Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Facilis Shows Next Gen HUB Shared Storage System at NAB NY

Par High Rez PR

HUDSON, MA (October 10th, 2019) – At NAB Show NY (Booth N136), Facilis, a leading international supplier of cost-effective, high performance shared storage solutions for collaborative media production networks today announced that it will be showcasing its newly shipping HUB Shared Storage System, along with previews of version 8.0 of the Facilis Shared File system. ...

The post Facilis Shows Next Gen HUB Shared Storage System at NAB NY appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Eve Extend : la passerelle WI-Fi vers Bluetooth pour HomeKit

Par Pierre Dandumont

Annoncé au CES de 2017, il sort finalement à la rentrée 2019. Je parle ici du Eve Extend, un boîtier qui permet de connecter les appareils Eve (Elgato) en Wi-Fi.

Petit résumé : les objets connectés Elgato (et Eve) utilisent le Bluetooth pour la connexion à vos appareils. C’est pratique pour la batterie et la mise en place (dans une certaine mesure) mais pas tellement à l’usage. C’était très lent à l’origine (iOS a corrigé ça depuis), la portée est un peu limitée et avec un hub HomeKit (Apple TV, HomePod, iPad), ça peut poser des soucis pour les automatisations, etc. En 2017, Elgato annonçait donc l’Extend, un appareil qui se connecte à HomeKit en Wi-Fi et aux appareils en Bluetooth. Attention, ça ne fonctionne qu’avec les appareils Eve (Elgato), et c’est tout. Il sort finalement maintenant, au prix de 50 €. On voit d’abord très bien qu’il n’est pas récent : le design est celui des appareils de l’époque, il s’alimente en micro USB, c’est assez gros. Question technologie, c’est du Wi-Fi 11n dans la bande des 5 GHz.

Eve Extend avec un vieux produit de la marque


Face à un produit moderne


La connectique, avec du micro USB

Alors, au départ, je devais faire un article assez rageur : quand j’ai branché le Eve Extend (en début de semaine, je prépare les articles pour la semaine), la liste de compatibilité était pauvre. J’ai par exemple trois prises Eve Energy à la maison, et une seule fonctionnait avec l’Eve Extend, alors qu’elles sont proches physiquement. Depuis (vendredi), Eve a mis à jour le firmware de pas mal d’objets (la liste est là). En pratique, il faut donc aller dans l’application Eve, mettre à jour le firmware des appareils – ça peut être lent, soyez prévenus -, et ensuite les lier à l’Eve Extend. Visiblement, le Eve Thermo (le premier, sans écran) et l’Eve Room (le premier, sans écran) ne fonctionneront pas avec le produit, une limite technique selon la marque. En pratique, j’ai pu lier 8 produits (le maximum, je suis donc bloqué pour deux de mes prises) sans trop de problèmes.

Identiques, mais pas réellement

Une fois que c’est fait, c’est l’Eve Extend qui va gérer la connexion, donc les objets ne seront plus accessibles en Bluetooth. Lors du processus, j’ai eu un appareil qui a disparu (un Eve Button) et que j’ai dû réinstaller. J’ai eu aussi quelques soucis de mise à jour HomeKit : les changements (ajout de l’Eve Extend, liaison entre les objets, etc.) n’ont pas été mis à jour directement sur tous les appareils, ce qui bloquait les automatisations. Une fois tous les appareils redémarrés, ça a fonctionné.

Association


L’ajout dans l’application Eve


HomeKit voir ça comme un hub (comme le pont Philips)

Dans l’ensemble, ça fonctionne assez bien, si vous mettez l’Eve Extend au centre du logement, pour qu’il capte tous les appareils. Je n’ai pas réellement vu de gains de réactivité, mais je suis souvent assez proche des objets. Je conseille surtout le produit à ceux qui ont de grands logements, avec un hub qui a du mal à se connecter aux objets. Dans un appartement classique, ça ne pose normalement pas trop de soucis.

OK Go’s Dan Konopka’s Mixes ‘SoundBetter’ With KRK Systems

Par D Pagan Communications

NASHVILLE, SEPTEMBER 10, 2019 – KRK Systems, part of the Gibson family of brands, has taken permanent residency in the home studio of Dan Konopka, principal member, drummer, producer and remixer for GRAMMY® Award-winning group OK Go. Konopka relies on KRK monitors, subs and headphones to produce music with his band. Most recently, he has also implemented ...

4K 4Charity Fun Run Ramps Up for IBC 2019

Par News Feed

Record number of sponsors show their support with more than $66,500 pledged to date in support of increased diversity and inclusion Portland, Oregon – September 6, 2019 – The 4K 4Charity Fun Run at IBC 2019 is returning to IBC on Saturday, September 14 at Amstelpark, Amsterdam. Now in its sixth year, the run is ...

NAB NY ’19 Profile: Dan Rayburn

Par Doug Krentzlin

Dan Rayburn NAB NY ’19 Profiles are a series of interviews with prominent professionals in the broadcasting industry who will be participating in this year’s NAB show in New York (Oct. 16-17). _____________________________________________________________________________________________________ Dan Rayburn is generally considered to be the broadcasting industry’s foremost expert on streaming media and on-line video. I recently had the ...

Le problème des interrupteurs connectés (et mes tentatives de solution)

Par Pierre Dandumont

Depuis quelques années, j’ai équipé mon appartement avec des ampoules Hue et des lampes connectées, avec une gestion centralisée par HomeKit. Mais j’ai un problème : les interrupteurs.

Premier point, je ne veux pas d’une solution utilisable uniquement à la voix ou avec un smartphone. Pour un usage fluide, il faut (selon moi) des interrupteurs physiques. Pour le moment, j’utilise essentiellement les Hue Dim Switch (les télécommandes fournies avec pas mal d’ampoules et de kits) et un Tap sur une table. C’est fonctionnel dans l’absolu, utilisable avec HomeKit nativement, mais physiquement, je trouve ça un peu limite. Le retour physique sur les dimmer est moyen, tout comme la qualité de fabrication des boutons. Et surtout, il y a un souci gênant : ça ne remplace pas vraiment un interrupteur.

On peut condamner les interrupteurs déjà en place et mettre le support Philips à la place, mais il y a vite un souci : la plaque de Philips est moins large qu’un interrupteur classique en France. Donc soit il y a un trou visible, soit il faut reboucher (bof), soit… la première solution que je propose. C’est @Paingout qui m’a fait découvrir ça : des caches qui servent de support. C’est un (gros) cache qui se place au-dessus des interrupteurs existants. Pas besoin de les enlever, le support va se visser au-dessus des interrupteurs, une fois une partie de celui-ci détachée. Ca demande peu de boulot, mais c’est assez épais, et le plastique brillant est un peu cheap. gros avantage, ce n’est pas très cher : 16 € les deux, parfois vers 12 € en promotion. Avec un Dim Switch à 20 €, c’est abordable et parfait dans un appartement que vous louez, par exemple.

Le cache (on peut boucher les trous des vis)


Une fois en place, c’est épais

A l’origine, je partais vers une autre solution, remplacer les interrupteurs en place par des versions connectées. Il en existe pas mal directement compatibles HomeKit, mais deux problèmes se pose rapidement. Le premier, c’est que les interrupteurs connectés nécessitent souvent trois fils pour fonctionner, et que les encastrements pour des interrupteurs classiques ne contiennent pas nécessairement le neutre. C’est a priori la raison pour laquelle Eve ne vend pas sa prise en France, par exemple. On peut le récupérer sur une prise ou sur la lampe elle-même, mais ce n’est pas très pratique. Le second problème, qui arrive par exemple avec la solution de Legrand, est plus insidieux. Les interrupteurs connectés avec fil qui ressemblent à de vrais interrupteurs… fonctionnent comme de vrais interrupteurs.

La gamme Legrand : un pont de plus, de vrais interrupteurs

Ca parait idiot dit comme ça, mais c’est un problème. Chez moi, j’ai condamné un interrupteur, et scotché les autres. Parce que les interrupteurs coupent physiquement le courant – logique – et les ampoules Hue perdent donc la connexion. Les interrupteurs connectés de Legrand sont parfaits pour des ampoules classiques : ils permettent de contrôler une ampoule qui n’est pas connectée. Mais avec une ampoule qui a besoin de sa source d’énergie en permanence (les Hue), ça bloque. Parce qu’une fois la lampe éteinte, impossible de la rallumer à la voix ou avec un smartphone. Il faut passer par l’interrupteur physique et avoir réglé les ampoules pour obtenir le statut qu’elles avaient avant la coupure de courant.

Pour le moment, ma solution est un peu intermédiaire et surtout assez onéreuse. Elle passe par les interrupteurs Friends of Hue. Philips en met certains en avant sur son site, mais il en existe quelques autres, dont un astucieux système qui combine une prise de courant et un interrupteur. J’ai essayé les Vimar, qui se trouvent sur Amazon en France. Je passe par Amazon pour une bonne raison : c’est souvent un peu moins onéreux, et les liens que je pose ici et sur Twitter me rapportent de quoi acheter un peu de matériel pour les tests.

Friends of Hue

Les interrupteurs Friends of Hue sont tous assez similaires : ils proposent des interrupteurs qui ressemblent à ce qu’on trouve au mur dans un logement (et pas à une télécommande). Ils fonctionnent sans fil et sans batterie avec la technologie EnOcean : la pression sur l’interrupteur, qui doit donc être assez franche, fournit l’énergie pour la liaison. C’est équivalent au Tap de Philips. Bonne nouvelle, ça marche avec HomeKit, mais il faut un pont Philips Hue v2 (le carré). L’interrupteur Vimar (vendu environ 70 €, c’est cher) possède quatre positions et se fixe assez facilement. Dans la boîte, on trouve le module lui-même, ainsi que deux support, un carré et un rectangulaire. Les caches amovibles peuvent être remplacés par des trucs moins classiques que le blanc. Point à prendre en compte, le support rectangulaire a un défaut rédhibitoire pour certains : le cache ne touche pas le mur. Une fois fixé sur un mur, il y a donc un petit décalage entre le mur et la partie supérieure de l’interrupteur, qui n’est pas présent sur le modèle carré.

Le support large


On voit bien le problème de hauteur


Trois parties


Une fois monté

L’installation dans l’application est simple : il suffit de suivre les instructions, de ne pas configurer l’interrupteur dans l’application et de passer par HomeKit. Lors de l’installation, il a été reconnu directement sur l’iPhone, mais l’interrupteur n’enregistrait pas les commandes. Une fois l’application Hue fermée, l’interrupteur réinstallé et HomeKit lancé sur un autre appareil, ça a fonctionné. La pression sur les boutons doit être assez franches, avec un clic audible, mais c’est très rapide. Bien plus, par exemple, qu’avec les interrupteurs Philips ou (pire) un Eve Button. HomeKit propose simplement quatre positions à gérer.

Le choix du modèle


L’installation


L’installation


Dans HomeKit

C’est la solution qui me plaît le plus visuellement, mais elle garde le défaut de pas mal d’autres : si vous voulez le mettre à la place d’un interrupteur déjà au mur, il faut le condamner pour que les lampes Hue restent alimentées en permanence. Et c’est surtout plutôt onéreux, donc. Tous les Friends of Hue valent au moins 60 à 70 €, certains nettement plus.

La dernière solution, que je n’ai pas testé, les interrupteurs de Xiaomi dans la gamme Aqara. Les versions sans fil ressemblent à des interrupteurs classiques, fonctionnent sans fil (mais avec une batterie), sont compatibles HomeKit. Ce n’est pas trop cher (comptez 15 à 20 €) mais ça nécessite l’installation d’un pont supplémentaire.

Xiaomi Aqara

Pour le moment, comme je déménage bientôt, je ne sais pas encore ce que je vais utiliser. Mais je pense qu’on en reparlera.

Les caméras Arlo Pro compatibles HomeKit (enfin)

Par Pierre Dandumont

Après des mois d’attente – Arlo avant annoncé la compatibilité pour le 1er trimestre, en janvier -, la gamme Arlo est enfin compatible HomeKit, au moins en partie.

J’aime bien les caméras Arlo, que je teste depuis un moment pour Canard PC Hardware. Si vous avez une connexion à Internet avec un bon débit en upload (important), la marque issue de Netgear propose une solution efficace, qui s’améliore d’années en années, avec des idées intéressantes. Si vous ne connaissez pas, le principe des caméras est simple : elles n’ont pas de fil. Elles fonctionnent sur batterie et en Wi-Fi, sur une base propriétaire (j’y reviens). La gamme est assez large : Arlo d’origine (720p), Arlo Pro (720p), Arlo Pro 2 (1080p) et même Arlo Ultra (2160p, Ultra HD). La gamme comprend aussi les Q, Baby (déjà compatible HomeKit) et Go, mais le fonctionnement est un peu différent.

Un kit Arlo se compose d’une base, qui se relie au réseau en Ethernet (RJ45) et émet un réseau Wi-Fi semi-propriétaire, et d’une ou plusieurs caméras. Quand on utilise l’environnement Arlo complet, on a une bonne compatibilité ascendante entre les appareils : une Arlo marche sur une base de Pro/Pro 2 ou de Ultra, une Pro/Pro 2 sur du Ultra. On gagne aussi des évolutions, comme l’enregistrement en local sur les bases récentes (sur clé USB ou microSD, selon le modèle). le Wi-Fi semi-propriétaire permet de garder une connexion stable sans trop tirer sur les batteries, et globalement ça fonctionne assez bien. Les caméras s’alimentent soit par des piles (CR123A, pas très pratiques, sur la première génération), soit avec de grosses batteries sur les autres. Elles peuvent aussi être simplement alimentées en microUSB (oui, même les premières). Arlo propose aussi des accessoires pour les fixer facilement, les alimenter en solaire, etc.

La base


Une Arlo Pro 2

Le principal défaut, c’est que les caméras uploadent beaucoup. Arlo est fondamentalement une offre de cloud : tout est envoyé sur les serveurs, et stocké pendant un temps qui dépend de combien vous payez. Il n’y a pas d’accès direct évident, en dehors de l’enregistrement en local. La solution a de l’intérêt, ça permet notamment de garder des traces des enregistrements : si un cambrioleur emporte le NAS (par exemple) ou la caméra, vous avez quand même une vidéo. Mais avec une ligne ADSL, c’est une plaie. Il faut le savoir avant d’installer, c’est assez vite usant d’avoir des caméras qui envoient à chaque détection de mouvement.

Et HomeKit ?

La mise à jour sortie récemment nécessite des caméras Pro et Pro 2 et évidemment la base qui va avec. Ca ne fonctionne pas encore avec l’Arlo Ultra – la compatibilité est attendue plus tard, au quatrième trimestre – et une caméra Arlo (1ère génération) connectée sur la base ne fonctionne pas non plus. Pour l’installation, je suis parti de zéro, mon installation ayant été modifiée lors du test de l’Arlo Ultra. J’ai donc dû faire un reset complet de ma base, et ajouter chaque caméra manuellement (une Arlo, deux Arlo Pro 2). Ca prend un peu de temps avec les mises à jour de l’application, de la base et des caméras.

L’installation est un peu compliquée. Il ne faut pas passer par l’application Maison (ou HomeKit). Il faut aller dans l’application Arlo (Paramètres -> Mes périphériques), choisir la base, et aller dans le menu HomeKit. Ensuite, il faut suivre les instructions. Une page chez Arlo donne les infos nécessaires. Il reste des morceaux de texte en anglais, l’ensemble n’est pas certifié, mais normalement vous ne devrez le faire qu’une seule fois.

L’ajout


La détection


L’ajout du pont


Pas certifié, c’est un peu étonnant

Attention, d’ailleurs : dans les options de l’application, le bouton Reset HomeKit efface… les informations HomeKit. Toutes. Pas uniquement celles des produits Arlo. Méfiez-vous.

Attention, le bouton en bas est dangereux

L’intégration est moyenne et les produits ne sont pas reconnus comme des accessoires HomeKit certifiés, ce qui fait un peu brouillon. La base est ajoutée dans HomeKit, et chaque caméra apparaîtra sous la forme d’une caméra et d’un détecteur de mouvement. On peut afficher le flux de la caméra, et c’est assez rapide et visiblement en local. L’accès à une Omna est plus rapide (1 à 2 secondes) mais les Arlo restent assez correcte dans mon cas : au maximum 5 secondes en local pour accéder au flux en direct. Le détecteur marche bien dans les notifications et avec les automatisations. HomeKit ne permet pas beaucoup de réglages, mais ça fonctionne. Vous ne pourrez pas forcer l’alarme de la base, régler la détection de mouvements ou forcer (ou désactiver) l’infrarouge, mais vous obtiendrez un flux correct. L’image est propre, c’est fluide en local, à l’extérieur (et si vous avez un concentrateur HomeKit), le résultat va essentiellement dépendre de votre connexion.

Sur un Mac


Le flux est propre


Sur un iPad : pas certifié


Le capteur propose les notifications

Comme d’habitude, l’intégration HomeKit sert à obtenir les fonctions de base mais (surtout) la compatibilité avec d’autres appareils. Vous pouvez automatiser les alertes, voir directement le flux, etc. petit truc sympa, ça marche évidemment dans l’application Maison sur Mac, alors que le site Arlo demande Flash sur Mac…

2019 : le site demande Flash

MAJ : la suite était au conditionnel, mais un responsable Arlo a indiqué que les caméras n’offriraient pas la fonction.

Enfin, on devrait avoir une compatibilité HomeKit Secure Video avec iOS 13. Cette fonction Apple va permettre de stocker 10 jours de vidéo sur les serveurs d’Apple, plus ou moins gratuitement. On n’a pas encore les détails de ce qui est enregistré – si c’est en permanence, prévoyez de la fibre – et l’ensemble nécessite tout de même un abonnement iCloud, donc le côté gratuit est fallacieux. Apple a indiqué que le système sauve une caméra avec l’abonnement 200 Go (3 €/mois) et jusqu’à 5 avec celui de 2 To (10 €/mois). Donc l’abonnement 50 Go n’est a priori pas de la partie. Chez Arlo, vous avez 7 jours gratuits, 30 jours (et 10 caméras) pour 9 €/mois et 60 jours (et 20 caméras) pour 14 €/mois. Dans les trois cas, ça n’enregistre qu’à la détection d’un mouvement. Pour un enregistrement continu, comptez 9 € par caméra pour 15 jours d’enregistrement continu, ou 18 € pour 30 jours. Si l’offre d’Apple propose l’enregistrement continu, elle devrait être intéressante, donc.

Maintenant, le truc qui fâche. Le prix. Comptez 250 € pour une Arlo Pro (720p) et sa base. Jusqu’à 850 € pour un kit avec cinq caméras, et ~180 € la caméra supplémentaire. En Arlo Pro 2, entre ~310 et ~900 € (1 à 4 caméras) et un peu moins de 250 € la caméra additionnelle. Si vous n’avez pas l’utilité de l’écosystème Arlo (comme le sans fil), les autres caméras HomeKit sont moins onéreuses, et de loin : moins de 150 € l’Omna 180 (filaire), moins de 150 € pour la Circle 2 de Logitech et ~250 € pour la Presence de Netatmo, avec une intégration HomeKit meilleure, pour un fonctionnement extérieure (mais elle nécessite une alimentation).

Finally I got an Azure Kinect device. First of all, I’m...



Finally I got an Azure Kinect device. First of all, I’m trying it with the latest version of DepthKit.

NUGEN Audio Helps Tom Marks Deliver Dolby Atmos Mix for Kevin Hart Netflix Comedy Special

Par D Pagan Communications

HOLLYWOOD, AUGUST 7, 2019 – Re-recording mixer Tom Marks, CAS, is passionate about his craft and the storytelling aspect of his job. He was recently tasked with mixing comedian Kevin Hart’s Netflix stand up special in Dolby Atmos®. He  turned to NUGEN Audio’s Loudness Toolkit for the project in order to keep the varying levels ...

Z-HD5500 Cameras from Hitachi Kokusai Enable ‘Stunning’ IMAG and Streaming Quality for Calgary’s First Alliance Church

Par Dimension PR

New HDTV cameras cost-effectively overcome video acquisition challenges of LED-lit environment while providing exceptional operational versatility Woodbury, NY, August 2, 2019 — 80-year-old First Alliance Church (FAC) in Calgary, Alberta produces two distinct live video feeds of their services, each optimized for a particular purpose – image magnification (IMAG) to enrich the worship experience for ...

NUGEN Audio Highlights Loudness Toolkit’s Netflix-Ready Workflows at IBC 2019

Par D Pagan Communications

AMSTERDAM, AUGUST 1, 2019 – NUGEN Audio’s Netflix compliance is making quite a splash with post-production audio teams across the globe. Among the many Netflix-focused solutions is its Loudness Toolkit 2.8, which will be presented at IBC 2019 (Pod F.P37). The company will also feature its Halo Upmix solution for stereo to 5.1, 7.1 and ...

Il y a (toujours) un problème avec HomeKit

Par Pierre Dandumont

Fin avril, je parlais du support HomeKit attendu au premier trimestre sur les caméras Arlo. Trois mois plus tard, ça n’évolue pas vraiment.

Pour tout dire, j’ai un brouillon de test de deux caméras Arlo en HomeKit dans l’interface, retardé d’une semaine chaque semaine. Récemment, le patron de la société a annoncé sur Twitter que le support était prêt pour les Arlo Pro et Pro 2 – une bonne nouvelle, le communiqué d’origine ne parlait que des Pro 2, même si c’est à prendre avec des pincettes – et que les Ultra suivraient. Le message indique aussi implicitement que le problème ne vient pas de chez eux, à mon sens.

Code is (still) complete and in the latest builds. Certification is a single-threaded, serial process unfortunately (which we do not control). Pro/Pro2 will come out first, then Ultra. Will post updates as we get them.

— Matthew McRae (@mbmcrae) 16 juillet 2019

J’ai une Arlo Ultra qui attend à la rédaction pour le test, et l’attaché de presse m’a permis de garder la caméra en attendant la sortie de la compatibilité HomeKit, en m’indiquant (mi-juin) qu’un communiqué de presse sur le sujet allait arriver, ce qui n’est pas le cas.

Le cas de Ring est encore plus amusant. La société avait annoncé une compatibilité HomeKit en juin… 2016. Et même chose, la marque continue à communiquer de temps en temps sur cette compatibilité qui arrive. Un jour. Peut-être.

Our priority is to ensure our neighbors have the best experience with our products – sometimes this can shift when features will be available. We're eager to bring HomeKit compatibility, and other integrations, and will share information on timing as soon as we have it.

— Ring (@ring) 18 juillet 2019

Enfin, la page qui affiche les produits HomeKit liste 47 produits en Coming soon et 16 en Announced, ce qui montre aussi un peu le problème.

KRK Systems Launches Groundbreaking Audio Tools App

Par D Pagan Communications

CHATSWORTH, CA, JULY 18, 2019 – KRK Systems, part of the Gibson family of brands, introduces its revolutionary KRK Audio Tools App for iOS and Android. This free suite of professional studio tools includes five useful and professional analysis-based components that work with any monitor setup, and one powerful tool (EQ Recommendation) that helps acclimate the new ...

Le répéteur Bluetooth HomeKit va enfin peut-être sortir

Par Pierre Dandumont

Au CES de 2017, Elgato (devenu Eve depuis) montrait un boîtier, Eve Extend, capable de répéter le signal Bluetooth en Wi-Fi. A l’époque, les produits HomeKit en Bluetooth – courants dans la gamme Eve – avait en effet une latence et une portée perfectible. La latence pose moins de soucis avec les dernières versions d’iOS, mais la portée reste parfois un peu limite.

Pourquoi en parler maintenant ? Parce que comme le note HomeKitNews, le produit a été validé par la FCC récemment.


Il reprend le design des anciens appareils Eve (forcément, il a été conçu en 2016), s’alimente en micro USB et accepte le Wi-Fi 5 GHz (rare). Le manuel est en ligne (je vous mets des images). En gros, ça capte le signal Bluetooth, et ça transmet en Wi-Fi. Ca ne règle donc pas la latence, mais bien la portée. Reste à voir le prix et la date de sortie.




An iTunes Breakup Is (Probably) Coming; Will This Impact DJs?

Par Dan White
An iTunes Breakup Is Probably Coming

iTunes may soon be splitting into individual apps - what do DJs need to know?

The post An iTunes Breakup Is (Probably) Coming; Will This Impact DJs? appeared first on DJ TechTools.

KRK Launches Rokit G4 Line: An Update To The Classics

Par Dan White
KRK Rokit G4 at NAMM 2019

At NAMM 2019, KRK is launching a new generation of their Rokit studio monitors. This time they've got some powerful onboard options - including a graphic EQ display on the back of the speakers and a room tuning app.

The post KRK Launches Rokit G4 Line: An Update To The Classics appeared first on DJ TechTools.

Où en est t-on des SDK de Réalité Augmentée ARCore 1.5 et ARKit 2.0 ?

Par greg

La réalité augmentée (RA ou AR pour les anglophones) permet d’ajouter à un environnement existant filmé par une caméra des objets 3D en surimposition. Aujourd’hui, 2 SDK se partagent la vedette: Google ARCore pour les environnements Android et Apple ARKit pour iOS (iPad, iPhone). Je profite de la sortie de la version 1.5 de Google … Continuer la lecture de Où en est t-on des SDK de Réalité Augmentée ARCore 1.5 et ARKit 2.0 ?

Skryptöm release party

Par HeavyM

Un anneau géant pour tous les impressionner

The post Skryptöm release party appeared first on blog.

Où en est t-on des SDK de Réalité Augmentée ARCore 1.5 et ARKit 2.0 ?

Par greg

La réalité augmentée (RA ou AR pour les anglophones) permet d’ajouter à un environnement existant filmé par une caméra des objets 3D en surimposition. Aujourd’hui, 2 SDK se partagent la vedette: Google ARCore pour les environnements Android et Apple ARKit pour iOS (iPad, iPhone). Je profite de la sortie de la version 1.5 de Google … Continuer la lecture de Où en est t-on des SDK de Réalité Augmentée ARCore 1.5 et ARKit 2.0 ?

Festival de la BD

Par HeavyM

Un voyage dans l'univers de la BD avec une scénographie signée YMCA.

The post Festival de la BD appeared first on blog.

Pyramides Pentagonales Polymorphes

Par HeavyM

  L’artiste française Petronille Leroux a utilisé 2 kits Olga pour élaborer une magnifique installation éphémère en vidéo . . .

The post Pyramides Pentagonales Polymorphes appeared first on blog.

Festival Kurpfuscher

Par HeavyM

Lumalama illumine le Kurpfuscher Club avec 3 kits Olga.

The post Festival Kurpfuscher appeared first on blog.

Production Tips: What You Should Bring Your First Day on Set

Par Caleb Stephens

You know the lingo, you landed a gig, and you're ready to work. So what do you need to bring with you for your first of film ...

Des lycéens deviennent scénographes avec HeavyM

Par severine

  Quand la musique classique s’anime au rythme du vidéo mapping   De nombreux établissements scolaires imaginent aujourd? . . .

The post Des lycéens deviennent scénographes avec HeavyM appeared first on blog.

❌