Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Premiers benchmarks du netbook gaming GPD Win Max

Par Pierre Lecourt

La dernière communication officielle de la marque listait les caractéristiques détaillées de l’engin avec la confirmation de son écran 8″ ainsi que de son processeur et des autres éléments de son équipement logique. Aujourd’hui, on a quelques infos sur les capacités de calcul du GPD Win Max.

GPD Win Max

Le GPD Win Max est un 8″ HD seulement puisque  sa dalle IPS affiche en 1280 x 800 pixels. Un choix qui s’explique par la volonté d’orienter cet engin vers le jeu et non pas la production de contenus. En proposant une définition plus faible, les performances globales de l’engin n’en seront que meilleures. De quoi pallier à la relative faiblesse en 3D du processeur Intel Core i5-1035G7 qui, bien qu’équipé d’un circuit graphique Iris Plus 940 d’Intel plutôt musclé, n’arriverait pas à fournir une jouabilité satisfaisante en FullHD.

GPD Win Max

Pour accompagner cette puce, pas moins de 16 Go de mémoire vive DDR4 et 512 Go Go de stockage PCIe NVME. De quoi laisser s’exprimer à fond tout le potentiel de la puce Intel.

GPD Win Max

La dissipation tient une place importante dans le dispositif qui doit encaisser un processeur qui tournera probablement au maximum de ses capacités pendant toutes les sessions de jeu. GPD  donc fait la part belle à l’aspiration d’air frais sous le capot pour rejeter l’air chaud derrière la machine de manière assez classique.

GPD Win Max

La connectique du GPD Win Max est très riche sur un engin d’aussi petite taille. La marque n’a pas hésité  à proposer de multiples solutions et va jusqu’à intégrer un RJ45 et un Thunderbolt 3.0. Ce qui en fait, assez paradoxalement, un des ultraportables les mieux fournis en connectique alors qu’il n’affiche qu’en 8″ de diagonale.

GPD Win MaxGPD Win MaxGPD Win MaxGPD Win MaxGPD Win MaxGPD Win Max

Quels résultats donnent ces éléments sur cet engin ultra compact ? Cela dépend évidemment des titres que vous lancerez. GPD annonce la couleur avec une série de jeux tournant autour des 60 images par seconde. Dans la liste, on découvre des titres plus ou moins récents comme Red Dead Redemption 21, Borderlands 3 ou Call of Duty: Modern Warfare. D’autres jeux semblent moins apprécier la solution avec des chutes de performances comme Rise of the Tomb Raider, Sekiro, Gears 5, Monster Hunter : World ou Devil May Cry 5.

GPD Win MaxGPD Win MaxGPD Win MaxGPD Win MaxGPD Win Max

Enfin, des titres plus anciens comme BioShock Infinite ou Counter Strike : Global Offensive dépassent les 100 images par seconde. Les titres très populaires et grand public comme Rocket League, DOTA 2, Overwatch, FIFA 20, PUBG ou Fortnite sont très correctement gérés par la machine. 

So, all you guys saw this leaked video? pic.twitter.com/RISnTGFe4K

— GPD Game Consoles (@softwincn) March 14, 2020

On peut donc s’attendre à des performances très correctes pour tous types de jeu, reste à savoir si le format et le prix vont convaincre. Il est possible que la Win Max fasse mouche, surtout si un financement participatif agressif est lancé. Au final, je doute que l’objet soit produit en masse. Il s’agit d’une solution de niche qui ne devrait pas déborder quelques milliers de pièces. A moins que la marque trouve des partenaires pour distribuer plus localement ses solutions et joue sur le nombre de produits vendus, ce type de solution devrait probablement dépasser le montant alloué aux caprices de nombreux acheteurs potentiels.

Source : Liliputing

Premiers benchmarks du netbook gaming GPD Win Max © MiniMachines.net. 2020.

Le netbook gaming GPD Win Max se dévoile en détail

Par Pierre Lecourt

Le GPD Win Max est donc un netbook en 8″ de diagonale pour une dalle de 1280 x 800 pixels. Ce ne sera donc pas un écran 9″ FullHD comme le laissaient entendre certaines rumeurs. L’écran sera en HD seulement mais bien tactile avec une couche capacitive. Il surplombera un clavier vraiment particulier.

2019-07-12 18_16_59-minimachines.net

Outre une disposition de touches QWERTY habituelle, on retrouvera un dispositif de jeu composé de mini joysticks, d’une croix directionnelle et des traditionnels boutons ABXY. On retrouvera également les 4 gâchettes classiques de ce type de produit juste sous l’écran. On comprend immédiatement l’ambition du constructeur qui veut proposer une sorte de netbook-console… sous Windows 10.

GPD Win Max

Pour parvenir à ses fins, le constructeur doit résoudre une équation difficile. Celle d’un niveau de performances assez élevé pour pouvoir jouer mais également peu gourmande en terme de consommation d’énergie pour rester portable. Pour compliquer encore un peu plus la tâche, l’engin se doit d’être relativement abordable même si on se doute que l’investissement nécessaire ne sera pas celui d’une solution entrée de gamme, le positionner à un prix trop élevé serait disqualifiant pour ce qui restera plus un caprice qu’un outil de travail.

GPD a donc choisi un processeur Intel Core i5-1035G7, une puce proposant 4 coeurs cadencés à 1.2 GHz et pouvant monter à 3.7 Ghz avec 8 threds et 6 Mo de mémoire cache. Une solution au TDP de 15 watts tout de même, même si il est possible d’abaisser ce dernier à 12 watts en réduisant un peu les performances globales. 
Le processeur embarque un circuit graphique Iris Plus 940 d’Intel tournant de 300 MHz à 1.05 Ghz sur 64 Unités d’Execution. Un duo capable de belles performances en 2D, en vidéo mais également de calculs 3D sympathiques. Le fait de proposer cette puce sur un écran de cette définition devrait également l’aider à fournir un nombre d’images par seconde plus confortable.

GPD Win Max

Associé à ce processeur, on retrouve 16 Go de mémoire vive DDR4 et un stockage conséquent de 512 Go. Le Win Max emploie un SSD PCIe NVMe au format M.2 2280 qui pourra être remplacé par un autre modèle en cas de besoin. Les 512 Go semblent énormes pour un engin de ce genre mais avec la boulimie actuelle des jeux et le prix des SSD qui a de plus en plus tendance à s’effondrer, le choix d’un format amovible est une excellente idée.

GPD Win Max

Un petit loquet sur le côté gauche du châssis semble permettre de basculer de l’usage du pavé tactile aux manettes de jeu

Le GPD Win Max proposera une connectique Wifi6 et Bluetooth 5.0 logique puisque le processeur Ice Lake  facilite cette intégration. Mais également un Ethernet Gigabit pour se connecter en local. La connectique comprendra donc un port RJ45 mais également un port HDMI 2.0b et un lecteur de cartes MicroSDXC en plus d’un port Thunderbolt 3.0, un USB Type-C et deux USB 3.1 Type-A.

GPD Win MAX

Le clavier proposera un rétro éclairage complet

La batterie embarquée est une 54 Wh sans que la marque n’ait précisé aucune autonomie en jeu pour le moment. L’ensemble pèsera 800 grammes pour 20.5 cm de large, 14 de profondeur et 2.45 cm d’épaisseur.

La grande question reste dans le côté réellement pratique de l’objet. Les divers usages seront-ils optimisés ? Est-ce que la disposition du clavier en bas avec un pavé tactile au dessus sera adapté à ce genre de gabarit ? N’y a t-il pas un risque de pianoter par erreur sur le clavier pendant qu’on utilise le mini joystick à droite avec le pouce ou la croix directionnelle à gauche ? Est-ce que le gabarit sera pratique et agréable pour des sessions longues ? Les 15 watts ne risquent t-ils pas de rendre l’appareil inconfortable ? Tout comme les 800 grammes qu’il faudra porter à bout de bras…

Pour en savoir plus sur cet appareil et son évolution, vous pouvez cliquer sur ce lien. Le  fait qu’il ait été annoncé sous AMD Ryzen à la Mi 2019 jusu’à son passage vers une solution Ice Lake y sont détaillés.

Source : Liliputing

 

Le netbook gaming GPD Win Max se dévoile en détail © MiniMachines.net. 2020.

Le GPD Win Max embarquera des puces Intel Ice Lake

Par Pierre Lecourt

Le futur GPD Win Max se présente comme un mélange entre un netbook 8.9″ et une console de jeu. Jusqu’alors cet engin devait sortir sous processeur AMD. Une solution AMD Ryzen Embedded qui aurait amené des performances graphiques sympathiques à l’ensemble. La rumeur change, l’engin serait maintenant équipé de puces Intel Ice Lake Core i5 ou i7.

2020-01-14 12_48_53-minimachines.net
Aujourd’hui donc la marque se serait plutôt orientée vers des solutions Intel de dixième génération : deux puces sont confirmées dans les GPD Win Max:

Le Core i5-1035G7 : Un quadruple coeur et octuple threads cadencé de 1.2 à 3.7 GHz avec 6 Mo de cache pour un TDP de 15 watts et qui embarque un circuit graphique Iris Plus de 300 MHz à 1.05 GHz.
Le Core i7-1065G7 : Un quadruple coeurs et octuple threads cadencé de 1.3 à 3.9 GHz avec 8 Mo de cache pour un TDP de 15 watts et qui embarque un circuit graphique Iris Plus de 300 MHz à 1.1 GHz.

Des solutions asses musclées, donc, avec un chipset graphique plutôt performant. Ces circuits Iris Plus offrent assez de performances aux machines portables pour de de nombreux usages en 2D, en vidéo et en 3D. Elles ne sont pas au niveau d’un chipset AMD ou Nvidia dédié mais proposent assez de puissance pour de nombreux usages. Elles seraient dans tous les cas plus puissantes que les processeurs Intel employés par GPD dans ses machines jusqu’alors.

C’est sur Tieba, le réseau social du moteur de recherche Chinois Baidu, que le PDG de GPD a posté quelques images. Chacune de ces images nous donne des informations intéressantes sur l’engin.

2020-01-14 12_43_18-minimachines.net

Celle de la carcasse permet de comparer la coque de la machine par rapport à celle d’une GPD Win 2 et de son écran de 6 pouces de diagonale. Le GPD Win Max y apparaît comme beaucoup plus imposant sans pour autant être énorme, à en juger sa taille par rapport à la main posée dessus. On est donc bien sur un trop rare format 8.9″. Il et possible que la marque emploie le même format d’écran et de clavier que son GPD P2 Max, un netbook classique en 8.9″ qui affiche en 2560 x 1600 pixels dans un encombrement très réduit : 21.3 cm de large pour 14.95 cm de profondeur et 1.42 cm d’épaisseur pour un poids de 650 grammes. Si le nouveau venu reprend ce même affichage, ses dimensions et son poids devraient être assez proches. 

2019-07-12 18_16_59-minimachines.net

La grosse différence entre les deux solutions étant que le GPD Win Max embarquerait un clavier surmonté d’un dispositif lié au jeu vidéo : Deux mini joysticks analogiques accompagnés d’une croix directionnelle et des classiques boutons ABXY. Une disposition qui ferait tomber ces contrôles sous les pouces lorsque l’utilisateur prendrait l’engin en main.

2020-01-14 12_39_57-minimachines.net

2020-01-14 12_40_16-minimachines.net

Les images suivantes sont celles de résultats de benchmark qui montre une solution équipée d’un processeur non reconnu mais disposant d’un circuit graphique Intel Iris Plus et non plus AMD Radeon. Cela correspond aux puces pré-citées de la gamme Ice Lake d’Intel. 

Pas d’informations quant à la date de sortie ou au tarif de cet engin, pour le moment nous n’avons aucune information sur ces points. La grande question reste liée à la chaîne de production de GPD. Obtenir des puces Intel Ice Lake n’est pas toujours facile à cause des capacités de production du fondeur qui ne sont toujours pas revenues à leur plein potentiel mais aussi parce que GPD est un petit acteur sur le marché par rapport aux mastodontes du monde du portable. Si la marque a décidé de choisir Intel, c’est probablement parce qu’elle a réussi à sécuriser une ligne de stock ou a reçu une promesse de livraison. A quel tarif ?

Source : Reddit via Liliputing

Le GPD Win Max embarquera des puces Intel Ice Lake © MiniMachines.net. 2020.

❌