Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

TROTTINETTES 2021 : HIMO L2

La Himo L2 est une nouveauté d’une marque pas très connue en Europe et encore moins en France. Pourtant il est fort probable que vous ayez déjà croisé une trottinette sortie de ses usines puisque Himo fabrique pour Xiaomi et Ninebot…

Minimachines-09-2021

On retrouve donc des éléments commun aux trottinettes de ces marques sur la Himo L2. Cela se voit en particulier sur la potence de l’engin qui ressemble fort à certains modèles de Ninebot. Le constructeur a pioché dans les diverses productions et designs à sa disposition pour créer un engin original. Si un air de déjà vu vous pose question sur  son design, vous saurez donc pourquoi.

La Himo L2, sortie en Août dernier à 599$, se positionne comme une solution moyen-haut de gamme. En dessous d’une Ninebot G30 en terme de tarif mais faisant jeu égal avec une Xiaomi M365 Pro. Un engin qui se veut robuste, autonome et confortable. Parfait pour un usage classique de transport urbain donc.

Minimachines-09-2021

Performances

La Himo L2 est bridée à 25 Km/h et l’usage du mot bridé n’est pas là par hasard puisque  son moteur 350 watts pourrait probablement la propulser plus rapidement. Mais la marque a bien compris les problématiques légales en Europe et a donc décidé de s’y conformer. Pourquoi monter un moteur si performant ? Tout simplement pour avoir de la réserver et maintenir une vitesse de 25 Km/h maximum même lorsque le terrain n’est plus plat. 

Minimachines-09-2021

Comme toujours ces indications de puissance désignent des valeurs nominales avec une puissance de crête qui est double, en cas de besoin, lorsque l’on amorce une côte ou quand on a un bagage sur le dos, l’engin pourra répondre à la demande sans s’effondrer en terme de vitesse ou de nervosité.  Le couple engagé ici est donc bon, il signe la principale différence entre les modèles entrée de gamme et ce type de solution. La ténacité de l’engin sur le terrain réel et non pas des chiffres purement théoriques qui ont tendance a ne pas se retrouver en pratique. Pour rappel une Xiaomi M365 Pro embarque un moteur 300 watts, la Ninebot Max G30 est également disponible avec un moteur 350 watts. Cette dernière est probablement une des meilleure trottinette électrique du marché en terme de performances et Himo a voulu conserver cet avantage sur ce modèle.

Minimachines-09-2021

D’un point de vue nervosité, la Himo L2 proposera sans doute une réactivité plus proche de la G30 que d’une M365 : en mode sport, celui qui permet d’atteindre les 25 Km/h, l’impact de l’accélération se sentira en déplacement. Une pression légère sur la manette de gaz propulsera l’engin en douceur mais une pression plus franche saura vous sortir d’un mauvais pas en proposant une franche accélération. Les 3 modes de navigation sont classiques avec un mode Eco qui limite la vitesse de l’engin à 5-6 Km/h. Une solution surtout faite pour apprivoiser la machine et marcher au pas à côté d’elle. Un second mode grimpera à 18-20 Km/h pour allier vitesse sage et autonomie. Pratique pour voyager dans les pistes cyclables un peu bouchonnées par exemple… Et enfin un mode “sport” qui grimpe à 25 Km/h correspondant à la vitesse maximum autorisée en France pour ce type de véhicule. Le poids maximal que l’engin peu supporter est assez élevé avec 150 Kilos annoncés. La robustesse du design et le moteur 350 watts permettant de porter plus que sur les modèles entrée de gamme. On pourra donc voyager avec un sac à dos un peu lourd et, pour rappel, ne jamais circuler à deux sur l’appareil puisque c’est çà la fois dangereux et interdit.

Enfin, la trot annonce un moteur capable de gérer une montée de 20%…  ce qui est toujours un élément a prendre en compte avec des pincettes car je doute que la machine puisse encaisser une pareille côte avec 150 kilos sur le deck.

Minimachines-09-2021

Autonomie

La Himo L2 annonce une autonomie de 35 Km ce qui est moins que les éléments théoriques d’une majorité de ses concurrentes qui montrent des trajets pouvant atteindre 40 ou 45 Km pour certaines… Mais des trajets très théoriques puisqu’en pratique à part les modèles haut de gamme (M365 Pro et Ninebot G30) toutes ont des résultats très en deçà des performances annoncées. Le moteur 350 watts est plus gourmand et l’engin peut porter plus, je ne sais pas comment cette note est donnée mais les différents tests que j’ai pu lire donnent tous un résultat pratique de plus de 28-30 Km avant la fin de la dernière barre de batterie sur l’écran de contrôle de l’engin. Evidemment ces tests sont pratiqués en mode Sport et comme pour beaucoup d’autres modèles de ce genre, les résultats les plus flatteurs sont donnés avec une économie d’allure en allant à 20 Km/h au lieu de 25… Comptez donc sur 25 Km entre deux recharges en moyenne pour un usage en mode sport uniquement.

Les différents aléas du voyage vont évidemment avoir un impact sur votre portée : un adulte de 90 Kilos n’aura pas la même autonomie qu’un adolescent deux fois moins lourd. Un parcours en pente sévère impactera plus fortement la batterie qu’une balade sur du plat. Il faut prendre tout cela en compte.

Minimachines-09-2021

La batterie embarquée est solide avec 10.5 AH, elle est composée de 40 cellules 18650 réparties dans le deck. Mais les choix de la marque concernant le design de l’engin lui donnent par défaut du travail. La Himo L2 pèse tout de même presque 18.6 Kilos quand un M365 Pro n’en fait que 14.2. Une évolution de poids importante qui rendra la trottinette difficile a déplacer dans des longs trajets portés. On imagine mal la solution remonter deux étages sans ascenseur par exemple. On pourra la glisser dans un coffre ou la hisser quelque part mais pas traverser quelques volées de marches tous les jours avec elle dans les bras.

Minimachines-09-2021
Comptez au moins 6 heures de charge sur secteur pour remettre la batterie d’aplomb, c’est long mais c’est également assez classique pour ce type d’appareil. Les modèles plus entrée de gamme peuvent se contenter de 4 à 5 heures de charge mais n’offrent pas les mêmes performances.

Minimachines-09-2021

Confort, conduite et ergonomie

La batterie est logée dans un deck large et confortable, la Himo L2 permet clairement de rouler à pieds joints avec 205 mm de large couvert par un revêtement en caoutchouc anti-dérapant qui s’étale sur toute sa surface. C’est d’ailleurs a peu prêt le seul élément de confort de conduite proposé par l’engin qui n’a pas de suspensions. Himo ayant préféré utiliser des roues de 10″ avec des chambres à air plutôt qu’un système dans la fourche ou sur la roue arrière. La conduite est donc censée être un peu plus cahoteuse que certains modèles avec suspensions mais les chambres absorbent tout de même les chocs de manière efficace. Le choix de roues 10″ est toujours un point positif sur ces engins, plus grandes que celles des trottinettes classiques, elles permettent d’éviter bien des soucis sur les circuits un peu encombrés : passages de petits trous, remontée de trottoir vers piste cyclable, pavés, racines et autres éléments du décor classique d’un trottinettistes sont beaucoup mieux gérés par ce type de roue même si il vaut toujours mieux chercher à les éviter. Le fait que sur ce modèle les pneus soient très très larges, 62 mm tout de même, est une excellente nouvelle pour la tenue de route de l’engin. L’accès à la valve de la chambre à air est également facile, pas besoin d’accessoire pour leur donner un petit coup de pression avant de partir en balade, ce qui permet d’avoir des pneus bien gonflés et évite les crevaisons.

Minimachines-09-2021

Le système de pliage du guidon est classique avec une accroche qui ne se fait pas sur le garde boue arrière mais sur la tubulure de métal avec un accessoire a déplier. Cela revient globalement au même mais évite de maltraiter la protection en plastique.

Minimachines-09-2021

Il est amusant de constater que beaucoup d’éléments de cette Himo L2 sont repris du monde des vélos que la marque fabrique également. On retrouve par exemple la tubulure arrière qui porte la roue et le frein à disque qui évoquent clairement ces solutions. Le fait que la machine propose une double poignée de frein en est une autre. Sur la Himo L2 on retrouve effectivement deux poignées, la première à gauche mettra en œuvre le frein à disque arrière mais également le frein avant intégré au moteur. Une solution qui permettra de freiner de manière efficace et progressive tout en évitant de déraper. A droite, seconde poignée et frein moteur qui permettra de mieux doser votre accélération. L’idée étant de mieux anticiper les distances pour ralentir la vitesse avant un feu ou un stop ou adapter celle-ci à de nouvelles conditions de conduite parce qu’un groupe d’utilisateurs vient de débouler sur la voie que vous emprunter. Pouvoir freiner de manière classique d’une part et jouer sur votre vitesse de l’autre étant un atout permettant une conduite plus souple.

Autres éléments au guidon, une petite sonnette intégrée à la poignée  de gauche comme l’impose le législateur, un écran qui affichera l’état de votre batterie et la vitesse en kilomètres heures et la poignée de gaz qui comporte deux boutons permettant de démarrer la trottinette, de changer de mode et d’allumer ou d’éteindre les deux phares. Un premier éclairage est situé sur l’avant de l’engin, un second en rouge sur l’arrière. Des catadioptres sont également placées aux endroits stratégiques habituels.

A noter sur le garde boue arrière, sous l’éclairage rouge de signalisation, la présence d’un porte plaque, un impératif de certains pays qui veulent une immatriculation de ce type de véhicules. Je ne suis pas fan des éclairages avant situés si bas. Si d’un point de vue confort ils sont agréables car ils éclairent bien la piste et ses reliefs devant vous, ils ne vous signalent pas aussi bien qu’un éclairage plus haut. Il vaut donc mieux soit ajouter une lampe complémentaire au guidon pour que les autres utilisateurs puissent vous voir, soit porter un casque avec des LEDs et des vêtements réfléchissants pour vous signaler. 

A noter enfin un port de charge situé, de manière classique, sous le deck et protégé des intempéries par un bouchon en silicone. Et une béquille des plus classique pour garder la trottinette debout.

Minimachines-09-2021

Fonctionnalités annexes

Himo a fait le choix de ne pas  connecter sa machine, pléthore de constructeurs proposent une fonction Bluetooth qui n’a au final que peu  d’intérêt. Si les constructeurs de grandes marques savent proposer des éléments d’information techniques qui permettent d’avoir un certain contrôle sur ce type de véhicule, la plupart reprennent plus ou moins grossièrement les éléments déjà présents sur l’écran d’affichage : vitesse et autonomie restante. La Himo L2 n’a donc pas de Bluetooth et ne permettra donc pas de communiquer ou de mettre à jour un éventuel firmware… Ce choix n’est pas si mauvais car il évite un surcoût pour avoir une application générique sans intérêt.

Le panneau de contrôle donne toutes les informations nécessaires : vitesse instantanée, mode de conduite et autonomie restante sous la forme de petites barres à l’écran. Rien de plus, rien de moins.

Minimachines-09-2021

Un petit crochet sur la potence permettra de porter un “petit” sac facilement pour glisser une baguette ou de petites courses. Pour rappel il est interdit de porter des bagages sur le deck d’une trottinette en France. Vous pouvez les avoir sur le dos ou accroché à votre potence si il s’agit d’un élément léger et peu encombrant mais il n’est pas possible de poser une valise sur le deck par exemple.

Minimachines-09-2021

L’amorçage de conduite est présent et il faut patiner pour dépasser quelques kilomètres par heure pour que la Himo L2 daigne lancer son moteur. On évitera ainsi d’appuyer par mégarde sur la poignée de gaz. Indispensable avec un engin de presque 19 kilos. Aucune certification IP a été apposée sur l’engin, je  vous déconseillerais donc de rouler dans les flaques ou sous la pluie en règle générale. Je suppose que la solution devrait gérer l’eau de la même manière que les autres modèles mais il ne vaut mieux pas  tenter le diable et la tenue  de route de ces engins sur sol mouillé n’est pas toujours des plus efficace.

La Himo L2 est certifiée CE et propose la totalité des éléments nécessaires à une circulation en France. Vous pourrez donc l’assurer et profiter de cet engin sans contrainte. La solidité de l’engin étant mise en avant par la marque avec des choix de design clairement hérités du monde du VTT.

 

Disponibilité et tarif de la Himo L2

La Himo L2 n’est pas sortie en France, il faut donc l’importer pour l’obtenir. Son prix public a été annoncé en yuans et en dollars. Le tarif de lancement est de 599$ pour cet engin qui se situe donc entre la M365 Pro et la Ninebot Max G30. Si on trouve désormais la M365 Pro à 440€ environ neuve chez Darty. Il faut toujours compter sur 700€ pour obtenir une Ninebot Max G30

On trouve la Himo L2 en importation, sans frais de port, à un prix de base de près de 590€ mais elle est régulièrement vendue sous les 470€. Elle est disponible pour les jours qui viennent avec un code promo permettant de l’obtenir à 423€ frais de port et taxes d’importation comprise depuis un stock Européen. Un excellent tarif pour cet engin qui se rapproche fortement des prix de modèles vraiment moins performants. Ce code est limité en durée et en nombre de pièces, si la Humo L2 vous intéresse n’hésitez donc pas trop longtemps avant d’investir.

TROTTINETTES 2021 : HIMO L2 © MiniMachines.net. 2021.

Tuto : Configurez Cura pour la Anycubic Vyper

Cura c’est un logiciel destiné a adapter les objets que vous voulez imprimer pour qu’ils corresponde aux caractéristiques spécifiques de votre imprimante 3D. De la même manière que le pilote de votre imprimante classique dialogue avec elle pour gérer vos documents papier. Mais à la différence d’un pilote d’imprimante classique fournit par le constructeurs, Cura est un logiciel générique que l’on va adapter pour qu’il prenne en charge tout type d’imprimante 3D. 

Anycubic Vyper

Pour tout savoir sur la Anycubic Vyper

Il faut dire que les paramètres a prendre en compte en 3D sont nombreux, très nombreux. Si une imprimante classique gère des formats standardisés comme le A4, le format Letter US ou des formats d’enveloppe, les utilisateurs d’imprimante 3D font face à plus de fantaisie. Les constructeurs peuvent décider de proposer une imprimante qui proposera une surface d’impression de 20 cm ou de 50 cm de côté si ça leur chante. Certains ont des surfaces carrées, d’autres rectangulaires et certains modèles peuvent avoir une surface infinie grâce à un tapis roulant sur lequel ils vont imprimer. D’autres encore impriment sur une surface ronde… La hauteur d’impression varie d’un modèle à l’autre avec des solutions très variées.

Impossible donc de penser à un modèle de pilote d’impression 3D unique. Le recours à une solution logicielle comme Cura, que l’on va ajuster suivant les besoins de chaque imprimante via des profils, est beaucoup plus simple. Les constructeurs pourraient évidemment proposer un pilote unique destiné à chacune de leur imprimante mais ce serait une énorme usine à gaz. Au bout de quelques années d’activité, les constructeurs devraient gérer et maintenir des dizaines de versions différentes. Ce qui amènerait le problème classique d’une absence de mise à jour…

Cura est donc une solution idéale, il existe d’autres logiciels de ce type, mais Cura étant gratuit et très utilisé, il est devenu une référence dans le milieu de l’impression 3D. 

 

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper (et tout type d’imprimante 3D) ?

 

Adapter une imprimante 3D à Cura c’est expliquer au logiciel ce qu’il doit prendre en compte pour imprimer correctement sur 3 axes. Il faut donc lui donner les informations de surface disponible, de hauteur, la vitesse d’impression, la chaleur nécessaire pour faire fondre le filament, la température idéale du plateau pour que l’objet reste en place. Toutes ces informations sont regroupées dans un fichier de configuration spécifique, un profil.

Anycubic Vyper Cura

Pour ajouter une imprimante 3D à Cura il faut commencer par lancer le logiciel puis aller dans les “Settings” (1) et choisir  “Add Printer” (2). (Il est possible de basculer Cura en Français facilement dans les “Preferences” du logiciel en cas de besoin, la méthode sera identique.

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper

Le menu d’ajout d’une imprimante se lance. Comme la Vyper n’est pas dans la liste fournie par défaut par Cura on va en créer une nouvelle en se basant sur une autre imprimante de la marque. Cliques donc sur “Add a non-networked printer” puis faites défiler jusqu’à Anycubic et sélectionnez la “Anycubic i3 Mega” (1). Cette imprimante nous servira de “squelette” pour la construction de notre profil. Dans la fenêtre de droite modifiez le nom pour écrire “Anycubic Vyper” (2). Cliquez ensuite sur “Next”.

Minimachines-09-2021

Dans le menu suivant vous pourrez cliquer sur “Machine Settings” pour modifier les paramètres de l’imprimante de base pour qu’ils correspondent à ceux de la Vyper.

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper

Vous voilà devant cet écran très intimidant mais pas de panique, il n’y a presque rien a modifier. Les axes de largeur et de profondeur (X et Y) doivent être augmentés à 245 mm et la hauteur (Z) passe à 260 mm sur la Vyper. Entrez les informations comme indiqué sur l’écran en (1) et cela sera parfait. En (2) il faut veiller à ce que cette case “Origin at center” soit  bien décochée”. Et… c’est tout ! Cliquez donc en (3) sur Close pour fermer cette fenêtre.

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper

Il ne reste plus qu’a importer un profil fonctionnel pour l’imprimante. Cura permet de profiter de profils partagés par d’autres utilisateurs et c’est pour cela que la marque Anycubic livre des profils pour la Vyper sur la carte SD livrée avec l’imprimante. On retrouve 3 profils distincts destinés à 3 types de filaments. Pour les importer c’est très simple, cliquez encore une fois sur préférences puis sur “Profiles” en (1). Puis sur Importer en (2).

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper

Naviguez ensuite jusqu’à votre lecteur de cartes SDXC et sélectionnez dans le répertoires “Files_English_Vyper” le profil “PLA” pour pouvoir imprimer un filament classique en PLA. Les profils TPU et ABS pourront être importés de la même manière par la suite. Cliquez sur “Ouvrir” en (2). (Et je me rend compte que comme j’ai relancé Cura entre temps, le logiciel a basculé en Français…)

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper

L’importation est terminée, le logiciel est réglé pour préparer les objets en 3D a imprimer avec les bons réglages pour la Vyper. Cliquez sur “Ok” en (1). Cette opération d’importation de profils sera a répéter pour chaque type de profils voulu. Les trois proposés par Anycubic mais également d’autres que vous pourrez éventuellement trouver en ligne.

Comment configurer Cura pour la Anycubic Vyper

Un petit tour dans les détails de ce profil permet en effet de se rendre compte qu’il est possible de les modifier finement. Pour employer ce profil il faudra activer celui-ci avec le bouton du même nom afin que Cura le prenne en compte au moment du calcul de la pièce.

Minimachines-09-2021

Au final votre logiciel Cura affichera en (1) qu’il travaillera pour une Anycubic Vyper. Et en (2) avec le profil pour PLA activé. Vos travaux seront donc optimisés pour l’imprimante.

Ce guide est évidemment spécifique pour la Vyper mais la méthode est la même pour tout type de modèle d’imprimante 3D avec Cura. Si le constructeur vous propose des profils, il faudra les importer de la même façon.

Au passage la Vyper est disponible en ce moment à 409.99€ sur Amazon avec une promotion de 50€.

La Anycubic Viper se négocie à 366.43€ frais de ports et taxes comprises chez Banggood depuis son stock Chinois.

Elle est également disponible directement chez Anycubic à 349$ HT en Asie mais vous devrez ajouter les taxes et 60$ de port soit 409$ ou 344€. Avec 20% de TVA en prime on arrive à 412€ TTC environ (et d’éventuels frais de dédouanement).

TEST : Anycubic Vyper : une excellente imprimante 3D

Tuto : Configurez Cura pour la Anycubic Vyper © MiniMachines.net. 2021.

Honoring the Legends Behind Chinese Martial Arts Films

An exploration into what makes Chinese martial arts films great, as well as how the genre has developed over the years.

Ultra HD Forum Tracks Over 190 UHD Services, Adds Emphasis on NGA, Releases Guidelines v2.4, and Plans First Watermarking API

 FREMONT, CA – October 20, 2020 – The Ultra HD Forum celebrates its fifth year of successfully bringing together broadcasters, service providers, consumer electronics manufacturers, and technology vendors to accelerate Ultra HD television deployment. The Forum has refreshed its website to better reflect its activities during this time of constrained in-person interactions. Version 2.4 of ...

The post Ultra HD Forum Tracks Over 190 UHD Services, Adds Emphasis on NGA, Releases Guidelines v2.4, and Plans First Watermarking API appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Le Must-Have des accessoires qui simplifient les tournages

En tournage, on monte, on démonte, on transporte, on installe, on bricole. Le tout dans un temps record. Nous avons sélectionné ici 10 accessoires qui rendent la vie plus simple et la production plus efficace. Et ceci, pour quelques euros seulement.

1- Sans semelle au pied

01_RabbitKeyVous cherchez toujours votre pièce de 10 cents pour détacher vos semelles (camera plates) qui ne sont jamais universelles? Vous en avez marre des gros tournevis? Voici une paire de solutions qui vont vous éviter de fouiller vos poches et vous arracher les cheveux. La première est à acheter au Etats-Unis sur Adorama ou B&H. Elle s’appelle « Rabbit Key RBTK01 ». L’idée est si simple qu’on se demande pourquoi elle n’a pas été copiée. C’est tout simplement une clé de voiture dont l’embout plat s’adapte à toutes les vis Kodak (1/4 – 1/3). Vous l’attachez à votre trousseau et c’en est fini de chercher de la monnaie.
On peut s’en procurer ici pour moins de 10$

01_TompouceL’autre solution pour se défaire des semelle, c’est de se tourner vers un mini tournevis prévu à cet effet comme le Tom Pouce Akor. Il peut lui aussi être fixé à un set de clés. Bien que moins discret, il offre une meilleure prise en main et un meilleure couple de serrage. Vous en trouverez chez Cineboutique pour un peu moins de 25 euros. Ou encore ici
Enfin, une dernière solution peu onéreuse est de remplacer toutes les vis Kodak par les mêmes, mais avec un anneau intégré, comme le montre cette image:
01_vis kodak avec anneauDu coup, vous n’aurez plus besoin du moindre outil pour fixer vos périphériques. Ce type de visserie peut se trouver chez Smallrig par exemple, en vente sur Amazon.

2- Les câbles sans galère

02_Velcro strapsL’enfer des câbles, vous connaissez? L’art de les enrouler sans les emmêler, de les stocker proprement pour leur prochaine utilisation demande presque un diplôme… Mais heureusement, il existe un accessoire génial qui devrait être disposé sur chaque câble. Il s’agit tout simplement de Velcro sous forme de bandes trouées (Velcro Straps). Il suffit de les fixer à poste à l’extrémité de chaque câble. Ce dernier enroulé, il suffit ensuite de refermer la boucle pour maintenir le tout sans le moindre nœud. Ces Velcro existent dans toutes les tailles: des gros pour maintenir les rouleaux BNC/XLR de 50 mètres, jusqu’au plus fins pour attacher une simple alimentation USB. Et surtout ça ne coûte presque rien. En vente absolument partout.

3- Du côté de la trousse à outils: les 3 font la paire

Pour l’outillage de base, on va pas transiger. En production légère, l’essentiel se résume à trois « outils ». Le premier, c’est le fameux Leatherman, le second, c’est le Gaffer et le troisième, c’est le jeu de clés hexagonales/Torks.  En effet, les besoins en vidéo sont assez vastes, mais le champ d’outillage est assez réduit pour dépanner toutes les situations de tournage, tant que vous n’êtes pas chef déco ou électro.
D’abord, achetez un Leatherman. C’est un outil universel proche du couteau Suisse, mais sous forme de pince repliable et verrouillable. Il permet de couper, de visser… Bref, c’est l’accessoire à avoir toujours dans une poche pour régler toutes les situations. Certes, ce n’est pas donné, mais ça se garde toute une vie. Dans la gamme du constructeur, nous préférons personnellement le modèle Surge, le plus complet pour la vidéo ou à défaut, le modèle Wave+, moins encombrant.
03_leatherman

Et si l’on ne devait garder qu’une seule chose, ce serait le gaffer selon moi. Ce scotch a la particularité d’être découpable à la main, de ne laisser aucune trace quand on l’enlève tout en étant ultra solide. Ses utilisations sont presque infinies puisque vous l’utiliserez tout autant pour plaquer des câbles au sol, tout comme pour fixer des accessoires, ou encore pour maquiller des éléments de décor. Des dizaines de groupes existent sur Facebook pour montrer les réalisations les plus folles de ce fameux « scotch » pas ordinaire. Attention cependant à la qualité: le Gaffer est souvent imité mais rarement égalé. Il existe dans tous les coloris (dont le vert pour les Chromakey), mais le plus polyvalent reste tout de même le noir. 03_gaff_tape

Enfin, pour l’outillage, je garderai en dernier lieu, le jeu de clés hexagonales/Tork03_hexa_keyss, mais sous forme de couteau repliable et léger: l’immense majorité des périphériques vidéos (trépieds, cages etc), sont fixés avec de la visserie de ce type. Il est donc indispensable d’avoir un jeu de clés pour resserrer ou démonter. Vous pouvez trouver ce type d’accessoires dans les boutiques cinéma, mais aussi et surtout dans les magasin de sport: les vélos utilisent la même visserie et l’accessoire devient alors nettement plus abordable.

4- Un peu de lumière, mais pas trop

En tournage, on est très souvent sans lumière d’appoint. Un peu problématique quand il s’agit de « buller » (faire le niveau) d’un pied pendant une captation, ou de réparer une connexion. Il y a donc les adeptes de la lampe frontale façon spéléologie, de la Maglite genre NYPD, mais le plus utile selon nous, c’est la lampe de poche qui dispose tout simplement d’un habillage en caoutchouc/silicone, ou alors de la lampe stylo. Pourquoi? Parce que la lampe frontale n’est pas discrète, ni orientable quand on est dans un environnement de conférence par exemple. La Maglite pourrait convenir, mais le problème, c’est qu’elle est en métal et que pour disposer de ses deux mains, on est tenté de la tenir avec ses dents! Nous vous recommandons donc les lampes stylos ultra légères qui disposent d’un revêtement qui n’abîmeront pas le sourire, comme celle là.
04_Pen_Light

Au pire, vous pouvez toujours utiliser le fameux Gaffer pour entourer le corps de la lampe et préserver votre dentition sur des lampes torches « normales ».

5- Cachez ce micro-cravatte (lavalier mic) que je ne saurais voir…

05_Garfield_MicPoser un micro cravate est une chose assez simple si vous décidez de le laisser apparent. Les choses se corsent quand vous voulez le cacher, et notamment sur les dames qui portent souvent des hauts très fins ne permettant pas de fixer correctement la griffe du HF. On peut alors utiliser une fois de plus du Gaffer disposé en « amortisseur » ou alors, ces deux accessoires qui vont éliminer les frottements. Le premier est un simple mini tube de mousse dans lequel vous insérez la capsule du micro: il s’agit du Garfield Hush Lav.

Le second est selon moi plus intéressant puisqu’il s’agit d’un set de fixations en silicone. Hide-a-mic permet d’insérer des capsules Senken dans des « étuis » pourvus de fixations: T-Shirt, soutien-gorge, cravate… L’isolation contre les frottements est meilleure et surtout, le sujet peut le fixer seul sans que vous ayez à intervenir. Une nouvelle version baptisée « Flex » est encore plus astucieuse puisqu’il s’agit d’un support que l’on peut coller directement sur le peau sans plus se soucier des vêtements.
05_Hide_a_ mic05_b_flex

6- L’acier contre le sable

Autre problème de tournage: lester les pieds de lumières, les girafes et les grues pour éviter les accidents. La réponse traditionnelle consiste à utiliser les sacs de sable ou des bouteilles d’eau bricolées. Sauf qu’il faut du sable ou de l’eau sur place, ce qui n’est pas toujours le cas. Si vous êtes en panne, ou tout simplement en studio, préférez les poids d’haltérophilie.
06_weights-02Pourquoi? Parce qu’ils ne sont pas chers et que surtout, le diamètre du trou central s’adapte totalement à nos pieds lumière et autre grues. Mieux, vous pouvez aussi choisir la masse emportée, de 0,5 Kg à 5Kg en général et vous pouvez aussi les empiler en fonction du support à lester.06_weights
Vous trouverez ces articles dans toutes les boutiques de sport ou en ligne.
Il existe une version luxe et 100% cinéma de ces poids, chez Manfrotto.
06_manfrottocounterweight
Le fabricant propose des contrepoids qui on la particularité d’être équipés d’une pince intégrée. On peut ainsi les fixer n’importe où. Super pratique, mais assez cher.

7- Nettoyage express

07 dry dusterVous disposez sans doute d’un kit de nettoyage pour optique (pinceau, soufflette…). Indispensable, mais pour effectuer un nettoyage express (et notamment extérieur) de vos périphériques (caméras, pieds…), nous avons toujours avec nous une bombe d’air sec. La pression à la sortie permet de chasser la poussière sans toucher à l’appareil. Attention cependant, nous vous déconseillons de l’utiliser sur un capteur car si l’air va chasser la poussière, cette dernière se collera ailleurs dans la caméra et pourra revenir. Mais pour tout le reste, passez à l’air sec, pour quelques euros seulement.

8- De l’énergie pour tous

08_ravpower bankAutre must-have lors des tournages, la banque d’énergie (power bank). Avec la généralisation des tablettes et autre téléphones pour contrôler les caméras, les drones ou plus globalement, tout ce qui est connecté, on tombe très vite en panne. La banque d’énergie est bonne à tout faire: recharger un iPad ou un ordinateur, alimenter une convertisseur HDMI/SDI, et même alimenter une caméra en continu jusqu’à 10h. Le tout est d’en choisir une grosse (plus de 25000 mAh) et d’investir dans un set d’adaptateurs USB vers DC afin de la raccorder à tous les types de périphériques (et pas seulement l’informatique, donc). Vous en aurez pour moins de 50 euros et vous ne serez plus jamais en panne.
usb_to_dc

9- Élastiques magiques

On adore cet accessoire. Les Think Tanks Red Whips, sont des élastiques réglables qui ressemblent beaucoup aux sandows que l’on trouve dans le monde la voile. Vous les portez comme des bracelets sans être donc encombrés et vous pouvez alors fixer n’importe quoi: un câble le long d’une grue, une power bank sur un pied… Vous pouvez aussi les utiliser pour ranger les câbles, comme les Velcro. Bref, pour moins de 10 euros les 10, vous auriez tort de vous en priver.
09 Bungees red whisps

10- Les filtres anti-casse et les Vari-ND

L’optique est l’élément le plus fragile lors d’un tournage: une seule rayure et vous retournerez à la case SAV. Et vous gâcherez votre shooting. Il faut donc équiper tous les cailloux d’un filtre de protection à visser en fonction de son diamètre. En cas de dommage, c’est cette « vitre » qui sera à changer, et non pas votre précieux objectif. N’hésitez pas à rechercher ces accessoires auprès des fabricants renommés (Hoya, Tiffen…): la qualité de ce filtre de protection doit être sans faille pour ne pas gâcher les qualités optiques de votre machine.10_hoya_filtre_protecteur_pro1_digital
Autre filtre à posséder absolument (et qui peut se visser sur celui de protection), le Vari-ND (filtre neutre variable). Ceci, même si vous tournez avec un caméra qui dispose de filtres neutres intégrés. L’idée, consiste à faire varier la quantité de lumière en le tournant afin de ne pas toucher au shutter. L’avantage, c’est que le fait de le faire tourner permet de régler cette quantité de lumière ultra précisément et non pas par « pas » prédéfinis (1/4, 1/16….) (steps). Vous pourrez donc conserver l’ouverture de votre choix et le shutter aussi. Là encore, il faut taper dans les marques et y mettre le prix afin d’obtenir de la qualité. Mais vous pourrez les garder toute votre vie.

 

 

L’article Le Must-Have des accessoires qui simplifient les tournages est apparu en premier sur Createinmotion.

EVA1: le guide complet par Barry Green

Panasonic vient de mettre en ligne le guide complet de sa caméra EVA1. Le téléchargement est gratuit.
L’auteur,  Barry Green vous guide pas à pas à travers tous les menus, les réglages et les fonctions de la Panasonic AU-EVA1 dans ce livre électronique.

Le livre est téléchargeable au format PDF et eBook (pour mobile par exemple). Ces 220 pages vous permettront à la fois de (re)découvrir les notions de bases associées aux outils disponibles sur la caméra (zebra…), mais aussi d’aller jusqu’au bout de toutes les fonctionnalités les plus avancées de l’EVA1 (gestion de la sortie 5.7K RAW…). Bref, c’est un must have. Mais en anglais. Le langage est cependant suffisamment simple (car technique) pour être compréhensible par ceux qui ont simplement des notions de base dans la langue. Sinon, un petit coup de Google Translate devrait vous aider.
Vous pouvez aussi avoir accès à tous les tutos vidéos produits par Barry Green.

Pour le télécharger, cliquez sur l’image ci-dessous: il vous faudra cependant donner votre email.
EVA1 Guide website

L’article EVA1: le guide complet par Barry Green est apparu en premier sur Createinmotion.

❌