Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Télécharger OS X Yosemite, OS X El Capitan ou macOS Sierra en dehors du Mac App Store

Par Pierre Dandumont

Depuis quelques années, un problème se pose régulièrement avec macOS : comme récupérer de vieux OS ? J’avais proposé un post résumé qui expliquait comment le faire sur le Mac App Store, mais avec quelques limites. En effet, la méthode ne fonctionne que si vous avez acheté l’OS en question. Mais récemment, Apple a mis en téléchargement direct trois anciens systèmes : Yosemite, El Capitan et Sierra.

Chaque système dispose de sa propre page sur le support d’Apple. Dans les trois cas, vous obtiendrez une image disque qui va permettre d’ajouter l’installeur de macOS dans votre dossier Applications. Une fois que c’est fait, vous pourrez mettre à jour macOS, créer une clé USB, etc.

La page d’OS X Yosemite (10.10) avec le lien vers OS X Yosemite.
La page d’OS X El Capitan (10.11) avec le lien vers OS X El Capitan.
La page de macOS Sierra (10.12) avec le lien vers macOS Sierra.

Une image disque qui contient…


… un package qui va installer…


… l’installateur de macOS

Pour les OS précédents, il reste possible de passer par le Mac App Store. Pour les plus récents, il y a l’option Mac App Store ou les outils de Catalina.

Télécharger macOS High Sierra, macOS Mojave et macOS Catalina en dehors du Mac App Store

Par Pierre Dandumont

Depuis quelques années, un problème se pose régulièrement avec macOS : comme récupérer de vieux OS ? J’avais proposé un post résumé qui expliquait comment le faire sur le Mac App Store, mais avec quelques limites. En effet, la méthode ne fonctionne que si vous avez acheté l’OS en question. Mais avec Catalina, Apple a modifié la méthode pour trois de ses OS : macOS High Sierra, macOS Mojave et macOS Catalina.

Oui, uniquement ces trois OS là. Pour une partie des précédents, la méthode diffère, j’en parlerais demain.

Attention, cette méthode nécessite macOS Catalina installé, et il va falloir jouer de la ligne de commande.

Pour macOS Catalina, en version 10.15.1 actuellement, voici la commande.

softwareupdate --fetch-full-installer --full-installer-version 10.15.1

La commande ne donne pas beaucoup d’informations

La structure est la même pour macOS Mojave et macOS High Sierra.

softwareupdate --fetch-full-installer --full-installer-version 10.14.6
softwareupdate --fetch-full-installer --full-installer-version 10.13.6

Si pour une raison ou une autre ça ne fonctionne pas, pensez à vérifier la fin de la commande. En effet, si Apple sort une mise à jour de macOS Catalina, la fin passera à 10.15.2, 10.15.3, etc. Les anciennes, elles, ne fonctionneront plus nécessairement.

Dans tous les cas, le programme va télécharger l’installeur de macOS dans le dossier /Applications. Et demain, j’expliquerais comment télécharger manuellement quelques anciens macOS.

Du Wi-Fi 11ac et du Bluetooth 4.2 pour de vieux Mac

Par Pierre Dandumont

Dans les limites de certains vieux Mac, il y a souvent la carte Wi-Fi. Pas mal de modèles de 2011/2012 offrent en effet de quoi gérer les OS récents, mais ne prennent pas en charge certaines technologies à cause de la carte Wi-Fi (et Bluetooth). Mais une solution existe.

Les MacBook Pro Unibody 13, 15 et 17 pouces de 2010 à 2012 ont en effet une carte Wi-Fi 11n et du Bluetooth 2.1, alors que pas mal technologies liées à macOS demande du 11ac et du Bluetooth 4.0. Mais comme les cartes Wi-Fi sont dans un format propriétaire, il était impossible de remplacer facilement la carte.

Mais grâce à un membre de MacRumors, cette solution existe. Il a fabriqué un PCB qui permet d’utiliser une carte Wi-Fi/Bluetooth d’iMac (BCM94360, j’avais installé ça dans un MacBook Air de 2012) dans pas mal de modèles. Ca fonctionne dans les MacBook Pro 13 pouces 2011 et 2012, les 15 pouces de 2010, 2011 et 2012 et les 17 pouces de 2010 et 2011.

L’adaptateur


Un essai


La carte en place

C’est assez cher (150 $) et sold out pour le moment, mais pour le prix, on a tout de même la carte d’iMac, qui reste elle aussi assez onéreuse au départ. L’avantage de cette solution a un gros avantage, assez évident : comme ça passe par une carte Apple, il n’y a pas de gros problèmes de compatibilité. Ca fonctionne directement, et Apple ne devrait pas le bloquer. La carte permet donc d’avoir du 802.11ac (1 300 Mb/s théorique, on peut atteindre 750 en pratique), du Bluetooth 4.0, et active Continuity, le déverrouillage avec l’Apple Watch ou Hand Off.

Ca fonctionne

Et merci David Le Fada pour l’info.

Un problème de date pour les installations de macOS : le cas du 24 octobre

Par Pierre Dandumont

Petit truc qui va être très vite énervant à partir de demain : si vous avez téléchargé des mises à jour de macOS ou un installeur de macOS avant octobre, il ne va plus fonctionner après le 24 octobre 2019, avec un message de ce type : « Cette copie de l’application Installer macOS Mojave est endommagée et ne peut pas servir à installer macOS. ».

En fait, Apple signe une partie de ses packages avec un certificat lié au mise à jour (Software Update) et le certificat en question expire le 24 octobre 2019. Après cette date, les programmes ne se lanceront pas correctement. Typiquement, avec l’installation de macOS, vous risquez d’avoir un message de ce type : « Cette copie de l’application Installer macOS Mojave est endommagée et ne peut pas servir à installer macOS. ». C’est un peu cryptique, mais en gros, il indique qu’un certificat n’est plus valable. C’est sûrement mieux expliqué là, j’ai essayé de schématiser le problème.

Le message


Le certificat de mon installeur de Mojave

Il n’y a pas vraiment de solutions simple. La première, la plus évidente, est de (re)télécharger l’OS. Apple signe maintenant certaines mises à jour avec un certificat valable jusqu’en avril 2029 (le 21 octobre, l’installeur de macOS n’était pas à jour). La liste des versions disponibles est là. La seconde, si vous avez déjà une clé USB ou la flemme de (re)télécharger l’installeur complet, il faut changer la date. J’avais expliqué comment le faire pour Mavericks, la méthode est la même.

Dans l’interface d’installation, il faut donc lancer le Terminal (Utilitaires -> Terminal) et taper la commande suivante.

date 1020200019

La syntaxe exacte est date MMJJHHmmAA mais j’ai déjà indiqué une date valable (MM pour le mois, JJ pour le jour, HH pour l’heure, mm pour les minutes et AA pour l’année). La valeur met la date au 20 octobre, de quoi installer l’OS.

Une fois que c’est fait, macOS devrait se mettre à l’heure en se connectant à Internet.

Scanner facilement une fourmi en 3D devient possible (et open source)

Par Shadows

L’explosion de la photogrammétrie ces dernières années a permis de numériser sans difficultés de nombreux sujets, mais la technique conserve ses limitations. L’une d’elles concerne les sujets de très petite taille : en photo macro, la profondeur de champ très réduite devient un frein majeur au scan 3D. Multiplier les prises de vue en décalant la mise au point reste possible, mais très fastidieux et plus complexe à gérer lors de la reconstruction.

Dans ce contexte, DISC3D se présente comme une solution très intéressante. Il s’agit d’un système automatisé permettant de scanner efficacement des sujets de très petite taille tels que des insectes. Voici les résultats pouvant être obtenus :

Les résultats sont assez impressionnants : les modèles sont précis, y compris au niveau des détails tels qu’antennes et pattes.

En coulisses se trouve donc DISC3D, un projet open source porté par Digital Archive of Natural History (DiNArDa). Le concept mêle techniques classiques, ingénierie et optimisations.

Le schéma et la photo ci-dessous en donnent une petite idée :
– le sujet est placé au centre d’un système l’éclairant de manière uniforme, grâce à des LEDs et deux dômes diffusant la lumière ;
– la prise de vue est effectuée via une caméra contrôlée informatiquement et montée sur un StackShot : un rail macro qui permet de déplacer précisément la caméra afin d’ajuster la position de la zone de netteté sur le sujet ;
– deux moteurs (élévation, azimut) permettent de faire pivoter le sujet dans toutes les directions ;
– le tout est contrôlé informatiquement, à l’aide de MATLAB (logiciel associé à un langage de script, largement utilisé dans le monde de la recherche).

Ainsi, ce système est capable pour un point de vue donné de prendre une série de photos en faisant varier la zone de mise au point, puis de faire tourner légèrement l’objet et de recommencer, encore et encore, afin de le capturer sous toutes les coutures.

Vient ensuite le post-traitement : sans rentrer dans les détails, il s’agit ici d’assembler les photos de chaque point de vue, pour créer une photo nette sur l’ensemble du sujet, tout en l’associant à un masque : une couche alpha qui facilitera la reconstruction.

Une fois les images nettes et masquées générées, on peut les envoyer dans un outil de photogrammétrie tel que Metashape (ex Photoscan), et reconstituer le sujet sous forme de modèle 3D texturé.

L’équipe derrière DISC3D a publié une description technique détaillée de son système : DISC3D est open source et peut donc être reproduit à l’aide des informations données.
Côté matériel, il faudra entre 4000 et 8000€ pour créer votre propre DISC3D, en fonction de critères tels que la qualité de la caméra utilisée.

DISC3D reste perfectible : en particulier, l’équipe évoque des temps de capture allant de 2 à 5 heures par insecte. Néanmoins, l’acquisition des images ne prend à elle seule que 40 à 100 minutes : c’est donc le traitement des images qui est responsable de ces durées, et diverses options permettront de faire chuter les délais. A commencer par la simple évolution des logiciels et du matériel. On peut aussi envisager des évolutions au niveau du workflow (entamer la reconstruction 3D dès les premières images, par exemple, alors que la capture se poursuit, est prévu d’emblée avec certains logiciels de photogrammétrie).

Voici pour finir d’autres modèles issus de DISC3D : insectes, coquille d’escargot, petits ossements. Notez que tous les exemples montrés ici sont téléchargeables sous licence Creative Commons sur Sketchfab.

L’article Scanner facilement une fourmi en 3D devient possible (et open source) est apparu en premier sur 3DVF.

Un prototype de Macintosh IIcx sur eBay

Par Pierre Dandumont

Vu sur eBay, pour 1000 $, un prototype de Macintosh IIcx.

C’est un modèle PVT (donc assez proche de la version finale) qui a été recappé, c’est-à-dire que les condensateurs ont été changés. La machine démarre, avec une carte vidéo capable d’afficher en millions de couleurs, et on peut voir le 68030 et la FPU. Une machine intéressante quand on aime les Macintosh II.



On peut voir la FPU


Et le CPU


Un Power Mac 9700 sur eBay

Par Pierre Dandumont

Avant les premiers Power Mac G3, Apple avait prévu un Power Mac 9700. Et on en trouve un sur eBay pour le moment.

Le Power Mac 9700 devait succéder au 9600 dans le haut de gamme, avec un G3, mais aussi beaucoup d’emplacements pour la mémoire (douze) ou pour les cartes d’extension (six PCI). La machine a été abandonnée lors du retour de Steve Jobs, au profit d’un Power Mac G3 moins évolutif (3 emplacements SDRAM, 3 PCI, GPU intégré, etc.). Mais on en trouve régulièrement.

La tour, proche du G3


Le logo G3


L’intérieur

Le modèle sur eBay, en vente à 500 francs suisses, est bien équipé. Un G3 à 375 MHz (avec 1 Mo de cache), 192 Mo de RAM (visiblement de l’EDO en DIMM), des disques durs SCSI, une ATi Rage 128 avec carte DVD (je suppose récupérée dans un G3 Bleu), quatre cartes PCI (FireWire, USB, Ethernet 100, SCSI), un lecteur DVD et même un ZIP100. Point assez rare, l’avant indique Power Mac G3, mais je ne sais pas si l’étiquette a été ajoutée après coup (sur les autres modèles déjà vu, il n’y a rien). Enfin, il est sous Mac OS 9.0.4.

The ATTO Disk Benchmark For MacOS Has Arrived

Par Andres Benetar

There is no disputing that ATTO Technology has always proven itself to be a leading provider of high-performance storage and network connectivity products.  The company’s thirty-year long legacy and finding by President/CEO, Tim Klein and CTO/Vice President, David Snell has stood the test of time in its mission to fully utilize the power behind storage. ...

The post The ATTO Disk Benchmark For MacOS Has Arrived appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Installer macOS Catalina proprement : DiskMaker X ou Keylifornia

Par Pierre Dandumont

Avec la sortie de macOS Catalina, il peut être tentant de réinstaller proprement l’OS. Il existe deux solutions intéressantes, faites par des français : DiskMaker X et Keylifornia.

Avant de commencer, quelques trucs. Vous aurez besoin d’une clé USB de 16 Go, de télécharger macOS Catalina sur le Mac App Store, et éventuellement de permettre le démarrage sur un système externe si vous avez un Mac avec une puce T2. Je ne peux que vous conseiller de rester connecté pendant l’installation, dans certains cas l’installeur de macOS va chercher des mises à jour spécifiques qui ne sont pas nécessairement sur la clé USB. Pour la clé USB, je vous recommande ce modèle Sandisk : ce n’est pas la clé USB la plus rapide en écriture, mais la version 16 Go vaut moins de 15 € et elle a deux ports USB, un USB classique et un USB-C.

Avant de commencer, il se peut que le Mac App Store télécharge une version incomplète du programme d’installation de macOS Catalina. Je ne connais pas bien la raison, mais dans certains il s’agit d’un installeur qui va ensuite télécharger macOS (pas bien) et dans d’autres un installeur complet, de ~8 Go. Anthony Nelzin propose un programme pour ça : Keylifornia Dreamin. Une fois lancé (clic droit -> ouvrir), il va propose de télécharger la version complète de Catalina, Mojave ou High Sierra. Attention, il ne fonctionne que sous macOS Catalina (oui, dans ce cas précis, c’est un peu dommage).



Dans le pire des cas, tenter de télécharger l’installeur depuis un autre Mac (un ami, etc.). Je ne peux pas tellement aider : je n’ai jamais eu le cas d’un Mac qui téléchargeait la version de quelques Mo.

DiskMaker X

Le logiciel de Guillaume existe depuis Lion et la version 9 (pour Catalina) est encore en bêta quand j’écris ces lignes. Première chose à faire, quand vous avez copié le programme dans votre dossier Applications, il faut ajouter le programme dans les préférences de macOS, comme expliqué dans le Readme (Préférences Système -> Sécurité et confidentialité -> Confidentialité -> Accessibilité).

Il faut l’ajouter là

Au lancement, si vous avez correctement téléchargé macOS Catalina, il le trouvera, vous proposera d’utiliser une clé USB, de l’effacer, et demandera aussi votre mot de passe. Attention, il recommande une clé de 8 Go, mais Catalina nécessite en réalité plutôt une 16 Go. Une fois qu’il a commencé à écrire, il n’y a pas tellement d’informations : juste une notifications de temps en temps. Ca peut prendre un peu de temps avec une clé USB, en fonction de ses performances. Je vous recommande de ne rien faire quand il termine : le programme scripte certaines commandes et si vous changez de fenêtre, il risque d’essayer de la fermer. Dans l’ensemble, ça marche bien, et je vous recommande évidemment de faire un don à Guillaume si le programme vous a aidé.


Visez 16 Go







Keylifornia

Keylifornia est un programme d’Anthony Nelzin. Il permet de créer une clé USB de macOS Catalina (et d’anciens OS, d’ailleurs). Premier truc à savoir, il faut effectuer un clic droit -> ouvrir pour lancer le programme. La suite est assez proche : il détecte le programme d’installation, propose de choisir une clé USB, demande le mot de passe administrateur et copie les fichiers. Ça peut prendre du temps avec une clé lente. Si DiskMaker X affiche des notifications, Keylifornia montre une pseudo barre de progression (dans mon cas, elle n’a pas bougé). A l’usage, le résultat est le même.

Première demande







La barre ne bouge pas vraiment


C’est fini

La méthode manuelle

Si vous voulez le faire manuellement, la commande est la suivante. MyVolume est le nom de la clé USB (vous pouvez la glisser depuis le Finder). L’argument --downloadassets est optionnel, mais il permet d’ajouter les mises à jour nécessaires pour une machine précise.

sudo /Applications/Install\ macOS\ Catalina.app/Contents/Resources/createinstallmedia --volume /Volumes/MyVolume --downloadassets

Démarrer sur la clé

Quand la clé est terminée, dans tous les cas, vous pouvez démarrer dessus de deux façons. Soit en allant dans Préférences Système -> Disque de démarrage et en choisissant la clé USB (attention, il faut s’authentifier avec le cadenas avant), soit en redémarrant et en pressant option (alt). Si vous avez un Mac avec une puce T2, il faut aussi normalement désactiver le Secure Boot.

Sous Mojave

MelroseINC selected by Marquis Broadcast as an elite reseller

Par Liz Cox

New partnership strengthens Marquis’s offerings in the U.S. Marquis Broadcast has selected MelroseINC – an award-winning technology retailer and professional services company based in Los Angeles – as one of just four elite partners for the company in the United States. As a Marquis Elite Reseller, this new partnership will help MelroseINC provide its clients ...

The post MelroseINC selected by Marquis Broadcast as an elite reseller appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Update To Catalina? Here’s How To Manually Export Your Music.app As XML

Par Dan White
Manual Music XML export in macOS Catalina

Yes, here’s another article in the thread of many about the release of macOS Catalina. We decided instead of only revising the previous article, more people might see this manual fix for the loss-of-connection between DJ software and the iTunes replacement, Music. Avid DJ music library management expert MixMasterG (the guy behind the many of […]

The post Update To Catalina? Here’s How To Manually Export Your Music.app As XML appeared first on DJ TechTools.

Ignorer les demandes de mise à jour pour macOS Catalina (MAJ)

Par Pierre Dandumont

Hier, Apple a lancé macOS Catalina. Si pour une raison ou une autre (au hasard la fermeture du système et l’absence de compatibilité 32 bits) vous avez envie de cacher la mise à jour, il existe une ligne de commande.

softwareupdate --ignore "macOS Catalina"

Avant


Après

A noter que la notification sur les Préférences Système risque de rester en place, et que si vous voulez faire réapparaître la mise à jour, il suffit d’aller dans le Mac App Store ou de taper cette commande.

sudo softwareupdate --reset-ignored

MAJ : La commande suivante permet d’effacer la notification sur les Préférences Système, mais elle risque de réapparaître si vous relancez la recherche de mise à jour. Il suffit de relancer la commande, ceci dit.

defaults write com.apple.systempreferences AttentionPrefBundleIDs 0 && killall Dock

Read this before updating your DJ computer to Catalina! Wait For Serato/Traktor/Rekordbox Updates.

Par Dan White
Don't update to Catalina yet.

If you’re an early adopter, a DJ, and use a Mac, take note: iTunes is officially done in macOS Catalina, out today. The software is replaced with a music-only app, called simply Music (we’ll call it Music.app occasionally for clarity). One of the biggest issues is that this breaks a lot of DJ apps’ integrations […]

The post Read this before updating your DJ computer to Catalina! Wait For Serato/Traktor/Rekordbox Updates. appeared first on DJ TechTools.

Mac OS X « Apple Internal Edition » (Puma, CD)

Par Pierre Dandumont

Après Panther, Panther (en DVD) et Leopard, j’ai trouvé une 4e version de Mac OS X « Internal Edition » : Puma, alias 10.1.

Cette version vient sous la forme de 3 disques. Le premier contient Mac OS X 10.1, c’est visiblement exactement le même contenu qu’une version commerciale. Le second est un CD de Mac OS 9.2.1 (upgrade), pour Classic. Et le troisième contient des outils. Dans la section Mac OS X, on trouve Apple Works 6.2, BBEdit, FileMaker, Mozilla, un antivirus, une clé pour QuickTime 5 Pro, Stuffit Deluxe (avec une clé), etc. Dans la section Mac OS 9, quelques mises à jour, iMovie, Office 2001, etc. Comme à chaque fois, il y a des clés au nom d’Apple dans le tas.

La pochette


La pochette


Mac OS X


Mac OS 9


Les logiciels internes

Traktor Team Shares Update: Legacy Controllers on Traktor DJ 2, Catalina support for TP3, New hardware

Par Dan White
An update from the Traktor team in 2019

If you’re a Traktor DJ, or have been recently, it can be hard to read some of the more dire-sounding news recently from the Native Instruments HQ. But today, a message was posted by Friedemann Becker- one of the leads of the Traktor team – sharing more details around what’s underway. Keep reading for the […]

The post Traktor Team Shares Update: Legacy Controllers on Traktor DJ 2, Catalina support for TP3, New hardware appeared first on DJ TechTools.

Un prototype de Macintosh LC sur eBay

Par Pierre Dandumont

La semaine dernçère dernière, je parlais d’un prototype de Macintosh LC sur Reddit. Cette semaine, un autre sur eBay. Avec un vendeur qui en espère 10 000 $ (lol).

Ce modèle, nom de code Elsie (c’est écrit sur la ROM) a le même look externe qu’un modèle commercial, contrairement à celui de Reddit. Par contre, la carte mère ressemble bien à celle du premier prototype : pas d’emplacement pour la VRAM, connecteurs RAM à un endroit différent, etc. Je ne pense pas que quelqu’un mette 10 000 $ pour ça, mais ça reste un prototype intéressant, assez différent d’un point de vue technique de la version finale.

La face avant ressemble à un modèle commercial


La carte mère diffère fortement de la variante commerciale


La ROM Elsie

Will “The End Of iTunes” Break DJ Software in macOS 10.15 Catalina?

Par Dan White
Apple Music app replaces iTunes in Catalina

Since the macOS Catalina was announced in June, many DJs have expressed serious concern about potentially losing one of the most commonly used organizational tools: iTunes playlists. iTunes is set to disappear from macOS in 10.15 Catalina (due to be released next month) and will be released by a new app, simply called Music. In […]

The post Will “The End Of iTunes” Break DJ Software in macOS 10.15 Catalina? appeared first on DJ TechTools.

Blood Machines : les premières images du film halluciné de Seth Ickerman

Par Shadows

Souvenez-vous : début 2019, nous vous avions présenté une campagne de financement participatif lancée par le duo de réalisateurs Seth ickerman. Deux créateurs dont l’univers visuel s’est notamment décliné par le passé au travers d’un impressionnant proof of concept de film, mais aussi du clip Turbo Killer de Carpenter Brut. Les caractéristiques du duo : ambiance années 80, science-fiction sombre, mais aussi une solide dose d’expérimentation et d’ingéniosité.

Leur but avec cette campagne : finaliser une suite directe au clip Turbo Killer. Elle avait déjà été tournée fin 2017 mais la post-production restait à boucler. Un projet ambitieux puisqu’il s’agissait de donner naissance à un film de 50 minutes et pas à un simple clip.

Leur projet de financement participatif et la première campagne qui avait précédé ont permis de récolter 300 000€ au total : une somme importante mais qui a notamment permis de travailler malgré l’absence d’aides publiques.

Nous voici désormais à l’automne 2019, et l’équipe annonce que le film est terminé. Il ne sera pas visible en ligne dans l’immédiat, puisqu’il doit d’abord faire le tour des festivals. En revanche, nous avons déjà droit à une bande-annonce à découvrir ci-dessous, accompagnée d’un bref scénario :

Blood machines suit deux chasseurs de l’espace qui traquent une machine tentant de
s’émanciper. Après l’avoir abattue, ils assistent à un phénomène mystique : le spectre d’une jeune femme s’arrache de la carcasse mécanique comme si cette dernière avait une âme. Démarre une course poursuite à travers l’espace pour comprendre la nature de ce phénomène…

Côté casting, le film met en scène Anders Heinrichsen, Elisa Lasowski, Christian Erickson ou encore Natasha Cashman.
On doit les effets visuels du projet (plus de 500 plans truqués) au artistes de Trimaran, Blacklab, Hecat.

Le film va désormais faire le tour des festivals : il sera projeté à L’Etrange Festival demain samedi pour sa grande première, avant d’aller à Motelx (Lisbonne), Strasbourg (ce dimanche), mais aussi au Fantastic Fest à Austin dans quelques jours. Une trentaine de festivals ont déjà été confirmés.
Le film ne dispose pour le moment pas de distributeur ou de date de sortie en France. Pour les personnes nous lisant depuis les pays anglophones ou germanophones, sachez que c’est via la plateforme de streaming Shudder (liée à AMC Networks) que vous pourrez au final voir le film.

Pour être informés des projections en festival, n’hésitez pas à suivre Seth Ickerman sur les réseaux sociaux listés sur le site officiel.

Nous en profitons également pour vous re-proposer le clip Turbo Killer, suivi d’un proof of concept de long-métrage que Seth Ickerman avait dévoilé il y a déjà quelques années.

L’article Blood Machines : les premières images du film halluciné de Seth Ickerman est apparu en premier sur 3DVF.

Effacer et réinstaller macOS en une seule commande

Par Pierre Dandumont

Depuis macOS High Sierra, Apple a intégré un outil (découvert via Guillaume) qui permet de réinstaller macOS en une ligne de commande, sans passer par une clé USB, la partition de restauration, etc.

Avant de commencer, je vous recommande de faire attention : la commande réinstalle l’OS en partant de zéro, et elle efface totalement le support de stockage. Il y a aussi quelques contraintes. Premièrement, le Mac doit être sous macOS High Sierra (ou plus) en version 10.13.4. Deuxièmement, le système doit être installé sur de l’APFS (c’est normalement le cas). Troisièmement, le fichier d’installation de macOS (Installer macOS votre version) doit se trouver dans le dossier Applications.

La commande dépend en partie de l’OS, il y en a donc deux. Le paramètre --agreetolicense indique que vous acceptez la licence à l’installation. Si vous avez des conteneurs APFS, le paramètre --preservecontainer empêche leur effacement.

sudo /Applications/macOS\ Mojave\ Install.app/Contents/Resources/startosinstall --eraseinstall --agreetolicense
sudo /Applications/macOS\ Mojave\ Install.app/Contents/Resources/startosinstall --eraseinstall --agreetolicense

C’est évidemment une commande puissante, mais dangereuse. Une fois lancée, les données sont effacées, donc faites attention. La vidéo le montre bien : le programme effectue quelques tâches, puis redémarre et réinstalle en effaçant tout.

Un prototype de Macintosh LC sur Reddit

Par Pierre Dandumont

Vu sur Reddit, un prototype de Macintosh LC. Il possède une façade un peu différente (notamment la trappe du lecteur de disquettes) et une carte mère qui diffère elle aussi de la version commerciale.

Je vous mets des photos du prototype, et ensuite celle d’un Macintosh LC qui traînait au boulot.

L’avant du Mac, avec un lecteur de disquettes différent


La carte mère de la machine


On voit bien les différences sur la face avant, notamment sur le lecteur de disquettes. Au niveau de la carte mère, c’est assez proche mais certains composants (comme les emplacements RAM) changent de place. La carte mère finale possède aussi un emplacement pour une barrette de mémoire vidéo, absente.

Blood Machines : les premières images du film halluciné de Seth Ickerman

Par Shadows

Souvenez-vous : début 2019, nous vous avions présenté la campagne de financement participatif lancée par le duo de réalisateurs Seth ickerman. Deux créateurs dont l’univers visuel s’est notamment décliné par le passé au travers d’un impressionnant proof of concept de film, mais aussi du clip Turbo Killer de Carpenter Brut. Les caractéristiques du duo : ambiance années 80, science-fiction sombre, mais aussi une solide dose d’expérimentation et d’ingéniosité leur permettant de dépasser les éventuelles limites budgétaires qui pourraient les contraindre.

Leur projet de financement participatif, donc, avait pour but de finaliser une suite directe au clip Turbo Killer. Elle avait déjà été tournée fin 2017 mais la post-production restait à boucler. Un projet ambitieux puisqu’il s’agissait de donner naissance à un film de 50 minutes et pas à un simple clip.

Nous voici désormais à l’automne 2019, et l’équipe annonce que le projet est terminé. Il ne sera pas visible en ligne dans l’immédiat, puisqu’il doit d’abord faire le tour des festivals. En revanche, le studio d’effets visuels Trimaran a eu l’excellente idée de publier un breakdown d’une partie de son travail, qui donne un aperçu des images finalisées et de leur création. De quoi se plonger dans l’univers visuel très particulier de Seth Ickerman, quelque part space opera, trip halluciné et épopée mystique.

Pour être informés des projections en festival, n’hésitez pas à suivre Seth Ickerman sur les réseaux sociaux listés sur le site officiel.

Nous en profitons également pour vous re-proposer le clip Turbo Killer, suivi d’un proof of concept de long-métrage que Seth Ickerman avait dévoilé il y a déjà quelques années.

L’article Blood Machines : les premières images du film halluciné de Seth Ickerman est apparu en premier sur 3DVF.

Une souris « Macway » avec un design sympa, en ADB

Par Pierre Dandumont

Au Japon, j’ai trouvé une souris ADB Macway. Je l’ai achetée parce qu’il ne s’agit pas de ce MacWay là, mais aussi pour le look : elle utilise une coque noire semi-transparente et j’aime les appareils avec ce design.

Cette souris japonaise n’a rien de spécial : un design proche de l’Apple Desktop Bus Mouse II, un seul bouton, un câble ADB un peu court (mieux vaut l’utiliser sur un clavier) et c’est tout. Mais le design verre fumé reste sympa, et quand on presse le bouton de la souris, une LED s’allume. J’ai trouvé que ses mouvements étaient assez fluides, mais ça vient peut-être du fait qu’elle semble neuve ou n’a été que peu utilisée, contrairement à mes souris Apple.

La souris


Le bouton s’allume

Le partage iTunes change de place dans macOS Catalina

Par Pierre Dandumont

On a pu voir qu’iTunes allait disparaître avec macOS Catalina, mais c’est quand même assez prématuré. En fait, Apple a surtout pris la majorité des fonctions pour les déplacer dans d’entres endroits. La musique dans une application dédiée, la vidéo dans une autre… et certains fonctions directement dans macOS.

La synchronisation passe directement dans le Finder, le partage iTunes dans les Préférences Système. Avec iTunes, le partage se trouve à deux endroits : dans le menu Fichier -> Partage à domicile, et dans Préférences -> Partage.

iTunes

Avec Catalina, ça change. Tout passe dans les Préférences Système, section Partage, dans Partage multimédia. La première option est le partage à domicile, qui rend le contenu accessible aux appareils connectés sur le même identifiant Apple, de façon transparente. Il est aussi possible de partager les photos, via l’applications Photos.

La seconde est le partage avec des invités, le partage en local sous iTunes. Le fonctionnement est différent : n’importe quelle application (NAS, etc.) et n’importe quel utilisateur peut accéder au contenu. Par défaut, il n’y a qu’une partie du contenu qui est partagée, et il est possible de mettre un mot de passe.

Catalina




Dans un sens, c’est un peu plus logique, et les options sont au même endroit, mais çà risque de désorienter pas mal de mondes. Surtout que dans l’absolu, Apple ne supprime pas réellement iTunes, comme je l’explique au début, mais intègrer iTunes encore un peu plus dans l’OS.

Cinegy to demonstrate real time 8K video editing and display capabilities with Sharp at IBC 2019

Par Manor Marketing

IBC 2019, 13-17 September, Stand 7.A01:  Cinegy, the global leader for broadcast playout software in the cloud, has announced that it will showcase the full scope of its 8K recording, capture, archive, and encoding capabilities during IBC 2019. On its IBC stand, Cinegy will feature the eye-popping Sharp 8M-B80AX1E 8K displays, the first 80-inch 8K ...

Insys Video Technologies to Unveil New Cloud Media Recording Solution and Expanded OTT Platform at IBC2019

Par Write Turn Communications

Company will showcase new and established solutions in dual presence at the show – a dedicated exhibit pod plus demonstrations at the Amazon Web Services stand August 22, 2019 — Dübendorf, Switzerland: Over-the-top (OTT) video solutions innovator Insys Video Technologies is heading to the IBC2019 exhibition in Amsterdam in September with a powerful new cloud-based ...

Le partage de disque optique (Remote Disc) disparaît de macOS Catalina

Par Pierre Dandumont

Depuis quelques années, Apple propose une technologie qui permet de partager un lecteur optique en réseau entre plusieurs Mac, sous le nom Disque distant (Remote Disc en anglais). Et sous macOS Catalina, elle disparaît. Ou plus exactement, elle est désactivée par défaut.

J’ai fait le test sur un MacBook Air : par défaut, le lecteur partagé pour l’occasion depuis le MacBook Pro (avec un lecteur externe) n’apparaît pas dans le Finder. Sous Mojave (et les OS précédents), le lecteur est directement visible sur la même machine.

Sous Mojave


Sous Catalina

Pour autant, Apple n’a pas supprimé la fonction, en tout cas pour le moment. Le partage fonctionne toujours si vous branchez un lecteur externe et en utilisant les (vieilles) commandes.

defaults write com.apple.NetworkBrowser EnableODiskBrowsing -bool true
defaults write com.apple.NetworkBrowser ODSSupported -bool true

Après la commande


Le partage fonctionne aussi

Mediaproxy incorporates Vidrovr search capability into LogServer

Par Page Melia PR

Melbourne, Australia – 15 July 2019 – Mediaproxy, the leading provider of software-based IP broadcast solutions, is expanding the capabilities of its LogServer IP-based logging, monitoring and analysis software through the integration of the Vidrovr enterprise video search platform. Using advanced machine learning techniques, this enables operators to find and check footage using a variety ...

Blackberry Winter – Artificial human motion in asymmetry

Par Filip Visnjic
Blackberry Winter – Artificial human motion in asymmetry
Created by Christian Mio Loclair (Waltz Binaire), 'Blackberry Winter' is an investigation into the possibilities of identify motion as a continuous walk in a latent space of situations.

Densitron appoints Simon Jones as Managing Director

Par Page Melia PR

Kent, UK, 18 June 2019 – Densitron, global market leader in Human Machine Interface and display technologies is pleased to announce the appointment of Simon Jones as Managing Director. Jones’ appointment is a critical part of parent company Quixant plc’s ongoing strategic development of the business. Jon Jayal, Quixant’s CEO stated “Simon brings the focus ...

Densitron signs up as licensed HDMI® adopter

Par Page Melia PR

Kent, UK, 5 June 2019 – Densitron, a creator of HMI technologies and global leader in display, monitor and embedded computing solutions, has announced it has joined nearly 2000 worldwide adopters of the HDMI standard and is now a fully licensed manufacturer and supplier of HDMI 2.1 and later connectivity and devices. As a world ...

❌