Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Téléchargez des créatures venues du fond des âges

Par : Shadows

Le Museum d’Histoire Naturelle de l’Université d’Oxford organise cet été une exposition intitulée First Animals, centrée sur les premiers animaux connus et en particulier sur ce que l’on appelle l’explosion du Cambrien : il y a environ 540 millions d’années, un foisonnement extraordinaire de créatures sous-marines aux anatomies surprenantes. De nombreuses lignées apparues à cette époque n’ont pas donné de descendants vivant de nos jours.

Le Museum a eu l’excellente idée, en complément de son exposition physique, de proposer une version en ligne riche en informations. En outre, les modèles 3D présentés ont été mis à disposition sur Sketchfab, sous licence libre (Creative Commons – Attribution – Non Commercial) : vous pourrez donc les télécharger et les utiliser dans vos projets.

Voici une sélection de ces modèles. Comme vous pourrez le constater, certains sont animés. N’hésitez pas à consulter les pages Sketchfab et l’exposition en ligne évoquée plus haut pour obtenir des informations scientifiques sur ces créatures.

L’article Téléchargez des créatures venues du fond des âges est apparu en premier sur 3DVF.

Une nouvelle librairie de motion capture pour vos projets

Par : Shadows

Centroid, studio de motion et performance capture et production virtuelle, annonce le lancement d’une librairie en ligne de données de motion capture. Situé dans les célèbres studios de cinéma de Pinewood, Centroid a en pratique mis en place un site dédié qui compte déjà près de 400 éléments.

Au menu, pour le moment : humains en déplacement, actions pour vos foules (personnages assis ou debout qui observent, parlent, mangent, bougent légèrement, lisent, boivent, téléphonent…), cheval, mais aussi des collections thématiques telles que “zombies” et “pirates” (avec des personnages qui escaladent, chargent des canons, tirent, se battent au sabre, etc).

La collection a pour elle deux avantages principaux : d’une part, l’utilisation du service Sketchfab pour l’affichage 3D temps réel de chaque élément, ce qui permet contrairement à une vidéo d’observer le mouvement sous tous les angles, zoomer, faire pause afin d’être certain que ce que l’on achète convient.
D’autre part, les tarifs relativement abordables : les scènes avec humains sont toutes disponibles pour une quinzaine d’euros. Les scènes avec cheval sont plus chère, le record étant atteint avec l’extrait “lie down” (1500€ environ). On imagine évidemment que la raison est la nécessité de recourir à un cheval spécialement dressé.

Enfin, sur le plan technique, les données sont fournies au format FBX avec mouvement en 120fps appliqué à un squelette (les personnages des visualisations sont présents de façon purement esthétique et ne sont pas inclus).

L’article Une nouvelle librairie de motion capture pour vos projets est apparu en premier sur 3DVF.

Coronavirus : l’impression 3D pour limiter les risques… mais avec d’importantes limitations

Par : Shadows

Comme l’ensemble de la population, vous prenez sans doute cette semaine des mesures spécifiques pour limiter les contacts entre personnes et éviter au maximum la diffusion du Covid-19/Coronavirus. Malheureusement, l’isolation et le télétravail ne sont pas forcément possibles et certaines personnes doivent donc partager des locaux.

Materialise, spécialiste de l’impression 3D, propose un modèle 3D gratuit qui pourra vous intéresser : il s’agit tout simplement d’un accessoire qui vient se fixer sur les poignées de porte et permet de les ouvrir facilement sans utiliser les mains, uniquement l’avant-bras. De quoi éviter ensuite les contacts avec le visage.

Le système est pour le moment compatible avec les poignées de porte cylindriques, de 18 à 22mm de diamètre. D’autres modèles devraient rapidement être proposés, mais d’ici là vous pouvez évidemment modifier le modèle 3D de départ.
Materialise propose aussi la commande de version imprimées, via son service en ligne d’impression 3D.

Attention toutefois, ce type d’astuce n’est évidemment pas une solution parfaite : la règle reste de se laver les mains après toute situation à risque, et pour la majorité des portes il sera bien plus simple de les bloquer en position ouverte. L’accessoire proposé vise plutôt les portes ne pouvant rester ouvertes : celles disposant d’un système de type code/badge, ou les portes coupe-feu, par exemple.

Autre limitation : si une personne tousse dans sa main, on peut imaginer que l’avant-bras recevra lui aussi du virus, donc que cet accessoire peut devenir une surface de transmission. Idéalement, il faudrait finalement un mécanisme permettant plutôt, par exemple, d’ouvrir plus facilement la porte avec le coude. Modifier la forme du modèle 3D proposé permettrait d’ailleurs sans doute d’y parvenir.

L’article Coronavirus : l’impression 3D pour limiter les risques… mais avec d’importantes limitations est apparu en premier sur 3DVF.

❌