Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 7 avril 2020Vos flux RSS

KeyShot 9.2 disponible : NVLINK, Benchmark, quelques avancées

Par Shadows

L’outil de rendu et animation KeyShot passe en version 9.2. Une mise à jour mineure qui comporte tout de même des nouveautés intéressantes :
– un matériau “transluscent medium” fait son apparition, avec des optimisations notables par rapport aux matériaux de ce type déjà disponibles. Outre un meilleur résultat visuel, les performances sont en nette hausse.
– KeyShot en mode GPU supporte enfin la combinaison de mémoire de plusieurs GPUs connectés via NVLink. Ainsi, une machine équipée de deux Quadro RTX 8000 pour permettra de travailler avec 96 Go de mémoire GPU.
– KeyShot Viewer dispose d’un nouveau benchmark, qui comparera le rendu d’une scène par votre CPU ou GPU au temps mis par un système équipé d’un Core i7 6900K.

Rappelons enfin que vous pouvez retrouver KeyShot dans la boutique 3DVF.fr.

L’article KeyShot 9.2 disponible : NVLINK, Benchmark, quelques avancées est apparu en premier sur 3DVF.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

KeyShot World 2020 : retrouvez toutes les conférences en vidéo

Par Shadows

L’édition 2020 du KeyShot World s’est achevée ; comme nous vous l’avions annoncé, l’éditeur a fort logiquement fait le choix d’un évènement en ligne pour cette année.
Vous retrouverez ci-dessous l’ensemble des vidéos : nouveautés de la V9, cas clients, cours sur l’animation, KeyVR, les matériaux ou encore le lighting. Nous vous invitons en complément à faire un tour sur la page officielle de l’évènement, qui propose de nombreux contenus à télécharger : fichiers pour suivre les cours, benchmarks qui vous aideront dans vos choix matériels.

Notez également que KeyShot est disponible dans la boutique 3DVF.fr, par l’intermédiaire de notre partenaire Progiss. N’hésitez pas à les contacter par téléphone au 01 49 89 07 90 ou par mail : info@progiss.com pour plus de détails.

KeyShot 9, les nouveautés, teaser et direct :

Diary of a Wimpy Package Designer” par George Olarte / Spin Master

KeyShot Essentials: UI and Workflow” par Ryan Levy / Luxion

Design & Innovation at Pepsi Utilizing KeyShot” par Jacob Fine / PepsiCo

Animation Essentials: From Part to Material” par Will Gibbons / Will Gibbons Design

Teaser KeyVR

KeyVR: Best Practice and Workflow” par Jesper Mosegaard / Luxion

Materials Essentials: Interface and Usage” par Ryan Levy / Luxion

Teaser – animations avancées

Advanced Animation Techniques” par Ryan Levy / Luxion

Teaser RealCloth

Materials Advanced: Material Types and Advanced Editing” par Karim Merchant & Søren Gammelmark

Utilizing RealCloth, Fuzz, and Scanned Materials” par Karim Merchant & Søren Gammelmark

KeyShot Advanced: Studios, Model Sets, and Multi-materials” par Ryan Levy / Luxion

Teaser lighting

Lighting Essentials: From Presets to Light Sources” par Karim Merchant / Luxion

Lighting Advanced: Setup, Animation, and Customizations” par Will Gibbons / Will Gibbons Design

Teaser – table ronde designer

Product Visualization: Designer Roundtable” par Special Guests

L’article KeyShot World 2020 : retrouvez toutes les conférences en vidéo est apparu en premier sur 3DVF.

Photogrammétrie : comment capter des surfaces

Par Shadows

Grzegorz Baran présente en vidéo son workflow de scan de surface, en vue d’aboutir à un matériau utilisable en production. Armé d’un monopode et d’un appareil photo, il capture ici une surface de gravier puis montre son workflow, s’appuyant notamment sur Metashape, ZBrush et les outils Substance.

L’article Photogrammétrie : comment capter des surfaces est apparu en premier sur 3DVF.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @desilence_⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣This...




⁣⁣
⁣#repost @desilence_⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣This installation we are doing with @janebeta7 at the @upfbarcelona pays tribute to all the women who worked in the textile factory Ca l'Aranyó since its opening in 1877. .⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣#llumbcn #llumbcn20 #videomapping #frame #videodesign #visualist #generativeart #millumin #madmapper #nightphotography #lightskin #lightworker #lighthouse (at Master Universitario en Artes Digitales UPF-IDEC)
https://www.instagram.com/p/B94OIV5pudn/?igshid=118x9p08zfcln

L’évènement annuel KeyShot se dématérialise et débute le 23 mars

Par Shadows

Luxion, éditeur du logiciel de rendu et animation KeyShot, annonce que son KeyShot World se fera cette année en ligne uniquement. Son accès sera du coup gratuit, avec chaque jour du 23 mars au 2 avril des sessions sur le logiciel et son usage, quel que soit votre niveau. En outre, des sessions plus approfondies seront proposées sur des fonctions précises, comme RealCloth, la VR ou le Fuzz.

Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire gratuitement, que vous soyez client KeyShot ou non. Le même lien vous donnera accès à l’agenda détaillé (attention au décalage horaire) ou encore à la liste des personnes qui interviendront.

L’article L’évènement annuel KeyShot se dématérialise et débute le 23 mars est apparu en premier sur 3DVF.

Luxion facilite le télétravail des clients KeyShot

Par Shadows

Comme de nombreux éditeurs, Luxion s’adapte aux contraintes actuelle. L’éditeur fournit désormais des versions temporaires aux clients KeyShot dont l’activité est affectée par la pandémie.

Si Luxion n’a pas publiquement communiqué en ce sens, cette information nous a été confirmée par notre partenaire Progiss, revendeur de KeyShot.

Nous invitons donc les personnes qui souhaiteraient bénéficier de cette possibilité à se rapprocher de l’éditeur ou de leur revendeur, selon le cas.

L’article Luxion facilite le télétravail des clients KeyShot est apparu en premier sur 3DVF.

Overlap

Par Hayley Cantor

Born in the heart of the VJ boom in the 90s, after their own artistic experimentation, and Michael’s first ever (what we would call now) VJ gig in 1985, Michael Denton and Anna McCrickard formed Overlap in 1998. They are based in Hastings in the UK. Unlike some VJs, who purely focus on the visual side of the art form, Overlap are a an AV collaborative duo in the purest sense of the concept, who also produce minimalist music in parallel with their exploration of both moving and still image. They’ve also performed at many a festival, forming part of a collective of VJs represented by Microchunk.

Their work takes the form of live audiovisual performances, exhibitions, transitional paintings, installations, VJ sets and even prints, and takes on audiovisual culture from a fine art perspective, which makes their work both fascinating and unique in a wide variety of different contexts.

Overlap started VJ-ing and performing AV sets as regular guests of resident VJs Reality Check at Turnmill’s club (The Gallery, London Calling) in 1998, guesting with Reality Check at The Chemical Brothers’ headline set at Turnmill’s Millenium gig in London’s Docklands. The next decade saw Overlap’s visuals splashed across screens at major international festivals including Creamfields, Andalucia, Electric Picnic Ireland, Glastonbury’s Glade stage, Pete Tong’s Wonderland in Ibiza and Glastonbury’s Glade, as part of the Microchunk visuals boutique. They created visuals for for the Industrial Resolution installation at the first Manchester International Festival: performed live on the largest indoor screen in Europe, accompanying the world’s leading DJs including Carl Cox, Fatboy Slim, Laurent Garnier, Layo, Pete Tong and Sasha. Overlap also played regular VJ slots at Razzmatazz (Loft), Barcelona and Pete Tong’s Wonderland, Eden, Ibiza (Deadmau5, Groove Armada). Overlap were commissioned by Microchunk to animate Damien Hirst artwork for Pete Tong’s Ushuaia at Le Grand Bazaar, Ibiza in 2013. 

Overlap also work with the Noise of Art collective as resident VJ-s and moving image artists. Their fine art single screen video works have been screened at the ICA, BFI and Tate Modern. Recent projects include:- a celebration of 100 Years of Electronic Music at the National Portrait Gallery London; Forest Tree limited edition for Sedition Art; audiovisual “painting” installations for the National Trust’s Fenton House and Calke Abbey; opening the Arquiteturas Film Festival in Lisbon with their Places that Dance AV set; short films “Returning” and “Switch” awarded special mentions at the Avanca and EMAF film festivals; an audiovisual performance in the British Ambassador’s Residence in Beijing. Recent art screenings/performances of their works have included Aquatint at Riders on the Mall/ROM, MUSZI, Budapest and Digital Graffiti, Florida, Forest Tree at STRP Biennale at Strijp S in Eindhoven and Cloud Edged at Light Fantastic, House of Nobleman, Frieze.

Perhaps one of the most poignant aspects of their audiovisual artwork is its accessibility and ability to be embraced and engaging in such an extensive mixture of spaces, including performances and installations everywhere from music festivals (Creamfields, Splice festival, Madatac, Fiber, Generate, Big Chill, STRP Biennale); and night clubs (Razzamatazz, Barcelona, Wonderland – Eden, Ibiza), to prestigious galleries (Tate Modern, Pompidou, National Portrait Gallery, the Victoria and Albert Museum), as well as being featured in some important publications on VJ culture, such as Audio – Visual Art and VJ Culture (2006) They even remixed and VJed The Beatles Magical Mystery Tour film for its cinema première at the South Bank with Noise of Art at London’s BFI.

Their working process involves adding and removing layers, degrees of opportunism and systematised chance, creating generative combinations ranging from slow transitional paintings, to fast flowing AV performances. 

Their most recent work includes Transitional Landscape, designed for exhibition and art installation, ‘Rooms’, which explores the relationship between indoors and outdoors, combining and fusing luscious wallpaper motifs with beautiful organic landscape scenes. It juxtaposes man-made life with that of the wonders of the natural world.  

Find out more about their work here:

Website | Seditionart | Bandcamp | Vimeo

The post Overlap appeared first on Audiovisualcity.

QBert on the Photon Fader, his studio gear, and his favorite decade of drums to sample

Par Alex Amaro
qbert-photon-fader-header

What makes a legendary artist in the DJ community? Often it’s having a lasting impact – and QBert continues to do that. In today’s interview from DJTT guest contributor Alex Amaro, Q talks about his most recent projects, his studio gear, and more. Read on. Who is QBert? QBert is part of a select few […]

The post QBert on the Photon Fader, his studio gear, and his favorite decade of drums to sample appeared first on DJ TechTools.

Puget Systems Launches Comprehensive Benchmarks for Adobe Creative Cloud

Par Kevin Bourke

PugetBench for Adobe Creative Cloud Includes Benchmark Support for Photoshop, Lightroom Classic, After Effects, and Premiere Pro Puget Systems (www.pugetsystems.com) today announced a new initiative – the PugetBench for Adobe® Creative Cloud®- to address the need for comprehensive, repeatable and consistent benchmark testing for the most popular applications used by creative professionals. These benchmarks are ...

The post Puget Systems Launches Comprehensive Benchmarks for Adobe Creative Cloud appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Doom sur un appareil photo

Par Pierre Dandumont

Tout a commencé avec cette vidéo de LGR : il montre un appareil photo Kodak qui lance Doom. Je trouvais ça intéressant, et en regardant les sites liés, j’ai découvert un truc : il existe pas mal de modèles capables de le faire et – mieux – le vieil appareil de mes parents est dans la liste. Une fois ce dernier récupéré, j’ai donc tenté.

Mais comment ça marche ? En fait, une société (FlashPoint) proposait à la fin des années 90 un système d’exploitation pour les appareils photo, Digita. L’idée était de proposer des applications et des scripts pour les appareils, pour uniformiser les interfaces. Les scripts permettent des choses intéressantes pour automatiser les photos, et ajouter des fonctions. Ils ont l’avantage de fonctionner sur tous les appareils compatibles avec Digita OS (ou presque), et on trouvait des choses assez intéressantes. Sur les modèles Kodak avec une interface série, il était par exemple possible d’acheter un kit GPS et pour ceux qui avaient un récepteur série, il était possible de le faire manuellement. Ca semble terriblement banal avec nos smartphones, mais dans les années 90, c’était incroyable. Pour les applications, c’est un peu plus compliqué, parce que tous les appareils n’ont pas les mêmes composants, mais il était tout de même possible de lancer pas mal de choses.

Digita OS

Les appareils

La liste est assez courte : quelques Kodak (DC220, DC260, DC265 et DC290), deux Minolta (EX Zoom 1500 et EX Wide 1500), deux Pentax (EL-200 et EL-2000) et quelques modèles HP, qui sont soit des clones de Minolta, soit des clones de Pentax (618, 912, C500). Mon modèle est un HP 618, clone d’un Pentax. A l’époque, le fabricant vendait des appareils photo en bundle avec des imprimantes, en reprenant des modèles de sociétés spécialisées en photo. Cette page donne les caractéristiques techniques : les Kodak utilisaient un PowerPC MPC823 à 66 MHz (un modèle embarqué) avec 6 à 16 Mo de RAM et un écran en 288×216. Ils géraient l’audio (11 kHz). Les Pentax et les copies HP se basaient sur des CPU ColdFire (une architecture RISC dérivée des 68000 de Motorola) à 90 MHz, avec 16 Mo de RAM, un écran en 288×216 et la gestion du son (pas dans Doom). Enfin, les Minolta avaient un CPU DCAM (un SoC MIPS) à 54 MHz avec un écran en 360×240, 16 Mo de RAM mais pas d’audio.

L’appareil


Les boutons n’offrent pas nécessairement la meilleur ergonomie pour les jeux

Les différences entre les CPU font que les applications doivent être proposées pour chaque architecture, ce qui complexifie un peu les choses. Sur ce site, vous trouverez donc un lecteur MP3 pour les modèles de Kodak, Doom pour les 3 architectures et des portages de MAME (un émulateur de jeux d’arcade) pour les 3 architectures. Je me suis penché sur Doom, mais MAME fonctionne a priori pas trop mal avec le son, même si les CPU restent assez faibles.

Doom

Vous aurez besoin d’une carte Compact Flash de quelques Mo et sûrement d’un adaptateur secteur. Dans mon cas, le compartiment pour les piles est cassé, donc j’ai utilisé un adaptateur secteur (9V). Il suffit ensuite de copier les fichiers sur la carte, avec l’application dans un dossier system et le .wad à la racine. Ca doit fonctionner avec Doom et Doom 2, et a priori d’autres WAD. Une fois que c’est en place, il suffit d’aller dans les menus, de choisir les applications et de le lancer. L’appareil s’éteint, et au second allumage… Doom démarre. Les commandes sont un peu bizarresn, avec un D-PAD et des boutons pas très adaptés, mais ça fonctionne. Le jeu se dirige avec la croix, les boutons de zoom servent à tirer et ouvrir les portes et l’ensemble est assez fluide et c’est jouable dans l’absolu.

L’application (le second fichier vient de macOS, les gens sous Windows comprendront…)


Doom sur la sortie vidéo

La seconde étape a été d’utiliser la sortie vidéo. L’appareil photo a une sortie analogique, mais je n’avais pas de câble, donc j’ai choisi la technique la plus simple : un adaptateur jack 2,5 mm mâle vers 3,5 mm femelle suivi d’un câble AV quelconque (celui d’un iBook). Ensuite, j’ai tenté : comme le brochage peut différer mais que le câble propose trois RCA en sortie, il suffit d’essayer de trouver la bonne sortie. Ici, la vidéo passait sur la prise RCA rouge. Sur mon modèle, Doom ne propose pas le son, par contre.

Premier exemple, j’ai filmé directement l’appareil. Il n’y a pas de son.

Second exemple, j’ai enregistré directement la sortie vidéo de l’appareil, en analogique.

Une des touches permet aussi de faire des captures d’écran, mais je ne sais pas laquelle.

Une capture, en PCX

KeyShot 9.1 en beta : du dépliage UV à l’horizon

Par Shadows

Luxion a annoncé hier le lancement d’une beta publique pour KeyShot 9.1, future version de sa solution de rendu et animation à destination, notamment, du secteur du design.

Une avancée notable de cette version sera l’arrivée d’un nouvel outil de dépliage UV permettant de créer des projections de texture adaptées aux géométrie complexes : une planche déformée, un câble tressé qui généraient jusqu’ici des erreurs sont désormais correctement pris en compte. Des vidéos de démonstration accompagnent ces exemples.

L’article KeyShot 9.1 en beta : du dépliage UV à l’horizon est apparu en premier sur 3DVF.

ShinjukuVR : Benjamin Bardou nous propose une promenade cyberpunk

Par Shadows

L’artiste Benjamin Bardou nous dévoile ShinjukuVR, une promenade au coeur de l’arrondissement Shinjuku de Tokyo.
Disponible à la fois sous forme d’expérience VR (HTC Vive) et d’aperçu vidéo, le concept mêle photogrammétrie et effets de particules pour créer des visuels surprenants.

Plus largement, nous explique Benjamin Bardou, cette expérimentation s’inscrit dans son projet Megalopolis, qui vise à explorer le thème de la mémoire au sein des villes modernes via différentes déclinaisons (court-métrage, réalité virtuelle, etc). L’aspect non-linéaire de l’oeuvre globale, précise Benjamin Bardou, est entièrement assumé puisqu’il évoque l’expérience du citadin.
Dans ce cadre, la photogrammétrie est à voir comme une sorte de restitution mémorielle, avec tous les défauts que cela implique (trous, approximations).

On pourra consulter sur le site de Benjamin Bardou d’autres éléments issus de cette démarche artistique.

L’article ShinjukuVR : Benjamin Bardou nous propose une promenade cyberpunk est apparu en premier sur 3DVF.

Imagine Products Integrates ShotPut Pro and TrueCheck With Frame.io Media Collaboration Hub

Par Andres Benetar

  Last December, Imagine Products, the creator of software utilities for backing up, viewing, sharing, analyzing, transcoding, and archiving video assets, today announced an integration of its ShotPut Pro and TrueCheck solutions with the industry-leading Frame.io cloud-based collaboration hub. This year at the 2020 NAB Show, attendees will be able to see how the integration ...

The post Imagine Products Integrates ShotPut Pro and TrueCheck With Frame.io Media Collaboration Hub appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

Une peau de pêche grâce à KeyShot 9

Par Shadows

L’équipe de KeyShot dévoile un tutoriel autour du système de fuzz disponible dans KeyShot 9. Cet effet de micro-pilosité qui évoque la peau de pêche pourra être utile dans de nombreuses situations telles que celle présentée ici : un haut-parleur avec tissu.

L’article Une peau de pêche grâce à KeyShot 9 est apparu en premier sur 3DVF.

Imagine Products Announces ShotPut Pro And TrueCheck Integration With Frame.io Media Collaboration Hub

Par Andres Benetar

    Imagine Products Inc., the creator of software utilities for backing up, viewing, sharing, analyzing, transcoding, and archiving video assets, today announced an integration of its ShotPut Pro and TrueCheck solutions with the industry-leading Frame.io cloud-based collaboration hub. The integration gives Frame.io users a streamlined new workflow for offloading and uploading video, audio, and ...

The post Imagine Products Announces ShotPut Pro And TrueCheck Integration With Frame.io Media Collaboration Hub appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

Camera Hire Heavily Investing in CiNX from Miller Tripods

Par D Pagan Communications

Purchase Includes 10 CiNX 3 Fluid Heads and 10 Sprinter II 2 Stage Carbon Fibre Tripods, Providing Customers With Reliable Camera Support Solutions SYDNEY, AUSTRALIA, JANUARY 13, 2020 — Camera Hire, a well-established Australian rental company and a leader in industry camera support solutions, recently purchased 10 CiNX 3 Fluid Heads and 10 Sprinter II ...

The post Camera Hire Heavily Investing in CiNX from Miller Tripods appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

3 New Cameras We’d Like to See Released in 2020

Par Jourdan Aldredge

Today, we'll take a look at three new digital video camera game changers we’d like — and expect — to see released in 2020.

Find Your New Favorite Tool: Five NLE Alternatives to Premiere

Par Caleb Stephens

Frustrated with Premiere? Tired of the subscription model? Today, we're taking a peek at some of the alternative NLEs available to editors.

Artificial Arboretum – Preservation of “photogrammetrees” found in Google Earth

Par Filip Visnjic
Artificial Arboretum – Preservation of “photogrammetrees” found in Google Earth
‘Artificial Arboretum‘ by Jacqueline Wu is a project exploring the preservation, study, and public display of “photogrammetrees” found in Google Earth. The collection includes a range of diverse species harvested from their rendered world using the same tools and techniques that created them.

Has the Mirrorless Silent Mode Feature Killed the Unit Stills Blimp?

Par Lewis McGregor

Unit stills photographers shoot the majority of promotional material and behind-the-scenes stills, but many people don't know much about their role.

⁣ ⁣⁣ ⁣#repost @isyet⁣ ⁣__________________⁣ ⁣⁣ ⁣Made a show...




⁣⁣
⁣#repost @isyet⁣
⁣__________________⁣
⁣⁣
⁣Made a show ✨🤸🏼‍♀️🌠 in one week with these amazing ladies⁣
⁣@bodyartdance .⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣.⁣
⁣#projectionmapping #projectionart #projectiondesign #projectionist #videoprojection #millumin #animation #dance #danceproject #danceprojection #dancers #dancephoto #calartsmafia #vscocam
https://www.instagram.com/p/B44dQHfJX8m/?igshid=1eixiimhk47lx

6 erreurs à éviter pour bien débuter en photographie !

Par Ugo

Depuis maintenant quelques mois, studioSPORT propose une gamme d’appareils photo hybrides. On retrouve un environnement complet qui vous permettra de vous équiper sereinement, que vous soyez un amateur passionné ou un professionnel averti. Intéressé par la photographie depuis maintenant quelques années, j’ai profité du prêt d’un boitier Sony Alpha 7S pour débuter et comprendre le […]

How to Find and Secure Locations for Your Next Film

Par Rubidium Wu

In this article, we’ll look at resources for finding locations, and how to put the most "money on the screen" — not in the pockets — of ...

Interview: Learan Kahanov, DP of “Madam Secretary”

Par Charles Yeager

Learan Kahanov talks about his journey to becoming the DP of "Madam Secretary" — and where he continues to look for inspiration.

Pocket 4K and Pocket 6K Owners — BRAW Comes to Premiere Pro

Par Lewis McGregor

Here's some highly anticipated news for the Pocket 4K and Pocket 6K — you can now use BRAW in Adobe Premiere Pro and Avid.

[Tuto] Monter la 360 en 2D pour produire des plans impossibles

Par Sébastien François

Les caméras 360° ne servent pas qu’à produire de la 360. Comme elles capturent tout leur environnement, on va utiliser ici la technique de « l’overcapture » ou du « reframe » pour créer des mouvements uniques dans les montages traditionnels. Les résultats sont spectaculaires.

Imaginons un cadreur qui peut voir l’intégralité de son environnement: devant, derrière, mais aussi au-dessus, en-dessous et surtout capable de bouger à la vitesse de la lumière pour suivre sans erreur un avion de chasse. C’est exactement ce que permettent de faire les caméras 360° quand leur usage est détourné en 2D.
Comme elles filment simultanément absolument dans toutes les directions, l’idée est donc de sélectionner en post-production le cadre de l’image le plus intéressant et d’animer sa position pour suivre ce qui nous intéresse. Pour résumer, elles dont office de cadreur virtuel.
Pour mieux se rendre compte des possibilités, voici un court exemple de ce qu’il est possible de faire:

Comme on le voit dans ici, le principe est le même que celui qui consiste à « cropper » dans une image 4K quand on va livrer en HD. Sauf que c’est dans toutes les directions. Oui mais voilà, un peu comme pour les Gopro et autres caméras de sport, quand elles sont apparues, les caméras 360° abordables n’ont pas été prévues à la base pour être utilisées de manière traditionnelle. Elles ont été faites pour le social sharing avec des app et pas forcément une recherche de post-production poussée.
Malgré tout, et comme pour les caméras sportives, les pros n’ont pas tardé à s’emparer des possibilités offertes, malgré la qualité d’image bien plus faible. Parce qu’un plan unique justifie une qualité moins « broadcast ». Il existe donc des limites, mais elles sont de plus en plus repoussées. Ceci d’autant que les caméras 360° disposant de gyroscopes et filmant partout, elles sont toutes équipées de stabilisateur d’images si performants qu’elles peuvent se dispenser de nacelles (Gimbal).

360° en 2D, comment ça marche?

Le principe est assez simple. Les caméras 360° sont équipées d’objectifs fisheye qui filment leur environment à 180° (dans la cas de 2 objectifs, 120° pour 3 objectifs etc).

fisheye

A partir de là, une puce dédiée ou un logiciel vont rassembler les 2 images (ou autant d’images que la caméra a d’objectifs) de manière équirectangulaire pour produire ce résultat qui s’apparente à un panorama déformé:

C’est cette image qui sera projetée dans une sphère virtuelle et qui permettra au spectateur de se promener à 360° comme s’il était au centre de cette sphère. L’idée est donc de récupérer une portion de l’image afin de l’insérer dans un montage classique. On va ainsi pouvoir animer le cadrage, changer de point de vue etc…

360_03_reframe
Ici, on choisit ce cadre dans l’image « panorama » pour produire, à droite, un plan « normal ». Bien sûr l’idée est d’animer le cadrage.

Les limites à connaitre

Evidemment, tout cela semble magique, mais il y a plusieurs limites qu’il faut bien prendre en compte:

  • La plupart du temps, les caméras produisent des images en 5,7K maximum (5760 x 2880 pixels) et les capteurs sont minuscules. Autrement dit, quand on reframe (ou overcapture), on ne va se servir que d’une petite partie de cette résolution. La qualité d’image est donc assez basse et la faible lumière est à proscrire.
  • Certaines caméras produisent des fichiers « prêts à l’emploi » en équirectangulaire, mais d’autres, non. Il faut alors passer par un logiciel maison supplémentaire pour effectuer le stitching (l’assemblage des images): le processus, certes simple et automatisé, est parfois long. Le but étant de créer cette image « Flat » sans défaut de raccords.
  • Certains ont déjà du mal a travailler en 4K faute de puissance: c’est encore pire en 5,7K d’autant que de plus en plus de caméras enregistrent en H265 (codage plus performant, mais ressources énormes nécessaires pour la décompression et la lecture, voir notre article sur le sujet). Il est donc souvent recommandé de travailler avec des proxys, voir là-encore notre tutoriel).
Le logiciel de la firme Insta360 (Insta360 Studio 2019) permet de stitcher les images, mais aussi faire du reframe.

Reframe/Overcapture, ce qu’il vous faut

Si tous les logiciels savent désormais monter de la VR (de la 360 native donc), ils ne sont pas tous capables d’effectuer le recadrage et l’animation des paramètres (changement de vue, champ de vision etc…). C’est pourquoi deux solutions s’offrent à vous:
– Utiliser Insta360 Studio 2019 qui supporte gratuitement la majorité des caméras 360° y compris celles qui ne sont pas de la marque. Il est téléchargeable ici et son tutoriel (très simple est ici).
– Installer les plugins Gopro pour Premiere Pro qui vont permettre ajouter l’effet « Gopro VR Reframe ». Le téléchargement pour Windows est ici et le téléchargement pour Mac est là. A noter que Gorpo propose aussi l’installation des plugins via son logiciel Gopro Fusion Studio, mais ce dernier ne sera compatible qu’avec la caméra de la marque (la Fusion).

Le reframing en quelque étapes

Une fois les plugins installés, il suffit de lancer Premiere Pro et d’importer vos fichiers 360 en Flat (equirectangulaire). Créez ensuite une séquence (une Timeline), aux dimensions de vos rushes source (5.7K, 4K…) en respectant bien la cadence d’image native de la caméra (25/30/50P).

360_05_VRReframePlug

Glissez simplement l’effet GoPro VR Reframe depuis la bibliothèque d’effet sur le clip de votre choix. L’image est immédiatement recadrée. Placez la tête de lecture en début de clip et ouvrez les Options d’effets. Activez les chronomètres afin d’indiquer que vous allez animer ce « recadrage ». Les paramètres sont les suivants:

  • Le FOV (Field of View), permet d’animer la champ de vision du cadrage, autrement dit, en augmentant la valeur, on étend le champ de vison, et en la réduisant, on zoome dans l’image.
  • Les YAW/Pitch/Roll correspondent aux directions comme pour le pilotage d’un drone, ou le contrôle d’une Gimbal. Le YAW correspond pour nous au Pan (de la gauche vers la droite et vice-versa), le Pitch contrôle le Tilt (inclinaison verticale), et le Roll fait appel à l’inclinaison de la l’assiette (pour corriger la ligne d’horizon par exemple).
  • Le paramètre Smooth transition permet quant à lui de lisser les images-clés (Ease In & Ease Out) car le plugin ne prend en compte l’interprétation faite par Premiere Pro.

Corriger les déformations

Tout comme pour les caméras de sport qui ont un champ de vision très large, les bords de l’image sont souvent courbés. Pour corriger ce défaut, allez chercher l’effet « Déformation de la lentille » (Lens Distortion). Glissez-le sur votre rushe. Dans les Options d’effet, il suffit de glisser le paramètre Courbure vers une valeur négative pour atténuer les déformations.

La déformation est corrigée, à droite par rapport au fichier natif.

L’effet Tiny Planet

L’effet Tiny Planet est ultra populaire et il était ultra simple à réaliser avec le plugin Gopro VR Reframe. Il suffit pour cela:
– de basculer le Pitch à 90° (pour regarder vers le sol en quelque sorte) et d’étendre le champ de vision à près de 100. Ce qui va faire « decoller » la caméra et rassembler tout l’image sous forme de « petite planète ». Bien sûr, si la caméra n’était pas parfaitement verticale lors de prise de vue, vous devrez sans doute corriger l’angle avec le Roll ou le YAW.

L’effet hyperlapse avec du motion-blur

La plupart des caméras 360° proposent une fonction d’hyperlapse car elles sont ultra stabilisées. Oui, mais voilà, l’effet est souvent disponible sur l’application du téléphone seulement et pas en post-production sur ordinateur. C’est très frustrant. Pour autant, il existe une parade:
– Tournez votre trajet à vitesse normale (comme dans la fin de la vidéo d’introduction de l’article).
– Une fois le fichier rapatrié dans Premiere Pro et Reframé à votre guise. Augmentez la vitesse de lecture entre 2000 et 3000%. En l’état, vous verrez bien l’effet hyperlapse, mais il n’y pas de motion blur (flou de mouvement).
– Effectuez un clic-droit sur le clip / Interpolation temporelle (Time Interpolation) / et sélectionnez Interpolation (Frame Blending). Le flou de mouvement est ainsi ajouté.

Enfin pour aller plus loin dans les possibilités offertes par les caméras 360° utilisée en 2D, nous vous recommandons cette vidéo de Cinecom.net qui montre l’étendue des transitions que l’on peut réaliser en quelques mouvements:

L’article [Tuto] Monter la 360 en 2D pour produire des plans impossibles est apparu en premier sur Createinmotion.

❌