Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Brancher un écran USB-C sur un Mac sans USB-C (ou un eGPU)

L’USB-C est une norme intéressante, mais elle a un défaut, ce n’est pas très universel. Si vous devez brancher de la vidéo, ça devient vite compliqué, et si vous avez un écran qui n’a que de l’USB-C, c’est vraiment compliqué. Mais il existe un câble (onéreux) pour régler ça.

Les écrans uniquement USB-C sont rares, mais existent : les LG UltraFine que vend Apple, par exemple, mais aussi quelques modèles portables. Le problème, c’est que la compatibilité est forcément un peu limitée. L’USB-C peut transporter de l’USB, mais aussi de la vidéo en DisplayPort, ce qu’on appelle le mode alternate. Sauf que toutes les prises USB-C ne le font pas : dans un smartphone ou sur une carte mère c’est rarement le cas, et toutes les cartes graphiques n’ont pas d’USB-C. Mais il existe une solution, donc. En fait, c’est un produit Huawei, le VR-2. Ce câble assez cher (comptez aux environs de 75 $, plus au moment d’écrire ces lignes) sert à l’origine à alimenter un casque VR de la société. Il propose d’un côté une prise USB-C mâle et de l’autre une prise USB-A mâle et une prise DisplayPort mâle. Le câble est (très) long parce qu’il vise un casque VR, un produit qu’on éloigne de l’ordinateur.

Les prises

Attention, il ne s’agit pas d’un adaptateur qui va de l’USB-C vers le DisplayPort comme certains adaptateurs, mais du DisplayPort (en sortie d’une carte graphique) vers l’USB-C. Le câble va combiner l’USB et le DisplayPort pour qu’un écran USB-C accepte la vidéo. Ca fonctionne a priori avec les écrans LG/Apple, avec quelques limites. Plus exactement, vous aurez la définition native sur l’UltraFine 21 (4K) de 2016 et sur l’UltraFine 24 (4K) sorti en 2019. Sur l’UltraFine 5K… ça dépend. La première version de 2016 n’est pas compatible (l’écran est uniquement Thunderbolt 3), mais la version actuelle (sortie en 2019) accepte un signal USB-C en entrée en limitant la définition (4K maximum).

L’écran sur le bureau

J’ai testé le câble avec un écran portable AOC, et ça marche… plus ou moins. Cet écran de 15,6 pouces en 1080p s’alimente en effet en USB-C et une prise USB classique ne fournit pas assez d’énergie pour l’écran. Sur mon MacBook Air, ça ne fonctionne pas (l’USB ne fournit pas assez d’énergie) mais en utilisant un dock Thunderbolt alimenté ça passe si on ne pousse pas la luminosité. La raison est simple : l’USB-C doit fournir en théorie jusque 15 W (5 V, 3 A) et l’écran d’AOC consomme jusqu’à 7,5 W. Mais un port USB classique fournit au mieux 900 mA (4,5 W), donc en réduisant la luminosité ça fonctionne au prix d’une chute assez franche de la tension.

Le câble Huawei n’est pas la solution miracle vu son prix, mais il a le mérite d’exister et de fonctionner.

Catalina ne supporte toujours pas le chaînage en DisplayPort (MST)

Depuis un moment maintenant, je teste un truc à chaque mise à jour majeure de macOS : le support du chaînage en DisplayPort (MST). Et Catalina ne supporte toujours pas cette technologie.

Je teste toujours avec un boîtier Club3D, un hub MST en DisplayPort 1.2 qui permet de diviser une prise DisplayPort en trois. Ca ne fonctionnait pas en 2015, ni avec High Sierra (2017) et ce n’est toujours pas de la partie avec Catalina (2020).

Mon hub MST (inutilisable sous macOS)

Le mode MST, pour rappel, permet de diviser un flux, et donc de gérer plusieurs écrans avec une seule prise. Il y a quelques limites, parce que la bande passante est partagée, mais c’est assez pratique. Typiquement, on ne peut pas mettre deux écrans Ultra HD sur une prise, mais bien quatre écrans 1080p ou deux écrans 1440p, etc. On trouve quatre types d’usages à cette technologie. Premièrement, les hubs MST, comme celui que j’ai. C’est assez basique : on a une entrée, deux, trois (ou plus) sorties. Ça ne fonctionne pas sous macOS. Ensuite, les écrans avec un connecteur pour chaîner, parfois présents dans les écrans Dell. C’est pratique pour éviter les câbles : on relie le premier au PC, le second à l’écran, etc. Même chose, macOS ne le supporte pas. Ensuite, les écrans « MST ». Certains moniteurs très haute définition (4K il y a quelques années) sont en mode MST : il y a deux dalles séparées, le moniteur reconstruit l’image. macOS supporte ça, notamment avec quelques écrans Dell ou Asus. Attention, les moniteurs 5K et 6K ne sont pas MST, ils sont dual SST (donc utilisent deux liens). Enfin, et c’est un souci actuellement, certains hub USB-C utilisent le MST en interne pour gérer plusieurs prises. C’est le cas du Dell WD15 : il dispose de trois sorties vidéo (mini DisplayPort, HDMI, VGA) mais en interne, c’est un hub MST avec des adaptateurs. Sur un PC, on peut utiliser deux ou trois sorties simultanément (avec quelques limites en définition) mais pas sur un Mac. Chez Apple, il faudra se contenter d’une seule sortie active, avec éventuellement un clone sur les autres écrans.

Le hub de Dell. Une seule prise utilisable sur un Mac.

Je ne comprends pas vraiment pourquoi Apple bloque la technologie, surtout qu’elle est fonctionnelle dans un cas précis. Au moment de l’arrivée de la technologie, ça pouvait encore être vu comme un moyen de vendre des écrans Thunderbolt chaînables, mais en 2020 ce n’est plus une excuse.

❌