Collanews

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
Hier — 15 octobre 2019Vos flux RSS

Abominable : l’expansionnisme chinois présent dans le film, colère au Vietnam

Par Shadows

Il y a quelques jours, Blizzard était au coeur de l’actualité (voir par exemple cet article du Monde) après avoir décidé de bannir de ses tournois un joueur ayant publiquement affiché son soutien aux manifestants de Hong-Kong. Face aux protestations de joueurs mais aussi d’employés, le géant du jeu vidéo avait choisi d’adoucir la peine initialement prévue.

Ce type de problématique était clairement voué à revenir sur le devant de la scène : l’immense marché chinois est une incitation forte à ne pas froisser le gouvernement local, ou à aller dans son sens.

Et justement, une nouvelle polémique surgit avec Abominable, film d’animation produit par DreamWorks et Pearl Studio (ex Oriental DreamWorks, le studio américain ayant revendu ses parts en 2018).

Abominable – DreamWorks Animation

Le film met en scène une jeune fille, ses amis et un yéti dans un périple qui les amène à voyager dans toute la Chine. Or, dans une scène au début du film, l’héroïne contemple une carte sur laquelle sont positionnés des lieux qu’elle aimerait visiter en Chine.
Le hic ? Une petite ligne en pointillés en apparence anodine, visible sur le bas de cette carte :

Capture (de mauvaise qualité) issue du film Abominable

Il s’agit en fait de la « Ligne en neuf traits« , une ligne des revendications territoriales chinoises en mer de Chine méridionale. On y trouve Taïwan, mais aussi une zone maritime massive (environ 2 millions de kilomètres carrés). Si l’espace marin en question est essentiellement vide (en dehors de petites îles peu hospitalières), il s’agit d’une zone d’un intérêt géopolitique, économique, stratégique et militaire majeure, avec des sous-sols très riches et la possibilité de contrôler les flux maritimes.

Problème : la Chine n’est pas la seule puissance à revendiquer cette zone. Japon, Vietanam, Philippines, Brunei, Malaisie… Chaque état de la région veut défendre ou étendre son contrôle, et les revendications se recouvrent massivement, comme le montre cette carte :

Source : Le Dessous des Cartes – Mer de Chine : bataille navale ?

Résultat : des tensions régionales fortes, avec des états qui tentent d’assurer leur demandes en occupant des îlots inhospitaliers transformés en bases militaires. Cette vidéo du Dessous des Cartes (émission diffusée sur Arte) explique assez clairement ces enjeux en une douzaine de minutes, si vous souhaitez aller plus loin.

Mais revenons à Abominable : suite à la découverte de ce plan, le Vietnam a annoncé le retrait du film des salles du pays, et le gouvernement compte lui retirer sa licence d’exploitation.

Il sera intéressant de savoir dans quelle mesure DreamWorks, l’équipe de production et la réalisatrice Jill Culton étaient au courant du contenu du plan : s’agit-il du travail isolé d’un artiste qui serait passé inaperçu ? On peut en douter, vu le nombre de passages en revue que subissent assets et plans animés. Inversement, on peut trouver peu plausible que DreamWorks s’empêtre sciemment dans une telle polémique, même si l’exemple de Blizzard donné en début d’article montre que ce genre d’approche n’est pas totalement improbable.

A ce stade, DreamWorks et Pearl Studio n’ont pas officiellement réagi : nous ne manquerons pas de relayer un éventuel commentaire.
Autre élément à suivre : les résultats au box-office. Abominable a déjà récolté 110 millions de dollars dans le monde. Il sortira le 23 octobre en France.

L’article Abominable : l’expansionnisme chinois présent dans le film, colère au Vietnam est apparu en premier sur 3DVF.

American Society of Cinematographers Presents Student Awards

Par Ignite Strategic Communications

The American Society of Cinematographers (ASC) announced this year’s Student Heritage Award winners at an event at the ASC Clubhouse in Hollywood on October 12. Three student filmmakers were chosen from 12 nominees for demonstrating exceptional cinematography skills in their submitted work. The 2019 winners are: Richard H. Kline Student Heritage Award – Graduate Category: ...

The post American Society of Cinematographers Presents Student Awards appeared first on NAB Show News by Broadcast Beat, Official Broadcaster of NAB Show - NAB Show LIVE.

À partir d’avant-hierVos flux RSS

Les Ours envahissent la Sicile et les salles obscures

Par Shadows

Le film d’animation La Fameuse invasion des ours en Sicile est sorti hier dans les salles françaises. Réalisé par Lorenzo Mattotti et adapté du roman La fameuse invasion de la Sicile par les ours de Dino Buzzati, le film a été produit à Angoulême par Prima Linea Productions, studio lancé en 1995.

Voici le synopsis et la bande-annonce :

Tout commence en Sicile, le jour où Tonio, le fils de Léonce, roi des ours, est enlevé par des chasseurs… Profitant de la rigueur d’un hiver qui menace son peuple de famine, le roi Léonce décide de partir à la recherche de Tonio et d’envahir la plaine où habitent les hommes. Avec l’aide de son armée et d’un magicien, il finit par retrouver Tonio et prend la tête du pays. Mais il comprendra vite que le peuple des ours n’est peut-être pas fait pour vivre au pays des hommes…

L’article Les Ours envahissent la Sicile et les salles obscures est apparu en premier sur 3DVF.

Exploring the Emotion and Beauty Behind Uplighting

Par Rubidium Wu

Uplighting is a great tool in any DP or gaffer's tool kit. Let’s look at the main ways uplighting gets used (and misused) in cinematography.

La Reine des Neiges 2 : magie et créatures dans la nouvelle bande-annonce

Par Shadows

Les studios Disney dévoilent en VO et VF la nouvelle bande-annonce du film d’animation La Reine des Neiges 2, qui sortira fin novembre au cinéma.
Les images nous en apprennent un peu plus sur l’appel qui tourmente Elsa, et nous promettent un film riche en action : magie, effets impressionnants mais aussi créatures surnaturelles seront au rendez-vous.
Comme pour le premier volet, Jennifer Lee et Chris Buck sont au commandes du long-métrage.

© 2019 Disney. All Rights Reserved.
©2019 Disney. All Rights Reserved.
©2019 Disney. All Rights Reserved.

L’article La Reine des Neiges 2 : magie et créatures dans la nouvelle bande-annonce est apparu en premier sur 3DVF.

Nouvelle bande démo pour Digic Pictures, entre cinématiques et série

Par Shadows

Le studio Digic Pictures présente une nouvelle bande démo. On y retrouvera des projets récents gérés par les 250 personnes environ de l’équipe, située à Budapest : des cinématiques pour différents jeux vidéo, mais aussi des extraits d’épisodes de la série Love, Death and Robots diffusée sur Netflix.

L’article Nouvelle bande démo pour Digic Pictures, entre cinématiques et série est apparu en premier sur 3DVF.

Post-Production Tips: How to Create a Split-Field Diopter Effect

Par Rubidium Wu

Using a split-field diopter used to be much more common, but it's still an effective tool. What is it, and how can you create the effect yourself?

Blood Machines : les premières images du film halluciné de Seth Ickerman

Par Shadows

Souvenez-vous : début 2019, nous vous avions présenté une campagne de financement participatif lancée par le duo de réalisateurs Seth ickerman. Deux créateurs dont l’univers visuel s’est notamment décliné par le passé au travers d’un impressionnant proof of concept de film, mais aussi du clip Turbo Killer de Carpenter Brut. Les caractéristiques du duo : ambiance années 80, science-fiction sombre, mais aussi une solide dose d’expérimentation et d’ingéniosité.

Leur but avec cette campagne : finaliser une suite directe au clip Turbo Killer. Elle avait déjà été tournée fin 2017 mais la post-production restait à boucler. Un projet ambitieux puisqu’il s’agissait de donner naissance à un film de 50 minutes et pas à un simple clip.

Leur projet de financement participatif et la première campagne qui avait précédé ont permis de récolter 300 000€ au total : une somme importante mais qui a notamment permis de travailler malgré l’absence d’aides publiques.

Nous voici désormais à l’automne 2019, et l’équipe annonce que le film est terminé. Il ne sera pas visible en ligne dans l’immédiat, puisqu’il doit d’abord faire le tour des festivals. En revanche, nous avons déjà droit à une bande-annonce à découvrir ci-dessous, accompagnée d’un bref scénario :

Blood machines suit deux chasseurs de l’espace qui traquent une machine tentant de
s’émanciper. Après l’avoir abattue, ils assistent à un phénomène mystique : le spectre d’une jeune femme s’arrache de la carcasse mécanique comme si cette dernière avait une âme. Démarre une course poursuite à travers l’espace pour comprendre la nature de ce phénomène…

Côté casting, le film met en scène Anders Heinrichsen, Elisa Lasowski, Christian Erickson ou encore Natasha Cashman.
On doit les effets visuels du projet (plus de 500 plans truqués) au artistes de Trimaran, Blacklab, Hecat.

Le film va désormais faire le tour des festivals : il sera projeté à L’Etrange Festival demain samedi pour sa grande première, avant d’aller à Motelx (Lisbonne), Strasbourg (ce dimanche), mais aussi au Fantastic Fest à Austin dans quelques jours. Une trentaine de festivals ont déjà été confirmés.
Le film ne dispose pour le moment pas de distributeur ou de date de sortie en France. Pour les personnes nous lisant depuis les pays anglophones ou germanophones, sachez que c’est via la plateforme de streaming Shudder (liée à AMC Networks) que vous pourrez au final voir le film.

Pour être informés des projections en festival, n’hésitez pas à suivre Seth Ickerman sur les réseaux sociaux listés sur le site officiel.

Nous en profitons également pour vous re-proposer le clip Turbo Killer, suivi d’un proof of concept de long-métrage que Seth Ickerman avait dévoilé il y a déjà quelques années.

L’article Blood Machines : les premières images du film halluciné de Seth Ickerman est apparu en premier sur 3DVF.

Cyberpunk 2077 : les coulisses de la cinématique, en attendant la sortie

Par Shadows

CD Projekt Red, développeur et éditeur de jeux vidéo à qui l’on doit la saga The Witcher, planche activement sur son très attendu Cyberpunk 2077. Pour patienter d’ici la sortie PC et consoles fixée au mois d’avril 2020, le studio nous présente un aperçu vidéo des coulisses de sa bande-annonce de l’E3.

On appréciera doublement ce making-of, d’une part pour les éléments qu’il nous permet d’entrevoir (concepts, motion capture, modèles), d’autre part car il s’agit d’un cas rare où le studio client n’élude pas le nom de son prestataire : l’équipe Goodbye Kansas Studios est listée dans les crédits situés en fin de vidéo, de même que les acteurs de performance capture.

Voici par ailleurs la bande-annonce finalisée :

L’article Cyberpunk 2077 : les coulisses de la cinématique, en attendant la sortie est apparu en premier sur 3DVF.

Learn Francis Ford Coppola’s Signature Dolly Move

Par Rubidium Wu

Let's take a look at the dolly Francis Ford Coppola developed for some of his most revered films — and how it affected the overall aesthetic.

Method Studios et Keanu Reeves s’allient dans John Wick Parabellum

Par Shadows

Method Studios dévoile un aperçu de son travail impressionnant pour le film John Wick Parabellum, troisième opus de la saga portée par l’acteur Keanu Reeves.

Les artistes de Method ont manifestement été d’une grande aide pour ce dernier : ils ont géré de nombreuses morts (à l’arme à feu ou à l’arme blanche) parfois très sanglantes. Une grande part de leur travail s’est par ailleurs focalisée sur le verre : tout au long du film, de (très) nombreuses vitres sont cassées. Sans doute pour éviter d’avoir à réinstaller des vitres de cinéma entre chaque prise, par sécurité et pour fluidifier l’action, c’est du verre numérique qui est brisé.
Enfin, Method a aussi géré une impressionnante scène de course-poursuite en pleine ville, John Wick fuyant à cheval des motards qui cherchent à le tuer.

L’article Method Studios et Keanu Reeves s’allient dans John Wick Parabellum est apparu en premier sur 3DVF.

The Video Camera Trends Currently Re-Shaping the Industry

Par Jourdan Aldredge

A look into how digital cameras are continuing to change the landscape of the film and video industry, both nowt and into the near future.

Blood Machines : les premières images du film halluciné de Seth Ickerman

Par Shadows

Souvenez-vous : début 2019, nous vous avions présenté la campagne de financement participatif lancée par le duo de réalisateurs Seth ickerman. Deux créateurs dont l’univers visuel s’est notamment décliné par le passé au travers d’un impressionnant proof of concept de film, mais aussi du clip Turbo Killer de Carpenter Brut. Les caractéristiques du duo : ambiance années 80, science-fiction sombre, mais aussi une solide dose d’expérimentation et d’ingéniosité leur permettant de dépasser les éventuelles limites budgétaires qui pourraient les contraindre.

Leur projet de financement participatif, donc, avait pour but de finaliser une suite directe au clip Turbo Killer. Elle avait déjà été tournée fin 2017 mais la post-production restait à boucler. Un projet ambitieux puisqu’il s’agissait de donner naissance à un film de 50 minutes et pas à un simple clip.

Nous voici désormais à l’automne 2019, et l’équipe annonce que le projet est terminé. Il ne sera pas visible en ligne dans l’immédiat, puisqu’il doit d’abord faire le tour des festivals. En revanche, le studio d’effets visuels Trimaran a eu l’excellente idée de publier un breakdown d’une partie de son travail, qui donne un aperçu des images finalisées et de leur création. De quoi se plonger dans l’univers visuel très particulier de Seth Ickerman, quelque part space opera, trip halluciné et épopée mystique.

Pour être informés des projections en festival, n’hésitez pas à suivre Seth Ickerman sur les réseaux sociaux listés sur le site officiel.

Nous en profitons également pour vous re-proposer le clip Turbo Killer, suivi d’un proof of concept de long-métrage que Seth Ickerman avait dévoilé il y a déjà quelques années.

L’article Blood Machines : les premières images du film halluciné de Seth Ickerman est apparu en premier sur 3DVF.

Children of Morta : le RPG s’offre une bande-annonce animée

Par Shadows

Le studio de développement Dead Mage a lancé Children of Morta, un jeu de rôle sur PC édité par 11 bit studios. A cette occasion, une bande-annonce en animation 2D a été dévoilée. On y découvre les personnages et l’univers du jeu, empreint de magie…

Children of Morta est proposé sur Steam, GOG, Humble Store.

Script: Patryk Grzeszczuk
Video: Vulture Head Studios
Music & SFX: Dead Mage

L’article Children of Morta : le RPG s’offre une bande-annonce animée est apparu en premier sur 3DVF.

American Society of Cinematographers Selects 2019 Student Heritage Award Nominees

Par Ignite Strategic Communications

The American Society of Cinematographers (ASC) has chosen 12 nominees in three categories of the 2019 Student Heritage Awards. Recognizing exceptional work by cinematography students, the organization designed the ASC Student Heritage Awards to encourage and support a new generation of visual artists. Winners will be announced on October 12. The ASC Student Heritage Awards ...

Is Autofocus Finally Ready to Take The Filmmaking Field?

Par Rubidium Wu

Autofocus has long been a part of documentary filmmaking, at every budget level, since they often lack the budget for a dedicated focus puller.

Miller Launches CiNX, New Line of Cinema Fluid Heads, at IBC

Par D Pagan Communications

AMSTERDAM, SEPTEMBER 4, 2019 — At IBC 2019, Miller Tripods Ltd., a leader in the production of innovative camera support solutions, will introduce its new line of CiNX Fluid Heads. Available in three variations (CiNX 3, CiNX 5 and CiNX 7), the lightweight and durable fluid heads are packed with features designed to meet all ...

FIZ Systems (Focus, Iris, Zoom) and How to Use Them

Par Rubidium Wu

In this article, we take a look at the evolution and application of the FIZ system — including their unparalleled ability to control the camera remotely.

Elulu : 7 ans de travail pour un film d’animation créé en solitaire

Par Shadows

Gabriel Verdugo Soto dévoile la bande-annonce d’Elulu, son premier long-métrage. Un projet de longue haleine puisqu’il a été entamé en 2012, en solo.

Après la mot de sa mère, un scientifique et peintre sans emploi retourne là où il a grandi. Il ne se doute pas que le lieu est habité par une chenille particulière nommée Elulu et ses trois compagnons dotés de super-pouvoirs qui ont eux aussi une quête…

Mêlant drame, mystère et science-fiction, Elulu devrait être finalisé d’ici le mois d’octobre. Gabriel Verdugo Soto explique avoir travaillé essentiellement sous Blender. Comme souvent dans ce genre de projet, des obstacles ont parsemé le parcours : un disque dur défaillant début 2019 avec données perdues, un PC hors service il y a quelques années… Des délais qui ont compromis certains objectifs : le réalisateur souhaitait envoyer son projet au Festival d’Annecy cette année.
La détermination de Gabriel Verdugo Soto semble toutefois porter ses fruits, et le projet est quasiment terminé.

L’article Elulu : 7 ans de travail pour un film d’animation créé en solitaire est apparu en premier sur 3DVF.

Game of Thrones : la VR a joué un rôle capital dans un épisode mythique

Par Pierrick LABBE
Game of Thrones réalité virtuelle

Pour filmer la destruction de Port Real durant l’épisode 5 de la saison 8 de Game of Thrones, les équipes se sont basées sur la réalité virtuelle. Explications de la directrice artistique de la série sur l’utilité de la VR.

L’épisode 5 de la saison 8 de la série à succès de HBO (intitulé Les Cloches) a marqué les esprits. Alors que les habitants de la ville avait capitulé et, contre toute attente, Daenerys incarnée par l’actrice Emilia Clarke, décidait de réduire en cendres la ville de Port Real montée sur son dragon. Un choc pour de nombreux téléspectateurs et un changement important dans la trame de la série qui amènera, plus tard, John Snow à assassiner Daenerys. Pour filmer ces scènes spectaculaires, les équipes de la série se sont appuyés sur la réalité virtuelle. Explications…

Game of Thrones : la VR pour modéliser la ville

Réaliser les scènes très réalistes de la destruction de la ville de Port Real dans l’épisode 5 de la saison 8 de Game of Thrones a été un véritable défi. Les réalisateurs se sont inspirés de la ville de Dubrovnik en Croatie pour créer la capitale de Westeros. La directrice artistique de la série, qui a reçu pas moins de 3 Emmy pour ses réalisations dans la série, a expliqué à nos confrères américains du journal « IndieWire » comment cela avait été réalisé et l’importance de la réalité virtuelle dans cette préparation. En plus d’une vue globale de la cité d’aspect médiéval, les réalisateurs ont eu besoin de recréer une porte de la ville, la rue principale, une place, des rues de quartier, l’entrée du donjon ainsi que plusieurs intérieurs.

Tous ces lieux devaient être recréés en décor avant et après la destruction. Un travail titanesque et coûteux. Pour cela, la directrice artistique a d’abord fait modéliser numériquement la ville fictive de Game of Thrones en réalité virtuelle. Cette approche a permit aux réalisateurs : « d’avoir une bien meilleure idée de ce qui était en train de se construire parce qu’on pouvait “se tenir debout” au milieu du décor avant même qu’on commence à dépenser de l’argent ou que le premier coup de marteau soit donné. Cela a aussi donné aux directeurs de la photographie la possibilité de se retrouver concrètement dans l’espace pour créer leurs propres plans et animatiques sur le plateau virtuel ».

Une fois que tout était au point avec la réalité virtuelle, le chantier de construction du décor a commencé. Pour les scènes de la ville détruite, les réalisateurs de Game of Thrones se sont inspirés d’images de Londres après les bombardements allemands durant la seconde Guerre Mondiale. Deux versions de la même ville, entière et détruite, ont ainsi été réalisées puis superposées. Un travail d’orfèvre et de grande précision pour ces scènes spectaculaires. La réalité virtuelle a donc été d’une importance capitale pour réduire les coûts de décors et réduire le temps de conception de ceux-ci.

Cet article Game of Thrones : la VR a joué un rôle capital dans un épisode mythique a été publié sur Réalité-Virtuelle.com.

Will Buying Your Own Camera Get You Work as a DP?

Par Rubidium Wu

We take a look at the owner-operator model of cinematography — including the pros and cons of buying your own camera rig.

Cinegy to demonstrate real time 8K video editing and display capabilities with Sharp at IBC 2019

Par Manor Marketing

IBC 2019, 13-17 September, Stand 7.A01:  Cinegy, the global leader for broadcast playout software in the cloud, has announced that it will showcase the full scope of its 8K recording, capture, archive, and encoding capabilities during IBC 2019. On its IBC stand, Cinegy will feature the eye-popping Sharp 8M-B80AX1E 8K displays, the first 80-inch 8K ...

Nature’s Lighting: A Guide on Shooting With or Against the Sun

Par Jourdan Aldredge

If you’re shooting outside on your next project, here are some tips on how to shoot both with or against the ultimate light source — the sun.

Raya and the Last Dragon : en 2020, Disney nous emportera en Asie

Par Shadows

Si la fin 2019 sera marquée par le grand retour de La Reine des Neiges au cinéma, c’est dans un tout autre univers que nous plongera Disney l’année suivante. Le film d’animation Raya and the Last Dragon (qui ne dispose pas encore de titre français) sera situé dans la contrée fictive de Kumandra, quelque part en Asie du Sud-Est. Là, cinq clans forment le Pays du Dragon, mais les dragons en question ont disparu depuis bien longtemps, laissant place à une force sombre et sinistre.
Raya, guerrière solitaire, partira alors en quête du dernier dragon, qui pourrait selon elle réussir à sauver Kumandra…

Produit par Osnat Shurer (elle avait déjà travaillé sur Vaiana, entre autres), Raya and the Last Dragon est réalisé par Paul Briggs (head of story sur La Reine des neiges et Les Nouveaux Héros) et Dean Wellons (story artist qui a notamment travaillé sur Raiponce). Adele Lim (Crazy Rich Asians) est au scénario. Enfin, le casting anglophone comportera notamment Cassie Steele (Raya) et Awkwafina (Sisu le dragon).

Deux concepts ont été rendus publics : une image de Raya sur une monture au milieu d’une forêt luxuriante, et une illustration du dragon Sisu (également visible dans les nuages de la première image). On notera que son design est très éloigné de celui des dragons des films d’animations DreamWorks : l’équipe s’est manifestement inspirée des dragons asiatiques et non européens.

Prévu pour novembre 2020, Raya and the Last Dragon nous promet donc un scénario original, des décors travaillés, une guerrière et un dragon : un mélange qui risque fort de susciter l’intérêt du public.

L’article Raya and the Last Dragon : en 2020, Disney nous emportera en Asie est apparu en premier sur 3DVF.

Soul : questions existentielles dans le Pixar de 2020, signé Pete Docter

Par Shadows

A l’occasion de la conférence D23 du groupe Disney, les studios Pixar ont donné quelques informations sur leur long-métrage de 2020.

Réalisé par Pete Docter, ce film d’animation titré Soul (l’éventuel titre francisé n’est pas encore connu) nous proposera « un voyage dans les royaumes cosmiques de New York pour répondre à nos questions existentielles sur la vie« . Les premières images publiques montrent un univers au parti pris graphique atypique, qui pourra rappeler Vice-Versa. On imagine qu’il s’agit d’un des royaumes cosmiques évoqués dans le synopsis.
Côté personnages, on sait que Jamie Foxx incarnera Joe Gardner, tandis que Tina Fey interprétera 22.

Trois images, deux lignes de présentation, quelques détails sur le casting anglophone : Pixar reste volontairement flou sur ce futur projet. Nous en saurons plus dans les mois à venir.

La sortie française est fixée au 24 juin 2020.

L’article Soul : questions existentielles dans le Pixar de 2020, signé Pete Docter est apparu en premier sur 3DVF.

What to Consider When Upgrading to the Pocket Cinema 6K

Par Lewis McGregor

Pocket 4K vs. Pocket 6K? This article discusses the relevancy of both — as well as the price points and specs related to each.

20 ans après le premier volet, Matrix revient au cinéma

Par Shadows

En 1999 sortait au cinéma le film Matrix des Wachowski : un long-métrage dont l’esthétique, les thématiques et les effets visuels allaient durablement marquer la culture populaire.

Deux suites et surtout deux décennies plus tard, un 4ème volet est en chantier. C’est ce qu’a annoncé Variety en exclusivité il y a quelques heures.
Côté écriture et réalisation, Lana Wachowski est de retour. Variety indique qu’elle est également créditée en tant que productrice, ce qui implique une plus grande liberté artistique sur le film final (et donc moins d’intervention des studios). En revanche, Lilly Wachowski ne fera pas partie du projet, sans que les raisons de cette absence soient précisées pour le moment.
Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss reviendront pour incarner Neo et Trinity.
Enfin, Aleksandar Hemon et David Mitchell coécriront le scénario avec Lana Wachowski.

La production du long-métrage devrait débuter en 2020, et nous ne disposons actuellement d’aucun élément de scénario.
Le budget et les sociétés d’effets visuels attachées au projet ne sont évidemment pas non plus connus.

Reste aussi et surtout -la- grande question : 20 ans après Matrix, la plupart des films à gros budget proposent un déluge d’effets visuels. Dans ce contexte, Matrix 4 pourra-t-il accomplir le même exploit que ses prédécesseurs, à savoir apporter une vision et des innovations qui sauront nous couper le souffle et marquer en profondeur les années 2020 ? La réponse, prochainement au cinéma.

L’article 20 ans après le premier volet, Matrix revient au cinéma est apparu en premier sur 3DVF.

The Dolly Shot: How It Works and Why It’s Powerful

Par Charles Yeager

There's nothing more cinematic than a great dolly shot, but they're not always easy to pull off. Learn how dolly shots work technically and for storytelling, and ...

Ne Zha, le film d’animation qui triomphe en Chine

Par Shadows

Ecrit et réalisé par Yang “Jiaozi” Yu, le film d’animation Ne Zha (plus précisément, Ne zha zhi mo tong jiang shi) fait assez peu parler de lui en occident. Dans son pays natal en revanche, c’est un phénomène : avec plus de 500 millions d’euros de recettes, il est le plus gros film d’animation chinois de tous les temps.

Produit par Beijing Enlight Media, ce long-métrage s’appuie sur des légendes chinoises. Il met en scène Ne Zha, un jeune garçon créé à partir d’une d’une perle céleste par Yuanshi Tianzun, dieu céleste du panthéon taoïste. Né avec des pouvoirs, Ne Zha est rapidement rejeté et marginalisé. Alors qu’une prophétie le destine à détruire le monde, il devra choisir entre bien et mal pour, peut-être, briser son destin et devenir un héros.

Après avoir conquis la Chine, Ne Zha va s’attaquer au marché américain, avec une sortie fin août aux USA. En revanche, aucune sortie française ne semble prévue à l’heure actuelle.

L’article Ne Zha, le film d’animation qui triomphe en Chine est apparu en premier sur 3DVF.

❌