Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Borealis devrait apporter les jeux Steam sous ChromeOS

Ce n’est pas un secret, Google travaille a porter Steam sous ChromeOS pour offrir une multitude de jeux PC à son système d’exploitation. Cette idée passe par Borealis, une intégration d’Ubuntu sous ChromeOS qui reprend en grande partie l’idée de Crostini, un autre projet d’intégration d’un Linux Debian dans le système.


Le projet veut profiter du noyau et des capacités d’un système Linux à l’intérieur de ChromeOS. Une solution qui permet de garder les apparences du système de Google en les mélangeant aux capacités de Linux. Parmi les points clé de Borealis, une compatibilité avec Steam, le magasin de jeux dématérialisés de Valve. Avec Borealis un Chromebook pourra se connecter au site de Steam puis installer des jeux comme si l’engin était un PC équipé d’un Linux natif comme Ubuntu. Est-ce que cela veut dire que les machines sous ChromeOS pourraient bénéficier du catalogue de jeux compatibles Linux de Steam ? Oui… et non.

ProtonDB

Oui car grâce aux API Libres Vulkan et OpenCL, Linux a pu profiter d’excellents jeux ces dernières années et de nombreux développeurs ont compris qu’il y avait là un marché a prendre en compte. Valve l’a lui aussi pris en compte et le propriétaire de Steam a développé Proton, une solution Linux qui utilise les capacités de Wine pour prendre en charge les bibliothèques DirectX de Windows. Grâce à un système de notation précis, ProtonDB liste les jeux pouvant être pris en charge sous Linux même lorsqu’ils ne sont pas sortis directement avec cette compatibilité par défaut. Avec l’arrivée de Borealis, l’ensemble des titres listés, de Dark Souls 3 à Sea of Thieves en passant par GTA V ou PUBG pourraient donc tourner sous ChromeOS.

ProtonDB

Sur le papier donc, un Chromebook lambda serait, d’un coup, apte a gérer une vaste gamme de jeux. En plus des applications Android, ces engins seraient a même de plonger les joueurs dans des univers 3D récents. Mais sur le papier seulement. Le nombre de machines sorties sous ChromeOS capables de faire tourner ces titres est proche du néant. On oubliera d’office les solutions trop anciennes et la très très grande majorité des engins sortis sous SoC ARM. On fera également une croix sur la pelletée de Chromebooks ou Chromebox qui n’embarquent que 16 ou 32 Go de stockage. Au vu du poids des jeux récents, même si les engins étaient capable de faire tourner ces titres, leur installation ne serait sans doute pas aisée.

Acer Chromebook Spin 713
Reste quelques modèles très haut de gamme qui pourraient profiter de cette évolution. Même si je doute que ces modèles, en général destinés au marché pro, soient vraiment pensés pour ce type d’usage. La bonne question a se poser à mon avis est plutôt : qui voudrait d’un engin sous ChromeOS pour jouer à des jeux PC ?

Un engin haut de gamme comme le Acer Chromebook Spin 713 proposé à 999€ dans sa version la plus musclée, sera bien à la peine pour faire tourner un jeu PC récent décemment. Si il propose bien un processeur Intel Core de dixième génération, il n’a pas de solution graphique externe pour accélérer sa 3D. Rajouter une couche de traitement en prime via Proton pour prendre en charge les fonctions de DirectX devrait lui être fatal en terme de calcul. Cet engin ne proposera pas une expérience de jeu décente en FullHD.

Est-ce que Borealis va se présenter comme un effet “Whaouh” a destination des acheteurs ? Une simple démo technologique présentant les machines sous leur meilleur jour en affirmant que oui, les Chromebooks peuvent désormais piocher dans le catalogue de Steam. Mais sans pouvoir prétendre a faire tourner des jeux exigeants en 3D ? C’est en grande partie ce que fait le système avec les applications Android. Si ChromeOS est bien compatible avec le catalogue d’applications et de jeux Android, l’expérience est loin d’être aussi satisfaisante que ce qui est présenté par Google. Nombre de jeux Android ne sont pas correctement reconnus, les applications perdent assez souvent les pédales et les interfaces ne sont pas parfaitement reportées d’un système à l’autre ce qui rend  souvent l’expérience de jeu mobile cent fois supérieure à l’exploitation sur le grand écran tactile d’un portable sous ChromeOS. La compatibilité Android existe mais son exploitation pratique est souvent impossible. Est-ce le même schéma qui va se répéter ici ? Les engins seront estampillés compatible Steam mais n’auront droit en pratique que de naviguer dans l’interface du catalogue ?

Acer Chromebook Spin 311

Le Acer ChromeBook Spin 311 sous SoC ARM Mediatek MT8183

Les constructeurs de Chromebooks pourraient bien entendu faire évoluer leur offre pour prendre cette possibilité en compte dans le futur. Orienter leur production vers des engins plus complets avec des processeurs haut de gamme, des circuits graphiques indépendants et un stockage plus important. Si cette seconde voie est empruntée, on devrait trouver des machines sous ChromeOS… au prix des engins sous Windows. Mais avec moins de choix. Il existe des PC sous Windows capables de lancer des jeux modernes aux tarifs des Chromebooks les plus chers. Avec en prime tout l’attirail des fonctions de Google accessibles.

Je ne vois pas de solution à ce problème, si les Chromebooks se vendaient à 999 ou 1199€ pour viser un public de joueurs… Se vendraient t-ils encore ? Qui achèterait un Chromebook pour jouer ? Ce n’est pas que le jeu et ChromeOS soient incompatibles, c’est que l’essence même de Chrome OS n’est pas le jeu. Le système a été pensé pour être simple et surtout fournir un pilotage dans les nuages, une sauvegarde quasi permanente dans le Cloud. C’est son ADN et son objectif par nature. On est loin de la possibilité de lancer un jeu entre deux réunions ou deux travaux.

Acer Chromebook Spin 311

C’est d’ailleurs l’une des raison du choix de ChromeOS par des entreprises et des campus : le fait que l’on ne puisse pas détourner facilement l’appareil d’un terminal de saisie et de consultation en une solution de jeu est considéré comme un plus par ceux qui achètent ces machines en masse. Rajouter cette fonction, même en imaginant que le marché suive et ajoute des capacités techniques aux engins pour les rendre compatibles, cela ne transformera pas leur destination première. Ce ne sont pas des engins pensés pour le jeu. Est-ce que les libristes vont applaudir cette évolution ? Je n’en suis pas sûr non plus. Un utilisateur de Linux utilisera… une distribution Linux, pas une solution Linux planquée derrière une création de Google.

Si je résume, Borealis promet du jeu sous Steam aux Chromebooks. En pratique les Chromebooks actuels ne seront pas capables d’en profiter. Si le marché les fait évoluer pour les rendre compatibles alors ils seront aussi chers que des engins classiques sous Linux, sans système ou sous Windows. Si le marché ne les fait pas évoluer alors l’annonce sera purement diplomatique… Mon inquiétude ici étant que cette idée creuse l’écart entre les Chromebooks entrée de gamme du marché, les engins sous SoC ARM avec encore 4 Go de mémoire vive et 32 Go de stockage qui sont les plus abordables. Et le haut de gamme qui taquine déjà allègrement les 800 ou les 1000€. 

Au final cette annonce ne fait qu’accentuer les questions que l’on se pose autour de Google et de ses offres : Stadia semble être la piste a privilégier pour apporter du jeu sous ChromeOS. Pourtant le moteur de recherche semble tout vouloir faire pour reporter son public vers une solution concurrente.

Source : 9to5google

Borealis devrait apporter les jeux Steam sous ChromeOS © MiniMachines.net. 2020.

Quicklink announces Microsoft Teams support in latest Quicklink TX (Skype TX)

Par : quicklink

Quicklink have announced that Microsoft Teams is now supported in the latest version of Quicklink TX (Skype TX). With this compatibility it is now possible to integrate Microsoft Teams contributions in broadcast quality for talk shows, entertainment shows, radio and other live conferencing events. Quicklink’s award-winning Quicklink TX, used by used by broadcasters and production ...

The post Quicklink announces Microsoft Teams support in latest Quicklink TX (Skype TX) appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

The Online Meeting Survival Guide is Published

This week The Online Meeting Survival Guide has been published for release on Amazon Paperback and Kindle. The book written by the author that brought us Esports in Education, Live Streaming is Smart Marketing and The Virtual Ticket is back with another timely book. The Online Meeting Survival Guide is a book that can help ...

The post The Online Meeting Survival Guide is Published appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost...




⁣⁣
⁣#repost @rodrigotamariz_musicmapping⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Videomapping que hemos creado, para la ceremonia de inauguración de la final de la #CopaACB, junto con nuestros queridos amigos de @Iralta VR , Nu-do, Dave Burton y Pablo Aguirre. Un lujo de equipo!!!! Hoy no os lo perdáis!!! Mientras tanto, seguimos con nuestras #masterclass, talleres formativos, mappings arquitectónicos y #teatrovideomapping en las islas canarias, gracias a @fundacion_mapfre_guanarteme⁣
⁣#Videomapping #acb #mapping #innovandoespectaculos #kobe @acbcom @millumin2 #imaginart (at Málaga, Andalucia, España)
https://www.instagram.com/p/B_j1l7KJ7sa/?igshid=90obx5fbrgcr

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost...




⁣⁣
⁣#repost @gm_videolab⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣[VIDEOMAPPING] PRIVACIDAD (México 2017) Timelapse de la obra de teatro completa con @diegoluna_⁣
⁣y @luisgerardom .⁣
⁣.⁣
⁣》》•SUSCRIBETE EN YOUTUBE PARA VER ESTE Y MAS VIDEOS COMPLETOS• •LINK EN BIO•《《⁣
⁣.⁣
⁣#GM #gm_videolab #privacidad #privacy #teatro #theatre #theatreworks #theatrelife #theatrephotography #interactivetheatre #videoprojection #projectionmapping #millumin #videomapping #video #timelapse #visualartist #gopro #goprohero4 #goprotimelapse #gopromx #mexico #cdmx (at Teatro de los Insurgentes)
https://www.instagram.com/p/B_FqMTuJHkX/?igshid=1tdgjpo9q0kx4

Test du Steam Controller de Valve sur Mac (5 ans après)

Il y a quelques mois, Valve a décidé d’arrêter les frais avec son Steam Controller (spoiler : c’est une mauvaise manette) en vidant les stocks. Du coup, il était vendu 5 € (15 € livré), donc j’en avais acheté un. Petit test.

La prise en main est bizarre. La boîte, les accessoires (comme le petit socle lesté pour le récepteur USB) ou l’aspect semblent promettre un produit haut de gamme (comme le prix à l’époque, 55 €), mais la qualité perçue n’est pas bonne. Le récepteur semble cheap et craque, les plastiques sont moyens, les boutons bruyants, etc. C’est du niveau d’une manette de Xbox 360, pas d’une manette de Xbox One (mieux finie).

La boîte, sympa


Le récepteur, cheap, et son socle (bonne idée)


La manette

Le fonctionnement reste assez bizarre : une zone tactile à gauche sert de croix directionnelle, mais ce n’est vraiment pas satisfaisant (et ça émule un clavier). la partie de droite, par défaut, fait office de trackpad, mais ce n’est pas très précis. Les boutons principaux sont trop petits, le stick assez moyen, les gachettes pas géniales. En gros, ce n’est pas extraordinaire. C’est mieux qu’un pad noname ou une copie chinoise de manette Xbox ou PlayStation 4, mais ça reste moyen.

Des boutons trop petits

En théorie, tout est réglable, mais ça demande pas mal d’apprentissage et d’essais avant d’obtenir un résultat valable.

Les palets à l’arrière, bonne idée

Dans les autres trucs à dire, il ya l’alimentation par des piles, à la manière des solutions de Microsoft. Je ne suis pas tellement fan, mais au moins ça évite que la manette devienne inutilisable après quelques années. On trouve aussi à l’arrière des palets (comme sur certaines manettes Microsoft) pratiques mais (très) bruyants, un haut-parleur pour des sons inutiles, et un retour haptique sans intérêt. Le trackpad vibre et produit des sons quand on l’utilise, mais ce n’est pas vraiment nécessaire : tout le monde sait comment fonctionne un trackpad.

Les piles dans la structure, mauvaise idée

La connexion

Il se connecte de trois façons : en USB (micro USB), en sans fil avec le récepteur fourni ou en Bluetooth 4.0 après mise à jour du firmware. Si le mode filaire et le mode sans fil fonctionnent bien chez moi, ce n’est absolument pas le cas du mode BLE. Le curseur bouge lentement ou aléatoirement, le retour haptique déconne, ça marche vraiment très mal. Après, il y a beaucoup d’appareils Bluetooth chez moi et j’ai trois périphériques en Bluetooth par défaut (clavier, souris, trackpad) mais le Steam Controller est le seul qui fonctionne mal.

Mise à jour BLE



Les réglages


Une autre possibilité

Mais le vrai problème du Steam Controller, c’est qu’il n’est pas du tout standard. Il n’est pas reconnu comme une manette en HID, mais comme un clavier et une souris. En dehors de Steam, qui va gérer le tout avec Big Picture (le seul moyen d’avoir accès aux menus de configuration), vous ne pourrez pas utiliser la manette. Open Emu ne voit même pas ça comme une manette, les jeux qui ne viennent pas de Steam non plus, c’est totalement fermé.

On peut régler l’audio

Enfin, on peut noter que la page du produit indique qu’il n’est pas compatible avec macOS Catalina, mais je n’ai pas vraiment compris. Ça semble fonctionner à peu près partout sans soucis.

Ca marche pourtant sous Catalina

En vrai, je connaissais un peu le produit, on l’avait testé dans Canard PC Hardware (4/10) mais je me rends compte que même à 15 €, ce n’est pas un produit recommandable.

Florian Petiteau – bande démo lookdev, lighting & compositing

Par : Shadows

Florian Petiteau, qui faisait partie de l’équipe du court-métrage Comme un ours, présente sa bande démo look dev, lighting et compositing. Il est actuellement en recherche de poste.

L’article Florian Petiteau – bande démo lookdev, lighting & compositing est apparu en premier sur 3DVF.

#Repost @maelpinard ・・・ Projection Mapping Workshop - Ecole de...



#Repost @maelpinard
・・・
Projection Mapping Workshop - Ecole de Design Nantes Atlantique - MO3
#millumin #millumin2 #teaching #videomapping #installation #motiondesign #motiongraphics #vjing #ecolededesignnantesatlantique
https://www.instagram.com/p/B78RkQAKeFg/?igshid=14pf9azbejd77

VFX Legion And Madam Secretary’s Final Seasons

  The sixth and final season of the hit political drama, Madam Secretary started with a bang as Secretary of State, Elizabeth McCord, played by the dynamic Téa Leoni won her run for the presidency. Three-years of VFX Legions contributions paid off through the variety of digital effects it provided for a hit show that ...

The post VFX Legion And Madam Secretary’s Final Seasons appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

EditShare Opens Creative Production Channels for Digital Agency TeamWorks Media

EditShare collaboration and visual storytelling production platform helps TeamWorks Media craft and deliver digital stories that are steeped in culture and lifestyle Boston, MA – December 17, 2019 – EditShare a technology leader that specializes in collaboration, security, media management and intelligent storage solutions, today announced that leading digital agency TeamWorks Media has chosen EditShare workflow solutions ...

The post EditShare Opens Creative Production Channels for Digital Agency TeamWorks Media appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Streamer of NAB Show - NAB Show LIVE.

Signiant Revamps its Global Sales Team to Support Explosive Growth

The high-growth trajectory of our SaaS business has continued in 2019, with Media & Entertainment customers deploying ever-larger footprints of our innovative solutions to power their mission-critical workflows. Our SaaS platform now connects more than 25,000 companies across all facets of the global media supply chain from nearly every country in the world. The growth ...

The post Signiant Revamps its Global Sales Team to Support Explosive Growth appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Learning Curve: Using a Steadicam for the Right Shot

Steadicam operation is a camera skill that requires a lot of equipment and experience, but how hard is it to put on the gear and get a ...

Do Studios Release Teasers and Trailers Too Early?

Is it possible to hype an upcoming blockbuster too much? Here's what studios face when they release teasers into the market early.

2018 Man Pavilion: IAMAI and the Burnbots

Par : lumenadmin

This year at Burning Man, artist Joe Crossley (Astral Projekt) will be producing and curating a collection of Human/ AI inspired media art pieces under the name IAMAI. The ethos is to create a ceremonial space where we can acknowledge and celebrate the declaration of co- existence between man and machine. Artists from around the world […]

The post 2018 Man Pavilion: IAMAI and the Burnbots appeared first on LUMEN.

La ville de Nice veut croire en un nouvel essor des Studios La Victorine

Studios_Riviera_La_Victorine_Nice_2

L’ancien panneau des Studios La Victorine.

C’est ce mercredi 11 avril à la Cinémathèque française et en présence de son président, le cinéaste Costa-Gavras, que Christian Estrosi (maire de Nice) a présenté le « Comité Victorine », coordonné par Eric Garandeau (ancien Président du CNC). Ce comité est chargé de trouver de nouvelles orientations de développement afin de redonner souffle à ces plateaux de cinéma centenaires. Il est composé de personnalités du monde du cinéma et de l’audiovisuel : Véronique Cayla ancienne présidente du CNC et présidente d’Arte, Xavier Couture, producteur et ancien pdg Canal+, David Kessler, patron d’Orange-cinéma, Thierry de Segonzac, président fondateur de TSF et président du Pôle Media Grand Paris, Pierre Lescure, président du festival de Cannes, Joann Sfar, réalisateur niçois, Bertrand Bonello réalisateur niçois, scénariste, compositeur et Claude Lelouch, réalisateur. La municipalité de Nice avait décidé de reprendre en régie la gestion des Studios La Victorine (ex Studios Riviera) en novembre dernier (Euromedia France se chargeait précédemment de la gestion du site sous forme d’une délégation de service public) afin de donner une nouvelle impulsion à ce site emblématique – Estrosi ayant estimé qu’Euromedia n’avait pas développé l’activité et modernisé les équipements comme il aurait fallu et qu’il avait laissé « vivoter » le site pendant des années. Des plateaux qui font partie de l’histoire du cinéma français et où se sont tournés des films comme Les visiteurs du soir, La nuit américaine, Les enfants du Paradis, Et dieu… créa la femme, Mon oncle, La sirène du Mississipi, Brice de Nice…

Studios_Riviera_La_Victorine_Nice

Les studios Riviera ont été repris par la ville de Nice en novembre 2017 et rebaptisés de leur nom d’origine Studios La Victorine.

Il s’agit également pour Nice de protéger le terrain – qui appartient à la ville depuis 1960 – de la promotion immobilière, alors que durant la municipalité Peyrat (maire de Nice de 1995 à 2008) des bruits courraient de reprise de ce terrain exceptionnel (situé à 5 minutes de l’aéroport de Nice Côte d’Azur) par des investisseurs russes. Reste aujourd’hui à convaincre les producteurs de cinéma français et étrangers de venir tourner sur ces dix plateaux (400 m² à 1200 m²). Christian Estrosi peut compter sur le crédit d’impôt national et international mais cela ne sera pas suffisant sans une modernisation drastique de cet outil de production. Difficile de dire également si ce « Comité Victorine » pourra faire mieux qu’Euromedia France qui a géré et développé des plateaux de cinéma et de télévision durant 35 ans…

NBC Olympics s’est appuyé sur Grass Valley pour son infrastructure de production des JO d’hiver de PyeongChang

NBC Olympics, une division du groupe NBC Sports, chargée de la couverture olympique des jeux pour NBC Universal, a fait appel au fabricant d’équipements Grass Valley (Belden) pour son infrastructure technique de production des XXIIIème Jeux Olympiques d’hiver (9 février – 25 février 2018) à PyeongChang, Corée du Sud.

NUP_181795_0092.JPG

NBC Olympics doit gérer quotidiennement plusieurs centaines de flux pour la transmission en direct des JO d’hiver de PyeongChang. © NBC Sports Group

Partenaire technique de NBC Olympics depuis 2006, Grass Valley a mis en place pour les plateaux Tv de NBC à l’intérieur du centre IBC et dans divers emplacements des JO, une gamme de cartes d’encodage SME-1901 (SME-1901 Streaming Encoder) pour la distribution des signaux multi-format audio/vidéo sur IP. Ces matériels permettent notamment à l’équipe de NBC Olympics de contrôler directement les flux vidéo de n’importe quelle caméra, mais aussi de monter les images en basse et haute résolution depuis un ordinateur portable ou de bureau. Les cartes SME-1901 acceptent tous les formats vidéo et délivrent deux flux vidéo H.264 en haute et basse résolution. Elles sont intégrées à un rack Densité 3+ FR4 Frame à côté d’’un convertisseur XVP-3901 pour le traitement des signaux vidéo, audio et des métadatas. Le XVP-3901 dispose de sorties 3G, HD et SD. Il prend en charge la conversion up/down/cross du signal et des couleurs, la synchronisation d’image, l’en(dé)-capsulage audio et dispose E/S fibre optique.

Gary Zenkel, President, NBC Olympics; Mike Tirico, NBC Olympics Primetime Host; and Jim Bell, President, Production and Executive Producer, NBC Olympics

Gary Zenkel, président, NBC Olympics ; Mike Tirico, présentateur vedette NBC Sports ; et Jim Bell, président et producteur exécutif, NBC Olympics. © NBC Sports Group.

Pour assurer la fluidité des signaux durant la production, NBC Olympics utilise le système iControl de monitoring et de contrôle (QC) de l’ensemble de son workflow (détection des macroblocks, des décalages audio…).

NBC Olympics PyeongChang Games IBC Rooftop Winter Lodge Set

Un des plateaux Tv de NBC Sports sur le toit de l’IBC. © NBC Sports Group.

Avec iControl, l’équipe de production a mis en place un monitoring de surveillance pour les opérateurs QC, regroupant plusieurs fonctions pilotables via une seule interface graphique qui facilite la réactivité des équipes. iControl assure la supervision du convertisseur XVP-3901, le suivi du flux de forme d’onde (WFM) et le contrôle du routeur QC. Il améliore également le contrôle des images en permettant aux opérateurs de choisir des flux spécifiques qu’ils souhaitent particulièrement superviser.

2018 Winter Olympic Games

Ambiance sport d’hiver lodge pour un des plateaux Tv de NBC Sports. ©NBC Sports Group.

Grass Valley a également installé d’autres systèmes pour la couverture des JO d’hiver par NBC Olympics, comprenant :

  • Un panneau de contrôle Densité Remote Control Panel pour les cartes Densité.
  • Trois routeurs NVISION 8500 HYBRID avec leur interface graphique offrant un contrôle simplifié des signaux audio/vidéo.
  • Le routeur NVISION Compact CQX avec ses sorties propres et silencieuses pour les signaux 3G/HD/SD associées à 6 sorties auxiliaires pour le preview ou le monitoring des transitions audio et vidéo.
  • LUMO Series High Density Fiber Converter, convertisseur fibre pour fluidifier le câblage de la production dans un boîtier 1U avec 36 convertisseurs fibre SFP.
  • 34 mosaïques Kaleido-IP Multiviewers pour le contrôle des sources IP et SDI sur un seul moniteur.
NUP_181795_0009.JPG

Le centre de hockey Gangneung au parc olympique Gangneung. © NBC Sports Group.

Afin d’être réactif aux événements sur place, Grass Valley a livré 3 routeurs NVISION 8500 Hybrid et plusieurs mosaïques Kaleido en caissons transportables (flypack) pour leur déplacent d’un lieu à un autre.

« Il s’agit de la 8ème fois consécutive que NBC Olympics travaille avec Grass Valley sur son infrastructure au sein de l’IBC et dans ses différents lieux d’installation », note Terry Adams, ingénieur centre international de diffusion (IBC) et vice président de NBC Olympics. « Pour un événement comme les JO, nous devons gérer des centaines de flux entrants et sortants, dans de multiples endroits, tous exigeants du routage, du contrôle et de la surveillance. Les solutions fournies par Grass Valley permettent de gérer de façon proactive tous ces workflows complexes dans un environnement hautement sensible lié à la diffusion en direct des différentes compétitions ».

Jean-Pierre Barry (disparition) : le fondateur d’Euro Media Group nous a quitté

Euro Media Group Jean-Pierre Barry

Jean-Pierre Barry disparaît à 70 ans.

C’est avec une profonde tristesse que nous apprenons le décès de Jean-Pierre Barry (70 ans), fondateur d’Euro Media Group, survenu dans la nuit du 24 février. Jean-Pierre Barry a marqué l’histoire de la télévision. Il a fondé Euro Media Télévision en 1983, avec sa femme Chantal et son ami d’enfance Luc Geoffroy. Après être devenu le leader de la prestation technique sur le marché français à travers l’acquisition et le développent de nombreuses sociétés, il se tourne vers l’international et donne ainsi naissance au premier groupe de la prestation technique audiovisuelle en Europe. Entrepreneur visionnaire et figure emblématique de l’audiovisuel en France et en Europe, Jean-Pierre était un bon vivant, passionné d’aviation. Il a imprégné la société de son goût du risque, de sa bienveillance, et de son engagement total. La télévision perd un grand homme. Toutes nos pensées vont à son épouse Chantal, à ses enfants et ses petits-enfants.

Imagina Media Audiovisual (acquisition) : près d’1 milliard d’euros déboursé par un fonds d’investissement chinois

Capture d_écran 2018-02-21 à 15.27.00

Mediapro commercialise les droits de nombreux événements sportifs dont La Liga espagnole.

Orient Hontai Capital a annoncé en fin de semaine dernière avoir pris le contrôle de 53,5% du groupe audiovisuel espagnol Imagina (Mediapro), détenteur de l’essentiel des droits télévisés du football espagnol, mais également prestataire en moyens de production et de diffusion (cars-régie, caméras, vidéo-mobile, centres techniques de gestion des chaînes, téléports..), mais aussi producteur de long-métrages, séries tv, documentaires… : une nouvelle incursion d’intérêts chinois dans le secteur du divertissement et des sports en Europe. Le groupe restera dirigé par les deux fondateurs Jaume Roures y Tatxo Benet.

Imagina possède notamment les droits pour la retransmission en Espagne des matches de la Ligue des champions et de la Serie A en Italie. L’accord lui ouvre aussi l’accès au marché chinois.

Mediapro Bein Sport France

Dispositif technique Mediapro pour BeIn Sports

Pour sa part Orient Hontai se présente comme un fonds spécialisé dans les secteurs des technologies et des médias.

Sa dernière opération connue remonte à novembre, quand il a pris des participations dans une startup californienne, AppLovin, se consacrant à la publicité sur mobile.

Selon une porte-parole de Mediapro, Orient Hontai a mis sur la table « près d’un milliard d’euros » pour l’opération, dont une partie servira à couvrir une dette du groupe espagnol.

Mediapro OB van_UHD_4k

Une flotte importante de cars de production Mediapro en Europe intervient sur la retransmission Tv de grands événements sportifs, événementiels…

« Cette acquisition va non seulement nous permettre d’introduire une technologie de pointe de production audiovisuelle en Chine mais aussi ouvrir de nouvelles perspectives de coopération entre la Chine, l’Espagne et l’Amérique latine dans les domaines des contenus, de la culture et des sports », a déclaré le président du groupe chinois, Tony Ma

Tatxo Benet, un des dirigeants de Mediapro, a expliqué à l’AFP : « l‘objectif est d’ouvrir une branche de Mediapro en Chine et de travailler pour le marché chinois, nous sommes une société de fourniture de contenus tant dans le domaine des sports comme du divertissement (…) et nous pouvons aussi amener ça au marché chinois ».

Mediapro Playout center

Centre de diffusion des programmes pour les chaînes Tv, telcos… opéré par Mediapro.

Avec ses moyens techniques, Mediapro France participe à la couverture de la Champion’s league et Europa League, Ligue 1, Ligue 2, Handball Pro D1 et EHF, Rugby à 13, Natation, Tennis, etc. dans toute la France. Elle assure la fabrication de signaux privatifs et internationaux pour les diffuseurs et clubs sportifs. Mais aussi des captations multi caméras dans le secteur de la culture : concerts, festivals, opéras…

Le groupe Imagina – comptant 6.500 employés – est devenu depuis sa création un poids lourds en matière de contenus sportifs en Europe, produisant notamment les contenus de chaînes comme BeIN Sports.

Derby County Football Club (UK) : investissement massif en moyens de production Blackmagic pour diffuser ses matchs sur Internet

Le club de football anglais Derby County Football Club (DCFC) vient d’investir dans les équipements Blackmagic. Une décision inédite lui permettant de retransmettre ses propres matchs de ligue anglaise de football (EFL) sur sa plateforme web RamsTV en streaming live pour ses supporters à l’étranger (en dehors du Royaume-Uni et de l’Irlande).

Derby County vs Reading. SkyBet EFL Championship. Pride Park Sta

Le club de foot anglais dispose de ses propres moyens de production Blackmagic Design pour le streaming.

Le DCFC est devenu le premier club du championnat d’Angleterre à utiliser ses propres moyens techniques de tournage et de diffusion sur sa chaîne Internet RamsTV sous l’impulsion du responsable broadcast, Matt Reeder, et du directeur de la technologie Stuart Fisher. Des interviews et commentaires d’avant et d’après rencontres (sur le terrain et en plateau) sont également disponibles de manière gratuite, les matchs étant eux soumis à un abonnement mensuel (14€) ou en Pay-per-view.

Un dispositif de production en direct multi-caméras reposant sur différents modèles de caméras Blackmagic : des Studio Camera 4K, des Micro Studio Camera 4K et des URSA Mini 4.6K. Ce dispositif a été pensé par Peter Knowles, ancien footballeur et consultant broadcast. « Le Derby County souhaitait mettre le paquet sur la diffusion en ligne pour satisfaire ses 300 000 supporters du monde entier », commence-t-il. « Matt et Stuart souhaitaient mettre en place un workflow de diffusion digne des plus grands clubs de foot. »

RamsTv

Interviews, plateaux télé disponibles sur RamsTV.

Les matchs à domicile sont pour le moment capturés par onze canaux de caméras, mais l’installation continue de s’enrichir pour répondre aux besoins de la chaîne. « Le club dispose désormais d’une régie dédiée où il est possible d’enregistrer des images des présentateurs à l’avance avec trois caméras de studio 4K Blackmagic Design. Nous avons également installé deux caméras à l’entrée principale et une URSA Mini 4.6K sur la ligne de touche. De cette façon, nous pouvons réaliser des interviews avant et après les matchs sur le terrain. »

« De plus, nous avons installé des récepteurs radio sur la ligne de touche et à l’entrée du stade pour capturer l’arrivée des équipes. Une Micro Studio Camera 4K fixe permet en outre de filmer la formation des équipes et la séance d’échauffement des joueurs », ajoute Knowles.

AC - 097

L’installation repose sur un réseau fibre optique monomode 24 cœurs et sur une grille de commutation Smart Videohub 40×40 qui gère les signaux dans tout le stade.

« Notre installation vidéo a permis de répondre à tous les besoins du club, particulièrement au cours des premiers mois, où il fallait s’habituer à toutes ces nouveautés », continue-t-il. « Nous pouvons donc désormais monter rapidement les signaux entrants et les différentes sources, et avoir ainsi une grande marge de manœuvre. En plus des onze canaux, nous disposons d’appareils permettant de diffuser des images au ralenti et d’incruster les bandeaux d’information à l’écran. »

Découvrez Marion (Lead développeuse)

Par : HeavyM

Discussion avec Marion Audebert, Lead développeuse   1. Tu es la Lead développeuse du logiciel HeavyM, peux-tu nous parler rapidement . . .

The post Découvrez Marion (Lead développeuse) appeared first on blog.

❌