Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Duplitech Turns To Xytech’s MediaPulse To Streamline Asset Management

Par Andres Benetar

  The company Duplitech selected Xytech’s facilities management software for its robust enterprise-level feature set for remastering classic films.     Three years ago, media service company Duplitech launched its 4K Film Services Department. The new department’s focus centers primarily on remastering classic movies recorded on film from the 1940s to the 2000s for home ...

The post Duplitech Turns To Xytech’s MediaPulse To Streamline Asset Management appeared first on NAB Show News | 2020 NAB Show Media Partner and Producer of NAB Show LIVE.

Serial Disk : un disque dur externe série pour les vieux Mac… en ROM

Par Pierre Dandumont

J’en avais parlé il y a un moment, un développer (Rob Braun) propose un système qui peut sauver la mise avec de vieux Mac : la possibilité de monter un volume avec une liaison série. Et je me suis rendu compte que l’ensemble peut même être intégré dans une ROM.

Pour résumer : le Serial Disk Driver permet de charger un volume via un lien série et un petit programme (du côté de l’appareil moderne) permet de partager une image disque. C’est assez pratique, mais c’est assez lent (56K, et ce n’est pas une image) et il faut installer le programme (une extension et un tableau de bord) sur le Mac, ce qui nécessite donc au moins un lecteur de disquettes (par exemple). De base, il faut donc souvent un vieux Mac pour sauver un autre vieux Mac, et le LocalTalk (avec un adaptateur Ethernet/LocalTalk) est souvent plus efficace.

La ROM dans son programmeur

Mais sur un forum, Rob propose une alternative intéressante : une version en ROM. Alors, bien évidemment, il faut une ROM programmable. J’ai testé avec mon Macintosh IIsi, et ça fonctionne : sans installer l’extension, le disque monte au démarrage, on peut copier les données dessus, etc. C’est toujours aussi lent, mais il ne faut plus un vieux Mac pour transférer les données.

System 7.1


Pas d’extension spécifique


Le volume monte


Sur le Mac

Ce qui est intéressant, c’est qu’il est possible de démarrer sur le lien série. La ROM permet en effet de charger directement l’extension, et si le Mac ne trouve rien au démarrage (pas de disque dur), elle va essayer de démarrer sur le disque série. J’ai testé avec une image disque récupérée chez Macintosh Garden et ça fonctionne. le Mac démarre sans disque dur sur le disque série. C’est évidemment assez lent au démarrage (dans le meilleur des cas, le lien série travaille à ~7 ko/s) mais ça passe. J’ai fait une petite vidéo pour montrer le résultat. La qualité de la vidéo n’est pas géniale, mais ça vient des modes vidéo assez spécifiques du Macintosh IIsi.

SxS : les cartes mémoire ExpressCard de Sony et Sandisk

Par Pierre Dandumont

Connaissez-vous les cartes SxS ? Il s’agit d’un format de cartes mémoire professionnelles, lancé par Sony et Sandisk en 2007. Elles s’utilisent essentiellement dans des caméras haut de gamme, pour filmer en 2K puis en 4K. Et le format physique rend les cartes compatibles avec les emplacements ExpressCard classiques (/34).

Les cartes utilisent l’interface PCI-Express des ExpressCard, avec un débit maximal qui va dépendre de la génération de la carte. Les premières annoncent 800 Mb/s (~100 Mo/s) avec une inter(face PCI-Express 1.1 (2,5 Gb/s). Les dernières montent à ~1 Go/s, soit le débit maximal d’une interface PCI-Express 3.0. D’un point de vue pratique, il est plus intéressant d’avoir un lecteur externe en Thunderbolt ou un ordinateur avec de l’ExpressCard que de se reposer sur un lecteur USB Sony, assez onéreux.

La carte de 32 Go

Pour le test, j’ai une carte de 32 Go qui utilise une interface PCI-Express 2.0, soit ~5 Gb/s au maximum. La carte de 32 Go atteint officiellement 440 Mo/s en lecture et 110 Mo/s en écriture (les versions de plus grande capacité sont plus rapides). Elle est arrivée formatée en UDF avec des données dessus (les joies d’eBay). Travailler avec du SxS nécessite au moins un pilote : celui qui permet de lire les cartes dans un emplacement ExpressCard. Il fonctionne avec un Mac doté d’un connecteur ExpressCard natif (quelques MacBook Pro) ou avec un adaptateur. J’ai les deux à la maison : un MacBook Pro 17 pouces de 2009 sous El Capitan et un adaptateur Thunderbolt vers ExpressCard de chez Sonnet. Comme les cartes sont formatées en UDF, il faut aussi éventuellement un second pilote. Eventuellement parce que les cartes ne sont pas nécessairement formatées en UDF, et parce que macOS peut lire l’UDF, mais pas écrire.

Sur un vieux Mac : 2,5 Gb/s


Sur un récent : 5 Gb/s


L’outil de réglages de Sony

Premier test, donc, dans un MacBook Pro de 2009 avec un connecteur ExpressCard en PCI-Express 1.1 (2,5 Gb/s, soit 250 Mo/s au maximum). Par défaut, la carte est en lecture seule, l’installation du pilote de Sony permet l’écriture. Les performances semblent faussées avec le logiciel que j’utilise habituellement : il indique ~80 Mo/s en écriture (faible, mais pas illogique) et 1 400 Mo/s en lecture. Une valeur qui indique un cache en RAM ou une erreur. La copie réelle d’un fichier de ~1,8 Go prend environ 18 secondes dans le Finder, donc un petit 100 Mo/s.

Des valeurs incohérentes


Des valeurs plus cohérentes


Une jolie erreur

Second test, avec un Sonnet Echo ExpressCard Pro en Thunderbolt. La version Pro fonctionne en PCI-Express 2.0 (5 Gb/s), donc offre normalement de meilleures performances. Mais j’ai eu des soucis avec ma carte : elle a perdu des données, elle n’était pas reconnue dans tous les cas… et elle semble défectueuse. En eXFAT, j’obtiens 40 Mo/s en écriture et 190 Mo/s en lecture avant une erreur sur la première machine, contre ~350 Mo/s en lecture sur le lecteur Thunderbolt. Du coup, je n’ai pas grand chose d’autre à dire : si l’interface est rapide, les cartes restent assez imposantes et l’obligation d’utiliser un pilote reste une contrainte importante.

The ATTO Disk Benchmark For MacOS Has Arrived

Par Andres Benetar

There is no disputing that ATTO Technology has always proven itself to be a leading provider of high-performance storage and network connectivity products.  The company’s thirty-year long legacy and finding by President/CEO, Tim Klein and CTO/Vice President, David Snell has stood the test of time in its mission to fully utilize the power behind storage. ...

The post The ATTO Disk Benchmark For MacOS Has Arrived appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

❌