Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Intersections – The Frank-Ratchye STUDIO for Creative Inquiry Celebrates its 30th Anniversary

Par Greg J. Smith
Intersections – The Frank-Ratchye STUDIO for Creative Inquiry Celebrates its 30th Anniversary
In October CAN headed to Pittsburgh to toast the 30th Anniversary of The Frank-Ratchye STUDIO for Creative Inquiry. The event was accompanied by "Intersections," a dynamic group exhibition showcasing many of the anti-disiciplinary works produced within the labs. Here, we review the show and share details about various included works.

PMC Appoints Vintage Studios As Its Thai Distributor For All Pro Audio Monitors

Par whitenoise

PMC Speakers is delighted to announce that Vintage Studios has been appointed as its official distributor in Thailand, with responsibility for the company’s entire range of professional monitoring products. Located in the Bang Na district of Bangkok, Vintage Studios was established in 2002 by the Puengrusme family as a commercial music recording, mixing and mastering ...

The post PMC Appoints Vintage Studios As Its Thai Distributor For All Pro Audio Monitors appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Open Signal Upgrades Main Studio Lighting with Brightline

Par Pipeline Communications

Bridgeville, Penn. – Nov. 5, 2019 – Brightline, a leading manufacturer of energy efficient lighting systems, today announced Open Signal: Portland Community Media Center, a nonprofit media arts and broadcast center in Portland, Ore., has upgraded the lighting grid in its 2,000-square-foot main studio with 30 Brightline L1.2 SeriesONE LED fixtures. The new lighting was ...

The post Open Signal Upgrades Main Studio Lighting with Brightline appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

CTV Vancouver Island Brings Sony’s HXC-FB80 HD Studio Cameras On Board

Par Pipeline Communications

The studios at CTV Vancouver Island in Victoria, British Columbia recently went through a complete 16:9 SD to full HD upgrade which included re-wiring the entire station and replacing the control room switcher and studio cameras. The systems integration was performed internally by the Bell Media integration group (CTV Vancouver Island is owned by Bell ...

The post CTV Vancouver Island Brings Sony’s HXC-FB80 HD Studio Cameras On Board appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Aliens, Trump et lance-flammes dans une fausse publicité décalée

Par Shadows

Timur Abdulov présente sa dernière réalisation : une publicité produite par Revolution studio, également en charge des effets visuels.

Le concept est assez atypique : suite à un discours de Donald Trump fustigeant les « aliens » (terme utilisé par la droite américaine pour désigner les étrangers et pas seulement les extraterrestres), la Terre est envahie.

Le tout est une fausse publicité censée promouvoir un système de paiement, mais qui est en réalité un moyen pour l’équipe de montrer ses talents.

Production & visual effects – Revolution studio
revo-studio.com
Creative idea – Timur Abdulov
Director – Timur Abdulov
Executive producer – Irina Skaletskaya
Line producer – Irina Skaletskaya
DOP – Timur Abdulov
Camera – Fedor Ratnikov
Actors – Avramov Denis & Gorislavets Vladimir
Head of extras – Vladislav Subeev
Dub Actors – Pudan Pavel, Tikhonov Mikhail
Dubbing Director – Yuriy Nazarov
On-set technical assistant – Igor Bakhmetev, Revkate Abdulov
VFX producer – Irina Skaletskaya
VFX supervisor – Timur Abdulov
3D lead – Philipp Redblackov
Lighting and render – Philipp Redblackov
3D – Michael Yandimirkin, Dmitry Karanda
FX – Vitaly Antonovas, Timur Abdulov
Characters CG sculpting – Dmitry Parkin
Animation director – Timur Abdulov
Character animation – Yuri Vereteno
Rig – Andrey Orehov
Concept & look development: Philipp Redblackov, Timur Abdulov
Characters design – Alexander Gavrilov, Timur Abdulov
Compositing – Timur Abdulov
Matchmove – Dmitri Kirillyak
Camera mapping – Andrey Titarenko
SFX – Artem Naidenov
Music – Mikhail Gurov
Mixing & mastering – Azbuka Zvuka
Special thanks to Roman Osipenko

L’article Aliens, Trump et lance-flammes dans une fausse publicité décalée est apparu en premier sur 3DVF.

Yona : une rencontre mystique au fond des bois

Par Shadows

Gautier Alfirevic et Kevin Rose nous dévoilent Yona, court-métrage réalisé au sein SupaRésidence de Supamonks. Rappelons que la SupaRésidence, comme son nom l’indique, est un système de résidence avec mise à disposition d’un espace, de stations de travail et d’une renderfarm à de jeunes réalisateurs.

Après une expédition ayant mal tourné, Chester Cornell, capitaine au sein de l’Union, se retrouve gravement blessé. Alors qu’il s’apprête à mourir, une rencontre inattendue le mettra face à ses peurs et doutes.

Le duo nous précise que l’objectif était de proposer un parti pris artistique différent des codes classiques, avec un rendu stylisé se rapprochant de leurs concepts de base.

L’article Yona : une rencontre mystique au fond des bois est apparu en premier sur 3DVF.

Studio Technologies’ Model 205 Announcer’s Console Enhances LA Lakers Broadcasts

Par D Pagan Communications

LOS ANGELES, OCTOBER 24, 2019 – Freelance Engineer Michael Dooley has worked on hundreds of remote broadcasts for various radio stations over the last 30 years. In 2004, he began running broadcasts for LA Lakers games, which are aired on the team’s flagship station ESPN LA 710 as well as 16 stations in Fresno, San ...

The post Studio Technologies’ Model 205 Announcer’s Console Enhances LA Lakers Broadcasts appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Abominable : la contestation s’étend, Universal abandonne la sortie en Malaisie

Par Shadows

Mise à jour du 21 octobre 2019 (voir plus bas pour l’article initial et le contexte) : Mêmes causes, mêmes effets ou presque : dans la foulée du Vietnam, d’autres pays du Sud-Est asiatique ont réagi face à la présence dans le film d’animation Abominable d’une carte qui entérine les volontés expansionnistes chinoises.
Aux Philippines, le Ministre des affaires étrangères a appelé à un boycott, mais le film n’est pas interdit.
En Malaisie, l’organisme officiel de validation des films (Lembaga Penapis Filem) avait donné son accord pour la sortie, à condition que la scène de la carte soit coupée. Hors de question pour Universal. Son distributeur United International Pictures a officiellement indiqué à Reuters : « Universal a décidé de ne pas appliquer la censure demandée par l’organisme de censure malaisien, et par conséquent ne sera pas en mesure de sortir le film en Malaisie ». D’autres sources ont précisé à Variety qu’il s’agit d’une « décision collective des studios ».
La branche française d’Universal n’a de son côté pas réagi publiquement.

Si l’on pouvait initialement se demander si la présence de la carte avait été validée en connaissance de cause par DreamWorks, les réactions du studio et d’Universal semblent confirmer que ce fut effectivement le cas.
La question n’a de toutes façons plus d’importance : DreamWorks, Pearl Studio et Universal auraient très bien pu prévoir, ou annoncer après le début de la polémique, une version spécifique du film pour des pays comme la Malaisie. Couper ou modifier la scène n’aurait demandé qu’un travail minime. A ce stade, on peut difficilement considérer la position des studios aurement que comme un choix délibéré et assumé de s’aligner sur la politique chinoise.

Côté chinois, d’ailleurs, cet aspect patriotique ne semble pas si efficace : Abominable n’a pas encore atteint les 14 millions d’euros de recettes sur place.

Publication initiale le 15 octobre 2019. Article d’origine :

Il y a quelques jours, Blizzard était au coeur de l’actualité (voir par exemple cet article du Monde) après avoir décidé de bannir de ses tournois un joueur ayant publiquement affiché son soutien aux manifestants de Hong-Kong. Face aux protestations de joueurs mais aussi d’employés, le géant du jeu vidéo avait choisi d’adoucir la peine initialement prévue.

Ce type de problématique était clairement voué à revenir sur le devant de la scène : l’immense marché chinois est une incitation forte à ne pas froisser le gouvernement local, ou à aller dans son sens.

Et justement, une nouvelle polémique surgit avec Abominable, film d’animation produit par DreamWorks et Pearl Studio (ex Oriental DreamWorks, le studio américain ayant revendu ses parts en 2018).

Abominable – DreamWorks Animation

Le film met en scène une jeune fille, ses amis et un yéti dans un périple qui les amène à voyager dans toute la Chine. Or, dans une scène au début du film, l’héroïne contemple une carte sur laquelle sont positionnés des lieux qu’elle aimerait visiter en Chine.
Le hic ? Une petite ligne en pointillés en apparence anodine, visible sur le bas de cette carte :

Capture (de mauvaise qualité) issue du film Abominable

Il s’agit en fait de la « Ligne en neuf traits« , une ligne des revendications territoriales chinoises en mer de Chine méridionale. On y trouve Taïwan, mais aussi une zone maritime massive (environ 2 millions de kilomètres carrés). Si l’espace marin en question est essentiellement vide (en dehors de petites îles peu hospitalières), il s’agit d’une zone d’un intérêt géopolitique, économique, stratégique et militaire majeure, avec des sous-sols très riches et la possibilité de contrôler les flux maritimes.

Problème : la Chine n’est pas la seule puissance à revendiquer cette zone. Japon, Vietanam, Philippines, Brunei, Malaisie… Chaque état de la région veut défendre ou étendre son contrôle, et les revendications se recouvrent massivement, comme le montre cette carte :

Source : Le Dessous des Cartes – Mer de Chine : bataille navale ?

Résultat : des tensions régionales fortes, avec des états qui tentent d’assurer leur demandes en occupant des îlots inhospitaliers transformés en bases militaires. Cette vidéo du Dessous des Cartes (émission diffusée sur Arte) explique assez clairement ces enjeux en une douzaine de minutes, si vous souhaitez aller plus loin.

Mais revenons à Abominable : suite à la découverte de ce plan, le Vietnam a annoncé le retrait du film des salles du pays, et le gouvernement compte lui retirer sa licence d’exploitation.

Il sera intéressant de savoir dans quelle mesure DreamWorks, l’équipe de production et la réalisatrice Jill Culton étaient au courant du contenu du plan : s’agit-il du travail isolé d’un artiste qui serait passé inaperçu ? On peut en douter, vu le nombre de passages en revue que subissent assets et plans animés. Inversement, on peut trouver peu plausible que DreamWorks s’empêtre sciemment dans une telle polémique, même si l’exemple de Blizzard donné en début d’article montre que ce genre d’approche n’est pas totalement improbable.

A ce stade, DreamWorks et Pearl Studio n’ont pas officiellement réagi : nous ne manquerons pas de relayer un éventuel commentaire.
Autre élément à suivre : les résultats au box-office. Abominable a déjà récolté 110 millions de dollars dans le monde. Il sortira le 23 octobre en France.

L’article Abominable : la contestation s’étend, Universal abandonne la sortie en Malaisie est apparu en premier sur 3DVF.

Microsoft Flight Simulator : un aperçu somptueux dans les nuages

Par Shadows

Entre leur rigueur (austérité, diront certains) et leurs graphismes sans cesse améliorés, les simulateurs de vol occupent une place à part dans le monde du jeu vidéo. Leur ancienneté permet aussi de les utiliser comme mètre-étalon des progrès techniques en matière de photoréalisme.

Justement, Microsoft a dévoilé lors de l’E3 des images de son futur Microsoft Flight Simulator, prévu pour 2020 sur PC et Xbox. Avec des visuels à couper le souffle :

Nos confrères de Canard PC ont pu vérifier si, en pratique, la promesse était tenue. Au vu de leur article (actuellement en accès libre) et de la vidéo d’aperçu ci-dessous, c’est le choc : un véritable « bond technologique gigantesque », comme le souligne le magazine, par rapport aux concurrents. Lumière, géométrie, détails, les résultats forcent le respect.

En pratique, le jeu s’appuie notamment sur les données de Bing et ses centaines de villes scannées en 3D par photogrammétrie aérienne. L’ensemble de la planète devrait en fait pouvoir être survolé. La simulation se veut toujours plus proche du réel, et les nuages volumétriques sont somptueux.

Si le jeu est gourmand, il n’est pas hors d’atteinte et tourne à 40fps environ sur une machine haut de gamme récente, en 4k. Un bon point, donc. En revanche, Canard PC nous précise que la réalité virtuelle ne sera a priori pas disponible au lancement : dommage, ce genre de jeu s’y prête à merveille. La VR est toutefois « en chantier » et devrait donc être proposée à terme.

Notez enfin que ce Microsoft Flight Simulator est développé en France, chez les bordelais d’Asobo Studio.

L’article Microsoft Flight Simulator : un aperçu somptueux dans les nuages est apparu en premier sur 3DVF.

Super Toon Studio : l’animation devient un jeu d’enfant

Par Shadows

La société française Ludimension nous présente Super Toon Studio, un concept d’application mobile (iOS, Android) avec une ambition : permettre aux plus jeunes de créer de petits films d’animation 3D, facilement et simplement.

Concrètement, l’enfant se sert de l’application pour ajouter des personnages stylisés et personnalisables dans sa scène. Il peut ensuite appliquer émotions, mouvements, animations : une bibliothèque de gestes et poses est fournie pour faciliter cette tâche. Pour les dialogues, un système intuitif est proposé : il suffit d’enregistrer les paroles, l’outil se charge d’animer les lèvres.
Côté caméra, un système de réalité augmentée permet de filmer les personnages comme s’ils étaient physiquement devant soi ; des décors réels sont aussi proposés, avec une caméra virtuelle.
Enfin, l’application propose divers effets d’image (sepia, noir et blanc, profondeur de champ…) et donne des conseils de prise de vue pour les cinéastes en herbe.

Histoire de se faire une bonne idée des possibilités, voici un aperçu de ce qu’il est possible d’obtenir :

A terme, Ludimension souhaite aller plus loin, avec par exemple une analyse de prises de vues réelles par intelligence artificielle pour proposer une motion capture basique, avec reproduction des expressions et des poses.
Un court-métrage destiné à mettre en avant les capacités de l’application est par ailleurs en cours de production.

L’application étant encore loin d’être finalisée, les versions iOS et Android sont gratuites. Un business model est toutefois prévu ultérieurement : l’idée sera de proposer des packs payants de décors, personnages, costumes, animations et musiques. Des partenariats avec fabricants de jouets et studios d’animation sont envisagés.

D’ici là, Ludimension propose de tester son application et d’envoyer des retours, par exemple sous cet article ou par e-mail (hello@ludimension.com).

L’article Super Toon Studio : l’animation devient un jeu d’enfant est apparu en premier sur 3DVF.

Voir le VBI d’une image vidéo avec un écran Apple

Par Pierre Dandumont

Je parlais en début de semaine des écrans Apple Studio Display. Et bien ces modèles ont un petit truc marrant : ils disposent d’un OSD qui permet de voir le VBI.

Le VBI (vertical blanking interval), c’est la zone qui n’est normalement pas visible dans un signal vidéo, et qui est utilisée pour transmettre certaines données comme le télétexte ou le CC, mais aussi pour de la synchronisation, de la protection contre la copie (Macrovision), etc.

Un LaserDisc


Un LaserDisc PAL avec du télétexte

Normalement, donc, on ne voit pas le VBI et les cartes d’acquisition ne capturent pas nécessairement cette zone, ça dépend un peu des modèles. Mais les deux écrans d’Apple, qui disposent d’une entrée composite et d’une entrée S-Video, ont un OSD (le menu à l’écran). Et l’OSD permet de descendre l’image vidéo et donc, de facto, de montrer le VBI. Bon, ça n’a pas tellement d’intérêt vu que personne ne lit le VBI dans le texte, mais au moins ça donne idée de la structure d’une image. Dans les exemples de la vidéo, je lis un LaserDisc NTSC avec du CC (Pulp Fiction), suivi d’un PAL avec du télétexte (Jurassic Park). La troisième partie, c’est un LaserDisc que j’avais utilisé en synchronisation avec un Mac. Dans les trois cas, et spécialement avec le PAL, on voit très bien les clignotements qui indiquent des données transmises.

Sur cette page, vous trouverez d’autres images. Par ailleurs, les téléviseurs qui permettent de régler l’image offrent aussi souvent la possibilité de voir le VBI, même si ce n’est pas systématique.

Sur un Blu-ray, on voit très bien les barres verticales (c’est Macrovision, a priori) et il y a moins d’informations que sur un LaserDisc (et oui, j’ai un lecteur Blu-ray avec une sortie composite). Même chose sur un DVD, le signal est différent. Techniquement, le DVD et le Blu-ray contiennent de toute façon de la vidéo numérique, donc sans VBI, c’est le lecteur qui va générer les données.

Sur un Blu-ray : nettement moins de données

L’Apple Display Studio original et son bleu sombre

Par Pierre Dandumont

J’ai trouvé le plus bel écran Apple (pour moi), le premier Apple Studio Display ety son bleu sombre. La première génération d’écrans LCD Apple existe en effet en trois variantes.

La première génération est sortie en mai 1998, avec une coque transparente sombre. Il dispose d’une dalle en 1 024 x 768 avec une luminosité de 180 ou 200 cd/m2 (ça dépend un peu de la source, en réalité). La connectique est assez large : un ADB, une prise DA15 (VGA style Apple), une entrée vidéo composite, une entrée vidéo S-Video, des entrées RCA pour l’audio et une sortie jack (pas de haut-parleur). Il était livré avec deux pieds : un classique avec deux prises ADB dans la base et un système qui permettait de poser l’écran comme un chevalet. Il valait 2 000 $ à son lancement.

La version originale


Une prise DA15


Un stand chevalet


Les entrées/sorties


La poignée Apple, assez classique à l’époque

C’est l’écran que j’ai récupéré récemment, mais sans le pied principal. La couleur est très sympa, même si le bleu sombre transparent n’a pas été vu souvent chez Apple et qu’il n’allait pas vraiment avec le Power Mac G3 beige. On peut noter la  colorée sur le haut de l’écran.

La  multicolore en haut

La seconde génération est pratiquement identique et les pièces sont interchangeables en pratique. Premièrement, la couleur change : on passe sur du blanc/bleu à la manière du Power Mac G3 de seconde génération. Deuxièmement, la prise VGA passe sur le format PC (DB15). Le reste ne bouge pas : 200 cd/m2, 1 024 x 768, entrées vidéo, etc. Il sort en janvier 1999, pour un prix nettement plus faible (1 100 $). Il est donc nettement plus courant que la version sombre. J’en utilise un depuis un moment. J’ai le pieds classique et ses prises ADB.

Mon ancien blanc/bleu en situation


Un bleu bien transparent


La  en bas


L’ADB dans le pied


Le pied chevalet, plus clair


Les E/S

C’est un écran assez pratique parce qu’il intègre des entrées vidéo analogiques et du VGA et qu’il accepte pas mal de signaux, que ce soit les modes Mac (640 x 480 66 Hz, 832 x 624, etc.) et les modes PC. Le scaler intégré fonctionne bien, et le 640 x 480 est utilisable sans trop de flou. La dalle a ses limites et le contraste est ridiculement faible (200:1) mais pour des anciens ordinateurs, ça prend moins de place qu’un cathodique.

La troisième génération, assez rare, date d’août 1999. Il reprend le même design extérieur avec des couleurs graphite (comme les Power Mac G4) mais change l’intérieur. Premièrement, il passe en numérique, avec du DVI. Et les entrées vidéo passent à la trappe, remplacée par deux ports USB 1.1. L’écran perd l’OSD, avec uniquement le contrôle de la luminosité. Le reste s’effectue logiciellement ou n’a pas besoin d’être réglé (numérique oblige). Cette version a aussi un scaler différent, même si en numérique les besoins sont moins nombreux. Dans les trucs intéressants, le bouton de l’écran peut allumer et mettre en veille le Mac relié. Il y a peu de définitions officiellement supportées (640 x 480, 800 x 600, 832 x 624, 1 024 x 768) et je suppose qu’il ne supporte pas les définitions DOS. La dalle, en tout cas selon les fiches techniques, est la même.

La version DVI a tout de même assez peu d’intérêt : si vous avez une machine avec une sortie DVI, il existe des écrans bien meilleurs et plus modernes. Alors que les versions VGA, elles, servent pas mal avec les machines rétro. La bonne compatibilité sur les définitions et le format 4:3 sont deux atouts intéressants dans ce cas.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @rotorstudio⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Hace ya 5...




⁣⁣
⁣#repost @rotorstudio⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Hace ya 5 años que producimos (@roman.tower y @felipel.nv) la técnica, interactividad y el software de esta pieza escénica para niños de 18 meses a 3 años para la productora Imaginart. Toda una experiencia y creo que todavía sigue girando 😁⁣
⁣____________________⁣
⁣#openframeworks #interactivemedia #kids #millumin #interactive #projectionart #rotorstudio #code #c++ #infraredcamera #motiontracking #interactivefloor #visualarts
https://www.instagram.com/p/B26O-ShnDvP/?igshid=x39z3ogwokyb

New Houston Community College Podcast Studio Features JVC PTZ Cameras, ProHD Studio 4000 Production System

Par Pipeline Communications

WAYNE, NJ (Sept. 26, 2019) – JVC Professional Video, a division of JVCKENWOOD USA Corporation, today announced Houston Community College has launched a new podcast studio built around three JVC KY-PZ100 robotic PTZ network video production cameras and the ProHD Studio 4000 live production and streaming studio. Although HCCTV operates two cable channels and has ...

Chinese Blockbuster Chasing the Dragon II Graded by RGBworks Studios with DaVinci Resolve Studio

Par Zazil Media

Fremont, CA – September 26, 2019 – Blackmagic Design today announced that the Chinese film “Chasing the Dragon II: Wild Wild Bunch,” was graded by colorist Sun Wong with Guangzhou based RGBworks Studios using DaVinci Resolve Studio and DaVinci Resolve Advanced Panel. Directed by renowned Hong Kong directors Wong Jing and Jason Kwan, starring Tony Leung, Louis ...

Rob Legato Uses Blackmagic Design To Create Virtual Production for “The Lion King”

Par Zazil Media

Fremont, California – Tuesday, September 24, 2019 – Blackmagic Design announced today that visual effects supervisor Rob Legato used a wide variety of Blackmagic Design products to create the virtual production environment for Disney’s “The Lion King.” The film, which was directed by Jon Favreau and features the voices of Donald Glover and Beyoncé Knowles-Carter, has earned ...

La Reine des Neiges 2 : magie et créatures dans la nouvelle bande-annonce

Par Shadows

Les studios Disney dévoilent en VO et VF la nouvelle bande-annonce du film d’animation La Reine des Neiges 2, qui sortira fin novembre au cinéma.
Les images nous en apprennent un peu plus sur l’appel qui tourmente Elsa, et nous promettent un film riche en action : magie, effets impressionnants mais aussi créatures surnaturelles seront au rendez-vous.
Comme pour le premier volet, Jennifer Lee et Chris Buck sont au commandes du long-métrage.

© 2019 Disney. All Rights Reserved.
©2019 Disney. All Rights Reserved.
©2019 Disney. All Rights Reserved.

L’article La Reine des Neiges 2 : magie et créatures dans la nouvelle bande-annonce est apparu en premier sur 3DVF.

Laptop Asus ProArt StudioBook One W590G6T

Par LeCollagiste
Asus ProArt StudioBook One W590G6T

Du brutal dans le laptop Asus dédié artiste professionnel, ce n’est clairement pas une machine de gamer, mais bien une machine pour créatif vidéaste, troidéiste …

Asus ProArt StudioBook One W590G6T

Le Asus ProArt StudioBook One est certainement le premier du genre avec un GPU Nvidia Quadro RTX 6000 dans le coffre, labelisé RTX Studio permettant un montage vidéo en 8K.
Le laptop Asus ProArt StudioBook One propose une architecture haut de gamme

  • une Quadro RTX 6000 à 24 Go de mémoire vidéo en GDDR6
  • un i9-9980HK Coffe Lake Refresh Octo Core 2,4 GHz
  • un écran 15,6 pouces 120 Hz en 3840×2610 pixels 100 % Adobe RGB Delta-E certifié Pantone, traitement antireflet et Gorilla Glass5
  • 32 Go DDR4 2666 MHz de mémoire vive soudée
  • 1 To de stockage SSD M.2 NVMe PCIe 3.0 à 3000 Mo/s
  • Wifi ac (2×2)
  • Bluetooth 5.0
  • 4 ports USB 3.1 Type-C (Gen2) en Thunderbolt 3 avec prise en charge du DisplayPort 1.4, dont un port dédié à la recharge du laptop
  • Touchpad Precision 4 doigts
  • Webcam HD plus micro
  • lecteur biométrique Windows Hello
Asus ProArt StudioBook One W590G6T

Inconvénient de se monstre, les ports USB-C sont figé sur l’écran du portable, ce qui peut être gênant lors de l’ouverture de la machine, ils ne font pas encore des connecteurs USB-C magnétique.

Un marché de niche ? Les fabricants s’engouffrent dans ce nouveau marché de niche créative. Exemple avec la Surface Studio de Microsoft, excellent outil dédié graphiste. Une foudre de guerre créative qui risque d’être hors de prix, sachant qu’une RTX Quadro 6000 s’échange à 5500€ dans les crémeries électronique, ce laptop risque de frôler les 8000 voir 9000 €, et a ce prix-là, Asus vous livre dans la boite un adaptateur USB-C vers RJ45.

Asus ProArt StudioBook One W590G6T
Asus ProArt StudioBook One W590G6T

Laptop Asus ProArt StudioBook One W590G6T est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

Cyberpunk 2077 : les coulisses de la cinématique, en attendant la sortie

Par Shadows

CD Projekt Red, développeur et éditeur de jeux vidéo à qui l’on doit la saga The Witcher, planche activement sur son très attendu Cyberpunk 2077. Pour patienter d’ici la sortie PC et consoles fixée au mois d’avril 2020, le studio nous présente un aperçu vidéo des coulisses de sa bande-annonce de l’E3.

On appréciera doublement ce making-of, d’une part pour les éléments qu’il nous permet d’entrevoir (concepts, motion capture, modèles), d’autre part car il s’agit d’un cas rare où le studio client n’élude pas le nom de son prestataire : l’équipe Goodbye Kansas Studios est listée dans les crédits situés en fin de vidéo, de même que les acteurs de performance capture.

Voici par ailleurs la bande-annonce finalisée :

L’article Cyberpunk 2077 : les coulisses de la cinématique, en attendant la sortie est apparu en premier sur 3DVF.

Method Studios et Keanu Reeves s’allient dans John Wick Parabellum

Par Shadows

Method Studios dévoile un aperçu de son travail impressionnant pour le film John Wick Parabellum, troisième opus de la saga portée par l’acteur Keanu Reeves.

Les artistes de Method ont manifestement été d’une grande aide pour ce dernier : ils ont géré de nombreuses morts (à l’arme à feu ou à l’arme blanche) parfois très sanglantes. Une grande part de leur travail s’est par ailleurs focalisée sur le verre : tout au long du film, de (très) nombreuses vitres sont cassées. Sans doute pour éviter d’avoir à réinstaller des vitres de cinéma entre chaque prise, par sécurité et pour fluidifier l’action, c’est du verre numérique qui est brisé.
Enfin, Method a aussi géré une impressionnante scène de course-poursuite en pleine ville, John Wick fuyant à cheval des motards qui cherchent à le tuer.

L’article Method Studios et Keanu Reeves s’allient dans John Wick Parabellum est apparu en premier sur 3DVF.

OK Go’s Dan Konopka’s Mixes ‘SoundBetter’ With KRK Systems

Par D Pagan Communications

NASHVILLE, SEPTEMBER 10, 2019 – KRK Systems, part of the Gibson family of brands, has taken permanent residency in the home studio of Dan Konopka, principal member, drummer, producer and remixer for GRAMMY® Award-winning group OK Go. Konopka relies on KRK monitors, subs and headphones to produce music with his band. Most recently, he has also implemented ...

Captain BAL : un pirate à l’abordage du MIPCOM

Par Shadows

L’équipe de Flying Ship Studio, studio d’animation basé à Tokyo, nous dévoile un aperçu de sa série Captain BAL.
Destinée aux 5-9 ans et axée comédie, elle met en scène un garçon qui vit sur une île. Il décide de lancer un gang de pirates avec Puu (un curieux chien-cochon), sa soeur Muge et une salamandre géante, Cuuna. Malgré leur désir de devenir les plus redoutables pirates de l’océan, explique Flying Ship Studio, ils se retrouvent toujours à aider les gens. Pire, quand ils réussissent à dénicher des trésors ou de l’argent, des agents de recouvrement de dettes prennent tout.
Leurs tentatives échouent donc systématiquement, mais ils gardent espoir et poursuivent leurs aventures.

Deux épisodes de 11 minutes sont déjà bouclés, 11 autres étant en production. Flying Ship Studio présentera le projet en octobre à Cannes lors du MIPCOM et recherche des partenaires potentiels.

Flying Ship Studio (connue jusqu’en 2016 sous le nom NEFTFILM.LLC) travaille sur des projets variés allant de la série au long-métrage en passant par la publicité et le clip. En termes de style, là encore le studio opte pour la diversité, du stylisé au réaliste. On pourra trouver sur son site web un aperçu de ses projets passés.

L’article Captain BAL : un pirate à l’abordage du MIPCOM est apparu en premier sur 3DVF.

Creamsource presents European debut of SpaceX Studio Fixture at IBC2019

Par Denise Williams

Creamsource, the pioneering advanced lighting technology company, formerly known as Outsight, will publicly showcase the extremely popular Creamsource SpaceX for the first time in Europe, on the Lights Camera Action (LCA) Stand #12.D39 at IBC2019. This brand-new approach to toplighting in an ergonomic and lightweight form factor — coupled with radical value — sets this ...

David Burke rejoint les studios Laika : de quoi renouer avec le succès ?

Par Shadows

Les studios Laika (L’étrange pouvoir de Norman, Les Boxtrolls, Kubo et l’armure magique, Monsieur Link) annoncent le recrutement de David Burke au poste de Chief Marketing Officer.

Ce dernier aura fort à faire : avec des budgets de production constants (de l’ordre de 60 millions de dollars), le studio a connu des résultats de moins en moins bons ces dernières années. Ainsi, si Les Boxtrolls (2014) et L’étrange pouvoir de Norman (2012) oscillaient entre 100 et 110 millions de dollars de recettes, Kubo (2016) n’avait engrangé que 70 millions environ. Monsieur Link (2019), lui, n’a pas su trouver son public et a récolté 17 millions seulement.
Si ces films ont évidemment leurs défauts, les résultats ne semblent pas à la hauteur de leurs qualités artistiques : le problème vient donc peut-être moins du fond que de la manière de les vendre. D’où le caractère crucial du marketing.

Travis Knight, président et CEO du studio Laika, résume l’attente qui découle de cette embauche : il explique dans le communiqué David Burke dispose de plus de 20 ans d’expérience dans le secteur du cinéma, et que son aide sera précieuse pour construire l’avenir de la marque Laika.
Burket a géré les sorties de plus de 380 films. A la tête de la branche irlandaise d’Universal, il a notamment géré les sorties des films d’Illumination avec succès… Mais aussi celles des films Laika.

La tâche s’annonce ardue, mais on ne peut que souhaiter que ce recrutement redresse le navire Laika : avec des histoires souvent originales, une vraie volonté artistique et des innovations technologiques (impression 3D, effets visuels au service de la stop-motion), les studios Laika avaient su apporter de la fraîcheur et un ton bien spécifique dans l’industrie de l’animation.

L’article David Burke rejoint les studios Laika : de quoi renouer avec le succès ? est apparu en premier sur 3DVF.

Children of Morta : le RPG s’offre une bande-annonce animée

Par Shadows

Le studio de développement Dead Mage a lancé Children of Morta, un jeu de rôle sur PC édité par 11 bit studios. A cette occasion, une bande-annonce en animation 2D a été dévoilée. On y découvre les personnages et l’univers du jeu, empreint de magie…

Children of Morta est proposé sur Steam, GOG, Humble Store.

Script: Patryk Grzeszczuk
Video: Vulture Head Studios
Music & SFX: Dead Mage

L’article Children of Morta : le RPG s’offre une bande-annonce animée est apparu en premier sur 3DVF.

Raya and the Last Dragon : en 2020, Disney nous emportera en Asie

Par Shadows

Si la fin 2019 sera marquée par le grand retour de La Reine des Neiges au cinéma, c’est dans un tout autre univers que nous plongera Disney l’année suivante. Le film d’animation Raya and the Last Dragon (qui ne dispose pas encore de titre français) sera situé dans la contrée fictive de Kumandra, quelque part en Asie du Sud-Est. Là, cinq clans forment le Pays du Dragon, mais les dragons en question ont disparu depuis bien longtemps, laissant place à une force sombre et sinistre.
Raya, guerrière solitaire, partira alors en quête du dernier dragon, qui pourrait selon elle réussir à sauver Kumandra…

Produit par Osnat Shurer (elle avait déjà travaillé sur Vaiana, entre autres), Raya and the Last Dragon est réalisé par Paul Briggs (head of story sur La Reine des neiges et Les Nouveaux Héros) et Dean Wellons (story artist qui a notamment travaillé sur Raiponce). Adele Lim (Crazy Rich Asians) est au scénario. Enfin, le casting anglophone comportera notamment Cassie Steele (Raya) et Awkwafina (Sisu le dragon).

Deux concepts ont été rendus publics : une image de Raya sur une monture au milieu d’une forêt luxuriante, et une illustration du dragon Sisu (également visible dans les nuages de la première image). On notera que son design est très éloigné de celui des dragons des films d’animations DreamWorks : l’équipe s’est manifestement inspirée des dragons asiatiques et non européens.

Prévu pour novembre 2020, Raya and the Last Dragon nous promet donc un scénario original, des décors travaillés, une guerrière et un dragon : un mélange qui risque fort de susciter l’intérêt du public.

L’article Raya and the Last Dragon : en 2020, Disney nous emportera en Asie est apparu en premier sur 3DVF.

USA Softball GOLD National Championships Live Streamed with Blackmagic Design

Par Zazil Media

Fremont, CA – August 22, 2019 – Blackmagic Design today announced that GlobeStream Media live streamed USA Softball’s GOLD National Championships using a variety of Blackmagic Design products, including URSA Broadcast cameras and an ATEM Television Studio Pro 4K live production switcher, to capture more than 500 hours of fiber channel broadcasts across nine softball fields. ...

C&I Studios Relies on DaVinci Resolve 16 Studio’s Cut Page for Social Media Deliverables

Par Zazil Media

Fremont, CA – August 21, 2019 – Blackmagic Design today announced that C&I Studios, a global content creation agency, is using DaVinci Resolve 16 Studio’s new cut page for faster than ever editing. Relying on DaVinci Resolve 16 Studio for end to end post production, including editing, color grading, visual effects (VFX) and Fairlight audio, C&I ...

❌