Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 12 décembre 2019Vos flux RSS

Un otoscope USB pour lire les infos sur une puce

Par Pierre Dandumont

Je lis régulièrement un site qui s’appelle Hackaday, et récemment je suis tombé sur un truc amusant : on peut trouver en Chine des otoscopes USB qui sont parfois pour lire les informations sur des puces.

Un otoscope, c’est un outil qui sert à regarder à l’intérieur du conduit auditif. Et la version USB, qui se trouve pour quelques € sur eBay (moins de 6 €) contient une caméra qui va permettre d’inspecter vos oreilles et les nettoyer. Bon, pour être franc, je n’ai pas testé cette fonction.

L’otoscope


La triple prise USB

L’otoscope est en fait une webcam basique (VGA), avec une lentille grossissante, quelques LED et une prise USB « triple » : USB A, micro USB et USB-C. Et pour lire des informations sur un PCB ou une puce, c’est parfait : la distance de mise au point est faible (génial pour les macros), ça grossit l’image et les LED éclairent suffisament pour lire du texte. La combinaison parfaite pour des inscriptions souvent petites et illisibles.

Là, je vous montre le résultat sur l’arrière d’une microSD, avec ensuite le meilleur résultat avec mon iPhone. C’est nettement plus pratique avec l’otoscope, surtout que sa forme lui permet d’aller dans des endroits peu accessibles.

L’otoscope


iPhone (recadré)

Sinon, plus largement, ça permet d’aller voir dans des conduits, même si la mise au point est vraiment très courte.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Choisir une carte CardBus pour un PowerBook, et les limites de l’USB 2.0

Par Pierre Dandumont

Récemment, j’ai eu une question par mail au sujet d’un de mes PowerBook Wallstreet. En effet, j’utilise une carte CardBus avec deux ports USB (1.1) et la personne me demandait si installer une carte USB 2.0 était possible. La réponse n’est pas évidente : oui… et non.

Commençons par la réponse oui. Sous Mac OS X, avec un Jaguar à jour (10.2.8), les cartes qui contiennent une puce Opti ou une puce NEC devraient fonctionner nativement. La première fonctionne en USB 1.1, la seconde généralement en USB 2.0. Les cartes Via fonctionnent mal et demandent dans le meilleur des cas un pilote, donc c’est à éviter. Sous Mac OS X, les cartes USB 2.0 fonctionnent bien en USB 2.0. Une carte comme celle-ci, qui ne dépasse pas du connecteur, fonctionne a priori (ma carte n’est pas exactement ce modèle là).

Une carte USB 1.1


Une carte USB 2.0 (chipset NEC)


Une carte Cardbus vers ExpressCard avec un lecteur de cartes

Maintenant, la réponse non. Sous Mac OS 9, les cartes ne fonctionnent pas en USB 2.0. L’OS ne supporte pas la norme et quelle que soit la carte, vous allez rester bloqué en USB 1.1 (12 Mb/s, donc en gros des débits pratiques de l’ordre de 1 à 1,5 Mo/s quand tout va bien). Sur un Wallstreet (et plus généralement sur les Mac qui n’ont pas d’USB nativement), vous allez devoir installer les pilotes USB, qui sont disponibles sur le site d’Apple. Une fois la mise à jour « USB Adapter Card Support 1.4.1 » installée, les cartes USB devraient fonctionner.

Mac OS 9 voit la clé USB


La carte prend un logo USB sur le bureau

Dans mon cas, j’ai testé avec une carte à base d’Opti (donc USB 1.1), une carte à base de NEC en USB 2.0 et un adaptateur CardBus vers ExpressCard qui contient une puce NEC. Il permet d’utiliser un lecteur de cartes ou une carte mémoire en ExpresCard, pour peu que la carte utilise la partie USB de l’ExpressCard.

Donc pour résumer : l’USB 2.0 ne fonctionne pas sous Mac OS 9, mais il fonctionne sous Mac OS X. Et dans les deux cas, je vous recommande une carte à base de NEC.

Et à la question « Comment déterminer la puce utilisée ? », je ne peux pas réellement répondre. Sur une carte PCI, la solution la plus simple consiste à regarder. Sur une CardBus, il faut croire le vendeur s’il l’indique, ou tester. Techniquement, on peut aussi récupérer les identifiants une fois la carte en main, mais c’est un peu inutile : si vous avez la carte, vous savez forcément si elle fonctionne… ou pas.

Magewell Bringing New Eco Capture Models and North American Debuts to 2019 NAB Show New York

Par Write Turn Communications

Company will showcase new offerings across all of its major product groups — capture, conversion and streaming October 10, 2019 — Nanjing, China: Continuing its whirlwind world tour after highly-successful exhibits in China, Australia and Europe the past three months, Magewell is heading to the Big Apple next week with a full slate of new ...

Trois générations de rallonges USB propriétaires Apple

Par Pierre Dandumont

Bon, j’avais déjà parlé des rallonges USB Apple, avec l’encoche qui empêche de brancher autre chose qu’un clavier Apple. Mais là, j’ai eu dans un lot deux rallongues de plus, qui ne sont pas identiques à la première.

Pour résumer, Apple ne pouvait pas proposer de rallonges USB à la sortie de l’iMac (la norme ne le permettait pas) et en mettant une encoche, les câbles ne sont plus « USB », donc pas de problèmes (oui, c’est idiot). Ensuite, l’encoche permet aussi d’éviter de chaîner les rallonges : l’USB a des limites assez basses en réalité, donc ça évite que des utilisateurs mettent plusieurs rallonges à la suite avant de se plaindre que ça ne marche pas. C’est en résumé, l’ancien article va un peu plus dans les détails.

Trois prises. Trois encoches.


Pas de logo USB sur la première, a priori la plus ancienne.


La prise USB aussi se réduit avec le temps, tout comme le câble

Du coup, les trois adaptateurs. Le point intéressant, c’est que l’encoche reste, mais que la structure du câble rétrécit. Le plus fin vient d’un clavier aluminium, les deux autres… aucune idée. Ils viennent forcément des claviers USB d’Apple, mais ça vient d’un Apple Keyboard (A1048) ou d’un Apple Pro Keyboard (M7803). Il existe une version différente pour les claviers colorés (M2452) mais elle possède un câble semi-transparent, comme les claviers eux-même. Maintenant, les photos.

Un (nouveau) récepteur USB-C pour les Apple Remote

Par Pierre Dandumont

Ca va faire quelques années que j’en parle, un lecteur a créé un récepteur USB pour les anciennes télécommandes Apple. Il m’a envoyé récemment sa dernière version, qui se branche en USB-C.

La nouvelle version dispose donc d’une coque blanche, à la finition correcte. Ca dépasse un peu en épaisseur sur un MacBook Pro ouvert, mais rien de problématique. L’adaptateur s’achète sur le site de Guillaume pour environ 20 €. Il existe en trois versions : USB-A, USB-C et USB-C avec une coque. Dans tous les cas, c’est plug & play de Mac OS X Tiger à macOS Catalina (je viens de tester) et ça marche même sur les PowerPC.

Le récepteur USB-C

Le seul bug que j’ai trouvé traîne depuis macOS High Sierra : si vous tentez de désactiver le récepteur dans les Préférences Système, ça ne fonctionne pas. Ce n’est pas réellement bloquant avec un récepteur USB : si vous voulez le désactiver, il suffit de le débrancher. Assez bizarrement, ça fonctionne avec un « vrai » récepteur Apple : mon premier montage, qui utilise une puce Apple, se bloque bien.

Versions USB-A, USB-C, modèle custom home made, etc.

En attendant, si vous voulez commander un Mac moderne avec une télécommande Apple Remote, c’est la solution la plus simple.

La norme USB4 c’est parti pour 2021

Par LeCollagiste
USB4

Les spécifications de l’USB4 basé sur le Thunderbolt 3 doublera la vitesse de l’USB 3.2 actuellement à 20 Gbps pour atteindre la vitesse actuelle du Thunderbolt 3 à 40 Gbps et l’alimentation électrique. Le nouveau standard USB4 arrivera donc fin 2020, cette prochaine norme sera bien entendue rétrocompatible avec tous les appareils utilisant l’USB Type C. Toutes les bonnes choses du Thunderbolt 3 seront de la partie, le transport de data, d’images norme HDMI 2.0 et DisplayPort 1.4 ou encore du PCIe 3.0, alimentation du courant jusqu’à 100 watts et le chaînage de périphériques.

Plus qu’à attendre l’implémentation de cette nouvelle norme USB4 dans les futures machines vers 2021 voir 2022 avec des câbles certifiés.

USB4

La norme USB4 c’est parti pour 2021 est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

Magewell Heading to IBC2019 with Rapidly-Expanding Portfolio for Evolving Production and Distribution Workflows

Par Write Turn Communications

Recently-announced capture, conversion and streaming solutions to make European debuts at the show alongside established offerings August 8, 2019 — Nanjing, China: Magewell has amped up its product lines over the past year, as the award-winning video interface innovator expands its portfolio with more solutions that help video production and AV professionals maximize the benefits ...

Libération du Thunderbolt 3 en USB 4

Par LeCollagiste

Intel, le créateur du Thunderbolt 3 annonce la libération de la norme et la convergence entre l’USB-C pour accroître la compatibilité et la simplification de connexion du matériel. La prochaine norme USB 4 offrira toujours un débit de 40 Gbits/s, contre 20 Gbit/s pour l’USB 3.2, une alimentation entre 15W et 100W pour les appareils nomades, le transport de signal audio vidéo, passe un signal PCIe pour les cartes graphique externe, du DisplayPort, connexion pair à pair 10 Gbps Ethernet, rétro compatible USB 2, USB 3.0, USB 3.1 et le dernier USB 3.2. Le Thunderbolt 3 pour tous sera aussi intégré dans les futurs processeurs Intel Ice Lake en standard.

Thunderbolt 3 - USB 4
USB 4 - Thunderbolt 3

Libération du Thunderbolt 3 en USB 4 est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

❌