Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

[webinaire] 60 minutes pour tout savoir de la réalité augmentée dans l’industrie

Par Gwendal P
vuforia webinaire une

Ne manquez pas le webinaire de Laurent Germain le 28 janvier prochain. Cet expert IoT et réalité augmentée (AR) parlera des dernières innovations technologiques de PTC et comment celles-ci sont déterminantes pour aider les entreprises à se développer.

Laurent Germain, expert IoT et réalité augmentée chez PTC, animera un webinaire le 28 janvier prochain intitulé « Exploitez tout le potentiel de la réalité augmentée avec Vuforia ». Ce séminaire a pour objectif d’apporter les outils nécessaires aux entreprises afin de les aider à intégrer l’AR à leur activité, en toute simplicité. L’axe principal sera l’utilisation du logiciel Vuforia qui est la solution la plus adaptée à cette fin. Laurent Germain explique comment tout cela fonctionne.

De Pro-Engineer à Vuforia, PTC offre des expériences révolutionnaires

Depuis 1985, la société PTC a mis au point des technologies qui sont rapidement devenues indispensables aux professionnels. Cela a commencé par leur logiciel de conception 3D assistée par ordinateur, Pro-Engineer. Depuis quelques années déjà, l’entreprise s’est tournée vers l’Internet of Things (IoT), et la réalité augmentée. Ainsi, PTC a développé une double expertise qui lui permet de tirer parti de la convergence des univers numérique et physique. En effet, l’IoT permet de récupérer les données physiques de différents produits grâce aux capteurs qu’ils embarquent. L’AR, quant à elle, offre un affichage numérique qui se superpose au réel et apporte de nombreuses informations. La fusion de ces deux mondes est aujourd’hui devenue un atout précieux pour stimuler la compétitivité des entreprises.

La réalité augmentée, combinée à l’IoT, offre des applications riches et variées dans divers secteurs qu’il s’agisse de la conception, la maintenance, la formation ou l’assistance. Les clients peuvent, par exemple, disposer de manuels en AR comprenant des procédures de montage, d’entretien ou démontage. Grâce à l’AR,le savoir et les compétences sont transmis plus facilement et plus efficacement dans le cadre d’un besoin ponctuel ou d’un apprentissage plus approfondi. L’AR est un formidable moyen de rendre des informations pertinentes accessibles au plus grand nombre.

Vuforia repose sur trois piliers fondamentaux

C’est tout cela que propose PTC avec sa suite de solutions Vuforia, chacune spécialisée dans un domaine spécifique. Ainsi, Vuforia Studio permet de créer des expériences de réalité augmentée sans développement. Vuforia Chalk réunit techniciens d’atelier et experts pour faciliter l’assistance à distance. Vuforia Expert Capture propose de créer des instructions en réalité augmentée. Sans oublier Vuforia Engine qui met à disposition l’API de Vuforia pour développer de nouvelles applications en AR. Au service des techniciens, ces outils les aident à mieux accomplir leurs tâches.

Pour obtenir de tels résultats, Vuforia se base sur trois piliers majeurs. Tout d’abord le « Model Target » qui permet au logiciel de reconnaître un objet par sa visualisation. C’est ce que l’on appelle la reconnaissance de formes. Puis la gestion de toutes les données 3D recueillies. Et enfin la réalité augmentée pour afficher par superposition ces mêmes données. En effet, c’est en construisant sur ces fondements que PTC est devenu leader en IoT et en AR.

La présentation de Laurent Germain sera suivie d’une session de questions/réponses. Alors, n’attendez plus, inscrivez-vous sans plus tarder à ce webinaire qui aura lieu le mardi 28 janvier à partir de 14 h.

À propos de Laurent Germain

Diplômé de l’école polytechnique de Montréal, ingénieur en informatique industrielle, Laurent Germain est consultant avant-vente chez PTC.

Il a commencé sa carrière en 1995 chez Computervision, puis PTC France sur les solutions de gestion de données techniques (PLM, Windchill), en assurant auprès d’un large panel de clients industriels la définition de la valeur ajoutée et la promotion de ces solutions innovantes.

Depuis 2015, il se consacre aux solutions d’Internet des objets (IoT, ThingWorx) et de réalité augmentée (Vuforia) qui assurent la continuité numérique du produit tout au long de son cycle de vie depuis sa conception jusqu’à son démantèlement, en passant par son exploitation.

Cet article [webinaire] 60 minutes pour tout savoir de la réalité augmentée dans l’industrie a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Conseils d’experts : comment intégrer la fabrication additive métal dans votre entreprise ?

Par Mélanie R.

Alors que la fabrication additive métal gagne en maturité au fil des années, avec une croissance plus importante en comparaison aux procédés d’impression plastique, une question semble persister sur le marché : comment intégrer avec succès la fabrication additive métal […]

Microsoft réfléchit aux usages de l’Eye Tracking en réalité virtuelle

Par Pierrick LABBE
microsoft eye tracking

Un article de recherche de 13 pages créé par des chercheurs de Microsoft a été dévoilé montrant comment l’Eye Tracking peut être utilisé pour améliorer les expériences en réalité virtuelle. On vous explique ce qu’il en est.

L’Eye Tracking peut être utilisé pour réduire la consommation d’énergie en réalité virtuelle ou améliorer les expériences. Cependant, de quoi parle-t-on exactement ? C’est ce à quoi ont réfléchi les chercheurs, Sebastian Marwecki, PHD à l’université de Postdam et Andy Wilson, Eyal Ofek, Mar Gonzalez Franco, Christian Holz, une équipe de chercheurs du géant des logiciels.

L’Eye Tracking, un pied dans le futur selon Microsoft

L’idée développée par les chercheurs est d’étudier comment il serait possible de modifier une image en se basant sur l’Eye Tracking. Concrètement, si on sait où l’utilisateur regarde, il devient alors possible de changer le reste de l’image subrepticement, ce qu’il ne peut pas voir, ce qui se trouve dans sa vision périphérique. Ce n’est pas une idée nouvelle bien entendu. Certains casques la même déjà en application. Cependant la prochaine génération de casques de réalité virtuelle pourrait l’utiliser de façon toujours plus poussée selon les chercheurs de Microsoft.

Par exemple, cela pourrait se modifier pour aider un joueur à résoudre un puzzle, ou encore deviner quelle option va choisir un joueur. L’intérêt principal est cependant bien sûr celui de la qualité, d’un rendu toujours plus précis et réaliste. Par ailleurs, les chercheurs pensent aussi que cela pourrait réduire le mal de mer que peuvent expérimenter certains utilisateurs. Bien sûr, il s’agit seulement de recherches pour l’heure, mais elles sont prometteuses selon les chercheurs de Microsofot.

Cet article Microsoft réfléchit aux usages de l’Eye Tracking en réalité virtuelle a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Les déclarations importantes de John Carmack, le patron d’Oculus

Par Pierrick LABBE
John Carmack Oculus Connect 6

John Carmack, le directeur d’Oculus, s’est longuement exprimé lors de la seconde journée de l’Oculus Connect 6. Voici ce qu’il faut retenir de ce discours fleuve devant les développeurs.

Le patron d’Oculus a profité de l’Oculus Connect 6 pour présenter sa vision de la réalité virtuelle devant un parterre de développeurs venus l’écouter. Entre éloge, éloge funèbre et annonces, voici ce qu’il faut retenir de son intervention particulièrement longue de près de deux heures. Conformément à son habitude, le directeur d’Oculus a donné un discours décontracté et franc sans bouger de son pupitre. Ce monologue contraste avec la première keynote d’hier pleine d’annonces en tous genres comme le Hand Tracking sur Quest, les lunettes de réalité augmentée signée Oculus, la plateforme sociale Facebook Horizon, la sortie des jeux très attendus Medal of Honor et de Vaider Immortal : Episode II ou bien encore le Half Dome 3, un prototype de casque de réalité virtuelle novateur qui sortira beaucoup plus tard.

Un éloge funèbre du Samsung Gear VR

John Carmack a évoqué le casque de réalité virtuelle de Samsung, le Gear VR, comme une opportunité manquée. Le patron d’Oculus a évoqué l’abandon par le constructeur coréen du support VR de son Galaxy Note 10 soulignant qu’il devrait être le dernier. Il a notamment déclaré : « Tant que le logiciel est pris en charge, les jours sont comptés. Et je pense que nous avons manqué une occasion ici ».

Il a souligné les différents problèmes de la solution réalité virtuelle de Samsung en pointant du doigt l’épuisement rapide de la batterie ou le fait que les utilisateurs délaissaient souvent leur appareil après une ou deux utilisations ajoutant que ce modèle est « la base sur laquelle nous avons construit tous les éléments mobiles ». Il a tenu à rappeler les très bonnes ventes du casque de réalité virtuelle fonctionnant sur smartphones Samsung. Concernant la réalité virtuelle sur mobile, le patron d’Oculus a fait l’éloge du Daydream View de Google, un produit beaucoup plus simple à utiliser.

John Carmack fait l’éloge du Quest et du Rift S

Le directeur d’Oculus s’est félicité des deux derniers casques de l’entreprise, le Quest et le Rift S, deux très bons casques de réalité virtuelle selon lui. Le Quest reste cependant son préféré du fait de sa simplicité et de ses performances. Il a souligné que les utilisateurs de Quest utilisaient plus fréquemment leur appareil que d’autres possesseurs de casque de réalité virtuelle. Une très bonne statistique à peine 5 mois seulement après sa sortie commerciale. C’est aussi un casque qui plaît beaucoup aux développeurs.

John Carmack n’a donc pas tari d’éloges sur l’Oculus Quest mais n’a pas oublié le Rift S qui ajoute un suivi complet et une ergonomie améliorée par rapport à son prédécesseur. Reste à voir, pour Oculus, comment se comporteront les ventes et les utilisateurs dans les 12 prochains mois. Bien que très longues, les rares interventions du patron d’Oculus restent toujours très intéressantes tout comme sa vision futuriste éclairée de la réalité augmentée.

Cet article Les déclarations importantes de John Carmack, le patron d’Oculus a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌