Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

The Yard VFX dévoile une nouvelle bande démo

Par : Shadows

Découvrez la dernière bande démo de l’équipe The Yard VFX. Basé à Vanves, le studio a notamment travaillé sur Ford v Ferrari, American Renegades, Minuscule 2.

L’article The Yard VFX dévoile une nouvelle bande démo est apparu en premier sur 3DVF.

5 Tips and Resources for Creating Realistic Battle Scenes

From war films to pure action, let’s gear up and go over some of the best practices for creating realistic battle scenes in your film and video ...

RISE dévoile deux nouveaux breakdowns, de Berlin au Moyen-Orient

Par : Shadows

L’équipe du studio d’effets visuels RISE nous présente deux nouveaux making-of.

  • Voici tout d’abord les coulisses de Kingdoms of Fire, série télévisée de 14 épisodes produite par Genomedia Studios avec un budget de 40 millions de dollars environ. Elle retrace les règnes de Sélim Ier (Empire Ottoman) et de Al-Achraf Tuman Bay (Sultanat mamelouk) et notamment la rivalité qui les a opposée dans la prise de contrôle du Moyen Orient.
    RISE est intervenu sur les scènes de bataille avec cavaliers et soldats 3D, cadavres, drapeaux à ajouter, ou encore gestion des explosions (simulées ou en tant qu’éléments filmés sur place, selon le cas).
  • Le studio RISE était déjà intervenu sur la série allemande Babylon Berlin (diffusée sur Canal+ en France, RTS 1 en Suisse), l’équipe est de retour sur la saison 3 : sous la supervision d’Erik Schneider, les artistes ont géré énormément d’extensions de sets afin de recréer des lieux détruits durant la seconde guerre mondiale, ainsi que l’architecture de la ville à l’époque. De nombreuses références photo ont été employées. Il a aussi fallu peupler la ville, que ce soit avec des véhicules (voitures, trams) ou des humains (foules et passants).

L’article RISE dévoile deux nouveaux breakdowns, de Berlin au Moyen-Orient est apparu en premier sur 3DVF.

The Mandalorian : Image Engine dévoile les effets visuels de la série

Par : Shadows

L’équipe d’Image Engine présente un breakdown de son travail sur la série The Mandalorian. L’occasion de constater que ce projet ancré dans l’univers Star Wars n’a pas été tourné uniquement sur un plateau cerné d’écrans de LEDs.

Image Engine a contribué aux effets de 441 plans répartis sur plusieurs épisodes, qu’il s’agisse de décors complets ou étendus, de créatures, droïdes ou doublures numériques.

Production VFX Supervisor: Richard Bluff
Production VFX Producer: Abby Keller
Image Engine VFX Supervisor: Robin Hackl
Image Engine VFX Producer: Cara Davies

L’article The Mandalorian : Image Engine dévoile les effets visuels de la série est apparu en premier sur 3DVF.

Lost in Space finds contrast in the darkness with Cooke 5/i Lenses

(June 2020) — DP Sam McCurdy, BSC chose Cooke 5/i lenses to shoot the second season of Lost In Space, the popular Netflix sci-fi TV show which follows the adventures of a family of space-colonists whose spaceship veers off-course. More than sci-fi wizardry, the focus of the show has always been firmly on the Robinson ...

The post Lost in Space finds contrast in the darkness with Cooke 5/i Lenses appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Nostalgie : comme la prélogie Star Wars, Blade Runner a eu droit à ses ajouts

Par : Shadows

Si son cas est moins polémique que celui de la prélogie Star Wars, le film Blade Runner a lui aussi subi quelques retouches par rapport à sa version d’origine. Outre de multiples déclinaisons du long-métrage (avec ou sans voix-off, avec ou sans licorne et même avec ou sans violence), le Final Cut sorti en 2007 a fait l’objet de changements délibérés allant au-delà de la simple restauration.
Au menu, entre autres : une retouche de la bouche d’Harrison Ford afin que les mouvements des lèvres collent avec l’enregistrement audio fait ensuite en studio, mais aussi le remplacement de la tête d’une cascadeuse.

Thomas Martin, qui avait pu se rendre à la View Conference 2019 en partenariat avec 3DVF, en avait ramené une interview de Trent Claus du studio Lola VFX, qui a travaillé sur la restauration 4K du film : il nous présente aujourd’hui une vidéo dédiée sur le sujet.

Bien évidemment, ces changements pourraient soulever des critiques chez les fans, sur le modèle des modifications imposées par George Lucas sur Star Wars. Il n’en est rien, sans doute pour deux raisons : tout d’abord, la version d’origine (version cinéma US de 1982) est généralement considérée comme inférieure à la Final Cut, avec sa voix off et sa fin. Ensuite, et surtout, contrairement au cas Star Wars, les rééditions vidéo successives de Blade Runner n’ont jamais été avares de bonus, et la norme des éditions collector a toujours été de proposer de multiples versions du film. L’édition 35ème anniversaire contient ainsi les versions cinéma US et internationale, la Director’s Cut, une version de travail et enfin la Final Cut.
De quoi contenter tous les fans, mais aussi d’éviter de faire disparaître les anciennes versions. Un choix que l’on souhaiterait voir plus souvent.

L’article Nostalgie : comme la prélogie Star Wars, Blade Runner a eu droit à ses ajouts est apparu en premier sur 3DVF.

DejaSoft launches DejaEdit Version 3 –

Par : RadianceC

DejaEdit Version 3 takes file synchronizing to a new level with enhanced user experience, additional security features and improved workflow management For Immediate Release, 28 May 2020, Gothenburg, Sweden – Dynamic tech start-up DejaSoft has launched Version 3 of its cutting-edge media file synchronising software tool –  DejaEdit. An essential application vital for film productions, DejaEdit ...

The post DejaSoft launches DejaEdit Version 3 – appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Rise roule des mécaniques pour Fast & Furious : Hobbs & Shaw

Par : Shadows

Le studio VFX Rise profite du printemps pour dépoussiérer ses archives et nous propose de revenir sur un projet de 2019 : le film Fast & Furious : Hobbs & Shaw.

Dans ce long-métrage dérivé de l’univers Fast & Furious, une séquence de course-poursuite au coeur de Londres a fait appel au talent de Rise, sous la supervision de Jonathan Weber. L’idée était ici d’améliorer les prises de vues en toute discrétion : ajout de véhicules dans les rues (qui n’étaient pas présents au tournage pour plus de sécurité), extensions de décors, FX pour simuler du verre brisé. Certains plans ont même nécessité la mise en place d’une doublure numérique pour l’acteur Idris Elba et sa moto.

L’article Rise roule des mécaniques pour Fast & Furious : Hobbs & Shaw est apparu en premier sur 3DVF.

❌