Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Proxy Textures : travaillez plus efficacement sous 3ds Max

Par Shadows

Spline Dynamics présente Proxy Textures, un plugin 3ds Max qui vous permettra de créer automatiquement une version basse résolution de vos textures. De quoi améliorer les performances du viewport avec des scènes lourdes et abaisser la consommation mémoire.

L’outil sert aussi lors du rendu : s’il est évidemment possible de le paramétrer pour utiliser les versions pleine résolution, Proxy Texture peut, si besoin, être utilisé pour faire un rendu avec une version réduite des textures utilisées très loin de la caméra. Enfin, abaisser la définition de toutes les textures peut être utile pour vos rendus de test.

Proxy Textures est payant, avec une version d’essai disponible mais limitée à 10 jours.

L’article Proxy Textures : travaillez plus efficacement sous 3ds Max est apparu en premier sur 3DVF.

3ds Max 2021 : les possibilités de l’outil bake to texture en vidéos

Par Shadows

Autodesk vient de publier une série de vidéos autour des possibilités de l’outil Bake to Texture de 3ds Max 2021, que nous vous présentions ce matin. Les voici :

L’article 3ds Max 2021 : les possibilités de l’outil bake to texture en vidéos est apparu en premier sur 3DVF.

Passifolia — Lightscape / Soundscape

Par beatrice.lartigue
Passifolia — Lightscape / Soundscape
Passifolia is a collective experience, made-to-mesure for La Gaîté Lyrique in Paris and made up of 16 interactive modules organically set up in space.

3ds Max 2021 dévoilé : quoi de neuf chez Autodesk ?

Par Shadows

C’est au travers d’une mise à jour de son aide en ligne qu’Autodesk dévoile les avancées de la version 2021 de 3ds Max. La liste complète des nouveautés est visible plus bas. On notera en résumé :
– Un nouvel outil Bake to Texture, avec support de nombreux moteurs dont Arnold, gestion des texture maps OSL ;
– de nouveaux matériaux PBR et deux nouveaux types de maps pour une meilleure compatibilité avec les workflows temps réel ; on notera aussi la possibilité de glisser-déposer les maps directement depuis l’explorateur Windows ;
– un nouveau modifier pour vos normales qui améliore le shading ;
– de nouveaux shaders OSL ;
– Arnold devient le moteur de rendu par défaut, remisant un peu plus le rendu Scanline au placard ;
– enfin, Substance2 Map est plus rapide que l’ancien Substance map, et s’adapte aux besoins actuels : textures 8k, chargement natif des fichiers sbar sans avoir besoin d’exporter les maps depuis Substance Designer.

Bake to Texture:

– New tool for baking maps and surfaces offers faster performance in a new streamlined workflow
– Extensive renderer support including Arnold
– Error validation and compatible map filtering
– Support for OSL texture maps and Blended Box map
– MikkT normal mapping support.

PBR Materials:

– New PBR materials make the interaction of light with surfaces physically accurate
– The two types of maps, PBR Material (Metal/Rough) and PBR Material (Spec/Gloss), ensure compatibility with any real-time engine workflow
– Drag and drop downloaded PBR maps straight from Windows Explorer into the Material/Maps Browser.

Weighted Normals Modifier:

– The Weighted Normals modifier improves the shading of models by altering the vertex normals to be perpendicular to larger flat polygons
– Generates explicit normals for meshes better and faster than ever
– Weight options include: Area, Angle, and Largest Face
– Full control over smoothing and blending values.

New OSL Shaders:

– New shaders include:
– HDRI Environment controls the positioning and final look of the environment both in the viewport and the final render
– And HDRI Lights lets you place HDR photos of real-world lightsources that dynamically update the scene
– Uber Noise adds complex types of noise such as Perlin, Fractal, Cell, fBm, and Worley
– Other new and updated shaders include Color Correction, Float and Color Curves, plus Camera, Object, and Spherical Projections.

Arnold renderer as default:

– 3ds Max 2021 includes Arnold 6.0 as the default renderer, instead of the Scanline Renderer. And this gives you a modern, high-end rendering experience.
– Supports the new Bake to Texture workflows.
– New AOV workflows.
– Includes new Scene Converter scripts for converting V-Ray and Corona Materials to the Physical Material.

New Substance2 Map:

– Substance2 map is faster than the legacy Substance map.
– Utilizes updates to the latest Substance engine for native sbar loading. And You no longer need to export maps from Substance Designer.
– Supports up to 8k textures.
– Also Supports the renderers included with 3ds Max: Arnold, ART, Scanline and Quicksilver.
– Scripted tools to quickly set up Substances with a particular type of material or to back maps to files.

Outre ces changements du côté des fonctionnalités, Autodesk annonce la correction de bugs, une installation simplifiée, l’enregistrement plus rapide des scènes, un viewport amélioré ou encore le support de Python 3.7.6 par défaut.

Installation
The online and offline installation has been overhauled for a simpler and faster experience.

Scene Converter
The Scene Converter’s new and improved workflow makes creating custom conversion rules easy. Presets are locked and cannot be saved over, and you are reminded of unsaved changes before closing the Scene Converter.

Improved Viewport Settings and Quality
Improvements include:
Viewport Settings can now be saved as presets
Ambient Occlusion (AO) is now always visible when working in the viewport
Progressive Skylight toggles full shadow-casting skylights, providing accurate skylight shadows when enabled or reducing viewport flicker and visual problems in interior scenes when disabled.
Progressive Fade-in Time sets the speed at which certain effects in the viewport such as Progressive Skylight, area light, and depth-of-field are progressively rendered
Roughness support for the Physical Material
Shadows for lights now on by default.

Python 3
Take advantage of the rich set of Python extension libraries and the ability of Python 3 to handle all your algorithms, as Python 3.7.6 is now the default. As it doesn’t support MaxPlus python API, we recommend using the pymxs python API instead. pymxs now supports an improved way of passing arguments by reference to various APIs, a more flexible callback registration mechanism, and better interoperability with MAXScript.

Faster file saving
Saving scene files with a very large number of assets is now significantly faster. Autobackup (Autosave) and Hold are faster also. The more assets a file has, the greater the improvement.

ProSound improvements
Support added for 24-bit WAV files, 88.2kHz and 96kHz sample rates, as well as support for an unlimited numbers of audio clips (previous maximum of 100). An issue was also fixed that caused audio to plat at 50% volume after frame 100.

Chamfer modifier updates
Recent Editable Poly options such as Uniform, Radial, and Patch mitering types can now be set directly from the Chamfer modifier.
Support also extends to the Edge Depth, End Bias, and Radial Bias controls.

Sketchup import improvements
New Sketchup importation options include ignoring hidden elements and preserving layer information.

Over 80+ defects fixed
Over 80 defects that directly affect you were fixed in this release, as well as a large number of defects that affect internal processes.

Une présentation en ligne à suivre ce soir

Un webinaire prévu aujourd’hui (le 25 mars) à 18h heure française reviendra en détail sur ces nouveautés et la roadmap. Voici le programme :

Sujet Up Close and Personal with 3ds Max

Description Join the team behind 3ds Max for a first look at and discussion around recent Max updates. During this 2 hour and 30 minute live stream event, we’ll be joined by guests from Scanline VFX, Ubisoft, and Hoare Lea.

1:00-1:20: Introduction & Updated Roadmap; Nancy LaRue, Industry Marketing Manager with Product Manager
1:20-1:40: Arnold & Physical Material as default, Viewport updates; Zap Andersson, Principal SW Engineer
1:40-1:55: Bake to Texture; Louis Marcoux, Principal UX Designer
1:55-2:10: Modeling Updates; Logan Foster, Product Owner
2:10-2:30: Ubisoft Presentation; Adeline Aubame, Technology Ops Director
2:30-2:50: Hoare Lea Presentation; Karam Bhamra, Associate CGI Designer
2:50-3:10: Scanline VFX Presentation; Joe Scarr, FX Supervisor
3:10-3:30: Live Panel Q&A

2h30 de direct qui vous permettront donc de vous familiariser avec l’ensemble des avancées.

Pour acquérir 3ds Max

Notez que notre partenaire Progiss est revendeur des solutions Autodesk : vous pouvez donc retrouver 3ds Max en location sur la boutique 3DVF.fr, pour des durées de 1 mois à 3 ans, en licence monoposte ou réseau.

Comme toujours, si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter notre partenaire Progiss, par téléphone au 01 49 89 07 90 ou par mail : info@progiss.com
Notez également que l’équipe Progiss est à votre disposition pour vous proposer des présentations des logiciels de la boutique, que ce soit dans leurs locaux (Villepinte, à côté de Paris) ou dans les vôtres.

Quid de l’usage à distance ?

Notez enfin, si votre studio a des difficultés à mettre en place un système de travail distant, qu’un sujet de forum dédié a été ouvert. Les produits Autodesk font partie des outils évoqués, de même que la plupart des solutions courantes du marché.

L’article 3ds Max 2021 dévoilé : quoi de neuf chez Autodesk ? est apparu en premier sur 3DVF.

NAB 2020 : report annulé, Maxon annonce des conférences en ligne en avril

Par Shadows

Alors que l’équipe du NAB avait initialement annoncé explorer toutes les options pour maintenir une activité cette année, les organisateurs se sont finalement rendus à l’évidence : un évènement physique, même décalé dans le temps, n’a plus de sens. Tout espoir d’un NAB 2020 est donc enterré.
L’équipe explore cependant encore différentes options, comme un “NAB Show Express” en avril et en ligne uniquement, ou un NAB Show New York plus grand que d’habitude plus tard dans l’année.

Quoiqu’il en soit, face à cette annulation, Maxon annonce l’organisation d’un “NAB Virtuel” centré sur les produits des gammes Cinema 4D, Red Giant et Redshift, avec un programme très proche de ce qui était prévu pour le NAB physique.
Vous pourrez suivre le tout sur C4DLive, du 20 au 23 avril. Un formulaire permet déjà de s’inscrire pour être prévenu des présentations, mais aussi pour participer à un tirage au sort (10 000$ de lots à gagner).

Voici le communiqué officiel avec une partie du programme :

Maxon organisera un NAB 2020 virtuel sur C4DLive.com

Les annonces et présentations prévues seront diffusées en direct.

Friedrichsdorf, Allemagne – 23 mars 2020 – En raison de l’annulation du NAB Show 2020 prévu le mois prochain, Maxon participera à un NAB virtuel sur C4DLive.com avec une incroyable équipe de speakers. À partir du lundi 20 avril, les artistes qui devaient initialement se produire à Las Vegas partageront leurs conseils, techniques et inspirations pour travailler avec les produits Cinema 4D, Red Giant et Redshift de Maxon.

Depuis plus de dix ans, Maxon est physiquement présent et anime des présentations en direct lors des plus grands événements du secteur tels que le NAB, le SIGGRAPH, l’IBC et le NAB NY. Ces interventions permettent aux visiteurs comme à ceux qui ne peuvent pas se déplacer physiquement aux salons, d’assister à des démonstrations pointues, d’être informés des dernières avancées technologiques et d’interagir en temps réel avec les artistes invités. Dans le contexte exceptionnel actuel, Maxon est en mesure de tirer parti de sa riche expérience pour offrir cette même prestation à la communauté du monde entier.

L’expérience du NAB Show virtuel de Maxon

Bienvenue
Dave McGavran, PDG, donnera le coup d’envoi de la présence virtuelle de la société au NAB Show le 20 avril, à 16h30 (heure de Paris), et fournira les dernières informations sur la récente fusion de Maxon avec Red Giant, les récents lancements de produits et les nouveaux projets prometteurs.

Présentations en direct
Les artistes invités et les membres de l’équipe de Maxon se produiront quotidiennement pour partager des conseils pratiques et techniques de production utiles pour le cinéma, la radiodiffusion, la vidéo, les jeux, la visualisation, les médias interactifs, la réalité virtuelle, entre autres activités.

À ne pas manquer
Penelope Nederlander, récemment reconnue comme l’une des 10 femmes à suivre en matière de conception de titres, présentera son dernier générique de fin pour Birds of Prey ; le grand réalisateur Seth Worley passera en revue certains plans d’effets visuels de son dernier court métrage, Darker Colors ; Jonathan Winbush démontrera à quel point il est facile d’importer des scènes C4D dans Unreal Engine pour le rendu ou la sortie RV/RA ; et Veronica Falconieri Hays expliquera comment elle construit des paysages cellulaires et des structures moléculaires pour raconter des histoires scientifiques complexes. Parmi les autres artistes renommés, citons des grands noms de l’industrie de la 3D comme Mike « Beeple » Winkelmann, Stu Maschwitz, EJ Hassenfratz, Chris Schmidt, Angie Feret, Kelcey Steele, Daniel « Hashi » Hashimoto, Andy Needham, et bien d’autres encore.

Vous pourrez consulter sur C4DLive.com des informations supplémentaires sur les présentateurs ainsi qu’un programme de diffusion en direct.

L’article NAB 2020 : report annulé, Maxon annonce des conférences en ligne en avril est apparu en premier sur 3DVF.

Découvrez l’utilisation des particules sous 3ds Max

Par Shadows

Victor Burtman a débuté une série de vidéos autour des particules sous 3ds Max, à destination des débutants. D’autres volets sont prévus : n’hésitez donc pas à suivre sa chaîne Youtube.

L’article Découvrez l’utilisation des particules sous 3ds Max est apparu en premier sur 3DVF.

BMAX Y13 : un 13.3″ Celeron N4100 bien équipé à 332.78€

Par Pierre Lecourt

Mise à jour du 17/03/2020 : Le BMAX Y13 est à 332.78€ en vente flash.

Billet du 19/09/2019 : Après les PC entrée de gamme, les marques noname chinoises s’intéressent à un concept de PC “suffisant” à tout le monde. Le BMAX Y13 ne saura pas satisfaire les plus exigeants mais reprend la formule de certains MiniPC familiaux. Un équipement adapté aux usages classiques de monsieur et madame tout le monde. Ce 13.3″ saura répondre à peut être 95% des besoins d’un utilisateur lambda.

2019-09-19 13_49_04-minimachines.net

Autant commencer par son plus gros défaut, du moins pour nous en tant qu’utilisateurs Français, c’est un PC Chinois et donc doté d’un clavier Qwerty et non pas Azerty comme on le pratique dans notre pays. Mis à part ce détail, le BMAX Y13 est une solution hybride très intéressante. 

2019-09-19 13_47_32-minimachines.net

Les leçons des dernières évolutions materielles du marché ont été retenues et le concept de l’écran aux bordures fines a été retenu. On retrouve donc un affichage de 13.3″ assez aérien avec des bordures latérales de 5 mm pour un ratio écran / châssis de 81.7%. Le BMAX Y13 propose tout de même une webcam 1 mégapixel au dessus de l’affichage et la dalle IPS affiche en FullHD. Cela permet de construire un engin de 30 cm de large pour 20.80 cm de profondeur. Ce qui se rapproche des encombrements de machines de 11 ou 12″ aux larges bordures d’écran.

2019-09-19 13_50_10-minimachines.net

La dalle est également tactile avec 10 points de contact, cela s’explique par l’emploi d’une charnière souples permettant de replier écran et clavier dos à dos pour se servir du BMAX Y13 comme d’une tablette tactile 13.3″. On pourra également exploiter les autres positions démocratisées par les YOGA de Lenovo : Mode tente pour poser la machine debout avec l’écran face à vous ou mode portrait pour n’avoir que l’écran de visible et le clavier comme support…

2019-09-19 13_48_44-minimachines.net

A l’intérieur de l’engin, on retrouve une configuration très sobre mais largement suffisante pour un usage familial d’un PC de ce type. Le processeur embarqué est un Celeron N4100 d’Intel. Un quadruple coeur cadencé de 1.1 à 2.4 GHz avec 4 Mo de mémoire cache et proposant un circuit graphique Intel UHD 600. Cette puce aux 6 watts de TDP est tout à fait pertinente encore aujourd’hui. Elle saura vous faire surfer agréablement, lire tout type de vidéo en local ou en streaming même en UltraHD, retoucher des images, faire de la bureautique, scanner et imprimer et même jouer à des jeux peu gourmands. Les limitations de ce type de puces sont liées aux usages les plus lourds. Ne comptez pas dessus pour faire un rendu vidéo en UltraHD ou jouer au dernier titre 3D à la mode. Elle n’est pas prévue pour cela. Elle ne coûte d’ailleurs qu’une fraction du tarif des portables prévus pour cela.

2019-09-19 13_50_25-minimachines.net

On distingue la trappe du SSD en bas à droite de l’image

Ce Celeron est bien épaulé ici avec 8 Go de mémoire vive, c’est souvent le défaut des machines équipées de ce type de puces. Elles se limitent à 2 ou 4 Go de mémoire ce qui a un impact certain sur les possibilités globales de l’engin. Avec 8 Go de mémoire vive la machine plus de souffle et permet du vrai multitâches sur son écran FullHD. Le stockage est de 256 Go en SSD ce qui est suffisant pour de nombreux usages. Un lecteur de cartes MicroSDXC est également inclut dans la machine pour étendre son stockage même si le recours à une solution externe en USB ou via réseau risque de faire plus sens assez rapidement. Le SSD est monté sur un slot M.2 pour pouvoir le faire évoluer si vraiment la place devient compliquée à gérer… Une trappe est disponible à l’arrière de l’engin pour faciliter l’accès à celui-ci.

2019-09-19 13_49_35-minimachines.net

Pour le reste c’est un classique qui semble bien maitrisé. Le clavier est certes en QWERTY mais il est de type chiclet et occupe quasiment tout l’espace disponible. Il est rétro éclairé avec deux niveaux de rétro éclairage afin de pouvoir pianoter dans les environnements sombres. Au dessus on découvre les enceintes de l’appareil placées sous l’écran pour une bonne stéréo et en dessous le large et profond pavé tactile de la solution.

2019-09-19 13_27_47-minimachines.net

Le Wifi est de type 802.11 AC associé à un Bluetooth 5.0. La connectique est malheureusement assez minimaliste avec deux ports USB Type-C, un port jack 3.5 mm pour casque et micro, le lecteur de cartes mémoire et une entrée d’alimentation. A noter que si le premier port USB Type-C est indiqué comme uniquement compatible avec le transfert de données, le second est capable de toutes les fonctions de ce type de port. Ce qui suppose l’alimentation de l’engin , le transfert d’un signal vidéo, le raccordement à un réseau Ethernet et bien d’autres choses encore. C’est sur ce port qu’il faudra par exemple brancher un HUB USB en mode sédentaire afin de bénéficier de tous ses avantages.

2019-09-19 13_47_52-minimachines.net

L’autonomie annoncée oscille entre 6 et 8 heures sans préciser quels types d’usage ni même la capacité de la batterie. C’est encore un détail, avec la qualité de finition, qu’il faudra vérifier à la sortie de la machine. Car cela pourrait nous réserver une bonne comme une moins bonne surprise et qualifier l’engin pour un usage semi sédentaire ou comme un véritable PC portable.

Que conclure ? Proposé à 345.42€ c’est à mon sens un excellent compromis entre performance, mobilité et services. Le BMAX Y13 à des défauts mais reste remarquablement homogène et cohérent. C’est le genre de machine qui semble parfait pour venir équiper une maison où un engin vieillissant à du mal a tenir le coup. Avec un Celeron N4100, 8 Go de mémoire et un SSD on retrouvera un portable au démarrage rapide et à la réactivité agréable. Il pourra tout aussi bien jouer le rôle de portable calssique, de grande tablette plus ludique ou de cinéma mobile. A ce prix, situé sous la barre de certains MiniPC mais avec un écran, il peut également devenir une machine sédentaire une fois équipée d’un Hub USB Type-C complet, d’un clavier et d’une souris.

La disponibilité annoncée est au 25 Septembre.

Découvrir le meilleur prix du BMAX Y13

BMAX Y13 : un 13.3″ Celeron N4100 bien équipé à 332.78€ © MiniMachines.net. 2020.

BMax B1 : un MiniPC entrée de gamme sous Celeron N3060

Par Pierre Lecourt

Après les BMax B3 Plus et le BMax B4 Pro, voici le BMax B1. Une machine moins performante mais plus abordable que la marque distribue plus largement notamment en France via Amazon

Bmax

Le BMax B1 est un MiniPc très classique de 12 cm de large sur autant de profondeur et 3.2 cm d’épaisseur. Il propose un Celeron N3060 dissipé sans ventilation, une puce très entrée de gamme en double coeur cadencé de 1.6 à 2.48 GHz associé à 4 Go de mémoire cache et 64 Go de stockage eMMC. Le petit boitier propose une trappe d’accès à un SSD M.2 2280 SATA pour faire évoluer le stockage de base pour une solution de plus grande capacité.

Bmax

Ce trio n’offrira pas de performances miraculeuses mais une base juste suffisante pour des usages de surf, de bureautique  et de multimédia. Les usages plus poussés de retouche photo ou de création sont à proscrire, non pas que la puce soit incapable d’en venir à bout mais bien parce que l’usage sera lent et désagréable avec ce type de solution. 

De fait, le BMax B1 sera apte à piloter une solution multimédia basique pour afficher sur un grand écran de télévision films et séries. Une solution viable en local ou en streaming et compatible avec les offres type Netflix. En FullHD ou en UltraHD grâce à sa sortie HDMI 1.4a, il proposera une expérience . C’est également une solution compatible avec les offres de jeu en ligne comme GeForce Now ou en streaming local via Steam BigPicture par exemple.

Bmax

La connectique propose une sortie vidéo HDMI 1.4a et un port VGA, quatre ports USB Type-A dont dont en USB 3.0. Une prise jack audio 3.5 mm stéréo et un port Ethernet Gigabit. La machine embarque également un lecteur de cartes MicroSDXC. Un wifi5 et du Bluetooth 4.2 sont également disponibles.

Bmax

Le BMax B1 est livré avec un petit support VESA pour s’accrocher facilement au dos d’un écran ou sur un meuble. Une solution qui pourrait donc trouver sa place pour un usage type “webcafé” ou autre du même genre.

Proposé à 139.99€ sur Amazon, cet engin a surtout pour lui une livraison très rapide. Des engins comme le Kodlix GN41 ou le Chuwi Herobox N4100 sont plus intéressants et mieux équipés quoi que légèrement plus chers et surtout livré en 10 à 15 jours et non pas en 48 heures. Le MiniPC Acute Angle sous Celeron N3450 sera également plus intéressant avec 8 Go de mémoire vive, 64 Go de eMMC et un SSD de 128 Go pour moins de 150€. Il bénéficie d’une meilleure connectique et permettra beaucoup plus d’usages. Mais il ne sera évidemment pas livré avant au moins 10 jours.

BMax B1 : un MiniPC entrée de gamme sous Celeron N3060 © MiniMachines.net. 2020.

M for Media installs GB Labs FastNAS intelligent storage

Par Manor Marketing

Aldermaston, UK, 10 February 2020 – GB Labs, innovators of powerful and intelligent storage solutions for the media and entertainment industries, today announced that M for Media, an Abu Dhabi-based media production house that produces TV shows and adapts international formats for the GCC and MENA region, has installed GB Labs’ FastNAS shared storage system. ...

The post M for Media installs GB Labs FastNAS intelligent storage appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

The Welcome Chorus – The voice of a community

Par Filip Visnjic
The Welcome Chorus – The voice of a community
Created by Yuri Sizuki (Pentagram) in collaboration with Fish Fabrications and Counterpoint, 'The Welcome Chorus' is an interactive installation that brings together sound, sculpture and artificial intelligence.

BMax B4 Pro : Un nouveau MiniPC sous Core i3-8145U

Par Pierre Lecourt

Physiquement, le nouveau venu ressemble beaucoup au précédent modèle, je suppose que la marque s’est appuyée sur un design identique pour lancer les deux produits. Le BMax B4 Pro est toutefois équipé d’un processeur plus performant que le Pentium Gold avec un Core i3-8145U. Une solution fonctionnant sur deux cœurs et quatre threads sur des fréquences allant de 2.1 à 3.9 GHz avec 4 Mo de cache.

BMax B4 Pro

Le BMax B4 Pro profite donc, entre autres, du circuit graphique interne Intel HD 620 pour son affichage et pourra donc piloter 3 écrans simultanément grâce à sa connectique. L’engin est livré par défaut avec 8 Go de mémoire vive DDR4 et un SSD de 256 Go M.2 PCIe NVMe1. Un ensemble qui devrait offrir des performances confortables pour un usage bureautique, web et multimédia. A noter qu’un second port M.2 2242 est disponible pour ajouter un second SSD mais cette fois au format SATA. 

2020-01-27 14_15_29-minimachines.net

La connectique est assez complète avec un port réseau Ethernet Gigabit en plus d’un module Wifi5 et de Bluetooth 5.0, un lecteur de cartes MicroSDXC, deux ports USB 3.0 type-A en façade, deux autres USB 2.0 à l’arrière, une sortie vidéo HDMI 2.0a, un MiniDisplayPort et enfin un USB type-C prenant en charge données et vidéo au format DisplayPort. Les trois sorties pourront donc afficher en UltraHD à 60 images par seconde. Un port jack audio 3.5 mm stéréo permet de combiner casque et micro.

2020-01-27 14_15_06-minimachines.net

Encore une fois, l’engin est livré avec des enceintes intégrées pour pouvoir diffuser du son directement depuis la machine. Probablement rien de formidable mais une solution en tout cas suffisante pour ne pas encombrer un bureau, l’engin étant compatible VESA et livré avec un adaptateur pour  se cacher derrière un écran facilement. Le boitier mesurant 12.5 cm de large pour 11.2 cm de profondeur et 4.7 cm d’épaisseur, il pourra se loger facilement n’importe où.

Windows 10 est pré-installé dans une version internationale sur le BMax B4 Pro, il sera donc possible de télécharger toute éventuelle langue supplémentaire sans problème. 

La grande inconnue de ces solutions signées BMax reste la qualité du refroidissement embarqué. Si l’engin est décrit comme proposant une solution très classique, proche de ce qu’utilisent des marques comme Zotac ou Intel, nous n’avons pas encore d’infos sur la  qualité du ventilateur embarqué, le bruit qu’il fait en tournant et la gestion de sa puissance de ventilation en fonction de la sollicitation de l’engin. Si ces éléments sont de bonne qualité, bien géré, cet engin pourra avoir un certain intérêt. Son prix de lancement à 452€ est correct bien qu’un peu élevé à mon goût par rapport à des solutions concurrentes comme le Ipason F-Migrate plus évolutif sous AMD Ryzen ou le Nvisen Y-MU-01 sous Core i7-8565U vendus moins cher. A suivre donc.

BMax B4 Pro : Un nouveau MiniPC sous Core i3-8145U © MiniMachines.net. 2020.

BMax B3 Plus, un Pentium Gold 5405U bien entouré

Par Pierre Lecourt

Mise à jour du 7/01/2020 : Le MiniPC est en stock à 277.72€.

Billet original du 21/01/2020 : BMax est plus connu pour ses ordinateurs portables que pour ses MiniPC mais sa dernière machine en date, le BMax B3 Plus n’en est pas moins intéressant. L’engin propose un processeur Pentium Gold 5405U de sa gamme Whiskey Lake mobile. 

BMax B3 Plus

Une solution double coeurs et qui propose quatre threads cadencés à 2.3 GHz pour un TDP de 15 watts. Son circuit graphique intégré est un Intel UHD 610 cadencé de 300 à 950 MHz et sa mémoire cache monte à 2 Mo. Des spécifications qui ne font pas spécialement rêver mais qui offrent à ce BMax B3 Plus tout ce qu’il faut de réserve de performances pour un usage classique de MiniPC bureautique, web et multimédia.

BMax B3 Plus

Associé à cette base, on retrouve 8 Go de DDR4 sur deux canaux. Aucune mention spécifique de la présence d’un slot SoDIMM sur la fiche technique mais elle précise que l’engin pourra évoluer au dessus de ces gigaoctets de base de DDR4. Ceux-ci conviennent néanmoins assez bien aux ressources embarquées et passer à 16 Go de ram n’aurait probablement pas beaucoup de sens sur ce modèle. Le stockage est un 256 Go SSD sur port M.2 2280 donné comme compatible SATA et PCIe NVMe, le BMax B3 Plus propose également une baie 2.5″ SATA 3.0 pour ajouter un second disque ou SSD. 

BMax B3 Plus

La connectique est simple mais suffisante également, le BMax B3 Plus propose un Wifi5 et  du Bluetooth 5.0 ainsi qu’un connecteur Ethernet Gigabit, deux ports USB 2.0, deux USB 3.0 Type-A, un USB type-C avec prise en charge des données et d’un signal vidéo DisplayPort, une sortie vidéo HDMI et une autre au format MiniDisplayPort, une prise jack audio 3.5 mm et un lecteur de cartes MicroSDXC. La minimachine pourra afficher donc sur 3 écrans simultanément puisque la puce Pentium embarquée le permet. Le tout entre dans un châssis de 12.5 cm de large pour 11.2 cm de profondeur et 4.7 cm d’épaisseur pour un poids total de 450 grammes. L’engin est livré avec un support VESA pour s’accrocher derrière un écran facilement.

BMax B3 Plus

Point a signaler, le BMax B3 Plus embarque une petite paire d’enceintes stéréo en interne. Difficile de savoir exactement quelle sera leur qualité, je doute que cela soit excellent, mais l’engin se suffira à lui même pour diffuser de la musique ou autre.

Que dire de cette nouvelle minimachine ? Jusque là BMax nous a habitués à signer des portables tout à fait convaincants et la marque pourrait avoir choisi ici une solution du même ordre. A condition, bien sûr, de ne pas se tromper d’usage. Cet engin sera un excellent produit pour des utilisations classiques de bureautique ou de surf, il saura gérer des contenus multimédia et pourra prendre en charge des applications plus lourdes si on lui laisse le temps de les calculer. Impossible de compter sur cet engin pour des jeux récents évidemment.


Le BMax B3 Plus est proposé en stock à 277.72€ chez Gearbest

BMax B3 Plus, un Pentium Gold 5405U bien entouré © MiniMachines.net. 2020.

Pimax déploie (à nouveau) son service client en Chine

Par Pierrick LABBE
Pimax service client

Kevin Henderson, l’un des responsables de Pimax, a révélé dans une interview que l’entreprise allait de nouveau assurer le service client depuis la Chine. On fait le point sur ce changement de stratégie.

Pour ceux qui ne connaissent pas Pimax, l’entreprise lance des casques de réalité virtuelle avec un large Field of View (FOV) et une excellente résolution. Lancée en 2016, elle a surtout été connue du grand public grâce à une campagne de financement participatif sur Kickstarter.

Service client : Pimax mise sur l’efficacité avant tout

De façon surprenante, Pimax ne fait pas, contrairement à ce que l’on pourrait penser, ce choix uniquement pour des raisons économiques. En effet, le responsable de l’entreprise est revenu de façon détaillée sur la situation du service client. Concrètement, des bureaux avaient été créés aux Etats-Unis et devaient initialement voir le jour en Europe. Une décision qui avait été prise pour garantir que les clients soient confrontés à des personnes parlant, leur langue ou à minima une qui s’en rapproche. Cependant, dans les faits, ces bureaux ne contribuent plus forcément et ce sont les bureaux de Shanghai qui assuraient la majorité de la charge de travail.

Il s’agit d’une bascule complète pour Kevin Henderson qui avait fait des bureaux de service client aux Etats-Unis une véritable priorité. Son CV indique même qu’il était en charge des opérations aux Etats-Unis et en Europe, autant dire que ses fonctions pourraient sensiblement se réduire dans les prochains temps. De façon surprenante, l’interview accordée à MRTV a désormais disparu d’Internet, comme le note UploadVR. On ignore ce qu’il s’est passé.

Cet article Pimax déploie (à nouveau) son service client en Chine a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

CES 2020 : Pimax fait des annonces multiples et présente Artisan

Par Pierrick LABBE
Pimax 8K CES 2020

Pimax frappe fort lors du CES 2020 avec différentes annonces alléchantes. Le Vision 8K X VR est entré en production de masse, le taux de rafraîchissement a été augmenté pour toute la gamme et le constructeur parle de son futur casque, Artisan…

La version 2020 du CES s’annonçait assez fade en l’absence de déclaration majeure d’Oculus et HTC qui reste très discret. C’était sans compter avec l’entreprise chinoise qui ne cesse de surprendre même si les retards ternissent son image. La firme de Shanghai vient de faire différentes annonces particulièrement intéressantes.

Le Vision 8K X VR est enfin entré en production de masse

Après une campagne Kickstarter très réussi, le premier casque VR grand public à double résolution 4K au monde et offrant 200 degrés de champ de vision, le Pimax 8K, devait être livré à partir de janvier 2018. Cependant, les retards et reports se sont accumulés afin de peaufiner le produit au grand dam des milliers de contributeurs. Cette fois l’entreprise chinoise vient officiellement d’annoncer que le casque était entré en production de masse. Aucune date n’a cependant été donnée quant aux premières livraisons ni sa disponibilité en boutique.

Pimax a aussi annoncé avoir amélioré le taux de rafraîchissement de sa gamme de casques de réalité virtuelle. Le casque Vision 5K Super propose des taux de rafraîchissement de 90/120/160/180 Hz avec un champ de vision de 200 ° / 180 ° / 150 ° en diagonale. Le vision 8K X quand à lui est désormais capable d’atteindre 120 Hz et le Vision 8K plus, une fréquence de 110 Hz.

Pimax dévoile Artisan, son casque d’entrée de gamme

Pimax a aussi profité du salon CES 2020 pour présenter Artisan, un nouveau casque d’entrée de gamme qui vient compléter l’offre de l’entreprise chinoise. Une fuite avait déjà permit d’en savoir un peu plus sur ce casque VR accessible. Ce casque qui sera commercialisé au prix de 449 dollars proposera des taux de rafraîchissement de 72, 90 et 120 Hz avec un champ de vision de 170 degrés. La résolution des écrans est de 1.700 x 1.440 pixels. Le casque prendra en charge le suivi Steam VR 1.0 et 2.0 avec 6 degrés de liberté.

Cet article CES 2020 : Pimax fait des annonces multiples et présente Artisan a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Overnight Batch Render : dormez, il s’occupe du rendu

Par Shadows

Spline Dynamics dévoile son nouveau produit : Overnight Batch Render, un plugin de rendu pour 3ds Max.

Cet outil vise les personnes effectuant du rendu sur une unique machine. Il permet de gérer multiples fichiers et caméras en votre absence : parfait, par exemple, pour lancer des rendus pendant la nuit.

Payant mais très abordable, ce plugin est aussi disponible en version d’essai 10 jours.

L’article Overnight Batch Render : dormez, il s’occupe du rendu est apparu en premier sur 3DVF.

Fuite, erreur ou stratégie, le nouveau Pimax Artisan dévoilé par un tweet

Par Pierrick LABBE
Pimax Artisan

Le futur casque de réalité virtuelle, Pimax Artisan, ne devait être dévoilé que lors du CES 2020. Un tweet… du compte PimaxVR, a fait fuiter l’annonce et même les caractéristiques de l’appareil.

Le groupe chinois qui propose déjà deux casques de réalité virtuelle comptait présenter, par surprise, un nouveau casque baptisé Artisan. Cependant, un tweet publié hier et émanant du compte officiel de l’entreprise a dévoilé le secret avant l’heure ce qui a fait réagir le directeur de la firme asiatique qui se montre surpris. S’agit-il d’une fuite, d’une erreur ou d’une véritable stratégie de diversion de la part de l’entreprise sous le feu des critiques après le nouveau retard de livraison annoncé pour le 8K et le 5K. Décryptage…

href="https://twitter.com/hashtag/PimaxVR?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw">#PimaxVR#ARTISAN pic.twitter.com/7QsQLZV77i

— PimaxVR (@pimaxofficial) December 16, 2019

Le Pimax Artisan dévoilé par « erreur » sur Tweeter

Comme vous pouvez le voir dans le tweet publié hier par le compte officiel de l’entreprise chinoise, le Pimax Artisan a été partiellement dévoilé. Pourtant, le directeur du marketing européen de Pimax a assuré que le casque ne devait pas être dévoilé avant le CES 2020 qui aura lieu début janvier à Las Vegas. Cela ressemble donc à une erreur ou bien alors à une fuite de la part d’un employé. Pourtant, le fait que l’image contienne un arbre de noël laisse supposer que cela était intentionnel de le présenter dès maintenant. Une stratégie donc de la part du groupe, confirmée par le fait que l’image apparait aussi désormais sur leur site internet.

Cette « indiscrétion » nous en apprend cependant davantage sur le prochain casque de l’entreprise chinoise. En effet, nous pouvons y lire certaines caractéristiques comme, par exemple, un champ de vision de 140 degrés, une résolution de 3.200 x 1.440 et une fréquence de rafraîchissement de 120 Hz. Des caractéristiques en deçà des deux autres modèles du groupe, le 8K et le 5K. Le prix du casque de réalité virtuelle reste toutefois secret car partiellement dévoilé. Le Pimax Artisan serait donc sans doute d’un casque entrée de gamme pour le constructeur asiatique. Plus de réponses lors du CES donc…

Cet article Fuite, erreur ou stratégie, le nouveau Pimax Artisan dévoilé par un tweet a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La sortie du Pimax 8K et de ses accessoires de nouveau reportée

Par Pierrick LABBE
Date de sortie du Pimax 8K

Cela commence à ressembler à une arlésienne. En effet, Pimax vient encore une fois de repousser le lancement de ses nouveaux casques 8K, longtemps promis aux backers.

On laissera bien entendu le bénéfice du doute à Pimax, mais il faut rappeler que c’est aussi le danger d’investir sur une plateforme de financement participatif, difficile ensuite de se plaindre sur les délais !

Pimax devrait lancer ses casques 8K début 2020

Ce n’est pas une nouvelle qui devrait faire plaisir aux près de 6.000 personnes qui ont soutenu Pimax pour un financement de 4,2 millions sur la plateforme participative Kickstarter. Pimax vient donc de changer les dates de sorties de ses différents modèles. Le 8K Plus devrait, au plus tard, être envoyé à la fin de l’année 2019. Pour justifier ce délai, l’entreprise met en avant des modifications de dernières minutes pour améliorer la qualité. Les supporters devraient donc l’avoir en 2020. Le modèle 8K X, devrait quant à lui, être envoyé entre fin mars et début avril 2020, lié au fait qu’il serait en fait encore en développement.

L’équipe d’ingénieurs fini d’assembler les dernières modèles pour les tester cette semaine. Il devait initialement être envoyé fin décembre. Enfin, le Pimax Comfort Kit, devrait pour sa part être envoyé plus ou moins en même temps que le 8K Plus, donc dans les prochaines semaines. Les contrôleurs Index et les Baste Stations Steam VR seront eux envoyés au début du mois de janvier prochain. Il ne resterait plus que des détails de packaging à régler. Espérons que cette fois les dates seront respectées car cela nuit à l’image du constructeur.

Cet article La sortie du Pimax 8K et de ses accessoires de nouveau reportée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Channel 5 Simplifies Workflows with Single-Point Infrastructure

Par Caroline Shawley

  Platinum IP3 router brings together all central video and audio functionality   MOSCOW, 20 November 2019 – Channel 5, based in St. Petersburg, Russia, has dramatically rationalised its core technology by updating to a Platinum™IP3 router from Imagine Communications for its MCR and playout. The remarkable design of the Platinum IP3 incorporates much of ...

The post Channel 5 Simplifies Workflows with Single-Point Infrastructure appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Adobe Offers Look into the Editing of “Terminator: Dark Fate”

Par Jourdan Aldredge

From Adobe Max, the filmmakers behind Terminator: Dark Fate give a master class in editing the mega-blockbuster movie franchise.

Otu & Volàtil en Sónar Festival 2019 · Nuestro TOP 10 de la 26ª edición

Par volatil

Ya han pasado casi dos semanas desde nuestra aventura en la 26ª edición de Sónar Festival. Nos ha dado tiempo de leer crónicas, artículos de opinión y resultados generales. 20.000 asistentes menos que en la edición anterior. Tal como aclamaba la última nota de prensa que recibimos “Un Sónar global, intercultural, femenino, queer y radical. 105.000 asistentes procedentes de más de 120 países».

Aquí va nuestra crónica de la parte más visual de la edición 2019. Fácil, sencilla, directa y sin rodeos, ¿vale? Hemos decidido compartir nuestro TOP 10. QUEREMOS DEJAR MUY CLARO QUE EL ORDEN NO ES IMPORTANTE,  todos serían el TOP1, se trata de seguir apoyando la escena visual, ese es nuestro objetivo. 

Pero antes queremos hacer una pequeña reflexión. Esta edición ha sido especial por muchas razones. Y aunque se presentaron muchos baches, la organización supo mantener la cabeza bien alta y demostrar su alto grado de profesionalidad como en todas sus ediciones anteriores.

1 – El cambio de fecha. Después de un cuarto de siglo teniendo lugar el tercer finde de junio, este año, como sabéis, se realizó un mes más tarde por intereses comerciales y económicos de Fira Barcelona.

2 – La huelga de «riggers» y el poco apoyo que ha recibido el festival por parte de l’Ajuntament o de la propia Fira dejó mucho que desear.

3 – La asistencia del fundador y creador de esta plataforma online, que empezó como un foro para Vj’s de habla hispana y se ha convertido en un amplificador de proyectos audiovisuales. Sí, Óscar Testón vino a Barcelona y vivimos esta experiencia juntos. Óscar tiene una mirada muy cultivada sobre el mundo de las visuales y las conversaciones después de cada show han sido súper enriquecedoras.

Y ya sin más preámbulos, nuestro TOP 10. ¡Allá vamos!

Top 1 – Empezamos por Desilence, dúo de Barcelona formado por Tatiana Halbach y Soren Christensen y que desde 2005 han ido llegando cada vez más y más lejos con todos sus proyectos. Sus visuales para Desert son belleza y magnífico tratamiento del color. Formas no figurativas sincronizadas con la música a la perfección.

Top 2 – Seguimos con Ouchhh talento directo a los sentidos desde Istanbul. El escenario del auditorio del sónar (Sónar Complex) vibró con la fuerza del dúo de psych-afro-tech-avant-rock español Za! La parte visual mantuvo la tensión logrando una experiencia multidisciplinar que conectó ciencia, arte y tecnología. Ouchhh es un estudio new media formado por varios creativos de diferentes disciplinas que trabaja en los campos de la inteligencia artificial y el arte a partir de datos. Te hablamos de ellos la crónica del Mira 2017.

Top 3 – No podíamos faltar al show de Los Voluble porque iríamos a todos los bolos que hacen. Porque son auténticos, puros y directos. Es que ya solo con el título “Flamenco is not a crime”, te despiertan la curiosidad y las ganas de ir a verles. Como viene siendo habitual: vanguardia, política y flamenco con mucho ritmo, clase y talento. Han creado su propio lenguaje audiovisual para denunciar o hacernos pensar sobre temas como la religión, la política y la actualidad.

Top 4 – Uno de los directos que más ilusión nos hacía de esta edición de Sónar Festival era el de Hamill Industries.  El sábado a las 14h en el auditorio y contra-programados por lo que viene siendo “la siesta”, nos ofrecieron una fiesta en toda regla. Sincronía de luces, imágenes y láser acompañada por unas buenas atmósferas. Una pena ese día la potencia de sonido en el auditorio que desmereció el show.

Top 5 –  De nuestro formato preferido, la Dome, en el espacio Sónar360 byMediapro, y dentro de la programación del Sónar+D, elegimos el show de Alba G. Corral junto al músico Alex Augier, el único espectáculo en directo en este espacio. Quizá por la magia del directo o por sus palabras antes de empezar la proyección, logramos meternos hasta el fondo dentro de ese mundo de escenarios generativos.

Top 6 – Lo de Daito Manabe es otra historia. Si ibas a ver el show sin saber nada del proceso creativo, la sensación era de decepción. Pero si te explican que “dissonant imaginary” es el nuevo proyecto en forma de show tecnológico y sonoro creado junto al doctor Yukiyasu Kamitani. Y si además, descubres que el procedimiento de toma de señales del cerebro (a partir de un scanner y un proceso de resonancia magnética) y posterior análisis y decodificación del Dr. Kamitani son utilizados por Manabe para crear un espectáculo visual y sonoro que puede marcar un antes y un después en la relación que se establece entre música y cerebro, la cosa cambia.

Top 7 – Max Cooper. Con su potencia y contundencia en directo. Como única apreciación se echaba de menos la figura de un vj en escena, ya que la propuesta visual que le acompaña es muy potente y eso hace pensar que parte de su show visual está enlatado… (upsss!!).

Top 8 – Joanie Lemercier nos mostraba su nueva obra «Nebulae» en la Dome con la música de Joshua Sabin (Subtext label). Un ejercicio de formas geométricas a su más puro estilo que sacaban partido al formato Dome, haciendo flotar de una escena a otra. Gran sorpresa nos llevamos al inicio de su set ya que empezó con imagen figurativa. Algo que en Lemercier nos sorprende.

Top – 9 – Mención especial a los directos de Nicola Cruz y SEBASTIAN. Del primero hemos descubierto que las visuales fueron obra de Fidel Eljuri, un artista visual de Quito al que le hicimos una entrevista súper interesante en 2016.

Top – 10 – Lo de SEBASTIAN fue muy grande. Su música, una mezcla de Justice y 2ManyDjs provoca en el público eso que pocos consiguen, que todos salten sin parar. Las visuales, muy simples, letras y colores. Me costó encontrar al autor pero lo logré, tras investigar un poco el Instagram del artista, que es ni más ni menos del director de cine Gaspar Noe. ¿Qué no te lo crees? Pues mira. No estaba proyectando ahí en directo pero le ha hecho parte del contenido para su show seguro.

No queremos terminar el artículo sin mencionar la instalación de Onionlab, un espacio interactivo e inmersivo de luz e imagen controlada por los movimientos de los visitantes. La experiencia de Onionlab para Desigual invita a encontrarse con el artista interior. Nos perdimos la combinación de proyección, lasers, cámaras, reconocimiento del movimiento, gráficos en tiempo real, sensores biométricos, proyección envelope y luces LED. Y es que entre una cosa y otra al final, no pudimos verla. Ojalá se repita pronto y ahí estaremos.

Cerramos la crónica con esta declaración de Otu (Oscar Testón). 

«Ha sido un placer vivir la experiencia del Sónar, no sólo por la cantidad de oferta cultural que te ofrece el festival, sino por la calidad de la gente que te encuentras. Viejos compañeros que ves tras años y te emocionas al volver a compartir unas horas o días y sobre a mis cercanos que me aguantaron carros y carretas. El año que viene prometo ir al Sónar noche».

La entrada Otu & Volàtil en Sónar Festival 2019 · Nuestro TOP 10 de la 26ª edición aparece primero en Vjspain Comunidad Audiovisual, Mapping, Vj, Diseño Interactivo.

❌