Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Aujourd’hui — 1 avril 2020Vos flux RSS

Rencontre avec Gaëlle Seguillon, concept artist de Jurassic World à Aladdin

Par Shadows

Nous avions déjà eu l’occasion de vous présenter les travaux de Gaëlle Seguillon, concept artist qui a eu l’occasion de travailler sur plusieurs grosses productions ces dernières années (Ready Player One, Jurassic World, Aladdin…). Elle vient d’être interviewée par DigitalPainting.School en vidéo :

L’occasion de vous inviter à (re)découvrir ses travaux :

L’article Rencontre avec Gaëlle Seguillon, concept artist de Jurassic World à Aladdin est apparu en premier sur 3DVF.

Hier — 31 mars 2020Vos flux RSS

Le Highlight Challenge est de retour : un concours 3D pour étudiants et pros

Par Shadows

Fin 2019, nous nous étions faits l’echo de la première édition du Highlight Challenge : un concours créé par les artistes Léo Brunel et Alexandre Manzanares avec pour but de soutenir la communauté des artistes 3D sur Instagram, et favoriser encore davantage la mise en avant de projets 3D sur les réseaux sociaux.

Une nouvelle édition vient d’être lancée, sur le même principe : un mois pour réaliser une illustration 3D et poster sur Instagram leur projet. Le thème retenu pour cette fois : “Le sport à la maison”, un concept qui fait évidemment écho à l’actualité.

Le jury sera annoncé le 1er avril prochain via le compte Instagram du concours ; pour la première édition, Romain Revert ( Lead Character FX / Mac Guff ), Emmanuel Chapon (Character Supervisor / Mikros Animation) et Mathieu Rey (Tu Nous Za Pas Vus / Co – Fondateur ) avaient été choisis.

Attention, pour cette fois-ci, deux catégories sont prévues : taguez vos participations #pro ou #étudiant selon votre profil. Les autres règles sont indiquées sur Instagram (1500 pixels de large au moins, format carré, taguer le compte indiqué, préciser les logiciels utilisés et un projet par artiste maximum).

Les lots à gagner seront annoncés très prochainement ; côté étudiant, on sait déjà que l’Ecole des Nouvelles Images est sponsor.

Pour plus de détails :
Site Web: https://www.highlight-challenge.com
Facebook
Instagram

Les vainqueurs de la première édition, qui ont chacun remporté 500$.

L’article Le Highlight Challenge est de retour : un concours 3D pour étudiants et pros est apparu en premier sur 3DVF.

Une nouvelle librairie de motion capture pour vos projets

Par Shadows

Centroid, studio de motion et performance capture et production virtuelle, annonce le lancement d’une librairie en ligne de données de motion capture. Situé dans les célèbres studios de cinéma de Pinewood, Centroid a en pratique mis en place un site dédié qui compte déjà près de 400 éléments.

Au menu, pour le moment : humains en déplacement, actions pour vos foules (personnages assis ou debout qui observent, parlent, mangent, bougent légèrement, lisent, boivent, téléphonent…), cheval, mais aussi des collections thématiques telles que “zombies” et “pirates” (avec des personnages qui escaladent, chargent des canons, tirent, se battent au sabre, etc).

La collection a pour elle deux avantages principaux : d’une part, l’utilisation du service Sketchfab pour l’affichage 3D temps réel de chaque élément, ce qui permet contrairement à une vidéo d’observer le mouvement sous tous les angles, zoomer, faire pause afin d’être certain que ce que l’on achète convient.
D’autre part, les tarifs relativement abordables : les scènes avec humains sont toutes disponibles pour une quinzaine d’euros. Les scènes avec cheval sont plus chère, le record étant atteint avec l’extrait “lie down” (1500€ environ). On imagine évidemment que la raison est la nécessité de recourir à un cheval spécialement dressé.

Enfin, sur le plan technique, les données sont fournies au format FBX avec mouvement en 120fps appliqué à un squelette (les personnages des visualisations sont présents de façon purement esthétique et ne sont pas inclus).

L’article Une nouvelle librairie de motion capture pour vos projets est apparu en premier sur 3DVF.

Culottées : la série de Silex Animation et son making-of à découvrir en intégralité

Par Shadows

Après un Work In Progress remarqué à Annecy l’an passé (nous vous avions proposé un compte-rendu de cette conférence), Silex Animation a enfin dévoilé sur France 5 sa série Culottées, adaptée des bandes dessinées de Pénélope Bagieu.
Le concept : 30 épisodes présentant chacun une femme historique. Actrices, impératrices, activistes, volcanologues : les activités, continents et époques sont volontairement très divers.

Une page dédiée sur le site de France 5 vous permettra de découvrir l’intégralité des épisodes si vous ne les avez pas vus lors de leur diffusion TV ; on y trouvera aussi trois bonus dont un making-of de la série en compagnie, notamment, des réalisatrices Mai Nguyen Phuong et Charlotte Cambon de Lavalette.

La série est produite par Silex Films au sein de son studio Silex Animation, entité créée en 2014 à Angoulême et spécialisé en animation 2D.

L’article Culottées : la série de Silex Animation et son making-of à découvrir en intégralité est apparu en premier sur 3DVF.

Le possible easter egg du Power Mac 4400

Par Pierre Dandumont

Depuis quelques années, je cherche les images cachées dans les ROM des vieux Mac (là par exemple). Et sur Twitter, une personne a publié des images… avec une photo que je connaissais pas.

Vu le texte (Tanzania Team), je me suis dit que ça venait du Power Mac 4400 ou d’un clone (c’est le nom de code de la carte mère). Bingo : mon dossier avec les ROMs des Mac ne contenait pas celle du 4400. Après une extraction rapide, j’ai bien trouvé la même image. Je suppose qu’elle est aussi dans les ROM des clones basés sur la même carte mère (Motorola, Power Computing, etc.) mais je n’ai pas trouvé de dump des ROM.

Tanzania Team

Par contre, je n’ai pas trouvé comment afficher l’image. Je n’ai pas de Power Mac 4400 et MacKido, qui liste une bonne partie des easter egg de ce type, n’a pas le Power Mac 4400 dans sa liste. J’ai cherché un peu, mais je n’ai pas trouvé de référence à cet easter egg sur Google.

Si quelqu’un a la méthode pour afficher l’image, ça m’intéresse (si je trouve un jour un 4400).

Let’s Play Apple Pippin : Tetsuman Gaiden

Par Pierre Dandumont

Comme je suis confiné, j’en profite pour tester quelques jeux Pippin en vidéo, ce que j’avais fait il y a un moment. Cette semaine, Tetsuman Gaiden.

Je sais que c’est assez artisanal, le montage vidéo (et le stream), ce n’est pas mon truc. Mais je pense que c’est intéressant d’avoir des images des jeux Pippin. Pour info, j’utilise OBS avec une carte d’acquisition (un Elgato Cam Link) avec un adaptateur VGA vers HDMI. J’ai monté ça rapidement, et a qualité est quand même meilleure que dans les vieux tests ou je faisais l’acquisition en S-Video.

Tetsuman Gaiden, donc, est un titre hybride qui fonctionne sur Pippin et Macintosh. Il utilise correctement la manette de la console, ce qui est plutôt rare. Le jeu est en japonais, avec pas mal de voix. J’ai joué pendant une dizaine de minutes sans trop savoir ce que je faisais. Il y a pas mal de petites épreuves, mais je ne sais pas à quoi elles correspondent. Je ne peux pas vraiment juger le jeu, je n’ai pas compris réellement le but.

Le jeu n’utilise pas de fonctions spécifiques de la Pippin en dehors de la manette, donc pas besoin de RAM, pas d’impression, etc.

La pochette


Compatible Macintosh (68K)

Le port micro USB caché de la SteelSeries Stratus XL

Par Pierre Dandumont

En changeant les piles de ma manette SteelSeries (une Stratus XL iOS), je me suis rendu compte qu’elle possédait un port micro USB « caché ».

Il n’est pas caché comme sur les caméras Arlo, vu qu’il sert pour les mises à jour de firmware, mais il n’est pas accessible directement tout de même. Je me suis donc posé une question : est-il possible de jouer en filaire ? La réponse est malheureusement non. Une fois connecté en micro USB, la manette est vue comme un périphérique HID mais pas comme une manette. Bizarre ? Oui et non. L’interface sert uniquement à la mise à jour de firmware. En clair, impossible de jouer sans Bluetooth, que ce soit sous macOS (ou Windows) ou iOS.

Le compartiment des piles (évidemment des Apple)


Le port USB caché

Mais le micro USB n’est pas totalement inutile : il permet d’alimenter la manette. Une fois reliée à une source d’énergie, elle fonctionne en Bluetooth comme si vous aviez installé des piles. Petite bizarrerie, d’ailleurs, il n’y a pas besoin d’allumer la manette dans ce cas là : elle fonctionne directement. Ce n’est pas très pratique, vu qu’il faut enlever le capot du compartiment des piles et que la prise n’est pas très accessible, mais si vous manquez de piles, c’est une solution acceptable.

La manette est à jour


C’est le moment de jouer

A noter, enfin, que depuis mon premier test, le comportement a été modifié (sûrement via une mise à jour de firmware). Elle ne fonctionne plus en HID, mais – au moins – macOS supporte correctement les manettes iOS. Si vous êtes abonnés à Apple Arcade, vous pouvez donc profiter des jeux avec la manette.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Utiliser une manette 8BitDo sous iOS 13

Par Pierre Dandumont

Avec iOS 13, Apple a ajouté le support des manettes Xbox One et PlayStation 4 dans son OS. Mais uniquement celle des deux grands constructeurs : celles des autres fabricants sont exclues de façon articifielle. Vraiment ? Il existe une astuce pour utiliser une manette 8BitDo (et sûrement d’autres) sous iOS 13. Testé et approuvé.

Je parle des manettes 8BitDo parce qu’elles sont de bonne qualité en général et qu’elles se trouvent assez facilement. La SF30, qui reprend le feeling général d’une manette de Super NES mais avec des ajouts modernes, vaut une quarantaine d’euros. Ce n’est pas tellement moins qu’une manette de Xbox One ou de PlayStation 4, mais on peut préférer la prise en main (ou en avoir une). J’ai testé avec une vieille N30 Pro, qui n’est plus supportée par le fabricant, mais ça passe de la même façon avec d’autres.

Ma vieille manette et un iPad

La première chose à faire va être d’aller lire le manuel de la manette 8BitDo et de mettre à jour le firmware. Il va en effet falloir vérifier comment démarrer la manette dans différents modes. 8BitDo, pour une compatibilité maximale, triche en effet un peu : en mode Mac, la manette envoie des commandes HID, en mode iCade (j’en reparlerais), elle propose une émulation clavier, en mode Xbox, des commandes Xinput, etc. Selon les cas, il faudra passer en mode Xbox (sur ma manette, je dois presser X et le bouton power en l’allumant) ou en mode Mac. Le problème vient de la façon dont iOS filtre artificiellement les manettes sur le nom du périphérique… Avec ma manette, ça marche en mode Xbox.

Au lieu de jumeler la manette dans le menu Bluetooth, il faut se rendre dans Accessibilité -> Contrôle de sélection (pas besoin de l’activer) -> Boutons -> Appareils Bluetooth…. Ensuite, il suffit de choisir la manette, qui devrait apparaître. La compatibilité varie un peu : les versions récentes de chez 8BitDo s’affichent comme des manettes de PlayStation 4 (donc sous le nom Wireless Controller) en mode Mac, ce qui fonctionne. La mienne pas, mais en mode Xbox, elle a le nom 8Bitdo NES30 Pro(x) et ça marche. Je vous conseille de tester d’abord le mode Mac, ensuite le XBox si ça ne passe pas.




Une fois que c’est réglé là-bas et que la manette est connectée, elle devrait être utilisable comme une manette compatible MFi dans les jeux. Sur mon iPad, un logiciel de test voit la manette, et je peux jouer à Crossy Road Castle (j’aime beaucoup). Et Castlevania : Symphony of the Night, qui ne marche pas avec ma manette MFi filaire, accepte la manette avec cette astuce sur mon iPhone.

La manette est bien vue


Et je peux jouer !

Je ne garantis pas que ça fonctionne avec toutes les manettes Bluetooth, mais si vous n’avez pas de manettes compatibles officiellement, l’astuce fonctionne encore sous iOS 13.3. A noter que tout ça vient des limitations arbitraires d’Apple : d’un point de vue technique, iOS 13 bride juste sur le nom de l’appareil (et peut-être l’adresse MAC) dans la recherche. Mais en théorie, n’importe quelle manette HID ou Xinput fonctionne. Business is business.

Media Links Drives 100 Billion Bits per Second to the Network Edge for Remote Production Applications

Par DM

New Generation MD8000-100G Edition for the world’s most proven & trusted IP Transport Platform As demand surges for higher bandwidth at the network edge in order to transport more and more media channels, Media Links, manufacturer and pioneer in Media over IP transport technology, is introducing its new MD8000-100G Edition. Under the hood of the ...

The post Media Links Drives 100 Billion Bits per Second to the Network Edge for Remote Production Applications appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Pourquoi Microsoft mise sur l’AR plutôt que la VR

Par Gwendal P
microsoft AR

En concentrant ses efforts sur la réalité augmentée, Microsoft vise les entreprises et organisations gouvernementales. En gros, la société va là où il y a de l’argent.

Microsoft a malgré tout fait une tentative dans l’univers de la réalité virtuelle en lançant en 2017 sa plateforme Window Mixed Reality. La firme de Redmond a en revanche laissé le soin à d’autres sociétés, HP, Samsung, Acer ou encore Lenovo, de fabriquer leurs propres casques. Ceux-ci se différencient de ceux d’Oculus ou HTC par le fait qu’ils n’ont pas besoin de tracker externe pour les suivre. Tout est en interne.

Depuis, peu ou prou de nouvelles de Microsoft sur ce front. Seule la déclaration de Phil Spencer, responsable de la branche Xbox a permis de confirmer les positions du géant américain. La VR n’est clairement pas leur priorité. La raison invoquée est que ce n’est pas ce que les gens veulent. À la place, ils ont concentré tous leurs efforts sur la réalité augmentée. Et si le grand public ne s’exprime pas beaucoup plus à ce sujet, une autre frange de la population s’y intéresse ; une dont les poches sont bien remplies.

La réalité augmentée gagne l’industrie en force

Plusieurs exemples récents le prouvent, l’univers de la réalité virtuelle, accompagnée par la réalité augmentée, est en plein boom. Les casques sont en rupture de stock, certains jeux rapportent des millions de dollars (enfin, au moins un million). Pourtant ce marché ne représente qu’une petite partie des gains engendrés par l’industrie. Ce n’est pas lui qui est le véritable moteur de la forte croissance attendue, bien qu’il y participe. Non, c’est principalement l’AR et son application dans divers secteurs comme l’industrie, la médecine et l’armée. C’est là où il y a potentiellement de l’argent.

Ainsi, quand Microsoft a présenté son casque HoloLens à l’E3 en 2015 avec une partie de Minecraft, les retours ont été positifs. Ils l’ont moins été quand le prix dépassant 3 000 euros a été annoncé. La cible de cet appareil était dès lors évidente et s’adressait en priorité aux entreprises et aux organismes gouvernementaux. Ainsi, même si Microsoft a vendu beaucoup moins de casques qu’Oculus, il est probable que leurs marges furent plus élevées.

Le futur est-il dans l’AR ?

En se positionnant le plus tôt possible sur la réalité augmentée, Microsoft a pris une bonne avance sur le reste du marché. Néanmoins, d’autres constructeurs, chinois (Magic Leap), français (Lynx) ou américains sont sur ses talons. Ils ont bien compris eux aussi les enjeux de l’AR. C’est aussi, en quelque sorte, le pari de miser sur une technologie qui représente l’avenir. En effet, la réalité augmentée ne devrait pas être limitée comme peut l’être la réalité virtuelle. Et le fait que des géants comme Google, Facebook et Apple s’y mettent prouve qu’ils s’attendent eux aussi à une petite révolution.

Alors pour le moment cela représente un petit marché. Cependant, Microsoft peut profiter de sa place en haut de la montagne pour observer les évolutions et calculer son prochain coup.

Cet article Pourquoi Microsoft mise sur l’AR plutôt que la VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @loeilaguillaume⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Y’a des...




⁣⁣
⁣#repost @loeilaguillaume⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Y’a des formations comme ça… #logicielregievideo #millumin2 #millumin #qlab #maitrise #perfectionnement #ocs #midi #hap #vp #mediaserver #reseau #imagination #mapping #projectionmapping #lepied #espacevirtuel #media #artnumerique #pixels #creation #regisseurvideo (at CFPTS)
https://www.instagram.com/p/B-MHrvwJsAA/?igshid=gr5tkudoxsap

DisplayLink va passer par une application sur le Mac App Store

Par Pierre Dandumont

J’utilise de temps en temps une carte graphique externe en USB de chez DisplayLink depuis des années, et la société vient d’annoncer une solution intéressante pour ses pilotes : une application qui va être distribuée sur le Mac App Store.

J’avais parlé de ma carte dès 2012 (et mon modèle date de 2008), et elle fonctionne aussi sous Android. Mais quand j’avais reparlé des cartes avec les pilotes High Sierra, j’avais montré un truc : les performances sont extrêmement variables en fonction des pilotes, et chaque mise à jour mineure de macOS peut casser la compatibilité.

Ma vieille carte

La nouvelle architecture est plutôt intéressante. Plutôt que de se baser sur des kext (extensions, des pilotes), DisplayLink va distribuer une application via le Mac App Store – à terme, encore en bêta aujourd’hui – qui va permettre de gérer les écrans. Elle nécessite d’être installée manuellement, d’activer un truc de confidentialité, et c’est tout. La mise à jour devrait être simplifiée, sans les messages de macOS liés aux pilotes.

L’application


Les autorisations

Première chose, il faut bien désinstaller les pilotes classiques et utiliser macOS Catalina. Pour les anciens OS, DisplayLink propose encore les pilotes et ça remonte assez loin (Mac OS X Snow Leopard). Si vous avez un dock avec de l’Ethernet et de l’audio, les pilotes sont normalement intégrés à macOS depuis 10.11, donc ça date. Techniquement, la documentation indique que ça ne fonctionne pas avec les cartes de première génération… mais en fait si. J’ai une carte en DL-160 et elle est supportée pour le moment.

Le DVI de ce modèle limite au 1 680 x 1 050


Sur mon écran de test


macOS voit que le eGPU gère l’écran


Ecran inconnu

Il reste toujours quelques bugs, bêta oblige. Premièrement, iTunes (Musique) va râler sur l’absence de HDCP, donc impossible de lire une vidéo protégée si l’écran est branché. C’est classique, vous aurez le même message avec un écran VGA. Même chose, pas de Netflix. Dans les autres limites, il faut que le Mac soit ouvert (impossible d’utiliser un écran externe en mode clamshell), la carte ne gère pas la rotation des écrans et l’application ne gère que deux écrans contre quatre avec le pilote classique. Dans les trucs un peu énervants, classiques aussi, l’écran de login de macOS ne fonctionne pas sur l’écran externe car le pilote n’est pas chargé. Enfin, il y a quelques définitions qui ne sont pas nécessairement accessibles avec la carte graphique externe, mais normalement la native est choisie par défaut, et mettre autre chose que la native est une mauvaise idée.

Petit message de Musique


Ecran noir avec Netflix, même sur l’écran principal

J’aurais bien testé les performances, mais Xbench n’a pas de version 64 bits. En tout cas, la bêta est plutôt prometteuse et ça devrait aider les gens qui ont des dock USB-C qui intègrent une carte graphique DisplayLink sans récupérer la vidéo sur le connecteur USB-C.

Embracing Lockdown: How DJs + producers are protecting their mental well-being

Par Matty Adams
Embracing Lockdown

Everyone in the dance music community has felt the impact of social isolation and a global shutdown. In today’s article, guest contributor Matty Adams has talked to nine DJs around the world about how they’re prioritizing their mental health and adjusting to our new reality. The current world isn’t easy for dance music Staring down […]

The post Embracing Lockdown: How DJs + producers are protecting their mental well-being appeared first on DJ TechTools.

Evoluer face à la crise : le cas de Scanline VFX et ses 650 employés

Par Shadows

C’est désormais une évidence : dans le contexte actuel de crise sanitaire liée au coronavirus, le télétravail et son organisation méthodique sont cruciaux pour l’avenir des studios. Les obstacles sont nombreux, mais l’alternative n’est guère réjouissante pour le futur des entreprises et des emplois concernés.

C’est dans ce contexte que Scanline VFX annonce avec une fierté non dissimulée avoir réussi sa transition vers une première journée de télétravail total. Un résultat impressionnant étant donné la taille de l’équipe (650 personnes) et le fait que Scanline VFX est basé à Los Angeles, Vancouver, Londres, Montréal, Munich, Stuttgart mais aussi Séoul. Autant dire que la vitesse de cette transition relève de l’exploit.

Scanline explique avoir réussi cette opération grâce aux outils Teradici de PCoIP, qui permettent aux employés d’accéder aux stations de travail des studios depuis chez eux sans perte sensible de performance et surtout en toute sécurité.
Le studio explique aussi disposer d’une solution de vidéoconférence maison (Eyeline Next) pour les réunions et la formation, Shotgun pour la gestion et l’avancement des projets.

Enfin, Scanline VFX souligne que son approche est souple et permet de gérer de nouveaux recrutements.

De nombreux studios font actuellement le même pari que Scanline VFX ; c’est par exemple le cas de Dwarf en France, dont les techniciens interviennent dans la nouvelle section “télétravail” de notre forum.

L’article Evoluer face à la crise : le cas de Scanline VFX et ses 650 employés est apparu en premier sur 3DVF.

Un prototype d’Apple Pro Keyboard coloré sur eBay

Par Pierre Dandumont

En 2000, le clavier Apple Pro Keyboard n’a été proposé que dans une seule couleur chez Apple, avec une coque transparente avec des touches noires. Mais la société avait a priori décidé au départ de l’accorder aux couleurs des iMac.

J’avais montré une version verte il y a quelques années, et il y e une variante bleue sur eBay actuellement. Je n’arrive pas à décider si c’est du blueberry ou du bondi blue… Il est déjà assez cher au moment d’écrire ces lignes, d’ailleurs.

Le clavier


Prototype


Attention, il ne faut évidemment pas confondre ce modèle (le M7803, Apple Pro Keyboard) avec celui des iMac (M2452, Apple USB Keyboard). La différence la plus visible vient de la présence d’un bloc pour les flèches sur le Pro Keyboard. Apple déclinera bien le Pro Keyboard dans une autre couleur quelques années plus tard, d’ailleurs : en blanc avec l’iMac G4.

Polar Graphics announces product support and technical sales appointments

Par Page Melia PR

LONDON UK, 24 March 2020 — Polar Graphics, a UK leading distributor for the broadcast, post and pro-AV industries, has announced the appointments of Alexandros Galanos and Christopher Stone to further enhance ongoing business growth. Galanos joins Polar Graphics as a product support specialist with responsibility for providing technical liaison with resellers and end users ...

The post Polar Graphics announces product support and technical sales appointments appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Why and How to Transcribe Your Podcast Episodes

Par Chuck Crosswhite

After recording and publishing your podcast, you should definitely look into transcribing it to help with its visibility and SEO. Here's how.

Beats Updater et son intégration bizarre

Par Pierre Dandumont

J’ai depuis quelques mois un casque Apple Beats, et l’intégration des logiciels est… étonnante.

Pour mettre à jour le casque ou le renommer, il faut aller télécharger un logiciel : Beats Updater. Il mélange un vrai logiciel avec une page Web : une fois lancé et le casque branché en filaire, il est possible de mettre à jour le firmware ou gérer le nom, mais dans un navigateur. Mais ce logiciel m’étonne sur deux points. Premièrement, il n’est pas distribué dans le Mac App Store mais sur le site de Beats, et deuxièmement – plus étonnant – il se met à jour dans les Préférences Système de macOS. Pas dans le Mac App Store ni en lançant le logiciel, donc, mais dans la zone réservée aux mises à jour de l’OS. Jusqu’à maintenant, je n’avais vu qu’un logiciel « tiers » dans cette zone : la version de développement de Safari.

Pas sur le Mac App Store


Une interface qui passe par le navigateur


Une intégration poussée dans macOS

C’est assez bizarre de voir qu’Apple intègre l’outil dans son OS mais ne le distribue pas réellement avec les outils classiques.

Passifolia — Lightscape / Soundscape

Par beatrice.lartigue
Passifolia — Lightscape / Soundscape
Passifolia is a collective experience, made-to-mesure for La Gaîté Lyrique in Paris and made up of 16 interactive modules organically set up in space.

Quicklink TX allows McLean Bible Church to interview pastors and missionaries across the world

Par quicklink

McLean Bible Church, a non-denominational church located around Washington, D.C, is using the Quicklink TX to interview pastors and missionaries across the world. The Quicklink TX assists McLean Bible Church to preach, help motivate and bless the people on the gospel frontline. The church averages 13,000 congregants every weekend across its multiple locations in Tysons ...

The post Quicklink TX allows McLean Bible Church to interview pastors and missionaries across the world appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Sans surprise, un report annoncé pour Les Minions 2

Par Shadows

La nouvelle ne surprendra personne : en raison de la pandémie de coronavirus / Covid-19, Les Minions 2 : Il était une fois Gru ne sortira pas en début d’été comme prévu.

Il ne s’agit pas ici d’un simple choix marketing (éviter une sortie en plein confinement aux USA), mais d’une impossibilité technique : les studios Illumination Mac Guff de Paris sont fermés conformément aux consignes gouvernementales, et les artistes et techniciens ne pourront donc pas finir la fabrication à temps pour la date initialement prévue.

Cette décision, à mettre en parallèle avec notre article sur les tentatives du secteur du cinéma de s’adapter à la situation, était donc à la fois logique et inévitable. La date du report n’est pas encore précisée, et dépendra évidemment de la fin de la crise sanitaire.

L’article Sans surprise, un report annoncé pour Les Minions 2 est apparu en premier sur 3DVF.

Anatomie pour les artistes : deux nouvelles formations chez Gnomon

Par Shadows

Gnomon Workshop lance deux nouvelles formations d’anatomie artistique. Après un premier volet sur les muscles du dos et des épaules, l’illustrateur Rey Bustos propose désormais une seconde partie sur la jambe et le pied, puis une troisième sur l’avant du torse et les bras.

Ces formations sont proposées en haute définition et sont payantes : un abonnement à Gnomon est indispensable pour y accéder.

L’article Anatomie pour les artistes : deux nouvelles formations chez Gnomon est apparu en premier sur 3DVF.

Découvrez l’utilisation des particules sous 3ds Max

Par Shadows

Victor Burtman a débuté une série de vidéos autour des particules sous 3ds Max, à destination des débutants. D’autres volets sont prévus : n’hésitez donc pas à suivre sa chaîne Youtube.

L’article Découvrez l’utilisation des particules sous 3ds Max est apparu en premier sur 3DVF.

The Good, the Bad and the Ugly of the Western Film Genre

Par Jourdan Aldredge

With new productions on the horizon, some say the once-dead Western film genre seems to be making a slow comeback. Did it ever really go away?

Réutiliser la carte Wi-Fi d’un Nabaztag:tag

Par Pierre Dandumont

La semaine dernière, je parlais du Nabaztag;tag et de la carte TagTagTag. Après l’installation de la nouvelle carte, la carte Wi-Fi d’origine peut être réutilisée. Petite explication.

Dans le Nabaztag:tag (la version avec un nombril), la partie Wi-Fi est gérée par une carte Mini Card avec une interface USB. Le Mini Card, parfois nommé improprement Mini PCIe, est utilisé dans pas mal d’appareils pour gérer les cartes Wi-Fi (mais pas que). Le connecteur transporte du PCI-Express (une ligne) mais aussi de l’USB, le nécessaire pour une carte SIM, etc. Dans le Nabaztag;tag, la carte est donc interfacée en USB.

La carte dans un adaptateur


Une puce assez standard

Cette carte utilise une puce assez courante : une Ralink RT2571. Et il existe des pilotes pour certains vieux Mac. Ralink a été racheté en 2011 par Mediatek, mais les pilotes se trouvent encore (sinon, j’ai une copie). Ils supportent officiellement Mac OS X 10.3, 10.4, 10.5 et 10.6, mais le pilote Snow Leopard est 64 bits, donc il devrait fonctionner sur des OS plus récents (je n’ai pas essayé).

Les pilotes


Les pilotes


Les pilotes


Les pilotes


Ne mettez pas d’accents dans un SSID…


Dans les réglages réseau de Mac OS X Tiger

Pour en profiter, il faut un simple adaptateur Mini Card vers USB (ça se trouve pour quelques dollars en temps normal) pour connecter la carte. Vous vous demandez peut-êtrre l’intérêt ? Premièrement, connecter des Mac qui n’ont pas de Wi-Fi, que ce soit des Mac de bureau (G3, G4, etc.) ou des portables (genre un iBook). Deuxièmement, éventuellement avoir une seconde connexion réseau sans fil.

Sur un PowerBook 12 pouces, ça dépasse un peu

L’intégration n’est évidemment pas aussi bonne qu’avec une carte AirPort, mais Ralink fournit un outil de connexion et les pilotes sont stables. Pour le test, j’ai sorti un PowerBook G4 12 pouces sous Tiger, et ça fonctionne bien. La carte est en 802.11g (54 Mb/s) comme la carte d’origine, et les performances correctes. Ca dépasse forcément un peu plus qu’une carte intégrée, mais ça peut dépanner.

Après, j’explique ici comment la réutiliser avec un Mac, mais elle fonctionne évidemment aussi sous Windows, ou même en interne dans certains Mac et PC. Attention, ce n’est pas systématique : tous les appareils ne câblent pas nécessairement l’USB sur le connecteur Mini Card. Enfin, le Nabaztag classique contient aussi une carte Wi-Fi, mais je n’ai pas encore démonté mon lapin pour vérifier le modèle (c’est du PCMCIA).

La Pippin aurait pu avoir une webcam (bis)

Par Pierre Dandumont

Il y a quelques années, j’expliquais que la Pippin aurait pu avoir une webcam, et en rangeant mon matériel, je suis retombé sur mes QuickCam.

Un des SDK de la console contient en effet des extensions pour la QuickCam couleur et la version noir et blanc. Les deux se connectent sur le port série, donc sur la Pippin. J’ai donc ouvert toutes les ISO que je possède (une bonne partie des jeux sortis, même si ce n’est pas totalement exhaustif) sans trouver de titres compatibles. Je soupçonne Mug-o-Matic d’être compatible (mais il n’est jamais sorti). Sinon, on trouve une photo d’une Pippin avec une QuickCam dans un vieil article de PC Watch. Visiblement, CU-SeeMe avait été porté sur la console.

QuickCam

Quelques objets connectés qui écrivent dans l’application Santé

Par Pierre Dandumont

Cette semaine, je vous présente quelques objets connectés que j’ai parfois depuis un moment et qui écrivent dans l’application Santé. Cette série d’articles du samedi n’est pas sans intérêt, je prépare quelque chose sur ça.

En fait, ce sont donc des produits de santé, avec un fonctionnement assez basique, donc je n’ai pas nécessairement besoin d’un long article pour en parler.

iHealth Air

Le iHealth Air est un oxymètre de poul, un appareil qui permet de mesurer la saturation en oxygène et la fréquence cardiaque. D’un point de vue technique, l’Apple Watch pourrait le faire, mais visiblement les certifications prennent du temps. Le fonctionnement est simple : on place le doigt dans la pince (façon Famille Addams), on presse le bouton et l’écran affiche la saturation (qui doit être entre 95 et 100 %) et la fréquence cardiaque. L’appareil communique en Bluetooth avec un iPhone si l’application est lancée (elle est assez correcte) et il est possible de charger les mesures faites sans l’application. C’est la partie un peu reloue : il faut aller dans la section Oxymètre de pouls, puis Filtrer les données et choisir Charger tous les résultats. Pour le reste, le capteur se charge en micro USB, c’est assez compact, bien lisible et les données se retrouvent dans Santé (il faut simplement activer HealthKit dans l’application). L’iHealth Air vaut 70 € chez le fabricant, et n’est pas trop en vente sur Amazon.

Le Air


L’affichage n’est pas complet parce que c’est des LED qui scintillent…


La récupération des données hors-ligne

Withings Thermo

Le Thermo est un thermomètre connecté, vendu assez cher (100 €) et évidemment en rupture de stock au moment décrire ces lignes, que ce soit sur Amazon ou chez son fabricant. C’est un modèle temporale, qui ne nécessite pas de contact, et la précision annoncée est bonne (mon ancien thermomètre donnait les mêmes mesures). Il se connecte en Wi-Fi ou en Bluetooth, avec une bonne autonomie sur ses deux piles AAA : je l’ai depuis fin 2017 et je n’ai pas dû les changer (bon, je prends rarement ma température). Le fonctionnement est simple : on balaye le front, la température s’affiche. Le thermomètre peut stocker les données, mais sinon il synchronise avec l’application dédiée. On peut assigner directement une mesure à une personne avec un balayage tactile (le point faible du produit, à mon avis, c’est assez vite énervant). Dans l’ensemble, rien à dire, ça marche bien, même si c’est cher. Au passage, le mien porte la marque Nokia, mais c’est bien un Withings…

Le Thermo


Le Thermo

Withings BPM

Ca va faire un peu publicité pour Withings, mais j’ai le tensiomètre de la marque. Enfin, un tensiomètre : le BPM de 2016. Depuis Withings en a sorti d’autres. Le BPM que j’ai est équivalent au BPM Connect (une centaine d’euros) et il existe un BPM Core, qui fait aussi ECG (plus cher). Je dois dire que je ne prends pas souvent ma tension, donc je n’ai pas grand chose à dire. Ça fonctionne a priori bien, en tout cas l’application est pédagogique. Il s’alimente avec des piles, et l’autonomie semble bonne, mais comme pour le thermomètre je l’utilise assez peu.

Le BPM


Tout est OK

Withings Smart Body Analyser

Le dernier produit dont je veux parler rapidement est une balance. C’est un vieux modèle (WS-50, elle date de 2013, je l’ai achetée en 2015) et elle mesure pas mal de données en plus du poids (fréquence cardiaque, niveau de CO2, IMC, etc.). Franchement, je suis très content du produit, ça fonctionne bien depuis des années chez moi avec comme seul bémol une autonomie un peu faible. Je me pèse tous les jours (à peu près) et les quatre piles AAA ne tiennent que quelques mois. C’est à peu près l’équivalent de la Body+ actuelle (qui est plus perfectionnée).

La balance

Hiding In Plain Sight Is How To Succeed With DPA Lavalier Microphones

Par whitenoise

For more than 10 years, Production Sound Mixer and Location Sound Recordist David Thirion has been using DPA microphones to capture audio for film and television projects. Their audio quality and natural sound was a key reason for his choice, but equally important was the tiny size of some models, which makes them ideal for ...

The post Hiding In Plain Sight Is How To Succeed With DPA Lavalier Microphones appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

❌