Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Raya and the Last Dragon : en 2020, Disney nous emportera en Asie

Par Shadows

Si la fin 2019 sera marquée par le grand retour de La Reine des Neiges au cinéma, c’est dans un tout autre univers que nous plongera Disney l’année suivante. Le film d’animation Raya and the Last Dragon (qui ne dispose pas encore de titre français) sera situé dans la contrée fictive de Kumandra, quelque part en Asie du Sud-Est. Là, cinq clans forment le Pays du Dragon, mais les dragons en question ont disparu depuis bien longtemps, laissant place à une force sombre et sinistre.
Raya, guerrière solitaire, partira alors en quête du dernier dragon, qui pourrait selon elle réussir à sauver Kumandra…

Produit par Osnat Shurer (elle avait déjà travaillé sur Vaiana, entre autres), Raya and the Last Dragon est réalisé par Paul Briggs (head of story sur La Reine des neiges et Les Nouveaux Héros) et Dean Wellons (story artist qui a notamment travaillé sur Raiponce). Adele Lim (Crazy Rich Asians) est au scénario. Enfin, le casting anglophone comportera notamment Cassie Steele (Raya) et Awkwafina (Sisu le dragon).

Deux concepts ont été rendus publics : une image de Raya sur une monture au milieu d’une forêt luxuriante, et une illustration du dragon Sisu (également visible dans les nuages de la première image). On notera que son design est très éloigné de celui des dragons des films d’animations DreamWorks : l’équipe s’est manifestement inspirée des dragons asiatiques et non européens.

Prévu pour novembre 2020, Raya and the Last Dragon nous promet donc un scénario original, des décors travaillés, une guerrière et un dragon : un mélange qui risque fort de susciter l’intérêt du public.

L’article Raya and the Last Dragon : en 2020, Disney nous emportera en Asie est apparu en premier sur 3DVF.

SIGGRAPH 2019 : Toy Story 4, Dragons et temps réel pour la 3ème journée

Par Shadows

Nous poursuivons notre compte-rendu quotidien du SIGGRAPH 2019 avec un résumé des évènements du jour, en attendant un compte-rendu plus détaillé des conférences.

VR Theater

La matinée a débuté avec le VR Theater, concept lancé en 2017. Ce cinéma dédié à la réalité virtuelle permet désormais de découvrir les récits et créations à la pointe du secteur. En 3 éditions, il est devenu incontournable.
Beaucoup de belles surprises cette année, avec des oeuvres exploitant de nouvelles idées et notamment l’interaction entre le public et l’histoire : nous vous en reparlerons plus en détails très vite.

SIGGRAPH VR Theater Sizzler

Le Roi Lion Annulé

Nous vous l’annoncions il y a quelques heures : une mauvaise surprise a marqué la journée. Alors que de nombreuses personnes convergeaient vers le grand hall du Centre de Conventions, une notification est apparue sur nos smartphones : le making-of tant attendu était annulé.
Nous n’avons à ce stade pas pu obtenir de réponses sur les raisons de l’annulation, ni sur un éventuel report d’ici la fin du salon.

Le Roi Lion
© 2019 Disney Enterprises, Inc. All Rights Reserved.

Toy Story 4

En début d’après-midi a eu lieu le making-of de Toy Story 4 : 1h30 de conférence et de nombreux thèmes abordés. Nous reviendrons en détail sur le sujet après la fin du SIGGRAPH, mais en voici déjà un aperçu rapide :

  • Le Superviseur Camera / Layout a expliqué l’importance d’avoir créé un language “camera” pour montrer le chemin que va parcourir Woody pour prendre une décision.
  • Le Lighting a également dû prendre en compte cette histoire de transition dans une vie. Il était important de prendre en compte le fait que Woody ne serait de ne plus le jouet d’un enfant. Cette prouesse artistique a pu aboutir en jouant notamment avec l’atmosphère.
  • Le departement en charge du décor est revenu sur l’importance du magasin d’antiquités. Près de 1000 props ont été crée pour le film.
  • Un dernier superviseur est intervenu, le “Render” en charge de l’optimization du rendu. Des contraintes budgétaires ont par exemple obligé l’équipe à changer la couleur des cheveux de Gabi Gabi. Originalement jaunes, ils sont devenus roux pour diminuer les temps de calcul. L’équipe Pixar a annoncé le temps de calcul le plus long du film : un plan nécessitant 1300 heures par image ! Le public ne manqua pas de réagir à voix haute.
Toy Story 4
©2019 Disney•Pixar. All Rights Reserved.
Toy Story 4

Dragons 3 : DreamWorks déçoit

Contrastant douloureusement avec la présentation Pixar, la conférence DreamWorks ne restera pas dans les annales. Pire, il faut certainement la compter dans les déceptions ou même les flops de ce SIGGRAPH 2019.
Alors que la salle était déjà loin d’être pleine, des spectateurs ont fui peu à peu. L’entrée en matière avait pourtant été intéressante, avec un retour sur la franchise et des informations techniques autour des améliorations liées à USD, ou sur l’usage du moteur de rendu MoonRay.
Malheureusement, le manque d’interactions et les intervenants se contentant de lire un papier sans lever les yeux tout en faisant défiler les slides ont rapidement plongé la salle dans l’ennui. Pire : au bout d’1h30, aucune question n’a été posée, et les spectateurs sont sortis en silence.

Dragons 3

Real-Time Live !

La taille de la file d’attente en disant long sur l’envie du public pour voir cet événement. La salle était archi comble, tout le monde s’était donné rendez vous pour ce nouveau show.

Au menu, un concentré de toutes les avancées technologiques en temps réel. Grandiose ! Nous ne saurions trop vous recommander de regarder la vidéo complète de l’évènement, visible ci-dessous.

Les stands enfin visitables

Dernier point marquant de la journée, l’ouverture de l’Exhibition Hall et donc des stands d’entreprises. Nous avons donc pu commencer à échanger avec certaines entreprises : nous vous en reparlerons très vite.

SIGGRAPH 2019
SIGGRAPH 2019
SIGGRAPH 2019
Le Pavillon France

L’article SIGGRAPH 2019 : Toy Story 4, Dragons et temps réel pour la 3ème journée est apparu en premier sur 3DVF.

Mac ou Pippin ? Dragon Ball Z Anime Designer

Par Pierre Dandumont

Cette semaine, je (re)teste un jeu Pippin… mais sur Mac. Une partie des titres de la console d’Apple et Bandai fonctionne en effet sur les deux plateformes. Il s’agit ici de Dragon Ball Z Anime Designer.

Ce titre, que j’ai récupéré récemment avec sa boîte, fonctionne sous Mac OS et c’est un des rares jeux Pippin qui fait ça correctement. Il ne fonctionne pas sous Windows parce que Bandai, à l’époque, vendait deux versions : une pour Pippin et Mac et une pour Windows 9x.

Premier point, vraiment intéressant : le jeu se lance en anglais avec un Mac OS en anglais. Et en japonais avec un OS en japonais. C’est déjà une excellente nouvelle, des menus adaptés, qui fonctionnent, sans erreurs parce que l’encodage des caractères était perfectible à l’époque. Rien que ça rend la version Mac OS utilisable en occident (ou dans un autre pays que le Japon, en fait).

En anglais


En japonais

Deuxième point, il prend en charge autre chose que le 640 x 480 de la Pippin. Pour zoomer, afficher l’interface en même temps que l’image, gérer les palettes, ça simplifie aussi pas mal les choses. Mon écran est un LCD en 1 024 x 768 et afficher un jeu net et qui prend tout l’écran, c’est un avantage. Avec la majorité des autres titres de la Pippin, je dois sois me contenter d’une image floue parce que l’upscale de mon écran est mauvais (un LCD de 1998), soit d’une image nette avec de grosses bandes noires.

Ca prend tout l’écran


On peut zoomer


Des options en anglais

Pour le reste, c’est un logiciel de dessin avec des images de Dragon Ball Z et GT, rien de bien excitant. Il permet d’imprimer, de sauver les images (ici sur un disque dur, ça aide) et fonctionne même sur un Mac à base de 68040, vu qu’il n’a pas de gros besoins. Et si ça vous intéresse en bon fan de Dragon Ball, je vends une copie sur eBay.

Dragon Ball Z sur Pippin… en boîte

Par Pierre Dandumont

Dans ma collection, j’essaye d’avoir tous les jeux Pippin (le full set) mais aussi, si possible, avec la boîte. Et j’ai donc récupéré la (grosse) boîte de Dragon Ball Z.

Si la majorité des jeux a été vendue dans une boîte format CD, quelques titres (Dragon Ball Z Anime Designer, Gundam, etc.) possèdent une double boîte. Il y a une grosse boîte en carton qui contient ensuite le jeu. Souvent, dans ce cas, la boîte dispose d’une référence (BDE-70019 ici) et d’une uatre pour le jeu dans son boîtier (BDE-10019). De plus, les boîtes ont généralement aussi un OBI Strip, une bande placée sur le côté caractéristiques des produits japonais. Tout ça pour dire que j’ai finalement trouvé la boîte (et en bon état) pour Dragon Ball Z Anime Designer.



L’OBI





Au passage, je vous mets aussi une image du CD de la version Windows, pas très courante. Je n’ai pas la boîte, juste le CD et le manuel.



Trouvée sur le Net


Idem

Enfin, certaines pages font référence à une version sample ou démo du jeu, mais je n’ai pas plus d’informations.

Et pour vraiment terminer, avant que je le mette en vente sur eBay, j’ai une copie du jeu dans sa boîte (sans OBI) à vendre.

La nouvelle caméra RED DRAGON-X: capteur plébiscité & traitement d’image IPP2

Par Andrea

RED Digital Cinema poursuit la simplification de sa gamme de caméras professionnelles. La marque américaine nous présente le quatrième capteur prêt à équiper le corps de caméra (BRAIN) DSMC2 – DRAGON-X. Découvrez ses caractéristiques principales :

Qualité et performance reconnues

Le capteur original DRAGON® est devenu une référence pour ses performances et sa fiabilité en matière de production cinématographique et télévisuelle. Désormais, la nouvelle caméra DSMC2 DRAGON-X 5K S35 offre la même qualité d’image que ses prédécesseurs tout en bénéficiant du frame rate élevé à 5K, d’un taux de transfert exceptionnel et du process de traitement d’images IPP2. Elle s’inscrit également dans le programme « obsolescence obsolete », permettant aux propriétaires RED de bénéficier de la mise à niveau vers tous les autres capteurs de la gamme DSMC2.

Polyvalent et sans compromis

Avec un design compact, le DRAGON-X 5K S35 est adaptable en toute circonstances, qu’il s’agisse de capter les évènements forts de la vie, de créer des contenus pour YouTube ou de réaliser n’importe quel tournage au pied levé. Ainsi, les utilisateurs tirent le meilleur parti des performances du RAW à chaque instant et en tout lieu où leur caméra les accompagnera.

Workflow intuitif et puissance de compression incomparable

La famille de caméras RED DSMC2 propose un « pipeline » de traitement d’image (IPP2) entièrement remanié. Ce workflow offre un large éventail de fonctionnalités telles qu’une meilleure gestion des couleurs complexes, un lissage encore plus doux vers les hautes lumières « roll off », ainsi qu’un espace colorimétrique et gamma standardisés. RED est aussi, propriétaire d’un format de fichier qui permet d’encoder efficacement les données d’image et de les utiliser dans toutes les suites logicielles de post-production.

 

L’article La nouvelle caméra RED DRAGON-X: capteur plébiscité & traitement d’image IPP2 est apparu en premier sur TRM.

❌