prise Lightning


Ouvert, il y a de l’électronique

Les deux photos suivantes viennent d’une vente d’une Apple Watch Edition (rare) au Japon, pour environ 2 000 €.

Une version propre


C’est joli

Dejero Keeps IRONMAN Australia Connected in Challenging Conditions

Par Caroline Shawley

  Dejero EnGo mobile transmitter helps IRONMAN Australia’s 2019 production crew overcome difficult terrain, event logistics, and network challenges   Waterloo, Ontario, August 13, 2019 – Dejero, an innovator in cloud-managed solutions that provide Emmy® award winning video transport and Internet connectivity while mobile or in remote locations, recently provided five HEVC capable EnGo mobile ...

Le numéro de série en lorem ipsum de l’Apple Watch Serie 2

Par Pierre Dandumont

De temps en temps, Apple utilise des prototypes pour effectuer la validation de la FCC. Et cette Apple Watch Serie 2 coche pas mal de cases. Elle possède en effet un logo bizarre sur l’arrière et un numéro de série en lorem ipsum, ce qui est plutôt inhabituel.

Sur les montres sorties, le numéro de série ne se trouve plus sous le cadran, et l’ordre est différent. On le voir d’ailleurs bien aussi avec les versions céramiques : l’ordre n’est pas le même que sur une montre du commerce, et les versions finales n’indique pas « 1250 Ceramic ».

Le logo bizarre, le numéro de série en lorem ipsum



Switch Media Launches Sophisticated Encoding Tool Watcha for its Powerful MediaHQ Product Suite

Par Jump

Switch Media, a world leader in online video technology has launched Watcha, a key new feature for its product suite, MediaHQ, which was unveiled at NAB this year. The Watcha tool provides broadcasters and content owners with a solution that automatically highlights and reports issues during the encoding process. It was designed to answer the ...

Les chargeurs d’Apple Watch pour les Apple Store

Par Pierre Dandumont

Je parlais du support pour Apple Watch la semaine dernière, mais faire un tour sur le site de la FCC permet aussi de découvrir quelques trucs plus étonnants. Comme les chargeurs pour Apple Watch utilisés dans les Apple Store.

Apple, comme tout le monde, doit faire valider certains produits par la FCC, même s’ils ne sont utilisés qu’en interne dans les Apple Store (et peut-être chez les revendeurs agréés). Et les chargeurs d’Apple Watch, qui fonctionnent par induction, n’échappent pas à la règle. Apple en a plusieurs : rien que sur 2016, la marque a fait certifier cinq chargeurs Apple Watch, dont trois ne se retrouvent que dans les Apple Store.

Je commence par le A1626 et le A1667. Le premier est un support comprenant une boucle et un chargeur d’Apple Watch. La montre se place autour de la boucle et l’ensemble se fixe sur les tables dans les Apple Store. Le second un chargeur couplé à un système qui permet de bloquer la prise USB pour éviter le vol, rien de bien transcendant.

Le A1626 en action


Le A1626


Le A1626


Le A1667

Le troisième est plus intéressant : il permet de charger plusieurs montres. Le A1668 avait été vu lors de la présentation de l’Apple Watch. Il s’agit d’une énorme boîte qui stocke 10 montres avec 10 chargeurs. Elle se recharge en MagSafe 2 et en interne, elle comprend 10 chargeurs A1667 reliés à une carte dotées de 10 ports USB. Apple se sert (se servait ?) de cette boîte pour présenter les montres.

Le produit lors de la présentation en 2015



Chaque emplacement a son chargeur


En interne, plusieurs chargeurs


La carte dotée de 10 prises USB


Il faut bien ranger

Le support pour Apple Watch des Apple Store

Par Pierre Dandumont

Il y a un moment, j’avais fait un post sur un truc que j’ai chez moi : le support de charge utilisé en Apple Store pour les Apple Watch. Et en cherchant un truc sur le site de la FCC, je suis tombé sur la certification de l’appareil, qui donne quelques informations que j’avais raté.

Premièrement, il existe deux variantes du support lui-même : le A1622 et le A1623. Le A1623 (que je possède) est fixe. De plus, il n’a pas de fond en plastique. Le A1622 possède les mêmes fonctions, mais avec un fond en plastique (comme les anciens Apple TV ou les vieux boîtiers Time Capsule) et une batterie supplémentaire.

Le boîtier


L’arrière de la version portable


L’arrière de la version classique


Les batteries

La lettre à la FCC explique les modifications effectuées sur l’iPad mini 2 intégré. Apple a supprimé les caméras, les haut-parleurs, le microphone, le bouton de volume et le bouton lock. L’écran n’a pas la même protection (c’est du plastique) et les antennes Wi-Fi et Bluetooth sont différentes. Une carte dédiée aux fonctions ajoutées (pour la montre) a été ajoutée. Bon, j’avais évidemment remarqué les différences quand j’avais parlé de la tablette dans mon article, mais je ne savais pas qu’il existait une seconde version, portable. Pour rappel, la tablette peut se charger en Lightning mais aussi en MagSafe 2.


A noter que la montre modifiée qui se place sur le boîtier a son propre identifiant FCC (A1638). Dixit la FCC, elle n’existe qu’en 42 mm.

La montre


La montre

Point amusant, les PDF fournis à la FCC sont protégés par un mot de passe.

L’Apple Watch Edition céramique

Par Pierre Dandumont

Dans les différentes versions de l’Apple Watch, les variantes Edition sont assez atypiques : plus onéreuses, mais pas meilleures techniquement. Et j’ai craqué pour une version céramique d’occasion.

Petit rappel, la première génération (« Série 0 ») est sortie en aluminium, acier et en or (18 carats). La seconde (Série 1 et Série 2) en aluminium (Série 1, Série 2), acier (Série 2) et céramique (Série 2). La troisième génération en aluminium, acier et céramique et la dernière (pour le moment) en aluminium et acier.

Ce que j’ai est une Série 2, 38 mm en céramique, sans le bundle. Il comprenait un booklet sur la montre, deux chargeurs (le classique et le modèle alternatif) et un bracelet sport adapté. Il possède un clou en céramique (et pas en acier comme sur les modèles classiques) et – surtout – est bicolore. Un blanc clair sur l’extérieur, gris à l’intérieur. C’est donc assez facile de voir les contrefaçons (genre là) chez certains vendeurs : ils sont rarement bicolores, justement.





Techniquement, pas grand chose à dire : c’est une Série 2 classique, plus rapide que la 0 mais moins que la 3 ou la 4 (oui, c’est évident). La coque en céramique est plutôt jolie, ça brille un peu sous la lumière, avec un reflet irisé. Comme l’indique ce petit test de l’époque de iGen, on sent un peu plus le passage de la coque à l’écran que sur les autres versions. Comme d’habitude, c’est une vitre en saphir sur la face avant et un capteur en céramique à l’arrière. Maintenant, quelques photos, face à une montre en acier (Série 0, 38 mm) et une autre en aluminium (Série 3, 38 mm).


C’est complètement un caprice (pas trop cher, heureusement) mais c’est assez joli et la sensation de qualité sur le produit est plutôt bonne. Après, ça ne vaut clairement pas le prix qu’Apple demandait (aux environs de 1 500 €) et même en occasion, le prix est souvent trop élevé. Enfin, si quelqu’un sait comment se procurer un bracelet d’origine sans mettre un rein dans la balance, ça m’intéresse. Même chose pour le booklet fourni.

❌