Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Let’s Play Apple Pippin : Gadget : Invention, Travel & Adventure

Par Pierre Dandumont

Comme je suis confiné, j’en profite pour tester quelques jeux Pippin en vidéo, ce que j’avais fait il y a un moment. Cette semaine, Gadget : Invention, Travel & Adventure.

Je sais que c’est assez artisanal, le montage vidéo (et le stream), ce n’est pas mon truc. Mais je pense que c’est intéressant d’avoir des images des jeux Pippin. Pour info, j’utilise OBS avec une carte d’acquisition (un Elgato Cam Link) avec un adaptateur VGA vers HDMI. J’ai monté ça rapidement, et a qualité est quand même meilleure que dans les vieux tests ou je faisais l’acquisition en S-Video.

Gadget, donc, est un jeu Pippin de chez Synergy. Cette version ne fonctionne que sur la Pippin et demande une extension mémoire de 2 Mo, mais il existe des portages sur pas mal de plateformes, de Windows à Mac OS en passant par la PlayStation, les ordinateurs FM Towns ou même iOS (ça ne semble plus disponible). Ca ressemble un peu à Myst dans l’idée, avec des environnements en 3D précalculée assez vide. On démarre dans une chambre d’hôtel, et il y a assez peu d’indices. Sur Pippin, l’interface n’est pas extraordinaire, rien n’indique qu’un objet est utilisable, c’est sombre, avec une ambiance malaisante, notamment quand les personnages en 3D des années nonante apparaissent. Dans l’ensemble, ça semble tout de même pas mal si on aime ce genre.

Désolé pour les décalages dans le son, j’ai un souci que je ne comprend pas au montage.


Let’s Play Apple Pippin : Tetsuman Gaiden

Par Pierre Dandumont

Comme je suis confiné, j’en profite pour tester quelques jeux Pippin en vidéo, ce que j’avais fait il y a un moment. Cette semaine, Tetsuman Gaiden.

Je sais que c’est assez artisanal, le montage vidéo (et le stream), ce n’est pas mon truc. Mais je pense que c’est intéressant d’avoir des images des jeux Pippin. Pour info, j’utilise OBS avec une carte d’acquisition (un Elgato Cam Link) avec un adaptateur VGA vers HDMI. J’ai monté ça rapidement, et a qualité est quand même meilleure que dans les vieux tests ou je faisais l’acquisition en S-Video.

Tetsuman Gaiden, donc, est un titre hybride qui fonctionne sur Pippin et Macintosh. Il utilise correctement la manette de la console, ce qui est plutôt rare. Le jeu est en japonais, avec pas mal de voix. J’ai joué pendant une dizaine de minutes sans trop savoir ce que je faisais. Il y a pas mal de petites épreuves, mais je ne sais pas à quoi elles correspondent. Je ne peux pas vraiment juger le jeu, je n’ai pas compris réellement le but.

Le jeu n’utilise pas de fonctions spécifiques de la Pippin en dehors de la manette, donc pas besoin de RAM, pas d’impression, etc.

La pochette


Compatible Macintosh (68K)

La Pippin aurait pu avoir une webcam (bis)

Par Pierre Dandumont

Il y a quelques années, j’expliquais que la Pippin aurait pu avoir une webcam, et en rangeant mon matériel, je suis retombé sur mes QuickCam.

Un des SDK de la console contient en effet des extensions pour la QuickCam couleur et la version noir et blanc. Les deux se connectent sur le port série, donc sur la Pippin. J’ai donc ouvert toutes les ISO que je possède (une bonne partie des jeux sortis, même si ce n’est pas totalement exhaustif) sans trouver de titres compatibles. Je soupçonne Mug-o-Matic d’être compatible (mais il n’est jamais sorti). Sinon, on trouve une photo d’une Pippin avec une QuickCam dans un vieil article de PC Watch. Visiblement, CU-SeeMe avait été porté sur la console.

QuickCam

La Pippin passe en 2020, contrairement aux Mac

Par Pierre Dandumont

En début d’année, je montrais que les Mac ne passaient généralement pas correctement en 2020. Mais la Pippin, elle, le fait correctement.

Pour mettre la Pippin à l’heure, il faut une pile interne en état (j’ai justement changé celle de ma PA-82001-S). Il faut ensuite passer par le Pippin Navigator CD du bundle, qui permet de fixer la date. Par défaut, la Pippin prend la date du 27 août 1956 mais on peut fixer 2020 sans soucis. Ce n’est pas l’interface la plus efficace du monde, mais ça marche.

13 mars 2020

Et j’ai bien évidemment totalement éteint la console pour vérifier qu’elle gardait bien la bonne date. Au passage, le problème des Mac qui passent mal en 2020 ne vient pas des Mac eux-même (la puce qui gère la date accepte de passer en 2020) mais bien du tableau de bord des vieux Mac OS. Comme la Pippin utilise son propre logiciel, ça fonctionne.

J’ai des jeux Pippin à vendre

Par Pierre Dandumont

J’ai pas mal de jeux Pippin en doublon, et donc je mets le tout en vente sur eBay.

Les jeux sont sur eBay, voici la liste (avec les prix). Si vous venez d’ici, vous pouvez faire une proposition un peu plus basse que le prix en indiquant que vous lisez le blog, et on peut discuter. Je ne suis pas fermé à une vente en lot avec une réduction, d’ailleurs. Les prix peuvent sembler élevés, mais c’est en-dessous des prix moyens sur eBay et le but est surtout de rembourser le prix d’achat. En général, ils viennent du Japon, donc en plus du prix là-bas, il faut ajouter l’envoi et éventuellement la douane. Vous trouverez les essais des jeux (enfin, pas tous) sur la page de la liste de mes jeux. Je fais l’envoi classique gratuitement en France, pour l’étranger, ça va dépendre, il faut voir sur eBay.

L-Zone (75 €).

Gundam Zion Military File (85 €). Avec sa big box.

Yellows (75 €)

Yellows 2.0 (75 €)

Gundam Tactics Mobility Fleet 0079 (75 €)

Les disques de démo fournis avec le magazine MacUser/MacBin (50 €)

Ugoku Block (65 €) (le boîtier est cassé sur la charnière)

Chisato Moritaka (75 €)

Hanako-san ga Kita (75 €)

Yellow Brick Road I (75 €)

Victorian Park (75 €)

Kids Box (75 €)

Dazzeloids (85 €) (sous blister)

Nemurenu (85 €) (sous blister)

T-Break (85 €) (sous blister)

With Open Eyes (85 €) (sous blister)

Music Island “Peter and the Wolf” (85 €) (sous blister)

Music Island “Carnival of the animals” (85 €) (sous blister)

Enfin, cette page va peut-être s’autodétruire ou être modifiée.

Une publicité pour la console Power Player… avant la Pippin

Par Pierre Dandumont

J’ai récupéré une publicité au Japon pour la console Power Player, le nom d’origine de la Pippin. Et il y a quelques points intéressants.

Premièrement, on voit un prototype de console : pas de marquage, des boutons différents sur le haut, une plaque arrière sans marquage. La boule du trackball est plus sombre que sur la version finale, et le modem différent. Le bus sous la console est indiqué comme PCI (ce n’est pas tout à fait le cas). Enfin, on remarque l’absence du ventilateur à l’arrière. Peut-être qu’il ne s’agit pas d’une vraie console, peut-être que la version d’origine n’en avait pas.

Sur la deuxième face, on voit quelques trucs intéressants. Premièrement, la partie multimédia est bien assumée, avec quelques trucs marrants, genre le « Network game » (c’est pas gagné). Le côté échange de données et la mise en avant de la possibilité de brancher un lecteur de disquettes, c’est une chose, mais la partie QuickTake m’étonne. En fait, pas mal de vieux supports publicitaires parlent d’une liaison entre la Pippin et un QuickTake, mais je n’ai jamais vu de logiciels capables de le faire. Peut-être que ça fonctionne avec des CD que je n’ai pas testé, mais la documentation disponible ne semble pas l’indiquer. Et quand on cherche Pippin et QuickTake en même temps, on trouve surtout des pages sur les flops d’Apple…

Une Pippin Atmark PA-82001-S dans ma collection

Par Pierre Dandumont

J’en avais parlé il y a quelques mois, une variante de Pippin avait été découverte par un blogueur : la PA-82001-S. J’en ai trouvé une au Japon pour ma collection.

Quand je l’ai reçue, j’ai eu des surprises et des déceptions. Côté déception, donc, la console avait une ROM 1.0 et pas une ROM de développement. Côté surprise, j’ai trouvé un disque que je ne connaissais pas dans la boîte (NetCruiser 2.0, un disque pour la navigation sur Internet) et une extension mémoire de 8 Mo.

PA-82001-S


Une extension de 8 Mo en cadeau



Truc important : changer la pile


Un disque en cadeau


La ROM 1.0 fournie


Remplacée par une ROM 1.2 de mon stock

Retroquest, la console qui reprend le design de la Pippin

Par Pierre Dandumont

Sur Amazon (au Japon), j’ai vu récemment une console rétro un peu particulière : la Retroquest. Elle reprend en effet le look de la Pippin, ce qui est plutôt inhabituel.

Cette console contient a priori un émulateur, et de ce que j’ai compris, elle est livrée avec des ROMs sur une carte SD… La manette livrée ne reprend pas le design de celle de la Pippin, c’est une simple copie d’une manette de Super NES, en USB. Ca pourrait être marrant de mettre une manette Elecom



Visuellement, c’est nettement plus petit que la Pippin, vu la taille des ports USB en face avant. Il n’y a évidemment pas de lecteur optique, et moins de boutons que sur la vraie console. Le reste est une copie basique de la forme de la console : le dessus est strié alors qu’il sert à refroidir la console sur la vraie, il n’y a que deux boutons qui semblent cheap et la fiche technique indique qu’à l’arrière, on devrait trouver du HDMI et du micro-USB. Question couleur, c’est sombre, alors que la Pippin Atmark japonaise a été vendue essentiellement avec une livrée beige.






Si j’arrive à en trouver une, je la commande.

Garcia’s Guitars et la Pippin

Par Pierre Dandumont

Je suis tombé récemment sur un vieil article de Ars Technica qui parle de Garcia’s Guitars, un jeu Macintosh qui a été porté sur la console de Bandai.

Ce jeu avait eu son petit succès au milieu des années ’90, au point d’être banni de certaines écoles. L’article explique le jeu a été vendu avec la console, et que le créateur – Jason Rainbows – a reçu un jour un CD contenant le jeu. Visiblement, il n’a pas travaillé sur la version Pippin, étant donné la grande proximité entre la console et un Mac : l’énorme majorité des logiciels pour Macintosh fonctionne directement sur Pippin. La seule contrainte reste le matériel : 5 Mo de RAM et un Power PC franchement lent. En dehors du fait que la chronologie donnée par l’auteur dans l’article est sujette à caution, je me suis posé une question : où se trouve le jeu ?

L’image d’Ars donne un indice

La question n’est pas idiote : l’article indique que Garcia’s Guitars a été livré avec la console… mais le bundle de base ne comprend pas de jeux. Oui, c’est un peu idiot de la part de Bandai, mais la version « 6 disques » ne contient pas de vrais jeux, et la version « 4 disques », sorties plus tard, non plus. En fait, plus exactement, il y a des jeux dans certains cas : avec Pease en bundle. Du coup, j’ai vérifié : il n’est pas intégré dans Pease… mais bien dans Pease Turbo. Sinon, le Wiki de référence sur la Pippin indique qu’il était dans le disque Pippin Atmark Demonstration Disk, mais il manque à ma collection : je ne peux pas le vérifier. Ce disque était bien livré de temps en temps en bundle avec la console.

Reste que Pease ne peut pas être considéré comme un « vrai » jeu Pippin, à mon avis. Il s’agit essentiellement d’une compilation de shareware et freeware pour Mac, vaguements adaptés pour se lancer sur la Pippin.

Dans Pease Turbo


Le jeu


Le manuel

Bon, du coup, j’ai fait quelques captures et une petite vidéo. On peut voir le jeu, avec un personnage qui se dirige au trackball, et le mode d’emploi (à la fin) dans Pease Turbo. La vidéo est sans le son et avec des différences de colorimétrie, parce que je suis passé à Catalina et ce n’est pas idéal pour mon setup de capture, on va dire.

Un prototype de Pippin sur Yahoo Auction

Par Pierre Dandumont

Sur Yahoo Auction, ma source principale pour les jeux Pippin (les japonais utilisent beaucoup plus Yahoo que eBay), j’ai vu passer une Pippin de développement.

Cette version arrivait dans une boîte noire, avec quelques différences subtiles par rapport à la version classique. Comme ma version, elle possède sûrement une ROM de développement qui permet de booter sur un disque dur. Dans les différences notables visuellement, on peut noter l’absence de marquage sur l’arrière – la mienne en a -, avec une zone vide à la place du nom de la console. Sur la face avant, et on le voit bien sur les photos, les logos PowerPC et Atmark sont simplement collés (c’était le cas sur la mienne) alors que les versions standards ont des logos gravés dans le plastique. On peut aussi noter, même si la photo est un peu petite, un modem différent de celui de la version finale. Enfin, les CD et la documentation, eux, semblent standards. La console a été proposé à 25 000 ¥ (et est partie à 46 000 ¥).

La boîte noire, le modem dans le coin


C’est bien un prototype


On voit bien que les logos sur les côtés sont des autocollants.


Une zone blanche au lieu du nom de la console

Windows ou Pippin ? Action Designer: Ultraman Tiga

Par Pierre Dandumont

Cette semaine, je (re)teste un jeu Pippin… mais sur PC. Une partie des titres de la console d’Apple et Bandai fonctionne en effet sur les trois plateformes. Il s’agit ici d’Action Designer: Ultraman Tiga.

Ce titre fonctionne sur Pippin, sur Mac, mais aussi sous Windows. Mais c’est un peu compliqué.

J’en avais parlé il y a un moment, le jeu fonctionne donc sous Windows, mais demande deux choses : un Windows en japonais (idéalement) et un affichage en 256 couleurs. Pour le premier point, on peut éventuellement s’en passer, mais pas le second. Et c’est compliqué. J’ai tenté d’installer Windows 3.1 en japonais avec un pilote vidéo, mais sans succès. Que ce soit VMWare Fusion, Parallels, Qemu ou même Virtual PC (dans une machine virtuelle), l’installation se passe (plus ou moins) bien mais le passage en 256 couleurs ne réussit pas. C’est visiblement lié aux fonctions spécifiques des versions japonaises nécessaires pour afficher les kanjis. J’essayerais un jour sur du vrai matériel, mais en attendant j’ai tenté sur une machine virtuelle Windows 3.1 en anglais.

Le message indique qu’il veut un écran en 256 couleurs

Généralement, je teste les jeux Pippin sur une vraie machine (Mac ou Pippin), mais ici c’est donc une machine virtuelle Windows 3.1 en anglais.

Sous Windows, le jeu accepte les définitions élevées (ma machine virtuelle est en 1 024 x 768 et 256 couleurs) et il permet de sauver en BMP (Windows oblige) et pas en PICT, le format des Mac. Attention tout de même, la zone de « jeux » reste en 640 x 480. L’interface reste la même, avec simplement des menus à la Windows. Comme mon OS n’est pas en japonais, on a surtout un Gloubi-boulga de caractères dans les menus du jeux, que ce soit ceux de la barre de menu ou ceux du jeu lui-même.

A propos


Le jeu



Les menus sur un OS en anglais



Le jeu sauve en BMP


Ca s’ouvre avec Paint


L’image sauvée

Si jamais j’arrive à installer un Windows 3.1 ou 95 en japonais, je mettrais à jour.

Tunin’Glue et l’entrée audio de la Pippin

Par Pierre Dandumont

Quand j’avais testé le jeu Tunin’ Glue, j’avais raté un truc : il peut utiliser l’entrée audio de la console. La Pippin, et c’est quelque chose d’atypique dans les consoles, dispose en effet d’une entrée audio à travers deux prises RCA à l’arrière. Tunin’ Glue est a priori le seul qui utilise cette fonction (je crois).

Je suis tombé sur cette particularité en regardant deux threads sur Twitter, avec deux personnes qui utilisent un synthétiseur maison et Tunin’ Glue. Après quelques essais, j’ai fait une petite vidéo qui montre ce que ça donne.

Pour le contexte, j’ai branché une carte son USB avec des sorties RCA vers la console. Tunin’ Glue a une interface un peu particulière, qui n’utilise que les boutons de la manette (pas le trackball), et j’ai donc dû faire quelques essais avant de comprendre (une traduction à la volée du manuel a aussi aidé). Dans la vidéo, que je commente un peu, j’enregistre d’abord – en aveugle – mon extrait audio, avant de lancer un enregistrement en local avec des sons préenregistrés. La seconde partie de la vidéo (la fin) consiste simplement à rejouer les quelques sons, dont le sample. Je suppose qu’avec de l’entraînement et une traduction du manuel (entièrement en japonais), il doit être possible de faire des choses intéressantes, mais je ne suis pas du tout musicien…

Le manuel explique comment faire

Je vous mets une image d’Evan Amos pour montrer les entrées RCA.

Les entrées RCA (à droite)

Encore un « nouveau » jeu Pippin, sur les voitures de Subaru

Par Pierre Dandumont

Depuis un moment maintenant, j’essaye de faire un « Full Set » Pippin (au moins en version japonaise). Si je trouve assez régulièrement de nouveaux titres, un problème survient : la liste augmente. Parce que de temps en temps, je trouve des images (ou des disques) absents des listes habituelles.

Vous trouverez une liste assez exhaustive des disques sur cette page, et cette autre page liste pas mal de choses qui ne sont pas sorties commercialement.

Cette fois, il s’agit d’un disque liés aux voitures de Subaru. Je n’ai pour le moment qu’une image. Il s’agit sûrement d’un disque évoqué dans cette page, qui explique sur Subaru a utilisé des Pippin dans ses concessions pour présenter les véhicules. Vu le titre, il parle évidemment de la Subaru Legacy.

Une photo du disque

Mais comme il est visiblement possible d’en trouver, ma quête du Full Set s’éloigne encore un peu plus.

❌