Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Le Microsoft HoloLens 2 sortira officiellement en septembre

Par Jason Filankembo
HoloLens 2

Harry Shum, vice-président exécutif de Microsoft, a annoncé la sortie de l’HoloLens 2 pour le mois de septembre.

L’HoloLens 2 a enfin sa date de sortie. Harry Shum, vice-président exécutif de Microsoft, l’a annoncé lors de la conférence mondiale sur l’intelligence artificielle à Shanghai. La deuxième génération du casque de réalité mixte de Microsoft sortira officiellement durant le mois de septembre. 

HoloLens 2 : un prix de vente de 3 500$ pour une version améliorée de l’Hololens

Le Microsoft HoloLens 2 promet d’être meilleur que son aîné sur de nombreux points. Déjà, les lunettes de réalité mixte seront plus légères et plus confortables que les précédentes. Microsoft a également ajouté une visière qui peut se rabattre vers le haut. 

Mais le plus intéressant concerne sûrement les déclarations de Alex Kipman lors de la présentation du produit au MWC de Barcelone, en février dernier. Alors que la première version de l’HoloLens reconnaissait seulement le bout des doigts, l’HoloLens 2 permettra d’interagir avec l’intégralité des mains. Le créateur de l’objet ajoute que la transition entre l’HoleLens premier du nom et la deuxième version est “comme de passer d’un 720p à du 2K [pour chaque oeil]”. Une prouesse technologique qui devrait faire son petit effet. Enfin, le produit bénéficiera d’un champ de vision élargi et d’un système d’eye-tracking (suivi du mouvement des yeux pour améliorer la netteté).

L’HoloLens 2 sera loin d’être un objet grand public. Il sera avant tout destiné aux entreprises et aux institutions. Les lunettes de réalité mixte devraient leur permettre de belles économies sur les frais de déplacement ou de formation. Ceci explique donc le prix élevé de L’HoloLens deuxième génération, qui sera commercialisé au prix de 3 500$ dès septembre. 

Cet article Le Microsoft HoloLens 2 sortira officiellement en septembre a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

A défaut d’une refonte graphique, Minecraft a droit à du raytracing

Par Shadows

Minecraft a beau avoir un âge vénérable (le jeu était sorti fin 2011), son développement se poursuit depuis le rachat du studio Mojang par Microsoft. L’équipe vient d’ailleurs d’annoncer deux nouvelles.

Tout d’abord, les « super duper graphics » annoncés lors de l’E3 2017 sont définitivement abandonnés. Visibles dans la vidéo d’annonce ci-dessous à partir d’1 minute 10, ces nouveaux graphismes devaient améliorer sensiblement le rendu du jeu. L’équipe explique avoir fait face à des défis techniques plus importants que prévus, notamment à cause du support de multiples plateformes.

En revanche, les graphismes vont bientôt être améliorés… Sous Windows 10. Cette déclinaison du jeu va en effet bénéficier du raytracing temps réel, sous réserve de disposer d’un GPU compatible DirectX R (typiquement, une carte GeForce RTX). L’apparence globale des blocs reste la même, mais l’éclairage est sensiblement amélioré et des effets de réflexion, réfraction, illumination globale seront au menu. La lave et l’or n’auront jamais été aussi beaux, promet en substance l’équipe de développement.

Mojang précise que de plus amples informations seront données « plus tard dans l’année », de même que les prérequis matériels précis. Dans un premier temps, le raytracing sera proposé de façon optionnelle via une version beta.

L’article A défaut d’une refonte graphique, Minecraft a droit à du raytracing est apparu en premier sur 3DVF.

Microsoft Holoportation combine IA, réalité mixte et traduction en temps réel

Par Bastien L
microsoft holoportation traduction

Microsoft vient de faire une nouvelle démonstration de sa technologie Holoportation. Désormais, grâce à l’intelligence artificielle, les hologrammes sont capables de traduire un discours oral en temps réel dans une langue étrangère.

Alors que des entreprises comme Niantic, Magic Leap, Apple ou Facebook explorent les possibilités de la réalité mixte pour le gaming, ce n’est pas le cas de Microsoft. Depuis le premier HoloLens, la firme de Redmond se focalise sur des cas d’usage d’entreprise et notamment sur la collaboration.

Au fil des dernières années, les chercheurs de l’entreprise américaine ont développé une technologie intitulée ” Holoportation “. Celle-ci permet à un utilisateur de casque de réalité mixte de voir en 3D et d’interagir avec des interlocuteurs distants comme s’ils étaient présents dans la même pièce.

Différentes itérations de l’Holoportation ont été présentées par le passé. Lors de la conférence Inspire/Ready 2018, Microsoft avait notamment présenté une démo du futur du travail. On avait pu y découvrir la technologie de téléprésence holographique HoloBeam de Valorem, l’un des partenaires de la Mixed Reality Agency de Microsoft.

Cette année, toujours dans le cadre de la conférence Inspire 2019 qui s’est déroulée le 17 juillet, Microsoft a présenté une nouvelle version de l’Holoportation durant le keynote du CEO Satya Nadella.

La Vice Présidente Azure Corporate, Julia White, a revêtu un casque HoloLens 2 pour ensuite générer un hologramme grandeur nature à son effigie. Cet hologramme a pu retranscrire son discours oral en temps réel, traduit en japonais tout en conservant la cadence et l’intonation.

Microsoft Holoportation traduit les discours grâce à l’intelligence artificielle

Cette démonstration impressionnante et porteuse de nombreuses promesses repose sur la combinaison de plusieurs technologies. Outre la réalité mixte, plusieurs technologies d’intelligence artificielle des services Cloud de Microsoft ont été exploitées : Azure speech-to-text, permettant de retranscrire un discours oral à l’audio, et Azure Speech Translation, pour traduire un discours dans une langue étrangère. Ces services reposent sur la technologie d’intelligence artificielle de traitement naturel du langage (Natural Language Processing).

Cette technologie offre de nombreuses possibilités pour le monde de l’entreprise. Il sera possible de collaborer à distance, avec des interlocuteurs de langue étrangère, en toute simplicité et de manière intuitive. Ceci va fortement simplifier la coopération et la communication.

On peut toutefois aussi imaginer des cas d’usage pour le grand public, notamment pour la réalité mixte ” sociale “. En 2017, Microsoft a acheté la plateforme de social VR AltSpace VR et pourrait bien y intégrer sa technologie d’Holoportation pour des échanges plus naturels. Ce serait une façon de concurrencer Facebook et ses avatars de plus en plus réalistes

Cet article Microsoft Holoportation combine IA, réalité mixte et traduction en temps réel a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

HoloLens : un élément clé de la Nasa pour la recherche de vie sur Titan

Par Pierrick LABBE
Nasa Titan HoloLens

La Nasa va lancer une expédition pour rechercher d’éventuelles traces de vie sur Titan, la lune de Saturne. Voici comment l’agence compte utiliser les lunettes AR HoloLens pour les aider.

De nombreux scientifiques pensent qu’une forme de vie extra-terrestre pourrait exister sur Titan. C’est d’ailleurs l’un des meilleurs candidats à une éventuelle vie dans notre système solaire. Le plus grand satellite de Saturne présente effectivement des conditions chimiques qui pourraient favoriser l’apparition d’une certaine forme de vie sur cette lune. En effet, son atmosphère épaisse est notablement active et riche en composés carbone. Même si l’on ne retrouvera sans doute pas d’eau sous forme liquide à sa surface, le satellite de Saturne contiendrait les rivières, lacs et mers de méthane et d’éthane liquide pouvant remplacer l’eau pour une forme d’organismes différents. Les scientifiques s’appuient sur les lunettes de réalité mixte de Microsoft pour les aider dans cette recherche. Explications…

La Nasa utilise HoloLens pour chercher de la vie sur Titan

L’équipe du Laboratoire de physique appliquée de l’Université Johns Hopkins s’efforce depuis des années de faire approuver sa mission de sonde robotique sur Titan. Elle a finalement reçu le feu vert il ya quelques jours à peine par la Nasa. Le giravion-atterrisseur qui se rendra à Titan s’appelle Dragonfly. Pour concevoir et préparer la mission, l’équipe a créé des simulations en réalité virtuelle et en réalité mixte afin de leur permettre de manipuler le drone robotique dans des situations similaires à celles qu’il rencontrera à la surface de Titan.

Une grande partie du travail de simulation en réalité mixte se fait en utilisant les lunettes HoloLens 1 de Microsoft. L’équipe n’utilisera pas les lunettes de réalité mixte uniquement pour la simulation mais songe aussi à les utiliser une fois que Dragonfly aura atteint la surface du satellite. Notez toutefois que le lancement effectif de la mission Dragonfly par la NASA ne se fera pas avant 2025 et le quadricoptère double Dragonfly n’atteindra la surface de Titan qu’en 2034. Il est donc fort probable que, d’ici là, d’autres lunettes de réalité mixte seront utilisées.

Cet article HoloLens : un élément clé de la Nasa pour la recherche de vie sur Titan a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft pourrait employer des solutions ARM et AMD dans ses Surface

Par Pierre Lecourt

Si Microsoft a déjà tenté par le passé de proposer des tablettes Surface sous Windows RT équipées de puces ARM, la douche a été glacée quand il a fallu faire le bilan des ventes de ces appareils. Depuis lors, toutes les machines de la marque sont sorties sous processeurs Intel. Depuis l’arrivée de Windows 10, l’éditeur pousse ses partenaires à l’adoption de sa version ARM pilotée par des processeurs signés par Qualcomm.

Surface Pro 6

Chose étrange, Microsoft n’a pas donné le bon exemple en ne proposant pas lui même une Surface ARM mais uniquement des modèles sous Intel. Préférant envoyer au casse pipe ses partenaires avec leurs modèles équipés de puces Qualcomm. Sans surprise, la première salve s’est mangé un refus massif des consommateurs. Peu de ventes, peu d’intérêt des revendeurs. Les poussées publicitaires – financées par Microsoft – n’ont pas eu beaucoup de levier sur le public. Le flop.

Mais cela pourrait donc changer, Brad Sams, analyste connu de la société Petri aux US, indique que Microsoft serait actuellement en train de tester des solutions ARM et AMD. Des Surface Laptop sous AMD et des versions de la tablette Surface Pro sous Qualcomm Snapdragon. D’autres sources semblent confirmer cette première information.

Bien sûr, cela ne veut pas dire qu’elle soit vraie et si ces tests existent, ils ne signifient pas non plus que des engins seront commercialisés. Le laboratoire de Microsoft a sans doute tout intérêt à tester ces puces et ce serait même une faute professionnelle de ne pas le faire. Mais il reste beaucoup d’étapes entre un test en laboratoire interne et une mise en vente. Une étape de faisabilité (je ne doute pas un instant que cela soit faisable) et surtout une étape de validation par les services commerciaux. Il se peut qu’un bilan des ventes des marques partenaires soit suffisant pour freiner ce genre de velléité.

Malgré tout, cela pourrait faire partie d’un plan à plus long terme. Des solutions Surface AMD et surface ARM auraient du sens dans le paysage actuel, et si Microsoft veut que les autres marques continuent d’explorer avec lui ces nouveaux segments.

Microsoft Surface Studio

Microsoft Surface Studio

Pour un Surface Laptop sous AMD, les puces de la marque sont désormais parfaitement capables de venir s’y insérer, donc une déclinaison AMD ne semble pas du tout impossible? Elle semble même parfaitement attendue par une partie du public. Des solutions Surface AMD Ryzen pourraient même être présentes dans d’autres machines de la gamme comme les All In One Surface Studio de Microsoft. Ce choix aurait évidemment un grand impact sur le marché. Le grand public l’interpréterait comme un signe fort de validation de l’offre d’AMD et cela contribuerait sans doute à faire connaitre les Ryzen auprès du grand public.

Pour des Surface Tablet sous ARM, là encore cela aurait du sens car il faut absolument que Microsoft continue son effort avec Qualcomm pour retomber sur ses pieds financièrement. La marque ne peut pas continuer à laisser ses partenaires seuls sur ce segment. Cela fait deux ans que Windows 10 tourne sous ARM et deux ans que le public boude ces solutions. Principalement à cause de soucis de performances en émulation de la part des puces ARM quand il s’agit de lancer une application non disponible sur le Microsoft Store. Si les outils Office fonctionnent sans soucis, si beaucoup de programmes convaincants sont disponibles aujourd’hui sur le magasin d’applications de l’éditeur, il reste l’épine du jeu. Problème qui pourrait être largement gommé par l’apparition de solutions de streaming à l’avenir.

2018-12-07 18_14_18-minimachines.net

L’avantage poussé en avant par Microsoft pour des tablettes surface ARM serait toujours le même : Les puces Qualcomm Snapdragon que la marque emploie proposent une excellente autonomie et l’avantage d’être souvent compatibles nativement en 4G. La nouvelle gamme de puces Snapdragon 8cx pourrait même venir titiller Intel d’un point de vue performances. C’est en tout cas ce que Qualcomm indique en mettant en avant des capacités de calcul au niveau d’un Core i5 Intel.

Une promesse qu’il faut prendre avec des pincettes puisque les précédentes tentatives de la part de Qualcomm ont été quelque peu mise à mal par la réalité des tests. Brad Sams indique par ailleurs qu’une collaboration intense entre Qualcomm et Microsoft serait en cours autour d’une puce au nom de code Excalibur qui serait optimisée pour Windows 10.

2018-10-19 12_31_37-minimachines.net

Le Samsung Galaxy Book 2 sous Snapdragon 850

Pour les partenaires de Microsoft, si le passage vers des solutions AMD est déjà acté avec de plus en plus de machines équipées en Ryzen aujourd’hui, l’expérience ARM n’a pas porté ses fruits. Les ventes sont mauvaises et plus personne n’a envie de s’y frotter à nouveau. Les antennes locales des constructeurs sont assez peu bavardes autour de ces ventes mais on comprend vite en filigrane que le retour sur investissement, malgré les campagnes de pub payées par Microsoft, n’y est clairement pas. Certains y ont laissé des plumes et, comme d’habitude, ce sont les plus petits les plus impactés.

Les revendeurs qui ont joué le jeu et qui ont stocké des machines Windows 10 sous ARM les ont toujours sur leurs étagères. Les grossistes également. Les marques ont calibré leurs achats au plus juste de leurs obligations mais cela n’a pas empêché une certaines grogne. Entre le plan marketing annoncé et les ventes promises et la réalité, il semble que le gouffre est assez grand. Microsoft devra donc convaincre toute sa chaîne pour que celle-ci se laisse à nouveau séduire. Cela veut dire de nouveaux forts investissements dans cette voie. En Recherche et Développement mais aussi en marketing et probablement sans grosses rentrées d’argent. Je doute que Microsoft charge énormément le prix des licences de Windows 10 sur des engins ARM.

Est-ce que l’arrivée d’une tablette Surface ARM redonnerait plus confiance aux partenaires et revendeurs ? C’est possible. Mais c’est un pari qui peut coûter très cher. D’autant qu’il est absolument exclu que Microsoft fasse un trait sur les puces Intel. La marque ne peut pas les abandonner. Les Surface AMD et Surface ARM seraient donc en concurrence avec les gammes “traditionnelles” de Microsoft. Celles qui se vendent et qui se sont toujours vendues jusqu’alors.

Microsoft pourrait employer des solutions ARM et AMD dans ses Surface © MiniMachines.net. 2019

Kano PC : un PC type Surface pour apprendre toute l’informatique

Par Pierre Lecourt

Kano PC est destiné au marché de l’éducation informatique des plus jeunes. Et c’est un engin intéressant parce que, pour une fois, il s’intéresse non seulement à la partie logicielle mais également au matériel. Une approche assez complète de l’ensemble donc pour s’initier aux usages de ce genre d’engins.

2019-06-24 17_35_03-minimachines.net

Développé en collaboration avec Microsoft par la société Kano à qui on devait jusque là des solutions du même acabit autour des cartes Raspberry Pi, le Kano PC est un vrai ordinateur portable équipé d’une puce Intel. La marque a choisi un processeur Atom x5-Z8350. Une solution très efficace même si elle commence à dater un peu1. Il s’agit d’un processeur proposant quatre coeurs cadencés de 1,44 à 1.92 GHz avec 2 Mo de cache et des performances graphiques impressionnantes au vu du TDP déployé. La puce fonctionne en 2 watts seulement, elle n’a pas besoin de ventilateur et elle sait faire des choses formidables : Photoshop, jeux, bureautique, musique, lecture multimédia. La version plus légère qu’est l’Atom X5-Z3740 avec 2 Go de mémoire vive présent dans le Transformer Book T100 a été intensivement testée par mes soins. Il montre toute l’étendue de cette solution qui ne sera jamais un ordinateur spécialisé mais qui saura tenir tête à de nombreux défis.

Dans le Kano PC, ce processeur est associé à 4 Go de mémoire vive, ce qui lui  donnera encore plus de souplesse. Le stockage est confié à 64 Go de eMMC extensible via une carte MicroSD. 

Le partenariat avec Microsoft ne laisse pas de doutes sur le système d’exploitation embarqué. On retrouvera un Windows 10 , en mode S. On ne sait pas si il sera possible de le basculer vers un mode standard, c’est à dire si le Kano PC restera dans l’état. Sans la possibilité d’installer des applications en dehors du Microsoft Store. On retrouvera les suites Office et Minecraft Education en compagnie de logiciels éducatifs pour apprendre à programmer. Kano et Microsoft annoncent un contenu riche et régulièrement augmenté avec des centaines d’heures de cours. D’autres usages seront possibles évidemment, il suffira de piocher dans le catalogue du store pour récupérer de quoi lire des vidéos ou jouer.

2019-06-24 17_35_24-minimachines.net

De la Surface, il n’y a évidemment que la forme, l’engin est en réalité bien plus épais et ses matériaux moins “nobles” que ceux de la Surface. Beaucoup de plastique et peu de métal. Le Kano PC est construit pour laisser son matériel plus accessible. On découvre donc un engin qu’il faut “assembler”. Attention, il ne s’agit pas d’un montage de PC classique, les étapes sont bien plus simples. Un connecteur accueillera la batterie qui se logera dans le châssis. Même chose pour le haut parleur. Le fond du châssis est transparent pour voir les composants installés. Ce qui permettra de mieux expliquer comment fonctionne l’engin. Ce fonctionnement offre aussi la possibilité de changer un composant éventuellement en panne.2

2019-06-24 17_35_15-minimachines.net

L’écran est un 11.6″ dont la définition n’a pas été communiquée. L’engin propose de nombreux connecteurs avec du HDMI, deux ports USB Type-A et un jack audio 3.5 mm. Comme la Surface, la partie tablette se réfugie dans une pochette proposant un clavier. Dernier point, la disponibilité. Le Kano PC n’est pas prévu chez nous. Il sera en vente au US, au Canada et au Royaume-Uni pour 299$/£. Commercialisation sur le Store de Microsoft devrait débuter le 21 octobre.

Kano PC : un PC type Surface pour apprendre toute l’informatique © MiniMachines.net. 2019

Microsoft brevette un stylet Surface avec écran intégré

Par Pierre Lecourt

Le Stylet Surface est une extension naturelle aux tablettes de Microsoft. Il permet de dessiner, d’écrire ou de manipuler son système de manière simple et habituelle. Il pourrait évoluer, si on en croit la publication d’un brevet le concernant, qui fait apparaître un petit écran positionné le long de son corps.

2019-06-17 14_55_24-minimachines.net

Ce brevet commence a dater puisqu’il a été transmis à la fin de l’année 2017 mais c’est seulement le 13 Juin dernier que sa publication a été effectuée. Il montre un stylet Surface avec un écran capable d’afficher différentes informations. Par exemple l’autonomie restante sur la batterie du stylet, la couleur actuellement sélectionnée, le mode employé, le type de brosse dans un outil de dessin ou de retouche. D’éventuels messages ou notifications pour conserver sa surface fermée mais avoir des messages en réunion par exemple sans avoir a sortir son smartphone.

 

2019-06-17 14_55_37-minimachines.net

Une zone située à l’avant permettrait également d’interagir directement avec le stylet. Changer de notification par exemple mais pourquoi pas basculer d’un outil à l’autre ou agrandir la pointe d’un outil de dessin.

Quelques questions subsistent quand à la faisabilité de cette idée : D’abord l’ergonomie du stylet qui changerait beaucoup avec la présence d’un écran de ce type. A moins d’employer un écran courbe, ce qui est possible, l’objet serait moins confortable en main. Ensuite et surtout l’impact sur l’autonomie de l’objet serait considérablement réduite. En plus de la connectivité nécessaire au dialogue entre le Stylet surface et la machine, il faudrait alimenter l’écran et le fonctionnement de base de la prise de notes. On peut imaginer que l’autonomie serait largement sabrée par ces ajouts et que la recharge serait beaucoup plus souvent nécessaire.

Enfin, le tarif exploserait pour ajouter ces fonctions qui peuvent être considérées comme assez gadget. Qui achèterait un objet de ce type si son prix venait a doubler ou à tripler ?

Source : Windowslastest via HDBlog.it

Microsoft brevette un stylet Surface avec écran intégré © MiniMachines.net. 2019

Microsoft : l’incroyable raté de la démo live de l’HoloLens 2

Par Pierrick LABBE
Ratés HoloLens 2 présentation

Pour sa Build 2019, Microsoft comptait beaucoup sur sa démonstration de l’HoloLens 2 mais autant dire que l’effet est pour le moins raté.

Microsoft : l’incroyable raté de la démo live de l’HoloLens 2 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le Microsoft HoloLens de l’US Army transforme la guerre en jeu vidéo

Par Bastien L
black mirror hololens microsoft

Les soldats de l’US Army seront bientôt équipés d’une version spéciale du casque de réalité augmentée Microsoft HoloLens. Cet appareil leur permettra de profiter d’une interface similaire à celle d’un jeu vidéo de type Call of Duty…

Le Microsoft HoloLens de l’US Army transforme la guerre en jeu vidéo a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

On connaît enfin le champ de vision l’Hololens 2

Par Pierrick LABBE
Champ de vision HoloLens 2

C’est une des très bonnes surprises du Mobile World Congress 2019 à Barcelone. Microsoft a présenté l’Hololens 2, son nouveau joujou à 3.

Cet article On connaît enfin le champ de vision l’Hololens 2 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

HoloLens 2 vs Magic Leap One : quel est le meilleur casque AR en 2019 ?

Par Bastien L
hololens 2 vs magic leap one

Le Microsoft HoloLens 2 vient enfin d’être présenté lors du MWC 2019. Découvrez ce que vaut ce nouveau casque de réalité augmentée face à l’un des produits les plus avancés du marché jusqu’à présent :

Cet article HoloLens 2 vs Magic Leap One : quel est le meilleur casque AR en 2019 ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Face aux employés, Satya Nadella défend le contrat militaire de l’HoloLens

Par Pierrick LABBE
HoloLens contrat militaire

Des centaines d’employés de Microsoft ont écrit une lettre pour que l’entreprise fasse arrière sur son contrat avec l’armée américaine. Il n’en est cependant pas question pour le PDG.

Cet article Face aux employés, Satya Nadella défend le contrat militaire de l’HoloLens a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft HoloLens 2 officiel – Tout savoir sur le nouveau casque AR

Par Bastien L
microsoft hololens 2 officiel tout savoir

Le Microsoft HoloLens 2 vient enfin d’être présenté lors du MWC 2019 de Barcelone. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur ce nouveau casque de réalité augmentée :

Cet article Microsoft HoloLens 2 officiel – Tout savoir sur le nouveau casque AR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Réalité augmentée : Microsoft porte les apps du HoloLens sur smartphone

Par Bastien L
microsoft hololens smartphone réalité augmentée

Après s’être longtemps concentré sur son casque AR HoloLens, Microsoft va proposer des applications de réalité augmentée sur les smartphones et tablettes iOS et Android. Dès le mois d’avril 2019, les utilisateurs Android pourront utiliser l’outil Microsoft Dynamics 365 Remote Assist et les utilisateurs iOS profiteront d’un nouvel outil Product Visualize.

Cet article Réalité augmentée : Microsoft porte les apps du HoloLens sur smartphone a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

De l’Eye Tracking et un champ de vision élargi dans le HoloLens 2 ?

Par Pierrick LABBE
HoloLens 2

Alors que Microsoft s’apprête à dévoiler son HoloLens 2 au MWC 2019 d’ici peu, deux brevets modifiés par le géant américain laisse supposer que le casque pourrait utiliser l’Eye Tracking.

De l’Eye Tracking et un champ de vision élargi dans le HoloLens 2 ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Microsoft fait du teasing pour ses lunettes de réalité mixte HoloLens 2

Par Pierrick LABBE
HoloLens 2 Teasing Microsoft

Microsoft vient de commencer à faire ce qui ressemble très fortement à du teasing avant le Mobile World Congress. On y découvre un avant goût de ce qui devrait être son HoloLens 2.

Cet article Microsoft fait du teasing pour ses lunettes de réalité mixte HoloLens 2 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le casque de réalité augmentée HoloLens 2 présenté au MWC 2019 ?

Par Pierrick LABBE
HoloLens 2 MWC

Microsoft a annoncé l’organisation d’une conférence de presse au salon MWC 2019 en présence du CEO et d’Alex Kipman. De quoi laisser penser que l’HoloLens 2 sera annoncé à Barcelone ?

Cet article Le casque de réalité augmentée HoloLens 2 présenté au MWC 2019 ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Raytracing Temps-réel: RTX/Architecture Turing de Nvidia et DXR de Microsoft

Par greg

Aujourd’hui, on va parler de la nouvelle architecture Turing chez Nvidia avec la gamme de cartes RTX permettant d’effectuer du  Raytracing Temps-réel (enfin, en partie). On parlera aussi de la technologie DXR de Microsoft — et on fera le tout, durant une pause café ! C’est le fruit de 10 ans de travail chez NVidia, … Continuer la lecture de Raytracing Temps-réel: RTX/Architecture Turing de Nvidia et DXR de Microsoft

Raytracing Temps-réel: RTX/Architecture Turing de Nvidia et DXR de Microsoft

Par greg

Aujourd’hui, on va parler de la nouvelle architecture Turing chez Nvidia avec la gamme de cartes RTX permettant d’effectuer du  Raytracing Temps-réel (enfin, en partie). On parlera aussi de la technologie DXR de Microsoft — et on fera le tout, durant une pause café ! C’est le fruit de 10 ans de travail chez NVidia, … Continuer la lecture de Raytracing Temps-réel: RTX/Architecture Turing de Nvidia et DXR de Microsoft

❌