Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Odroid-H2+ : une nouvelle carte sous Celeron J4115

La carte Odroid-H2+ de Hardkernel mesure 11 cm de long comme de large sur une épaisseur de 4.3 cm. Ce format hybride un peu bizarre n’est pas spécialement pensé pour intégrer un boitier classique mais plutôt venir équiper un projet personnel ou professionnel. La carte est en effet taillée pour venir à bout d’énormément de tâches.


ODROID-H2+
La base de la carte Odroid-H2+, c’est un processeur Intel Celeron J4115, une puce pas encore officiellement annoncée par Intel mais que l’on a déjà vu sur le Chuwi Larkbox. Il s’agit d’un quatre cœurs Gemini Lake Refresh, cadencés de 1.8 à 2.5 GHz, associés à un circuit graphique Intel UHD 600 avec 12 EU à 700 MHz. Une solution qui devrait proposer des capacités plus que correctes.

Surtout que les choix opérés par Hardkernel sont excellents ! Le fabricant n’a pas hésité à intégrer un double slot So-DIMM DDR4. Cela suppose que la machine pourra embarquer jusqu’à 32 Go de mémoire vive en double canal. Mieux encore, la petite solution peut piloter un port M.2 uniquement compatible PCIe x4 NVMe ainsi que deux SATA 3.0 et un eMMC. Trois solutions de stockage différentes et quatre unités possibles par défaut. On pourra construire aisément un système avec un démarrage en NVMe ultra rapide et du stockage de masse en SATA 3.0.

ODROID-H2+

Les bonnes nouvelles ne s’arrêtent pas là avec pas mal d’autres bonnes intégrations connectiques. La carte propose pas moins de deux ports Ethernet Gigabit pour adresser deux réseaux différents. Elle promet également deux sorties vidéo avec un port HDMI 2.0 et un DisplayPort 1.2. Enfin, elle propose pas moins de quatre ports USB Type-A, deux en USB 2.0 et deux en USB 3.0. La partie audio est également complète avec deux jacks audio séparés pour casque et micro mais également une sortie S/PDIF optique. Enfin, pas moins de 24 broches sont disponibles pour piloter des extensions externes.

ODROID-H2+

Proposée à 119$ directement chez Hardkernel, la solution est très intéressante pour de multiples usages. Elle pourra piloter une solution domotique, servir de serveur d’appoint ou de carte de développement. Parfaitement silencieuse avec son gros dissipateur en aluminium qui encaisse les 10 watts du processeur, elle pourrait également venir se glisser dans une solution multimédia ou le circuit graphique ne démériterait pas en décompression vidéo et audio grâce à sa connectique numérique complète.

ODROID-H2+

La carte est en effet capable de prendre en charge deux affichages UltraHD en parallèle, ce qui lui ouvrira sans doute les portes d’usages d’affichage numérique. La Odroid-H2+ propose également un pilotage CEC via une carte d’extension à connecter à ses broches d’extension. La carte propose même des fonctions de Wake-On-Lan pour être totalement pilotée à distance via un réseau. Un connecteur pour ajouter un ventilateur est également disponible afin de glisser la solution dans des boîtiers étroits. Deux boutons et quelques LEDs terminent le listing de l’équipement de cette solution originale : un premier pour démarrer l’engin, l’autre pour un reset système. 

ODROID-H2+

Compatible Windows et Linux,1, la Odroid-H2+ est une solution très complète qui ouvre pas mal de perspectives d’usages. 

Source : Harkernel et CNX-Software

Odroid-H2+ : une nouvelle carte sous Celeron J4115 © MiniMachines.net. 2020.

SoftAtHome and RDK Collaborate to Build a New Video Product for Service Providers

Working with the RDK community, SoftAtHome is building a full RDK Video based solution integrating multicast, DVB, Live DASH streaming, a Universal search aggregator, new premium video streaming apps, voice controls, and its white-label ImpressioTV user experience.     Paris (FRANCE) – 26 May 2020 – SoftAtHome, an independent software company for broadband, video, and ...

The post SoftAtHome and RDK Collaborate to Build a New Video Product for Service Providers appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Odroid-C4 : une carte de développement sous Amlogic S950X3

La nouvelle Odroid-C4 est proposée pour cinquante dollars et elle embarquera un Amlogic S905X3. Un SoC quadruple coeur ARM Cortex-A55 cadencé à 2 GHz associé à un chipset Mali-G31MP2 cadencé à 650 MHz. Un duo très efficace qui, sans avoir les performances les plus folles en 3D, permettra notamment de décompresser tout type de signaux vidéo.


ODROID-C4
Sur la carte Odroid-C4, on retrouvera également 4 Gigaoctet de mémoire vive qui permettra de piloter divers systèmes d’exploitation plutôt confortablement ainsi que de 8 à 64 Go de stockage eMMC optionnels. En prime, la solution, proposera les fameuses 40 broches compatibles Raspberry Pi qui font tout l’intérêt de ces cartes. 

ODROID-C4

ODROID-C4

ODROID-C4

Cela fait de cette solution une alternative aux Pi 4, avec des petits avantages comme un SoC plus rapide pour certains postes et ausi moins gourmand selon les dires de Hardkernel.

ODROID-C4

Parmi les inconvénients… il y en a plusieurs. Si la Odroid-C4 propose un Ethernet Gigabit, elle n’a pas de module Wifi et Bluetooth comme la Pi. Leur usage devra se faire au travers de solutions externes, probablement implantés sur les ports USB. Ce qui limitera d’emblée le nombre de ceux-ci. La carte propose pas moins de 4 ports USB 3.0 Type-A (donc deux de plus que la Pi4) et un port Micro USB Host. La sortie vidéo est pilotée par un HDMI 2.0 ce qui lui permettra de prendre en charge un affichage UltraHD à 60 Hz avec gestion du HDR et du CEC. Une sortie audio jack 3.5 mm stéréo est présente ainsi qu’une solution S/PDIF mais de manière optionnelle sur 7 broches prévues à cet effet. Enfin, un capteur infrarouge peut être branché sur des broches dédiées pour piloter la carte avec une télécommande classique.

ODROID-C4

Un lecteur de cartes MicroSDXC UHS-I est bien présent en plus du stockage en eMMC pour plus de capacité de stockage et peut être le démarrage de plusieurs systèmes.

La carte mesure 8.5 cm par 5.6 cm et pèse 59 grammes en comptant son dissipateur thermique fourni. L’alimentation est une 12V / 2A et la carte est annoncée comme supportant Android, et Linux. Des versions d’Android 9 et d’Ubuntu 20.04 sont disponibles au téléchargement.

ODROID-C4

Un boitier sur mesure est également proposé à 4.5$

Cette carte Odroid-C4 est, ma foi, assez intéressante car elle offre des capacités variées. L’absence de Wifi est problématique puisque au vu de la différence de prix avec une Raspberry Pi-4 (quelques euros), il sera peut être plus rentable de choisir une solution de la Fondation qu’une Odroid pour un usage multimédia. Mais cela n’empêche pas la puce Amlogic d’avoir son intérêt, surtout avec 4 ports USB 3.0 pour piloter, par exemple, des stockages externes. L’idée de monter une solution avec un port Ethernet sur USB 3.0 en plus du port Gigabit déjà présent est également à creuser. Si on conjugue cette option avec les trois ports USB 3.0 restant pouvant piloter des stockages externes, on a de quoi imaginer une solution réseau intéressante.

La carte pourrait également avoir un intérêt dans une solution type couteau suisse multimédia et  domotique. Les atouts du SoC Amlogic S950X3 en plus de cette connectique particulière pourraient avoir des débouchés plus vastes que ceux proposés par les concurrentes habituelles. A suivre donc.

Le Wiki de Hardkernel

Odroid-C4 : une carte de développement sous Amlogic S950X3 © MiniMachines.net. 2020.

❌