Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

iProTV : la carte SCSI et TV pour iMac G3

Par Pierre Dandumont

Après des années de recherche, je suis enfin tombé sur ma seconde carte en mezzanine. Pas une Voodoo 2 malheureusement, mais une carte intéressante tout de même : une Formac iProTV. Elle combine deux fonctions : carte SCSI et carte TV.

La carte est un peu plus grande que celle que je possédais déjà (iProRAID, uniquement SCSI) mais propose les mêmes fonctions SCSI. On a donc du SCSI-3 à 40 Mo/s avec une prise VHDCI qui demande un câble spécifique. Il y a des traces sur la carte pour des connecteurs internes. La partie TV propose un tuner TV Philips, une puce Bt848 (classique à l’époque) et deux entrées. La première est une entrée antenne, la seconde une entrée composite. La carte dispose aussi d’une sortie jack, qui doit être reliée à l’entrée micro de l’iMac. Dans un Mac classique, la carte passe normalement par l’entrée audio interne, mais elle est évidemment absente de l’iMac. A noter que la documentation de la carte indique qu’il existe plusieurs versions (NTSC, PAL, SECAM) mais mes essais montrent que ma carte (PAL) accepte le NTSC sans soucis sur l’entrée composite.

La carte TV (à gauche)


Le dessous avec la prise mezzanine


Sortie audio, prise SCSI, entrée composite et entrée antenne

L’installation n’est pas évidente : il faut démonter une bonne partie de l’iMac pour accéder au connecteur mezzanine (une sorte de PCI) et le remontage de l’iMac est tendu. La carte propose en effet des entrées vidéo sur un câble et il faut arriver à passer les prises dans l’emplacement de l’iMac, ce qui n’est pas évident. Il faut plier le plastique (mais pas trop, pour ne pas le casser). Petite astuce vu que quand on cherche des informations sur cette carte on tombe sur le problème : elle fonctionne avec un iMac sous Mac OS 9.2.2 mais il faut mettre à jour la ROM de la partie SCSI. On trouve le programme (Card Manager) et la ROM 1.5.7 sur cette page. Les pilotes pour la partie TV se trouvent au même endroit.

Premier essai, le SCSI. Mon disque dur LaCie (pour Apple) monte sans soucis sous Mac OS 8.5. Rien à dire, ça fonctionne.

La puce SCSI


Le firmware de la carte


Le SCSI fonctionne


Le disque dur de 2 Go en SCSI

Pour la vidéo, j’ai d’abord testé avec l’entrée composite. J’ai utilisé un lecteur de Blu-ray qui sort un signal NTSC composite. Attention, la carte n’a pas d’entrée audio : il faut relier la sortie de votre périphérique à l’entrée audio du Mac (ici une entrée micro malheureusement). L’image est assez propre et elle est affichée dans ce qui est généré par la carte graphique, ce qui veut dire qu’il est possible de faire une capture d’écran sous Mac OS. C’est un comportement différent des cartes TV Apple classiques, qui envoient l’image directement dans la mémoire du “GPU”, ce qui empêche de prendre une capture d’écran (l’image est directement affichée). J’ai testé rapidement l’enregistrement. En medium, c’est du 640 x 480 à 12,5 fps et un codec maison (12 Mb/s). L’audio est en mono, 44 kHz, 8 bits en PCM. Le mode high, on passe juste sur un débit plus élevé (14 Mb/s). La carte pour iMac n’a pas d’entrée S-Video.

L’installation


Entrée composite (en NTSC)


Un Blu-ray


Une capture directe

La vidéo montre bien que c’est saccadé, mais l’image est propre.

Enfin, la vidéo mais via le tuner TV. C’est un peu plus compliqué. Premièrement, la norme dépend du pays. La carte existe en trois variantes : NTSC, PAL et SECAM. Ma carte vient du Royaume-Uni et donc elle est en PAL. J’ai donc utilisé mon modulateur PAL avec une source PAL, un iPhone 4 avec un câble 30 broches vers composite. Une fois réglé sur le bon canal, l’image est correcte et le son (en mono arrive). C’est évidemment nettement meilleur avec du composite qu’avec le tuner, comme d’habitude, mais la qualité reste assez correcte dans l’absolu pour une carte de cet âge.

Le tuner et ses réglages


Des bandes de test


Bande de test (en direct)


Une image via le modulateur

Donc la carte fonctionne parfaitement, et elle m’a permis de découvrir qu’il existe plusieurs versions de cette dernière. Pour profiter du multimédia sur un iMac G3 (et arrêter de râler sur le fait qu’Apple abandonnait le SCSI), c’était une solutions plutôt efficace. Prochaine étape, un jour peut-être, trouver une Voodoo 2.

❌