Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Des commandes vocales pour l’Oculus Quest et le Link qui accepte AMD

Par Pierrick LABBE
Oculus Quest commandes vocales link AMD

Une nouvelle mise à jour du logiciel de l’Oculus Quest proposera des commandes vocales. L’Oculus Link, de son côté va désormais supporter certaines cartes graphiques AMD. Explications…

Oculus se focalise beaucoup sur le Quest qui est un véritable succès commercial. Alors qu’une nouvelle mise à jour en cours de déploiement propose le suivi des mains pour se passer de contrôleurs, une autre mise à jour va permettre d’utiliser la voix pour contrôler le casque. Le système Oculus Link qui permet de relier le casque autonome à un PC pour profiter des applications et jeux fonctionnant sur le Rift va aussi désormais supporter des cartes graphiques du constructeur AMD. D’excellentes améliorations juste avant noël pour pourraient inciter papa noël à déposer de nombreux casques autonomes sous le sapin…

L’Oculus Quest aura des commandes vocales

Ce sont nos confrères américains du journal spécialisé dans la réalité virtuelle, « Upload VR », qui ont sorti l’information. Les commandes vocales vous permettront de naviguer dans le menu, de lancer des applications et faire des recherches. Facebook a précisé que cette fonctionnalité se déploie progressivement. Donc, même si vous obtenez la version 12 du logiciel du casque autonome, vous ne pouvez pas obtenir les commandes vocales immédiatement.

En plus de la bonne nouvelle des commandes vocales pour le Quest, la filiale de Facebook a indiqué que l’Oculus Link prendrait désormais en charge certains modèles de cartes graphiques AMD. Les séries 200 et 300 ne sont pas prises en charge, mais Facebook « travaille directement avec AMD pour prendre en charge autant de leurs cartes que possible avant la fin de la période bêta ».

Cet article Des commandes vocales pour l’Oculus Quest et le Link qui accepte AMD a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

North annonce les lunettes AR Focals 2 et abandonne la 1ère génération

Par Bastien L
north focals 2

North annonce la deuxième génération de ses lunettes de réalité augmentée Focals. En outre, afin de se concentrer sur ce projet et suite à leur échec commercial, les premières Focals ne seront plus commercialisées…

En janvier 2019, l’entreprise américaine North lançait ses lunettes de réalité augmentée Focals. Malheureusement, tout comme Magic Leap avec ses ML1, les North Focals n’ont clairement pas rencontré le succès escompté.

Moins d’un mois après le lancement, la firme s’est vue contrainte de baisser drastiquement le prix de 999 dollars à 599 dollars. Dans le même temps, 150 employés ont été licenciés.

Néanmoins, North n’a jamais admis ouvertement cet échec commercial. Selon le CEO et co-fondateur de l’entreprise, Stephen Lake, ces licenciements étaient nécessaires pour continuer à développer les lunettes AR.

Les North Focals 2 seront disponibles dès 2020

Près d’un an après le lancement de son premier appareil, North annonce aujourd’hui le lancement des Focals 2 pour 2020. On ignore pour l’instant quelles seront les spécificités de cette seconde génération, hormis le fait que l’écran offrira une définition supérieure et que le casque sera 40% plus léger.

Afin de se focaliser sur ce deuxième appareil, North annonce par ailleurs qu’elle cesse dès à présent de vendre les premières Focals. Il est donc peu probable que ces lunettes AR aient rencontré un succès phénoménal, même si North se refuse à dévoiler le nombre d’unités vendues…

À l’instar de Magic Leap, il semblerait que North ait précipité la commercialisation de son produit pour être pionnier sur le marché. Dans les deux cas, ces lancements hâtifs se sont soldés par des échecs commerciaux. Pour cause, ces casques AR n’étaient tout simplement pas encore suffisamment attrayants et abordables pour convaincre le grand public. Néanmoins, rien n’est perdu pour ces deux entreprises qui pourraient corriger leurs erreurs avec les deuxièmes générations annoncées de leurs produits respectifs…

Cet article North annonce les lunettes AR Focals 2 et abandonne la 1ère génération a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Magic Leap cible à présent les entreprises et annonce le ML2 pour 2021

Par Bastien L
magic leap one entreprise

Magic Leap change de stratégie et cherche désormais à vendre son casque de réalité augmentée Magic Leap 1 aux entreprises plutôt qu’au grand public. En outre, la firme annonce le lancement du ML2 pour 2021…

Il y a quelques jours de cela, The Information révélait que Magic Leap n’a vendu que 6000 casques de réalité augmentée au cours des six mois qui ont suivi le lancement du ML1. Un échec cuisant, d’autant que le CEO de la firme, Rony Abovitz, visait initialement un objectif d’un million de ventes en un an.

Cependant, Magic Leap ne compte pas s’avouer vaincue si facilement. Plutôt que de jeter l’éponge, elle semble avoir décidé de changer radicalement de stratégie commerciale. Alors que le Magic Leap One était jusqu’à présent vendu comme le premier casque AR destiné au grand public, la firme américaine annonce aujourd’hui un nouveau bundle destiné aux entreprises et tarifé à près de 3000 dollars.

Pour ce prix, les entreprises pourront profiter d’une garantie de deux ans, d’une plateforme de gestion d’appareils, et d’un service client privilégié. Le casque n’est désormais plus nommé ” Magic Leap One Creator Edition “, mais ” Magic Leap 1 “. En outre, des améliorations ont été apportées au hardware bien qu’elles n’aient pas encore été dévoilées.

Magic Leap entre en concurrence directe avec Microsoft HoloLens

Ce revirement stratégique pourrait s’avérer judicieux. En effet, contrairement à Magic Leap, Microsoft est parvenu à rencontrer le succès avec son casque HoloLens en l’adressant directement aux entreprises plutôt qu’aux consommateurs. Bien souvent, les entreprises sont moins dissuadées que le grand public par le prix élevé de nouvelles technologies comme la réalité augmentée.

En décidant de cibler la même clientèle, Magic Leap pourrait donc enfin réussir à écouler ses stocks de casques ML1. Toutefois, elle devra donc faire face à la concurrence féroce de Microsoft

Parallèlement à cette annonce, une mise à jour majeure vient d’être apportée au système d’exploitation LuminOS du Magic Leap One. La principale nouveauté est l’apparition des commandes vocales permettant de contrôler l’appareil au son de sa voix.

Pour terminer, Magic Leap confirme travailler sur le successeur de son casque AR. Le Magic Leap 2 devrait être lancé dès 2021, mais on ignore pour le moment quelles seront les améliorations proposées par rapport au premier modèle…

Cet article Magic Leap cible à présent les entreprises et annonce le ML2 pour 2021 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

« Instrument Studio VR » vous met aux commandes d’un studio d’enregistrement

Par Pierrick LABBE
« Instrument Studio VR » vous met aux commandes d'un studio d’enregistrement

Vous avez toujours rêvé d’être aux commandes d’un studio ? D’enregistrer des tubes ? De devenir le nouveau roi de la musique ? Cela pourrait (presque) être possible avec « Instrument Studio VR ». On fait les présentations.

Derrière ce projet très particulier, on trouve le musicien irlandais Paul Cullen, qui a passé deux ans a apprendre le développement en réalité virtuelle. Il a été accepté dans le programme Oculus Start en 2018, un programme de la filiale de Facebook destiné aux développeurs indépendants d’applications en réalité virtuelle.

« Instruments Studio VR », une touche indie, une vibe pro

Il est accompagné de Kenny et Carl, des spécialistes de l’audio qui appartiennent à Relish, un groupe irlandais connu. Leur objectif est de permettre à tous ceux qui ont envie de se lancer dans la musique de pouvoir composer facilement. Or, si c’est en effet plus facile, le prix des instruments et des studios d’enregistrement restent des barrières majeures. Ils espèrent en venir à bout grâce à « Instrument Studio VR » qui permet à des musiciens de créer et enregistrer de la musique, simplement grâce à un casque de réalité virtuelle et à des contrôleurs.

Le résultat est plutôt intéressant, notamment grâce à une latence faible et à des réponses dynamiques dans les tons et les volumes. Le retour haptique vous permet aussi de sentir ce que vous touchez et jouer. Pour se déplacer dans le studio, c’est très facile avec les contrôleurs. On appréciera particulièrement le goût des détails. Comptez 20 dollars pour vous procurer « Instrument Studio VR » sur le Rift. L’Oculus Quest et le Valve Index sont les prochains.

Cet article « Instrument Studio VR » vous met aux commandes d’un studio d’enregistrement a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Toutes les applications Quest qui prennent en charge le suivi des mains

Par Pierrick LABBE
Applications jeux logiciels suivi des mains Oculus Quest

Voici une liste de tous les logiciels prenant en charge la fonctionnalité de suivi des mains ainsi que les développeurs avec des applications Quest qui prévoient de prendre en charge la fonctionnalité lors de la sortie du kit de développement logiciel.

Oculus vient d’annoncer qu’une mise à jour logicielle serait déployée cette semaine et permettrait le hand-tracking sur le casque de réalité virtuelle autonome Quest. Cette annonce a surpris car la sortie de cette fonctionnalité n’était attendue que pour le début de l’année 2020. Une bonne surprise donc avant noël. Cependant, pour fonctionner, celle-ci doit avoir des applications adaptées. Voici donc la liste des applications prenant déjà en charge ce suivi et celles a venir lorsque le SDK pour développeurs sera disponible. Le kit de développement pour développeurs est annoncé pour le 16 décembre.

Les applications Oculus Quest compatibles avec le suivi des mains

Voici toutes les applications qui prennent déjà en charge le suivi des mains sur Oculus Quest. Notez que vous ne pourrez utilise cette fonction que lorsque vous aurez mis à jour votre casque de réalité virtuelle autonome à la version V12. Il faudra aussi activer la fonction dans le menu.

Accueil et menus d’Oculus Quest

L’environnement Oculus Quest Home et tous les menus associés prennent en charge le suivi des mains au lancement. Vous pourrez sélectionner, faire défiler et naviguer dans Oculus Home, y compris la bibliothèque et le magasin, sans contrôleurs Oculus Touch.

Navigateur Oculus

Le navigateur Oculus prend en charge le hand-tracking depuis le lancement. Cela signifie que vous n’avez pas besoin de tenir les contrôleurs tactiles lorsque vous naviguez sur Internet avec votre Quest.

Oculus TV

Oculus TV prend également en charge le suivi des mains au lancement, vous permettant de mettre en pause, de lire et de parcourir des vidéos sans avoir besoin de contrôleurs tactiles.

Configuration du gardien stationnaire

Vous pourrez également installer une barrière de gardien fixe et utiliser vos mains pour régler la hauteur du sol en utilisant le suivi des mains. Cela signifie que vous pourrez essentiellement configurer votre environnement, mettre en place un tuteur et commencer à parcourir les menus sans avoir besoin de contrôleurs tactiles du tout.

Jeux et applications Quest prenant en charge le suivi des mains

Pour le moment, aucun éditeur de jeux ou d’applications pour Quest n’a indiqué qu’il offrirait cette fonctionnalité. Et pour cause, le kit de développement pour les développeurs ne sera disponible qu’à partir du 16 décembre. Il faudra aussi un peu de temps aux développeurs pour intégrer cette fonction et la tester pour ensuite proposer une mise à jour de leur jeu ou application prenant en compte cette fonction.

De nombreux jeux et applications nécessitent l’usage d’un contrôleur pour interagir avec le monde virtuel. Il est donc fort possible que de nombreux jeux ne puissent pas être compatibles avec cette fonction ou que l’intérêt de celle-ci soit très limité. Nous continuerons cependant à mettre à jour cet article car nul doute que des applications et de jeux tiers prendront en charge le suivi des mains prochainement. N’hésitez pas à nous laisser un commentaire pour nous avertir si un studio annonce cette prise en charge.

Cet article Toutes les applications Quest qui prennent en charge le suivi des mains a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Google lance la Depth API pour ARCore et rattrape son retard sur Apple

Par Bastien L
google arcore depth api

Google vient de dévoiler la Depth API : un nouvel outil pour son framework de réalité augmentée ARCore. Grâce à cette API, les applications de réalité augmentée pour smartphones et tablettes Android permettront notamment d’afficher les objets virtuels de façon plus réaliste avec un phénomène d’occlusion…

En attendant l’ère des lunettes de réalité augmentée, Google poursuit le développement de son framework Google ARCore dédié au développement d’applications en RA. La firme dévoile aujourd’hui un nouvel outil intitulé ” Depth API “. Celui-ci offre plusieurs nouvelles possibilités.

Tout d’abord, cette API permet aux appareils mobiles de cartographier la profondeur par le biais d’une seule caméra RGB. Pour ce faire, elle s’appuie sur des algorithmes ” depth-from-motion ” conçus par Google. Ces derniers permettent la création d’une carte de profondeur en prenant de multiples images sous différents angles et en les comparant lorsque l’utilisateur bouge son smartphone. Cette méthode permet d’estimer la distance de chaque pixel.

D’ordinaire, les casques de réalité augmentée utilisent plusieurs capteurs de profondeur pour générer de telles cartes. La prouesse accomplie par Google est donc remarquable.

Grâce à cette capacité d’estimation de la profondeur, la Depth API permet de rendre les expériences en réalité augmentée plus naturelles en plaçant les éléments virtuels de façon réaliste. En effet, elle permet le phénomène d’occlusion consistant à placer les objets virtuels devant ou derrière les éléments physiques en fonction de leur position, comme dans le monde réel.

Dans un premier temps, l’occlusion sera tout d’abord proposée dans Scene Viewer : l’outil destiné aux développeurs sur lequel repose la réalité augmentée sur le moteur de recherche Search du géant. Plusieurs démonstrations ont été présentées pour montrer toutes les nouveautés apportées par cette API.

Google ARCore rattrape Apple ARkit et démocratise l’occlusion pour la réalité augmentée

Cet effet était déjà proposé par Apple ARKit, le framework de réalité augmentée du grand rival de Google, depuis la version 3 lancée en juin 2019. Google accuse donc un certain retard.

Cependant, rappelons que seuls les iPhone et iPad équipés du processeur Bionic A12 lancé en 2018 par Apple sont compatibles avec ARKit 3. De fait, seules deux générations de produits pouvaient profiter de cette innovation jusqu’à présent.

Grâce à la Depth API de Google, en revanche, les 200 millions de smartphones Android compatibles ARCore pourront profiter de cette nouveauté. La portée de cette API est donc considérablement supérieure à celle d’Apple ARKit 3 et signe la démocratisation de l’occlusion dans la réalité augmentée sur mobile.

Pour cause, la Depth API ne requiert pas de caméra ou de capteurs spécialisés. Néanmoins, sur les futurs smartphones qui seront équipés de nouveaux capteurs ” time-of-flight ” (ToF), les objets virtuels pourraient même être obstrués par des objets physiques en mouvement. Le réalisme des expériences de réalité augmentée s’en trouverait donc encore accru !

En mai 2019, lors de la conférence I/O, Google avait lancé son outil ” Environmental HDR “ qui permettait déjà un éclairage plus réaliste des objets et des paysages en réalité augmentée. Les reflets et les ombres s’en trouvent aussi améliorés. À présent, la Depth API vient à son tour perfectionner le framework. Elle sera disponible prochainement, et les développeurs intéressés pour l’utiliser peuvent signer un formulaire à cette adresse.

Pour l’heure, les applications de réalité augmentée créées avec Google ARCore ou Apple ARKit ne peuvent être affichées que par des smartphones et des tablettes. Cependant, on peut s’attendre à ce que les deux firmes se basent sur les progrès accomplis pour leurs plateformes respectives pour confectionner les outils de développement de leurs futurs casques et lunettes AR. Il est même probable que les applis créées avec ces frameworks soient directement compatibles avec ces appareils à venir…

Cet article Google lance la Depth API pour ARCore et rattrape son retard sur Apple a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le suivi des mains de l’Oculus Quest sera lancé cette semaine

Par Pierrick LABBE
Suivi des mains Oculus Quest

Annoncé pour le début 2020, le suivi des mains sur Oculus Quest se fera plus tôt que prévu et sera déployé dès cette semaine. Un SDK sera disponible pour les développeurs la semaine prochaine.

C’était l’une des grandes annonces de l’Oculus Connect 6, le hand-tracking sur le Quest. Cette technologie permet de se passer de contrôleurs en suivant directement les mouvements des mains et des doigts de l’utilisateur grâce aux caméras embarquées sur le casque autonome de la filiale de Facebook. Le lancement était prévu début 2020 mais Oculus a accéléré le rythme avec un déploiement avant noël, des cette semaine. Le kit de développement pour les programmeurs (SDK) sera, quand à lui, disponible dès la semaine prochaine.

Le suivi des mains disponible avec la mise à jour Quest V12

Dans un communiqué de presse, Oculus annonce que le déploiement de la mise à jour Quest V12 débutera cette semaine. Cette actualisation majeure du logiciel du casque autonome contiendra le suivi des mains (hand-tracking). Concrètement, la technologie repère la position des mains et des doigts en temps réel. Cela permet d’interagir avec les applications disponibles et donc de se passer de contrôleurs. Cela ouvre la voie à de nouveaux types de contenus en réalité virtuelle et à un nouveau type d’interaction plus naturelles avec ces environnements.

Pour pouvoir profiter de cette fonction, il faudra donc mettre à jour le logiciel de son casque de réalité virtuelle lorsqu’elle sera disponible puis d’activer le suivi des mains dans le menu. Pour les développeurs, un kit de développement sera disponible à partir du 16 décembre permettant d’intégrer facilement le hand-tracking dans des applications existantes ou de nouveaux projets.

Cet article Le suivi des mains de l’Oculus Quest sera lancé cette semaine a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Oppo se lance sur le marché de la réalité augmentée avec des lunettes

Par Bastien L
oppo ar glass

Oppo, le constructeur chinois bien connu pour ses smartphones, vient de dévoiler ses lunettes de réalité augmentée. L’entreprise asiatique compte également développer son propre contenu AR…

La réalité augmentée est porteuse de nombreuses promesses, et les géants de la technologie s’intéressent de plus en plus à cette technologie. Certains se sont déjà lancés, à l’instar de Microsoft avec son HoloLens ou Google avec son Glass. D’autres s’y préparent, comme Apple et Facebook qui prévoient de lancer leurs lunettes AR au début des années 2020.

Cependant, l’engouement pour la réalité augmentée ne se limite pas aux Etats-Unis. En Chine aussi, les mastodontes de la haute technologie souhaitent prendre leur part du gâteau.

Dans le cadre de son événement Inno Event, organisé à Shenzhen, Oppo vient de lancer ses lunettes de réalité augmentée. Leur design se révèle plutôt similaire à celui du HoloLens ou du Magic Leap One.

Oppo prêt à défier les géants américains sur le marché de la réalité augmentée

Our very first on-stage demo of #OPPOARGlass at OPPO INNO DAY 2019! #CreateBeyondBoundaries pic.twitter.com/v9N5PPEdOy

— OPPO (@oppo) 10 décembre 2019

Cependant, Oppo innove avec plusieurs fonctionnalités. On retrouve notamment une caméra de type fisheye, une technologie de guide d’onde diffractif, et une technologie de reconstruction 3D permettant de créer des images avec lesquelles il est possible d’interagir.

En outre, le son 3D surround permet de rendre les expériences plus immersives. La firme chinoise compte développer ses propres jeux, services et autres contenus en réalité augmentée pour accompagner son hardware. Elle semble donc décidée à devenir un acteur majeur du marché de la réalité augmentée…

Pour l’heure, la date de lancement et le prix de ces lunettes ” Oppo AR Glass ” n’ont pas encore été dévoilés. On ignore d’ailleurs si elles seront proposées en Europe…

Cet article Oppo se lance sur le marché de la réalité augmentée avec des lunettes a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Magic Leap n’a vendu que 6000 casques de réalité augmentée en 6 mois

Par Bastien L
magic leap one ventes

Selon The Information, Magic Leap n’a vendu que 6000 casques de réalité augmentée ML1 en six mois. Pourtant, le CEO Rony Abovitz avait fixé son objectif à un million de ventes en un an…

Pendant presque dix ans, Magic Leap a développé son casque de réalité augmentée dans le plus grand des secrets. Durant toutes ces années, l’entreprise américaine fondée par Rony Abovitz promettait monts et merveilles et annonçait son ” ML1 ” comme un produit révolutionnaire capable de changer le monde.

Malheureusement, lors de son lancement tant attendu en août 2018, le produit s’est révélé décevant sur de nombreux points. Et, selon un rapport publié par The Information, il semblerait que Magic Leap ait payé ses fausses promesses au prix fort…

Selon la source, Rony Abovitz aurait affirmé aux investisseurs et aux employés qu’il prévoyait de vendre ” au moins un million d’unités “ au cours de la première année. Face à ces ambitions quelque peu démesurées, les cadres de l’entreprise l’auraient eux-mêmes convaincu de revoir ses prévisions à la baisse et d’abaisser les objectifs à 100 000 ventes en un an.

Toutefois, même cet objectif jugé plus réaliste n’a pas été atteint… du tout : lors des six mois qui ont suivi son lancement, le Magic Leap One ne s’est écoulé qu’à 6000 exemplaires selon The Information. Pour l’heure, Magic Leap n’a pas réfuté ce rapport.

En comparaison, le Microsoft HoloLens a été vendu à près de 50 000 unités en deux ans. Toujours selon la source, les stocks de Magic Leap One étaient si importants que la firme aurait commencé à distribuer des exemplaires gratuitement à ses employés. L’entreprise américaine aurait donc perdu des dizaines de millions de dollars par mois pendant l’année 2018. Ceci permet de mieux comprendre les dizaines de licenciements survenus en 2019…

Magic Leap One : l’histoire d’un désastre commercial

Plusieurs facteurs peuvent expliquer ce fiasco commercial. Contrairement à Microsoft, qui a choisi de s’adresser uniquement aux entreprises avec ses casques HoloLens 1 et 2, Magic Leap a tenté de cibler directement le grand public. Or, le prix fixé à 2300 dollars est bien trop élevé pour la plupart des consommateurs.

D’autant que le casque en lui-même présente de nombreux points faibles. Son champ de vision très limité et le manque de contenu proposé comptent à l’évidence parmi les défauts qui ont nui à son succès.

Malgré tout, Magic Leap ne compte pas jeter l’éponge. Selon The Information, comme l’avait annoncé Rony Abovitz lors du lancement du Microsoft HoloLens 2, la firme travaille bel et bien sur un ML2.

Ce nouvel appareil offrirait un champ de vision plus large, une perception des profondeurs améliorée, et un affichage de bien meilleure qualité. La 5G serait par ailleurs intégrée, afin de permettre un usage en extérieur. Il serait également plus petit et plus léger et proposé dans une large variété de coloris.

Néanmoins, selon ” une personne impliquée dans le projet “, des ” contraintes technologiques fondamentales ” ralentiraient fortement le développement de ce casque encore au stade de prototype. De fait, son lancement ne serait pas prévu avant plusieurs années. On peut en conclure que Magic Leap a fait l’erreur de vouloir se précipiter pour être premier sur le marché…

Cet article Magic Leap n’a vendu que 6000 casques de réalité augmentée en 6 mois a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Tagging Tracks: Ean’s Organizational System For His DJ Library

Par Ean Golden
Organizing tracks in a DJ library with #tags

Ean is back with another episode of DJ Fundamentals – this time looking specifically at DJ music library organization. Tagging tracks is a great way to make finding great matches easy in the moment of a set. In this episode, Ean shares his tagging techniques. Instead of making hundreds of playlists for each mixing situation, […]

The post Tagging Tracks: Ean’s Organizational System For His DJ Library appeared first on DJ TechTools.

Sony dépose un brevet pour une télé-présence en réalité virtuelle

Par Pierrick LABBE
Sony brevet télé-présence réalité virtuelle

L’avenir de la PS 5 semble encore particulièrement complexe du côté de Sony, mais les brevets régulièrement déposés incitent à l’optimisme. On fait le point sur un des derniers qui a été déposé et qui porte sur la télé-présence.

Récemment, on a pu découvrir ce qui pourrait être la Dualshock 5 ou encore le partage des sauvegardes. La dernière actualité concerne la caméra Playstation et son système de suivi avec la réalité virtuelle.

Un tracking toujours plus précis pour Sony avec la télé-présence

Ce nouveau brevet permettrait donc de faire du tracking de télé-présence avec la caméra Playstation. Il a été déposé en octobre 2018 et vient d’être validé, en novembre 2019. Baptisé « Appareil actionneur », il semble plutôt complexe, mais ce n’est qu’un accessoire. « Un utilisateur porte le casque de réalité virtuelle et obtient l’image et le son des caméras et des microphones du système sphérique à l’autre extrémité en temps réel. De plus, tous les mouvements de la tête de l’utilisateur du casque sont transférés vers le système sphérique, qui les imite en déplaçant la caméra sur les rails en forme d’arc. En utilisant différents modes de mouvement, le système peut donc transférer des états d’émotion – bonheur, surprise, aversion, colère et chagrin », explique le brevet de Sony.

En clair, le casque permettrait de connaître les humeurs d’un joueur. Dans le domaine du multijoueur ou des expériences sociales en réalité virtuelle, les perspectives sont bien sûr très séduisantes. Attention toutefois, il ne s’agit pour l’instant que d’un brevet, rien ne dit que Sony commercialise un produit de télé-présence sur cette base. Cela peut être seulement pour protéger une idée comme c’est souvent le cas avec les brevets.

Cet article Sony dépose un brevet pour une télé-présence en réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La sortie du Pimax 8K et de ses accessoires de nouveau reportée

Par Pierrick LABBE
Date de sortie du Pimax 8K

Cela commence à ressembler à une arlésienne. En effet, Pimax vient encore une fois de repousser le lancement de ses nouveaux casques 8K, longtemps promis aux backers.

On laissera bien entendu le bénéfice du doute à Pimax, mais il faut rappeler que c’est aussi le danger d’investir sur une plateforme de financement participatif, difficile ensuite de se plaindre sur les délais !

Pimax devrait lancer ses casques 8K début 2020

Ce n’est pas une nouvelle qui devrait faire plaisir aux près de 6.000 personnes qui ont soutenu Pimax pour un financement de 4,2 millions sur la plateforme participative Kickstarter. Pimax vient donc de changer les dates de sorties de ses différents modèles. Le 8K Plus devrait, au plus tard, être envoyé à la fin de l’année 2019. Pour justifier ce délai, l’entreprise met en avant des modifications de dernières minutes pour améliorer la qualité. Les supporters devraient donc l’avoir en 2020. Le modèle 8K X, devrait quant à lui, être envoyé entre fin mars et début avril 2020, lié au fait qu’il serait en fait encore en développement.

L’équipe d’ingénieurs fini d’assembler les dernières modèles pour les tester cette semaine. Il devait initialement être envoyé fin décembre. Enfin, le Pimax Comfort Kit, devrait pour sa part être envoyé plus ou moins en même temps que le 8K Plus, donc dans les prochaines semaines. Les contrôleurs Index et les Baste Stations Steam VR seront eux envoyés au début du mois de janvier prochain. Il ne resterait plus que des détails de packaging à régler. Espérons que cette fois les dates seront respectées car cela nuit à l’image du constructeur.

Cet article La sortie du Pimax 8K et de ses accessoires de nouveau reportée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le HTC Vive Focus Plus permet maintenant le streaming de jeux VR PC

Par Bastien L
htc vive focus plus streaming

HTC annonce une nouvelle fonctionnalité permettant le streaming de jeux PC via le WiFi pour le casque VR autonome Vive Focus Plus. Une manière pour le Taïwanais de contre-attaquer suite au lancement du câble Oculus Link par Facebook…

HTC Vive vient d’annoncer une nouvelle fonctionnalité de streaming via le WiFi 5GHz pour le Vive Focus Plus et tous les casques VR autonomes compatibles Vive Wave Platform. Cette nouveauté permettra de jouer à des jeux VR pour PC sur un casque autonome, grâce au streaming.

Il s’agit donc d’une façon pour HTC de rivaliser avec le câble Oculus Link récemment lancé par Facebook, permettant de jouer aux jeux Rift pour PC sur Oculus Quest. Cependant, le système de HTC présente l’avantage de fonctionner sans câble.

HTC Vive tente de rivaliser avec Facebook et son câble Oculus Link

D’ailleurs, le président de HTC Vive China, Alvin Wang Graylin, n’a pas hésité à tacler Facebook. Lors de l’annonce du lancement sur Twitter, il a pris soin de préciser qu’il n’y a « pas besoin de câble spécial » pour profiter de cette fonctionnalité.

Excited we just released the public beta for @viveport #Streaming! #ViveportInfinity users can #Link Wave 6dof AIO w/ PC #VR content over 5GHz #WiFi with one-click! No need for special #wires or cables. Just update sw to latest. (VR+PC UI below) @htcVive #ViveFocusPlus pic.twitter.com/wJ9K20dlHU

— Alvin Wang Graylin (@AGraylin) 4 décembre 2019

Néanmoins, il faudra attendre de pouvoir tester ce système de streaming sans fil pour vérifier s’il égale l’Oculus Link en termes de latence et de qualité d’image. Ceci semble techniquement difficile à accomplir, surtout si l’on se fie aux performances des logiciels tiers proposant déjà le streaming tels que VRidge ou AMD ReLive

Le streaming en WiFi est disponible en beta dès à présent. Cependant, seuls les utilisateurs abonnés à la plateforme Viveport Infinity peuvent en profiter pour le moment. Il est également nécessaire de disposer d’un PC VR-Ready et d’un routeur standard compatible 5Ghz.

Pour rappel, le Vive Focus Plus est disponible pour 699€ HT. En Europe, il est présenté par la marque comme un casque destiné aux entreprises. C’est la raison pour laquelle cette nouvelle fonctionnalité de streaming de jeux PC est principalement mise en lumière en Chine, ou l’appareil s’adresse aussi aux gamers…

Cet article Le HTC Vive Focus Plus permet maintenant le streaming de jeux VR PC a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

HTC annonce qu’il ne donnera pas de conférence de presse lors du CES 2020

Par Pierrick LABBE
HTC CES 2020 conférence de presse

La nouvelle vient de tomber. A la différence des trois dernières années, le fabriquant de casques de réalité virtuelle, HTC, ne donnera pas de conférence de presse au mois de janvier prochain à Las Vegas.

En 2016, HTC présentait le Vive, en 2017, il y avait eu le Vive Tracker. Puis, l’année suivante on avait découvert le Vive Pro. Enfin, en janvier dernier, c’est le Vive Cosmos qui avait été présenté. Bien que HTC annonce sa présence lors du célèbre salon de Las Vegas, il ne donnera cependant pas de conférence. Quelles conséquences directes pour cette annonce de l’entreprise ?

HTC ne va pas prévoir de grosse sortie donc pas de conférence de presse

Si on remonte un peu plus loin dans le temps, même en 2016, on avait pu avoir le droit à une idée de ce à quoi travaillait déjà HTC entre le système de tracking et les contrôleurs ou encore la liberté de mouvement en room-scale. La décision pour 2020 de ne pas donner de conférence de presse signifie plusieurs choses. Tout d’abord, HTC sera bien présent au rendez-vous du CES. L’occasion notamment pour l’entreprise de continuer de présenter son Vive Cosmos avec des démos et annoncer de nouveaux détails durant des interviews exclusives.

Le fait cependant qu’il n’y aura pas de conférence de presse générale laisse à penser que HTC n’a pas prévu de très grande annonce pour ce grand rendez-vous des nouvelles technologies. On sait déjà par ailleurs que le casque Vive Cosmos lancé début octobre en France compte désormais sur un habillage différent qui échange le tracking inside-out pour le outside-in, avec le système laser lighthouse. Le CES 2020 sera sans doute l’occasion de le tester plus en profondeur.

Cet article HTC annonce qu’il ne donnera pas de conférence de presse lors du CES 2020 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Varjo XR-1 : le casque qui mêle réalité virtuelle et augmentée pour 10K $

Par Bastien L
varjo xr 1

Le Varjo XR-1 est le nouveau casque du constructeur finlandais Varjo. Tarifé à 10 000 dollars, l’appareil est à la fois un casque de réalité virtuelle et de réalité augmentée…

Avec son casque de réalité virtuelle VR-2 Pro tarifé à 6000 dollars, le constructeur finlandais Varjo a déjà repoussé les limites de la fidélité visuelle en parvenant à égaler la définition de l’oeil humain. À présent, la firme vient de lancer le casque XR-1.

Tout comme le VR-2, cet appareil offre une définition bluffante grâce à la technique du rendu fovéal. Cependant, le XR-1 se distingue surtout par sa capacité à afficher aussi bien des objets réels dans le monde virtuel… que des objets virtuels dans le monde réel !

Varjo XR-1 marie le virtuel au réel avec une qualité d’image photo-réaliste

Video is missing the show that cockpit is real. Buttons and screens are real. But there is no dome around for the view around, it’s all virtual, perfectly aligned. Only possible with XR-1.

— Urho Konttori (@konttori) 2 décembre 2019

Ainsi, ce nouveau casque marie la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Pour ce faire, Varjo a développé une technique de « pass-through vidéo photo-réaliste ». Celle-ci repose sur deux caméras 12 mégapixels avec une fréquence de 90Hz. Ainsi, le pipeline d’image fonctionne avec une latence inférieure à 20ms.

À tout moment, il est possible de passer de la réalité mixte à la réalité virtuelle sans transition. Par ailleurs, on retrouve une fonctionnalité de Eye Tracking « de niveau industriel ». Rappelons qu’il s’agissait de la principale nouveauté du VR-2 par rapport au VR-1.

Pour le reste, le casque XR-1 offre un champ de vision de 87 degrés, une compatibilité avec les systèmes de tracking SteamVR et ART, et pèse 1050 grammes. L’appareil est disponible dès à présent sur le site officiel de Varjo à cette adresse pour la modique somme de 9995 dollars.

Cet article Varjo XR-1 : le casque qui mêle réalité virtuelle et augmentée pour 10K $ a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

L’Oculus Go est la grande star VR du Black Friday et du Cyber Monday

Par Bastien L
oculus go black friday cyber monday

Suite au promotions proposées pendant le Black Friday et le Cyber Monday, l’Oculus Go se hisse en troisième place des produits les plus vendus dans la catégorie des jeux vidéo sur Amazon. Un véritable succès qui montre que le grand public préfère encore investir de petites sommes dans la VR.

L’Oculus Go n’est certainement pas le casque VR le plus intéressant de Facebook. Pourtant, c’est ce casque qui a rencontré le plus de succès sur Amazon au cours du Black Friday et du Cyber Monday 2019.

Au cours de ces deux journées spéciales, l’Oculus Go et le Rift S étaient proposés à prix réduit sur Amazon, Boulanger et la FNAC : 169 € au lieu de 219 € pour la version 32 Go, et de 219 € au lieu de 269 € pour la version 64 Go. Et le moins qu’on puisse dire, c’est que de nombreuses personnes ont craqué pour l’appareil.

Dans la catégorie des jeux vidéo sur Amazon, l’Oculus Go se place ainsi en troisième position devant l’Oculus Rift S (33ème), l’Oculus Quest (43ème) et même la Nintendo Switch (3ème) ! Il n’est devancé que par les cartes PlayStation Store et PS Plus.

L’Oculus Go surpasse la Nintendo Switch lors du Black Friday

Pour rappel, l’Oculus Go est disponible depuis le mois de mai 2018. Il propose une expérience similaire au Samsung Gear VR, sans la nécessité d’utiliser son smartphone. Ce casque VR autonome ne s’accompagne toutefois pas de contrôleurs 6DoF ou d’un tracking room-scale et propose des performances nettement inférieures à celles de l’Oculus Quest.

Cependant, il reste la porte d’entrée la plus accessible pour la réalité virtuelle et permet de profiter de contenus multimédias grâce à des applications telles que Netflix et YouTube. Ce succès lors du Black Friday et du Cyber Monday démontre qu’il existe toujours une forte demande pour un tel produit.

Cet article L’Oculus Go est la grande star VR du Black Friday et du Cyber Monday a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Manifest Destiny, un court-métrage politique signé Beeple

Par Shadows

Mike Winkelmann alias Beeple dévoile Manifest Destiny, un court-métrage qui a nécessité 4 ans de gestation. Un projet clairement politique qui accumule les statistiques sur les inégalités, tandis que des visuels hypnotisation viennent renforcer le propos : veau doré, billets en flammes, personnages dorés…

Outre le making-of ci-dessous, une interview chez GreyScaleGorilla vous donnera plus de détails sur le contexte du projet. Cinema 4D et Octane ont été les principaux outils employés.

L’article Manifest Destiny, un court-métrage politique signé Beeple est apparu en premier sur 3DVF.

Comment faire un câble Oculus Link de 5 mètres

Par Pierrick LABBE
Câble Oculus Link

Le câble officiel de l’Oculus Link devrait arriver dans les prochaines semaines. Cependant, en attendant, vous êtes sans doute un peu bloqués. Bonne nouvelle, il existe une solution, plutôt simple pour réaliser un câble de 5 mètres de longueur.

Trois mètres, c’est la tailler officiellement la plus longue disponible actuellement pour transformer votre Oculus Quest en casque compatible PC VR avec l’Oculus Link. Cependant, une extension peut vous permettre d’améliorer les choses dans de nombreuses occasions.

Un câble de 5 mètre pour rendre l’Oculus Link plus accessible

Avec cinq mètres, le câble de l’Oculus Link vous permettra de bénéficier d’une latitude importante d’ici peu de temps. Cependant, avec des câbles d’extension, une alternative immédiate est disponible. Il existe toutefois un défaut évident et clair lié à la nature des câbles USB 3.0. Certains d’entre eux assureront une transmission parfaite des données en 3.0, permettant à l’Oculus Link de fonctionner correctement. D’autres retomberont au niveau 2.0, de façon temporaire, ruinant ainsi quelque peu la qualité de votre expérience. Bonne nouvelles, certaines caractéristiques permettent de réduire les éventuels problèmes que vous pourriez rencontrer.

Ainsi, les câbles USB Type-C se montrent plus fiables que les USB  Type-A puisqu’ils sont souvent de seconde génération ou avec un meilleur contrôleur. Si vous avez une carte graphique NVIDIA RTX, c’est encore plus idéal puisqu’il compte déjà un port USB de Type-C qui sera au niveau des prérequis nécessaires d’un point de vue technique. Avec un câble USB Type-A, la fiabilité sera quelque peu moindre, mais le câble Anker fonctionne très bien avec l’extension de 2 mètres Amazon Basics.

Cet article Comment faire un câble Oculus Link de 5 mètres a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Image Engine dévoile une bande démo riche en simulations

Par Shadows

Le studio Image Engine nous offre une compilation de ses derniers projets cinéma, avec une nouvelle bande démo centrée sur les FX et simulations. Au menu, donc : du feu, de l’eau et des destructions.

L’article Image Engine dévoile une bande démo riche en simulations est apparu en premier sur 3DVF.

Trimble teste la résistance de l’Hololens 2 au maillet

Par Pierrick LABBE
Trimble HoloLens 2

Vous avez sans doute, comme tout le monde, vu le nouveau véhicule imaginé par Elon Musk et Tesla, le CyberTruck. Si on apprécie ou non son apparence physique, sa résistance semble à toute épreuve. L’HoloLens 2 est-il au même niveau ? C’est ce qu’a voulu savoir Trimble.

Dans son crash-test, Elon Musk et Tesla ont mené des tests de durabilité plutôt extrêmes, sans avoir eu un résultat parfait dans chaque épreuve. Comment l’Hololens 2 réagit-il dans les mêmes conditions ? La réponse en images.

L’Hololens 2 attaqué au maillet par Trimble

Dans certains environnements, comme les chantiers ou l’usine, on sait que l’HoloLens 2 devra parfois être porté avec la protection d’un casque de chantier. C’est là que l’équipe a voulu mener son premier test de résistance. Cet ensemble customisé a même eu le droit à son petit nom de la part de Trimble, qui parle d’un équipement « certifié dans le monde entier pour la protection contre les chocs et la sécurité électrique, la protection de base de la visière contre les impacts et la sécurité intrinsèque ».

Dans le premier test, on a donc pu voir un ouvrier de Trimble utiliser un maillet, comme dans le test mené avec Tesla. Aucun souci. Le second met à profit une large balle de métal afin de savoir si, à la différence d’une voiture Tesla, le casque ne pourrait pas être détruit. On vous laisse voir ce que donne le résultat dans la vidéo ci-dessous. On vous conseille tout de même de ne pas faire la même chose à la maison.

Cet article Trimble teste la résistance de l’Hololens 2 au maillet a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le Valve Index en rupture de stock suite à l’annonce de Half-Life : Alyx

Par Bastien L
valve index rupture stock half life alyx

Suite à l’annonce du jeu Half-Life : Alyx, le casque VR Valve Index et ses contrôleurs sont en rupture de stock aux États-Unis et au Canada. Le jeu en réalité virtuelle de Valve pourrait bel et bien stimuler la croissance du marché des casques VR à lui seul…

La semaine dernière, Valve annonçait le jeu Half-Life : Alyx. Un jeu en réalité virtuelle extrêmement ambitieux, qui pourrait marquer une évolution majeure pour le marché du VR gaming.

Il n’en fallait pas plus pour déchaîner les passions de nombreux fans partout dans le monde et leur donner l’envie de se plonger dans le virtuel. Ainsi, suite à l’annonce de ce jeu prévu pour mars 2020, le casque Valve Index est désormais en rupture de stock aux États-Unis et au Canada.

Ceci concerne la plupart des offres, y compris le casque seul, les contrôleurs seuls, et le bundle regroupant le casque et les contrôleurs. En revanche, le « full kit » regroupant le casque, les contrôleurs et les stations de tracking peut être commandé avec une livraison attendue avant le 25 décembre 2019.

Le Valve Index attire de nouveaux utilisateurs dans la VR grâce à Half-Life : Alyx

Même si Half-Life : Alyx sera compatible avec tous les casques VR pour PC compatibles Steam, l’expérience complète ne pourra être vécue qu’avec les contrôleurs Index et leurs fonctionnalités de tracking des doigts. De plus, le jeu sera offert gratuitement à tous les possesseurs de casque ou de contrôleurs Index. C’est certainement ce qui explique ce soudain engouement pour les produits hardware du créateur de Steam…

Pour l’heure, les marchés européens ne semblent pas concernés par cette rupture de stock. En France, toutes les offres sont disponibles sur la page officielle Steam avec une livraison estimée sous 4 à 8 jours ouvrés…

Cet article Le Valve Index en rupture de stock suite à l’annonce de Half-Life : Alyx a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Black Friday : 25% de remise sur certains abonnements Autodesk

Par Shadows

Autodesk profite du Black Friday pour lancer une opération de promotion :

25% de remise sur les abonnements annuels et multi-annuels (3 ans) pour Maya et 3ds Max.

Attention, l’offre est limitée à 50 sièges par client.
Elle est valable jusqu’au jeudi 5 décembre inclus.

Pour bénéficier de cette offre, nous vous invitons à vous rendre sur la Boutique 3DVF.fr.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter notre partenaire Progiss, par téléphone au 01 49 89 07 90 ou par mail : info@progiss.com
Notez également que l’équipe Progiss est à votre disposition pour vous proposer des présentations des logiciels de la boutique, que ce soit dans leurs locaux (Villepinte, à côté de Paris) ou dans les vôtres.

L’article Black Friday : 25% de remise sur certains abonnements Autodesk est apparu en premier sur 3DVF.

330 000 casques VR/AR auraient été vendus en France en 2019

Par Shadows

A l’occasion du salon Virtuality, qui se tenait la semaine passée à Paris, le think tank IDATE (spécialisé dans l’économie numérique) dévoile une étude comportant des estimations de ventes de matériel associé à la réalité virtuelle et augmentée.

Ainsi, la vente de casques aurait été multipliée par 5 en 5 ans, passant de 60 000 en 2015 à 330 000 cette année, après avoir franchi le cap des 200 000 ventes en 2018.

Toujours selon IDATE, les ventes devraient continuer à grimper en France sur 5 ans. L’entité donne les estimations suivantes : 54 000 en 2020, 790 000 en 2021, puis 1,1 et 1, 46 millions en 2022 et 2023.

En parallèle, ce sont environ 8,5 million de casques qui se seraient écoulés dans le monde pour 2019, avec une croissance annuelle moyenne d’environ 50% depuis 2013. Un marché très dynamique qui devrait rapidement atteindre des chiffres stratosphériques : 42 millions de casques pourraient être vendus en 2023.

L’article 330 000 casques VR/AR auraient été vendus en France en 2019 est apparu en premier sur 3DVF.

Artificial Arboretum – Preservation of “photogrammetrees” found in Google Earth

Par Filip Visnjic
Artificial Arboretum – Preservation of “photogrammetrees” found in Google Earth
‘Artificial Arboretum‘ by Jacqueline Wu is a project exploring the preservation, study, and public display of “photogrammetrees” found in Google Earth. The collection includes a range of diverse species harvested from their rendered world using the same tools and techniques that created them.

Trottinator, la petite expérience en réalité virtuelle au style rétro à tester

Par Pierrick LABBE
Trottinator

Vous en avez marre de voir des trottinettes un peu partout ? Alors Trottinator devrait vous faire sourire. On vous fait les présentations avec cette expérience en réalité virtuelle pour le moins originale.

Il s’agit d’un jeu en réalité virtuelle qui a été pensé spécifiquement pour l’Oculus Quest et qui vous plonge dans un futur où les gangs de trottinettes électriques sont parmi vos pires ennemis.

Trottinator, direction 2025

Dans ce jeu en réalité virtuelle qui joue sur l’aspect rétro, vous vous retrouvez donc en 2025. La localisation est une ville intelligente pour le moins futuriste dans laquelle l’énergie est devenue une denrée rare. Or, les amateurs de trottinettes électriques se sont unis et font tout ce qu’ils peuvent pour s’en emparer. Dans la forme,  Trottinator est un jeu de Tower Defense qui mêle action et stratégie. Vous allez devoir défendre la ville contre ces hordes d’ennemis, astucieusement nommés « les Gangs de Trotz » qui veulent mettre le chaos partout où ils passent.

Vous êtes Duke, un inventeur de génie qui va s’escrimer à les détruire grâce à des machines toujours un peu plus folles. Il faudra placer ces dernières sur la carte, comme dans tout jeu de Tower Defense pour les empêcher d’atteindre la Centrale. Ceux qui y verraient une critique des trottinettes électriques se trompent toutefois, c’est avant tout un gigantesque clin d’œil à notre société et surtout, il ne faut pas s’en cacher, une opportunité de faire le buzz. On apprécie les graphiques réussis de Trottinator et les multiples références au cinéma populaire des années 80. Le lancement du jeu est prévu début 2020 en français et en anglais.

Cet article Trottinator, la petite expérience en réalité virtuelle au style rétro à tester a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

John Carmack veut mettre à jour l’Oculus Link pour de meilleures images

Par Pierrick LABBE
John Carmack Oculus Link qualité images

Nous avons découvert la semaine dernière l’incroyable potentiel de l’Oculus Link. Si tout le monde se réjouit de son incroyable potentiel, il y a en revanche une perte de qualité du côté des images, qui sont légèrement compressées. Un problème qui  devrait bientôt être réglé si on en croit John Carmack.

C’est le propre des génies qui ne sont jamais complètement satisfaits de leur travail. Malgré le succès technique d’une vraie innovation plus que séduisante de l’Oculus Link, le directeur technique d’Oculus se projette déjà dans l’après, afin de voir comment il pourrait mettre à jour le système.

John Carmack prévoit une amélioration des images avec l’Oculus Link

C’est sur Twitter que John Carmack, le directeur technique d’Oculus VR s’est exprimé. Certains internautes lui ont demandé s’ils pouvaient s’attendre à une meilleure qualité d’image dans une prochaine mise à jour. « J’espère pouvoir ajouter un nouveau mode qui prendra complètement avantage de la bande passante de l’USB 3.1. Mais il faudra au moins quelques mois avant que ce ne soit disponible pour les utilisateurs ».

I am hoping to add a new mode that takes full advantage of USB3.1 bandwidth, but that would be months out before it could hit users.

— John Carmack (@ID_AA_Carmack) November 23, 2019

La magie technique de John Carmack a déjà été prouvée par le passé. Il avait déjà permis de doubler la résolution dans Oculus Home sur le Gear VR et il a passé de nombreuses années à améliorer les performances de réalité virtuelle mobile. Autant dire qu’il possède sans aucun doute les compétences pour y parvenir. Cependant, soyons clairs, ce n’est pas forcément un problème urgent sur l’Oculus Link à l’heure actuelle. Le mode beta est dans tous les cas propice aux mises à jour.

Cet article John Carmack veut mettre à jour l’Oculus Link pour de meilleures images a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

[BLACK FRIDAY] jusqu’à -50% sur les accessoires VR sur Immersive Display

Par Gwendal P
promo bf VR une

La boutique en ligne Immersive Display, spécialisée dans la vente de matériel de réalité virtuelle, propose des offres très intéressantes pour une semaine de Black Friday anticipé. Ils sont parmi les seuls à faire une promotion sur un casque Pimax.

Le Black Friday est aussi l’occasion de faire de bonnes affaires en matière de réalité virtuelle. La boutique en ligne immersive-display.com en profite ainsi pour proposer des réductions allant de 5 à 50% sur de nombreux articles de leur catalogue. Cette semaine spéciale Black Friday démarre dès aujourd’hui et se termine le vendredi 29 novembre à 23h59. Cela se passe par ici : boutique immersive display

C’est le cas du casque Pimax 5K dans ses versions Plus et XR. Ce casque possède une résolution de 2560×1440 par oeil, ce qui l’amène au total à une résolution de 5120×1440. En outre, son champ de vision s’étend à 200°, ce qui est proche de la vision humaine. Il est possible de l’utiliser pour jouer à de nombreux jeux des plateformes Steam et Oculus Home.

Le Pimax 5K+ est vendu au prix de 788,49 euros, après une réduction de 5%. Quant au Pimax 5K XR, son tarif est de 997,49 euros jusqu’à la fin de la promotion. Ce dernier se distingue par son double écran OLED qui offre un meilleur contraste et des textes plus nets. La boutique Immersive Display est la seule à proposer une réduction sur des casques Pimax.

Des accessoires VR avec des réductions jusqu’à -50%

En plus de cela, une grande sélection d’accessoires reçoivent des réductions pendant cette période. L’on peut ainsi trouver des coques de protection pour casques et manettes diverses, tout comme des supports et des mousses. Immersive Display propose également des valises de transport de petites et moyennes tailles adaptées à tous les casques. Mais aussi une valise spécialement faite pour l’Oculus Rift. Celle-ci profite d’une réduction de 50% faisant passer son prix à 299,60 euros.

Dépêchez-vous donc d’en profiter, les stocks partent très vite !

Cet article [BLACK FRIDAY] jusqu’à -50% sur les accessoires VR sur Immersive Display a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Les kits de développement de NREAL Light AR sont disponibles

Par Pierrick LABBE
Nreal Light AR

Après une présentation haute en couleur à l’occasion du CES 2019, Nreal se prépare désormais à passer à l’étape suivante. Les lunettes de réalité augmentée, Nreal Light AR, sont disponible à la commande pour les développeurs.

Vous avez envie de mettre la main sur le lunettes de réalité augmentée de l’entreprise chinoise ? Ces lunettes ultra-futuriste, mais aux allures de lunettes plutôt classiques, sont désormais disponible en pré-commande pour les développeurs.

Nreal Light AR, un équipement plutôt cher

Il est donc possible de commander à partir d’aujourd’hui, le kit développeur Nreal Light AR. Celui-ci est vendu à partir de 1.200 dollars et il existe une édition destinée aux entreprises qui se vend à partir de 2.000 dollars. La partie du Nreal qui peut se porter est particulièrement légère, puisqu’elle ne pèse que 88 grammes. On trouve à bord un mini-ordinateur android avec une puce Snapdragon 845. Quelle est la différence avec l’Hololens ou le Magic Leap One ? Il peut compter sur 6 degrés de liberté pour le suivi, mais aussi un champ de vision (FOV) d’une diagonale de 52 degrés. Grâce au design optique, les utilisateurs peuvent profiter d’un écran de 1080 p.

Une version pour le grand public du Nreal Light AR sera vendue à partir de 500 dollars. Celle-ci arrivera dans le début de l’année 2020. Cependant, il ne comptera pas ce mini-ordinateur intégré. A la place, il pourra se connecter en USB-C au téléphone de l’appareil. L’édition entreprise, qui est vendue plus chère, vient avec un abonnement d’un an, dont on ignore encore les avantages exacts, mais cela aura sans doute trait au service client.

Cet article Les kits de développement de NREAL Light AR sont disponibles a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le Mans 1955 : en pleine course, le terrible drame

Par Shadows

Quentin Baillieux dévoile son court-métrage Le Mans 1955, qui restera en ligne durant un mois avant d’être retiré en vue des Oscars.

En s’appuyant sur le talents de plusieurs entités (Eddy, De Films en Aiguille, Brunch Studio, Nightshift, Les Androids Associés, Blackmeal, Polyson), Quentin Baillieux revisite ici un drame bien réel qui frappa les 24h du Mans en 1955. En pleine course, une collision projette les débris du bolide de Pierre Levegh hors de la piste, frappant la foule de plein fouet. Plus de 80 personnes perdront la vie. La course, elle, ne sera pas annulée, et les furies métalliques poursuivront leur tournoi.

Pour son film, Quentin Baillieux a choisi de se focaliser sur John Fitch. Ami et co-pilote de Pierre Levegh chez Mercedes, il se prépare à prendre le relais lorsque le drame survient.

Outre le court-métrage, nous vous invitons à faire un tour sur le site officiel du projet. Quentin Bailleux y explique notamment l’origine du film : lors d’une exposition, il avait vu deux photos de la course, l’une montrant l’accident et l’enfer des flammes, l’autre dévoilant des conducteurs après la course, célébrant la victoire au champagne. Un contraste violent qui lui a donné envie d’explorer l’évènement et d’aborder “la tendance des hommes à s’autodétruire, oubliant leur humanité tout en étant consumés par leur fierté, leur passion et leurs sentiments”.
Sur le plan esthétique, enfin, le réalisateur adopte une approche stylisée et anguleuse qu’il avait déjà utilisée sur d’autres projets. Un parti pris esthétique qui, comme vous le verrez, ne l’empêche absolument pas de mettre en scène des personnages très expressifs.

PRODUCTION : EDDY and DE FILMS EN AIGUILLE
With the support of the CNC, CANAL +, Pays de La Loire, Mairie de Paris, Procirep and Angoa.
DISTRIBUTION : SND FILMS – Sydney Neter – sydney@sndfilms.com
FESTIVALS : STUDIO WASIA – Mikhal Bak – mikhal.bak@gmail.com
CREDITS
With the voices of :
John Fitch – Nathan Willcocks
Alfred Neubauer – Joe Sheridan
Pierre Levegh – Nicholas Mead
Director – Quentin Baillieux
Producers – Nicolas de Rosanbo and Carole Lambert
Scriptwriter – Julien Lilti
Editer – Benjamin Massoubre and Vincent Tricon
Sound designer – Xavier Dreyfuss
Line Producer – Céline Vanlint
Original score by Ali Helnwein
COPRODUCER – BRUNCH STUDIO
Line Producer – Julie Bellemare
CGI Supervisor – Jean-Charles Kerninon
Production manager – Mélanie Parisi
Texturing – Lucas Durkheim, Maxime Dupuy, Sébastien Kirszenblat, Justine Thibault
Character Modeling/surfacing – Clément Lauricella
Rig/ Set up – Maxime Granger
Final Assembly – Rémi Julien
CGI Lead Animator – Axel Digoix
CGI Animators – Geoffrey Lerus, Paul Lavau, Daniel Quintero, Alice Dumoutier, Julie Bousquet
2D Animators Leyla Kaddoura, Vic Cchun, Louis Holmes, Grégoire Debernouis
Compositing – Mathieu Maurel, Maxime Granger, Victor Kirsch
Facial expression design – Wandrille Maunoury, Paul Lacolley
Modeling assistants – Mélanie Lopez, Edouard Heutte
Visual development – Leïla Courtillon, Arthur Chaumay
Pipeline development – Radouane Lahmidi, Alexis Prayez
COPRODUCER – LES ANDROIDS ASSOCIÉS
Storyboard – Ivàn Gomez Montero, Diane Fontaine
Previz – Volcy Gallois-Montbrun, Tristan Laville, Henri Zaitoun, Margaux Durand-Rival, Guillaume Robert, Florian Sauvage, Andréa Fernandez
POST-PRODUCTION – NIGHTSHIFT
Managing directors – Julien Desplanques, Mathieu Hue, Nolwenn Hajo
Grading artist – Gabriel Porier
Post-Producer – Nicolas Lim
Grading assistant – Johanna Dalmede
Post-Production assistants – Clara Escoffier, Margot Pluet, Laura Ballouhey, Justine Seris, Jan Vandewalle
SFX – BLACKMEAL
Managing directors – Matthieu Colombel, Vincent Ben Abdellah, Thomas Lecomte
Production manager – Charline Pineau
Animators – Vincent Cheaoum, Tom Goyon, Mélanie Gohin, Thomas Lecomte
SOUND STUDIO – POLYSON
Foley artist – Marie Mazière

L’article Le Mans 1955 : en pleine course, le terrible drame est apparu en premier sur 3DVF.

Le Musée Art Ludique annonce son grand retour

Par Shadows

Lancé en 2013 à la Cité de la mode et du design de Paris, le musée Art Ludique avait su se faire une place dans le coeur des amateurs de création visuelle. Pixar, Disney, Blue Sky, Marvel, Aardman, art et jeu vidéo… Ses expositions avaient permis de découvrir des trésors issus de studios variés. Elles avaient aussi débouché sur des expositions temporaires un peu partout dans le monde.

En 2017, coup de théâtre : suite à des difficultés financières et une opposition entre les fondateurs Diane et Jean-Jacques Launier et leur bailleur, le musée avait été contraint de fermer ses portes.

Nouveau retournement de situation en cette fin d’année 2019 : deux ans après la mise en sommeil, le musée annonce qu’il renaît de ses cendres. Exit la Cité de la mode et du design, Art Ludique déménage et pose ses valises plus au Nord dans Paris, à la Gare Saint-Lazare. Le nouveau lieu a évidemment l’avantage d’être très bien desservi par les transports en commun, et des échanges avec SNCF Gares et Connexions ont même permis d’obtenir deux accès exclusifs : l’un sera situé sur le parvis de la gare, l’autre à l’intérieur. Cerise sur le gâteau, la surface d’exposition devrait passer à plus de 1300 mètres carrés, soit une hausse de 40% environ : de quoi, notamment, proposer une collection permanente en plus des expositions temporaires.

Il faudra patienter encore un peu avant de découvrir le nouveau musée : la réouverture est prévue pour 2021. Nous ne manquerons pas de vous tenir au courant de la première exposition.

L’article Le Musée Art Ludique annonce son grand retour est apparu en premier sur 3DVF.

❌