Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Layama : une solution entre panoramiques ennuyeux et VR coûteuse ?

Par Shadows

Motiva a dévoilé Layama, un produit qui entend proposer une solution à mi-chemin entre la réalité virtuelle et les vues 360° avec hotspots utilisées depuis des lustres.

L’éditeur part en fait d’un constat : la réalité virtuelle reste coûteuse et complexe à déployer, et les clients finaux ne sont pas forcément bien équipés. Pour de la visualisation architecturale, cette solution n’est donc pas toujours idéale.
Inversement, l’expérience reste plus agréable que les vues panoramiques à l’ancienne, très statiques.

Voici donc Layama : un outil qui transforme vos projets 3D en une page web qualifiée de “pseudo-VR”. Concrètement, l’outil s’appuie sur une astuce déjà utilisée par certains concurrents (multiplier des vues et créer des transitions douces entre l’affichage de chaque panoramique) mais en poussant davantage le concept. La scène de démo accessible dans un simple navigateur web le montre assez bien : chaque “saut” équivaut finalement à faire un pas dans la scène, et les transitions sont effectivement gérées de façon plus esthétique qu’un simple fondu. En revanche, on est évidemment loin d’un projet temps réel en termes d’immersion.

Layama est payant, compatible 3ds Max (V-Ray et Corona Render), Unreal Engine, Blender (Cycles/Eevee).

L’article Layama : une solution entre panoramiques ennuyeux et VR coûteuse ? est apparu en premier sur 3DVF.

Mars et Venus, deux outils chinois en réalité virtuelle et 360 pour l’architecture

Par Shadows

Même si la barrière de la langue risque de freiner leur usage en France, nous vous invitons à découvrir Mars et Venus : un duo de logiciels édité par 光辉城市 (que l’on pourra traduire par cité radieuse).

Mars est une solution de collaboration en réalité virtuelle tourné vers l’architecture, avec divers outils de communication et création de rapports. Il est évidemment possible d’importer des données depuis des outils courants tels que Sketchup, Revit, 3ds Max, Rhino, Maya, ArchiCAD. L’outil permet aussi d’exporter des vues panoramiques ;
Venus, de son côté, prend justement en entrée les panoramas de Mars afin de proposer des vues 360° interactives avec hotspots, ajout de légendes, liens web, clips. Un système de code QR permet de partager les scènes.

Les pages de Mars et Venus proposent chacun des aperçus vidéo des produits ; les descriptions sont en chinois, mais un passage par Google traduction (vf de Mars, vf de Venus) pourra vous en donner une traduction approximative.

A noter enfin : la page de Mars précise que cet outil de collaboration est gratuit durant l’épidémie de Coronavirus.

L’article Mars et Venus, deux outils chinois en réalité virtuelle et 360 pour l’architecture est apparu en premier sur 3DVF.

❌