Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 12 décembre 2019Vos flux RSS

Fusion Studio Used To Create Animated Feature, Latte & The Magic Waterstone

Par Zazil Media

Fremont, CA – December 10th, 2019 – Blackmagic Design today announced that Grid VFX relied on Fusion Studio throughout its in house compositing pipeline to deliver newly released children’s animated feature, Latte & The Magic Waterstone. Directed by Regina Welker, the team’s latest project ‘Latte & The Magic Waterstone’ involved the completion of more than 1,200 ...

The post Fusion Studio Used To Create Animated Feature, Latte & The Magic Waterstone appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Positive Signs the M&E Industry Can Handle, Deliver Equality

Par Andy Marken

“Don’t take this the wrong way but your earnestness can be very hard to be around.” – Katherine Newbury, “Late Night,” 3 Arts Entertainment, 2019     Have you ever wondered how the M&E industry, a business that had such a basic premise (entertain folks, give them a few minutes/hours of escape) has evolved into ...

The post Positive Signs the M&E Industry Can Handle, Deliver Equality appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Diversity Makes Visual Stories Better, People and Organizations Stronger

Par Andy Marken

“You don’t qualify for asylum, refugee status temporary protective status humanitarian parole non-immigration work travel visa, you at this time are simply “unacceptable”. – Frank Dixon, “The Terminal,” Dreamworks, 2004     In a lot of ways, our country’s – and actually every country – handling of the diversity issue is a lot like the ...

The post Diversity Makes Visual Stories Better, People and Organizations Stronger appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Streaming Media is so Promising Everyone’s Getting into the Act

Par Andy Marken

“When two hunters go after the same prey, they usually end up shooting each other in the back. And we don’t want to shoot each other in the back.” – Col. Douglas Mortimer, “For a Few Dollars More,” Produzioni Europee Associate (PEA), 1965     A millennium ago, we were visiting a small computer company ...

The post Streaming Media is so Promising Everyone’s Getting into the Act appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

The Content Industry is in the Midst of Dynamic, Dramatic Change

Par Andy Marken

“Funny, some men you see every day for ten years and you never notice; some men you see once and they’re with you for the rest of your life.” – Emmy, “3:10 to Yuma,” Columbia Pictures, 1957   People who think of M&E as more than a job, but a career care … a lot. ...

The post The Content Industry is in the Midst of Dynamic, Dramatic Change appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Des disques durs moins chers (mais sans garantie) avec cette astuce

Par Pierre Dandumont

Chez moi, je suis un peu paranoïaque des sauvegardes. Et mes Time Capsule contenaient des disques durs de 3 To qui commençaient à se faire vieux (3 ans) et limitaient un peu mes sauvegardes. Et j’ai donc cherché à mettre plus gros.

Pour information, avant de commencer, même les vieux modèles de Time Capsule supportent les gros disques durs, en tout cas mes boîtiers de la 3e génération (2009). Je ne suis pas certain à 100 % que les modèles de 2008 le font, mais ça devrait.

Time Capsule 6 To

Mon astuce, donc : acheter un disque dur externe. En fait, même si c’est un peu bizarre, un disque dur nu vaut plus qu’un disque dur externe avec un boîtier et un adaptateur USB. Dans le cas de Seagate, c’est même assez flagrant. Si vous prenez un ST6000DM003 (3,5 pouces de 6 To, 5 400 tpm, raisonnablement rapide), la version nue vaut environ 150 € chez Amazon (~190 € chez les gros revendeurs). Il est garanti deux ans, n’a rien de vraiment spécial. Et un boîtier externe STEB6000403 (Expansion Desktop), qui contient le même ST6000DM003, se trouve pour 130 € en temps normal, et 100 € lors du Black Friday.

Un disque dur classique


Du SATA


Un PCB avec un adaptateur

Oui, un disque dur entouré d’une coque, livré avec un adaptateur USB 3.0, et après l’ajout de la taxe sur la copie privée (de l’ordre de 10 à 15 €, je n’ai pas trouvé le barème exact) vaut moins (et très nettement) que le modèle nu.

Bon, vous vous en doutez, vous allez perdre la garantie – c’est assez explicite sur l’étiquette du disque dur – et il va falloir démonter le boîtier. Sur le Seagate en question, il faut aller enlever des clips en plastique qui bloquent le tout. Mais vu la différence de prix, ça reste intéressant, avec en bonus un boîtier externe USB 3.0. Et il faut que je recommence mes sauvegardes de zéro.

C’est assez explicite

Certains se posent la question de la qualité des disques. Je ne suis pas paranoïaque et je ne pense pas que Seagate met des disques moins bons dans les externes, surtout que dans la pratique, ils subissent plus de chocs. Et la garantie est la même dans les deux cas, du reste : deux ans. Par contre, c’est évident que Seagate vend sûrement beaucoup plus de disques durs externes que de modèle nu pour le grand public, et qu’Amazon – qui vend aussi en masse – a de bonnes réductions au départ pour le Black Friday.

Ça prend un peu de temps…

Attention quand même à une chose : ça marche uniquement avec les disques durs 3,5 pouces et donc avec les externes “desktop” qui possèdent une alimentation externe (dans la majorité des cas). Avec les disques durs externes portables, il y a trois choses à savoir. Premièrement, ils sont plus épais que les modèles classiques (souvent 15 mm) et ils ne rentrent donc pas facilement dans un PC portable ou un boîtier prévu pour les épaisseurs classiques (9,5 et 12,5 mm). Deuxièmement, il s’agit rarement de modèles SATA avec un adaptateur. Dans pas mal de cas, l’USB est directement sur le disque dur lui-même. Troisièmement, les grosses capacités en 2,5 pouces (4 To et plus) sont en SMR, une technique qui ralentit les écritures quand le disque dur est rempli, ce qui peut poser des soucis.

MaryTV Goes Global with Medialooks Video Transport

Par Desert Moon Communications

MaryTV Goes Global with Medialooks Video Transport Medjugorje, Bosnia and Herzegovina – December 5, 2019 – MaryTV, a lay apostolate that produces a full-time OTT television channel broadcasting Masses, prayers, rosaries, adorations, press conferences and other events on a daily basis, has integrated Medialooks Video Transpor​t into the channel’s workflow. Medialooks is a specialist provider ...

The post MaryTV Goes Global with Medialooks Video Transport appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Tran Thanh Huy’s Award Winning Film Rom Graded With DaVinci Resolve Studio

Par Zazil Media

Fremont, CA – December 9, 2019 – Blackmagic Design today announced that Tran Thanh Huy’s new film “Rom” was graded using DaVinci Resolve Studio. The film was the first Vietnamese feature film to be awarded the top prize at the renowned Busan International Film Festival (BIFF.) “Rom,” directed by Tran Thanh Huy, follows the life of ...

The post Tran Thanh Huy’s Award Winning Film Rom Graded With DaVinci Resolve Studio appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Esports Shapeshifting with NewTek and NDI®

Par Broadcast Beat Magazine

By Victor Borachuk, Executive Producer/Director of JupiterReturn Broadcasting esports requires perhaps one of the most fluid and dynamic production environments in live video production. Esports takes the idea of creative reflex to another level in terms of core competencies. Consider the above in the setting of the largest gaming expo in Latin America, and we ...

The post Esports Shapeshifting with NewTek and NDI® appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Test des interrupteurs Friends of Hue de NodOn

Par Pierre Dandumont

C’est un problème que j’avais déjà évoqué : quand on s’équipe avec des ampoules connectées (Hue, mais pas que), le problème des interrupteurs se pose vite. J’avais expliqué mon problème il y a quelques mois, en montrant une solution : les modèles Friends of Hue, plus spécifiquement les Vimar, assez onéreux (comptez 65 à 70 €). Depuis, NodOn a sorti un modèle vendu moins cher.

Le NodOn vaut seulement 35 €, ce qui semble un peu plus abordable. La conception de base est la même que tous les autres interrupteurs Friends of Hue un mécanisme EnOcean à énergie cinétique, avec quatre boutons. En gros, il faut pousser de façon assez forte, ce qui va générer l’énergie nécessaire à la communication. J’ai le Vimar dans mon bureau, ça fonctionne dans 95 % des cas, et de temps je dois poussez plus fort/une seconde fois. Truc à savoir aussi, les boutons s’enfoncent mais reprennent la position initiale : la programmation s’effectue donc en double : une action pour le haut, une action pour le bas.

L’interrupteur

Le NodON fonctionne comme le Vimar : ça se configure dans l’application Hue, puis il suffit de l’ajouter à HomeKit (si on veut). Maison donne accès aux boutons, on peut programmer ce qu’on veut, c’est efficace.




En fait, le problème de l’interrupteur NodOn, c’est un peu la qualité. Il arrive dans une pauvre enveloppe matelassée, sans accessoires, avec un flyer mal imprimé. Et si la partie externe de l’interrupteur (sa structure) est dans un plastique correct (vaguement brillant), les boutons sont dans un plastique plus granuleux, qui fait un peu bas de gamme. Par rapport au Vimar, qui vaut le double, la différence de qualité reste notable. Ce n’est pas horrible, je ne parle pas de chinoisium qui va casser en cas de forte pression, mais tant visuellement qu’au toucher, le NodOn est un cran en-dessous. Au passage, aussi, il y a du double-face 3M sous les interrupteurs, mais dans une zone un peu enfoncée : donc impossible de les coller au mur directement.

L’emballage cheap


On voit (un peu) la différence de qualité

Reste que pour 35 €, c’est assez honnête : ça remplace bien les télécommandes Philips Hue.

USD : au-delà du buzz, que donne la technologie en pratique ? Pixar s’explique

Par Shadows

Lors du SIGGRAPH 2019, le système Universal Scene Description (USD) était LA technologie sur toutes les lèvres. Le support USD va par ailleurs arriver dans différents outils logiciels du marché très rapidement. D’où une question inévitable : concrètement, que donne USD ?

Pixar, qui est à l’origine de cette technologie, nous propose justement de le découvrir dans un article dédié.
Le studio s’appuie ici sur un cas concret : la production de Toy Story 4, dont le pipeline était très fortement centré sur USD :

Le pipeline standard de Pixar. Ci-dessous, les éléments du pipeline qui s’appuient sur USD.

Efficacité créative, collaboration entre départements, processus d’approbation facilité, aspect non destructif, système de variations qui donne un meilleur contrôle artistique pour chaque plan, optimisation mémoire… A en croire le studio, les avantages sont immenses.

Nous vous invitons donc à consulter l’article dédié de Pixar, en attendant que les mises à jour n’apportent USD dans les principaux logiciels du marché. Houdini supporte déjà cette technologie, et Maya ne devrait pas tarder à suivre le chemin.

L’article USD : au-delà du buzz, que donne la technologie en pratique ? Pixar s’explique est apparu en premier sur 3DVF.

La caméra Memory Stick des Sony Clié

Par Pierre Dandumont

Quand j’ai testé le TG50 pour mon appareil photo Bluetooth, j’ai eu envie de tester un truc qui m’avais intéressé il y a longtemps, quand j’utilisais encore des Palm : l’appareil photo des Clié.

Sony avait lancé ça en 2001 pour certains de ses PDA Clié, un appareil photo en interface Memory Stick avec une tête rotative, le PEGA-MSC1. J’en ai trouvé un sur eBay et j’ai donc testé. Il arrive avec une boîte en plastique, un CD de pilotes, et il se connecte en MSIO (Memory Stick I/O, un protocole série). Il ne contient pas de mémoire, et dépasse pas mal du haut du Clié.

Sur un Clié


L’appareil


Le connecteur Memory Stick

L’installation sans logiciel de synchronisation est un peu compliquée, il faut copier pas mal de fichiers sur la carte Memory Stick puis sur le Clié. J’ai d’abord testé sur un SL10, un modèle sous Palm OS 4, avec un écran monochrome en 320 x 320. Le CPU (un Dragon Ball à 33 MHz) peine franchement et l’écran affiche vaguement ce que la caméra voit. C’est lent, à la limite de l’inutilisable. Mais il est possible de prendre des photos et de les transférer ensuite vers une Memory Stick. Attention, le Clié n’a que 8 Mo de RAM, donc la place est assez restreinte.

Sur le TG50, c’est encore pire : impossible de lancer le programme. Il indique qu’une bibliothèque n’est pas présente, sans indiquer laquelle. J’ai essayé trois logiciels sans résultats. Et je n’ai pas trouvé de solution sur le net : je suppose que ça vient de Palm OS 5.

Du coup, je vous met des captures en noir et blanc sur le SL10. L’interface est assez lente et s’éloigne de ce qu’on a l’habitude de voir avec les appareils photo. Et l’exportation du Clié vers une carte mémoire (en JPEG) prend un bon 30 secondes par image.

L’interface


Quelques effets


L’exportation (DCF, c’est JPEG)

Question qualité, une fois les images exportées, c’est quand même très mauvais. L’appareil a un capteur de 100 000 pixels et les images sont en 320 x 240 en sortie, ce n’est pas génial. Le côté rotatif est pratique, mais c’est tout. Avec un prix de 150 $ en 2001, c’était déjà franchement mauvais même pour l’époque. Et sans même prendre en compte le fait que l’appareil ne contenait pas de carte mémoire : il fallait stocker dans le Clié, puis transférer vers une carte mémoire après avoir enlevé la caméra.

Mon bureau


Un affreux selfie


Mon Aurora

En gros, un produit affreux, sans réel intérêt, même en 2001.

Plant-derived "Cellulose Fiber" May Change the World in the SDG Age

Plastic waste in the oceans, depleting oil resources and climate change are all environmental concerns, but lately there has been a lot of noise from all corners of the globe to reduce the amount of plastics in the world. This article looks into a next-generation material that might just do that. I...

Test des ampoules LIFX HomeKit

Par Pierre Dandumont

Vous trouverez plkus de détails dans le prochain Canard PC Hardware (bientôt en kiosque), mais je vous propose ici un petit test de deux ampoules HomeKit, les LIFX Mini White et Mini Color.

Après l’OSRAM Smart+ en HomeKit (et Bluetooth), je vous propose un test de deux ampoules HomeKit, mais qui travaillent en Wi-Fi. La Mini White (blanc chaud) vaut 25 € (parfois un peu moins). La couleur a un prix officiel de 55 €, mais elle se trouve aussi assez régulièrement pour un peu moins (40 € au moment d’écrire ces lignes).

Les deux ampoules


La jolie boîte

L’emballage est en forme de tube, et les ampoules sont assez classiques : un globe blanc transparent, une base blanche. La construction est bonne et – surtout – elles sont HomeKit nativement. Petit truc important : ne jetez pas le petit papier avec les instructions, il contient le QR Code qui permet de jumeler les ampoules en HomeKit. Question technique, la blanche est fort lumineuse (j’ai mesuré un peu plus que les 800 lumens annoncés), atteint un blanc chaud parfait, mais avec un indice de couleur un peu faible. En clair, elle va dénaturer certaines couleurs. La couleur est moins efficace, elle est moins lumineuse, démarre sur un blanc trop froid par défaut (3 350 K) et une fois réglée dans l’application sur 2 700 K, la valeur est trop faible (2 560 K) avec un rendu des couleurs désastreux. La consommation est correcte dans les deux cas : ~9 W.

Attention, le code HomeKit est dans le manuel

les deux ampoules se lient facilement avec HomeKit, sans pont et sans devoir être à proximité. Elle se connectent en pratique en Wi-Fi, ce qui simplifie pas mal la gestion : vous n’aurez pas besoin d’être proche des ampoules ni d’installer un concentrateur HomeKit. Dans HomeKit, on a les réglages classiques : luminosité, couleur et température quand l’ampoule supporte le tout. L’installation en HomeKit est simple, le scan du QR Code gère tout, connexion au réseau Wi-Fi comprise. Pour les amateurs, l’application permet aussi de lier les ampoules à Alexa et Google, et reste nécessaire pour la mise à jour du firmware. Bon point, si vous coupez les ampoules physiquement, elles reprennent la valeur précédente à l’allumage. Mauvais point, si vous éteignez la lampe via HomeKit puis que vous coupez le courant, la lampe se rallume au démarrage.

Les réglages HomeKit


Température et couleur sur la Mini Color

Dans l’ensemble, la lampe blanche est pratique si vous ne voulez pas vous embêter avec un pont mais que vous voulez quand même éviter le Bluetooth. La version couleur a de grosses lacunes pour de l’éclairage classique, elle est à réserver à un éclairage d’ambiance.

CDSA BOARD OF DIRECTORS NAMES BBC STUDIOS’ CONTENT SECURITY CHIEF, ALEX PICKERING AS NEW CHAIR

Par bobgold

The global entertainment industry’s advocate for content security, content protection and information security, the Content Delivery & Security Association (CDSA), has named Alex Pickering, Content Security Director for BBC Studios, as its new Chairman. Pickering will direct the strategy for the Association’s mission of providing global community engagement around content protection solutions and information services ...

The post CDSA BOARD OF DIRECTORS NAMES BBC STUDIOS’ CONTENT SECURITY CHIEF, ALEX PICKERING AS NEW CHAIR appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Can Broadcasters Keep Pace with Demand for Video Streaming?

Par High Rez PR

Nevada City, California, December 4th, 2019 – This year more than any other, video streaming – both live and on-demand – has gained a foothold in mainstream consumer viewing. One streaming technology pioneer, Telestream, is responding to these seismic changes within the broadcast and electronic media industries with a renewed emphasis on multiplatform and multiscreen ...

The post Can Broadcasters Keep Pace with Demand for Video Streaming? appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Le choix d’un lecteur de cartes SD a de l’importance

Par Pierre Dandumont

Le monde des cartes mémoire, c’est un peu compliqué, et c’est un sujet que je suis depuis longtemps. Avant même ce site, je testais des cartes mémoire (il y a plus de 10 ans). Donc quand j’ai vu que Sandisk overclockait des cartes SD, je me suis demandé si Apple le faisait aussi.

Attention, un peu de technique. Le format SD, c’est… compliqué.

La première version de la norme fonctionne à 25 ou 50 MHz sur un bus 4 bits, soit 25 Mo/s au maximum. Un mode de compatibilité, notamment pour les cartes MMC, existe aussi, avec un débit très faible et un fonctionnement sur 1 bit (le SPI), qui dépend un peu de la carte.

La seconde version, l’UHS, améliore les débits. Plusieurs modes existent, SDR ou DDR, avec plusieurs fréquences. Le plus courant, qu’on va considérer comme la référence, est le SDR104. Il fonctionne à 208 MHz sur un bus 4 bits, et le 104 indique le débit maximal en Mo/s (104 Mo/s, donc).

Ensuite, il existe l’UHS-II et l’UHS-III. Ces deux modes fonctionnent de façon totalement différente, avec des broches en plus sur les cartes. En simplifiant, on travaille avec des lignes séries, comme en PCI-Express ou en DisplayPort. L’UHS-II permet 312 Mo/s, l’UHS-III monte à 624 Mo/s. Les lecteurs compatibles UHS-II sont rares, mais les cartes fonctionnent évidemment en UHS-I en cas de besoin.

Une carte UHS-II avec ses connecteurs supplémentaires

Le dernier mode, récent, est le SD Express. Au lieu d’utiliser les lignes de l’UHS-II ou -III, il utilise une ligne PCI-Express 3.0, pour un débit maximal de ~1 Go/s.

Vous avez suivi ? Tant mieux. N’oubliez pas qu’il s’agit du débit maximal, les cartes sont évidemment souvent en dessous.

Les lecteur

Les lecteurs classiques modernes prennent en charge au moins l’UHS-I en mode SDR104 et les cartes récentes atteignent ces débits sans trop de soucis. Avec un lecteur correct, on peut obtenir 80 à 85 % des performances théoriques. Certains, comme le modèle Apple (vendu 45 € officiellement, un peu moins chez Amazon) prennent aussi en charge l’UHS-II. J’ai testé avec une carte Transcend et on obtient 245 Mo/s (le fabricant indique 285 Mo/s). En comparaison, j’ai aussi testé un lecteur Transcend (un lecteur multicartes assez courant, pas très cher) et il ne dépasse pas ~75 Mo/s.

la microSD Sandisk, plus rapide


La carte UHS-II avec le lecteur Transcend


La carte UHS-II avec le lecteur Apple

Le lecteur Apple offre de bonnes performances, mais dans certains cas, il se fait dépasser par un modèle USB de chez Sandisk, vendu 3 à 4 fois moins. Et pour une bonne raison : Sandisk overclocke ses cartes SD. Je l’ai expliqué avant, il y a différents modes en UHS-I, et Sandisk en implémente un de plus, propriétaire, avec certaines cartes SD et microSD. J’ai découvert ça récemment, et j’ai donc cherché un peu. Visiblement, Sandisk implémente un mode DDR200 (DDR208, en réalité) qui permet de doubler les débits. On passe en DDR (donc 8 bits par cycle) avec une fréquence de 208 MHz, donc 208 Mo/s. Dans la pratique, avec une microSD, le lecteur Sandisk atteint ~160 Mo/s en lecture et ~95 Mo/s en écriture quand le lecteur Apple se limite à ~85 et ~80 Mo/s dans les mêmes conditions. Visiblement, le mode DDR200 est intégré dans certains contrôleurs de Genesys Logic, mais je ne sais pas si d’autres lecteurs que les Sandisk l’implémentent correctement. Le lecteur Transcend, dans les mêmes conditions, se limite là aussi à 75 Mo/s, visiblement sa limite.

Trois lecteurs, trois ambiances


La microSD avec le lecteur Transcend


La mlcroSD avec le lecteur Apple, plus rapide


La microSD avec le lecteur Sandisk, encore plus rapide

Dans la pratique, je préfère le lecteur Apple parce qu’il est directement USB-C (forcément, c’est plus simple sur un Mac) et qu’il lit les cartes SD classiques (et en mode UHS-II) et pas uniquement les cartes microSD. Mais le lecteur de Sandisk a plusieurs avantages : il est plus compact, plus rapide dans certains cas et évidemment moins onéreux.

TAG Video Systems Continues International Expansion by Appointing Graphic Image Technologies as its Distributor in South Africa

Par Desert Moon Communications

TAG Video Systems Continues International Expansion by Appointing Graphic Image Technologies as its Distributor in South Africa Provider of software-based, IP Multiviewers, Probing and Monitoring solutions grows presence in key region Tel Aviv – December 3, 2019 — TAG Video Systems, the world leader in integrated software-based IP Probing Monitoring and Multiviewer solutions has appointed ...

The post TAG Video Systems Continues International Expansion by Appointing Graphic Image Technologies as its Distributor in South Africa appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Full Sail University Collaborates With TVU Networks to Empower The Next Generation of Sportscasters

Par Broadcast Beat Magazine

TVU Networks, a technology and market leader in IP-based live video solutions, today announced its collaboration with Full Sail University, an award-winning educational leader for those pursuing degrees in entertainment, media, arts and technology. Full Sail’s Dan Patrick School of Sportscasting decided to integrate a number of TVU solutions into its curriculum in keeping with the ...

The post Full Sail University Collaborates With TVU Networks to Empower The Next Generation of Sportscasters appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Imagination annonce les chipset graphiques IMG A-Series

Par Pierre Lecourt

Les IMG A-Series comme bouée de sauvetage ? Tant que les iPhones d’Apple employaient des puces PowerVR d’Imagination technologies, la vie était belle pour le concepteur de circuits graphiques. Les rentrées d’argents allaient en s’accroissant d’année en année, Apple faisait un excellent boulot d’optimisation des puces et jouait le rôle de VRP pour la marque auprès des autres solutions ARM.

Et puis, patatras. Apple a annoncé ne plus vouloir employer les produits de la marque et s’intéresser à un développement interne. A la fin du contrat qui liait les deux entités, le ciel s’est écroulé sur la tête d’Imagination. La marque a été mise en vente et la partie graphique s’est remise à travailler d’arrache pied pour se sortir de cette tempête.  Le résultat de ce travail est désormais annoncé, il s’agit d’une nouvelle gamme de chipsets graphiques baptisés IMG A-Series que la marque décrit comme la plus importante avancée faite dans ce domaine depuis… 15 ans.

2019-12-04 14_57_44-minimachines.net

Les IMG A-Series se destinent à une large gamme de produits allant du marché mobile aux tablettes mais également à l’IoT, aux voitures et même aux serveurs. Un large rang d’applications qui s’explique par la promesse de la marque. Proposer 2.5 fois les performances de sa précédente génération de processeurs graphiques tout en consommant 60% de moins d’énergie !

2019-12-04 14_59_50-minimachines.net

La liste des solutions est longue mais IT ne donne pas vraiment de détails sur ces puces, oubliant par exemple de préciser la consommation de chacune :

  • IMG AXT-64-2048 est le plus impressionnant des circuits annoncés avec 2.0 TFLOPS, 64 Gpixels et un circuit AI atteignant 8 TOPS
  • IMG AXT-48-1536 suit dans la gamme mobile avec 1.5 TFLOPS, 48 Gpixels et 6 TOPS
  • IMG AXT-32-1024 pour le marché mobile et l’auto en proposant 1 TFLOPs, 32 Gpixels et 4 TOPS
  • IMG AXT-16-512 se situe sur le même marché et annonce 0.5 TFLOPS, 16 Gpixels et 2 TOPS
  • IMG AXM-8-256 pour des mobiles moyenne gamme avec 0.25 TFLOPS, 8 Gpixels et 1 TOPS
  • IMG AXE-2-16 plus spécialisé dans les TV-Box et autres dérivés d’affichage annonce 16 GFLOPS et 2 Gpixels
  • IMG AXE-1-16 est l’entrée de gamme mobile et dédié au marché IoT avec 16 GFLOPS et 1 Gpixels

La totalité de l’annonce est intéressante avec des produits premium probablement destinés aux serveurs mais des solutions mobiles impressionnantes sur le papier et de l’entrée de gamme pour le marché IoT, très capables et compatibles avec des solutions comme Vulkan.

2019-12-04 14_55_40-minimachines.net

Bon, évidemment il faut regarder en détail ces chiffres car ils sont nés au fond des cerveaux d’une équipe de commerciaux en quête de materiel marketing pour faire revivre la marque. Les résultats des IMG A-Series sont, en réalité, comparés avec les derniers GPU commercialisés et non pas la génération précédemment annoncée qui n’a pas encore été mise en vente. Cela permet un discours plus spectaculaire mais en réalité le gain est moins important. Il n’empêche que ces nouveaux circuits graphiques sont suffisamment importants pour que la marque repense sa stratégie et décide de changer d’appellation en arrêtant sa gamme historique de circuits PowerVR.

2019-12-04 15_02_54-minimachines.net

Au passage, elle indique que les IMG A-Series seront suivies des B-Series en 2020 qui proposeront jusqu’à 3 TFLOPs de performance. Puis viendront les C et D-Series en 2021 et 2022. Un plan de travail bien avancé qui montre que la marque ne compte plus vivre tranquillement de ses royalties comme au temps de la manne d’Apple.

Reste que le marché s’est considérablement réduit pour ces IMG A-Series : Apple, Qualcomm développent leurs propres circuits. Beaucoup de plus petits concepteurs de SoC ainsi que des géants comme Huawei emploient désormais des solutions signées ARM avec des chipsets Mali devenus également très performants. La liste des acteurs potentiellement intéressés par ces puces devient vraiment très courte : Rockchip ? Mediatek ? AllWinner ? D’autres qui pourraient venir piocher dans le catalogue de la marque si ses prix sont concurrentiels face à ARM ?

2019-12-04 15_03_05-minimachines.net

Cela n’empêche pas l’optimisme de briller chez Imagination qui assure que plusieurs puces ont déjà signé l’intégration de ces circuits IMG A-Series et que les premiers appareils sont prévus pour 2020. De quoi amorcer la pompe d’un renouveau pour la marque ? On peut l’espérer car la concurrence a toujours fait du bien sur ce segment.

Source : Imagination Technologies

Imagination annonce les chipset graphiques IMG A-Series © MiniMachines.net. 2019

iCarta : le dock iPod pour les toilettes

Par Pierre Dandumont

Au milieu des années 2000, les constructeurs proposaient tout et n’importe quoi pour l’iPod. Comme l’iCarta : un dévideur de papier toilette capable de jouer de la musique.

En fait, j’ai ce dévideur depuis un moment, mais il n’a jamais été installé (ni testé) pour une bonne raison : je n’avais pas de prise de courant dans mes toilettes. Une situation assez courante qui empêche d’utiliser l’iCarta. Il existe bien une variante avec une batterie et même une Bluetooth, mais le mien a besoin d’une prise de courant. Mais après mon déménagement, je l’ai installé et j’ai trouvé une alimentation compatible (12 V et 1,5 A, du classique). Bon, en réalité, je ne l’ai pas installé parce qu’un fil qui court le long du mur, c’est moche. Mais je l’ai essayé quand même.


La qualité de fabrication est moyenne, et la méthode pour installer le rouleau assez tordue. Il faut déployer les enceintes, ouvrir le support en trois, insérer le tube, placer les encoches dans le bon sens et insérer le tout. Sur le dessus, on trouve trois prises : une entrée audio classique (prise jack 3,5 mm), une prise dock (le connecteur 30 broches) et une prise USB pour un iPod Shuffle. Le connecteur dock gère l’audio de façon classique, en analogique, et ne charge pas les appareils modernes. Si la documentation ne le précise pas, l’alimentation 12 V donne une réponse implicite : il charge avec le mode FireWire. La prise USB est un peu particulière : elle ne fournit pas d’énergie (elle ne charge pas l’iPod Shuffle) et utilise une prise cachée qui permet de récupérer de l’audio analogique. On peut donc utiliser les commandes de l’iPod Shuffle (et son contrôle du volume) comme s’il était relié à des enceintes avec une prise jack.

Avec un iPod Shuffle (et la LED très brillante)


iOS voit juste un connecteur Dock (et pas de charge)


Les commandes

Le son est assez moyen avec les quatre enceintes, mais ça sonorise évidemment sans soucis des toilettes. Quand l’appareil est allumé, il y a du souffle s’il n’y a pas de source connectée. Il y a peu de boutons : un pour allumer, deux pour régler le volume, un pour passer d’une source à une autre. Dans l’absolu, c’est vraiment un gadget sans intérêt, mais si vous voulez de la musique jusque dans vos toilettes, c’est amusant.

AJA’s HDR Image Analyzer 12G Provides High Quality 4K/UltraHD HDR

Par Andres Benetar

For almost three decades, AJA Video Systems has been a marvel in the professional video industry by supplying a variety of leading manufacturers and developing partners through the integration of their product lineups. Several examples of  high-profile media companies, which include: Broadcasters Networks Post-production houses Mobile truck operators Cinematographers Film editors from all over the ...

The post AJA’s HDR Image Analyzer 12G Provides High Quality 4K/UltraHD HDR appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Draper Media Implements Remote Production Environment Using Sony’s Equipment

Par Pipeline Communications

In a first-of-its-kind implementation, Draper Media, which operates television, radio and digital properties on the Delmarva Peninsula, recently standardized on a suite of Sony’s remote integration (REMI) products. Sony’s all-in-one solution enables NBC affiliate station WRDE-LD to originate local news for the NBC affiliate, which has a studio facility located in Milton, Del., with a ...

The post Draper Media Implements Remote Production Environment Using Sony’s Equipment appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Canard PC Hardware (hors-série) 13 est en kiosque : Montez votre PC

Par Pierre Dandumont

Comme d’habitude, un petit post pour vous parler de mon vrai travail. Le dernier hors-série de Canard PC Hardware, l’édition 2020 de « Monter son PC », est en kiosque.

Dans ce magazine, vous apprendrez à monter un PC (si). Nous vous conseillons le matériel à acheter et les pièges à éviter avant le montage, mais aussi les erreurs qui peuvent survenir après le montage. La partie principale, dans laquelle vous verrez mes mains, se concentre sur le montage, avec différents types de processeurs, système de refroidissements, périphériques de stockage, etc. Nous avons essayé d’être assez exhaustif sur les différents types de composants modernes. Dans la fin, il y a quelques pages sur les réglages de l’UEFI, l’installation de Windows 10 et l’installation de GNU/Linux. Désolé, ça ne parle pas de macOS dans ce magazine mais si vous montez un hackintosh, ça peut servir tout de même.

Vous trouverez un peu plus de détails sur le site, et le magazine est en kiosque pour 6,9 €. Et si jamais vous n’êtes pas en France ou que vous ne le trouvez pas, il est aussi sur la boutique.

❌