Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Animation : Cascadeur disponible au téléchargement !

Par : Shadows

Nous vous l’avions présenté en 2019 via une interview, avant même le lancement du programme de beta fermé : Cascadeur sort désormais de l’ombre et est disponible en beta publique !

Rappelons le concept du logiciel : un outil d’animation pour le jeu vidéo et l’animation 3D, qui s’appuie sur la physique pour aider les artistes à créer des séquences d’action plus crédibles, sans pour autant recourir à la motion capture.
Une vidéo de présentation vous donnera une idée des fonctions actuelles :

Cascadeur est donc téléchargeable en accès anticipé, avec quatre licences :

  • Basic : pour les artistes solo et les équipes avec de petits projets.
    Cette licence est gratuite, l’export limité à 300 frames/120 joints, l’utilisation commerciale est autorisée (votre chiffre d’affaire doit être inférieur à 100 000$ par an), et vous devez créditer Cascadeur.
  • Pro : licence payante, pas de limitation d’export, support prioritaire.
  • Business : fonctions supplémentaires telles qu’un support par chat dédié, la possibilité d’influer sur les priorités de développement.
  • Enterprise : pour les sociétés aux besoins très spécifiques.

A noter :

  • les versions Pro, Business ont droit à un rabais de 50% dans le cadre du lancement ;
  • toujours dans le cadre de cet accès anticipé, les souscriptions annuelles stoppées après la première année donneront droit, pour les versions déjà installées, à une licence perpétuelle. Un bon moyen de récompenser les entités qui testeront le produit.

Si Cascadeur a bien avancé en deux ans de beta, de nombreux développement sont encore prévus dans la roadmap : support des boucles d’animation, rigs personnalisés avancés, scripting Python devraient bientôt arriver.
A plus long terme, support MacOS, rig facial ou blendshapes sont annoncés.

Aperçu de la roadmap.

Pour plus d’informations, on consultera le site officiel.

L’article Animation : Cascadeur disponible au téléchargement ! est apparu en premier sur 3DVF.

Alvo : le jeu de tir VR va débarquer sur PSVR la semaine prochaine

Par : Serge R.
alvo

Le jeu de tir VR Alvo va enfin être lancé sur PSVR la semaine prochaine après une longue attente. Le studio Mardonpol s’est apparemment inspiré du CS : GO de Valve en le développant.

Mardonpol a annoncé Alvo en 2017. Le jeu devait alors être lancé l’année suivante. Toutefois, les joueurs ont dû attendre jusqu’à maintenant pour pouvoir en profiter. Heureusement pour eux, l’attente est presque terminée. Effectivement, le jeu va enfin sortir officiellement la semaine prochaine, plus précisément le 13 avril 2021. Pour l’instant, il va débarquer uniquement sur PSVR, et donc sur PS4 et PS5.

Alvo : une réduction de lancement de 25 % déjà à la clé

Bien avant sa date de lancement officiel, on sait déjà qu’il est possible de bénéficier d’une réduction de 25 % sur PS + à l’achat d’Alvo. Les joueurs pourront profiter de cette réduction durant les deux premières semaines suivant la sortie du jeu. Le prix de lancement du titre est ainsi d’environ 33 euros.

Pour le moment, ce sont donc seulement les propriétaires d’un casque PSVR qui auront le privilège de tester et de jouer au jeu. Néanmoins, on sait que Mardonpol prévoit de le sortir sur Steam et Oculus Store pour bientôt. Cela inclura alors une prise en charge d’Oculus Rift et d’Oculus Quest.

Le studio n’a toutefois pas encore révélé une date de sortie claire pour ces plateformes. Il a juste affirmé que la version pour ces dernières devrait arriver en juin. Les propriétaires de ces casques doivent de ce fait continuer à attendre.

Aucune amélioration graphique pour la PS5 pour l’instant

Malheureusement pour les propriétaires d’une PS5, Alvo ne présentera pas des améliorations graphiques pour la console à son lancement selon Mardonpol. Néanmoins, il affirme que cela se trouve tout de même dans sa liste des choses à faire.

Cet article Alvo : le jeu de tir VR va débarquer sur PSVR la semaine prochaine a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Haru : une lutte mythique et cyclique dans un court ArtFX

Par : Shadows

Grégoire Dehame, Julie Durandy, Jean Grandgirard, Christophe Jeudy et Sophie Noël dévoilent leur court de fin d’études à ArtFX (promotion 2020): Haru. L’équipe était complétée par l’étudiante spécialiste Joëlle Sadok.

Les élèves nous proposent ici un film d’inspiration orientale, mettant en scène le retour cyclique du printemps :

Seiryu, le dragon dieu du printemps sort de son sommeil pour donner vie à la nature mais c’est sans compter sur le démon de la nuit, Ugetsu, qui vint l’en empêcher.

L’article Haru : une lutte mythique et cyclique dans un court ArtFX est apparu en premier sur 3DVF.

Le chargeur à induction qui stérilise de Belkin, ça vaut quoi ?

Dans Canard PC Hardware 48 (il est en kiosque, achetez-le !), je teste rapidement un produit qui me semblait intéressant au départ : un chargeur à induction Belkin qui peut stériliser un appareil.

On peut le trouver pour environ 70 € et si vous avez déjà un chargeur USB-C correct (18 W, USB-C, PD), il vaut environ 50 €. Il se présente sous la forme d’une boîte, avec une zone de charge sur le dessus, et une chambre interne (178 x 94 x 14 mm) dans laquelle on peut placer un smartphone ou des clés. Ou une vieille télécommande d’Apple TV quand on regarde les images presse de la marque. De façon plus pragmatique, un iPhone 11 entre sans soucis, mais pas une paire de lunettes par exemple.




La version presse, avec une vieille télécommande

La partie désinfection passe par six LED internes. Il y a deux LED UV-C et quatre LED UV-A, qui ne s’activent que quand la chambre est fermée (ou presque). On peut voir une lumière violette quand on entrouvre le tout, ce qui indique que les LED émettent aussi dans la lumière visible, ce qui semble un peu étonnant. Normalement, les UV-A (et encore plus les UV-C) sont invisibles. Une pression sur le bouton lance un cycle de 3 minutes, une seconde un cycle de 10 minutes et une troisième coupe le tout. La question que je me suis posé dans le magazine est logique : est-ce que ça sert à quelque chose ? Juste pour illustrer, d’ailleurs, j’ai mis une webcam assez fine dans la chambre, pour regarder de l’intérieur ce que ça donne : les deux LED latérales (de chaque côté) émettent de la lumière bien visible, la centrale, reconnaissable à son cerclage métallique, émet des UV-C que la webcam voit un peu (c’est possible que ce soit un effet de bord d’un capteur basique).

Avant. La LED de gauche est UV-A, celle de droite UV-C (elle est entourée de métal, parce que les UV-C altèrent le plastique)


Celle de gauche brille fort (dans le visible), celle du centre est visible avec la webcam.

Revenons à l’efficacité. De ce que j’ai trouvé comme information, l’efficacité est maximale vers une longueur d’onde de 250 nm (253,7 nm exactement) et ça peut même servir à effacer des EPROM. Et le Belkin ? Et bien la fiche technique n’indique pas la longueur d’onde, ni le site d’ailleurs. J’ai contacté le service presse, qui m’a indiqué ceci : entre 270 et 280 nm pour les LED UV-C et entre 390 et 410 nm pour les LED UV-A. Clairement, on est à la limite des UV-C (entre 100 et 280 nm) et pas vraiment dans la zone ou c’est totalement efficace. Idem pour les UV-A, on est dans la fourchette haute, et même en dehors (au delà de 400 nm, on est dans la vision humaine). Est-ce que ça rend le produit inefficace ? Aucune idée, je ne suis pas biologiste. De ce que j’ai pu lire, les UV-C sont dans l’absolu germicide, mais la fréquence la plus efficace est vers 250 nm, donc, et on en est loin ici. Et comme je n’ai aucun moyen de vérifier si les LED tuent les germes, c’est un peu compliqué de donner un avis. Dans le pire des cas, ça fait un placebo intéressant, dans le meilleur des cas, une exposition de 10 minutes devrait flinguer tout ce qui se trouve sur votre smartphone.

Sinon, les LED consomment assez peu : environ 0,15 A en 5 V, soit aux environs de 0,75 W.

lLe chargeur

Et le chargeur Qi, il donne quoi ? Ben c’est du classique Qi, avec 10 W au maximum quand on suit la norme et 7,5 W pour les iPhone selon Belkin. J’ai mesuré environ 5 W avec un petit adaptateur USB-C sur un iPhone 11, donc un peu en-dessous de la valeur annoncée, mais ça peut venir du fait que mon iPhone n’était pas totalement vide (vers 40 % de charge). Et il est resté sur une tension de 5 V (je ne sais pas si le chargeur doit passer sur une tension supérieure). C’est un chargeur classique, il est un peu encombrant mais au moins on ne risque pas de mal placer le téléphone : il suffit de le centrer proprement sur la boîte.

Le jeu VR Into the Radius prend en charge le DLSS de Nvidia

Par : Serge R.
into the radius DLSS

Into the Radius est l’un des premiers jeux VR capables de prendre en charge le DLSS de Nvidia. Grâce à cela, il peut bénéficier de performances nettement plus élevées en termes de résolution et de fluidité.

DLSS est le sigle de Deep Learning Supersampling. Il s’agit d’une technologie native des cartes graphiques RTX de Nvidia. Grâce à la puissance de l’IA intégrée, il a la capacité d’augmenter la résolution des images dans les jeux de manière intelligente. Le DLSS est en ce moment en train de gagner du terrain dans l’univers de la réalité virtuelle. De plus en plus de jeux VR commencent ainsi à le prendre en charge. Into the Radius VR en fait partie.

Prise en charge du DLSS par Into the Radius : une étape de franchie pour CM Games

DLSS constitue donc une fonctionnalité disponible sur les cartes graphiques Nvidia RTX 20/30. Sa capacité à prendre en charge les casques VR est assez récente, c’est-à-dire suite à la sortie de la mise à jour DLSS 2.1 il y a environ six mois.

Les développeurs de chez CM Games ont donc franchi une étape importante. Ils ont permis à leur jeu VR Into the Radius d’être l’un des titres VR capables de prendre en charge cette technologie. Il faut toutefois savoir que ce dernier n’est pas vraiment le premier à adopter DLSS.

Deux mois seulement après le lancement du DLSS 2.1, le simulateur de combat War Thunder l’a en effet déjà pris en charge. Cependant, les résultats n’étaient pas du tout satisfaisants pour les joueurs.

DLSS : de quoi est-il réellement capable ?

Beaucoup ignorent encore probablement les réelles capacités du DLSS de Nvidia. En fait, son objectif est d’augmenter nettement la résolution des images tout en conservant le même niveau de détail. En plus de cela, il apporte certaines améliorations au niveau du graphisme.

Ainsi, il y a plus de puissance de traitement graphique. Cela permet d’obtenir, entre autres, un meilleur éclairage, des textures plus détaillées, etc.

Pour être plus clair, on peut prendre l’exemple d’un jeu VR pouvant prendre en charge DLSS, comme Into the Radius VR. Il peut alors utiliser cette technologie pour monter à une résolution de 3840 x 2160, même si sa résolution native est de 1920 x 1 080. Bien entendu, le niveau de détail est presque identique, et on a même droit à une meilleure fluidité.

Cet article Le jeu VR Into the Radius prend en charge le DLSS de Nvidia a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Comme chaque année, Apple n’aime pas le changement d’heure

Je n’ai pas compté le nombre de posts sur le changement d’heure ici, mais comme chaque année, il y a des trucs qui déconnent. Cette année, j’ai trouvé un petit bug dans Rappel (sous macOS Big Sur).

Si j’essaye de mettre un rappel en écrivant l’heure directement (genre « demain 15:00 »), il me propose « demain 14:00 ». Par contre, si je mets « lundi 15:00 », il me propose bien « demain 15:00 » (oui, j’écris le dimanche. Je me demande vraiment qui code ce genre de choses…

Pas bien


Bien

MAJ : comme chaque année, le problème s’est corrigé le lendemain.

Vail VR : le jeu de tir multijoueur débarque bientôt sur Steam

Par : Serge R.
vail vr

Vail VR est en chemin pour concurrencer des titres comme Population: One et Onward. Il s’agit donc d’un jeu de tir multijoueur en ligne développé par le studio Aexlab. C’est même son premier jeu VR. Le titre va bientôt débarquer sur Steam.

Le titre VR d’Aexlab est maintenant disponible dans une liste de souhaits sur une fiche Google Play Store. Un test alpha y est déjà en cours, et les joueurs peuvent demander à y accéder. Le studio a d’ailleurs récemment publié une vidéo leur permettant d’avoir un aperçu de quelques extraits du gameplay du jeu. Dans tous les cas, aucune date de sortie n’a encore été annoncée.

Vail VR : deux modes de jeu disponibles

Vail VR est une dystopie dans laquelle deux factions sont en guerre. Il s’agit donc des REYAB et des colons. Elles se battent bien entendu pour prendre le contrôle du monde du jeu.

Dans ce titre, les joueurs ont droit à deux modes de jeu, dont le principal est appelé Artifact. Le tir tactique est mis en accent dans le jeu. Il en est de même pour le travail d’équipe et les combats de haut niveau. Il mise aussi sur le réalisme.

Ces quelques atouts le distinguent des autres jeux de tir. A part cela, il propose une animation complète pour les différents personnages. Pour l’instant, il reste toutefois encore beaucoup à apprendre sur le titre. On parle, entre autres, de la variété des cartes et du support post-lancement.

Sur quelles plateformes VR le jeu sera-t-il disponible ?

Bien évidemment, ce sont les propriétaires d’un casque PC VR qui auront le privilège de jouer à Vail VR en premier. Malheureusement, rien n’a encore été révélé quant à la compatibilité du jeu avec les casques Oculus Quest et PSVR.

Cet article Vail VR : le jeu de tir multijoueur débarque bientôt sur Steam a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Hyperplane : regarder des matchs Super Smash Bros…en 3D avec la VR

Par : Serge R.
hyperplane

Hyperplane est une technologie de streaming qui vient de faire son entrée sur le marché. Sa particularité, c’est qu’elle permet de diffuser des jeux traditionnels, dont Super Smash Bros, en 3D. Les matchs se déroulent donc dans des arènes virtuelles. Pour en profiter, comme s’ils y étaient pour de vrai, les utilisateurs doivent se servir de la réalité virtuelle (VR).

La nouvelle technologie de streaming est l’œuvre d’un ancien employé de Google et d’un ex-Oculus. Le financement est assuré par Y Combinator dans le cadre de son dernier lot baptisé W21. On a donc affaire à une sorte de pipeline 3D comprenant un lecteur, un logiciel d’enregistrement et un format de fichier personnalisé. Hyperplane ressemble ainsi à un livestream 2D qui fonctionne via OBS (Open Broadcaster Software), mais elle est plutôt dédiée à des diffusions 3D.

Regarder des matchs sous plusieurs angles

Il faut savoir que ce n’est pas la première fois qu’une société essaie de créer une technologie de streaming en VR. Effectivement, une startup appelée Vreal a déjà eu une idée similaire, et a même collecté beaucoup d’argent grâce à cela. Sa technologie était liée à un lot de jeux et à des casques PC VR connectés.

Néanmoins, Hyperplane exploite davantage les systèmes VR autonomes, dont le Quest d’Oculus. Elle souhaite diffuser en direct sur tout appareil connecté n’importe quel jeu 3D. Mais pour l’instant, elle se limite à des jeux traditionnels non VR.

En tout cas, la technologie permet aux utilisateurs disposant d’un casque VR de regarder tout jeu dans son environnement virtuel natif. Ils peuvent le faire sous plusieurs angles. Ainsi, ils ont l’occasion de se déplacer dans l’action, et de tout voir comme s’ils étaient dans l’arène virtuelle pour de vrai.

Hyperplane : un travail encore en cours

Il est bon de souligner que pour le moment, Hyperplane est encore un travail en cours. Il est de ce fait évident qu’on peut tomber sur un rendu incomplet. Les personnages peuvent apparaître comme des silhouettes.

Il se peut même qu’on n’ait pas accès au son des jeux. Pour avoir une idée de ce que la technologie peut faire, les utilisateurs peuvent consulter une démo d’un match de Super Smash Bros. Melee.

Afin de mieux la découvrir, ils peuvent d’ailleurs rejoindre le serveur Discord ou surveiller Twitter pour savoir quand un jeu est en direct. Pour info, le 29 mars prochain est la date prévue du prochain stream.

Cet article Hyperplane : regarder des matchs Super Smash Bros…en 3D avec la VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Half-Life : Alyx : une réduction de 40 % pour son premier anniversaire

Par : Serge R.
alyx

Pour son premier anniversaire, Half-Life : Alyx offre aux heureux propriétaires d’un casque compatible SteamVR une réduction de 40 %. Il s’agit sans nul doute de la plus grande réduction à ce jour. Il ne faut pas oublier qu’elle était de 25 % dernièrement.

Cela fait déjà 12 mois que Valve Corporation a lancé le jeu Half-Life : Alyx. Il s’agit probablement de l’un des meilleurs jeux VR proposés jusqu’à maintenant. Effectivement, durant sa première année d’existence, il a déjà gagné pas mal de prix. Le week-end dernier, il a, par exemple, été sacré jeu VR de l’année des SXSW Gaming Awards 2021. Justement, pour célébrer ce premier anniversaire plein de succès, le titre offre aux joueurs jusqu’à 40 % de réduction.

Half-Life : Alyx : un jeu attendu depuis un bon bout de temps

Lors de la remise de prix le week-end dernier, Robin Walker de Valve Corporation n’a pas manqué de révéler le développement du jeu. Il a profité de l’occasion pour déclarer que l’équipe est satisfaite de la réaction des joueurs. Il en est de même pour la manière dont elle a conçu le jeu.

Ainsi, à la sortie de Half-Life 2 : Épisode 2 en 2007, Walker a annoncé que la suite du jeu sera un peu plus optimiste. Les fans de la franchise étaient alors impatients de voir le résultat. Finalement, le studio leur a proposé Half-Life : Alyx, dont l’histoire se situe plutôt entre Half-life  et  Half-Life 2.

En somme, il faut dire que Valve a bien pris son temps pour développer un nouveau Half-life à la hauteur de toutes les attentes. La réduction de 40 % actuelle n’est donc qu’une raison de plus d’acheter le titre pour ceux qui ne l’ont pas encore essayé.

Tout un lot de mods déjà disponibles

Jouer à la version originale de Half-Life : Alyx permet déjà de profiter d’une expérience VR à couper le souffle. Malgré cela, les aficionados du titre savent qu’il y a encore beaucoup plus à jouer.

Heureusement, grâce à la communauté des créateurs de mods et au Steam Workshop, il existe désormais une longue liste de mods pour le jeu. Certains d’entre eux proposent de nouveaux niveaux, ennemis, armes, etc. D’autres offrent la possibilité de faire une partie de golf, de bowling, etc.

Le mod BioShock permet même de profiter de la campagne Return to Rapture et de ses huit niveaux.

Cet article Half-Life : Alyx : une réduction de 40 % pour son premier anniversaire a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

The Legend of Zelda : Breath of the Wild : un nouveau mod VR en développement

Par : Serge R.
zelda vr

The Legend of Zelda : Breath of the Wild fera prochainement son apparition dans l’univers de la VR. Une preuve vidéo à couper le souffle l’a confirmé. Celle-ci présente donc un nouveau mod VR en développement dédié à ce titre. D’après ce qu’on voit sur la vidéo, il transforme le jeu en un jeu VR à la première personne.

Sorti initialement sur Nintendo Switch et Wii U en 2017, The Legend of Zelda : Breath of the Wild s’invite donc dans l’univers de la VR. Cependant, les joueurs ne devront pas se réjouir un peu trop vite. Effectivement, d’après les développeurs du serveur Discord associé, le mod VR du jeu prendra encore du temps avant de pointer le bout de son nez. La version publique jouable ne sortira ainsi pas avant six mois, voire plus.

The Legend of Zelda : Breath of the Wild VR : un mod pour PC VR

Le mod VR de Breath of the Wild sera donc disponible uniquement sur PC VR. Pour s’en servir, il est indispensable de recourir à un émulateur Wii U populaire, connu sous le nom de Cemu.

Selon certains utilisateurs du serveur Discord associé, le mod nécessitera à coup sûr une configuration matérielle élevée. Rien que l’émulateur Cemu peut être lourd en fonction des capacités du PC de chaque joueur.

En plus de cela, il y a bien sûr également la prise en charge de la réalité virtuelle. Une importante marge de manœuvre est de ce fait essentielle, surtout pour ceux qui souhaitent exécuter le titre en VR à une résolution 4K et avec une fréquence d’images élevée.

Breath of the Wild : la prise en charge de la VR n’est pas vraiment une nouveauté ?

Il est bon de savoir que le jeu a déjà pris en charge la réalité virtuelle auparavant grâce au système Labo VR de Nintendo. Pour rappel, Labo est un casque en carton.

Toutefois, même s’il est combiné avec la résolution 720p du Switch, le résultat est loin d’être vraiment impressionnant. En tout cas, il n’est pas aussi époustouflant que le résultat proposé par le mod VR présenté dans la vidéo.

Cet article The Legend of Zelda : Breath of the Wild : un nouveau mod VR en développement a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Square Enix Montréal et Taito: un jeu AR Space Invaders en chemin ?

Par : Serge R.
jeu ar space invaders

Un jeu AR Space Invaders fera bientôt son apparition chez le duo Square Enix Montréal et Taito Corporation. Les deux studios ont en effet collaboré pour en créer un afin que les joueurs puissent profiter de l’expérience autrement. Il s’agit de l’une des révélations les plus surprenantes lors de l’événement Square Enix Presents.

Pour les adeptes de jeux vidéo rétro, le jeu de tir classique Space Invaders constitue toujours une bonne option. À l’heure actuelle, les studios Square Enix Montréal et Taito Corporation veulent moderniser la franchise en la faisant entrer dans l’ère du jeu immersif. Toutefois, il n’y a pas encore beaucoup de nouvelles sur le titre jusqu’à maintenant.

Jeu AR Space Invaders : un jeu mobile avec des fonctionnalités AR

Pour l’instant, on ne connaît pas encore grand-chose sur le nouveau jeu. Effectivement, les deux sociétés n’ont jusqu’à maintenant publié qu’une seule image et une bande-annonce.

On ignore donc encore à quoi le titre ressemblera, et s’il portera ou non un nom officiel en plus de Space Invaders. Tout ce qu’on sait pour le moment, c’est qu’il s’agit d’un jeu mobile avec des fonctionnalités AR utilisant un style moderne et une technologie AR propriétaire.

Tout ce qu’on espère, c’est qu’il conservera le gameplay et certains des designs classiques du jeu original d’une manière ou d’une autre. Dans tous les cas, il faut savoir que les deux studios s’entendent bien en voulant mettre au point une version AR de ce dernier.

Quand le jeu sera-t-il disponible ?

Malheureusement, aucune date officielle n’a encore été annoncée pour la sortie du jeu AR Space Invaders. Néanmoins, les joueurs peuvent déjà se rendre sur le site officiel du titre pour s’inscrire et ainsi participer aux premiers tests quand ceux-ci sortiront.

Cet article Square Enix Montréal et Taito: un jeu AR Space Invaders en chemin ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Half-Life : Alyx : le mod BioShock devenu une campagne à part entière

Par : Serge R.
mod bioShock

Le mod BioShock pour Half-Life : Alyx a été annoncé en octobre 2020. Comme son nom le laisse entendre, il a introduit le monde de BioShock dans ce titre de Valve. Aujourd’hui, son développeur, Wim Buytaert, l’a transformé en une campagne à part entière.

Au début, le mod BioShock original pour Half-Life : Alyx se contentait d’incorporer certains éléments de Bioshock dans ce jeu VR. Les joueurs pouvaient donc juste profiter de l’ambiance particulière de Bioshock en jouant au titre de Valve. Mais à l’heure actuelle, Wim Buytaert a transformé l’expérience en y intégrant pas moins de 200 assets du jeu original. Bien entendu, il a reçu l’autorisation des développeurs de ce dernier avant de le faire. Les joueurs ont ainsi désormais droit à une campagne complète avec de véritables machines des Petites Sœurs.

Mod BioShock : jusqu’à 8 niveaux disponibles

Wim Buytaert a baptisé son nouveau mod Bioshock Alyx : Return to Rapture. Il s’agit d’un véritable hybride entre Half-Life : Alyx et la franchise Bioshock. Il propose donc une campagne inédite divisée en 8 niveaux, qui présentent chacun de nouvelles idées. À noter que les joueurs peuvent dorénavant s’abonner à ces 8 parties sur le Steam Workshop.

En plus d’avoir littéralement transformé l’expérience, le développeur a aussi engagé un doubleur professionnel. Celui-ci aide ainsi à guider l’histoire. Mais ce n’est pas encore tout.

La fameuse campagne offre également une bande-son originale. Il s’agirait d’une création de RPM STUDIO Warszawa. Il y a d’ailleurs des dialogues dont l’enregistrement a été réalisé par Seamus Bryner.

Un travail plutôt impressionnant

Pour ceux qui ont testé le mod Bioshock, la moitié de la campagne permet déjà de constater à quel point il s’agit d’un travail impressionnant et authentique. En général, il utilise les mêmes ennemis que ceux d’Alyx.

Néanmoins, ils s’adaptent parfaitement au monde de Bioshock. Buytaert s’est d’ailleurs servi de certains éléments présents dans le jeu original de manière plutôt intelligente.

Il a, entre autres, transformé l’énergie Vortigaunt qu’on utilise à la fin du jeu en plasmide électrique. On peut ainsi l’employer dans les énigmes et les combats. On a vu pas mal de mods incontournables pour Half-Life : Alyx, certes, mais aucun d’eux n’a su proposer les atouts de celui-ci.

Cet article Half-Life : Alyx : le mod BioShock devenu une campagne à part entière a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le jeu vidéo ne connaît pas la crise : une croissance à deux chiffres en 2020 !

Par : Shadows

Le Syndicat des Éditeurs de Logiciels de Loisirs (SELL, qui rassemble notamment Ubisoft, Microsoft, Activision-Blizzard, EA), propose comme chaque année « L’Essentiel du Jeu Vidéo », un document dans lequel l’entité dresse un bilan du marché français.

On le savait déjà, c’est ici confirmé : la crise a pleinement profité au secteur du jeu vidéo. Logique : entre le confinement, la fermeture des cinémas, musées et librairies/bibliothèques durant certaines périodes, les gens se sont sans doute reportés sur d’autres loisirs, dont le jeu vidéo.
En outre, l’arrivée de nouvelles consoles et de jeux très attendus ont bien évidemment été un moteur puissant.

Voici les chiffres données par le SELL :

Une année record : un chiffre d’affaires de 5,3 milliards d’euros, en croissance de +11,3%.

Un marché boosté par des sorties très attendues : 2,3 millions de consoles, 27,5 millions de jeux complets (Console + PC / physique + dématérialisé) et près de 7 millions d’accessoires (Console + PC) vendus en 2020.

Un marché porté par les 3 écosystèmes : avec une croissance de +10%, l’écosystème Console représente 51% de parts de marché total du jeu vidéo, le PC Gaming croît de +9% et le Mobile de +16%.

Julie Chalmette, présidente du SELL, livre son analyse :

L’année 2020 fut une année singulière en raison du contexte sanitaire inédit et d’une actualité très riche pour le secteur. Le marché du jeu vidéo a confirmé les grandes tendances que nous avions identifiées. Un calendrier rythmé par la sortie de nouveautés très attendues par les joueuses et les joueurs, l’excellente performance de la génération actuelle de consoles avec un catalogue riche et varié, ainsi que les lancements des nouvelles consoles en fin d’année ont permis d’alimenter un cercle vertueux pour tout le secteur. Cette année a également vu l’essor de nouveaux usages, comme le cloud gaming, qui constituent de formidables relais de croissance pour l’industrie.

Toujours du côté des chiffres, si le dématérialisé explose (+79% de croissance en un an sur la vente de jeux console complets dématérialisés), le SELL note que le physique résiste : seulement -3,2% alors même que le contexte rendait plus difficile la distribution, que ce soit en magasin ou en livraison.
Mieux encore : côté consoles, et comme le montre l’infographie ci-dessus, le jeu physique reste le roi, même si le dématérialisé gagne inexorablement du terrain.
En parallèle, on note que les DLC et micro-transactions représentent un juteux chiffre d’affaires : 257 millions d’euros.

Côté PC, le SELL estime le marché à 1,182 milliards d’euros, et avance que le matériel et les accessoires ont boosté le marché (respectivement de +20% et +13%). Côté logiciel, on note un léger recul de 1,9%. Le dématérialisé est ici la norme : 98% du CA.

Enfin, le marché mobile pèse désormais 1,426 milliard d’euros.

Tous ces chiffres du SELL sont issus des panels GSD/GameTrack/App Annie de la fin 2020.

L’article Le jeu vidéo ne connaît pas la crise : une croissance à deux chiffres en 2020 ! est apparu en premier sur 3DVF.

Eizo ColorEdge : la gamme se dévoile en vidéo

Par : Shadows

Le 24 mars dernier, Eizo et Progiss (partenaire de 3DVF et revendeur Eizo) proposaient un webinar sur la gamme ColorEdge, qui contient les modèles de moniteurs destinés aux arts numériques.

Voici l’enregistrement de cette session ; l’occasion d’en savoir plus sur la segmentation de la gamme, les points comme le HDR, la calibration, la gestion réseau.

00:00​ Début de la vidéo
01:00​ présentation, sommaire
02:08​ présentation Eizo puis segmentation de la gamme

04:35​ caractéristiques communes de la gamme ColorEdge

28:05​ 5 points clés de la qualité d’une image, vulgarisation HDR

44:12​ la gamme en détail

52:34​ partie logicielle (calibration, gestion réseau)

1:09:14​ support, formation

1:12:26​ petit tableau (pas totalement à jour) pour vous aider à vous retrouver dans la gamme selon l’usage, puis même tableau mais plus détaillé

1:14:05​ Q&A

Vous pouvez retrouver la gamme Eizo ColorEdge sur 3DVF.fr, grâce à notre partenaire Progiss.

Comme toujours, si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter notre partenaire Progiss, par téléphone au 01 49 89 07 90 ou par mail : info@progiss.com
Notez également que l’équipe Progiss est à votre disposition pour vous proposer des présentations des logiciels de la boutique, que ce soit dans leurs locaux (Villepinte, à côté de Paris) ou dans les vôtres.

L’article Eizo ColorEdge : la gamme se dévoile en vidéo est apparu en premier sur 3DVF.

AGITO hard at work in The Netherlands

February 26, 2021 With offices in the Netherlands, Belgium, and Spain, Eurogrip is one of Europe’s largest suppliers of specialist camera equipment and brings 25 years of experience to a whole range of productions across the continent. It was one of the first buyers of one of the AGITO modular dolly systems and has seen ...

The post AGITO hard at work in The Netherlands appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE. Broadcast Engineering News.

Moniteurs et arts graphiques : découvrez la gamme Eizo ColorEdge le 24 février

Par : Shadows

Le constructeur Eizo France et Progiss, partenaire de 3DVF et revendeur de solutions pour l’industrie de l’image, organisent le 24 février une présentation en ligne.

Au programme : une découverte de la gamme Eizo ColorEdge et ses moniteurs de référence pour les arts graphiques.

L’inscription se fait en ligne, tout comme la présentation qui débutera le 24 février à 16h, avec une durée d’une heure environ.

Que vous souhaitiez mettre à jour les équipements de votre studio ou, en tant qu’artiste, vous tenir au courant des derniers produits Eizo, tous les profils sont les bienvenus.

L’article Moniteurs et arts graphiques : découvrez la gamme Eizo ColorEdge le 24 février est apparu en premier sur 3DVF.

Quelques idées de cadeaux à imprimer en 3D pour la Saint Valentin

Par : Cults

Trouvant très probablement son origine dans la Rome antique, la Saint Valentin est la fête des amoureux, célébrée comme vous le savez le 14 février. Il vous reste donc quelques jours avant de trouver le cadeau idéal pour moitié. Cette…

SValentin-cover

Julien Heuzé, artiste 3D

Par : Shadows

L’artiste Julien Heuzé nous présente son portfolio. Artiste 3D spécialisé en visualisation architecturale, il ne reste cependant pas focalisé sur un secteur unique et a étendu ses compétences depuis quelques années : design automobile, photogrammétrie.

Adepte de 3ds Max, V-Ray, Corona, Photoshop mais aussi de ZBrush ou Substance Painter, il cherche désormais un poste et est mobile sur l’ensemble de la France.

Pour les studios qui ont déjà rejoint notre plateforme emploi, notez que son CV est disponible dans la CVthèque.
Il dispose également de portfolios sur Behance, Artstation.

L’article Julien Heuzé, artiste 3D est apparu en premier sur 3DVF.

Une astronaute, un ours et un réalisateur face à la Lune

Par : Shadows

Mathieu Libman dévoile The Moon’s Not That Great (La Lune n’est pas si extraordinaire que ça), un court-métrage animé qui met en scène une astronaute en partance pour la Lune. A son retour, elle réalise que le grand public a perdu tout intérêt pour l’astre gris. Son chemin croisera celui d’un ours et d’un réalisateur…

Music:
Paul Michael Cardon
Executive Producers:
Nexus Studios, Chris O’Reilly, Charlotte Bavasso
Development Producer:
Julio Bonet
Voices:
Gabby Capili, Jake Sheppard, Claire Epting, Kristin Wetenkamp, Noah Malone, Caleb Fietsam, Sam Lane, Emiliano Aguirre-Medina, Asher Adel, Dylan Kanner
Sound and Mix:
Paul Michael Cardon
Dialogue Recording Engineers:
Dylan Kanner, Sarah Ibrahim, Sonya Fayzieva, Asher Adel, Angel Teng
Producer:
Mikey Oz
Add. Animation:
Laura White, Sam Horowitz, Kuan Dang, Bryan Lee
Coloring:
Amanda Chin
Music Orchestrated and Conducted by Jason Poss
Music Preparation by Danita Ng-Poss
Alto Flute: Johanna Borenstein
Oboe: Lara Wickes
Clarinet: Gary Bovyer
Bass Clarinet: Sal Lozano
Bassoon: Bill Wood
Trumpet: Rob Schaer
Violin: Elizabeth Hedman, Julie Rogers
Viola: Alma Fernandez
Cello: Tina Soule
Recording Engineer: Evan Bradford
Written and Directed by Mathieu Libman

L’article Une astronaute, un ours et un réalisateur face à la Lune est apparu en premier sur 3DVF.

Icons – Our cultural “imaginarium” of digital gestures

Icons – Our cultural “imaginarium” of digital gestures
Created by panGenerator, "Icons" is an exhibition exploring our shared cultural "imaginarium" of digital gestures, symbols, and artefacts, dragging them out onto a physical space, enabling audiences a direct, tactile confrontation and – also literally – a different visual perspective.

Rencontre avec Jonathan Benainous, environment artist chez Naughty Dog

Par : Shadows

La chaîne Le Coin des Joueurs nous propose une interview en compagnie de Jonathan Benainous, environement artist passé noramment chez Guerilla Games, Ubisoft, Warner Bros Games et Naughty Dog.

Il évoque ici ses derniers projets :

De son travail sur Assassin’s Creed Odyssey, en passant par Gotham Knights jusqu’à son arrivée dans le studio californien, Jonathan a rapidement gravi les échelons de cette industrie. Cette interview est donc l’occasion de découvrir ce qu’il est devenu et l’entendre nous raconter son évolution en seulement quelques années.

Voici également une précédente interview du même artiste sur la même chaîne, mais remontant à 2017 ; on y découvrira donc plutôt ses débuts dans l’industrie.

L’article Rencontre avec Jonathan Benainous, environment artist chez Naughty Dog est apparu en premier sur 3DVF.

Le Face Engine de Mac Guff, plus efficace qu’une crème antirides

Par : Shadows

A l’approche du Paris Images Digital Summit, nous apprenons que la technologie Face Engine de Mac Guff est nommée dans la catégorie meilleure innovation.

Si vous avez regardé la série Le Bureau des Légendes, sur Canal+ (ou La Une si vous nous lisez depuis la Belgique), vous avez pu voir à l’oeuvre cette avancée : Mac Guff s’en est servi pour rajeunir le casting de la série, comme on peut le voir ci-dessous dans ces extraits de l’épisode 6 de la 5ème saison.
Ce type de retouche est évidemment particulièrement difficile : il faut obtenir un résultat crédible, éviter de tomber dans les extrêmes (teint cireux, peau trop lisse), et bien évidemment conserver la performance des acteurs.

Pour revenir sur la remise de prix, Mac Guff sera en concurrence avec deux autres avancées :

  • Le système de production virtuelle Big Sun du studio Bizaroïd, sur lequel nous vous avions proposé une interview ;
  • Le système nodal Golaem Layout développé par l’équipe du simulateur de foules Golaem, qui permet de manipuler les personnages facilement.

La soirée de remise des prix est fixée au mercredi 27 janvier, et sera visible en ligne et en direct, gratuitement (mais sur inscription).

L’article Le Face Engine de Mac Guff, plus efficace qu’une crème antirides est apparu en premier sur 3DVF.

Light Tracer 1.7 : ACES, glTF, collisions… Le moteur de rendu s’améliore

Par : Shadows

La solution de rendu Light Tracer passe en version 1.7.0. L’outil propose pour rappel du rendu accéléré par GPU avec une interface se voulant simple et intuitive.

La nouvelle version apporte le support macOS (en plus de Windows), un pipeline ACES, la gestion des animations au format glTF, une caméra améliorée et plus libre, la gestion des collisions lors de la manipulation d’objets, ou encore un meilleur support des modèles CAD.

Light Tracer peut être téléchargé sur le site officiel. Le moteur est proposé en licence perpétuelle ou abonnement, à des tarifs très abordables.

L’article Light Tracer 1.7 : ACES, glTF, collisions… Le moteur de rendu s’améliore est apparu en premier sur 3DVF.

Ofiyaa : ajoutez un, deux écrans à votre ordinateur portable

Par : Shadows

L’écran d’un ordinateur portable étant limité, il est souvent tentant de vouloir lui ajouter un ou deux écrans secondaires. Problème : un moniteur classique est difficilement transportable.

L’entreprise Ofiyaa propose une alternative : un système qui vient s’attacher sur l’écran de votre ordinateur et rajoute au choix un ou deux écrans secondaires (11,6 pouces, 1920×1080 pixels). Le système peut se replier si besoin, et reste donc transportable.

Mieux encore, le système peut se connecter à votre smartphone, qui devient un écran supplémentaire lui aussi. Il faudra par contre disposer d’un téléphone compatible Samsung DEX ou Huawei EMUI.

Le tout est relativement léger (environ 1Kg pour la version triple écran), compatible Mac/Windows/Android/Chrome/Linux, et s’adapte aux ordinateurs portables de 13 à 16 pouces. Le tarif est relativement abordable. En revanche, notez bien que la précision des couleurs ne sera pas forcément la même que celle de moniteurs haut de gamme : on évitera donc de travailler sa colorimétrie dessus.

Pour plus de détails, on se reportera au site officiel.

L’article Ofiyaa : ajoutez un, deux écrans à votre ordinateur portable est apparu en premier sur 3DVF.

@metteursenpieces INSIDE Retour sur notre projet mapping...



@metteursenpieces INSIDE Retour sur notre projet mapping interactif sur la peur. @citizenlights1030 @metteursenpieces
#mapping #processing #millumin2 #wood #woodworking #projection #generativeart #schaerbeekoise #decorationinterieur #scream #fear #peur #strange #ivy
https://www.instagram.com/p/CJRAucCKQWh/?igshid=1fgpop2g1pe76

Le développeur de Farpoint sur PSVR tease un nouveau jeu début 2021

Par : Joarson
Farpoint PSVR

Dans un court billet de blog publié aujourd’hui, le développeur de Farpoint sur PSVR, Impluse Gear, a souhaité à tout le monde de bonnes vacances tout en taquinant « quelques annonces » à venir pour début 2021.

Farpoint semble être un de ces jeux qui  ne bénéficieront pas d’amélioration sur la PS5. Cependant, Impulse Gear encourage tout le monde à essayer le jeu sur la nouvelle console de Sony en utilisant la manette de visée PS via la rétrocompatibilité.

Farpoint : l’une des références sur PSVR

Impulse Gear a lancé Farpoint en 2017, provoquant beaucoup d’excitation, aidé en cela par le fait que c’était le premier jeu vidéo fourni avec la manette PlayStation Aim. Le titre a vu quelques sorties gratuites comme les extensions Cryo Pack et le Versus Expansion Pack, puis tout s’est calmé.

Depuis ces dernières mises à jour, le studio Impulse Gear n’a pas dévoilé d’informations concernant une éventuelle suite ou réadaptation sur la PS5. Pourtant, les joueurs attendent désespérément des nouvelles, ne serait-ce qu’un nouveau DLC.

Farpoint est en effet l’une des exclusivités les plus attachantes sur PSVR. Le jeu a surtout gagné le cœur des joueurs grâce à son histoire étonnamment captivante et de nombreuses options multijoueurs pour augmenter encore plus sa durée de vie.

Des révélations sur quelques lignes

Impluse Gear est un studio du genre silencieux quand il s’agit d’informations sur de nouveaux projets. Cependant, une lueur de révélation semble s’afficher sur la publication du studio dans son billet de blog, dont voici l’extrait :

« En parlant de joie, peu de choses dans les jeux rivalisent avec l’excitation et l’anticipation que suscite le lancement d’une nouvelle génération de consoles. Nous avons créé Farpoint en 2017 pour repousser les limites de la PSVR et nous sommes ravis que le public puisse à nouveau vivre l’action et le drame sur la PlayStation 5. Le site PS5 prend en charge la manette Aim et la rétrocompatibilité avec Farpoint, afin que les survivants puissent continuer à bouger en 2021. »

Sur ces lignes, il est clair que le studio prépare quelque chose. Cependant, il est encore tôt pour affirmer si c’est une suite à Farpoint ou un tout nouveau jeu VR. En tout cas, avec les difficultés actuelles de la PS5 avec la VR, il est assez logique de penser que ce projet pourrait sortir en multiplateforme.

Cet article Le développeur de Farpoint sur PSVR tease un nouveau jeu début 2021 a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Fermeture de Marvel Powers United, le jeu est déjà retiré de la vente

Par : Joarson
Marvel United

Il semble que l’exclusivité d’Oculus Rift, Marvel Powers United, pourrait être fermée dans un avenir proche. En effet, le jeu n’est déjà plus disponible en vente sur le magasin de la firme.

Les rumeurs sur la fermeture de Marvel Powers United semblent se confirmer. Le jeu a récemment été retiré du marché à la grande déception des fans. Les raisons de cette fermeture restent un mystère pour le public.

Marvel Powers United : la fin du titre prometteur prévue pour 2021

Un utilisateur de Reddit a posté un e-mail du développeur Oculus et Powers United de Facebook, Sanzaru Games. Le contenu de l’e-mail annonce clairement l’arrêt du jeu. « Le temps est venu pour nous de dire au revoir à Marvel Powers United VR », ajoutant que le jeu ne sera plus jouable à partir du 1er mars 2021.

L-email affirme également que le jeu a déjà été retiré de la vente sur le magasin Oculus Rift. Bien sûr, le jeu reste introuvable et il n’est disponible sur aucune autre plate-forme. Aucune raison n’a été donnée dans l’e-mail concernant cette fermeture. Cependant, il est possible que ce soit lier à l’inactivité en ligne ou l’expiration de la licence de Marvel elle-même.

Marvel Powers United : un pionnier du jeu d’arène en VR

Marvel Powers United est sorti à la mi-2018, publié sous le label Oculus Studios de Facebook. Il s’agit d’une expérience multijoueur dans laquelle jusqu’à quatre joueurs choisit parmi une gamme de personnages Marvel iconique. L’équipe se dirige ensuite vers des cartes de type arène, en travaillant ensemble pour atteindre une série d’objectifs.

Parmi les personnages, on retrouve les favoris des fans comme Spider-Man, Rocket Raccoon, Wolverine et Deadpool, bien que Iron Man n’ait jamais été inclus. Deux ans plus tard, il a obtenu son propre jeu de RV.

Un jeu mal reçu par les critiques

Bien qu’il ait permis d’incarner des personnages célèbres de Marvel, il faut reconnaître que Marvel Powers United est très répétitif.

« En fin de compte, c’est une version un peu plus discrète du genre VR des super héros que nous l’espérions », a déclaré Uploadvr dans un article de revue du jeu. « Il est surtout apprécié pour ses meilleurs personnages, des héros aux capacités vraiment uniques qui évoquent la joie pure des superproductions de bandes dessinées. Mais la plupart des personnages ont du mal à se démarquer des modèles qui limitent leurs capacités. Et la structure répétitive des missions et les batailles de boss oubliables limitent l’amusement ».

Cet article Fermeture de Marvel Powers United, le jeu est déjà retiré de la vente a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

[TOP] Jeux PlayStation VR : quels sont les meilleurs pour l’année 2020 ?

playstation vr top exclusivités

Les jeux PlayStation VR (PSVR) ne cessent en ce moment de se faire des adeptes. Malgré certains petits défauts, ce casque de réalité virtuelle signé Sony présente en effet pas mal d’atouts bien captivants, qu’il soit utilisé avec une console PS4 ou PS5. Et le meilleur, c’est que la bibliothèque PlayStation regorge actuellement de nouveautés. Découvrez notre sélection des meilleurs jeux PSVR pour l’année 2020.

Par rapport à ses concurrents, il faut avouer que le casque VR PlayStation VR de chez Sony a connu un franc succès auprès de ses innombrables utilisateurs dans le monde. Il a largement dépassé l’Oculus Rift et le HTC Vive en termes de ventes. L’un de ses secrets est que la bibliothèque PlayStation regorge de jeux PSVR bien alléchants. Voici les meilleurs d’entre eux.

Astro Bot : Rescue Mission : l’un des meilleurs jeux PlayStation VR

Développé par Japan Studio et ne nécessitant pas l’usage de contrôleurs Move, Astro Bot : Rescue Mission fait partie des jeux PlayStation VR les plus convoités du moment. Il est jouable sur la console PS4.

On a affaire ici à un excellent jeu d’action VR orienté plateforme, mais pas seulement. Il s’agit également d’un jeu de plateforme ultra complet. Dans ce titre, vous allez faire équipe avec le capitaine Astro.

Vous êtes alors amené à vous lancer dans une quête afin de sauver votre équipage. Celui-ci est perdu et est dispersé dans 20 niveaux et 5 mondes. En fait, vous avez à sauver jusqu’à 212 robots au total. C’est parti alors pour une aventure et une expérience VR hors du commun.

Arizona Sunshine

Arizona Sunshine fait partie des jeux PlayStation VR qui retracent le chemin de Resident Evil 7. Vous l’aurez deviné, il s’agit ainsi d’un autre grand jeu de zombies en réalité virtuelle. En fait, Vertigo Games, le développeur du titre, a plutôt mélangé un peu d’humour avec beaucoup de zombies.

Le jeu vous plonge dans le sud-ouest aride des États-Unis. Vous avez donc affaire à une zone envahie par les zombies. Vous devez affronter ces derniers tout seul, mais il y a tout de même de l’espoir de trouver d’autres humains qui n’ont pas été infectés à l’horizon.

Vous avez bien entendu à combattre une grande variété de zombies. Il y en a certains qui sont plus coriaces que d’autres. Heureusement, vous avez une foule d’armes à votre disposition pour venir à bout de ces morts-vivants. À noter que la campagne peut être jouée en coopération.

Battlezone : l’un des jeux PlayStation VR proposant un gameplay amusant

Même si vous n’avez pas eu l’occasion de jouer au Battlezone original, le jeu d’arcade d’Atari de 1980, vous pouvez quand même en profiter pleinement avec cette version VR développée par Rebellion. Elle a pas mal d’atouts à vous présenter.

Battlezone fait partie des jeux PlayStation VR qui vous proposent un gameplay amusant. Vous n’avez qu’à penser à une version futuriste de World of Tanks pour avoir une idée de sa jouabilité.

Ses graphismes saisissants, mais plutôt simples sont l’un des points forts de ce titre. Vous avez d’ailleurs droit à deux modes principaux, dont la campagne hors ligne et le mode multijoueur en ligne. Vous pouvez choisir entre un certain nombre de chars.

Beat Saber

Il est plutôt insensé de citer les meilleurs jeux PlayStation VR du moment sans mentionner Beat Saber, un jeu développé par Beat Games. Il succède à Guitar Hero. Il s’agit de ce fait d’un jeu de rythme en réalité virtuelle qui ne nécessite pas des contrôleurs Move.

Comme son nom l’indique, ce jeu consiste à utiliser des sabres pour couper des blocs au rythme de la musique. Toutefois, vous devez bien ouvrir vos yeux, car les blocs viennent à vous assez rapidement. De plus, il y a des murs de dissonance que vous devez esquiver ou contourner.

En somme, Beat Saber est ainsi une affaire de haute intensité. La rapidité est de mise si vous voulez atteindre et dépasser les meilleurs scores.

Blood & Truth : l’un des meilleurs jeux PlayStation VR d’action

Développé par Sony London Studio, Blood & Truth fait partie des jeux PlayStation VR de tir qui font le plein d’action. Dans ce titre, vous allez incarner un ancien membre des forces spéciales qui explore l’univers de l’élite criminelle de Londres. Vous êtes en mission pour sauver votre famille.

Blood & Truth s’inspire des films d’action à gros budget. Son objectif est de vous faire sentir comme le héros de votre propre film.

Ce sont surtout ses petits détails qui font briller ce jeu. Sony London Studio vous propose un monde intuitif dans lequel vous pouvez participer à des films d’action. Les superbes graphismes sont bien au rendez-vous.

Borderlands 2 VR

Borderlands 2 VR reprend tous les détails que vous avez adorés dans la première version du jeu avec d’autres atouts bien captivants en plus et à un tout autre niveau. Il s’agit donc bien évidemment d’un jeu de tir à la première personne en réalité virtuelle, développé par Gearbox.

Dans ce titre, vous avez droit à d’innombrables armes uniques. À l’aide de celles-ci, vous allez affronter des vagues d’ennemis bizarres. Vous avez aussi à explorer une zone dans laquelle l’action de tir est bien variée.

Borderlands 2 VR vous offre d’ailleurs bon nombre d’options pour mieux s’adapter à votre niveau de confort. Vous pouvez, par exemple, faire de la téléportation. En somme, il s’agit d’une grande aventure qui vaut vraiment le détour.

Farpoint : l’un des jeux PlayStation VR de science-fiction les plus appréciés

Si vous avez un faible pour les jeux PlayStation VR de science-fiction, vous allez être bien servi avec Farpoint, un jeu développé par SIEA / Impulse Gear. Il s’agit d’une exclusivité PSVR qui vous permet de vous frayer un chemin à travers des environnements extraterrestres en réalité virtuelle.

Ce titre utilise l’Aim Controller PSVR pour que vous puissiez viser de manière plus réaliste vos ennemis extraterrestres. Vous pouvez d’ailleurs esquiver et vous cacher derrière un abri pour éviter d’encaisser les tirs de ces derniers.

Dans Farpoint, vous êtes libre d’explorer les différents niveaux à votre guise malgré qu’il suive un chemin assez linéaire. Le jeu est en outre capable d’éviter les problèmes de mal des transports qui ont affecté des titres similaires.

Gran Turismo Sport

Si vous êtes un grand fan de la série de jeux de course automobile Gran Turismo de Polyphony Digital, Gran Turismo Sport ne manquera pas de faire votre bonheur.

Dans ce jeu, vous allez pouvoir entrer dans le cockpit d’une vaste sélection de véhicules magnifiquement réalisés comme si vous y étiez pour de vrai. Chaque bolide a été modelé exactement tel qu’il apparaît dans la vraie vie.

Vous devez bien entendu emmener l’auto de votre choix sur le circuit pour faire des courses en tête-à-tête. Tout comme le brillant jeu principal Gran Turismo Sport, cette version VR a été conçue avec soin. Vous avez droit à un HUD discret dans le jeu. Il y a aussi des miroirs utiles et des gants de course bien cousus.

I Expect You To Die : l’un des meilleurs jeux PlayStation VR d’espion

I Expect You To Die fait partie des jeux PlayStation VR qui vous font sentir comme un espion chic de l’époque de la guerre froide. Ce jeu développé par le studio Schell Games LLC vous met donc dans la peau d’un agent spécial comme James Bond.

Vous êtes amené à vous sortir de situations extrêmement délicates. I Expect You To Die fait un excellent usage de la réalité virtuelle, et c’est le moins qu’on puisse dire. Effectivement, vous pouvez ramasser et jouer avec des objets dans tout votre environnement.

Dans ce titre, vous allez tomber sur plusieurs niveaux. Chacun d’eux va vous placer dans un environnement unique. Le jeu se déroule un peu comme dans une salle d’évasion. Vous allez faire face à une série d’énigmes, et ce sont vos actions qui détermineront si vous allez vivre ou mourir.

Iron Man VR

Bien évidemment, le jeu Iron Man VR de chez Camouflaj vous met dans la peau du célèbre personnage de Marvel Tony Stark. C’est donc l’occasion rêvée pour vous d’explorer le ciel dans son costume d’Iron Man.

Il s’agit d’une expérience narrative à part entière. Le titre se révèle étonnamment ambitieux, et est plein de rebondissements.

Au-delà de son histoire plutôt captivante, Iron Man VR vous propose d’ailleurs des arènes de combat passionnantes. Elles sont complétées par un schéma de contrôle amusant. Grâce à celui-ci, vous pouvez faire bouger les poignets pour basculer entre les roquettes et les répulseurs.

Cet article [TOP] Jeux PlayStation VR : quels sont les meilleurs pour l’année 2020 ? a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Face au COVID, Facebook veut vous faire télé-travailler dans la VR

Par : Bastien L
infinite office facebook télétravail

Selon le CTO d’Oculus VR, John Carmack, Facebook compte faire de son navigateur web Oculus Browser une plateforme de travail viable dès 2021. Une proposition intéressante à l’heure du COVID-19 et du télé-travail généralisé…

Aux yeux du grand public, la réalité virtuelle commence tout juste à être acceptée comme une plateforme intéressante pour le divertissement. Cependant, Facebook de son côté a le regard tourné vers l’avenir et cherche à faire de la VR votre prochain lieu de travail…

If the Oculus Browser dies under your torture, @jacobrossi is the PM to fix it. There are a lot of good things coming to the browser next year — we are serious about making it a viable work platform.

— John Carmack (@ID_AA_Carmack) November 9, 2020

Sur Twitter, John Carmack, le CTO d’Oculus, affirme que Facebook ” compte sérieusement faire d’Oculus Browser une plateforme de travail viable. Pour rappel, Oculus Brower est un navigateur web en réalité virtuelle développé par Facebook pour ses casques VR.

Ce navigateur n’est pas nouveau, mais John Carmack révèle que de nombreuses nouveautés seront déployées l’an prochain. Tout porte donc à croire qu’une mise à jour massive est prévue pour 2021.

En septembre 2020, Facebook annonçait déjà le lancement de la plateforme Infinite Office sur le Quest 2 sous la forme d’une extension pour Oculus Browser. Il sera donc possible d’utiliser un clavier sans fil et la fonctionnalité de vision ” passthrough “ pour travailler sur le casque autonome.

Il est probable que John Carmack fasse référence à cette nouvelle fonctionnalité, mais son tweet laisse aussi espérer davantage de surprises pour le navigateur web. Il semblerait que Facebook souhaite désormais faire de la productivité une priorité pour la VR.

Oculus Browser : Facebook promet une ” plateforme de travail viable ” dès 2021

À l’ère du COVID-19 et du télé-travail généralisé, une telle proposition est pertinente. Plutôt que de travailler devant son laptop confiné dans un studio étriqué, il peut être préférable de s’immerger dans un vaste bureau virtuel, avec tous ses logiciels à portée de main sur des fenêtres virtuelles, et éventuellement les avatars de ses collègues autour de soi.

Si Facebook parvient réellement à proposer une plateforme de travail à distance tirant profit de la réalité virtuelle, il pourrait s’agir d’un nouvel argument de vente pour le Quest et les autres casques VR. Il ne reste qu’à attendre quelques mois pour découvrir ce que mijote la firme de Mark Zuckerberg…

Cet article Face au COVID, Facebook veut vous faire télé-travailler dans la VR a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

❌