Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

A Heart from Space – A tool for collective GPS drawing

A Heart from Space – A tool for collective GPS drawing
Created by Jonathan Chomko, and inspired by a conversation with Yo-Yo Ma around a performance of a previous work, ‘A Heart from Space’ is a tool for collective GPS drawing. To draw together, gather a group of of people and visit this website on a mobile phone and the website draws a line between the GPS…

Stadia ferme ses studios et devient un service

Avec Stadia, Google avait deux ambitions : devenir un tuyau par lequel les gens pourraient retrouver la puissance nécessaire pour piloter des jeux gourmands sur n’importe quel type de machine. Mais également devenir un acteur du monde du jeu vidéo en développant ses propres licences. La moitié de ces ambitions vient de découvrir l’étagère poussiéreuse où Google range ses projets avortés.

2019-03-20 10_57_31-minimachines.net

Stadia continue d’exister et le service de streaming de jeu perdure, il se range simplement au niveau de certains de ses concurrents en ne promettant non pas des jeux issus de ses propres studios mais simplement un moyen technique d’accéder à une machine distante qui exécutera les titres d’un tiers. Au même titre que le service GeForce Now de Nvidia par exemple.

Moins de deux ans après l’annonce de la création d’un studio interne, ce dernier est donc fermé. Aucun titre n’est sorti de cette entité, pas plus de ses succursales ni des sociétés rachetées par Google comme Typhoon Studios. Les employés de ces sociétés seront recasés sur d’autres projets sauf ceux désirant partir. Jade Raymond, la productrice charismatique qui chapeautait le Stadia Games and Entertainment Studio, annonce ainsi s’envoler pour de nouvelles aventures, laissant une chance à son impressionnant CV de gonfler encore un peu.

stadia

Ce choix de Google n’est pas étonnant

Ce qui a été étonnant, c’est la volonté de créer des jeux pour le moteur de recherche, pas de fermer son studio. Les aventures “productives” de Google sont mauvaises, ce n’est pas nouveau. La marque a dans son ADN un véritable don pour développer des moyens de relier les choses, mais n’arrive que rarement à concrétiser des productions internes. Son moteur de recherche permet de mettre en relation l’internaute et le contenu en ligne, Android est une plateforme entre contenus, terminaux et utilisateurs, tout comme Chrome et ChromeOS… Mais rares sont ses propres créations à dépasser cette idée de tuyau entre un contenu fabriqué par d’autres et un usage.

Pour développer des jeux aujourd’hui, il faut des investissements colossaux. Et Google n’a aucune vocation à les faire. Pas plus que la marque ne développe de contenus vidéo ou autres, contrairement à d’autres GAFAM comme Apple ou Amazon. Son unique objectif réel est de permettre de mettre en relation le contenu avec l’utilisateur pour toucher un pourcentage des interactions entre les deux ou en profiter pour afficher de la publicité, et cela Stadia continuera de le faire.

Google n’a pas de console en propre, pas de matériel dédié à cet usage mis à part une maigre manette. Aucune obligation de fournir du contenu exclusif finalement. Son offre de “tuyau” peut totalement exister sans développements en exclusivité. C’est ce que propose Nvidia depuis le début de son projet pour, justement, ne pas se retrouver en tant que juge et partie dans l’équation.

En n’étant plus un concurrent des studios comme Electronic Arts ou Ubisoft, Stadia pourra se considérer comme un outil à un seul tranchant.

vousvosjeux

Stadia va devoir revoir son modèle économique

Stadia ne disparait pas et les abonnés au service pourront continuer à en profiter. Pour le moment. Comme le montre l’illustration ci-dessus publiée en Juin 2019, le souci est dans le modèle économique de Stadia qui pousse à louer les jeux plutôt qu’a en être propriétaire. Lorsque vous utilisez Stadia Pro pour acheter un jeu et que vous voulez résilier votre abonnement, vous pouvez continuer à lancer votre titre avec l’offre Stadia Basic. une offre limitée à l’usage avec un contenu en FullHD. Autrement dit vous n’êtes pas propriétaire du jeu.

C’est probablement le plus gros frein du modèle économique de Google. Un joueur qui veut lancer un jeu doit d’abord le racheter via la plateforme… même si il le possède déjà par ailleurs. un contre-pied total à l’offre de Nvidia qui reste désengagé de cette partie de la tractation, se bornant simplement à fournir un moyen d’accès au jeu contre un paiement mensuel mais sans chercher à vous le vendre.

Acheter un jeu PC à 60€ via Stadia en Février 2021 semble être un très mauvais pari et si Google ne change pas sa politique, je ne donne pas cher de la peau de ce service à moyen terme. Mais si l’offre change pour devenir un abonnement permettant d’accéder à des jeux vendus sur d’autres plateformes, jeux qui pourraient s’installer également en local, cela pourrait changer.

2019-03-20 11_10_39-minimachines.net

Stadia poursuit donc sa route en tant que service

Les utilisateurs de Stadia sont rares pour le moment, on ne connait pas les chiffres exacts mais les statistiques d’utilisation du service ne semblent pas avoir un énorme impact. Google annonce vouloir se focaliser sur le portage de nouveaux jeux de studios tiers sur la plateforme afin d’élargir son offre. Exactement ce que fait un Nvidia avec GeForce Now depuis des années avec l’annonce chaque semaine du support de nouveaux jeux, récents ou anciens. Atteindre une taille critique semble indispensable pour le système. Avec peu d’utilisateurs, les studios ne verront sans doute pas l’intérêt d’ajouter l’offre à leur dispositif. Cela représente beaucoup de contraintes pour peu d’impact.

En changeant de modèle économique, les avantages de Stadia pourraient faire mouche dans le futur. Même si la pente semble difficile à remonter pour Google. Les offres d’intégration entre le streaming de jeu et le streaming de vidéo de Youtube sont, par exemple, toujours invisibles alors que cela aurait été peut être le moyen le plus efficace de trouver de nouveaux clients. La possibilité promise par Stadia de permettre à un joueur de rentrer dans une partie en direct, via son service, en se connectant sur le stream d’un Youtubeur même si il n’a pas installé le jeu est un énorme avantage qui n’a pas été exploité mais qui pourrait séduire.

C’est probablement cette voie qui va être choisie par Google. Faire disparaitre la mention Stadia de l’offre ou la faire apparaitre de manière secondaire. On pourrait voir, par exemple, une solution Electronic Arts totalement intégrée à Youtube ou à d’autres sites, permettant de lancer une partie de NBA ou FIFA en direct. Stadia ne serait plus alors qu’une simple plateforme qui pourrait être liée à une plateforme de chat ou un forum par exemple… A Electronic Arts de payer les frais de Stadia en reportant l’abonnement sur ses clients

De grands studios pourraient se servir de Stadia pour gagner en indépendance vis à vis des plateformes de jeux console. De plus petits éditeurs pourraient également y voir un moyen de fournir ce genre de service à leurs clients à moindre frais.

Stadia ferme ses studios et devient un service © MiniMachines.net. 2021.

Google abandonne Tilt Brush, son outil créatif en VR, mais ne le tue pas

Par : Shadows

L’application Tilt Brush est une des solutions les plus connues de création 3D en réalité virtuelle, et pour cause : cet outil de peinture dans l’espace est porté par le géant Google, ce qui lui a assuré une belle visibilité. Tilt Brush dispose en outre de fonctionnalités intéressantes comme des brosses dynamiques : effet de feu, réaction à l’audio par exemple.

La vidéo de lancement de Tilt Brush, dévoilée en 2016

Comme de (très) nombreux produits par le passé, Tilt Brush ne semble cependant pas avoir satisfait Google. Après la mort de sa plateforme Poly en fin d’année, qui permettait notamment de stocker ses créations Tilt Brush, Google annonce la mise à le retraite de Tilt Brush.

Le support prend donc fin, mais Google choisit de ne pas réduire le produit en poussière : le code est passé en open source et disponible sur GitHub sous licence Apache 2.0. Vous pouvez donc reprendre le flambeau et créer une solution qui s’appuiera sur ce code.

Pour les artistes, Tilt Brush reste disponible sur Steam, Humble Store, Viveport, Oculus. On regrettera toutefois que le tarif reste à 20€ : vu la fin du support, une baisse du prix aurait été appréciable.

Les brosses réagissant à l’audio
Pour se faire une idée des possibilités de l’outil, voici un aperçu du travail d’Anna Zhilyaeva, artiste spécialisée dans les créations VR.

L’article Google abandonne Tilt Brush, son outil créatif en VR, mais ne le tue pas est apparu en premier sur 3DVF.

The Chosen is brought to life with Cooke Panchro/i Classic Primes

November 24, 2020 Cinematographer Akis Konstantakopoulos, GSC mixed natural lighting, handheld camera work, and Cooke Panchro/i Classic Prime lenses to bring a natural and informal dimension to The Chosen, a multi-season TV show charting the life of Jesus Christ. “If you normally find Bible projects boring or unrelatable, like I do, this will feel different. ...

The post The Chosen is brought to life with Cooke Panchro/i Classic Primes appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

SubtitleNEXT powerfully accelerates Live Subtitling with Google ASR integration

Par : RadianceC

Automatic Subtitles can be Created directly in Live news events with SubtitleNEXT For immediate release – 24 November 2020, Sofia, Bulgaria  – PBT EU unveils SubtitleNEXT’s enhanced Live Subtitling feature that now includes the integration of Google’s automatic Speech-to-Text engine.  This notable new development in SubtitleNEXT extensively sets it apart by further enhancing and substantially ...

The post SubtitleNEXT powerfully accelerates Live Subtitling with Google ASR integration appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Invisible Network – A ‘social network’ for the machines

Invisible Network – A ‘social network’ for the machines
'Invisible Network' is a portable device that makes communication between machines perceptible and tangible. This device acts as a mediator between the user and the machines that surround him. Through its screen, it indicates the relations that it maintains with its personal environment.

The Online Meeting Survival Guide is Published

This week The Online Meeting Survival Guide has been published for release on Amazon Paperback and Kindle. The book written by the author that brought us Esports in Education, Live Streaming is Smart Marketing and The Virtual Ticket is back with another timely book. The Online Meeting Survival Guide is a book that can help ...

The post The Online Meeting Survival Guide is Published appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Un jeu d’aventure secret caché dans Google !

Par : greg

Un utilisateur de Reddit a découvert un jeu textuel caché dans la console du navigateur Chrome. Une sorte d’hommage aux aventures textuelles classiques comme Zork et The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy. Dans ce jeu, vous incarnez le G bleu du logo de Google et vous tentez de retrouver les autres lettres qui vous accompagnent … Continuer la lecture de Un jeu d’aventure secret caché dans Google !

Un jeu d’aventure secret caché dans Google !

Par : greg

Un utilisateur de Reddit a découvert un jeu textuel caché dans la console du navigateur Chrome. Une sorte d’hommage aux aventures textuelles classiques comme Zork et The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy. Dans ce jeu, vous incarnez le G bleu du logo de Google et vous tentez de retrouver les autres lettres qui vous accompagnent … Continuer la lecture de Un jeu d’aventure secret caché dans Google !

Où en est t-on des SDK de Réalité Augmentée ARCore 1.5 et ARKit 2.0 ?

Par : greg

La réalité augmentée (RA ou AR pour les anglophones) permet d’ajouter à un environnement existant filmé par une caméra des objets 3D en surimposition. Aujourd’hui, 2 SDK se partagent la vedette: Google ARCore pour les environnements Android et Apple ARKit pour iOS (iPad, iPhone). Je profite de la sortie de la version 1.5 de Google … Continuer la lecture de Où en est t-on des SDK de Réalité Augmentée ARCore 1.5 et ARKit 2.0 ?

Où en est t-on des SDK de Réalité Augmentée ARCore 1.5 et ARKit 2.0 ?

Par : greg

La réalité augmentée (RA ou AR pour les anglophones) permet d’ajouter à un environnement existant filmé par une caméra des objets 3D en surimposition. Aujourd’hui, 2 SDK se partagent la vedette: Google ARCore pour les environnements Android et Apple ARKit pour iOS (iPad, iPhone). Je profite de la sortie de la version 1.5 de Google … Continuer la lecture de Où en est t-on des SDK de Réalité Augmentée ARCore 1.5 et ARKit 2.0 ?

❌