Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

La nouvelle startup nantaise BatiPrint3D imprimera en 3D les logements de demain

Par Mélanie R.

En 2017, trois chercheurs de l’Université de Nantes se lançaient dans un projet fou : imprimer en 3D les murs d’un logement social afin qu’il soit habité l’année suivante. Et ils l’ont fait : depuis juillet 2018, une famille vit […]

L’université d’Exeter s’équipe de l’EOS P 810 afin d’optimiser les matériaux PAEK de Victrex

Par Mélanie R.

En 2018, le fabricant allemand EOS nous présentait une nouvelle machine de frittage de poudre dédiée au matériau HT-23, un polymère composite intégrant à la fois du PEKK et de la fibre de carbone pour répondre aux exigences de l’aérospatial, […]

Les chimistes BASF et DSM s’équipent de solutions d’impression 3D SLS chez Prodways

Par Mélanie R.

Le fabricant français Prodways confirme son rapprochement avec deux groupes chimistes internationaux, BASF et DSM, en les équipant de plusieurs imprimantes 3D industrielles, plus particulièrement des machines de frittage de poudre. Ces solutions seront principalement employées à des fins de […]

La fabrication additive au CES 2020 : quelles sont les nouveautés ?

Par Mélanie R.

Plus grand salon de l’électronique dédié aux particuliers, le CES réunit chaque années des milliers de participants à Las Vegas afin de découvrir les dernières nouveautés high-tech, objets connectés et technologies en tout genre. En 2019, l’évènement avait rassemblé plus […]

PrintLab, une plate-forme pour initier les enseignants et les élèves à l’impression 3D

Par Mélanie R.

L’apprentissage des bases de l’impression 3D commence petit à petit à se faire dans les écoles, encore plus dans les universités où les étudiants découvrent le potentiel de cette technologie pour leur futur métier. Il faut dire qu’elle est de […]

Pourquoi combiner l’intelligence artificielle et l’impression 3D ?

Par Mélanie R.

De nos jours, nous rencontrons de plus en plus de mots et concepts à la mode tels que « Intelligence artificielle » (IA), « Blockchain » ou « Industrie 4.0 ». En elles-mêmes, ces technologies ont un impact énorme sur l’économie actuelle et les systèmes de […]

Très bonne année 2020 !

Par Pierre Lecourt

Pour Minimachines, l’année va bien démarrer. Mes outils techniques pour gérer le blog sont quasiment tous au point, le labo vidéo est presque prêt à tourner, la fibre est arrivées et semble1 stable avec un excellent débit. Autrement dit, le blog démarre l’année dans de très bonnes conditions pour vous proposer des contenus originaux et surtout des tests.

Comme chaque année, je tiens sincèrement à remercier tout le monde, ceux qui me suivent depuis Blogeee et donc depuis plus d’une décennie maintenant comme ceux qui découvrent le blog depuis peu. Je suis toujours aussi redevable envers ceux qui m’aident dans l’ombre et dont je vous parlais à Noël : Antoine, Brice, Fabien et Rem ! Ainsi qu’à tous ceux qui participent au financement du site, à ceux qui visitent et qui commentent le blog.

Atteindre 2020 pour Minimachines n’était pas si évident au final, tenir dans la durée n’est pas toujours facile et je ne me projetais vraiment pas aussi loin en lançant Blogeee.net en Juin 2007. En 2016, je me suis lancé dans une nouvelle aventure avec dans l’idée de vous faire des tests vidéos presque en direct2 grâce à un système de Broadcast que je vous détaillais dans un billet. Cela n’a malheureusement jamais abouti. Quelque jours après vous avoir présenté le projet et son fonctionnement, ma connexion internet ADSL tombait à un débit misérable et haché en permanence de coupures de quelques secondes. Dire que cela a été pénible est un vain mot. Plafonner à un débit sous les 20 Ko/s et prier pour pouvoir uploader ne serait-ce que des images en ligne est un véritable calvaire au quotidien. J’ai plusieurs fois du faire un break pour ne pas avoir envie de jeter l’éponge…

2020-01-01 14_43_22-minimachines.net

Depuis 4 ans donc je ronge mon frein en mettant de côté ce projet faute de débit. J’en suis même venu a démonter mon labo vidéo pour gagner de la place faute de pouvoir publier efficacement mes productions. Et puis, miracle, voici que la fibre est parvenue jusqu’au labo avec des débits dont je ne pouvais même pas rêver il y a encore quelques mois. J’ai remis le labo en route, avec quelques investissements supplémentaires et quelques sueurs froides3 et me voilà paré pour débuter l’année ! J’ai encore quelques réglages a faire, des câbles a tirer, un mixage qui soufflette un peu trop, des commandes récalcitrantes et deux ou trois broutilles mais rien de vraiment grave. 

En 2020 j’espère donc pouvoir vous proposer des vidéos et des tests plus souvent. Des formats plus légers pour les gadgets et des tests plus approfondis pour les machines plus sérieuses. Des tests adaptés suivant les cas. Cela va commencer avec le CES 2020 qui démarre dans quelques jours et qu’on pourra suivre par épisodes. Cela ne veut pas dire que je vais laisser de côté l’écrit pour autant, les deux se complètent bien à mon sens. J’espère également pouvoir faire des reportages et visiter des créateurs comme des marques. On verra ce que 24 heures par jour m’autoriseront à réaliser.

Voilà donc pour le programme pour 2020. Je compte sur vous pour aider le blog à réussir ce mouvement qui risque d’être un poil chaotique le temps que je trouve mes marques. 

Encore tout plein de bonnes choses à toutes et à tous.

Très bonne année 2020 ! © MiniMachines.net. 2019

Quelles sont les tendances qui ont marqué la fabrication additive en 2019 ?

Par Mélanie R.

Ca y est, l’année 2019 touche à sa fin ! Quoi de mieux pour revenir sur les principales tendances de la fabrication additive ? Qu’est-ce qui a façonné le marché cette année, quelles ont été les innovations à retenir, à […]

Qui a marqué le marché de la fabrication additive en 2019 ?

Par Mélanie R.

L’année 2019 touche bientôt à sa fin, affichant de beaux résultats pour le marché de la fabrication additive. Si celui-ci s’industrialise de plus en plus, c’est parce que la technologie devient une méthode de production de pièces finies, un peu […]

Joyeux Noël à toutes et à tous !

Par Pierre Lecourt

Les fêtes, c’est le bon moment pour remercier tout le monde. Ceux qui aident dans l’ombre, ceux qui financent le site et ceux qui le visitent et le commentent. Certains font les trois à la fois!

2019-12-24 15_20_49-minimachines.net

Parmi ceux qui m’aident beaucoup à tenir le site, je ne peux que remercier cette année Brice qui m’a particulièrement aidé à remettre d’aplomb les bons plans du site pour que leur mise en place et leur gestion soient beaucoup beaucoup moins chronophages. Grand merci à Fabien qui a été indispensable à la maintenance du serveur sur lequel est hébergé le site, encore une année où sans lui Minimachines aurait passé beaucoup de temps offline pendant les énormes pics de visiteurs du BlackFriday et autres. Merci à Rem pour son endurance à relire mes billets et corriger mes fautes. Il est infatigable puisqu’il fait ça depuis… Blogeee ! 

Merci enfin à Antoine qui m’a particulièrement aidé ces dernières semaines à remettre d’aplomb le labo vidéo Minimachines avec un système aux petits oignons dont vous aurez bientôt la primeur régulière. 

Grand merci à tous les soutiens du site que ce soit sous Patreon ou Tipeee, comme ceux qui passent par Paypal ou qui offrent des cafés. Ces formats de soutien ont connu une accélération ces derniers temps. L’argent récolté de cette manière a été particulièrement utile pour financer la mise à jour du labo vidéo. En général, les sous récoltés de cette manière sont réinjectés dans l’infrastructure du site. En participant d’une manière ou d’une autre, vous faites vivre Minimachines.

Merci à tous les visiteurs et tous les commentateurs constructifs. Qu’on soit d’accord ou pas sur le fond, vos avis et critiques sont une vraie richesse pour tout le monde.

Grand merci enfin à tous ceux qui passent par le site pour faire leurs emplettes en ligne et à ceux qui profitent des Bons Blans ou de MisterMatos. En le faisant, vous m’offrez de quoi vivre du blog depuis des années sans céder à la publicité ou aux articles sponsorisés. Ces achats mis bout à bout permettent de faire vivre le blog depuis 2012 ! Ce n’est pas rien !

Je vous souhaite vraiment un très joyeux Noël à toutes et à tous !

Pierre 

Joyeux Noël à toutes et à tous ! © MiniMachines.net. 2019

Nouvelles bandes démo VFX et animation pour Cinesite

Par Shadows

Après avoir dévoilé son financement pour les années à venir, Cinesite profite de la fin d’année pour mettre à jour ses bandes démo. Au menu : effets visuels mais aussi animation 3D.

L’article Nouvelles bandes démo VFX et animation pour Cinesite est apparu en premier sur 3DVF.

Pourquoi GF Machining Solutions a-t-il misé sur la fabrication additive métal ?

Par Mélanie R.

La fabrication additive métal a pris ces dernières années une place importante sur le marché global des technologies 3D : on observe une croissance du nombre de fabricants de machines, des alliages et matériaux plus résistants, des logiciels qui viennent optimiser […]

3D Hubs part à la conquête du marché français en ouvrant des bureaux à Paris

Par Mélanie R.

La plate-forme de fabrication en ligne 3D Hubs a ouvert de nouveaux bureaux à Paris, confirmant ainsi sa croissance et sa volonté de transformer l’industrie de la fabrication. Les collaborateurs travaillant désormais dans la capitale ont pour objectif de produire […]

Gros boom des hearables, les oreillettes “intelligentes”

Par Pierre Lecourt

Le marché des wearable1 vient de connaitre un nouveau record. Après les premières envolées dues aux montre connectées, voici que le marché connaîtrait un rebondissement grâce aux… casque intra auriculaires et autres solutions audio connectées dites “intelligentes”. L’occasion d’inventer un nouveau mot : Hearables.

2019-12-12 16_27_39-minimachines.net

Alors le gros de l’intelligence de ces objets est à chercher assez loin, IDC convoque une nouvelle catégorie de produits baptisée “Hearables” pour désigner les casques et intra-auriculaires avec des fonctions avancées. Du type annulation de bruit mais aussi pilotage d’applications ou gestion d’assistants vocaux. En gros, tous les bidules pour écouter de la musique avec du Bluetooth viennent d’intégrer cette catégorie.

L’estimation des expéditions de ces Wearable passe ainsi à 84.5 millions d’unités pour le troisième trimestre 2019. Presque deux fois le total expédié l’année dernière à la même période. Apparemment, le reste des éléments n’a pas beaucoup changé, on reste sur des volumes comparables en terme de montre connectées, de trackers d’activité et autres lunettes connectées. C’est bien l’ajout de la nouvelle catégorie qui crée cette “croissance”. Sachant qu’il s’agit d’un vase communicant, cela fait autant de casques en moins vendus sur un autre marché… à moins que IDC ne considère qu’un casque “hearable” soit aussi un casque comme les autres et les englobe également ailleurs.

Cela permet tout de même à l’analyste de dégager une formidable croissance de 242% sur un an pour ce marché. De quoi écrire de belles histoires de mode et d’engouement dans les journaux si on ne prend pas la peine d’analyser d’où vient ce bond fulgurant. Car ces hearables, ces casques Bluetooth et autres appareils assistants compatibles, existent depuis quelques années maintenant.

2019-12-12 16_27_27-minimachines.net

Le trio de tête est intéressant avec un Apple qui s’octroie 35% de parts de marché : son catalogue de montres s’est d’un coup enrichi des casques Beats et de ses AirPods ce qui explique cet embellissement. Xiaomi est second avec sa stratégie de faibles marges et de marché énorme avec 14.6% de parts. Samsung est derrière avec 9.8% dû en grande partie à son écosystème de montres. Huawei (8.4%) et FitBit (4.1%)  ferment la marche.

C’est beau quand le marché invente sa propre et rassurante croissance. Avec son petit vocabulaire qui va bien : Hearables

Gros boom des hearables, les oreillettes “intelligentes” © MiniMachines.net. 2019

Fieldmade et UrbanAlps impriment en 3D des clés sécurisées à la demande

Par Mélanie R.

Souvenez-vous de UrbanAlps, cette jeune pousse suisse à l’origine d’une clé imprimée en 3D métal, cachant des fonctions de sécurité à l’intérieur de son mécanisme pour rendre impossible sa numérisation et ainsi la protéger. Elle vient d’annoncer une collaboration avec […]

La première pièce de sécurité imprimée en 3D dans un métro allemand

Par Mélanie R.

Le réseau allemand Mobility Goes Additive (MGA), dont l’objectif est d’explorer l’adoption de la fabrication additive dans la mobilité, vient d’approuver la première pièce de sécurité imprimée en 3D pour le secteur ferroviaire. Il s’agit d’un bras de liaison de […]

La fabrication additive industrielle connaîtra une croissance considérable en 2020

Par Mélanie R.

Dans une étude menée par Essentium en mars, on avait remarqué que les utilisateurs de la fabrication additive commençaient à investir dans l’impression 3D destinée à la production de masse. Le rapport reposait sur une enquête en ligne auprès de […]

Le gouvernement français veut faciliter l’impression 3D de pièces détachées

Par Mélanie R.

La commission du développement durable de l’Assemblée nationale vient d’adopter un amendement relatif au projet de loi « anti-gaspillage pour une économie circulaire », amendement qui touche au secteur de l’impression 3D. Celui-ci devrait en effet obliger les fabricants de meubles à […]

3D Hubs et Fillauer Composites conçoivent un pied prothétique en fibres de carbone

Par Mélanie R.

Basé aux Pays-Bas, 3D Hubs est une plate-forme de fabrication en ligne, un des leaders du marché d’ailleurs, qui bénéficie d’un réseau mondial de partenaires pour répondre aux besoins de ses clients en matière de production. Pour être plus précis, […]

Plex se transforme en service de streaming gratuit (mais avec de la pub)

Par Pierre Lecourt

Plex est depuis longtemps un outil performant de streaming local. On télécharge un film sur un stockage compatible sur son réseau qui devient le serveur puis on installe le lecteur Plex sur un outil de lecture comme une TV-Box. Une liaison réseau permet ensuite de lire – et d’adapter – la vidéo à sa cible. Le moteur Plex permet par exemple de transcoder une vidéo pour qu’elle puisse passer par un système au débit limité ou s’afficher convenablement sur un écran à la définition précise…

2019-12-06 11_49_31-minimachines.net

Si ce service va évidemment perdurer, Plex change radicalement de stratégie en basculant du côté du streaming. Au même titre que Netflix, Hulu ou Amazon Prime, Plex va proposer un accès à des milliers de films  et de séries en ligne en utilisant ses technologies. Grosse nuance entre Plex et les autres, il n’y aura pas besoin d’abonnement pour en profiter, pas de paiement à la carte, rien. Non tout sera gratuit sur Plex… Ce qui veut dire qu’il y aura une contrepartie…

2019-12-06 11_51_56-minimachines.net

Plex va injecter de la pub, façon télé.

Plex va injecter au début et au milieu de votre film un – ou des – spot de publicité afin de rémunérer son offre, gagner de l’argent et payer ses serveurs. Vous voulez voir Apocalypse Now, Terminator, Ghost in the Shell ou Le Seigneur des Anneaux sans débourser un centime ? Un petit tour sur Plex vous donnera entière satisfaction. Plusieurs studios ont ouvert leur catalogue au service : Warner Bros, United Artists, MGM, Lionsgate libèrent ainsi une foule de films pour débuter. Déployée dans plus de 200 pays au lancement, les contenus seront lisibles en FullHD vers l’ensemble des plateformes déjà équipées de solutions de lecture Plex. En clair, si votre PC, votre TV Box, votre Shield, ou votre Chromecast utilisent déjà Plex vous pourrez surfer sur le catalogue de contenus proposés. Si vous n’utilisez pas le service aujourd’hui, vous pourrez probablement installer le client sur de nombreux appareils.

Difficile de savoir ce que les catalogues contiendront en réalité. Si il s’agira d’œuvres récentes ou non et dans quelles proportions on n’aura pas droit à une foule de films déjà vus et revus sur d’autres plateformes. Il est compliqué d’imaginer la rentabilité d’un tel dispositif, est-ce que la publicité peut assumer les coûts d’infrastructure de ce service ? Dégager des bénéfices ? Une chose est sûre, Plex a bonne presse et son logiciel est déjà installé sur de nombreuses plateformes.

2019-12-06 11_49_10-minimachines.net

Je  suppose que pour certains usagers, l’accès à des contenus gratuits en échange de spots de pub sera un service intéressant. Pas besoin de s’abonner, pas de paiement mensuel ou à chaque téléchargement… La marque indique que ses spots de pubs seront moins invasifs que ceux de la télé… Il pourraient également être plus efficaces… On imagine que le service utilisera tout ce qui est en son pouvoir pour cibler les utilisateurs et leur proposer des publicités parfaitement adaptées. Rien à regarder ? Pas d’abonnement en cours ? Plex peut être une solution de dépannage très pratique.

Evidemment, Plex n’injectera pas de publicité sur son service classique, vos films de vacances ne seront pas perturbés par des spots de pub pour des couches, de la lessive ou des bagnoles. Cette partie là du service ne changera pas.

2019-12-06 11_49_42-minimachines.net

Un concurrent à suivre

Le nerf de la guerre sera le catalogue proposé. Les titres aperçus sur les vignettes ou mis  en avant ne sont pas mauvais mais déjà présents partout ailleurs : Rain Man, Lord of War ou Raging Bull. Pas certain que les nouveautés soient au rendez-vous. Plex promet un accès aux contenus récents ainsi que les Lauréats des Oscars. Très bien, mais dans quelle chronologie ? Les productions Européennes et indépendantes devraient également être au rendez-vous tout comme les documentaires et la musique. On ne demande qu’a suivre le tempo… à condition que le contenu vaille la peine d’être vu… et compris. On se souvient des premiers pas des concurrents dans le domaine du sous-titrage. Aujourd’hui encore, certains contenus en VOD proposent des sous titres catastrophiques. Quid des versions localisées ? Ces adaptations techniques, doublages et sous-titres coûtent souvent assez cher. Plex se contera sûrement, pour débuter, de films ayant déjà eu droit à un sous-titrage ou une bande son doublée amortie… Ce qui signifie un catalogue assez ancien.

Mais pour proposer du neuf, il faudra passer à la caisse et donc baisser la maigre rentabilité de l’ensemble. Autrement dit, ne vous attendez pas à une avalanche de nouveaux films en sous titré Français sur Plex, ils passeront d’abord sur des plateformes payantes.

2019-12-06 11_48_57-minimachines.net

Un accès aux grands classiques, au films indémodables, un système de recommandations pour des filmographies ou des catalogues à voir absolument serait tout à fait pertinent et on peut très bien imaginer des améliorations et des partenariats très bien ficelés autour de ce service dû à sa gratuité. Des forums ou des sites dédiés au cinéma pourraient sans problème monter des interfaces tenant compte de l’offre Plex.

Les concurrents de Plex vont devoir prendre en compte son arrivée, surtout si certains décident de limiter leurs abonnements pour basculer sur ce modèle du gratuit-c’est-moi-le-produit. Si la mayonnaise prend pour Plex, Netflix et consorts devront sûrement adapter leurs offres… enfin en théorie, parce qu’en pratique, ils sont assis sur un trésor de guerre avec lequel Plex ne peut rivaliser. Il faudrait que le public se tourne massivement vers Plex, abandonne ses autres abonnements et conserve cette position longtemps pour écorner les comptes des rivaux du nouveau service. Un scénario qu’il est difficile d’envisager aujourd’hui.

Plex se transforme en service de streaming gratuit (mais avec de la pub) © MiniMachines.net. 2019

La France est l’un des pays où la fabrication additive est la plus utilisée

Par Mélanie R.

Le fabricant hollandais Ultimaker a récemment dévoilé les résultats de sa première étude annuelle, le 3D Printing Sentiment Index, qui classe les 12 pays participants selon leur connaissance du marché de la fabrication additive, leur adoption des technologies 3D, leurs […]

Atome3D, le français au service de l’impression 3D polymère de bureau

Par Mélanie R.

L’entreprise française Atome3D est l’un des principaux acteurs de la fabrication additive en France : elle distribue aujourd’hui une large gamme de solutions d’impression 3D de bureau, de l’imprimante au matériau en passant par le scanner 3D, et accompagne les […]

Formnext 2019 : la fabrication additive industrielle en plein boom

Par Mélanie R.

Cette année encore le salon Formnext a fait l’unanimité : réunissant plus de 850 exposants et 34 500 participants (contre 27 000 l’année dernière), la 5ème édition s’est concentrée sur l’industrialisation des technologies de fabrication additive – en accélérant le […]

Volkswagen poursuit sa production de pièces imprimées en 3D avec HP Metal Jet

Par Mélanie R.

En septembre 2018, le fabricant américain HP annonçait l’arrivée de son imprimante 3D métal, la HP Metal Jet. Parmi les premiers utilisateurs de la technologie, le constructeur automobile Volkswagen : depuis un an, l’entreprise allemande teste les possibilités de la […]

BASF s’offre le service d’impression 3D français Sculpteo

Par Mélanie R.

Le groupe BASF, un des leaders de l’industrie chimique dans le monde, vient d’acheter le service d’impression 3D français Sculpteo. L’accord, signé le 14 novembre dernier, devrait permettre à la filiale dédiée à la fabrication additive, BASF 3D Printing Solutions, […]

Somfy maximise le potentiel de la fabrication additive FFF dans son centre R&D

Par Mélanie R.

Depuis plusieurs années Somfy, leader mondial de la motorisation et de l’automatisation des ouvertures de l’habitat, utilise la fabrication additive pour la réalisation des prototypes de ses futurs produits. Initialement, la société faisait essentiellement appel à des prestataires externes pour […]

Formnext 2019 : que pouvons-nous espérer pour cette 5ème édition ?

Par Mélanie R.

Formnext est sans aucun doute le plus grand salon professionnel dédié à la fabrication additive : depuis 5 années consécutives, il réunit des milliers d’acteurs internationaux autour des innovations du secteur et permet de renforcer la place des technologies 3D dans […]

GF Machining Solutions et 3D Systems optimisent la fabrication additive métal

Par Mélanie R.

GF Machining Solutions (GF), division de l’entreprise suisse Georg Fischer spécialisée dans l’industrie mécanique, renforce sa présence sur le marché de la fabrication additive métal à travers un partenariat avec le fabricant 3D Systems. En combinant leur expertise respective, en […]

8th HbbTV Symposium and Awards 2019 Shortlists Fincons Group

Par Andres Benetar

  The Fincons Group is a leading IT business consultancy. Since 1983, the Fincons Group has focused its efforts on advancing technologies, which have helped build its reputation. This is all thanks to the company’s ability to interpret and anticipate new business models such as the rapid surge of IT-based systems.  Later this month, this ...

The post 8th HbbTV Symposium and Awards 2019 Shortlists Fincons Group appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

Le fabricant de filaments Recreus passe à la vitesse supérieure

Par Alex M.

La technologie d’impression 3D par extrusion de filaments, aussi appelée FFF/FDM, a été ces dernières années une méthode plébiscitée par la communauté des makers au détriment des utilisateurs industriels. Cette technologie concurrence toutefois d’autres procédés de fabrication additive désormais comme […]

❌