Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Des avancées dans la guerre juridique entre Magic Leap et Nreal

Par Pierrick LABBE
Chi Xu Nreal guerre juridique Magic Leap

Depuis le dépôt de plainte déposé par Magic Leap contre Nreal, l’équipe de juristes de l’entreprise américaine a parcouru le monde à la recherche du fondateur de Nreal.

C’est un véritable feuilleton juridique que nous offrent les deux entreprises spécialisées dans la réalité augmentée. L’entreprise américaine a déposé une plainte en juin dernier contre l’entreprise chinoise. La première accuse le fondateur de l’entreprise chinoise, Chi Xu, d’avoir volé des idées et même le design de ses lunettes alors qu’il était employé chez Magic Leap pour créer son entreprise. Des accusations réfutées par l’entreprise chinoise. Les juristes américains ont toutefois toutes les peines du monde à contacter Chi Xu.

Chi Xu, le fondateur de Nreal, est insaisissable

Pendant des mois, l’équipe juridique de Magic Leap a tenté de contacter Nreal et son fondateur, Chi Xu, sans grand succès. Selon des documents légaux déposés par Magic Leap en septembre, il était si difficile de trouver Chi Xu que la société a dû engager des enquêteurs privés pour retrouver Xu à des adresses répertoriées à San Jose (Californie) et à Seattle (Washington).

À l’adresse de Seattle, l’agent de location n’avait aucune trace de Xu et, à l’adresse de San Jose, les enquêteurs privés de Magic Leap ont découvert qu’ « un autre locataire qui ne connaissait pas Xu vivait à l’adresse de San Jose » (bien qu’il ait reçu du courrier pour Chi Xu). Enfin, le 12 septembre, Magic Leap a reçu une communication téléphonique de Diana Rutowski, qui travaille apparemment en tant qu’avocate de la défense pour Nreal aux États-Unis, pour discuter de l’affaire. Une première réunion entre Magic Leap, Nreal et le tribunal pour discuter des paramètres généraux de l’affaire devait avoir lieu dans deux semaines, le 30 octobre, mais cette date a maintenant été reportée à janvier 2020.

Cet article Des avancées dans la guerre juridique entre Magic Leap et Nreal a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le directeur technique d’Oculus tacle l’AR, Magic Leap… et Facebook

Par Jason Filankembo
Oculus John Carmack

John Carmack, directeur de la technologie chez Oculus, trouve que le potentiel de la réalité augmentée est surestimé par certains groupes. 

Le moins que l’on puisse dire, c’est que John Carmack n’a pas mâché ses mots. Le directeur technique d’Oculus, invité du podcast américain Joe Rogan Experience, n’a pas été tendre sur le potentiel de l’AR. L’homme a tempéré les dires de Magic Leap et même de son propre groupe, Facebook, sur le sujet. Pour l’ingénieur en informatique, porter des lunettes de réalité augmentée comme un objet du quotidien n’arrivera que dans un futur assez lointain. 

John Carmack contredit Facebook, propriétaire d’Oculus 

“L’avenir de cette technologie réside dans des lunettes AR portables toute la journée et sensibles à l’espace”. Telle est l’ambition de Facebook pour ses technologies de tracking Oculus Insight et Guardian. Mais pour John Carmack, une telle chose n’est pas envisageable dans un avenir proche. L’homme explique que c’est notamment la taille des produits qui pose problème. Les lunettes ne peuvent pas encore être réduites à un format qui les rendraient utilisables dans la vie de tous les jours. 

Les produits créés par Oculus font “la taille d’une boîte à chaussures”, indique John Carmack. Même en réduisant la taille des lunettes AR de trois quarts, cela ne rendrait pas la technologie utilisable au quotidien. “Nous ne l’avons pas construit”, ajoute-t-il de toute manière. 

L’homme qui a participé à la création de jeux cultes (Wolfenstein 3D, Doom, Quake) ne s’est pas arrêté en si bon chemin dans ses propos. Il s’en est aussi pris à Magic Leap, qui, pour lui, a surestimé ” les capacités réelles ” de l’AR. Il ajoute que les gens n’ont pas les moyens de dépenser des milliers de dollars pour des casques AR aux champs de vision limités et aux expériences de jeu moyennes.

John Carmack indique que quelques entreprises ont pu créer des lunettes AR aux formats semblables à des lunettes de soleil. Cependant, les appareils “se déchargent rapidement”, selon le directeur technique d’Oculus. Les propos de John Carmack permettent d’y voir un peu plus clair sur la façon dont progresse la réalité augmentée. Sortir de chez soi avec ses lunettes AR sur le nez ne devrait donc pas arriver de si tôt.

Cet article Le directeur technique d’Oculus tacle l’AR, Magic Leap… et Facebook a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Sortie de la Unreal Engine 4.21 Preview

Par greg

Bon, nous traiterons plus en détail des éléments de la v4.21 d’Unreal Engine quand elle sortira, mais nous pouvons d’ores et déjà discuter des principaux éléments qu’on devrait y retrouver. Ben oui, la 4.21 preview est dispo en téléchargement depuis quelques jours ! Je vous rappelle qu’une Preview n’est pas utilisable en production, elle n’est … Continuer la lecture de Sortie de la Unreal Engine 4.21 Preview

Sortie de la Unreal Engine 4.21 Preview

Par greg

Bon, nous traiterons plus en détail des éléments de la v4.21 d’Unreal Engine quand elle sortira, mais nous pouvons d’ores et déjà discuter des principaux éléments qu’on devrait y retrouver. Ben oui, la 4.21 preview est dispo en téléchargement depuis quelques jours ! Je vous rappelle qu’une Preview n’est pas utilisable en production, elle n’est … Continuer la lecture de Sortie de la Unreal Engine 4.21 Preview

Descubrimos a Tomás Picasso y su instalación interactiva “Ite.rar”

Par volatil

Tomás Picasso nació en Argentina y ahora reside en Barcelona. Lo conocimos a través de Martín Borini, todo un artista referente en Argentina que ahora le está dando duro por todo Europa (si te perdiste la entrevista que le hicimos, toda tuya en este enlace).

Martín nos escribió para que ayudáramos en la difusión de un curso de Quartz Composer que Tomás impartía en Medialab Prado, en un encuentro de Creative Coding en Madrid (invitado por Marta Verde).

Así fue como descubrimos a este creativo digital argentino, programador especializado en motion graphics, y dimos con su instalación “Ite.rar”, programada íntegramente en Quartz Composer. La instalación simboliza el acto de repetir un proceso con la intención de alcanzar una meta. Los resultados de una iteración se usan como punto de partida para la siguiente iteración. (Serie de 20 videos creada para eltriangular)

Esta instalación estuvo expuesta en Haimney y consistía en mostrar estos 20 vídeos de manera que el usuario podía ir cambiando de posición según el movimiento de su mano, leída con una leapmotion. Para los más curiosos, podéis ver el proceso en sus stories destacadas, según Tomás Picasso quizá estamos mutando al formato 9:16.

Os dejamos con dos de sus últimos trabajos de motion graphics y de programación en Quartz Composer.

 

 

La entrada Descubrimos a Tomás Picasso y su instalación interactiva “Ite.rar” aparece primero en Vjspain Comunidad Audiovisual, Mapping, Vj, Diseño Interactivo.

❌