Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Les déclarations importantes de John Carmack, le patron d’Oculus

Par Pierrick LABBE
John Carmack Oculus Connect 6

John Carmack, le directeur d’Oculus, s’est longuement exprimé lors de la seconde journée de l’Oculus Connect 6. Voici ce qu’il faut retenir de ce discours fleuve devant les développeurs.

Le patron d’Oculus a profité de l’Oculus Connect 6 pour présenter sa vision de la réalité virtuelle devant un parterre de développeurs venus l’écouter. Entre éloge, éloge funèbre et annonces, voici ce qu’il faut retenir de son intervention particulièrement longue de près de deux heures. Conformément à son habitude, le directeur d’Oculus a donné un discours décontracté et franc sans bouger de son pupitre. Ce monologue contraste avec la première keynote d’hier pleine d’annonces en tous genres comme le Hand Tracking sur Quest, les lunettes de réalité augmentée signée Oculus, la plateforme sociale Facebook Horizon, la sortie des jeux très attendus Medal of Honor et de Vaider Immortal : Episode II ou bien encore le Half Dome 3, un prototype de casque de réalité virtuelle novateur qui sortira beaucoup plus tard.

Un éloge funèbre du Samsung Gear VR

John Carmack a évoqué le casque de réalité virtuelle de Samsung, le Gear VR, comme une opportunité manquée. Le patron d’Oculus a évoqué l’abandon par le constructeur coréen du support VR de son Galaxy Note 10 soulignant qu’il devrait être le dernier. Il a notamment déclaré : « Tant que le logiciel est pris en charge, les jours sont comptés. Et je pense que nous avons manqué une occasion ici ».

Il a souligné les différents problèmes de la solution réalité virtuelle de Samsung en pointant du doigt l’épuisement rapide de la batterie ou le fait que les utilisateurs délaissaient souvent leur appareil après une ou deux utilisations ajoutant que ce modèle est « la base sur laquelle nous avons construit tous les éléments mobiles ». Il a tenu à rappeler les très bonnes ventes du casque de réalité virtuelle fonctionnant sur smartphones Samsung. Concernant la réalité virtuelle sur mobile, le patron d’Oculus a fait l’éloge du Daydream View de Google, un produit beaucoup plus simple à utiliser.

John Carmack fait l’éloge du Quest et du Rift S

Le directeur d’Oculus s’est félicité des deux derniers casques de l’entreprise, le Quest et le Rift S, deux très bons casques de réalité virtuelle selon lui. Le Quest reste cependant son préféré du fait de sa simplicité et de ses performances. Il a souligné que les utilisateurs de Quest utilisaient plus fréquemment leur appareil que d’autres possesseurs de casque de réalité virtuelle. Une très bonne statistique à peine 5 mois seulement après sa sortie commerciale. C’est aussi un casque qui plaît beaucoup aux développeurs.

John Carmack n’a donc pas tari d’éloges sur l’Oculus Quest mais n’a pas oublié le Rift S qui ajoute un suivi complet et une ergonomie améliorée par rapport à son prédécesseur. Reste à voir, pour Oculus, comment se comporteront les ventes et les utilisateurs dans les 12 prochains mois. Bien que très longues, les rares interventions du patron d’Oculus restent toujours très intéressantes tout comme sa vision futuriste éclairée de la réalité augmentée.

Cet article Les déclarations importantes de John Carmack, le patron d’Oculus a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

La création des niveaux de Beat Saber est un gros travail et relève de l’art

Par Pierrick LABBE
Création des niveaux jeu Beat Saber

Le jeu Beat Saber est un énorme succès commercial. La surprise des jeux en réalité virtuelle ne doit cependant rien au hasard et la création des différents niveaux relève de l’art et d’un gros travail.

L’écrivain français Bernard Werber a expliqué que dans la vie, trois facteurs étaient nécessaires au succès. Le travail, le talent et… la chance. L’auteur de romans à succès ajoute toutefois que même si l’idéal est de combiner ces trois facteurs, il est possible d’avoir du succès avec seulement deux de ceux-ci. Visiblement, le studio derrière Beat Saber dispose au moins des deux premiers ce qui explique le succès phénoménal du jeu. Beaucoup de travail et de talent ont, en effet, été nécessaire pour devenir l’un des jeux VR les plus vendus.

La création des niveaux de Beat Saber relèvent de l’art

Pour connaître les secrets derrière la création des niveaux de Beat Saber, une journaliste du blog PlayStation a interviewé Freeek, l’un des créateurs des niveaux du pack de musiques « Imagine Dragons » et celle-ci a été surprise du talent et du travail réalisé par les créateurs. Celui-ci explique que : « l’expérience musicale devient à la fois physique et visuelle. Un jeu de danse est physique, et un spectacle de lumière est visuel, mais les deux n’avaient jamais réellement été combinés auparavant, et encore moins rendus accessibles depuis chez soi ».

Frereek explique, par ailleurs que tous les éléments sont importants, du décor à la lumière. Il ajoute, par ailleurs que les premiers niveaux de Beat Saber ont été créés à la main et la suite est le résultat d’un travail d’équipe de plusieurs mois. Il leur faut parfois écouter en boucle pendant une semaine une chanson avant de commencer à travailler. Les créateurs regardent aussi les chorégraphies pour s’inspirer.

Beaucoup de travail pour un résultat spectaculaire

La création des niveaux passe aussi par d’autres facteurs qui sont pris en compte comme, par exemple, si la chanson a une signification particulière, de quoi elle a été inspirée, les instruments utilisés à quels moments, etc. Le travail des lumières prend aussi beaucoup de temps afin de donner un rendu spectaculaire et en harmonie avec la chanson.

Cet article La création des niveaux de Beat Saber est un gros travail et relève de l’art a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Densitron signs up as licensed HDMI® adopter

Par Page Melia PR

Kent, UK, 5 June 2019 – Densitron, a creator of HMI technologies and global leader in display, monitor and embedded computing solutions, has announced it has joined nearly 2000 worldwide adopters of the HDMI standard and is now a fully licensed manufacturer and supplier of HDMI 2.1 and later connectivity and devices. As a world ...

❌