Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Test des ampoules LIFX HomeKit

Par Pierre Dandumont

Vous trouverez plkus de détails dans le prochain Canard PC Hardware (bientôt en kiosque), mais je vous propose ici un petit test de deux ampoules HomeKit, les LIFX Mini White et Mini Color.

Après l’OSRAM Smart+ en HomeKit (et Bluetooth), je vous propose un test de deux ampoules HomeKit, mais qui travaillent en Wi-Fi. La Mini White (blanc chaud) vaut 25 € (parfois un peu moins). La couleur a un prix officiel de 55 €, mais elle se trouve aussi assez régulièrement pour un peu moins (40 € au moment d’écrire ces lignes).

Les deux ampoules


La jolie boîte

L’emballage est en forme de tube, et les ampoules sont assez classiques : un globe blanc transparent, une base blanche. La construction est bonne et – surtout – elles sont HomeKit nativement. Petit truc important : ne jetez pas le petit papier avec les instructions, il contient le QR Code qui permet de jumeler les ampoules en HomeKit. Question technique, la blanche est fort lumineuse (j’ai mesuré un peu plus que les 800 lumens annoncés), atteint un blanc chaud parfait, mais avec un indice de couleur un peu faible. En clair, elle va dénaturer certaines couleurs. La couleur est moins efficace, elle est moins lumineuse, démarre sur un blanc trop froid par défaut (3 350 K) et une fois réglée dans l’application sur 2 700 K, la valeur est trop faible (2 560 K) avec un rendu des couleurs désastreux. La consommation est correcte dans les deux cas : ~9 W.

Attention, le code HomeKit est dans le manuel

les deux ampoules se lient facilement avec HomeKit, sans pont et sans devoir être à proximité. Elle se connectent en pratique en Wi-Fi, ce qui simplifie pas mal la gestion : vous n’aurez pas besoin d’être proche des ampoules ni d’installer un concentrateur HomeKit. Dans HomeKit, on a les réglages classiques : luminosité, couleur et température quand l’ampoule supporte le tout. L’installation en HomeKit est simple, le scan du QR Code gère tout, connexion au réseau Wi-Fi comprise. Pour les amateurs, l’application permet aussi de lier les ampoules à Alexa et Google, et reste nécessaire pour la mise à jour du firmware. Bon point, si vous coupez les ampoules physiquement, elles reprennent la valeur précédente à l’allumage. Mauvais point, si vous éteignez la lampe via HomeKit puis que vous coupez le courant, la lampe se rallume au démarrage.

Les réglages HomeKit


Température et couleur sur la Mini Color

Dans l’ensemble, la lampe blanche est pratique si vous ne voulez pas vous embêter avec un pont mais que vous voulez quand même éviter le Bluetooth. La version couleur a de grosses lacunes pour de l’éclairage classique, elle est à réserver à un éclairage d’ambiance.

Test d’une ampoule OSRAM HomeKit

Par Pierre Dandumont

OSRAM propose une gamme assez large d’ampoules connectées, et elle a notamment à son catalogue des versions Bluetooth et HomeKit.

La gamme est finalement assez large : du blanc en E27 (que je teste, ~24 €), du RGB (plus cher officiellement, disponible en pratique à 25 €), du filament transparent et du filament ambré. Pour les filaments, elles existent en Edison (allongée), globe ou classique. Enfin, la couleur semble disponible aussi en B22 (baionettes). Toutes le versions sont disponibles chez Amazon. Assez bizarrement, le site français ne montre pas toutes les ampoules mais la version internationale, si. A noter que l’ampoule s’identifie comme une Ledvance, la marque issue d’OSRAM pour ce genre d’ampoules.

La boîte mentionne bien HomeKit


Rien de spécial, une forme classique

Premier truc à savoir, les ampoules sont Bluetooth uniquement, et HomeKit uniquement. Donc n’espérez pas les commander avec un smartphone Android ou un PC par exemple. Le Bluetooth n’est malheureusement pas la solution la plus intéressante pour une ampoule : la portée reste un peu limitée et – surtout – vous aurez besoin d’un hub HomeKit pour les automatisations. Avec un iPhone, par exemple, vous pourrez commandez la lampe mais pas gérer des automatisations ou gérer l’ampoule à distance. Il faut être à portée pour lancer une commande. Si vous voulez utiliser un interrupteur, ajouter une automatisation, etc., vous aurez besoin d’un hub (Apple TV, HomePod, iPad à la maison, etc.).

La version que j’ai ne propose que le réglage de la luminosité. Pour être franc, les premiers essais ont été un pue laborieux : l’ampoule a été ajoutée via un iPhone, avanr de devenir innacessible. Un cycle d’allumage plus tard, la luminosité s’affichait en permanence à 14 %, alors qu’elle bougeait en pratique. Après un peu d’attente et des essais sur un autre appareil HomeKit (un Mac), tout fonctionne.

Questions performances, OSRAM annonce 800 lumens, un blanc chaud (2 700 K) et une consommation de 9 W. J’ai mesuré 9,2 W à la prise, donc c’est cohérent. Le blanc mesuré atteint 2709 K (c’est normal) et l’IRC est de 82,6, ce qui est correct, sans plus. Les couleurs ne devraient pas être trop dénaturées. Pour la luminosité, j’attends du matériel, donc je mettrais éventuellement à jour.

Très franchement, le Bluetooth limite pas mal les ampoules HomeKit. Ca nécessite du matériel Apple avec un positionnement précis, car le hub ne doit pas être trop loin de l’ampoule pour qu’elle soit utilisable. Sur le coup, le ZigBee avec un pont, même s’il induit d’autres contraintes, est plus efficace pour cet usage. Après, l’ampoule d’OSRAM (et le reste de la gamme) a tout de même l’avantage du prix : moins de 25 €.

Eve Extend : la passerelle WI-Fi vers Bluetooth pour HomeKit

Par Pierre Dandumont

Annoncé au CES de 2017, il sort finalement à la rentrée 2019. Je parle ici du Eve Extend, un boîtier qui permet de connecter les appareils Eve (Elgato) en Wi-Fi.

Petit résumé : les objets connectés Elgato (et Eve) utilisent le Bluetooth pour la connexion à vos appareils. C’est pratique pour la batterie et la mise en place (dans une certaine mesure) mais pas tellement à l’usage. C’était très lent à l’origine (iOS a corrigé ça depuis), la portée est un peu limitée et avec un hub HomeKit (Apple TV, HomePod, iPad), ça peut poser des soucis pour les automatisations, etc. En 2017, Elgato annonçait donc l’Extend, un appareil qui se connecte à HomeKit en Wi-Fi et aux appareils en Bluetooth. Attention, ça ne fonctionne qu’avec les appareils Eve (Elgato), et c’est tout. Il sort finalement maintenant, au prix de 50 €. On voit d’abord très bien qu’il n’est pas récent : le design est celui des appareils de l’époque, il s’alimente en micro USB, c’est assez gros. Question technologie, c’est du Wi-Fi 11n dans la bande des 5 GHz.

Eve Extend avec un vieux produit de la marque


Face à un produit moderne


La connectique, avec du micro USB

Alors, au départ, je devais faire un article assez rageur : quand j’ai branché le Eve Extend (en début de semaine, je prépare les articles pour la semaine), la liste de compatibilité était pauvre. J’ai par exemple trois prises Eve Energy à la maison, et une seule fonctionnait avec l’Eve Extend, alors qu’elles sont proches physiquement. Depuis (vendredi), Eve a mis à jour le firmware de pas mal d’objets (la liste est là). En pratique, il faut donc aller dans l’application Eve, mettre à jour le firmware des appareils – ça peut être lent, soyez prévenus -, et ensuite les lier à l’Eve Extend. Visiblement, le Eve Thermo (le premier, sans écran) et l’Eve Room (le premier, sans écran) ne fonctionneront pas avec le produit, une limite technique selon la marque. En pratique, j’ai pu lier 8 produits (le maximum, je suis donc bloqué pour deux de mes prises) sans trop de problèmes.

Identiques, mais pas réellement

Une fois que c’est fait, c’est l’Eve Extend qui va gérer la connexion, donc les objets ne seront plus accessibles en Bluetooth. Lors du processus, j’ai eu un appareil qui a disparu (un Eve Button) et que j’ai dû réinstaller. J’ai eu aussi quelques soucis de mise à jour HomeKit : les changements (ajout de l’Eve Extend, liaison entre les objets, etc.) n’ont pas été mis à jour directement sur tous les appareils, ce qui bloquait les automatisations. Une fois tous les appareils redémarrés, ça a fonctionné.

Association


L’ajout dans l’application Eve


HomeKit voir ça comme un hub (comme le pont Philips)

Dans l’ensemble, ça fonctionne assez bien, si vous mettez l’Eve Extend au centre du logement, pour qu’il capte tous les appareils. Je n’ai pas réellement vu de gains de réactivité, mais je suis souvent assez proche des objets. Je conseille surtout le produit à ceux qui ont de grands logements, avec un hub qui a du mal à se connecter aux objets. Dans un appartement classique, ça ne pose normalement pas trop de soucis.

❌