Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 15 avril 2021Vos flux RSS

Canon Announces New Mirrorless Flagship EOS R3

Par : Mike Maher

Canon continues to go all-in on developing and growing of their mirrorless camera line. See what the new EOS R3 has in store for us.

4 Clever Tips for Organizing Your After Effects Project

Get organized and stay that way with a few fantastic workflow organization hacks that can help you blast through any project.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

GTC 2021 : Nvidia propose un circuit RTX 30 aux puces ARM

Si on pensait que Nvidia allait proposer un  nouveau circuit ARM pour la GTC 2021 qui s’est déroulée hier, la surprise a été assez grande au final lorsque la marque a annoncé le lancement d’une puce Mediatek MT819x en partenariat avec le concepteur chinois. Particularité de cette puce, elle sera équipée d’un circuit graphique repris d’une base RTX 30 de génération Ampère.

Si vous voulez voir ou revoir la conférence GTC 2021 : la courte partie sur Mediatek est à 1H06’40”

La poule aux puces d’or.

Les circuits RTX font actuellement la pluie et le beau temps sur le marché PC grand public. Les cartes graphiques produites par les partenaires de Nvidia avec ses puces RTX sont, depuis leur apparition, de vrais moteurs de vente. Les gens font la queue pour acheter ces produits, s’inscrivent sur des listes pour attendre leur tour face à des pénuries de composants qui augmentent pourtant drastiquement les tarifs.

C’est cet engouement que Nvidia promet à son partenaire avec la Mediatek MT819x.  Un assemblage de SoC ARM Classique avec un circuit graphique Nvidia échappé de son labo. Le concepteur de circuit graphique travaillait auparavant en circuit fermé avec des Tegra employant ses développements graphiques mais semble vouloir rebâtir un écosystème externe en s’appuyant désormais sur des partenaires pour évoluer.

Imaginez qu’un marchand de poules frappe à votre porte en expliquant qu’il tient en main une poule aux oeufs d’Or. Un animal que tout le monde voudrait dans sa basse cour après avoir lu la fable de La Fontaine. C’est exactement ce que propose Nvidia, ici, à Mediatek. Une possibilité de transformer des puces classiques, employant les circuits graphiques d’ARM, en un Best Seller qui se démarquerait du reste du marché avec une réputation prometteuse avant même d’être disponible.

Et cela alors que la concurrence est énorme. Apple propose déjà lui même une puce M1 au comportement vraiment impressionnant. Qualcomm travaille toujours sur ses Adreno. et AMD s’est associé avec Samsung pour proposer des SoC ARM avec Radeon. L’arrivée d’un partenaire comme Nvidia est une vraie solution d’avenir pour Mediatek.

Nvidia

Un Mediatek MT819x pour ordinateurs portables

Peu d’informations techniques ont été dévoilées lors de la GTC 2021. On sait que ce SoC serait une collaboration entre les deux entités. Mediatek se chargeant du développement des coeurs ARM Cortex et de leur assemblage avec un circuit Nvidia RTX 30. Un premier prototype, une plateforme de référence servant à concevoir d’autres machines, est en cours de développement. But de la manoeuvre, permettre de présenter le Mediatek MT819x à des partenaires qui pourront concevoir des machines équipées de cette solution. 

Il s’agit pour le moment de machines pouvant tourner sous Linux et Chromium. De quoi concevoir des ordinateurs portables sous Linux et sous Chrome OS qui prendraient en charge le RTX 30 de la puce pour une accélération graphique haut de gamme tout en conservant des besoins en énergie modestes. On imagine qu’un gros travail de prise en charge des capacités en IA et en calcul de la puce sera mis à profit par les systèmes d’exploitation retenus. On peut donc apercevoir en ligne de mire des Chromebooks mais également des Chromebox sous ce type de puce.

Le Mediatek MT819x deviendrait ainsi une clé intéressante pour ouvrir un nouveau marché de Chromebook et de machines Linux. Une voie intéressante à suivre qui pourrait séduire les marques impliquées sur ce segment. Il faudra juger sur pièces et au regard des performances proposées pour savoir cependant si la solution aura tout le potentiel que laisse espérer le RTX 30.

Nvidia

Nvidia ouvre sa malle aux trésors

Nvidia est dans une position délicate, la marque a posé 40 milliards sur la table pour racheter ARM et devenir ainsi un véritable mastodonte dans le secteur des composants. Pouvant faire ainsi face à AMD, Apple, Intel ou Samsung. Cette intention n’est cependant pas du goût de tout le monde et certains de ses concurrents directs ne sont pas forcément ravis de cette idée. Pour Qualcomm, Apple ou Samsung par exemple, un Nvidia qui devient propriétaire d’ARM, ce n’est pas forcément une bonne nouvelle. Et cela même si Nvidia s’est plutôt retiré du développement de puces avec aucun nouveau Tegra ces dernières années. Savoir qu’un ancien concurrent est désormais aux manettes du développement et de la stratégie des technologies que l’on emploie n’est pas évident. Leurs voix ont dû s’entendre auprès des instances de la concurrence pour éviter ce rachat. Pour AMD et Intel, le lobbying doit également être à la manoeuvre. Aucun de ces mastodontes ne doit avoir envie de laisser naître un type de monstre comme Nvidia/ARM sur le marché.

Ce mouvement d’ouverture de ses circuits graphiques auprès d’un concurrent change la donne. Avec cette manoeuvre, Nvidia prend de la hauteur et au lieu de se positionner en concurrent, il montre comment son association avec ARM pourrait apporter des solutions à l’écosystème. En proposant un circuit graphique RTX 30 à Mediatek, Nvidia montre la voie d’une collaboration positive pour l’écosystème tout en reprenant le rôle que la marque tient dans le monde des cartes graphiques. Un fournisseur de circuits qui laisse travailler ensuite ses partenaires afin qu’ils fabriquent des cartes avec ses puces. Sans entrer dans une dimension concurrentielle particulière avec eux.

Si Nvidia réussit à se montrer sous cet angle, les partenaires d’ARM pourraient y voir leur avantage. Les “petits” concepteurs de puces, du moins les moins connus, y verraient alors tout leur intérêt. ARM produisant déjà, de manière optionnelle, des circuits graphiques Mali qui concurrencent les puces de Qualcomm ou d’Apple. Des marques comme Allwinner, Mediatek ou Rockchip devraient accueillir la nouvelle de manière très positive. Le profil de Nvidia pourrait également être perçu de manière très différente par les autorités de la concurrence avec cette nouvelle facette de son activité.

Nvidia

 Amazing Grace

Nvidia a également profité de la GTC 2021 pour annoncer Grace, un premier SoC ARM développé spécifiquement pour les serveurs. Une solution qui vient se positionner comme une alternative aux processeurs AMD et Intel. Une corde de plus que Nvidia pourrait déployer sur l’arc d’ARM si on le laissait faire pour son rachat. Montrant là encore les possibilités de développement que pourrait apporter le rapprochement entre les deux entités. Grace Hopper, qui a développé le langage Cobol et conçu le premier compilateur, est une informaticienne américaine qui donne son nom à cette nouvelle puce.

On sait, là encore, peu de choses sur le côté technique du circuit. Mais les activités serveurs sont désormais une part énorme des revenus de Nvidia, en constante et nette augmentation depuis des années. Disponible en 2023, Grace devrait améliorer significativement les calculs les plus complexes. Typiquement les opérations effectuées pour des services prédictifs comme la météo pour envisager des scénarios à l’avance.

Le retour de la vengeance du Tegra RTX 30

Ces annonces, le SoC en partenariat avec Mediatek comme Grace, ce sont également de belles épées qui planent désormais au dessus de la tête du marché. Car on peut voir cette conférence d’une autre manière que celle présentée par Nvidia. Si la marque ne parvenait pas à ses fins avec le rachat de ARM. Rien ne l’empêcherait de bousculer son approche et de passer ce circuit RTX 30 sous un nom commercial comme Tegra RTX, par exemple. Proposer à des marques comme Mediatek, Allwinner ou Rockchip ses circuits. Des partenaires qui auraient ainsi des éléments pour concurrencer les puces de Samsung et AMD ou de Qualcomm. Si, au final, les puces ARM RTX 30 s’avéraient très performantes, le passage par un achat de licence auprès de Nvidia pourrait devenir un véritable moyen de pression commercial.

Avec un RTX 30 disponible pour l’architecture ARM, Nvidia dispose de nombreuses solutions pour tenter d’influencer le marché. Soit en la poussant de l’intérieur pour se positionner toujours plus fortement face à Intel et AMD. Soit en la secondant de l’extérieur comme un des multiples fournisseurs de circuits graphiques déjà présents.

Si le Mediatek MT819x vise le marché des machines sous Linux et ChromeOS, ce n’est pas ce qui pose le plus de problèmes à ses concurrents. Le nombre de machines vendues n’est pas au niveau de celui des smartphones, véritable enjeu de développement aujourd’hui. Mais rien ne dit que Nvidia n’a pas – ou ne pourrait pas avoir – dans ses cartons des circuits dérivés du RTX pour viser le segment des smartphones. Un segment nettement plus stratégique que la marque pourrait tenter de réinvestir à terme. Mais le fera t-il en le proposant à tout le monde depuis ARM ou en restant à l’extérieur en tant que Nvidia ?

En clair, la question que doivent se poser de nombreux acteurs de cet écosystème après cette GTC 2021 est probablement quelque chose comme : Vaut t-il mieux avoir Nvidia comme partenaire avec ARM ou comme concurrent avec Tegra ?

GTC 2021 : Nvidia propose un circuit RTX 30 aux puces ARM © MiniMachines.net. 2021.

The Royal Shakespeare Company Streams Live with Blackmagic Design

Fremont, CA – April 13, 2021 – Blackmagic Design today announced that the Royal Shakespeare Company (RSC), a major theater company, implemented a live, multicamera production based upon the URSA Mini Pro 4.6K G2 and ATEM Television Studio Pro HD switcher to keep theater goers entertained. Based in Shakespeare’s hometown of Stratford-upon-Avon, the RSC is ...

The post The Royal Shakespeare Company Streams Live with Blackmagic Design appeared first on NAB Show News | 2021 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

DoPchoice Adds Even Softness to Cameo® F-Series Fresnels

DoPchoice GmbH www.dopchoice.com Effective: April 12, 2021 Snapbags® & Snapgrids® Modify Spots for Optimum Streaming April 12, 2021—To accommodate today’s preponderance of video streaming, DoPchoice now offers the patented Snapbag® softbox and Snapgrid® 20/30/40/50-degree grids to pleasingly soften and direct the output of the industry’s respected Cameo® F-Series Fresnels. www.dopchoice.com/product/sbsahf/ Internal Quarter Grid Baffle suspended within interior “As ...

The post DoPchoice Adds Even Softness to Cameo® F-Series Fresnels appeared first on NAB Show News | 2021 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Creative Solutions Acquires Lightstream to Expand into Gaming and Strengthen Cloud Offering

  Enhances Creative Solutions’ premium live streaming technology for the global content creator community The acquisition marks the first gaming venture for Creative Solutions Transaction to include Lightstream Studio, Lightstream Cloud, and Rainmaker.gg It complements Creative Solutions’ overarching strategy to develop innovative video technology for content creators alongside Teradek, SmallHD, Wooden Camera and Amimon Watch ...

The post Creative Solutions Acquires Lightstream to Expand into Gaming and Strengthen Cloud Offering appeared first on NAB Show News | 2021 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

JVC Professional Video Releases New SRT-Focused Firmware Upgrade for CONNECTED CAM Camcorders

Updates Include Network Adaptive Bitrate, PCR Fast Mode and Return Video Over the Internet For Brand’s GY-HC900 and GY-HC500 Cameras WAYNE, NJ, APRIL 12, 2021 – JVC Professional Video, a division of JVCKENWOOD USA Corporation, announces the latest firmware upgrades for its renowned GY-HC900 and GY-HC500 CONNECTED CAM™ camcorders. With the built-in SRT protocol, JVC added Network Adaptive ...

The post JVC Professional Video Releases New SRT-Focused Firmware Upgrade for CONNECTED CAM Camcorders appeared first on NAB Show News | 2021 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

TOP 5 des vidéos de la semaine : Snapmaker 2.0, l’imprimante tout-en-un…

Cette semaine, nous vous présentons la machine 3-en-1 Snapmaker 2.0 qui offre des fonctionnalités d’impression 3D, de gravure et découpe laser et enfin de sculpture CNC. De quoi donner vie à tous vos projets ! On en profitera également pour…

top5_1104

Alvo : le jeu de tir VR va débarquer sur PSVR la semaine prochaine

Par : Serge R.
alvo

Le jeu de tir VR Alvo va enfin être lancé sur PSVR la semaine prochaine après une longue attente. Le studio Mardonpol s’est apparemment inspiré du CS : GO de Valve en le développant.

Mardonpol a annoncé Alvo en 2017. Le jeu devait alors être lancé l’année suivante. Toutefois, les joueurs ont dû attendre jusqu’à maintenant pour pouvoir en profiter. Heureusement pour eux, l’attente est presque terminée. Effectivement, le jeu va enfin sortir officiellement la semaine prochaine, plus précisément le 13 avril 2021. Pour l’instant, il va débarquer uniquement sur PSVR, et donc sur PS4 et PS5.

Alvo : une réduction de lancement de 25 % déjà à la clé

Bien avant sa date de lancement officiel, on sait déjà qu’il est possible de bénéficier d’une réduction de 25 % sur PS + à l’achat d’Alvo. Les joueurs pourront profiter de cette réduction durant les deux premières semaines suivant la sortie du jeu. Le prix de lancement du titre est ainsi d’environ 33 euros.

Pour le moment, ce sont donc seulement les propriétaires d’un casque PSVR qui auront le privilège de tester et de jouer au jeu. Néanmoins, on sait que Mardonpol prévoit de le sortir sur Steam et Oculus Store pour bientôt. Cela inclura alors une prise en charge d’Oculus Rift et d’Oculus Quest.

Le studio n’a toutefois pas encore révélé une date de sortie claire pour ces plateformes. Il a juste affirmé que la version pour ces dernières devrait arriver en juin. Les propriétaires de ces casques doivent de ce fait continuer à attendre.

Aucune amélioration graphique pour la PS5 pour l’instant

Malheureusement pour les propriétaires d’une PS5, Alvo ne présentera pas des améliorations graphiques pour la console à son lancement selon Mardonpol. Néanmoins, il affirme que cela se trouve tout de même dans sa liste des choses à faire.

Cet article Alvo : le jeu de tir VR va débarquer sur PSVR la semaine prochaine a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Un Microscopique PC de jeu sous Raspberry Pi

Le projet en lui même n’est pas très intéressant ou du moins déjà-vu. Mais ce Microscopique PC a un intérêt indéniable, il montre l’effet impressionnant qu’ont désormais les accessoires liés au monde du gaming sur le public.

Présenter ce Microscopique PC sans les ventilateurs (inutiles) et les LEDs (toutes aussi inutiles) et vous aurez un mini boitier comme nous en avons tant vus. Enlever les parois latérales en plexiglas, la façade en nid d’abeille et vous aurez un boitier lambda aux mêmes capacités qu’un autre boitier de Raspberry Pi. Mais avec l’apparat du “gaming”, les LEDs, les fibres optiques illuminées par les LEDs témoins de la carte, les ventilos et tout le tintouin, on a l’impression d’un vrai PC de jeu grand format.

2021-04-07 10_59_05

La vidéo n’en est pas moins intéressante et son auteur, Michael Pick, montre en détail comment il parvient à construire ce rendu global à coup d’artifices. La jouabilité est évidemment assurée par des fonctions de streaming et non pas par la carte. Ce qui permet d’aller taquiner des jeux puissants au travers de l’application Parsec ou de lancer des jeux pilotés par la Pi comme Minecraft.

Je trouve intéressant cette approche inversée de la célèbre fable “Le Roi est nu”. Cette histoire où personne n’ose dire au roi que finalement ses couturiers ne lui confectionnent rien et qu’il se balade à poil pour fort cher. Avec ce montage, c’est l’inverse, on rajoute plein de LEDs et de paillettes au costume du Miniboitier classique et on transforme totalement l’aspect du châssis. Rendant presque crédibles ses performances…

2021-04-07 10_58_59

Si, dans le cas de ce Microscopique PC, c’est très mignon, il est intéressant de s’interroger sur les solutions prêtes à l’emploi délivrées en magasin. Je vois tourner pas mal de publicités pour des machines ma foi très classiques juste affublées de LEDs et de ventilos au travers d’un boitier estampillé “gaming” mais n’ayant en réalité que des performances très habituelles. Coller un tas d’artifices colorés ou assurer une ventilation d’Airbus autour d’une solution entrée de gamme ne transforme pas d’un coup de baguette magique un PC moyen de gamme en machine de gamer. 

Cette mauvaise pratique, surtout visible sur les PC très très grand public, fait également des ravages dans les annonces d’occasion. De nombreux margoulins semblent acheter les boitiers les plus extravagants – et les moins chers – possibles pour y déverser une ancienne configuration. De quoi permettre d’en racheter une nouvelle dans un boitier un peu plus sobre. Coller des LEDs en photo et Gamer dans le titre semblant assurer des vues sur leur annonce même si, au final, il ne s’agit que d’un vieux PC démodé incapable de taquiner autre chose que du 720P.

2021-04-07 11_18_50

Faites donc attention à vous, rappelez vous de cette mignonne petite vidéo. L’habit ne fait pas le PC Gaming.

Un Microscopique PC de jeu sous Raspberry Pi © MiniMachines.net. 2021.

Make-Up Artists & Hair Stylist Guild Holds Virtual Gala Supported by TVU Networks Cloud-Based Video Conferencing Platform

MOUNTAIN VIEW, CA – April 6, 2021 – The Make-Up Artists & Hair Stylists Guild (MUAHS, IATSE Local 706) held its 8th Annual MUAHS Guild Awards as a virtual gala this past Saturday, April 3, 2021, with TVU Networks’ technology handling remote production duties. The show was executive produced by IngleDodd Media and produced by ...

The post Make-Up Artists & Hair Stylist Guild Holds Virtual Gala Supported by TVU Networks Cloud-Based Video Conferencing Platform appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

10 Filmmaking News Sites You Should Visit Everyday

Stay up-to-date on the latest industry news, trends, and tutorials by bookmarking these essential filmmaking websites.

Award-winning cinematographer Josh Ausley looks back at a year of production during the pandemic

The cinematographer explains why smaller, more agile crews ruled the year, gives his predictions for the future, and shares his experience with Cartoni tripods Last March, the Los Angeles area, one of the sparkling gems of the Hollywood entertainment empire, joined the rest of the world when the pandemic forced everyone in the region to ...

The post Award-winning cinematographer Josh Ausley looks back at a year of production during the pandemic appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

5 Ways to Punch Up a Boring Shot with the Rotobrush

In this tutorial, I’m going to show you how to add life to a static shot with this powerful After Effects tool.  When you rotoscope, you’re essentially …

TOP 5 des vidéos de la semaine : SIMSCAN, le scanner qui fait la taille d’une main

Cette semaine, nous vous présentons le dernier scanner de ScanTech : SIMSCAN. Mesurant la taille d’une main, et possédant une précision rare, ce nouveau scanner pourrait bien révolutionner le secteur de la numérisation 3D. Ensuite, nous vous donnons rendez-vous aux…

top5

Le jeu VR Into the Radius prend en charge le DLSS de Nvidia

Par : Serge R.
into the radius DLSS

Into the Radius est l’un des premiers jeux VR capables de prendre en charge le DLSS de Nvidia. Grâce à cela, il peut bénéficier de performances nettement plus élevées en termes de résolution et de fluidité.

DLSS est le sigle de Deep Learning Supersampling. Il s’agit d’une technologie native des cartes graphiques RTX de Nvidia. Grâce à la puissance de l’IA intégrée, il a la capacité d’augmenter la résolution des images dans les jeux de manière intelligente. Le DLSS est en ce moment en train de gagner du terrain dans l’univers de la réalité virtuelle. De plus en plus de jeux VR commencent ainsi à le prendre en charge. Into the Radius VR en fait partie.

Prise en charge du DLSS par Into the Radius : une étape de franchie pour CM Games

DLSS constitue donc une fonctionnalité disponible sur les cartes graphiques Nvidia RTX 20/30. Sa capacité à prendre en charge les casques VR est assez récente, c’est-à-dire suite à la sortie de la mise à jour DLSS 2.1 il y a environ six mois.

Les développeurs de chez CM Games ont donc franchi une étape importante. Ils ont permis à leur jeu VR Into the Radius d’être l’un des titres VR capables de prendre en charge cette technologie. Il faut toutefois savoir que ce dernier n’est pas vraiment le premier à adopter DLSS.

Deux mois seulement après le lancement du DLSS 2.1, le simulateur de combat War Thunder l’a en effet déjà pris en charge. Cependant, les résultats n’étaient pas du tout satisfaisants pour les joueurs.

DLSS : de quoi est-il réellement capable ?

Beaucoup ignorent encore probablement les réelles capacités du DLSS de Nvidia. En fait, son objectif est d’augmenter nettement la résolution des images tout en conservant le même niveau de détail. En plus de cela, il apporte certaines améliorations au niveau du graphisme.

Ainsi, il y a plus de puissance de traitement graphique. Cela permet d’obtenir, entre autres, un meilleur éclairage, des textures plus détaillées, etc.

Pour être plus clair, on peut prendre l’exemple d’un jeu VR pouvant prendre en charge DLSS, comme Into the Radius VR. Il peut alors utiliser cette technologie pour monter à une résolution de 3840 x 2160, même si sa résolution native est de 1920 x 1 080. Bien entendu, le niveau de détail est presque identique, et on a même droit à une meilleure fluidité.

Cet article Le jeu VR Into the Radius prend en charge le DLSS de Nvidia a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

A Guide to Using B-Roll Effectively in Your Video Edit

B-roll is the secret sauce to video editing. Let’s go over what B-roll is and how you can be sure to capture the best B-roll for your …

5 Tips for Taking Care of Your Lenses in Outer Space

You've read everything the internet has to say about protecting your equipment on a shoot, but what about working in outer space?

Hack d’une console Sony PS2 en machine portable ultrafine

La Sony PS2 ou Playstation 2 est sortie en Mars 2000 au Japon, elle vient donc de fêter ses 21 ans il y a peu. Un âge avancé en informatique puisque trois autres générations de consoles successives sont sorties depuis chez le constructeur. Il n’empêche, la console a gardé pas mal de cachet et un catalogue de jeux emblématiques qui a toujours des fans.

 Sony PS2

C’est surtout une excellente proie pour que le vidéaste Millomaker s’en empare et décide de modifier sa Sony PS2 pour la rendre portable. Un défi de taille au sens propre comme au figuré car il désire non seulement la transformer en engin mobile mais également en faire le modèle le plus fin au monde. Ce qui n’est vraiment pas un exercice facile.

Il détaille donc, dans sa longue vidéo, comment il y est parvenu. Les erreurs commises et les tours de passe passe électronique employés pour contourner les divers problèmes rencontrés. Attention, certaines images peuvent choquer. Entre le tronçonnage de la carte mère, le passage au papier de verre, les étapes difficiles de doute et de questionnement, les livraisons infructueuses et autres problèmes, les étapes de production et d’impression 3D du châssis… c’est une vraie saga étalée sur plusieurs mois qui nous est présentée.

Avec 3H40 de jeu possible sur batterie, une charge en USB Type-C Power Delivery qui permet de jouer en même temps qu’on la recharge et une épaisseur de 22 mm, c’est une vraie Sony PS2 portable et surtout un projet magnifiquement porté par son auteur. Bravo à lui et merci à John pour l’info. 

Hack d’une console Sony PS2 en machine portable ultrafine © MiniMachines.net. 2021.

Create a Video Conference Call Glitch Effect in After Effects

In this video tutorial, we’ll learn how to create a realistic lag-glitch effect, commonly seen on video conference calls. For After Effects.

Canon Announces Firmware Updates for High-End Cameras

Canon’s R5, R6, and 1D X Mark III are all getting firmware updates—Canon software will also receive updates. Canon announced the immediate release of firmware updates on …

iSIZE appoints Sherif Gallab as Vice President of Business Development

iSIZE Technologies, a pioneer in delivering deep-learning solutions to optimise the quality of video streaming, announces its appointment of Sherif Gallab as Vice President of Business Development. Sherif brings 25 years of experience across video coding and digital media systems. He will lead global business development for iSIZE as video streaming companies increasingly turn to ...

The post iSIZE appoints Sherif Gallab as Vice President of Business Development appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

FireFly Station P2 : un Rockchip RK3568 dans un mini boitier fanless

En Juin 2020 sortait la P1, une première version de cette solution Linux Open source qui utilisait alors le SoC RK3399. 2021 signe l’arrivée de la FireFly Station P2 qui propose plus de possibilités à l’utilisateur avec des composants mis à jour et de nouvelles options.

FireFly Station P2

La FireFly Station P2 embarque un RK3568 qui propose quatre coeurs ARM Cortex-A55 cadencés à 1.8 GHz et un circuit graphique ARM Mali-G52. Un duo qui sera compatible ici avec Ubuntu 18.04 et Android 11 et ne consommera que quelques watts pour fonctionner. 

FireFly Station P2

Avec 8 Gigaoctets de mémoire vive et un support un stockage eMMC de 32 Go, cette nouvelle version ajoute désormais un slot M.2 2280 pour un SSD supplémentaire ainsi qu’un emplacement 2.5″ SATA 3.0 pour étendre au maximum le stockage. Il sera ainsi possible de démarrer le système sur le eMMC puis de profiter des deux autres solutions pour stocker données, applications et médias. 

FireFly Station P2

La connectique est toujours aussi complète avec une sortie HDMI 2.0, un jack audio stéréo 3.5 mm, un port USB Type-C, un USB 3.0 Type-A et deux USB 2.0, un port RJ Série et deux ports Ethernet Gigabit. Un module Wifi6 et Bluetooth 5.0 sera également présent avec deux supports d’antennes amovibles. Ce qui fait de la FireFly Station P2 une solution idéale pour de la gestion réseau mais également un bon candidat pour d’autres tâches comme le multimédia ou tout simplement une station multi tâches. D’autant que la solution est parfaitement fanless, dénuée de tout ventilateur.

FireFly Station P2

On ne connait pas encore le prix de l’engin, mais la FireFly Station P1 est proposée à 129$ en version 4 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage eMMC.

Source : Liliputing

FireFly Station P2 : un Rockchip RK3568 dans un mini boitier fanless © MiniMachines.net. 2021.

❌