Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierVos flux RSS

Vizrt Selects Matrox X.mio5 Q25 Cards to Power Viz Engine 4

Par Matrox Media Relations

MONTREAL, Quebec — September 13, 2019 — Matrox® Video today announces that Vizrt, the innovator of software-defined visual storytelling (#SDVS) platforms, has selected the Matrox X.mio5 Q25 SMPTE ST 2110 network interface controller (NIC) card to power its Viz Engine 4 render engine. The next generation of Vizrt’s core graphics engine and video compositing platform, Viz ...

Matrox Now Shipping the World’s Only Four-Channel 4Kp60 XAVC Codec Card

Par Matrox Media Relations

MONTREAL, Quebec — September 13, 2019 — Matrox® Video today announces that the Matrox M264 S4 H.264 hardware codec card is now shipping. Having recently completed the official XAVC verification program by Sony Imaging Products & Solutions Inc. (“Sony“), the Matrox M264 S4 codec card supports up to an unprecedented four 4K channels of XAVC ...

BBright Selects Matrox SMPTE ST 2110 NIC Cards for New Range of Media Production Servers

Par Matrox Media Relations

MONTREAL, Quebec — September 13, 2019 — Matrox® Video, a world-class provider of cutting-edge SMPTE ST 2110 network interface controller (NIC) cards for OEMs, is pleased to announce that BBright, a leading solutions provider for Ultra HD channel deployments, is launching an innovative range of Matrox-based media production servers for SMPTE ST 2110 workflows. Leveraging ...

Blackmagic Design Announces New ATEM Mini

Par Zazil Media

Fremont, California – Friday, 13 September 2019 – Blackmagic Design today announced ATEM Mini a new low cost live production switcher specifically designed to allow live streaming to YouTube and business presentations via Skype. ATEM Mini will be available in November 2019 from Blackmagic Design resellers worldwide for US$295. The ATEM Mini will be demonstrated on the ...

Blackmagic Design Announces New Blackmagic Video Assist 12G

Par Zazil Media

Fremont, California – Friday, 13 September 2019 – Blackmagic Design today announced Blackmagic Video Assist 12G which are new models of the company’s popular combined monitoring and recording solutions. These new models feature brighter HDR screens, built in scopes, upgraded batteries, 12G-SDI and much more. Blackmagic Video Assist 12G will be available in September 2019 ...

Blackmagic Design Announces Blackmagic RAW 1.5

Par Zazil Media

Fremont, California – September 13, 2019 – Blackmagic Design today announced Blackmagic RAW 1.5 a new software update with support for Adobe Premiere Pro and Avid Media Composer, plus Blackmagic RAW Speed test for Mac, PC and Linux, so customers can work on a wider range of platforms and editing software with their Blackmagic RAW files. Blackmagic ...

Blackmagic Design Announces Blackmagic URSA Broadcast Update

Par Zazil Media

Fremont, California – Friday, 13 September 2019 – Blackmagic Design today announced a major new software update for Blackmagic URSA Broadcast cameras that adds Blackmagic RAW support as well as a whole new image processing design for improved quality. Also added is better lens control, updated on screen user controls and much more. Blackmagic URSA Broadcast Update ...

Blackmagic Design Announces Videohub Master Control Pro

Par Zazil Media

Fremont, California – September 13, 2019 – Blackmagic Design today announced Videohub Master Control Pro, a newly designed router control panel that allows spin knob scrolling of all router sources and destinations as well as direct button entry of any router crosspoint. The new Videohub Master Control Pro provides a built in LCD with easy to read anti ...

AJA Upgrades IP Mini-Converter Receivers with New UltraHD & Reference Input Support

Par News Feed

Performance improvements include UltraHD support for IPR-10G2 Converters Amsterdam, Netherlands, IBC Conference, Stand 7.C25 (September 13, 2019) – Today at IBC 2019, AJA Video Systems announced a new v2.2 firmware update that introduces a host of performance improvements for its IP Mini-Converter receivers, including new UltraHD support up to 50p for IPR-10G2-HDMI and IPR-10G-HDMI, as ...

AJA Announces Desktop Software v15.5

Par News Feed

Introduces Metal support on macOS, full 2SI SMPTE raster support for 8K, RGB support for 8K capture and playback and many other additions Amsterdam, Netherlands, IBC Conference, Stand 7.C25 (September 13, 2019) –  AJA Video Systems introduced Desktop Software v15.5 for KONA, Io and T-TAP products today at IBC 2019. The free software update features ...

Top Equipment Investments for Working Filmmakers

Par Zach Ramelan

When it comes to working as a filmmaker for a living, what are the best gear investments to make money rather than lose it? Here are a ...

Recherche Demo Maker, Designer 3D Temps Réel chez Modulo Pi

Par LeCollagiste
Modulo Kinetic

Une fois n’est pas coutume, voici une annonce de stage ou alternance chez Modulo Pi.

Modulo Pi recherche une ou un graphiste, intéressé·e par la programmation nodale, et par-dessus tout passionné·e par le domaine du spectacle ?

La société Modulo Pi est spécialisée dans le développement de solutions software + hardware dans le domaine de l’audiovisuel, vidéomapping, événementiel, muséographie, concert, spectacle, parc à thèmes, grands événements.

Dans le cadre du développement de notre solution média serveur Modulo Kinetic et de son module de tracking en temps réel, nous recherchons un profil mixte graphiste & programmation nodale pour créer et réaliser des shows mettant en lumière les capacités uniques de Modulo Kinetic : contenu génératif grâce au moteur 3D de particules, matériaux 3D PBR, GLSL, interactivité, tracking 3D temps réel, VR.

Informations pratiques : Lieu : 113 avenue du Président Wilson, 93210 La Plaine Saint Denis Contrat : stage (min. 3 mois), apprentissage ou alternance avec possible embauche en fin de contrat Quand : dès que possible Contact : job(at)modulo-pi.com

Modulo Pi, Pmodulo Player
Modulo Kinetic
Modulo Pi

Recherche Demo Maker, Designer 3D Temps Réel chez Modulo Pi est un billet de LeCollagiste VJ.
LeCollagiste VJ - Mag du LeCollagiste, actu sur la culture VJING, Vidéo Mapping, info video et high tech.

RecordTV selects MediaKind IRD to enable extensive coverage of 2019 Pan American Games

Par platformcomms

Deployment of MediaKind’s RX8200 Advanced Modular Receiver enables RecordTV to upgrade its infrastructure to receive HEVC 4:2:2 encoded satellite signals RX8200 enables broadcasters to achieve optimal bandwidth efficiency gains, as well as feature-set of MPEG-4 HD, 4:2:2, 10-bit 1080p50/60 for highest possible video quality Avicom Engenharia, MediaKind’s channel partner in Brazil, acted as the project’s ...

Imagine Offers Support for Legacy Equipment, Easing the Transition to the Software Future

Par Caroline Shawley

MyCare an essential part of setting the pace for the IP transition by ensuring legacy equipment stays viable   AMSTERDAM, 13 September 2019 – As part of its commitment to provide continuing support for broadcasters and media companies at any point in the transition towards software-defined solutions, Imagine Communications is developing several new offerings. Across ...

Bluefish444 Announces KRONOS K8 is Now Shipping

Par Daniel Harris

Multi-channel 4K I/O for HDR, HFR for IMF/DCP, Broadcast Graphics and More North Melbourne, Australia, September 13, 2019 – Bluefish444, manufacturer of the professional video industry’s highest-quality uncompressed 4K SDI, ASI, Video Over IP & HDMI I/O cards and mini converters, announces the KRONOS K8 video I/O card is now shipping. K8 supports eight independent ...

Lectrosonics Adds Encryption to its Award-Winning Duet System via Firmware Update

Par msmediainc

Rio Rancho, NM – (September 10, 2019) – Lectrosonics is introducing new “X” firmware for the award-winning Duet IEM/IFB system which adds AES 256-bit CTR encryption. The addition of encryption is in response to customer demand for a data-secure version of the Duet for corporate, sports, and government client applications. Since analog IFB and IEM ...

Killer Tracks Rebrands as Universal Production Music

Par Artisans PR

A Universal Music Group subsidiary, the new brand reinforces the company’s commitment to providing the best in music quality and technology / innovation and creates the industry’s preeminent global brand. SANTA MONICA, Calif.—Killer Tracks, a leading production music company, has rebranded as Universal Production Music. The new name strengthens alignment with parent company Universal Music ...

LUMIX S1H Firmware Development Underway for Maximum 5.9K/29.97p RAW Video Data Output to Atomos Ninja V

Osaka, Japan - Panasonic Corporation has announced the development of a firmware program for the LUMIX S1H full-frame mirrorless camera which enables the output of maximum 5.9K/29.97p RAW video data to the Atomos Ninja V 4K HDR monitor-recorder over HDMI. The program is...

Panasonic to Exhibit Digital Technology and Products for Smart Factory at CIIF 2019

Shanghai, China - Industrial Solutions Company of Panasonic Corporation will participate the 21st China International Industry Fair to be held at the National Exhibition and Convention Center in Shanghai, China, from September 17 to 21, 2019. Digitalization of infor...

Le petit détail sur l’iPhone 11 qui dissimule les ambitions en réalité augmentée

Par Pierrick LABBE
Apple iPhone 11 réalité augmentée

L’entreprise n’a pas encore officiellement dévoilé ses lunettes de réalité augmentée à l’occasion de son événement de la semaine dernière. Cependant, Apple avance bel et bien sur le sujet comme le révèle un petit détail.

Il y avait déjà ces détails dans le code d’iOS 13. C’est cependant encore loin d’être suffisant pour se convaincre que la marque à la pomme avance sur le dossier. Heureusement, les spécialistes ont l’œil.

Apple avance de façon discrète

C’était la semaine des grandes annonces pour Apple. Une nouvelle génération d’iPad, un nouveau modèle d’Apple Watch et bien sûr les iPhone 11, 11Pro et 11 Pro Max. Soyons honnêtes, la majorité des annonces sont loin de révolutionner le système. On a de nouveaux détails sur les couleurs, sur l’audio spatial, une meilleure caméra et une puce A13 de qualité supérieure. Allez on donnera même un bon point à la marque américaine pour la batterie et la triple caméra à l’arrière.

C’est cependant un détail, peu mis en avant nous intéresse particulièrement, il s’agit de la nouvelle puce U1 qui permet la localisation spatiale aux appareils, qui les rend « directionally-aware » comme Apple le promet avec les nouvelles fonctionnalités AirDrop, de iOS 13.1 qui seront déployées à partir du 30 septembre prochain. Pourquoi c’est important ? Tout simplement parce que c’est la clé pour le développement d’Apple dans la réalité augmentée. Cette capacité à savoir où l’appareil se trouve dans l’espace ouvre incroyablement le champ des possibles. Ce petit détail a donc son importance et montre que la marque à la pomme compte bien utiliser l’iPhone 11 pour la réalité augmentée… peut être plus que seulement l’ARKit.

Cet article Le petit détail sur l’iPhone 11 qui dissimule les ambitions en réalité augmentée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Kura Technologies sortira des lunettes de réalité augmentée impressionnantes

Par Pierrick LABBE
Kura Technologies

La start-up américaine Kura Technologies a présenté des lunettes de réalité augmentée à large champ de vision, haute résolution, opacité élevée et une focalisation variable. Elles sortiront en 2020.

Les lunettes de réalité augmentée actuellement sur le marché souffrent toutes de défauts plus ou moins rédhibitoires. Le champ de vision donne souvent une image tronquée qui gâche l’expérience. La résolution limitée rappelle aussi régulièrement que les hologrammes sont factices, etc. Cette technologie naissante nécessite encore des améliorations avant de pouvoir devenir grand public. C’est justement à ces défauts que c’est attaché la start-up de San Francisco. Explications…

Kura Technologies : des lunettes AR évoluées

Nos confrères américains du journal spécialisé en réalité virtuelle et augmentée, « Upload VR » ont pu se rendre dans les locaux de la start-up Kura Technologies pour tester les prototypes mis au point par l’entreprise. Nos confrères ont ainsi pu tester 4 prototypes différents, l’un offrant un large champ de vision, un autre une haute définition, une troisième une opacité élevée et enfin le dernier proposant une focalisation variable. Les journalistes sont « repartis très impressionnés » par ces démonstrations. Ils assurent cependant que les prototypes testés ne ressemblent à la maquette présentée par l’entreprise.

Selon nos confrères, Kura Technologies entend présenter un prototype fonctionnel lors du CES 2020 qui se déroulera en janvier prochain. Celui-ci devrait intégrer les 4 fonctionnalités en un seul appareil. La start-up espère pouvoir commercialiser ses premières lunettes vers la moitié de l’année 2020 et visera un public de professionnels. Ces lunettes de réalité augmentée devraient être plus avancées que les HoloLens 2 et même les Magic Leap One.

Cet article Kura Technologies sortira des lunettes de réalité augmentée impressionnantes a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

PTC veut prouver que la réalité augmentée arrive à maturité

Par Gaetan R
ptc realite augmentee

Le 10 septembre, PTC, l’éditeur propriétaire de Vuforia, présentait quelques cas d’usage de la réalité augmentée. Les entreprises présentes ont détaillé leur utilisation de l’AR auprès des professionnels et du grand public.

La réalité augmentée est une technologie grand public que nous nous évertuons à adapter au monde industriel”, a rappelé Olivier Helterlin, PDG de PTC France. L’éditeur de l’outil de création d’applications AR Vuforia organisait au Parc des princes un événement pour séduire les groupes et prendre la température auprès des responsables. Afin de prouver les bénéfices de cette technologie, la société basée à Boston a fait intervenir trois entreprises et une agglomération.

Bertrandt prépare l’installation des lignes d’assemblage automatisées en réalité augmentée

Deux d’entre elles venaient du monde du BtoB. Bertrandt est un spécialiste de l’ingénierie automobile depuis 45 ans. Il emploie 13 000 personnes au sein de 55 sites à l’international. Ce groupe allemand s’occupe de la conception d’outils dédiés à la fabrication de véhicules. Avec la réalité augmentée, il propose des solutions pour visualiser les lignes d’assemblage automatisées avant leur installation dans l’usine. La précision des modèles 3D permet de les placer là où elles seront à l’avenir grâce à une tablette, un smartphone ou un casque HoloLens. De plus, les ingénieurs effectuent des simulations avancées en vue de définir la cadence des outillages.

Avec les applications développées à partir de Vuforia, les spécialistes vérifient si les éléments 3D correspondent au réel et inversement. Ils n’ont plus forcément besoin de se déplacer, ce qui entraîne des diminutions de coûts. De même, l’on peut rapidement modifier une configuration depuis un site et fluidifier l’étape de décision.

Cela réduit de 20 % le temps entre chaque itération d’un projet, une performance saluée par les clients. Après ce premier succès, Bertrandt compte généraliser l’usage de la réalité augmentée dans le développement de solutions de maintenance, de formation, ou encore de contrôle.

Volvo Trucks veut diminuer les erreurs d’assemblage des moteurs de camions

C’est justement pour améliorer le contrôle qualité que Volvo Trucks a fait appel à PTC. Le fabricant de camions doit gérer 4500 variantes de moteurs et pas moins de 10 puissances 80 versions de ces véhicules. Seulement 1,2 modèle sortant d’usine est identique à un autre. Ajoutons que le remplissage du carnet de commandes oscille énormément. Cela provoque des erreurs humaines qui ralentissent la production. Pour éviter ce phénomène, le fabricant équipe ses opérateurs du site de Vénissieux de smartphones dotés d’une application AR.

Celle-ci permet d’identifier aisément les pièces et le moteur associés à un camion en particulier en le visant à l’aide du capteur photo. Ainsi, le technicien peut poursuivre les opérations sans risquer de se tromper. Par ailleurs, la documentation relative s’avère plus facile d’accès. Cette solution sera généralisée dans toutes les usines Volvo entre 2019 et 2020.

Si PTC considère que la réalité augmentée a un grand avenir dans le monde industriel, la société dirigée par Jim Heppelmann ne jette en aucun cas la pierre aux solutions développées pour le grand public.

Pau célèbre le tour de France en AR grâce à PTC

L’agglomération de Pau a notamment présenté son partenariat avec l’entreprise américaine. Elle a créé une exposition consacrée aux 109 victoires du Tour de France. Ce sont 109 totems qui retracent l’histoire de la célèbre compétition. Chacun d’entre eux est équipé d’un marqueur, qui, une fois ciblé avec un smartphone ou une tablette, fait apparaître des informations supplémentaires et la vidéo d’archive correspondante. Les visiteurs peuvent ainsi contextualiser les illustrations lors de cette exposition à ciel ouvert et revivre les grandes étapes.

De même, les responsables du pôle numérique de la ville utilisent la réalité virtuelle afin de donner un aperçu des changements qui interviendront dans le quartier Saragosse après le plan de rénovation engagé avec l’État. Enfin, ils imaginent confier une solution AR pour aider les agents municipaux à gérer les espaces forestiers.

Cette vision grand public de la réalité augmentée, le célèbre fabricant de jouets Lego l’a rapidement embrassée. Il a commencé par la digital box en magasin. En passant une boîte devant une caméra, l’on peut voir son contenu monté et animé.

De plus, Vuforia est devenu un outil de création pour les designers. Fraser Lovatt, producteur pour la marque danoise, explique que ces équipes utilisent cette technologie pour modéliser plus facilement des personnages ou des animaux, comme des poissons.

Lego mise sur la réalité augmentée pour diversifier les expériences de enfants

Surtout, cela augmente les possibilités de storytelling. Les gammes Nexo Knights et Hidden Side en sont la preuve. Pour les chevaliers futuristes, une application mobile leur confère de nouveaux pouvoirs. À cet effet, Lego a crée de nombreux boucliers à collectionner. Dans la face avant de ces items se cache un layout développé par PTC. Celui-ci indique quels pixels présents sur l’image vont déclencher les fonctionnalités de réalité augmentée. Depuis l’application, chaque composant est matérialisé par une animation.

Lego a été plus loin avec la série Hidden Side. Cette fois-ci, plusieurs éléments de chaque montage disposent d’une action spécifique associée à un jeu mobile. Les enfants construisent et explorent une ville fantôme dans laquelle les esprits frappeurs peuvent apparaître à tout moment sur l’écran de leur smartphone. Il leur suffit de pointer le téléphone vers les points d’intérêts.

Le fabricant danois a dû adapter ses manuels pour rappeler les bonnes conditions d’utilisation de la réalité augmentée. Le principal problème réside dans le besoin constant de lumière. En ce sens, il a mené des tests dans 1000 foyers dans plusieurs pays. Durant cette phase, 768 scans ont été effectués dont 762 effectifs. Le taux de réussite atteint 99,2 %. Mais avant cela, les utilisateurs signalaient des problèmes suivant les types de sols sur lesquels les enfants jouaient. Les équipes ont donc appliqué des ajustements pour 24 surfaces différentes pour chacun des huit modèles.

Ces quelques cas d’usage prouvent que la réalité augmentée répond à de nombreux besoins. Selon une étude menée par IDC, 77 % des entreprises ont testé la technologie et le cabinet prévoit qu’elles dépenseront 19 milliards de dollars en 2019 pour s’équiper. Elles attendent notamment une hausse de 40 % de la productivité. Pas de doute, l’AR touche du doigt un niveau de maturité qui fera d’elle un atout indispensable des entreprises dans quelques années.

Cet article PTC veut prouver que la réalité augmentée arrive à maturité a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Le lancement du Vive Cosmos marquera la fin du HTC Vive classique

Par Pierrick LABBE
HTC Vive classique

Il s’agit là d’un effet secondaire de la sortie prochaine du HTC Vive Cosmos. Le HTC Vive classique, qui était sorti en avril 2016, ne sera plus commercialisé. La fin de ce casque pionnier.

HTC, en partenariat avec Vive, avait lancé il y a près de 3 ans et demi son casque Vive. Une petite révolution à l’époque et une concurrence féroce avec l’Oculus Rift sorti à peu près à la même période. Plus avancé, avec ses commandes manuelles et son suivi à grande échelle, le casque de réalité virtuelle s’est rapidement imposé et a dominé le secteur des casques VR sur PC avant qu’Oculus ne modifie son casque et surtout baisse successivement le prix du Rift pour devancer le Vive. La sortie du HTC Vive Cosmos marque cependant la fin de ce casque qui est resté une référence du haut de gamme en réalité virtuelle pendant très longtemps.

Le HTC Vive classique va disparaitre au profit du Vive Cosmos

Le HTC Vive classique reste l’un des modèles de casque de réalité virtuelle les plus utilisés. Environ un tiers des casques VR utilisant Steam sont effectivement des HTC Vive. La fin d’un cycle donc et l’arrivée d’un nouveau casque qui propose notamment une définition quasiment double et surtout un suivi de tracking sans capteurs extérieurs, uniquement grâce à des caméras embarquées.

Ce dernier sortira le 2 octobre 2019 au prix de 799 euros et marquera la fin officielle du HTC Vive classique. Les nostalgiques du premier casque de HTC pourront regarder de nouveau la vidéo datant de 2016 et présentant le casque alors pionnier dans son domaine.

Cet article Le lancement du Vive Cosmos marquera la fin du HTC Vive classique a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

5 Steps to Finding (and Closing) Video Production Jobs

Par Jourdan Aldredge

Let’s take a look at the five steps to help you find — and more importantly close — jobs and clients for consistent work you can count ...

How to Develop and Shoot Memorable Character Introductions

Par Rubidium Wu

Filmmakers use various ways to introduce their heroes (and their villains) by shaping the audience's subconscious judgment.

Le HTC Vive Cosmos sera disponible en précommande aujourd’hui

Par Pierrick LABBE
HTC Vive Cosmos

Le très attendu et toujours assez secret futur casque HTC Vive Cosmos sera disponible dès aujourd’hui en précommande. L’occasion d’en savoir davantage sur ce casque de réalité virtuelle.

HTC vient de révéler que son nouveau casque de réalité virtuelle fonctionnant sur PC sera disponible en précommande ce 12 septembre. Il y a toujours beaucoup de questions autour de ce casque VR. En effet, nous ne savons pas grand-chose et HTC s’est montré particulièrement discret. L’apparition demain du casque en précommande devrait permettre d’en connaitre bien davantage sur les caractéristiques de ce dernier. Une première vidéo, visible ci-dessous, avait toutefois dévoilé quelques éléments.

Le HTC Vive Cosmos en précommande dès demain

A la différence du Vive Pro ou du Vive Pro Eye, le HTC Vive Cosmos est un casque de réalité virtuelle fonctionnant sur PC destiné au grand public. Il est toutefois possible que le casque supporte aussi un smartphone car nous en voyons un apparaitre dans la vidéo. L’un des grands changements avec ce casque est la méthode de suivi. Ici pas de station de base mais des caméras embarquées dans le casque. 6 caméras sont ainsi embarquées pour le suivi de mouvement.

Bien évidemment, les 6 degrés de liberté sont au rendez-vous. Cependant, nous n’avons aucune idée de la précision du système. Petite nouveauté aussi, le casque peut aisément se relever en retournant l’écran. Quand aux contrôleurs, ils ressemblent à s’y méprendre à ceux de l’Oculus Quest mais en plus élégant. Notez que le HTC Vive Cosmos pèse 645 grammes soit moins qu’un Vive classique doté d’une sangle audio de luxe. Enfin, en ce qui concerne les livraisons, ce sera, de toutes évidences, avant la fin de l’année.

Cet article Le HTC Vive Cosmos sera disponible en précommande aujourd’hui a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Beat Saber mise sur les accessoires avec une veste tactile édition limitée

Par Pierrick LABBE
Beat Saber veste haptique édition limitée

Beat Saber, un jeu au très large succès continue de développer sa marque en proposant désormais une veste tactile permettant une meilleure immersion dans le jeu. 

Le retour haptique a déjà fait ses preuves dans le domaine du jeu vidéo et de la réalité virtuelle, permettant aux joueurs d’accéder à de nouvelles expériences. C’est sur cette tendance que semble désormais vouloir surfer le jeu rythmique au grand succès.

Une veste tactile en édition limitée pour le jeu Beat Saber

L’entreprise vient donc, en partenariat avec Subpac, de commercialiser une veste tactile en édition limitée qui propose une expérience encore plus immersive. L’idée de Subpac est de proposer un retour audio et musical dans des expériences. Autant dire que pour Beat Saber, la cohérence est au rendez-vous. Techniquement le concept est plutôt simple, une veste avec des capteurs haptiques que vous placez sur votre torse. De quoi vous faire ressentir les basses toujours plus fortement dans Beat Saber.

Le nouveau kit qui vient d’être annoncé en partenariat propose donc une iconographie dédiée, mais surtout un tarif, plutôt élevé il faut le reconnaître, même si c’est le prix habituel pour une veste haptique Subpac : 299 dollars. Les stocks n’ont pas l’air inépuisables, donc on vous conseille de vous dépêcher si cela vous intéresse. A priori, cet équipement sera compatible avec tous les casques de réalité virtuelle, y compris l’Oculus Quest ou le PlayStation VR. A noter que cela permet aussi à des personnes sourdes de profiter du jeu et cela mérite d’être signalé. D’autres collaborations devraient suivre entre les deux entreprises.

Cet article Beat Saber mise sur les accessoires avec une veste tactile édition limitée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Vality : un prototype de casque VR compact doté d’une résolution très élevée

Par Pierrick LABBE
Vality casque VR compat

La start-up allemande, Vality, a mis au point un casque de réalité virtuelle très compact, léger, confortable et doté d’une résolution proche de celle de l’œil humain. Explications sur cette prouesse.

Les casques de réalité virtuelle actuellement sur le marché nécessitent des optiques d’une certaine taille et que les écrans soient à une certaine distance de l’œil. Cette disposition a comme effet de nécessiter des casques d’une certaine taille et d’un certain poids. Cette conception simple est bon marché et offre un large champ de vision mais est un compromis qui augmente la taille du casque et réduit la définition. La start-up allemande mise, elle, sur une autre approche. Explications…

Le prototype Vality utilise des optiques complexes

Concrètement, l’approche utilisée par Vality pour son prototype repose sur l’utilisation de micro-écrans dotés d’optiques plus complexes et à fort grossissement. Cela permet non seulement de raccourcir le chemin optique réduisant, de fait la taille du casque, mais aussi offre une résolution plus élevée grâce à la densité de pixels des micro-écrans. Un casque plus compact, plus léger et offrant une meilleure définition, proche de celle de l’œil humain. L’entreprise allemande estime qu’il existe un marché pour cela et a donc mis au point un prototype.

Il ne s’agit cependant encore que d’un prototype et des améliorations sont encore nécessaires. Une mise sur le marché ne devrait pas intervenir avant le premier trimestre 2021. Notez que le prototype mis au point par Vality ne pèse que 200 grammes soit la moitié d’un casque HTC Vive ou Oculus Rift. Le produit final pourrait ne peser que 150 grammes. Pour le moment, le prototype ne dispose que de 3 degrés de liberté mais un suivi 6 DOF est prévu.

Cet article Vality : un prototype de casque VR compact doté d’une résolution très élevée a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

[Tuto] Monter la 360 en 2D pour produire des plans impossibles

Par Sébastien François

Les caméras 360° ne servent pas qu’à produire de la 360. Comme elles capturent tout leur environnement, on va utiliser ici la technique de « l’overcapture » ou du « reframe » pour créer des mouvements uniques dans les montages traditionnels. Les résultats sont spectaculaires.

Imaginons un cadreur qui peut voir l’intégralité de son environnement: devant, derrière, mais aussi au-dessus, en-dessous et surtout capable de bouger à la vitesse de la lumière pour suivre sans erreur un avion de chasse. C’est exactement ce que permettent de faire les caméras 360° quand leur usage est détourné en 2D.
Comme elles filment simultanément absolument dans toutes les directions, l’idée est donc de sélectionner en post-production le cadre de l’image le plus intéressant et d’animer sa position pour suivre ce qui nous intéresse. Pour résumer, elles dont office de cadreur virtuel.
Pour mieux se rendre compte des possibilités, voici un court exemple de ce qu’il est possible de faire:

Comme on le voit dans ici, le principe est le même que celui qui consiste à « cropper » dans une image 4K quand on va livrer en HD. Sauf que c’est dans toutes les directions. Oui mais voilà, un peu comme pour les Gopro et autres caméras de sport, quand elles sont apparues, les caméras 360° abordables n’ont pas été prévues à la base pour être utilisées de manière traditionnelle. Elles ont été faites pour le social sharing avec des app et pas forcément une recherche de post-production poussée.
Malgré tout, et comme pour les caméras sportives, les pros n’ont pas tardé à s’emparer des possibilités offertes, malgré la qualité d’image bien plus faible. Parce qu’un plan unique justifie une qualité moins « broadcast ». Il existe donc des limites, mais elles sont de plus en plus repoussées. Ceci d’autant que les caméras 360° disposant de gyroscopes et filmant partout, elles sont toutes équipées de stabilisateur d’images si performants qu’elles peuvent se dispenser de nacelles (Gimbal).

360° en 2D, comment ça marche?

Le principe est assez simple. Les caméras 360° sont équipées d’objectifs fisheye qui filment leur environment à 180° (dans la cas de 2 objectifs, 120° pour 3 objectifs etc).

fisheye

A partir de là, une puce dédiée ou un logiciel vont rassembler les 2 images (ou autant d’images que la caméra a d’objectifs) de manière équirectangulaire pour produire ce résultat qui s’apparente à un panorama déformé:

C’est cette image qui sera projetée dans une sphère virtuelle et qui permettra au spectateur de se promener à 360° comme s’il était au centre de cette sphère. L’idée est donc de récupérer une portion de l’image afin de l’insérer dans un montage classique. On va ainsi pouvoir animer le cadrage, changer de point de vue etc…

360_03_reframe
Ici, on choisit ce cadre dans l’image « panorama » pour produire, à droite, un plan « normal ». Bien sûr l’idée est d’animer le cadrage.

Les limites à connaitre

Evidemment, tout cela semble magique, mais il y a plusieurs limites qu’il faut bien prendre en compte:

  • La plupart du temps, les caméras produisent des images en 5,7K maximum (5760 x 2880 pixels) et les capteurs sont minuscules. Autrement dit, quand on reframe (ou overcapture), on ne va se servir que d’une petite partie de cette résolution. La qualité d’image est donc assez basse et la faible lumière est à proscrire.
  • Certaines caméras produisent des fichiers « prêts à l’emploi » en équirectangulaire, mais d’autres, non. Il faut alors passer par un logiciel maison supplémentaire pour effectuer le stitching (l’assemblage des images): le processus, certes simple et automatisé, est parfois long. Le but étant de créer cette image « Flat » sans défaut de raccords.
  • Certains ont déjà du mal a travailler en 4K faute de puissance: c’est encore pire en 5,7K d’autant que de plus en plus de caméras enregistrent en H265 (codage plus performant, mais ressources énormes nécessaires pour la décompression et la lecture, voir notre article sur le sujet). Il est donc souvent recommandé de travailler avec des proxys, voir là-encore notre tutoriel).
Le logiciel de la firme Insta360 (Insta360 Studio 2019) permet de stitcher les images, mais aussi faire du reframe.

Reframe/Overcapture, ce qu’il vous faut

Si tous les logiciels savent désormais monter de la VR (de la 360 native donc), ils ne sont pas tous capables d’effectuer le recadrage et l’animation des paramètres (changement de vue, champ de vision etc…). C’est pourquoi deux solutions s’offrent à vous:
– Utiliser Insta360 Studio 2019 qui supporte gratuitement la majorité des caméras 360° y compris celles qui ne sont pas de la marque. Il est téléchargeable ici et son tutoriel (très simple est ici).
– Installer les plugins Gopro pour Premiere Pro qui vont permettre ajouter l’effet « Gopro VR Reframe ». Le téléchargement pour Windows est ici et le téléchargement pour Mac est là. A noter que Gorpo propose aussi l’installation des plugins via son logiciel Gopro Fusion Studio, mais ce dernier ne sera compatible qu’avec la caméra de la marque (la Fusion).

Le reframing en quelque étapes

Une fois les plugins installés, il suffit de lancer Premiere Pro et d’importer vos fichiers 360 en Flat (equirectangulaire). Créez ensuite une séquence (une Timeline), aux dimensions de vos rushes source (5.7K, 4K…) en respectant bien la cadence d’image native de la caméra (25/30/50P).

360_05_VRReframePlug

Glissez simplement l’effet GoPro VR Reframe depuis la bibliothèque d’effet sur le clip de votre choix. L’image est immédiatement recadrée. Placez la tête de lecture en début de clip et ouvrez les Options d’effets. Activez les chronomètres afin d’indiquer que vous allez animer ce « recadrage ». Les paramètres sont les suivants:

  • Le FOV (Field of View), permet d’animer la champ de vision du cadrage, autrement dit, en augmentant la valeur, on étend le champ de vison, et en la réduisant, on zoome dans l’image.
  • Les YAW/Pitch/Roll correspondent aux directions comme pour le pilotage d’un drone, ou le contrôle d’une Gimbal. Le YAW correspond pour nous au Pan (de la gauche vers la droite et vice-versa), le Pitch contrôle le Tilt (inclinaison verticale), et le Roll fait appel à l’inclinaison de la l’assiette (pour corriger la ligne d’horizon par exemple).
  • Le paramètre Smooth transition permet quant à lui de lisser les images-clés (Ease In & Ease Out) car le plugin ne prend en compte l’interprétation faite par Premiere Pro.

Corriger les déformations

Tout comme pour les caméras de sport qui ont un champ de vision très large, les bords de l’image sont souvent courbés. Pour corriger ce défaut, allez chercher l’effet « Déformation de la lentille » (Lens Distortion). Glissez-le sur votre rushe. Dans les Options d’effet, il suffit de glisser le paramètre Courbure vers une valeur négative pour atténuer les déformations.

La déformation est corrigée, à droite par rapport au fichier natif.

L’effet Tiny Planet

L’effet Tiny Planet est ultra populaire et il était ultra simple à réaliser avec le plugin Gopro VR Reframe. Il suffit pour cela:
– de basculer le Pitch à 90° (pour regarder vers le sol en quelque sorte) et d’étendre le champ de vision à près de 100. Ce qui va faire « decoller » la caméra et rassembler tout l’image sous forme de « petite planète ». Bien sûr, si la caméra n’était pas parfaitement verticale lors de prise de vue, vous devrez sans doute corriger l’angle avec le Roll ou le YAW.

L’effet hyperlapse avec du motion-blur

La plupart des caméras 360° proposent une fonction d’hyperlapse car elles sont ultra stabilisées. Oui, mais voilà, l’effet est souvent disponible sur l’application du téléphone seulement et pas en post-production sur ordinateur. C’est très frustrant. Pour autant, il existe une parade:
– Tournez votre trajet à vitesse normale (comme dans la fin de la vidéo d’introduction de l’article).
– Une fois le fichier rapatrié dans Premiere Pro et Reframé à votre guise. Augmentez la vitesse de lecture entre 2000 et 3000%. En l’état, vous verrez bien l’effet hyperlapse, mais il n’y pas de motion blur (flou de mouvement).
– Effectuez un clic-droit sur le clip / Interpolation temporelle (Time Interpolation) / et sélectionnez Interpolation (Frame Blending). Le flou de mouvement est ainsi ajouté.

Enfin pour aller plus loin dans les possibilités offertes par les caméras 360° utilisée en 2D, nous vous recommandons cette vidéo de Cinecom.net qui montre l’étendue des transitions que l’on peut réaliser en quelques mouvements:

L’article [Tuto] Monter la 360 en 2D pour produire des plans impossibles est apparu en premier sur Createinmotion.

Wearable Robot for Nursing-care | ATOUN MODEL Y

ATOUN Inc., Panasonic group company, will begin the sales of ATOUN MODEL Y to nursing-care facilities.

❌