Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Demoscene : annulée, Revision ne s’avoue pas vaincue

Par Shadows

Le coronavirus (Covid-19) a eu raison d’un nouvel évènement : l’équipe de la demoparty Revision, évènement majeur de la demoscene, annonce son annulation.

Une situation à haut risque

En effet, le Land (état fédéré allemand) dans lequel la compétition doit se tenir a interdit les rassemblements de plus de 1000 personnes. Certes, l’évènement arrive tout juste à ce chiffre, mais comme l’explique l’équipe organisatrice, Revision concentre les risques : des personnes issues d’une trentaine de pays, concentrées tout un week-end dans un espace confiné et mal aéré, avec en prime la culture chaleureuse de la demoscene qui fait que les personnes participantes ne sont pas avares de bises et câlins. Autant dire que maintenir l’évènement était la recette assurée d’un désastre.

Repousser la compétition était par ailleurs exclu : les autres dates possibles auraient créé une concurrence avec d’autres demoparties, et Revision n’aurait du coup sans doute pas attiré autant de monde que d’habitude. A la clé, le risque de placer l’évènement dans une situation financière désastreuse susceptible d’empêcher la tenue des futures éditions.
L’annulation était donc la seule solution viable.

Les participations de l’édition 2019, dans la catégorie Compo – PC 4K Intro

La demoscene n’a pas dit son dernier mot

Si l’organisation explique avoir “le coeur brisé” par cette décision, elle ne baisse pas pour autant les bras. Un évènement streamé sera proposé en remplacement, afin d’apporter à la communauté “l’expérience qu’elle avait prévue et qu’elle attend”.
Compétitions, conférences, concerts, évènements spéciaux devraient donc tout de même être proposés. Les dates devraient être identiques à celles prévues initialement pour l’évènement physique (du 10 au 13 avril). Enfin, il sera possible de participer et voter depuis chez vous.

Regarder le flux vidéo en direct sera gratuit, mais il vous faudra soutenir financièrement l’évènement pour participer dans les compétitions ou voter.

Tickets, remboursements et aide

Si vous comptiez aller à Revision, soyez rassurés : les tickets seront remboursés. L‘annonce donne aussi des informations concernant les vols aériens et logements : selon le cas, vous pourrez peut-être retrouver l’intégralité de vos dépenses.

Enfin, l’annonce souligne que l’équipe est ouverte aux aides extérieures, par exemple si vous souhaitez organiser, localement, des évènements de visionnage de la demoparty en ligne.

L’article Demoscene : annulée, Revision ne s’avoue pas vaincue est apparu en premier sur 3DVF.

La cour d’appel a tranché : l’avenir de l’école MoPA confirmé

Par Shadows

Souvenez-vous : l’an passé, suite à de lourds problèmes financiers de l’association dont elle dépendait, l’école d’animation MoPA avait été au coeur d’un redressement judiciaire et d’une série d’offres de reprises, dont nous nous étions faits l’echo. Après une longue attente, le tribunal s’était prononcé en faveur de la reprise par le groupe EDH au travers de sa filiale Brassart, dédiée aux métiers de la création numérique.

Fin 2019, le parquet avait cependant fait appel de cette décision, et nous attendions donc une nouvelle décision. Cette dernière vient de tomber, et la cour d’appel conforte le choix initial. MoPA rejoint donc bel et bien le groupe EDH.

Ce dernier, comme lors de l’annonce initiale du tribunal, se veut rassurant. Moyens supplémentaires, investissements, modernisation du campus et des équipements sont au coeur du communiqué de presse dévoilé aujourd’hui et lisible plus bas. Des promesses qui, ont l’espère évidemment, seront rapidement tenues.

Rappelons que le groupe Brassart rassemble entre autres les ex écoles Aries et ESMI. MoPA devrait de son côté conserver son nom. Soulignons enfin que l’école dispose d’un site officiel, qui détaille ses formations.

MoPA, la grande école du film d’animation 3D rejoint le GROUPE EDH

MoPA, l’école de référence dans la formation aux métiers de l’animation 3D, intègre le Groupe EDH au sein de sa filiale BRASSART dédiée aux métiers de la création numérique.
La cour d’appel d’Aix en Provence a en effet confirmé ce jour la première décision du tribunal de Tarrascon, qui avait attribué I’école MoPA au Groupe EDH le 5 décembre 2019.
L’école MoPA, basée à Arles, est aujourd’hui une des écoles les plus réputées à l’échelle mondiale pour la formation aux métiers de l’animation. Elle a formé plus de 500 diplômés, aujourd’hui professionnels créatifs et polyvalents, capables de s’adapter aux enjeux des plus grands studios.
MoPA a été récompensée par de nombreux prix obtenus dans les plus grands festivals, saluant ainsi l’exigence artistique et cinématographique de l’école, l’expertise technique et pédagogique de son corps professoral et les talents de ses étudiants.
« L’intégration de MoPA comme filière d’excellence dans l’animation 3D aux côtés des autres filières proposées par l’école BRASSART permettra la mise en œuvre de synergies pédagogiques enrichissantes. Nous donnerons à MoPA les moyens qui lui ont manqué, à la hauteur de son statut de pôle d’excellence ! », déclare Amin KHIARI, Président du Groupe EDH.
Des investissements seront réalisés dans les prochains mois pour améliorer le campus, moderniser les équipements et renforcer la notoriété de MoPA dans les milieux professionnels en France et à l’international.
« Nous allons pouvoir engager ces projets afin de donner à l’école MoPA le rayonnement et le développement qu’elle mérite. Chacun doit désormais tourner la page de cette période difficile et très inhabituelle pour une école et nous nous efforcerons de faire en sorte que l’originalité de MoPA, son ancrage local, et sa culture de l’exigence pédagogique, autour d’une équipe talentueuse, soient préservés et enrichis, au service des étudiants et de leur développement personnel et professionnel. Nous sommes convaincus que la CCIPA verra dans notre arrivée, une opportunité solide et pérenne de développer la création à Arles », assure Michel KUBLER, Président du Pôle Création du Groupe EDH.

A propos du Groupe EDH
Fondé en 1961 par Denis HUISMAN, et présidé par Amin KHIARI depuis 2014, le Groupe EDH regroupe 5 écoles de référence, l’EFAP (l’Ecole des Nouveaux Métiers de la Communication), l’ICART (l’Ecole du Management Culturel et du Marché de l’Art), l’EFJ (l’Ecole du Nouveau Journalisme), BRASSART (L’Ecole des Métiers de la Création), et CESINÉ (Ecole de Design, de Marketing et de Communication) implantées sur 20 campus en France et à l’étranger. Grâce à un lien historique avec un puissant réseau d’entreprises et d’agences dans le monde, les écoles du Groupe EDH développent une pédagogie active et « sur-mesure », avec une place importante consacrée aux expériences pratiques et aux stages. Elles comptent plus de 7 500 étudiants et 30 000 diplômés dans le monde dans tous les secteurs d’activité. www.groupe-edh.com

A propos de MoPA
L’histoire de MoPA est liée à celle de l’école Supinfocom, créée à Valenciennes en 1988. Première école française entièrement dédiée à l’image de synthèse, cette école essaime en créant un établissement à Arles. En quelques années, l’école Supinfocom Arles(qui deviendra MoPA en 2015), rejoint sa grande sœur en notoriété en gagnant ses premiers prix internationaux. Depuis, MoPA a formé plus de 500 professionnels de haut-niveau répartis dans le monde entier et la liste des prix prestigieux n’a pas cessé de croître. www.ecole-mopa.fr

L’article La cour d’appel a tranché : l’avenir de l’école MoPA confirmé est apparu en premier sur 3DVF.

❌