Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

IndieCade Europe 2019 : découvrez les conférences en vidéo

Par Shadows

En octobre dernier, nous vous proposions un aperçu d’IndieCade Europe, évènement centré sur le jeu vidéo indépendant.
En complément de notre compte-rendu, centré sur les jeux, voici désormais les conférences mises en ligne par l’organisation.

Bringing AAA Processes to Indie : comment Laura Dilloway, qui a passé 10 ans chez Sony, a adapté les méthodes apprises sur des jeux AAA à un environnement de développement indépendant.

Nathalie Lawhead a traité des questions d’abus et dérives dans l’industrie, en soulignant les solutions possibles.

La compositrice Jade “JDWasabi” Leamcharaskul a présenté une conférence sur l’audio dans les jeux vidéo, la terminologie et l’impact de l’audio sur les joueurs.

Bruno Faidutti, histoirien et designer de jeux de plateau, s’est intéressé à la manière dont ces derniers sont adaptés en jeux vidéo et réciproquement.

François Alliot est revenu sur son travail de développement sur différents jeux, et ce qu’il en a retenu.

Jennifer Schneidereit est revenue sur son titre Astrologaster, un jeu qui mêle histoire, comédie et médecine inspiré d’un personnage réel.

Tine Bech, artiste et chercheuse en théorie des jeux et arts interactifs, a partagé une partie de ses connaissances.

Maria Saridaki, actuellement directrice artistique de “Trust In Play: European School of Urban Game Design”, a évoqué son expérience : game design, écoles spéciales d’éducation, game jams.

Et si les game designers s’intéressaient à la magie ? C’est la proposition de Shringi Kumari qui a expliqué comment cette discipline pouvait aider à créer de meilleurs jeux.

En parallèle des conférences, des interviews de certains intervenants sont disponibles.

Enfin, voici la vidéo de la cérémonie de remise des prix.

L’article IndieCade Europe 2019 : découvrez les conférences en vidéo est apparu en premier sur 3DVF.

L’Oculus Quest et le Valve Index sont en rupture de stock jusqu’à février

Par Pierrick LABBE
Rupture de stock Oculus Quest Valve Index

C’est la fin de l’année et comme beaucoup vous avez peut-être envie d’investir ou d’offrir un casque de réalité virtuelle. Le problème est que les deux casques sont victimes de leur succès et en rupture de stock.

Le Valve Index et l’Oculus Quest, deux des meilleurs modèles qui sont actuellement sur le marché, ont en effet une file d’attente désormais. Les nouvelles demandes ne pourront pas être satisfaites avant février.

Oculus et Valve en rupture de stock pour des raisons différentes

C’est sans aucun doute ce que l’on peut qualifier de rançon de la gloire mais aussi du succès commercial. Facebook vient d’avertir ceux qui souhaiteraient un casque autonome Oculus Quest, il faut désormais attendre le mois de février prochain, pour les commandes réalisées depuis les Etats-Unis. Une situation de rupture de stock pas si inédite qui s’applique aussi à la France. Chez les revendeurs, la situation semble un peu plus optimistes en revanche. Ainsi, la FNAC indique que des modèles devraient être en stock, à partir du 20 décembre.Trop de demandes de Quest pour noël expliquent la pénurie. L’entreprise incite aussi à se tourner vers les boutiques physiques. Sur Amazon en revanche, des stocks semblent disponibles immédiatement, dans le cadre des packs.

Chez Valve, même topo pour le Valve Index, qui peut être commandé en ligne ou depuis Steam, il faut là aussi attendre, selon l’entreprise, le mois de février pour que la commande soit prise en compte. Bref, c’est aussi là le succès de la réalité virtuelle, les stocks ne sont plus suffisants. En soi, difficile de ne pas y voir une bonne nouvelle, même si cela peut sembler frustrant pour l’instant. C’est la sortie prochaine de Half-Life : Alyx qui est responsable de la demande très élevée de l’Index ce qui a créé, là aussi, une rupture de stock.

Cet article L’Oculus Quest et le Valve Index sont en rupture de stock jusqu’à février a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Framestore va ouvrir un nouveau studio à Mumbai, en Inde

Par Shadows

Framestore annonce l’ouverture d’une nouvelle antenne à Mumbai (ex Bombay) en Inde pour 2020. Comme l’explique le groupe, le choix du lieu n’est pas surprenant : en 2017 déjà, Framestore avait fait preuve de ses ambitions en Inde avec un investissement important au sein du studio VFX Anibrain.

Framestore précise vouloir embaucher massivement, avec comme objectif (initial) de créer une équipe de 500 personnes combinant employés actuels et nouvelles recrues indiennes.

L’antenne de Mumbai s’intègrera au sein du réseau global Framestore, qui dispose déjà de sites à Pune, Londres, Montréal, New York, Chicago, Los Angeles.

L’article Framestore va ouvrir un nouveau studio à Mumbai, en Inde est apparu en premier sur 3DVF.

Cooke Optics Brings BAFTA award-winner Peaky Blinders Season 5 into the World of Anamorphic and 4K

Par Denise Williams

For four seasons, Thomas Shelby, his family and his gang — Peaky Blinders — have been captivating audiences around the world with this crime drama set in 1920s Birmingham, England in the aftermath of World War I. But the fifth season would mean a total change in how the series was to be shot, moving ...

The post Cooke Optics Brings BAFTA award-winner Peaky Blinders Season 5 into the World of Anamorphic and 4K appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Directors Cut upgrades to Baselight for HDR and 4K

Par Caroline Shawley

Directors Cut grading suite   LONDON — 31 October 2019: Independent London post house Directors Cut Films – owned and operated by its creative staff – has invested in a Baselight TWO colour grading workstation with a Blackboard 2 control panel. Directors Cut works primarily in premium long-form television, as well as drama series, documentaries ...

The post Directors Cut upgrades to Baselight for HDR and 4K appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

IndieCade Europe 2019 : de l’émouvant à l’absurde, de l’action au message politique

Par Shadows

Il y a quelques jours se tenait à Paris l’édition 2019 d’IndieCade Europe, festival centré sur le jeu indépendant. 3DVF était sur place : il s’agissait de notre première participation à l’évènement.
Notre impression a été très positive : malgré quelques soucis d’organisation le premier jour, la diversité des projets présentés mérite le détour. La taille humaine de l’évènement favorise par ailleurs les échanges avec les équipes de développement.

Voici une petite sélection des jeux qui ont retenu notre attention. Qu’ils soient en cours de finalisation ou déjà disponibles, ils témoignent assez bien du foisonnement d’idées et de concepts présents sur place.

Bird of Passage : virée nocturne à Tokyo

Bird of Passage, tout d’abord, est un titre minimaliste mais à l’ambiance forte. Une série de voyages en taxi vous permettra d’écouter un bien curieux passager évoquer le passé de Tokyo…

Développé par une équipe de quatre personnes, le titre peut déjà être testé sur itch.io mais n’est pas terminé. La version finale, prévue pour 2020, proposera principalement une narration plus détaillée et aboutie.

Quelque part entre traversée du Styx, plongée historique et ambiance planante sous les lourdes gouttes d’une pluie nocturne, Bird of passage propose une expérience contemplative qui mise tout sur l’émotion, la narration et le ressenti.

Unruly Heroes : une direction artistique soignée

Premier jeu du studio français Magic Design, Unruly Heroes est un titre inspiré par la fameuse Pérégrination vers l’Ouest, nouvelle chinoise très influente. Si le titre peut être joué en solo, c’est en coopération qu’il trouve tout son sens : quatre joueurs peuvent alors incarner quatre héros aux pouvoirs et capacités bien spécifiques dans des niveaux mêlant aventure et action.

Le titre vaut en particulier pour sa direction artistique très réussie. Héros, adversaires, décors, le soin apporté à chaque détail est manifeste. Le jeu est disponible sur PC et consoles.

Don’t Look : l’horreur au coin du regard

Don’t Look est un projet horrifique créé par une équipe d’étudiants du Cnam-Enjmin (You-Jeen Mette, Marine Espinasse, Axel Malherbe, Florian Alazais, Vincent Arnol et Louis Naudin). L’équipe a beau être jeune, elle ne manque pas de talent et propose ici un concept très efficace : vous incarnez un enfant perdu dans un lieu sombre et inquiétant. Seule une lampe torche vous permet de voir ce qui se cache dans l’ombre. Le twist : la lampe torche, justement, est littéralement contrôlée par votre regard à l’aide un capteur Tobii qui permet de tracker vos yeux.

L’idée est excellente et apporte beaucoup à l’ambiance. Le jeu vous demandera même parfois de fermer les yeux (et sera donc en mesure de vérifier que vous le faites vraiment) tandis que des bruits inquiétants vous donneraient plutôt envie de les ouvrir… Difficile alors de réfréner quelques frissons d’angoisse.

Téléchargeable gratuitement, le jeu peut se tester sans système de tracking mais l’absence de ce dernier nuira évidemment à l’expérience.

Biped : une coopération très physique

Dans un tout autre genre, le futur jeu Biped de NEXT Studios propose une coopération délicate : les deux joueurs disposent des mêmes capacités, et le gameplay repose fortement sur la physiques. Equilibre précaire, déclenchements simultanés, actions enchaînées : la communication sera la clé de votre réussite.

Biped gère la coopération à 2 en local, et dispose d’un mode solo. Il devrait sortir sur PS4, Switch et PC.

Nauticrawl : un périple cérébral

Esclave sur une planète inconnue, un vaisseau volé est votre seul espoir de vous enfuir. Problème : vous n’avez jamais conduit un tel engin… Il vous faudra donc découvrir son fonctionnement, puis explorer les alentours.

Venu d’Italie, Nauticrawl a nécessité deux ans de travail. Comme nous l’a expliqué son créateur Andrea Interguglielmi, le but était de faire un grand jeu, mais avec les ressources d’un développeur solo : le choix a donc été fait de ne pas montrer l’extérieur du vaisseau. L’idée était aussi de s’inspirer des vieux jeux d’aventure textuelle.
Vous ne sortirez donc pas de la carcasse de l’engin. Un radar, la narration et votre imagination feront le reste.

Si son concept le réserve sans doute à un public de niche, Nauticrawl est l’exemple type d’un projet qui a su dépasser ses limitations en trouvant une approche intelligente. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur Steam.

Lost Ember

Prévu sur PC et consoles, Lost Ember de Mooneye Studios est un « jeu d’aventure et d’exploration atmosphérique ». Concrètement, il s’agit d’un titre narratif souvent contemplatif, dans lequel vous incarnez un loup. En outre, vous avez le pouvoir de prendre possession des animaux qui vous entourent : de quoi prendre votre envol, nager sous la forme d’un poisson, ou même… Vous retrouver sous terre en incarnant une taupe.

Letters : un Kickstarter prometteur

Avec ses graphismes doux, Letters est un jeu venu de Suisse qui mêle aventure, narration et réflexion. Il vous invite à suivre le parcours d’une jeune fille nommée Sarah au travers de ses lettres puis messages en ligne, dans les années 90 et 2000.
Tout en suivant sa vie, vous devrez prendre des décisions qui influenceront sa destinée, via un système de jeux de mots : par exemple, en découpant le mot « drawing » dans une lettre, vous en tirerez « Wing », ce qui vous permettra d’aider un oiseau dont seule une aile a été dessinée.

Prévu pour PC et Mac, ce titre attachant fait l’objet d’une campagne Kickstarter (avec démo jouable disponible). Débourser une dizaine d’euros vous permettra de l’obtenir lors de sa sortie, prévue pour 2021.

Kind Words : bouteilles à la mer et bienveillance

Un jeu ? Une oeuvre d’art ? Un forum visuel ? Peut-être un peu des trois. Proposé par Popcannibal et distribué exclusivement via Humble Bundle Monthly, Kind Words vous propose d’écrire et recevoir des messages à des inconnus : d’autres joueurs et joueuses avec qui partager vos soucis, et que vous pourrez conseiller ou rassurer.

En pratique, le concept fonctionne : Popcannibal nous assure que la plupart des gens sont gentils entre eux. Un système de signalement permet tout de même d’intervenir sur les personnes qui répondraient avec méchanceté ou en hors sujet, voire pour les personnes dont les messages font penser qu’elles ont des envies suicidaires (des informations pour trouver de l’aide de façon plus classique, hors du jeu, sont d’ailleurs proposées).
Au final, les correspondances signalées sont rares (1 à 2% et généralement pour du hors sujet), nous a expliqué Popcannibal.
Une version mobile n’est pas exclue, mais cette idée pose question : est-on aussi disposé à répondre avec gentillesse et attention dans un bus bondé que chez soi, au calme ? Pas sûr.

Quoiqu’il en soit, Kind Words est décidément un jeu à part. Comme le dit Popcannibal : « il n’en a pas l’air, mais c’est un jeu très politique ».

IndieCade Europe reviendra l’an prochain pour de nouvelles découvertes.

L’article IndieCade Europe 2019 : de l’émouvant à l’absurde, de l’action au message politique est apparu en premier sur 3DVF.

iSize Technologies to launch AI-powered ‘BitSave’ SaaS Video Encoding Platform at IBC 2019

Par Manor Marketing

IBC 2019, 13-17 September, Stand 8.F25 – iSize Technologies, the London-based provider of intelligent video coding and delivery technology, will launch BitSave, a first-of-a-kind, fully AI-powered encoding platform that enables up to 70 percent bitrate saving versus non-AI competing codec solutions, at IBC 2019. iSize has also been selected to present a paper at IBC ...

IFTA And Other Movie Industry Groups Seek Government Intervention In Stopping Online Piracy

Par Andres Benetar

  IFTA And Other Movie Industry Groups Seek Government Intervention In Stopping Online Piracy  In this day and digitally integrated age, piracy is a major, if not a much larger concern more than ever before. In fact, any individual or group who illegally distributes copyrighted material should face the consequences of their actions. The many ...

❌