Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 3 août 2020Vos flux RSS

XCY M1T : un minuscule PC sous Celeron N4100

3.2 cm de côté sur 4.2 cm d’épaisseur, le XCY M1T est une vraie minimachine proposant des compétences tout à fait classiques et adaptée à un usage Web, multimédia et bureautique. 

XCY M1T
Le XCY M1T est équipé d’un Celeron Gemini Lake N4100, une puce très employée sur ce segment des MiniPC parce que répondant efficacement à beaucoup des besoins actuels tout en offrant un prix abordable et une dissipation thermique facilitée. La puce propose 4 cœurs et 4 threads cadencés de 1.1 à 2.4 Ghz avec 4 Mo de mémoire cache.

XCY M1T

Son circuit graphique Intel UHD 600 est capable de décoder des contenus UltraHD H.265 sans soucis et le processeur permet aussi bien de réaliser des retouches photos que de lancer des outils bureautiques ou des sessions web. Le processeur dégage 6 watts de TDP et la marque semble a  choisi de préférer l’usage d’un ventilateur pour en venir à bout plutôt qu’une solution de dissipation passive. Probablement pour préserver la taille ultra-compacte de l’engin. Comme souvent je me demande dans quelle mesure un de ces engin ne peut pas être facilement modifié pour fonctionner en silence via un dissipateur passif. 

XCY M1T

L’engin est équipé avec 8 Go de mémoire vive ce qui est largement suffisant pour une flopée d’usages différents. Son stockage de base est un SSD M.2 2242 SATA de 128 Go qui pourra évoluer vers des solutions plus importantes. Je ne suis pas sur que cela soit utile sur ce genre de machine de passer à 256 ou 512 Go de stockage interne mais c’est en tout cas une bonne chose de ne pas avoir de stockage eMMC figé en interne.

Un lecteur de cartes MicroSD est également présent pour ajouter des capacités de stockage à l’engin. La marque ne précise pas qu’il s’agit d’un MicroSDXC mais je doute qu’ils limitent cette option à un MicroSDHC et aux 32 Go maximum de stockage que cela imposerait.

XCY M1T

Le reste de la connectique est assez complet au vu de la taille de l’engin. On retrouve par exemple une sortie HDMI 2.0 ce qui permettra de sortir un signal UltraHD en 60 images par seconde pour en faire un MiniPC orienté multimédia ou simplement piloter confortablement un écran. On retrouve également deux ports USB 3.0 Type-A, une sortie audio et micro combinés au format jack 3.5 mm et pour finir un port USB Type-C qui ne servira que d’alimentation.

XCY M1T

Pas de port Ethernet donc et si il sera possible d’utiliser un adaptateur USB pour en proposer un à l’engin, il pourra également recourir à un Wifi5 et du Bluetooth 4.2 pilotés par un circuit Intel 7265AC.

XCY M1T

le MiniPC est livré avec un adaptateur secteur et un câble HDMI mais malheureusement sans adaptateur VESA pour le coincer derrière un écran. Au vu du format de l’engin je doute même que cela soit possible facilement.

Le XCY M1T est en vente sur AliExpress à 150.04€ grâce au coupon proposé par le vendeur sur sa page. Ce n’est pas le meilleur prix jamais rencontré pour ce type de machine mais un tarif très correct pour ce type d’engin à la destination précise. A noter qu’il est livré sans système mais devrait fonctionner aussi bien sous Linux que Windows.

Source : AndroidPC.es

XCY M1T : un minuscule PC sous Celeron N4100 © MiniMachines.net. 2020.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Nvisen Y-MU-01 : un MiniPC évolutif sous Core i7-8565U (Maj 238€)

Mise à jour : Le Barebone est disponible à 238.64€ avec un code promo en suivant ce lien.

Billet original du 10 Juillet 2019 : Ce n’est pas le MiniPC le plus économique que l’on ait croisé. A 382.30€, il se pose plutôt dans la fourchette haute du genre. Mais ce tarif peut s’expliquer facilement puisque le Nvisen Y-MU-01 est plutôt très correctement équipé. 

2019-07-10 14_31_35-minimachines.net

Il propose pour commencer un Core i7-8565U, une puce quatre coeurs et huit threads fonctionnant de 1.8 à 4.6 GHz avec 8 Mo de cache. Lancée au troisième trimestre 2018, elle fait partie de la galaxie des processeurs Whiskey Lake et embarque donc un circuit graphique Intel UHD 620. Cette puce performante affiche un TDP de 15 watts qu’il faudra donc dissiper activement. Le boitier est percé de part en part pour laisser circuler l’air au coeur de l’engin

2019-09-23 13_30_51-minimachines.net

La puce du Nvisen Y-MU-01 peut gérer jusqu’à 64 Go de DDR4 et cela tombe plutôt bien car l’engin propose, et c’est assez rare, deux slots SoDIMM de mémoire à ce format. Il est livré par défaut avec 8 Go de mémoire vive mais pourra monter facilement à 16 ou 32 Go.

2019-07-10 14_31_42-minimachines.net

Le stockage est composé par défaut de 128 ou 256 Go au format M.2. il sera secondé par un emplacement 2.5″ SATA standard pour ajouter un disque mécanique ou un second SSD. Aucune image de la connectique arrière n’est proposée, la fiche technique indique cependant que l’engin dispose d’une sortie HDMI 2.0 et d’une sortie DisplayPort pour gérer deux affichages en UltraHD.

2019-09-23 13_31_30-minimachines.net2019-09-23 13_31_20-minimachines.net

L’ensemble propose en tout quatre ports USB 3.0, deux ports USB 2.0, un port Ethernet Gigabit, un module Wifi4 et du Bluetooth 4.0 et des prises casque et micro. Le Nvisen Y-MU-01 mesure 13.6 cm de large pour 12.5 cm de profondeur et 4.3 cm d’épaisseur. 

2019-07-10 14_31_46-minimachines.net

En l’état et malgré une promo avec le code BGqui font baisser le tarif de l’engin à 363€ dans le panier, cela reste une solution au tarif un peu trop élevé. Aussi je ne vous la recommande pas spécialement pour le moment. Mais l’engin est intéressant à surveiller. Parce qu’il est évolutif et qu’il embarque un processeur performant, cela pourrait être une belle surprise.

Découvrez le meilleur tarif du Nvisen Y-MU-01

Nvisen Y-MU-01 : un MiniPC évolutif sous Core i7-8565U (Maj 238€) © MiniMachines.net. 2020.

Blackmagic Design Announces Blackmagic URSA Mini Pro 12K

Fremont, CA, USA – Thursday, 16 July 2020 – Blackmagic Design today announced Blackmagic URSA Mini Pro 12K, a new digital film camera with an advanced 12,288 x 6,480 12K Super 35 image sensor, 14 stops of dynamic range and high frame rate shooting at up to 60 frames per second in 12K at 80 ...

The post Blackmagic Design Announces Blackmagic URSA Mini Pro 12K appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

DejaSoft releases DejaEdit 3.1

Par : RadianceC

  DejaSoft supports in-house hosted S3 server in DejaEdit 3.1 For Immediate Release, 2 July 2020, Gothenburg, Sweden – Hot on the heels of the launch of DejaEdit 3, and in direct response to client requests, DejaSoft announces the release of version 3.1 to support private cloud environments using the open source MinIO object storage ...

The post DejaSoft releases DejaEdit 3.1 appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Minisforum Deskmini DMAF5 : la révolution MiniPC va commencer

Le Deskmini DMAF5 est un MiniPC qui ressemble à beaucoup d’autres. Un boitier compact de 12 cm de large comme de profondeur pour 5.1 cm d’épaisseur. Une machine d’apparence très classique avec une intégration habituelle. Un peu trop habituelle même comme on le verra plus tard.

Ryzen 5 3550H

Ce qui change la donne ici, c’est l’équipement interne de la machine. L’emploi d’un processeur AMD Ryzen 5 3550H. Une puce quadruple coeurs et octuple threads cadencée de 2.1 à 3.7 GHz. Un circuit qui embarque également un chipset Radeon Vega 8 lui même cadencé à 1.2 GHz. Ce processeur offre des performances plus que convaincante. Il permet de piloter tous les usages d’un PC familial classique. Bureautique et surf bien sûr mais également jeu 3D, création 2D, montage vidéo et conception comme impression 3D. Mieux, ce type de processeur s’avère très confortable dans ces usages ce qui lui permettra de remplacer totalement un PC moyen tour classique. Non pas un PC de joueur ou une station sur mesure évoluée mais plutôt le PC de supermarché ou la machine qui reste en place chez vous pour les usages du quotidien.

Ryzen 5 3550H
Avec cette base de compétence, le Deskmini DMAF5 propose deux formules de mémoire et de stockage : 8 Go de DDR4-2400 sur  un slot de mémoire vive (sans gestion double canal donc) ou 16 Go de même type sur les deux slots. Accompagnant cette mémoire vive on retrouvera un stockage SSD SATA 3.0 en format M.2 2280. Une déception pour cet engin qui aurait gagné a choisir une version PCIe NVMe plus rapide. Un second emplacement 2.5″ SATA 3.0 est également accessible pour faire évoluer la machine.

Mais ce n’est pas tout, l’engin propose un module Wifi M.2 2230 au format 802.11AX ou Wifi6 pour des débits ultra rapides. Associé à un module Bluetooth 5.0 cette carte Wifi est également complétée par non pas un mais deux ports Ethernet Gigabit. La machine pourra donc piloter deux réseaux filaires indépendants.

Deskmini DMAF5

Le reste de la connectique comporte une sortie HDMI 2.0 et un DisplayPort, les deux étant capables d’afficher un signal UltraHD à 60 Hz sans problème. Le Deskmini DMAF5 propose également une sortie USB Type-C avec prise en charge d’une sortie vidéo DisplayPort pouvant sortir le même type de signal. Le MiniPC pourra donc facilement piloter trois écrans 4K. Quatre ports USB 3.1 Type-A sont également présents ainsi qu’un port jack combinant casque et micro. Un petit microphone est également présent à l’avant ainsi qu’un capteur infrarouge, le bouton de démarrage et une petite LED témoin d’activité. L’engin fonctionne sous Windows 10 Pro.

Deskmini DMAF5

Cette machine est importante car elle marque un changement, une bascule en terme de performances sur un MiniPC “noname”. Cela fait longtemps qu’Intel propose des NUC avec ce niveau de performances ou des solutions encore supérieures avec ses Skull Canyon ou ses Hades Canyon. Malheureusement les tarifs de ces engins les rendent difficilement accessibles. L’arrivée de ce type de processeur Ryzen devrait donc changer la donne.

Le modèle 8/256 Go du Deskmini DMAF5 sera mis en vente en financement participatif sur Indiegogo à partir de 399$ pour les premiers modèles, probablement assez peu de pièces pour les “early bakers” avant d’augmenter de tarif. La version 16/512 Go sera proposée à 529$ dans les mêmes conditions. Cela n’est pas spécialement donné mais avec la performance annoncée, cela serait un investissement ayant beaucoup de sens.

Pardon pour la bande son

Pourtant, il ne faut pas acheter ce Deskmini DMAF5, du moins pas dans ces conditions.

Je m’en vais maintenant tempérer nos ardeurs. Si sur le papier le Deskmini DMAF5 est une super machine, le mode de financement et les tarifs demandés, en plus de sa réalisation techniques, ne me satisfont pas.

Commençons par le fait que l’engin soit distribué sur Indiegogo. Pour bien comprendre mon propos, outre le fait que Indiegogo est une plateforme problématique, il faut bien comprendre qui est Minisforum. Il s’agit, comme beaucoup d’autres marques de ce type, d’une sous marque revendeur “fabless”. Cela veut dire qu’ils ne fabriquent rien, ils se contentent de piocher dans le catalogue mis à disposition par des fabricants OEM et de choisir les composants a intégrer. En clair ils partent sur une solution prémâchée par un tiers qui va fabriquer le produit, choisissent le montant de mémoire vive, de stockage, la carte wifi a embarquer et, parfois, la forme de la coque. Le fabricant leur donne alors un prix qu’ils vont prendre en compte avant de proposer leur machine à la vente. Minisforum appartient à BESTSTAR TECH, une société de Hong Kong qui détient également une autre marque que l’on connait bien : Kodlix.

Ce type de fonctionnement n’a rien d’anormal ou de particulier, c’est même la règle pour nombre de marques de MiniPC : Vorke, Beelink, Chuwi, Kodlix, T-Bao, Hystou, Partaker, Nvisen et bien d’autres. La grande question est donc liée non pas à leur mode de fonctionnement mais au pourquoi un recours au financement participatif ? La réponse est simple, trouver de l’argent auprès des internautes plutôt que de devoir contracter un emprunt auprès d’une banque pour financer le lancement de la production chez le  vrai fabriquant. Est-ce là l’innovation promise par le système de financement participatif ? Non, loin de là, cela se rapproche au mieux à un achat groupé. En faisant ce choix d’Indiegogo la marque Minisforum fait disparaitre tout risque financier. Est-ce qu’en échange la marque fait un vrai cadeau aux participants ? Pas vraiment. La baisse de prix à 399/529$ pour les premiers acheteurs n’est pas énorme1.

Qu’est ce que gagne l’internaute en échange ? Outre le risque de commande sur Indiegogo et de ne jamais être livré ? Zéro SAV, les acheteurs en financement participatif sont des investisseurs et non pas des clients, la marque n’a pas a leur fournir le moindre suivi logiciel ou materiel. Dès réception de leur machine le contrat est rempli. Même si l’engin ne fonctionne pas ou pose de gros soucis techniques dans le futur.

Deuxième raison pour laquelle il ne faut pas acheter ce Deskmini DMAF5 en financement participatif ? Son prix en magasin sera probablement identique et disponible au même moment que la livraison des premiers PC réservés via Indiegogo. Cette règle se retrouve à chaque fois confirmée sur ce marché particulier. Quand le MiniPC est enfin disponible pour ceux qui le réservent avec un financement de ce type, il est également en stock en magasin… Au même prix voir très souvent moins cher à l’achat direct pour son lancement grâce à des codes promos. Les “investisseurs” n’ont donc aucun avantage a avancer leur argent. Il arrive même que des clients lambdas soient finalement livrés en même temps ou avant les “bakers”.

Ceci pour une bonne raison, le but de ce type de campagne de financement est plus marketing et financier qu’autre chose. La marque veut promouvoir son MiniPC et elle sait très bien l’effet viral que peut avoir ce type de système sur le marché. Dans le même temps elle récupère des informations pertinentes sur l’attrait de l’engin pour le public. Si le financement participatif marche fort, ils auront un argument de poids a faire valoir aux revendeurs pour qu’ils pré-commandent également de plus grosses quantités de machines. Ces grosses quantités sont plus faciles a livrer que d’assurer la livraison de centaines de colis à des adresses différentes à travers le monde. L’usine livre donc en premier les revendeurs…

Enfin, je ne suis pas sûr de la pertinence du produit ni de sa rareté à moyen terme. Pas sûr non plus que Minisforum ait fait les meilleurs choix ni qu’il ait le meilleur tarif pour cet engin.

Comme je vous le disais Minisforum ne fabrique pas ces PC, si ils apparaissent aujourd’hui sur le marché, c’est parce que la solution est apparue chez un fabriquant. En d’autres termes TOUTES les marques de MiniPC ont dans les mains un catalogue présentant des cartes mères avec un AMD Ryzen 5 3550H embarqué. Ils pourront choisir des solutions en 8 ou 16 Go de DDR, opter pour un stockage NVMe ou faire les mêmes choix que le Deskmini DMAF5. Voire, peut être, proposer le même boitier. Seulement au moment ou les engins seront tous disponibles en magasin, la concurrence fera son travail et les marques proposeront alors soit plus de compétences, soit plus de stockage soit… un meilleur tarif. Il est donc possible que ce Deskmini DMAF5 se retrouve à la traîne au moment de sa réelle disponibilité.

Minisforum

Enfin, et c’est peut être ce qui me chagrine le plus, le choix d’implantation de ce Deskmini DMAF5 me fait avancer a reculons. Le constructeur propose des fonctions très intéressantes comme un accès facilité aux composants en faisant simplement sauter le couvercle de l’engin. On pourra donc aller trifouiller mémoire et stockage sans jouer du tournevis. C’est une très bonne idée pour les particuliers, moins pour les pros qui préfèrent en général des machines aux composants mieux protégés. Mais cela pose quelques questions.

DeskMini DMAF5
La première est : “Pourquoi personne n’y a pensé plus tôt ?”. La réponse est simple. La puce Ryzen 5 dégage 35 watts de TDP et ce mode de mise à jour oblige a placer le processeur sous la carte mère, totalement à l’envers. Ce qui va augmenter considérablement l’effort nécessaire au ventilateur pour refroidir l’ensemble. Vu qu’on n’ouvre pas tous les jours son MiniPC il aurait été préférable de placer la trappe sous la machine et de basculer le processeur au dessus. Pour parfaire ce choix, le recours à un capot supérieur en métal ajouré avec un système d’antennes externes aurait été parfait.

Deskmini DMAF5

Pour compenser ce choix, la marque a donc employé un système de dissipation de portable assez élaboré avec un dissipateur en aluminium, un heatpipe et une distribution de chaleur du processeur Ryzen vers les ailettes. Le tout ventilé par une solution typique des portables orientés jeu. Très bien sauf que ces solutions ont toujours été pensées pour fonctionner dans l’autre sens, le ventilateur vers le haut et le processeur en dessous. 

ventilation de portable

Autre question ? Pourquoi livrer un engin pareil tout en castrant sa bande passante avec une seule barrette de mémoire vive quand un des gros avantage de cette puce est sa gestion du double canal ?

Sur le papier cet engin est vraiment intéressant et il augure un avenir radieux pour le format. Avec ce Ryzen 5 3350H et un système double canal, ce type de MiniPC sera une vraie aubaine pour beaucoup. Pour autant je vous encourage vraiment a laisser le temps faire son travail. Après les vacances au mieux ou en fin d’année au pire, on devrait voir une vraie concurrence sur ce type d’engin. Il sera alors temps de faire des choix et de trouver la perle rare… Mais je doute que ce premier jet soit le meilleur. C’est juste une excellente nouvelle théorique.

Beaucoup des captures d’écran de ce billet sont issues de la vidéo que TechTablets vient de publier. Je vous encourage a la regarder en détail pour avoir un avis technique complet sur l’engin.

Minisforum Deskmini DMAF5 : la révolution MiniPC va commencer © MiniMachines.net. 2020.

ZBrushCoreMini : la créativité n’a plus de prix

Par : Shadows

Pixologic avait déjà dévoilé ZBrushCore, une version allégée de ZBrush à prix réduit. L’éditeur va aujourd’hui plus loin avec ZBrushCoreMini : une version encore plus réduite de l’outil, qui va droit au but, et est entièrement gratuite.

Compatible Windows et Mac, ZBrushCoreMini se focalise sur la sculpture 3D accessible. Si les artistes avancés préfèreront évidemment rester sur la version classique de ZBrush, le produit devrait ravir les personnes souhaitant créer sans dépenser.

ZBrushCoreMini propose de sauvegarder vos projets au format ZPR, d’exporter les modèles en OBJ, mais aussi au format « iMage3D » : il s’agit ici de GIF ou PNG qui seront vus comme des images classiques par les outils tiers, mais qui une fois réimportés dans ZBrushCoreMini permettront d’extraire le mesh représenté. Un format hybride, donc, qui devrait faciliter le partage en ligne.
S’il est possible d’utiliser le logiciel pour ouvrir les fichiers ZBrushCore, il est en revanche impossible de modifier les modèles contenus dans ces derniers.
8 brosses sont incluses, avec en prime un outil de lissage via le bouton shift. Deux meshes de base sont inclus (une sphère et un bloc) ainsi qu’une poignée de matériaux.

Au final, on peut voir ZBrushCoreMini comme le successeur de Sculptris, qui n’est plus développé depuis 2011. On espère évidemment que cette nouvelle version aura droit à des mises à jour régulières.

Vous pouvez télécharger ZBrushCoreMini sur le site officiel de Pixologic.

L’article ZBrushCoreMini : la créativité n’a plus de prix est apparu en premier sur 3DVF.

DPA 6000 Series` Ruggedness Proves Itself Throughout the Industry

Mics’ ‘CORE by DPA’ Technology Offers Natural Sound With Incomparable Durability ALLEROED, DENMARK, JUNE 8, 2020 – DPA Microphones are well known for producing the pinnacle of sound technology and the latest 6000 Series of subminiature lavaliers and headsets is no exception. Utilizing the innovative ‘CORE by DPA’ technology in a compact three-millimeter (0.12 inches) ...

The post DPA 6000 Series` Ruggedness Proves Itself Throughout the Industry appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Showtime’s Penny Dreadful: City of Angels Brings 1938 Los Angeles to Viewers’ Homes with Cooke S4/i Primes

(May 2020) – When it came time for cinematographer John Conroy to develop the look for Showtime’s Penny Dreadful: City of Angels spin-off, he already had eight episodes of lensing the original Penny Dreadful under his belt. A major part of the look for the spin-off would come from using Cooke Optics’ S4/i prime lenses ...

The post Showtime’s Penny Dreadful: City of Angels Brings 1938 Los Angeles to Viewers’ Homes with Cooke S4/i Primes appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Memorium : un voyage dans l’au-delà

Par : Shadows

Philippe Giai-Miniet et Fabrice Mathieu dévoilent Memorium, un court-métrage qui nous invite à suivre le parcours d’un homme dans l’eau-delà. Si son parcours évoque tout d’abord certaines légendes classiques sur la mort, la suite de son chemin révèlera une toute autre vision…

Au niveau technique, Memorium a essentiellement été tourné sur fond vert, de façon à pouvoir mêler les prises de vue de l’acteur à des décors créés par Marc Giai-Miniet. On notera aussi des éléments 2D et 3D (certains décors miniatures ont d’ailleurs été remodélisés pour faciliter la production).

Voici par ailleurs un aperçu des maquettes utilisées :

Un Film de Philippe Giai-Miniet & Fabrice Mathieu.

– Réalisation : Fabrice Mathieu

– Scénario : Philippe Giai-Miniet & Fabrice Mathieu

– Rôles : Philippe Giai-Miniet.

– Directeur de la photographie : Vincent Valade.

– Image & Montage : Fabrice Mathieu.

– Etalonnage : Steve Morel.

– Mixage 5.1 : Marc-Gilbert Lachin.

– Photographie des « Boîtes » : Benoît d’Amiens d’Hébécourt (memoiredumoment.com), Sylvie Giai-Miniet.

– Costume du Psychopompe : Michel Blancard & Monika Mucha (« Les Ailes de Nuit »).

– Décors Plateau : Daniel Baillargeon.

– Musiques : Alexandre Azaria « L’Auberge Rouge ».
Roque Baños « The Machinist ».
John Debney « The Relic ».
Philip Glass « Secret Window ».
Christopher Young « Child’s Game ».

– « Making of » du tournage : Arnaud Hottier.

– Story-board : Véronique Hubert.

– Infographistes 2D : Sylvie Giai-Miniet, Fabrice Mathieu, Steve Morel, François Vergnères.

– Infographistes 3D : Josselin Couëslan, Julien Meunier, Collectif « Clockworks Studio » (Vincent Coccina, Matthieu Fons, Cham Mucha).

– Production : Théâtre du Mantois (Jérôme Imard, Eudes Labrusse, Anne Souty), Studio La Bouée Bleue (Philippe Percebois, Vincent Valade).

– Tous nos remerciements à : Alysse Buridan, Sylvie Fonseca, Marc & Sylvie Giai-Miniet, Armelle Mathieu, Dominique Passe-Coutrin, Muriel Schwob et à L’AMSAV (Aides et soins à domicile, Olivier Courtois et Françoise Ducros).

– Ce film a reçu le soutien de la Communauté d’Agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (Marie-Noèle Pistora & Cécile Santander).

L’article Memorium : un voyage dans l’au-delà est apparu en premier sur 3DVF.

MiniPC AK8 une solution simple pour le multimédia ?

L’engin n’est pas un monstre de performances même si il devrait se sortir de la plupart des situations du quotidien. Il est équipé d’un processeur Intel Celeron J3455. Une solution quadruple coeur et de 10 watts de TDP fonctionnant de 1.5 à 2.3 GHz lancée en 2016. Avec 2 Mo de mémoire cache et un circuit graphique Intel HD 500 avec 12 unités d’exécution, la puce est capable de décoder nativement le HEVC et le H.265 nativement.
MiniPC AK8

C’est donc une solution multimédia très intéressante. Même si on ne saura pas comment contourner le problème du HDCP lié à l’absence de gestion du HDMI 2.0 de la puce. Le Celeron J3455 est en effet limité au HDMI 1.4 et les services de protection comme Netflix ne sont pas compatibles avec ces sorties pour des histoires de DRM. Vous ne pourrez donc pas lire de flux Netflix en UltraHD et serez limités sur  ce type de streaming au FullHD. Pour le reste, sous un logiciel comme Kodi par exemple, la lecture de fichiers “4K” sera tout à fait possible jusqu’en 60 images par seconde.

MiniPC AK8

Pourquoi j’insiste directement sur cet usage ? Parce qu’il me semble que ce MiniPC AK8 est juste idéal pour le multimédia. Le petit boitier est une solution intéressante à positionner sous un téléviseur tout simplement par ce qu’il autosuffisant. En lançant une suite multimédia comme Kodi dès le démarrage, le boitier permettra de choisir les fichiers à lancer sans avoir recours à un clavier.

MiniPC AK8

Son pavé numérique situé sur le haut de son châssis permettra de piloter les différents médias affichés sans avoir à pianoter quoi que ce soit. Cela fait de l’objet une solution compacte et autonome parfaite pour ce type d’usage. Il propose une assez large zone de navigation mais également des raccourcis qui seront, je l’espère, programmables.

La partie supérieure laisse entrevoir une solution mixte avec un système de glissement d’un côté ou de l’autre pour activer les fonctions : à gauche on active le pavé tactile, à droite les raccourcis. Ceux-ci permettent d’émuler la touche Windows, de lancer un navigateur, d’activer les réseaux sans fil et d’autres fonctions comme le volume ou la touche entrée.

MiniPC AK8
Bien entendu, avec 6 Go de mémoire vive DDR3L et 128 Go de stockage “SSD”, l’engin sera également capable de faire tout type de travaux basiques : Bureautique, surf, retouche d’image légère et autres jeux très peux gourmands. On pourra également piloter une solution externe du type imprimante 3D ou graveuse laser avec juste un petit écran de contrôle.

MiniPC AK8

La “fiche technique” indique la présence d’une baie 2.5″ sans que l’on sache si elle est occupée par le SSD ou si la solution embarque un eMMC ou un port M.2 mSATA en plus.  Pour le reste, on retrouve un port Ethernet Gigabit, un port USB 3.0, quatre ports USB 2.0 et deux ports eSATA pour ajouter des stockages externes. Un lecteur de cartes MicroSD est présent ainsi qu’une sortie vidéo MiniHDMI. 

Bref, une solution originale et compacte pour un usage particulier. J’ai envoyé quelques questions au vendeur comme les dimensions du boitier, le détail du système de ventilation et la question de l’équipement en stockage. Je ferai une mise à jour  à réception. En attendant, même si la machine est originale, à 156€ cela ne me semble pas vraiment une bonne affaire, à moins d’avoir un besoin vraiment très spécifique. Un besoin pour lequel ce design particulier conviendrait à 100%.

Source : AndroidPC

MiniPC AK8 une solution simple pour le multimédia ? © MiniMachines.net. 2020.

Des PC Minimachines chez TopAchat

Trois PC Minimachines, Trois configurations dans des boîtiers que j’ai voulu compacts mais évolutifs avec en ligne de mire deux objectifs : Coller à des budgets réalistes tout en offrant un maximum d’usages. Trois ordinateurs à monter et à compléter par le système d’exploitation de votre choix pour un maximum de liberté.

Cooler Master MasterBox Lite 3.1 TG

L’idée de ce partenariat avec TopAchat est de pouvoir répondre à tous les gens qui me demandent un PC au quotidien. Ils sont nombreux à ne pas vouloir acheter un portable ou un NUC-Like avec l’objectif d’une mise à jour des composants à plus ou moins long terme. Pour eux, le format tour est donc la meilleure solution.

J’ai donc ébauché trois configurations différentes, soumis le projet au responsable technique de TopAchat qui l’a lui même fait passer par les experts monteurs de leur atelier. On a ainsi pu élaborer trois configurations stables avec des composants fonctionnant bien ensemble et pouvant cohabiter dans les boîtiers choisis. Ces PC Minimachines ne sont pas tirés de mon chapeau mais profitent réellement de l’expérience de terrain. Ce qui me semble être une démarche bien plus pertinente qu’un caprice de ma part. Elles ont donc évolué, se sont adaptées et aboutissent à trois configurations différentes allant Crescendo : MiniStudent, MiniMédia et MiniCréa. Toutes sont livrées en kit afin d’être montées par vos soins.

Rien de trop difficile ici, les machines s’assemblent logiquement et TopAchat propose des guides vidéo pour monter son PC étape par étape. Je devrais d’ailleurs en recevoir une pour vous montrer comment on monte ce type d’engin et ce qu’il a dans le ventre dans la foulée.

Passons aux trois  configurations.

Thermaltake Versa H18

PC MiniStudent : Un PC minimachines pour les petits budgets

Le MiniStudent est une solution entrée de gamme proposée à 359.99€. C’est un premier prix qui fait évidemment quelques concessions mais dont les composants sont robustes et suffisamment puissants et évolutifs pour pouvoir vous amener à bon port. 

La base de cette machine c’est un boitier MiniTour, le Thermaltake Versa H18. Une solution de 39 cm de haut pour 38 cm de profondeur et 20.5 cm d’épaisseur compatible avec les formats MicroATX et MiniITX. C’est suffisamment petit pour être posé sur ou sous un bureau tout en permettant l’ajout de composants dans la durée. Avec deux emplacements 3.5″ et deux autres en 2.5″, le boitier pourra accueillir plus de stockage. Il propose un ventilateur arrière silencieux de 120 mm mais peut également en accueillir 4 autres. Dans le cas du MiniStudent cela ne sera pas nécessaire. L’alimentation embarquée est une Corsair CV450 de 450W 80+ Bronze. Un choix motivé par son faible encombrement, sa stabilité et la présence d’un ventilateur 12 cm silencieux.

ASRock H310CM-ITX/AC

La carte mère choisie est une Mini-ITX ASRock H310CM-ITX/AC. Une solution équipée d’un chipset H310 compatible avec les puces Intel de 8e et 9e gen. Elle pourra accueillir 32 Go de DDR4 maximum et propose un port d’extension PCI-Express 3.0 16x pour une éventuelle carte graphique. Avec 4 ports SATA 3.0 elle pourra piloter tous les emplacements disponibles dans la tour mais propose également un port M.2 compatible PCie NVMe x4 et SATA 3.0 pour un SSD ultra rapide. Dans le MiniStudent la carte sera équipée de 8 Go de DDR4 G.Skill Aegis avec deux barrettes de 4 Go en 2133 MHz pour profiter du double canal. Le stockage sera confié à un SSD 2.5″ BX500 de 240 Go pour un démarrage rapide et des transferts de données réactifs.

Pentium Gold

Enfin, le choix du processeur s’est porté sur un Intel Pentium Gold G5400. Une solution double coeur et quadruple threads avec 4 Mo de cache fonctionnant à 3.7 GHz. Cette puce est équipée d’un circuit Intel UHD 610 qui saura prendre en charge tous les formats vidéo en UltraHD. Il est coiffé d’un dissipateur Intel classique.

L’ensemble proposera à la fois un Wifi5, du Bluetooth 4.2 et un Ethernet Gigabit fournis par la carte mère. Deux ports antenne sont disponibles à l’arrière de la tour où on retrouvera également une prise PS/2, deux USB 3.0, deux USB 2.0, un HDMI, un DVI et un DisplayPort. Le MiniStudent pourra prendre en charge 3 affichages simultanés. 3 prises jack audio en entrée et en sortie seront également disponibles sur le panneau arrière. En façade, le boitier proposera des connecteurs casque et micro avec des jacks 3.5 mm mais également deux ports USB 2.0 et un USB 3.0.

MiniStudent

Pour qui et pour quels usages ?

Le MiniStudent a été imaginé pour proposer une configuration homogène et sans point faible à destination des usages basiques et classiques d’un PC en 2020. Il démarrera vite, que ce soit sous Windows 10 ou sous Linux, et sera performant pour tout travail de bureautique. Il proposera également un bon confort de navigation. La puce et la mémoire embarquées offriront des possibilités plus vastes mais moins réactives pour des usages plus lourds. On pourra retoucher des images, faire de la création 3D légère et même du montage vidéo. Je sais que c’est dur à croire sur une machine à ce tarif mais c’est bien le cas.

Ce ne sera jamais un engin à vocation professionnelle mais on pourra sans problème importer une photo classique sous Photoshop ou Affinity Photo, la retoucher et l’exporter sans trop souffrir de lenteurs. Tout comme on pourra mener à bien un projet 3D sous Fusion360 ou Blender, par exemple, mais sans un rendu texturé en temps réel. On pourra même lancer un montage sous DaVince Resolve sans trop de soucis. Le seul véritable interdit de cette minimachine est le temps réel. Que ce soit pour le jeu ou le travail, ne vous attendez pas à un traitement immédiat de vos données. Si le montage de vidéo sera possible, les éventuelles transitions et autres effets ne seront pas affichés lors de votre montage mais uniquement lors du calcul du rendu final. Rendu qui pourra être évidemment lent mais qui arrivera cependant à terme. Les jeux devront plus être stratégique que compter sur vos réflexes. A moins d’ajouter une petite carte graphique, l’engin devra rester cantonné à des titres anciens ou basiques.

MiniStudent by MiniMachines
Le MiniStudent est un PC entrée de gamme simple, efficace et évolutif. Il est livré assemblé mais sans système. A vous d’en installer un gratuit (Linux) ou payant (Windows 10). Vous devrez également acheter ou recycler un clavier et une souris et un écran. TopAchat peut se charger de l’installation de Windows si vous ajoutez une licence et propose également des options pour ajouter les composants supplémentaires.

MiniStudent by MiniMachines

Le MiniStudent chez TopAchat

 

Cooler Master MasterBox Lite 3.1 TG - Boîtier PC Cooler Master

PC MiniMédia : Une solution orientée multimédia et jeu

Je sais que quand on parle de jeu sur PC, on a en tête des configurations de fous furieux qui permettent de faire tourner des trucs déments en UltraHD. Ce sont les machines mises en avant par les constructeurs et les fabricants pour valoriser leurs matériels mais cela reste souvent un scénario fantasmé. Qui a les moyens d’acheter un PC de jeu complet à 3 ou 4000€ ? Les plus chanceux vont pouvoir le faire mais je ne pense vraiment pas que cela concerne la majorité des familles. 

Le MiniMédia se positionne largement sous la barre des 1000€ et offrira des possibilités de jeu complètes en FullHD. Certains titres pourront s’afficher de manière fluide en UltraHD mais dans l’absolu l’ensemble des jeux devra se cantonner à un classique 1920 x 1080 pixels. Le boitier est un Cooler Master MasterBox Lite 3.1 TG, un modèle Mini-Tour encore une fois avec 38.1 cm de hauteur, 45.6 cm de profondeur et 20.9 cm de largeur. Un boitier très complet qui permet d’ajouter des cartes graphiques plus longues nécessaires à une solution de jeu. Il embarque un ventilateur arrière de 120 mm et peut en accepter trois en tout. Le châssis dispose de deux emplacements 3.5″ et un emplacement 2.5″. Il est équipé d’une alimentation Corsair CV550 de 550W 80+ Bronze largement adaptée à ses équipements internes.

Gigabyte B450M-DS3H

Pour la partie calcul, j’ai choisi une solution AMD, un Ryzen 5 3600. Une puce proposant 6 coeurs et 12 threads avec 36 Mo de mémoire cache et tournant de 3.6 GHz de base à 4.2 GHz en boost. La puce est refroidie par un dissipateur et un ventilateur AMD Wraith Stealth. Elle est accompagnée ici de 16 Go de mémoire vive HyperX Fury en 3600 MHz montés en 2 X 8 Go via un kit dual channel. Cette mémoire pourra évoluer vers un maximum de 64 Go ou plus probablement 32 Go en conservant les deux barrettes déjà en place sur la carte mère et en ajoutant deux autres 8 Go si nécessaire. 

Ryzen 5 3600
La carte mère propose également un port M.2 pour intégrer un SSD PCie NVMe 3.0 4x ou SATA 3.0. Ce slot sera occupé par défaut par le stockage choisi, un SSD de 500 Go Crucial P2 au format PCIe NVMe pour des transferts très rapides. Libre à vous d’ajouter tout stockage supplémentaire en SATA 3.0. La  carte propose quatre ports à ce format. Il s’agit d’une solution Gigabyte B450M-DS3H sous socket AM4 qui propose 3 slots d’extension : un PCI Express 2.0 16x (4x), un PCI Express 3.0 16x et un PCI Express 1x. Un seul sera employé sur la solution par défaut.

Gigabyte GeForce GTX 1660 SUPER GAMING OC

Celui de la carte graphique Gigabyte GeForce GTX 1660 SUPER GAMING OC. Un choix motivé par ses performances et son mode semi-passif permettant de l’utiliser sans bruit lorsqu’elle n’est pas sollicitée. En combinaison avec la carte mère également capable de laisser les ventilateurs de l’engin à l’arrêt, cela fera du MiniMédia un PC silencieux pendant ses phases de veille ou de faible usage.

Le trio 16 Go de mémoire vive, Ryzen 5 3600 et GeForce GTX 1660 devrait assurer une excellente jouabilité en plus de tous les aspects de création ou de travail classiques. L’engin sera à même de faire du montage vidéo avec des effets en temps réel comme de lancer des titres récents sans trop de concessions du moment que vous restez en FullHD.

Cooler Master MasterBox Lite 3.1 TG

Le boitier proposera une vaste connectique arrière (Jack 3,5 mm, PS/2, Ethernet Gigabit, USB 2.0 et 3.0) ainsi que des sorties vidéo liées aux circuit embarqués. Il offrira également un ensemble de connecteurs accessibles sur le dessus du châssis avec des prises jack casque et micro 3.5 mm, un USB 2.0 et un USB 3.0. Attention, cette machine ne dispose pas de Wifi ni de Bluetooth, vous pourrez ajouter à votre panier une carte Wifi offrant les deux connexions si le besoin s’en fait sentir.

Pour qui et pour quels usages ?

Ce PC Minimachines est une solution familiale réaliste. A 910€, il est très compétent et propose assez de performances pour tous les usages classiques : Création 3D, retouche photo, montage vidéo,  jeu, bureautique, surf… Tout sera possible et fluide avec l’engin. Là encore, j’ai préféré partir sur une solution homogène et sans défaut plutôt que de privilégier un composant particulier pour attirer le regard tout en déséquilibrant le reste de la machine.

MiniMedia by MiniMachines
C’est un PC sobre, autant dans son aspect que dans son bruit en fonctionnement. Il proposera de belles capacités de calcul et pourra convenir à tous les profils. Pour avoir vu tourner des configurations similaires, pas grand chose ne résiste à ce type de machine. Il faut cependant être réaliste dans ses choix. Si il conviendra pour développer des photos numériques et les retoucher, l’engin n’a pas vocation a remplacer un PC professionnel pour cet usage. Il ne sera jamais au niveau pour monter un long métrage et n’offrira pas les ressources nécessaires à un joueur voulant tâter de ses jeux préférés en UltraHD. Mais le MiniMedia est un PC solide et cohérent. Il constitue une bonne solution pour un équipement qui rendra service de longues années. Il pourra évoluer et vous permettra également de choisir le système que vous préférez, un Windows 10 ou une solution Linux. 

MiniStudent by MiniMachines

Le MiniMédia chez TopAchat

Fractal Design Define Mini C

PC MiniCréa : un PC pour créer et jouer sans retenue

Le MiniCréa change de braquet avec un prix qui enfle pour atteindre 1599.99€. C’est beaucoup et cela demande quelques explications. La différence entre un MiniCréa et un MiniMedia vient de la performance globale proposée par chaque machine. L’une comme l’autre sont aussi cohérentes et les deux parviendront aux même buts. Simplement lorsque le MiniMedia mettra 20 minutes à calculer le rendu de votre vidéo et 10 secondes à appliquer un filtre Lightroom sur une photo RAW, le MiniCréa fera la même chose en 5 minutes et en 2 secondes.

C’est LA différence entre ces machines, les deux arriveront au même port pour tous les usages de création mais la première le fera de manière dilettante quand la seconde proposera un traitement plus rapide et spécialisé. Pour le jeu, la MiniCrea ne proposera pas systématiquement un rendu UltraHD mais fera sans aucun doute moins de concessions que la précédente. Plus rapide, plus spécialisée, elle offrira un niveau de performances supérieur et une fluidité sans failles jusqu’en 1440P. Ce qui semble assez logique au vu de l’écart de prix entre les machines.

Fractal Design Define Mini C

Le boitier retenu est ici un Fractal Design Define Mini C, une solution assez impressionnante de compacité et de possibilités. Ce boitier MiniTour mesure 39.9 cm de haut pour autant de profondeur et 21 cm d’épaisseur. Il propose une compatibilité avec les formats MicroATX et MiniITX et peut accueillir des cartes graphiques de  315 mm de long. Ses capacités de stockage sont assez larges avec deux emplacements 2.5″ et trois baies 3.5″ pouvant également accueillir des solutions 2.5″. En tout, ce sont donc 5 éléments de stockage différents qui pourront être greffés au système…

MSI MPG Z390M GAMING EDGE AC

Même si la carte mère MicroATX MSI MPG Z390M GAMING EDGE AC choisie ne proposera que 4 ports SATA 3.0 au maximum. Pour compenser, elle proposera 2 slots M.2 PCIe NVMe dont un sera occupé par le SSD choisi. Cette carte mère propose également 4 slots de mémoire DIMM DDR4 pour un maximum de 128 Go de RAM embarquée. La configuration MiniCrea présentée ici embarque 16 Go de DDR4 3200 MHz en 2 x 8 Go, ce qui semble à la fois suffisant tout en permettant une certaine évolutivité. Avec son chipset MSI Z390 et son socket 1151, la carte proposera une certaine évolution en terme de processeur. Elle offre également une gestion complète du Wifi avec un module 802.11AC et du Bluetooth 5.0 en plus d’une connexion Ethernet Gigabit.  Elle comprend également deux slots PCI Express 3.0 16x et deux slots PCI Express 3.0 1x. 

Intel Core i5-9600KF

J’ai choisi d’intégrer un processeur Intel Core i5-9600KF, une puce de 9e génération composée de 6 coeurs et sans multithreading allant de 3.7 à 4.8 GHz. Cette puce particulière n’embarque pas de circuit graphique mais 9 Mo de mémoire cache. Elle offre un excellent ratio de performances / prix tout en économisant la partie graphique. Élément qui sera de toutes manière pris en charge par une carte externe. Le refroidissement proposé pour le processeur est un ventilateur et dissipateur Be Quiet! Pure Rock réputé pour son silence à l’usage.

ZOTAC GeForce RTX 2070 SUPER Mini

Le MiniCréa embarque une carte Zotac Gaming GeForce RTX 2070 SUPER MINI. Une solution  haut de gamme et compacte construite autour de l’architecture Turing de Nvidia. Avec 8 Go de mémoire dédiée GDDR6 et une connectique capable de piloter 4 écrans, elle offrira dans un espace réduit d’excellentes performances. La carte dispose de trois sorties DisplayPort et d’une sortie HDMI. Mesurant 209 mm seulement, elle permettra de conserver une excellente circulation d’air au sein de la machine.

Crucial P2

Le stockage associé est double : 500 Go via un SSD Crucial P2 directement intégré à la carte mère en NVMe PCIe ultra rapide. Plus un disque mécanique 3.5″ 7200 tours Seagate Barracuda de 2 To en SATA 3.0. De quoi proposer à la fois une belle capacité de stockage tout  en conservant la réactivité du système et la rapidité des débits.

be quiet! Pure Rock

Le boitier offre un large panel de ventilateurs : Il embarque par défaut deux modèles de 120 mm en aspiration et en expiration pour faire circuler l’air dans la machine. Cela en plus de la ventilation de son alimentation Seasonic Prime GX – 650W. Un modèle 80+ Gold semi passif et modulaire. Ce dernier détail signifiant que seuls les câbles nécessaires à la configuration seront montés dans le châssis. Les autres seront livrés avec votre machine dans un boitier à part pour d’éventuelles évolutions. Cela facilite encore une fois la circulation d’air dans l’engin et évite d’avoir à sur-ventiler et donc de générer plus de nuisances. D’autres éléments viennent participer au confort d’utilisation de la configuration : La séparation des stockages 3.5″ et de l’alimentation par exemple et de la mousse isolante pour éviter les vibrations et le bruit. Le boitier propose en façade deux ports USB 3.0 et les traditionnelles prises casque et micro jack 3.5 mm.

La connectique arrière est standard avec deux antennes Wifi amovibles et orientables, une sortie S/PDIF optique, un PS/2, quatre USB 3.0, un USB 3.1 Type- et un autre en USB type-C et cinq jacks audio pour piloter un son 5.1.

Pour qui et pour quels usages ?

Le MiniCréa est un PC familial haut de gamme. Ce n’est certainement pas la machine la plus puissante du marché et j’aurais pu partir dans une surenchère de composants mais cela n’aurait pas vraiment de sens à mon avis. D’abord parce que TopAchat propose déjà des configurations haut de gamme et ensuite parce que ce n’est pas ce que recherchent les gens qui m’interrogent. Le profil type est plutôt une personne cherchant un PC musclé pour tous les usages de la maison mais sans dépenser le prix d’une voiture d’occasion.

MiniCréa a donc été pensé pour fournir une gamme de prestations complètes couvrant tous les besoins familiaux : Jeu 3D en 1440P, création 3D en temps réel, retouche d’images, montage vidéo, bureautique, surf et multimédia. C’est une machine touche à tout qui ne fournira pas forcément les derniers raffinements en terme de vidéo mais qui proposera une expérience solide et fiable dans la durée. Elle est évolutive et fiable, assumera sans problèmes des jeux exigeants pendant plusieurs années tout en magnifiant les titres des années précédentes.

Est-ce que cet engin peut convenir à un usage plus professionnel ? Oui, sans aucun doute. Même si ce n’est pas sa vocation première. Je le conseille plus volontiers à un usage familial convenant bien à tout type de profils. Pour créer, pour travailler, pour jouer ou regarder des vidéos en famille. Faire ses devoirs comme monter une vidéo perso, jouer et streamer en même temps, suivre des cours, créer des modèle en 3D pour les imprimer. Réaliser des brochures, retoucher des photos… Tout est possible. Avec juste plus de réactivité et de puissance que le modèle précédent.

MiniCrea by MiniMachines
Cela veut dire que la différence de prix entre les deux dernières machines offrira plus de possibilités et de performances mais également une plus grande durée de vie ainsi qu’une meilleure évolution dans le temps. Le MiniCréa, vous l’aurez compris, n’a pas pour vocation de concurrencer des configurations plus haut de gamme mais constitue une solution solide à un prix qui reste encore abordable.

MiniCrea by MiniMachines

Le MiniCréa chez TopAchat

 

sticker

Quelques détails pour finir. J’ai commandé des stickers que je fournirai à TopAchat pour les coller sur les configurations PC Minimachines. Malheureusement les délais sont longs et je ne les ai pas encore reçus+. Si vous achetez une solution en avance, TopAchat me donnera les éléments pour que je puisse vous faire parvenir le précieux sticker.

Les PC sont livrés en Kit et pour le moment, il n’est pas possible d’ajouter le montage avec ceux ci. L’atelier de TopAchat assure d’habitude un montage sous 7 à 10 jours en moyenne pour 49.90€. 69.90€ avec l’installation de Windows 10. Mais comme l’atelier a accumulé pas mal de retard avec une affluence record pendant le confinement et pas forcément toute latitude pour continuer à travailler correctement… Il faudra donc être patient pour pouvoir obtenir un PC monté. Au lancement, seuls des machines en kits seront disponibles.

Les machines présentées ici sont sujettes à des modifications techniques. A cause de pièces détachées en rupture ou des délais à rallonge. TopAchat me préviendra en cas de mouvement de pièce afin que je puisse donner mon aval d’un côté et rectifier ce billet de l’autre si nécessaire.

Tous les PC Minimachines ont une fenêtre pour voir leurs entrailles… Ce n’est pas vraiment un choix de ma part mais une conséquence de l’évolution du marché actuel ou de disponibilité de stocks. J’ai essayé de trouver des boîtiers sobres et efficaces… Ceux avec une fenêtre répondaient au mieux à ce besoin.

Des PC Minimachines chez TopAchat © MiniMachines.net. 2020.

Minisforum S40 : une clé PC capable de piloter deux écrans

Le Minisforum S40 est une nouveauté sur un marché totalement abandonné des clé-PC. La formule ne change pas la donne en terme de performances et cette nouvelle solution n’apportera pas de possibilités renversantes. Avec un Celeron N4000, ce nouvel engin sera même moins capable que les solutions d’Intel sous Core M3-6Y30 en terme de calcul. Là, où l’objet change la donne, c’est dans sa capacité à gérer deux écrans.

Minisforum S40

Le Minisforum S40 propose en effet un port HDMI 2.0 mâle d’un côté, de manière très classique pour ces appareils, mais également une seconde sortie vidéo au format MiniDisplayPort. Avec son Celeron N4000, l’objet pourra donc piloter deux écrans et afficher chacun d’eux en UltraHD à 60 Hz. On imagine l’usage de tels engins en affichage numérique. Ce petit objet pouvant être alimenté via un port USB Type-C, il sera facile d’imaginer une solution autonome capable de piloter un signal sur deux écrans en simultané.

Minisforum S40

Cela peut être une solution adaptée à divers usages de présentation : beaucoup de scénarios sont possibles. Du simple écran piloté par la clé, collé facilement au dos de celui-ci par un adhésif double face. Jusqu’au PC de “faux-plafond” qui ira se connecter à deux écrans affichant des données distribuées en Wifi ou via Ethernet. La clé Minisforum S40 peut également être imaginée comme une solution de déplacement pour des présentations. Avec un simple appareil de ce genre, on peut piloter un vidéoprojecteur et un écran de contrôle facilement. Cela peut également être un PC idéal par ses dimensions pour piloter un vidéo projecteur accroché au plafond par exemple. L’objet peut également se comporter comme un ordinateur ultracompact tout à fait standard pour divers usages même si ses performances ne seront pas extraordinaires. 

Minisforum S40

 A l’intérieur de la petite clé, on retrouve donc un Celeron N4000 de la gamme Gemini Lake d’Intel. Cette puce double coeurs est sortie en 2017 et propose des fréquences allant de 1.1 à 2.6 GHz. Elle embarque 4 Mo de cache, un circuit graphique UHD 600 et fonctionne dans un TDP de 6 watts. L’objet propose donc une solution de dissipation assez complète avec un radiateur venant coiffer les composants et un petit ventilateur pour les maintenir au frais. Ce n’est pas le processeur le plus rapide du marché, loin de là, mais il est tout à fait apte à piloter des travaux bureautiques comme du multimédia. Les deux flux UltraHD indépendants que suppose l’usage de ce type de dispositif ne lui font, par exemple, pas peur.

Minisforum S40

Associé à cette puce on retrouve 4 Go de mémoire vive et 64 Go de stockage eMMC. Assez pour les usages pré-cités. Le Minisforum S40 propose également un module Wifi5, du Bluetooth 5.0 et une connectique basique qui commence par un lecteur de cartes MicroSD pour pouvoir étendre les capacités de stockage de l’appareil. Un port USB 2.0 Type-A est intégré et un port USB 3.0 Type-A est également présent, il permettra de connecter un adaptateur Ethernet Gigabit au besoin. Un port antivol Kensington Lock est également disponible pour sécuriser la clé. Le tout dans un format de 13.3 cm sur 4.6 cm pour un poids de 300 grammes.

Minisforum S40

La clé est proposée à 175.31€ “avec” Windows 10 Pro. Je ne sais pas si ce Windows est une pré-installation à valider avec une licence ou une licence complète et déjà validée en OEM. Minisforum n’est pas un fabricant de PC mais une de ces marque qui collent leur logo sur les appareils qu’ils distribuent. Il est donc possible que ce nouveau design de clé-PC débarque chez d’autres constructeurs, à terme.

Source : AndroidPC.es

Minisforum S40 : une clé PC capable de piloter deux écrans © MiniMachines.net. 2020.

Hiding In Plain Sight Is How To Succeed With DPA Lavalier Microphones

Par : whitenoise

For more than 10 years, Production Sound Mixer and Location Sound Recordist David Thirion has been using DPA microphones to capture audio for film and television projects. Their audio quality and natural sound was a key reason for his choice, but equally important was the tiny size of some models, which makes them ideal for ...

The post Hiding In Plain Sight Is How To Succeed With DPA Lavalier Microphones appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @d_johns_⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Recent R&D...




⁣⁣
⁣#repost @d_johns_⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Recent R&D tests with Array experimenting with reflections. Enjoying a foray into the use of singular colour. #visualart #minimalism #lightdesign #installationart #reflection #darrenjohnston #mrlupin #millumin . New Array work coming soon ! Array research with @mrlupin
https://www.instagram.com/p/B9YpJQnplb9/?igshid=df12dizyuxr6

Authors and Literary Celebrities Find Their Festival Voice With DPA

Par : whitenoise

Clarity, ease of use and the ability to match the colour of the microphone to different skin tones were all good reasons why Toby Chevis, Director of UK live events company Patch Productions, chose DPA’s 6066 Subminiature Headset Microphones to amplify speakers at the prestigious Cheltenham Literature Festival. During the 10 day event, the company ...

The post Authors and Literary Celebrities Find Their Festival Voice With DPA appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Streamer of NAB Show - NAB Show LIVE.

Cooke miniS4/i Lenses Capture Unique Wildlife Footage for Seven Worlds, One Planet

Director of Photography Mark MacEwen travelled thousands of miles with a set of Cooke miniS4/i lenses to shoot selected sequences that feature in the BBC’s latest landmark wildlife series, Seven Worlds, One Planet. The series, which visits all seven continents to document the unique wildlife to be found in each, began airing in the UK ...

The post Cooke miniS4/i Lenses Capture Unique Wildlife Footage for Seven Worlds, One Planet appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Streamer of NAB Show - NAB Show LIVE.

Vuelve el Festival de luz a Barcelona: LLum Bcn 2019 del 15 al 17 de febrero

Par : volatil

El año pasado se estrenó en Barcelona el festival de la luz y trazamos un recorrido recomendado. Este año, como no podía ser de otra manera, volvemos a las andadas. En esta edición repiten artistas como Alex Posada, Protopixel, Onionlab o Eyesberg y vemos caras nuevas de gran nivel como Daniel Caanogar, Joanie Lemercier o Xavi Lloses. Instalaciones de luz interactivas en todos los rincones del barrio de Poblenou. Barcelona se viste de luz del 15 al 17 de febrero. Aquí nuestras recomendaciones para esta edición.

Por segundo año, Llum BCN transforma las calles del Poblenou en un gran laboratorio de experimentación al aire libre, a través de la luz como medio creativo y del trabajo de artistas, diseñadores y arquitectos de todo el mundo que están explorando las posibilidades que ofrecen en el espacio urbano nuevas técnicas como la iluminación dinámica, la proyección a gran escala y los entornos interactivos.

Plou núvol
Plaça de les Glòries, davant del del Disseny Hub Barcelona
Aquí Houston
#plounúvol
Una tormenta del revés que se crea dentro de una gran nube artificial gracias a la participación activa de las cien personas del público que se reúnen en su interior y que reproducen, solo con su cuerpo, el sonido de todas las fases de una tormenta. Este sonido natural pone en marcha unos efectos visuales sorprendentes que crean un gran espectáculo visible dentro y fuera de la nube.
Polyhedra
Encants Barcelona – Fira de Bellcaire
(Av. Meridiana)
Av. Meridiana

Alex Posada i Xavi Bayona
#polyhedra
Polyhedra es una escultura de luz audiorreactiva que tiene forma de poliedro regular. La geometría luminosa flota en el espacio y aprovecha los reflejos de la cubierta de espejos del Mercado de los Encants, que multiplican y potencian la luz en todas direcciones. Un efecto que se ve reforzado con la programación dinámica de luminarias led y otros elementos de esta instalación, creada expresamente para este mercado emblemático.

Asalto Barcelona
Façana del Disseny Hub Barcelona
(Plaça de Josep Antoni Coderch

Daniel Canogar
Asalto Barcelona es una proyección de vídeo sobre la fachada del DHUB creada a partir de la participación del público. Un asalto y saqueo virtual del edificio por parte de los espectadores que evoca la toma de la Bastilla o el asalto al Palau d’Hivern, y que simula al público trepando por la espectacular fachada.

Lumin AV
Disseny Hub Barcelona, sala A

Onionlab
Lumin AV es un estudio lumínico que investiga el comportamiento y la coexistencia de diferentes tipos de fuentes luminosas en una misma instalación: proyecciones en una gran pantalla, luces móviles y led, acompañadas de música, combinadas y perfectamente sincronizadas. Todas juntas crean un espectáculo inmersivo en que los espectadores se verán rodeados de luz. Lumin AV hace coexistir diferentes técnicas de iluminación expresadas en un espectáculo integral que concibe la luz como un todo.

FAD Meeting Point
Vestíbulo de Àvila del Disseny Hub Barcelona
(Plaza de las Glòries Catalanes, 37-38, Accés pel c. d’Ávila)
Plaza de las Glòries Catalanes, 37-38, Accés pel c. d’Ávila

Robert Thompson
FAD (Fomento de las Artes y del Diseño)
#FADmeetingpoint
El FAD Meeting Point es un punto de encuentro para quienes quieran disfrutar del festival Llum BCN y un punto de partida para cualquier ruta por el Poblenou. Un gran tótem lumínico interactivo que permite a los y las visitantes dejar una señal efímera con luz de su móvil sobre un material fotoluminiscente, y deformar con su voz una superficie dinámica recubierta de espejos que animan todo el espacio que lo rodea.
Constellations, (2018)
Llac “Jardins de l’Elisava” – Disseny Hub Barcelona, Accès C/ Àvila, 185
(Plaça de les Glòries Catalanes, 37)

Joanie Lemercier i Paul Jebanasam

Constellations, (2018)
Llac “Jardins de l’Elisava” – Disseny Hub Barcelona, Accès C/ Àvila, 185

Joanie Lemercier es uno de los artistas europeos más interesantes que están expandiendo las posibilidades de la luz como medio. Tras explorar lenguajes como el videomapping, las instalaciones en galería y los espectáculos de visuales, en esta nueva pieza emplea un material poco habitual sobre el que presentar su trabajo elegante y meticuloso: el agua.
En “Constellations”, el lago del DHUB se convierte en una puerta para la exploración del cosmos. Los visuales en 3D nos permiten viajar desde el corazón de un agujero negro a las profundidades del espacio, recorriendo planetas y estrellas en la búsqueda de los límites del universo. “Constellations” es un fascinante viaje en que la estética vectorial y monocroma de Lemercier se da la mano con los paisajes sonoros electrónicos del productor Paul Jebanasam.
Joanie Lemercier es un artista francés que trabaja sobre la proyección de la luz y su influencia en nuestra percepción. Siempre ha tenido un gran interés en estructuras físicas como las geometrías, los patrones y las formas minimalistas. Desde el 2006 ha trabajado con la proyección de luz. Fue cofundador del sello audiovisual AntiVJ en el 2008, con Yannick Jacquet, Romain Tardy y Olivier Ratsi. En el 2013 fundó su estudio creativo para desarrollar instalaciones, piezas de galería y experimentos visuales.

Làser
Calle de Badajoz, calle de Sancho de Ávila y calle de Pere IV
Estudio Antoni Arola
#Làser
La luz afilada de tres haces láser traza un itinerario en tres dimensiones por las principales calles de Llum BCN. Un recorrido que vertebra el espacio urbano donde se desarrolla el festival. Cada una de las tres luces láser acaba su recorrido proyectándose hacia el cielo y haciéndose visible desde la distancia. Un proyecto de innovación lumínica urbana diseñado especialmente para el festival Llum BCN

Y tú, ¿qué pondrías bajo el foco?
Pasillo Mediapro
(av. Diagonal, 177)
(av. Diagonal, 177)

Eyesberg & ProtoPixel
#emocions
Emocions transforma la Torre Glòries en una gran antena amplificadora de las emociones del público. Una instalación interactiva donde los visitantes pueden crear sus propios momentos de luz y música, que se ven reflejados, en tiempo real, sobre la fachada de la gran torre para compartirlos con toda la ciudad. Un reto artístico y tecnológico que te hará sentir parte de una gran obra colectiva.

Nautilus
Centro comercial Glòries
(Avenida Diagonal, 208, planta -1)

Xavi Lloses
#nautilus
El Nautilus es una escultura sonora y visual y, al mismo tiempo, un instrumento. Recoge el sonido de las burbujas que estallan dentro de sus cilindros de metacrilato para procesarlo y amplificarlo. En el modo autónomo, interpreta una partitura generativa en que compone a tiempo real gracias a “randomizadores” de diferentes universos armónicos y rítmicos. Un armonio contiene el sistema nervioso del Nautilus y puede ser tocado por el público.

La entrada Vuelve el Festival de luz a Barcelona: LLum Bcn 2019 del 15 al 17 de febrero aparece primero en Vjspain Comunidad Audiovisual, Mapping, Vj, Diseño Interactivo.

❌