Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Livelink from Cerberus Tech Enables Remote Live Delivery

Cerberus Tech Ltd, 24th November 2020, Southampton, UK – Cerberus Tech Ltd has launched the new version of its Livelink SaaS live delivery platform, which allows users to self-manage live feeds from any location.   Livelink is a robust IP delivery solution for transporting live linear and OTT content from point to single-point or multi-point. ...

The post Livelink from Cerberus Tech Enables Remote Live Delivery appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Game Connection Europe : le rendez-vous du jeu vidéo en approche

Par : Shadows

L’édition 2020 de la Game Connection aura sans surprise lieu en version dématérialisée. Prévu du 7 au 11 décembre, cet évènement destiné aux professionnels du secteur vise développeurs, éditeurs et distributeurs mais aussi fournisseurs de services.

A noter, l’accréditation est gratuite cette année : n’hésitez donc pas à jeter un oeil au site officiel et à vous inscrire.

Outre les opportunités de réseautage, Game Connection proposera des conférences sur des thématiques telles que la monétisation, l’édition ou la localisation.

L’article Game Connection Europe : le rendez-vous du jeu vidéo en approche est apparu en premier sur 3DVF.

Graver des disques pour VideoNow, la vidéo (moche) sur un CD Audio

Il y a quelques mois, je parlais de VideoNow, un système de lecture de vidéo pour les enfants. Et j’expliquais qu’il était possible de graver ses propres disques. Du coup, j’en ai trouvé.

D’un point de vue pratique, VideoNow utilise des CD (audio) de 10,8 cm au lieu de 12 cm de diamètre, pour éviter le piratage. A l’époque, on devait donc passer par les disques vendus par Hasbro, qui sont de simples CD-R plus petits (et vendus cher, je suppose). Si ça se trouve encore assez facilement sur eBay, attention à une chose : il faut le logiciel VideoNow Media Wizard et je n’ai pas trouvé comment le télécharger. Lors de mon premier achat, j’ai juste reçu des CD-R, sans le logiciel. Et donc à part en bidouillant (il existe des solutions), impossible de graver. Du coup, j’ai acheté un autre ensemble, avec cette fois le logiciel (si quelqu’un en a besoin, je garde une ISO).

Le CD avec le logiciel, en-dessous d’un PVD gravé

Question pratique, il faut un graveur à tiroir, idéalement avec un moyeu central (genre portable), vu la taille atypique des disques. Oubliez les mange-disques des Mac, donc. La première partie est reloue : trouver des vidéos que le logiciel accepte. Il date un peu, donc il n’accepte que de vieux codecs et conteneurs : avi, asf, wmv, mov et mpeg. Le premier MPEG testé ne passait pas, mais un fichier H.264 converti avec QuickTime 7 (sur un vieil OS) est passé. Il faut juste éviter les codecs modernes. On peut aussi mettre des images (avec un temps d’affichage défini) ou de l’audio.

Peu de fichiers acceptés


Audio ou photo


Les options “cachées”


Vidéo ajoutée


On peut prévisualiser le résultat


Préparation


Gravure


C’est fini (en 8x)

Contrairement à ce que j’avais lu, le programme ne limite pas à une durée minimale pour empêcher de graver sur un disque de 8 cm, mais vérifie bien le type de média, je suppose sur la capacité (un peu moins de 500 Mo). Passer outre cette protection me semblait (très) simple, en changeant le disque pendant la préparation des données, mais j’ai eu des erreurs. Je ne sais pas si ça vient de la qualité de mes CD-R de 8 cm (des chinoiseries en forme de carte de visite) ou si c’est vraiment protégé.

Oups, pas le bon CD


Un peu moins de 500 Mo

Le résultat avec une vidéo d’Hooverphonic (oui, c’est obsessionnel, je suppose). J’ai gravé un PVD avec une vidéo d’une dizaine de minutes, et ça fonctionne plutôt bien, même si l’intérêt reste quand même bien limité. Mais bon, je suppose que ça permettait d’occuper un enfant en lui mettant sa vidéo préférée.

TOP 5 des vidéos de la semaine : comment imprimer du verre en 3D…

Cette semaine, une équipe de chercheurs français nous montrent comment imprimer du verre en 3D : ils ont en effet développé une nouvelle méthode d’impression pour concevoir des pièces en verre sans ajouter d’additifs. Vous pourrez également retrouver dans ce…

top5_2211

5 Small, Budget-Friendly Lights for Any Camera Setup

Proper lighting can vastly improve the quality of your video. Upgrade your kit with these affordable diffused LED lights.

How to Create a Low-Budget Crash Zoom from Two Shots

The crash (or snap) zoom is a cinematography technique you’ll see in big-budget films. Here's how to create it at home.

Tips from Renowned Cinematographers for Your Next Film

Interested in becoming a noteworthy director of photography? The best place to begin is by studying the great cinematography masters.

Devenez VJ avec Kayzo 01

Par : severine

  Félicitations ! Tu viens de remporter le tout premier HeavyM Mapping Challenge. Peux-tu nous raconter les étapes de la création de . . .

The post Devenez VJ avec Kayzo 01 appeared first on blog.

GeForce Now : La solution pour jouer sur Chromebook

Lorsque Nvidia a ouvert son offre GeForce Now à destination des chromebooks, je n’avais pas de machine sous la main. J’ai depuis reçu un Acer Chromebook 715 parfaitement calibré pour profiter de ce service. L’occasion de revisiter le fonctionnement de l’offre.

Acer Chromebook 715

Le Acer Chromebook 715 est un engin 15.6″ FullHD IPS piloté par un Core i3-8130U associé à 8 go de mémoire vive DDR4 et qui embarque 128 Go de stockage SSD.  Un engin assez haut de gamme sur le circuit des Chromebooks avec un équipement efficace et assez complet mais très classique pour un engin sous Windows. On retrouve un Wifi5, du Bluetooth 4.2, une webcam HD, une paire d’enceintes stéréo et un micro. La connectique est des plus classiques avec un port USB 3.1 Gen1 Type-A, deux USB 3.1 Gen1 Type-C. Rien d’extravagant mais une machine parfaitement à l’aise sous ChromeOS qui n’a pas besoin d’autant de performances pour être piloté correctement.

L’évolution de ces dernières années sur ces machines a été assez intéressante à suivre. On est passé de solutions entrée de gamme vraiment très basiques à leur lancement, avec parfois 16 ou 32 Go de stockage seulement et des puces très peu rapides, à des machines vraiment beaucoup plus puissantes aujourd’hui. Il faut dire que le web a également largement évolué d’un côté et que Google a décidé d’intégrer les applications Android sur ses Chromebooks. Une demande qui a largement participé à la modifications des machines. Ajoutant des charnières sur 360° pour transformer ces engins en pseudo tablettes grâce à des écrans tactiles. Format qui a poussé les constructeurs à intégrer des puces plus puissantes dans les engins.

Aujourd’hui, les Chromebooks modernes sont parfaitement capables de piloter des applications plus demandeuses en ressources. Mais ils restent totalement allergiques aux jeux PC les plus gourmands. Ils n’ont pas été créés pour cela et ne peuvent pas prétendre à un changement en ce sens. Cela irait totalement dans le sens inverse de leur logique de fonctionnement. Ce qui colle en revanche parfaitement au scénario proposé par Google d’un produit décentralisé dans les nuages, c’est une offre comme celle de Nvidia avec le GeForce Now. C’est d’ailleurs une logique poussée par le moteur de recherche lui même avec son offre Google Stadia.

Et si j’en crois vos mails et autres demandes, le fonctionnement de ce service GeForce Now semble toujours assez brumeux. Pour beaucoup de lecteurs, le streaming de jeux ne veut pas dire grand chose. Et c’est pourtant assez simple une fois que c’est expliqué en détail. 

Razer Blade Stealth

Imaginez vous avec un ordinateur portable peu puissant sur lequel vous ajoutez une carte graphique externe. Un de ces boitiers que l’on connecte avec un câble, généralement en Thunderbolt, pour supplanter les capacités limitées de votre puce graphique. Le cheminement est alors assez simple. Lorsque vous lancez un jeu, votre système graphique de base est désactivé, les calculs sont déportés vers la carte graphique externe via le câble avant d’être renvoyés via le même câble vers votre ordinateur pour être affichés à l’écran. 

Le streaming de jeu vidéo, c’est presque la même idée. Pas tout à fait mais l’exemple ci dessus devrait vous éclairer sur le fonctionnement global de la solution. Le truc à comprendre, c’est qu’une carte graphique aujourd’hui est autant capable de transferer le signal qu’elle calcule vers un écran que vers une solution réseau. Ce type de carte peut compresser en temps réel le flux vidéo issu de ses calculs et l’envoyer dans le réseau pour qu’il soit décodé à l’autre bout par une autre solution graphique. Cette dernière n’a pas besoin d’être puissante, il lui suffit de savoir décoder le bon signal avec le bon outil de décompression. Chose qui, pour le cas qui nous préoccupe, est désormais pris en charge sans problème par la majorité des processeurs sortis ces dernières années.

GeForce Now

Le catalogue de jeu GeForce Now

Avant d’entamer toute explication technique plus complète sur le fonctionnement global de ce service, il faut revenir sur la partie catalogue de l’offre. GeForce Now est un outil, un service, pas une solution de distribution. Le but de Nvidia n’est pas de vendre des jeux vidéo. A vrai dire, le service se moque totalement de là où vous achetez vos jeux. Le seul point important pour eux est que vous en possédiez les licences.

Du moment que vous possédez légalement un jeu, quelle que soit la façon dont vous l’avez obtenu, GeForce Now sera exploitable. Si vous avez reçu un jeu offert par un éditeur, en achetant un matériel, via les cadeaux hebdomadaires d’Epic Games ou si vous achetez un jeu sur Steam. Cela fonctionnera. Si vous achetez un jeu physique et que vous l’authentifiez ensuite dans un store comme Ubi, il sera également fonctionnel. La licence est le seul point important, pas la manière d’obtenir le jeu.

GeForce Now

Reste que tous les jeux du marché PC ne seront pas compatibles avec le service. Nvidia publie une liste, régulièrement augmentée, de jeux pris en charge. Cela signifie que ces titres ont étés testés et optimisés pour être exécutés en streaming. Le gros avantage de cette solution est lié à la présence dans le stockage distant des serveurs de Nvidia et vous pourrez donc les lancer instantanément. Pas besoin de télécharger quoi que ce soit au préalable, tout le jeu sera exécuté sur la machine distante. On lance le jeu comme en local, on choisit ses options d’affichage, de langue et de réglages de commandes et on joue. Toutes ces données personnelles de jeu seront liées à votre compte GeForce Now. C’est un point fort de l’offre pour les Chromebooks qui n’ont en général pas un espace de stockage démesuré. Sur la machine Acer de test disposant de 128 Go de stockage, si on voulait exécuter le jeu Anno 1800 qui prend 60 Go d’espace de stockage de base ainsi que FarCry 5 et ses 40 Go, c’est déjà plus de 100 Go – sans les DLC – qui seraient occupés par les jeux. Le fait de jouer dans le cloud représente donc un avantage indéniable pour ces machines.

WRC 9 FIA

L’inconvénient est évidemment dans l’obligation de coller à la liste des jeux optimisés par Nvidia. Impossible de lancer un jeu non présent dans les listings de la marque. GeForce now ne vous permet pas de choisir un jeu exotique ou joué par peu de personnes. Pour la marque, un jeu n’a d’intérêt que parce qu’il est populaire. Il existe des jeux indépendants comme Rimworld, FTL, Terraria, Oxygen Not Included ou Papers Please. Mais cela est du au fait que ces jeux ont une vraie communauté de joueurs. Et donc autant de clients potentiels pour Nvidia. Le travail avec les éditeurs est donc primordial, certains l’ont bien compris, d’autres ne sont pas d’accord avec l’offre. Voulant que Nvidia rémunère leurs licences pour pouvoir inclure leurs titres à son catalogue. Vous voulez profiter du service pour jouer au nouveau Flight Simulator de Microsoft ? Il n’est pas dans la liste et ce ne sera donc pas possible. Un petit Fifa d’Electronic Arts ? Pas disponible non plus. Il faut donc vérifier que vos attentes en terme de jeu collent à la proposition du service. En espérant qu’avec le temps, le million d’abonnés GeForce Now déjà annoncé par Nvidia finira par faire réfléchir les éditeurs.

GeForce Now

Fonctionnement de GeForce Now

Le principe du streaming de jeu sous GeForce Now est très simple. On prend un engin local assez récent pour pouvoir décompresser un flux vidéo FullHD en temps réel depuis Internet, donc en gros une machine capable de lire une vidéo 1920 x 1080 sur Youtube, et on crée un tunnel entre une carte graphique Nvidia située dans une salle serveur distante et votre machine.

Dans le cas de GeForce Now, la solution Nvidia située à l’extérieur est sollicitée pour effectuer vos calculs à la place de votre machine. Il est exécuté à distance et son rendu vidéo est transféré chez vous. Comme pour une vidéo Youtube. Mais il existe une grosse différence entre le streaming vidéo de Youtube et une solution comme GeForce Now. Une différence technique liée à la qualité de votre connexion internet.

A la différence de la vidéo, votre connexion se doit d’être irréprochable. Lorsque vous regardez une vidéo sur Youtube ou Netflix, votre système peut profiter d’un débit de données plus important que celui demandé par la vidéo pour stocker la suite en mémoire tampon. Vous téléchargez en amont votre vidéo, comme ça en cas de baisse de débit vous pourrez compter sur cette avance pour ne pas voir votre vidéo s’interrompre.

Cela n’est évidemment pas possible en jouant parce que le système ne sait pas en amont ce que vous allez faire dans votre jeu. Tourner à droite ? avancer, déplacer votre caméra ? Vous décidez et la machine doit s’adapter en temps réel. Impossible de stocker en amont. Le serveur distant doit donc réagir à vos ordres et doit le faire le plus vite possible. Il faut donc que votre débit montant soit solide et stable pour piloter votre jeu distant et que votre débit descendant le soit tout autant pour afficher le flux de données le plus rapidement possible. 

Pour le pilotage de votre jeu, ce n’est pas très important d’avoir un débit ascendant limité, ce ne sont que quelques ordres assez simples. Des pressions de touches de clavier ou la manipulation d’une manette ne produisent que quelques octets de données. En débit descendant, par contre, il faut pouvoir soutenir un flux HD ou FullHD constant. Suivant la qualité de votre connexion et pour que le débit soit toujours stable, la solution GeForce Now pourra augmenter la compression de votre flux vidéo. Pour que le débit nécessaire soit plus léger à gérer. Entre une vidéo qui demande moins de 1 Mo/s de débit et une autre qui passe à 2 Mo/s, il y a de la marge.  C’est une autre façon de créer un tampon entre le serveur et votre machine. Cela se sentira à l’écran par une baisse de la qualité du signal avec des artefacts de compression plus importants. Mais si votre débit est bon, les conditions de jeu deviennent excellentes, la qualité d’affichage est impressionnante et la réactivité de l’ensemble est parfaite.

En pratique, le plus simple est de tester le service. Nvidia propose une offre gratuite qui permet d’essayer GeForce Now. Ce n’est pas aussi performant que l’offre payante dans le sens où il faut parfois attendre assez longtemps avant d’avoir la possibilité de lancer une partie. Et la séance d’essais est limitée à une heure, ce qui vous coupera peut être au milieu de votre session. Mais cela permet de mesurer si l’offre est techniquement adaptée à votre connexion. Si votre débit est suffisant, alors il faudra peut être se pencher sur l’offre payante. Si vous avez la fibre avec un débit descendant suffisant, le service sera généralement excellent et dans le pire des cas, vous aurez des artefacts plus ou moins visibles à l’écran sur les textures les plus dines. Si vous êtes en ADSL, je vous recommande de tester en amont. La jouabilité peut parfois être parfaite mais pourra également poser quelques problèmes. Cela dépend de votre débit.

GeForce Now

Le tarif de GeForce Now

Comptez sur 5.49€ par mois pour jouer autant que vous le voulez. Pas de limitation, pas de contrainte. Le paiement est mensuel et sans engagement. Vous avez 30 jours de vacances ? Pour 5.49€, vous aurez un mois de jeu illimité. Un nouveau jeu vous plait mais vous n’avez pas envie d’investir dans un PC neuf pour y jouer, là encore un abonnement le temps de le finir sera également possible. Il suffit d’acheter le jeu et de le lancer via GeForce Now. A la fin de votre abonnement,  vous serez libre de le poursuivre ou de l’arrêter. Vous posséderez toujours le jeu sur la plateforme que vous aurez choisi. Si vous considérez l’investissement de 5.49€ par rapport au prix d’une simple machine neuve au même niveau de compétences graphiques, soit entre 800 et 1000€ au bas mot, il faut compter sur plus de 12 ans de location pour arriver au même prix. Cela ne correspondra pas forcément aux besoins de chacun mais pour ceux qui ne jouent que pour des périodes précises comme les vacances ou pour des sorties de jeux spécifiques, c’est beaucoup plus rentable.

Et si j’arrête mon abonnement ? Nvidia conserve, sauf si vous faites une demande contraire, l’ensemble de votre profil et de vos sauvegardes. Vous abandonnez votre forfait GeForce Now à la fin du mois d’Août pour vous consacrer à votre travail ou à vos études. Votre progression dans votre jeu favori ne sera pas perdue. Si vous avez un peu de temps libre par la suite, vous pouvez vous réabonner et reprendre là où vous en étiez. Tout sera à nouveau disponible, de votre configuration de touches préférée à vos sauvegardes passées.

GeForce Now peut donc servir de solution de temporisation avant l’achat d’une nouvelle configuration, en offrant la possibilité de jouer à des titres gourmands sur une machine vieillissante ou tout simplement incapable de les lancer comme les solutions Chromebook ou Apple. Cela peut également être un moyen de ne pas encombrer son salon d’un PC bruyant en le remplaçant par un MiniPC classique. Une solution équipée d’un tout petit processeur comme un Celeron N4100, totalement dépourvue de ventilation, peut parfaitement servir de relais au service. Qu’il soit sous Windows, ChromeOS ou Linux. 

Est-ce que 5.49€ est un prix élevé pour ce service ? Personnellement, je pense que non. Si je le compare au tarif d’une séance de cinéma par exemple, la solution permettant de jouer 24H/24 pendant un mois entier me parait un meilleur investissement. On peut la comparer à un abonnement Netflix ou Spotify. Une sorte de service qui vient se poser comme une béquille à des machines incapables de piloter des jeux modernes.

GeForce Now : La solution pour jouer sur Chromebook © MiniMachines.net. 2020.

Cyberpunk 2077 : derrière l’animation faciale des personnages, un défi technologique

Par : Shadows

JALI Research a mis en ligne sa présentation du SIGGRAPH 2020 autour de l’animation faciale du jeu Cyberpunk 2077, prévu pour dans une poignée de semaines. L’enjeu était énorme : il s’agissait d’animer un nombre massif de personnages, sans motion capture, avec un grand réalisme et tout en gérant le lip-sync de langues multiples.

JALI Research et CD Projekt RED dévoilent ici les coulisses du système utilisé pour parvenir à ce résultat, avec une approche en plusieurs couches : lip-sync, ton, gestion du regard et des clignements, émotions ou encore mouvements du cou ont été nécessaires afin de proposer des performances convaincantes et fluides.

La vidéo, qui dure une vingtaine de minutes, comporte de nombreux exemples. En particulier, à partir de la 13ème minute, une démo met en avant les couches successives d’animation ; à la 17ème minute, vous retrouverez un aperçu de la gestion des langues (dont le français).

La présentation était assurée par :

  • Pif Edwards JALI Research Inc.U of T
  • Chris Landreth JALI Research Inc.U of T
  • Mateusz Popławski CD PROJEKT RED
  • Karan Singh JALI Research Inc.U of T
  • Eugene Fiume JALI Research Inc.Simon Fraser University
  • Robert Malinowski CD PROJEKT RED
  • Sarah Watling JALI Research Inc.

L’article Cyberpunk 2077 : derrière l’animation faciale des personnages, un défi technologique est apparu en premier sur 3DVF.

MediaKind launches CE Mini to provide cost-efficient, rapidly deployable video contribution encoding for live events

Designed for video contribution covering live sporting, government and educational events, the compact, low power CE Mini encoder is simple to use and easy to deploy Enables quality video acquisition using HEVC or MPEG-4 AVC video compression and securely delivers content over managed IP networks or via the open internet The high performance, cost-efficient, single-channel ...

The post MediaKind launches CE Mini to provide cost-efficient, rapidly deployable video contribution encoding for live events appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Marshall Introduces New ML-454 Quad 4.5 Inch Rack Monitor

Ideal for Fly Packs and Broadcast Trucks With Support for HDMI, 3G-SDI and Composite Inputs TORRANCE, CA, OCTOBER 28, 2020  ̶  Marshall Electronics new ML-454 Quad 4.5 inch Rack Monitor features four high resolution screens in only two rack units, making it ideal for fly packs and broadcast trucks. It supports a range of inputs ...

The post Marshall Introduces New ML-454 Quad 4.5 Inch Rack Monitor appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Software Timelapses: A Therapeutic and Viable Way to Learn

From the sixty-second quick tip to the ten-minute deep dive, here are five videos to dip your toes into learning via time-lapse software.

The Different Ways to Expertly Use and Shoot Slow Motion

Here's how you can expertly use slow motion and high frame rate in your film and video projects. Dive in and learn to use it.

New Brightline Presenter Lighting Kit Offers PoE, Wireless Control for Customized Installations

Bridgeville, Penn. – Oct. 27, 2020 – Brightline, a leading manufacturer of energy efficient lighting systems, today announced its Presenter Lighting Kit, which uses PoE (Power over Ethernet) and wireless control to deliver simple and affordable lighting packages for single presenters. Available for corner or straight installations, the new kits feature Brightline’s Flex-T recessed lighting ...

The post New Brightline Presenter Lighting Kit Offers PoE, Wireless Control for Customized Installations appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

100+ Hot FREE Assets for Your Next Video Project

From vintage sound effects to custom animated transitions, here’s everything we released during this year’s Free Week. I think we can all agree that one of the ...

TOP 5 des vidéos : les idées reçues en fabrication additive…

Cette semaine, on vous invite à découvrir quelles sont les trois principales idées reçues en fabrication additive et surtout, pourquoi elles sont fausses. Le marché est en effet plein de ressources et continue à évoluer chaque jour, offrant de belles…

top5_2510

Zixi sets itself apart, Claiming Live Streaming Software Dominance

October 22, 2020 Zixi, the industry leader for enabling dependable, live broadcast-quality video over any-IP, and award-winning architect of the Software-Defined Video Platform (SDVP), today announced that the SDVP has again been recognized by top industry organizations for its unparalleled ability to deliver live broadcast-quality video across any IP network, any protocol, any cloud provider, ...

The post Zixi sets itself apart, Claiming Live Streaming Software Dominance appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

StreamGear Wins 2020 NAB Show Product of the Year Award for VidiMo Go Live Streaming Production Solution

Smartphone-driven content creation suite recognized in Streaming category as one of this year’s most significant and innovative new offerings October 22, 2020 — Reading, PA: Streaming solutions innovator StreamGear Inc. has been honored as the winner of a 2020 NAB Show Product of the Year Award for the company’s smartphone-empowered VidiMo Go handheld, live video ...

The post StreamGear Wins 2020 NAB Show Product of the Year Award for VidiMo Go Live Streaming Production Solution appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Smash Cut Audio: An Exciting Edit for Your Next Film

Let's explore the value of an auditory smash cut, how to create this effect, and the clever ways to include it in your next video production.

Download 18 FREE Animated Textures with a Gritty Style

Add some captivating frame-by-frame animated texture to your videos and designs with this collection of 18 FREE animated textures. Download here.

10 Top Audio Editing Tutorials Every Video Editor Should Watch

Let's look at some of the most efficient, fundamental tutorials on recording, editing, and correcting audio files. All for video editors and filmmakers!

Download FREE Hand-Painted Animated Fonts for Videos and Beyond

These free hand-painted animated fonts were painstakingly painted frame-by-frame to give your titles and design a fun, energetic, and authentic feel.

During 50th Anniversary Celebration, FOR-A Invites Video Professionals to ‘Find Your Next Innovation’

Cypress, CA, Oct. 21, 2020 – FOR-A Company Limited, the parent company of FOR-A Corporation of America, is celebrating its 50th year in business this month. Through its new slogan, FOR-A is inviting broadcast and video professionals to “Find Your Next Innovation” during its yearlong celebration. The company has also updated the for-a.com website to ...

The post During 50th Anniversary Celebration, FOR-A Invites Video Professionals to ‘Find Your Next Innovation’ appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

❌